Doctor Who Forum Index
 
 
 
Doctor Who Forum IndexFAQSearchRegisterLog in


[1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town
Goto page: <  1, 2, 3, 4
 
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Saison 1
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Zut
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 12 Jan 2013
Posts: 1,198
Localisation: Montréal
Féminin

PostPosted: Tue 22 Jan 2013 - 16:33    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

Je n'ai pas dit que le personnage n'intéressait pas, mais que l'intrigue nucléaire est tout à fait secondaire dans cet épisode. Elle sert surtout de prétexte à la rencontre entre Margaret et le Docteur, que j'ai qualifiée de très intéressante. Razz Désolée si je t'ai choquée.
_________________


Signature par TheLongFall

Avatar par Oswin's Turn
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 22 Jan 2013 - 16:33    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Offline

Joined: 15 Aug 2011
Posts: 3,514
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

PostPosted: Tue 22 Jan 2013 - 17:07    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

Disons que j'ai appris à ne jamais parler de façon générale. Dire de quelque chose "tout le monde s'en fout, ça n'intéresse personne", c'est supposer que le monde entier (dans ce cas là, seulement les personnes qui ont vu cet épisode, bien entendu) a la même opinion que soi, ce qui est pour le moins ... étrange.

Bref, oui, ça me choque toujours qu'on puisse généraliser ce qui n'est jamais que sa propre opinion. Que ce soit ici sur quelque chose d'assez anodin (l'intrigue d'un épisode de Doctor Who) ou sur des sujets plus importants.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Back to top
Zut
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 12 Jan 2013
Posts: 1,198
Localisation: Montréal
Féminin

PostPosted: Tue 22 Jan 2013 - 17:23    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

Allons, pourquoi se prendre le chou à ce point-là? Pour moi, il était évident qu'en donnant mon opinion, j'exprimais, eh bien ma perception des choses en utilisant, oui, une formule à l'emporte-pièce. ;-) Je devine derrière ta critique une rancoeur de ta part contre d'autres opinions généralistes, je ne prendrai donc pas ta remarque de manière personnelle puisqu'après tout, je ne traite pas d'un sujet crucial mais de l'intrigue d'un épisode d'une série de fiction. Les choses seraient différentes si je disais que tout le monde se fout de (nommez groupe social du moment qui suscite la controverse).

Mais soit, je reformule donc, pour ne plus choquer:

L'intrigue de cet épisode me paraît accessoire, voire ne servir que comme prétexte à la confrontation entre le Docteur et Margaret. Pourtant, l'épisode s'amorce sur une grosse histoire de centrale nucléaire méchante qui va exploser et rouvrir la faille, on a même droit à un meurtre en direct, dont on apprend qu'il a été précédé de plusieurs. Or, dès l'entrée en scène, fort comique, du quatuor mené par le Docteur, l'intrigue prend le bord de la porte et se résout en un coup de baguette magique. Dès lors, je considère que l'intérêt de l'épisode, assez bon en général, réside davantage dans le face-à-face entre deux entités dont l'une tue pour sauver sa peau et l'autre tue pour sauver la peau du plus grand nombre. En un sens, ces deux solitudes se rapprochent diablement, tout du moins, c'est ce que Margaret avance. Mais, bien sûr, la faiblesse de l'intrigue n'amoindrit pas l'intérêt de l'épisode.


Mieux? :-p
_________________


Signature par TheLongFall

Avatar par Oswin's Turn
Back to top
Esther
[Centurion solitaire]

Offline

Joined: 28 Dec 2010
Posts: 95
Localisation: With Tenth Doctor on Tardis
Féminin Balance (23sep-22oct) 鷄 Coq

PostPosted: Tue 29 Jan 2013 - 22:01    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

Pour finir j'aime pas trop revoir la Slitheen
Je pense que c'est celui que j'aime moins avec World War Three, il est meilleur que ce dernier parce que la slitheen a une psychologie plus profonde, mais je n'aime pas le fait qu'elle supplie le docteur alors qu'elle est en train de préparer un coup foireux...et elle le menace au restaurant (ce qui donne une scène drôle j'avoue ^^ )
Et j'adore Margaret qui se téléporte en et cours en boucle xD
Intriguant toute l'énergie du coeur du TARDIS qui la transforme en oeuf
Allusion à Bad Wolf ^^
_________________

Pas de moi
Back to top
The Albatros
[Bow-ties Club]

Offline

Joined: 13 Apr 2013
Posts: 192
Masculin

PostPosted: Fri 19 Apr 2013 - 21:58    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

Super épisode! Mr. Green
Je dirai que ça doit être un de mes préférés tellement il est drôle!
Blon Fel Fotch est super drôle et la confronter au Docteur donne des situations extra! ^^
_________________
What I did, I did without choice [...] In the name of Peace and Sanity
Back to top
Mad_Dog
[Face of Boe]

Offline

Joined: 21 Nov 2012
Posts: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

PostPosted: Tue 17 Dec 2013 - 12:29    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

Nanou wrote:
au moment de Boomtown on ne sait pas qu'il y a un autre Jack qui se ballade Mr. Green donc forcément il n'y a rien là-dessus dans l'épisode... et plus tard Jack ne précise pas ce qu'il fait pour s'éviter donc ça reste à l'imagination de chacun Wink


Il est expliqué dans un roman dérivé de la série Torchwood ("The Twilight Streets") que Jack s'est bouclé lui même ainsi que la totalité de l'équipe de Torchwood 3 ces jours là afin que personne n'interfère avec le cours des événements.
_________________
Upgrading in progression :
Back to top
Esther
[Centurion solitaire]

Offline

Joined: 28 Dec 2010
Posts: 95
Localisation: With Tenth Doctor on Tardis
Féminin Balance (23sep-22oct) 鷄 Coq

PostPosted: Wed 16 Jul 2014 - 06:34    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

Super intro, ça fait plaisir de revoir Mickey le pas si idiot^^ et évidemment direct il remarque Jack
Le Docteur qui doit faire le plein ^^
On voit la future tour de Torchwood, le tardis est "parké" juste à coté

On entre dans le vif du sujet, le projet maudit, on comprend que la Slitheen est la seule survivante de la sienne, ça fait limite de la peine cette scène où elle épargne la journaliste et on la voit hyper triste

Jack le commandant ^^ et le Docteur "Excuse me, who's in charge?" haha "Right, here's the plan...Like he said, that's the plan" ^^ héhé il a pas de si mauvaises idées le Jack

Le Docteur trop réjouit de dire au secrétaire, dites lui juste le Docteur, et le gars qui invente une excuse, et le Docteur direct "elle s'enfuit par la fenêtre c'est ça?" xDD

Le quatuor fait une sacrée équipe, la scène du téléporteur est hilarante xD
Jack vole la vedette du Docteur et il aime pas ça ^^ il fait toutes les explications à sa place dans la scène avec la maquette du réacteur nucléaire.

Le Docteur réalise que le "Bad Wolf" le suit partout mais n'y prête pas attention, une manière de nous avertir nous, que c'est important. L'âme du tardis aussi, on en découvre plus, pour être préparé au final de la saison

Margaret soulève une question intéressante, si il la ramène chez elle, on la tue, l'amener à la mort, revient donc au même qu'être le bourreau, elle aime la manipulation en tout cas surtout lorsqu'elle demande un dernier repas et insiste sur le fait qu'il va dîner avec quelqu'un qu'il s’apprête à tuer
Puis elle fait tout pour s'enfuir, empoisonnement par divers moyens, mais ne réussit pas (chouette scène, j'adore Eccleston ^^) mais elle devient un peu chiante à tout faire pour qu'il aie pitié d'elle après alors qu'elle finit par montre sa vraie face. Heureusement qu'elle a pas trouvé n'importe quelle source d'énergie alien mais le Tardis, dont l'âme de celui-ci l'hypnotise et elle devient un œuf, elle renaît, c'est presque une trop belle fin pour elle

Triste de voir que Mickey sort avec une autre, mais en même temps, je pense que c'est tout à fait son droit, mais du coup il devrait plus voir Rose, il doit être honnête envers lui même et envers les deux filles, alors que bon, il en pince toujours pour Rose. Moi je suis triste pour Mickey, il est vrai que face au Docteur il n'a aucune chance, mais Rose a l'ar de vouloir qu'il passe à autre chose

Fin voilà du bon comme du mauvais mais de manière général j'aime moyennement cet épisode, en même temps ça fait plaisir d'avoir une "pause" avant le gros final mais en même temps je trouve que l'épisode pourrait avoir plus de rebondissements, de quelque chose qui nous tient et nous donne envie de savoir ce qu'il va se passer
_________________

Pas de moi
Back to top
snarkhunter
[Centurion solitaire]

Offline

Joined: 31 Mar 2014
Posts: 50
Localisation: France / RP
Masculin

PostPosted: Mon 22 Jun 2015 - 11:59    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

L'épisode en tant que tel est excellent, mais il y a un détail en particulier dans cette fin de série, avec le personnage de Jack Harkness, qui m'a profondément atterré.
En fait, je ne suis pas certain que ce soit précisément dans cet épisode (ou dans l'un des précédents immédiats) : c'est la drague insistante, y compris et surtout - je crois (vous confirmerez éventuellement) - envers le Docteur. J'ai trouvé cela d'autant plus déplacé que cela me semble véhiculer une image faussée et dangereuse de la communauté homosexuelle : un bataillon de types dont la seule idée serait de "sauter sur tout ce qui bouge".

Bref, une caricature, façon "The Village People meet Doctor Who".
Vous, je ne sais pas. Mais j'ai pour ma part trouvé cela particulièrement malsain.
On sait que Jack Harkness serait assez éclectique du point de vue de ses moeurs, et cela ne regarderait de toute façon que lui. Mais c'est la façon dont la chose est présentée à travers ces épisodes qui m'a sincèrement dérangé. Parce que j'ai trouvé cela... déplacé - dans ce contexte.

Je ne sais trop si vous l'aurez remarqué, et ce que vous en aurez pensé dans ce cas.
Mais je n'ai apprécié que très modérément (... euphémisme inside!).
Back to top
Clara Oswin Oswald
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 26 Dec 2012
Posts: 1,705
Localisation: Chez Jenna !
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

PostPosted: Mon 22 Jun 2015 - 12:21    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

Sauf que Jack n'est pas homosexuel.
Il est pansexuel, Homme femme alien
_________________
Back to top
Skype
snarkhunter
[Centurion solitaire]

Offline

Joined: 31 Mar 2014
Posts: 50
Localisation: France / RP
Masculin

PostPosted: Mon 22 Jun 2015 - 12:32    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

... C'est vrai. Mais ce sont plutôt ses tentatives de séduction assez "lourdingues" envers le Docteur qui se remarquent. D'où mon message initial à ce sujet.

Même dans "Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ", ils n'avaient pas osé !
Et "La cage aux folles" fait montre d'une retenue exemplaire à cet égard, malgré certaines outrances du scénario.
Back to top
Outlander
Guest

Offline




PostPosted: Sat 17 Oct 2015 - 21:06    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

Petite pause histoire de faire le plein, j'aime bien ! Mr. Green
Et retour de cette fameuse faille vue chez Dickens, tiens tiens...

J'aime la fine équipe, rejointe par Mickey, qui donne un ton assez amusant en comparaison des trois autres.

Mais les vacances n'existent pas avec Doctor Who ! Encore moins sur Terre ^^

On retrouve notre belle amie Slitheen. Très amusante, et bien plus intéressante qu'avec le reste de sa famille.


Ses discussions avec le Docteur sont savoureuses, et la scène du restaurant est superbe. On note toutefois toute l'ingéniosité de son plan, le Doc se fait souvent avoir, par cette compassion... malgré tout. On change de plus en plus du début, il y a une évolution. Grâce à Rose ?? Smile

Une intrigue toute simple avant le final, histoire de se poser un peu. Sympa quoi !
Back to top
Tyr
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 18 Jan 2010
Posts: 1,843
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Tue 25 Sep 2018 - 14:02    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town Reply with quote

1x11 Boom town : la retro review

Don’t worship me, I'd make a very bad god. You wouldn't get a day off for starters.

Pas de reviews pendant des mois et voilà que j'en ponds deux de suite. J'espère réussir à garder le rythme. Smile Je n’avais pas un excellent souvenir de cet épisode. Il faut dire qu’allier ce qui est certainement dans mon top 3 des pires méchants de la série avec l’apparition de Mickey et sa dose obligatoire de soap ne risquait pas de me transcender, capitaine Jack ou pas. Ajoutez à cela le fait que l’histoire se déroule de nos jours et sur Terre (et en plus à Cardiff qui, pardon aux Gallois, n’est tout de même pas la ville la plus charmante du royaume uni^^) et vous comprendrez que j'ai même hésité à tenter un re-visionnage. Le recul de quelques années est-il parvenu à me faire changer d’avis? Pas complètement même si tout n’est pas à jeter, loin de là, dans cet épisode. Comme d’habitude, cette retro-review contient quelques spoilers des épisodes et saisons futurs, ne le lisez pas si vous n’êtes pas à jour de la série.


I. L’épisode

Je ne peux m’empêcher de commencer cette review en résumant l’intrigue parce qu’il faut admettre qu’elle vaut le détour. Margaret, la slitheen survivante du double épisode infernal que j’essaie d’oublier, a réussi à se faire élire maire de Cardiff : comment a-t-elle réussi ce tour de force en six mois alors que la personne dont elle a l’aspect est londonienne? Ta gueule c’est magique! Elle n’a d’ailleurs rien perdu de sa légendaire discrétion et dès la 1ère scène nous la retrouvons en train de se débarrasser bruyamment d’un témoin… la porte ouverte.

Si elle manque un peu de subtilité, son ardeur au travail est un exemple pour nous tous puisqu’ elle parvient en ce qui doit être du coup beaucoup moins de six mois à faire accepter à la population un projet de construction de centrale nucléaire... en plein centre de Cardiff! Notre population en est encore à rejeter en masse les compteurs Linky mais bon, les Gallois sont sans doute moins râleurs que les Gaulois réfractaires.^^

Margaret parvient à faire avancer le projet au point que les plans sont prêts, les différents contrôles techniques passés (avant même le début des travaux parce que OSEF^^) et qu’il ne reste plus qu’à entamer la construction, qui doit se faire… sur le terrain du Cardiff Castle, une des principales attractions touristiques de la ville, qui devra bien sûr être rasé pour l’occasion (ce bruit sourd derrière vous était Stéphane Bern s’écroulant par terre) .

Margaret souhaite en fait provoquer une explosion nucléaire au dessus de la faille spatio-temporelle de Cardiff afin de pouvoir s’enfuir sur un surf de l’espace qu’elle s’est procurée précédemment d’une manière qu’elle ne précise évidemment pas. Le Docteur et sa joyeuse bande capturent Margaret, empêchent l’explosion puis branchent le surf de l’espace sur le TARDIS, parce que c’est évidemment ce que l‘on fait avec une technologie inconnue confisquée à un ennemi.

A la surprise générale de pas grand monde, ce surf s’avère piégé par Margaret qui, pourtant, admettait il y a moins d’un quart d’heure d’épisode que cette technologie était bien trop avancée pour elle. Fort heureusement, le capot du TARDIS s’ouvre et la transforme en oeuf, ce qui est donc au sens propre un deus ex machina. Quand je pense que nous avons râlé en masse devant la résolution de Kill the moon en saison 8, il semblerait que notre cerveau ait occulté quelques passages de l'ère RTD. Smile

Bon, je me moque gentiment mais je dois dire que l’absurdité totale de cette intrigue est non seulement totalement assumée mais fièrement revendiquée. Il suffit de voir l’hilarante conversation entre Margaret et une journaliste locale qui a remarqué le nombre impressionnant de morts autour de ce projet. Je ne peux que retranscrire ici ce dialogue assez culte.

-The entire team of European safety inspectors.
-They were French,and, "Danger! Explosives!"was only written in Welsh.
-And the accident with the Cardiff Heritage Committee.
-The electrocution of that swimming pool was accidental.
-And then the architect.
-It was raining, visibility was low, my car simply couldn't stop.
-And then recently Mr Cleaver, the government's nuclear adviser.
Slipped on an icy patch.
-He was decapitated!
-It was a very icy patch.

Bref, faute avouée est à moitié pardonnée et je suis tout à fait prête à excuser toutes les facilités énormes du scénario rien que par le fou rire que m’a provoqué ce dialogue (j'avais complètement oublié l'aspect loufoque de l'intrigue).Et puis bon, si je n’avais pas une suspension volontaire d’incrédulité en béton armée, je ne serais certainement pas encore devant mon écran à chaque nouvel épisode de la série.

Mon problème vient plutôt du fait que cet épisode manque vraiment de rythme : Margaret est arrêtée au bout d’un quart d’heure et tente son évasion en surf de l’espace à 5 mn de la fin. Entre temps nous avons une scène assez culte au restaurant sur laquelle je reviendrai, Jack en mode Bob le bricoleur qu’on ne revoit quasiment plus de l’épisode parce qu’il faut bien que quelqu’ un s’occupe du moteur et... Rose et Mickey.

Tout d’abord Mickey est ravi de revoir Rose et s’intègre au groupe, puis il veut l’amener à l’hôtel pour...heu… découvrir la vue de Cardiff je suppose, puis il lui fait une violente scène de ménage après avoir tenté de la rendre jalouse. Si la dernière action est plus que logique (mais quelle patience à ce type de continuer à accourir quand Rose l’appelle alors qu’elle l’a abandonnée plus d’un an et qu’il a même été accusé de son meurtre!), l’intégralité de ces scènes m’a profondément ennuyée.

Ce n’est pas vraiment la faute de Mickey, dont l'acteur est fort sympathique, mais je supporte encore moins le “domestic” que Nine et je ne regarde pas de la sci-fi pour subir le genre de scènes de Hartley coeurs à vif (cette référence indique encore plus mon âge que mon allusion à Chucky à ma dernière review^^). De plus, comme à chaque fois que ce pauvre gars apparaît, Mickey est ridiculisé au maximum. Il se retrouve par exemple à être le seul à ne pas parvenir à sécuriser la sortie qu’il devait surveiller lorsque Margaret s’enfuit parce qu’il a percuté la femme de ménage et a donc finit sa course avec un pied coincé dans un seau : comme j’ai plus de 8 ans, ce genre de scène ne me fait pas particulièrement rire (bon, par contre je suis pliée quand Jack fait des allusions sexuelles, je n’ai donc en effet pas 8 ans mais 13^^).


Bref, sans Mickey et avec plus de Jack cet épisode aurait pu à mon avis être bien meilleur, d’autant plus qu’on vient juste de découvrir ce brave capitaine et que ce n’est pas sympa de le planquer dans le TARDIS pendant la moitié de l’épisode. Fort heureusement, comme le début de ma première partie l’a bien montré, le scénario n’est pas l’intérêt de l’épisode.


II. L’épisode dans la série

Boom town est le dernier épisode avant le double final de la saison, il est donc normal que le fil rouge jusqu’à présent fort ténu refasse son apparition en force. Ainsi, le projet de Margaret s’appelle Bad Wolf en Gallois (je ne tenterai même pas de l’écrire, j’aime les mots avec des voyelles de temps en temps^^) et, pour la première fois, le Docteur fait clairement remarquer que ces mots les suivent depuis le début et que cela fait beaucoup de coïncidences. Certes, il finit par laisser tomber cette piste mais le spectateur est désormais au courant.

Autre élément important non pas pour la saison mais pour le whonivers en général, nous retrouvons la faille de Cardiff. Nous avons droit pour les spectateurs occasionnels à un rapide résumé de l’épisode 3, Mickey servant de prétexte pour que le Docteur et Rose puissent expliquer ce qui s’y était passé, et nous apprenons qu’elle peut servir de pompe à essence pour le TARDIS. Je me demande du coup où le Docteur faisait le plein ces 900 dernières années mais cela permettra au moins à Jack de savoir où trouver le Docteur pour le rejoindre fin saison 3. Enfin et surtout, suite aux manipulations de Margaret, la faille est désormais grande ouverte, ce qui donnera l’intrigue de base du spin-off Torchwood.

Dernier élément important, cette fois pour le final de la saison, la fin de l’épisode nous fait découvrir le cœur du TARDIS et son pouvoir. Nous avons même une explication sur pourquoi les conséquences seront différentes pour Margaret et pour Rose lorsqu'elles le regarderont, Nine nous rappelant que son vaisseau est vivant et télépathe et qu’elle peut donc juger des motivations de la personne devant elle.

Pour ceux qui est de l’évolution des personnages, Rose finit par réaliser qu’elle a traité Mickey comme une merde et le laisse partir, ce qui je m’en souviens m’avait ravi puisque je pensais naïvement que cela signifierait qu’on ne le reverrai plus. Quant-à Jack, il est hélas trop peu présent pour creuser ce qui est encore un nouveau personnage et nous n’avons droit en fait qu’à un rappel de ce que nous savions déjà.

Une anecdote racontée au début nous rappelle qu’il est très porté sur le sexe. Le fait qu’il soit celui qui met en place le plan pour capturer Margaret, qu’il le présente sur un ton très militaire et qu’il se soumette immédiatement aux ordres du Docteur quand ce dernier lui fait remarquer que c’est lui qui commande nous rappelle qu’il s’agit d’un soldat, gradé de surcroit. Enfin, sa capacité à réparer le TARDIS et même à le bidouiller nous rappelle qu’il est issu d’une époque à la technologie très avancée. Rien de nouveau donc et c’est fort dommage vu qu’il ne restera pas longtemps.

Concernant les personnages, la surprise de l’épisode vient du Docteur, qui est proprement méconnaissable. Il sourit tout le temps, flirte sans problème avec Jack et fait même un high five à ses compagnons. Certes il ne peut s’empêcher de se moquer un peu de Mickey mais ça ne dure pas. Il se permet même quelques gamineries comme lorsqu’il s’amuse plusieurs fois à re-téléporter Margaret qui tente de s’échapper plutôt que de la capturer directement. Bien sûr, il retrouve son sérieux lorsqu’il est confronté au dilemme qui est l’intérêt principal de l’épisode et sur lequel je reviendrai plus tard mais même là il est loin d’être aussi inhumain qu’il peut l’être à ertains moments.

Cette évolution est bienvenue mais qu’elle vient tard! Il me semble assez évident qu’elle est en bonne partie due à l’arrivée de Jack dans l’équipe, ce qui me fait vraiment regretter que le double épisode introduisant le personnage n’ait pas été placé avant, par exemple juste après Dalek. Cela aurait laissé le temps au duo Rose/Nine de se former et nous aurions pu nous passer d’Adam. Cela aurait aussi permis d’alléger un peu l’épisode Father’s day avec un personnage neutre dans le conflit entre Rose et le Docteur qui aurait pu faire remarquer à l’un et l’autre qu’ils déconnaient.

Bon, je me doute bien que RTD n’avait pas du tout prévu qu’Eccleston rendre son tournevis sonique dès la fin de la saison 1 et qu’il aurait amorcé le changement de Nine bien avant l’épisode 10 s’il l’avait su mais cette évolution brutale du caractère du personnage principal donne vraiment une impression très étrange et laisse surtout un sentiment de regret: voilà le Nine que j’aurais voulu voir depuis bien longtemps, là je reconnais le Docteur… et je vais le perdre dans deux épisodes. Sad


III. le dilemme


Je l’ai évoqué précédemment, l’intérêt de cet épisode n’est ni son scénario loufoque ni même la bienvenue mais trop brutale humanisation de Nine. Comme assez souvent dans la sci-fi en générale et Doctor Who en particulier, nous avons là un épisode centré sur un dilemme éthique : étant en ce moment en plein visionnage de la saga star trek, qui adore ce type d’épisode, j’ai eu droit récemment à énormément d’exemples et j’avoue avoir pris goût à ce sous-genre.

Le dilemme est relativement simple. Margaret est coupable de multiples meurtres et d’avoir tenté par deux fois de détruire la Terre. Le Docteur veut la ramener sur Raxec… Raxacar… Raxacore… sur sa planète mais elle y sera avec certitude condamnée à une mort atroce. Que faire? Le Docteur, sur la requête de Margaret, amène cette dernière dans un bon restaurant pour son dernier repas et celle ci plaide sa cause.

La décision à prendre paraît simplifiée par le fait que Margaret est un véritable monstre. Son seul argument, après quelques faiblards “promis je ne le referai plus” est un assez classique “j’ai été élevé ainsi”, et, surtout, le fait qu’elle a épargné la journaliste enceinte au début de l’épisode. Mais cela pèse bien peu vu le nombre de ses crimes, d’autant plus qu’elle a tué un homme quelques heures avant, qu’elle s’apprêtait à détruire la planète entière… et qu’elle tente par deux fois d’assassiner le Docteur durant cette scène (fort heureusement d'ailleurs, ces petites pointes d'humour étaient les bienvenues dans ce moment assez intense).

Nine d’ailleurs ne s’y trompe pas et lui fait remarquer que cet instant de pitié ne signifie pas qu'elle ait changé : “You let one of them go,but that's nothing new. Every now and then, a little victim's spared because she smiled, cos he's got freckles, cos they begged. And that's how you live with yourself, that's how you slaughter millions, because once in a while, on a whim,if the wind's in the right direction, you happen to be kind.” Cela ne m’étonne rétrospectivement absolument pas que le Docteur ait tout de suite cerné ce type de comportement : vous ne trouvez pas qu’on dirait une définition du Master?

Bref, Margaret n’a aucune excuse mais cela ne simplifie pas vraiment le problème parce que le dilemme ne porte pas sur sa culpabilité. En la ramenant sur sa planète et en sachant pertinemment qu’elle y sera condamnée à mort, le Docteur est aussi coupable que s’il l’avait tué lui-même. A-t-il le droit d'envoyer sciemment envoyer une personne à sa mort afin de l’empêcher de nuire?

Pour moi, c’est une évidence, non! Le Docteur ne tue pas. Enfin si, souvent même, mais pas de façon préméditée, en tout cas, pas s’il y a la moindre solution permettant d’éviter cela (c’est d’ailleurs pour ça que je déteste autant la fin de dinosaur on a spaceship, pour moi un des moments les plus hors caractère du Docteur dans toute la série). On parle du personnage qui s'est refusé à détruire les Daleks dans le passé parce qu'il s'agirait d'un génocide, de celui qui dans le futur pleurera ce qu'il pensera être la mort du Master, de celui qui sauvera Davros, de celui qui préfèrera s'effacer la mémoire plutôt que de causer la mort de la Family of blood et qui même lorsqu'il finira par se venger ne pourra pas les tuer (bon, pas sûre qu'ils y aient gagné au change mais c'est un autre débat^^). Bien sûr, il ne peut pas non plus laisser partir Margaret sous peine d’être indirectement responsable des morts qu’elle provoquera plus tard mais il ne PEUT pas l'emmener se faire tuer, surtout après avoir eu le temps de la réflexion.

Or, si Nine est gêné (il ne le nie pas et le cache assez mal), il ne change néanmoins pas d’avis. A la fin de cette scène il est toujours décidé à ramener Margaret sur sa planète et c’est bien là la preuve que son évolution n’est pas terminée. Parce que non seulement il y a une évidente solution mais, ironiquement, il y pensera de lui-même sans difficulté lorsqu’il sera confronté à un autre personnage possédant ce même profil d’incorrigible meurtrier : le Master.

Quand la version John Simm du personnage est battue à la fin de la saison 3, Ten décide immédiatement de l’amener avec lui sur son TARDIS afin de pouvoir le surveiller et c’est seulement la mort de ce dernier qui l’en empêche. Quant-à Missy, Twelve décide de l’enfermer et de lui rendre visite jusqu’à ce qu’elle change assez pour ne plus être un danger.

Donc oui, évidemment, la solution était d' enfermer Margaret. Mais bien sûr elle n’est pas le Master, et le Docteur n’a pas envers elle l’évidente affection qu’il éprouve pour son meilleur ennemi. Il ne pense donc même pas à cette solution qui nécessiterait un gros investissement de sa part. C’est que ça mange vachement un slitheen! Et puis le TARDIS n’a qu’une centaine de pièces qui pourraient éventuellement servir de prison…

Je me souviens que j’étais à l’époque persuadée que ce serait la solution qu’il choisirait même si évidemment un événement exterieur empêcherait cette décision (parce que bon, on ne va pas non plus se trimbaler Margaret la slitheen pendant 10 saisons^^). Déjà parce que c’était le choix le plus moral mais aussi parce qu’en début d’épisode le Docteur explique à Rose que les cabines de police dont le TARDIS a copié le design servaient épisodiquement de cellules quand un criminel était attrapé. Mickey enfonce même le clou plus tard, lorsqu’ ils y amènent Margaret, en disant que cette fois le TARDIS a la même fonction que ces cabines. J’avoue avoir pris ça pour un foreshadowing de la décision finale… raté! Ce ne sera pas ma dernière théorie foireuse. Smile

La conclusion que Margaret tire de ce choix du Docteur est je pense assez exacte (et elle ne sera pas le dernier personnage à le remarquer): “I bet you're always the first to leave, Doctor. Never mind the consequences, off you go.” C’est un fait, le Docteur ne nettoie que rarement après lui. Il aurait pu au moins, s’il ne voulait pas de la responsabilité de surveiller Margaret, l’amener sur une des nombreuses planètes prisons de l’univers (nous en avons croisées quelques unes au fil du temps) mais là encore il n’y pense pas : trop de papier administratifs à remplir peut-être?

Margaret, désespérée, utilise également l’argument qui sera très fréquemment repris par bien d'autres méchants du whonivers, Davros en tête : le fait que le Docteur soit très mal placé pour faire la morale. “Only a killer would know that. Is that right? From what I've seen, your funny little, happy-go-lucky life leaves devastation in its wake. Always moving on, beause you dare not go back. Playing with so many people's lives, you might as well be a god.”


Bon, le fait que le Docteur ait tendance parfois à se prendre pour Dieu est assez indéniable (coucou Ten^^) mais le reste de l’argument, tout comme les autres fois où il sera utilisé, est tout simplement faux. La dévastation que le Docteur laisse parfois (souvent^^) derrière lui est toujours dans le but d’éviter le pire et, en règle générale, après avoir tenté bien d’autres solutions. Faire une équivalence entre les morts dues au Docteur et celles dues aux méchants du whonivers est un argument spécieux. Hélas, c’est en général aussi l’argument qui fonctionne le mieux contre le Docteur, ce dernier étant intimement persuadé qu’il n’est pas un type bien. C’est d’ailleurs à ce moment que Nine semble le plus près à changer d’avis et épargner Margaret. Pour un génie de plusieurs siècles, le Docteur a vraiment un gros problème avec la logique élémentaire.

Pour moi Nine a donc échoué au test éthique proposé dans l’épisode. Heureusement pour lui, son vaisseau est plus intelligent que lui et le TARDIS règle le problème en rebootant Margaret. Bon, techniquement, cela pose un autre dilemme: le TARDIS ne l’a-t-elle pas tué à partir du moment où elle a effacé tous ses souvenirs et sa personnalité? Heureusement que le TARDIS est beaucoup moins embêtée que le Docteur ou le spectateur par toutes ces considérations morales. Smile


Pour conclure, je dirais que Boom town est un épisode fouillis qui cherche visiblement à se centrer sur un dilemme moral mais veut en même temps gérer l’ajout d’un nouveau personnage (et la nouvelle dynamique que cela entraîne) et conclure l’histoire Mickey/Rose. Je pense également, et c’est rare de ma part vu que je préfère en général le subtil, qu’il manque une morale claire à cet épisode. Pas un instant il n’est ne serait-ce que sous-entendu que Nine était sur le point de prendre la mauvaise solution : les fans “anciens” de la série, qui savent que le Docteur ne doit pas tuer, l’ont certainement réalisé mais la saison 1 a rameuté énormément de nouveaux fans qui eux ne l’ont pas forcément compris et j'ai d'ailleurs été bien plus gênée par cette fin en la revoyant que je ne l'ai été à l'époque. Le deus ex machina final n’est pas une mauvaise idée en soi puisqu’il permet au moins à Nine de garder les mains propres mais une petite réflexion de ce dernier sur le fait que ce qu’il s’apprêtait à faire n’aurait pas forcément été le bon choix n’aurait je pense pas été de trop. Je dirais donc que pour ce qui est des épisodes à dilemme, Dalek était beaucoup plus réussi cette saison.

A bientôt j'espère pour ma review du double final, qui pour le coup m'a laissé un très bon souvenir.
_________________
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 03:10    Post subject: [1x11] L'Explosion de Cardiff / Boom Town

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Saison 1 All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 of 4

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group