Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Audiosode] The Fifth Doctor Boxset

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 5
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Monsieur Tanuki
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2012
Messages: 1 075
Localisation: Ici et un peu là-bas aussi...
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 15 Aoû 2014 - 18:47    Sujet du message: [Audiosode] The Fifth Doctor Boxset Répondre en citant

The Fifth Doctor Boxset

Sortie : Aout 2014




Casting :

Peter Davison (The Doctor)
Janet Fielding (Tegan)
Sarah Sutton (Nyssa)
Matthew Waterhouse (Adric)

Psychodrome:

Robert Whitelock (Rickett)
Phil Mulryne (Magpie)
Camilla Power (Perditia)
Bethan Walker (Javon)

Iterations of I:

Sinead Keenan (Aoife)
Joseph Radcliffe (Jerome Khan)
Andrew Macklin (Robert DeValley)
Teddy Kempner (Donal Dineen)
Allison McKenzie (Imogen Frazer)



Psychodrome

Scénario : Jonathan Morris
Réalisation : Ken Bentley





Synopsis :


Shortly after surviving the perils of Logopolis, Castrovalva and the machinations of the Master, the new Doctor and his new crew could be forgiven for wanting to take a breather from their tour of the galaxy. But when the TARDIS lands in a strange and unsettling environment, the urge to explore is irresistible... and trouble is only a few steps away.

The world they have found themselves in is populated by a wide variety of the strangest people imaginable - a crashed spacecraft here, a monastery there, even a regal court. And not everyone they meet has their best interests at heart. With the TARDIS stolen, and the very environment itself out to get them, the travellers face an extremely personal threat. They'll have to work as a team if they want to get out alive... but can you really trust someone you barely know?





Iterations of I

Scénario : John Dorney
Réalisation : Ken Bentley






Synopsis :


The house on Fleming's Island had been left to rot. Ever since a strange and unexplained death soon after it was built, and plagued with troubling rumours about what lurked there, it remained empty and ignored for decades until the Cult moved in. As twenty people filled its many rooms, the eerie building seemed to be getting a new lease of life. But now it is empty again. The cult found something in its corridors... and then vanished.

Trapped on the island one dark night, the Doctor, Tegan, Nyssa and Adric look into the building's mysteries, its stories of madness and death. Their only chance is to understand what terrible thing has been disturbed here... before it consumes them utterly.

_________________
Merci à la grande Dame Eleusys pour ce magnifique avatar .

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Aoû 2014 - 18:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ledru Rollin
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2013
Messages: 682
Masculin

MessagePosté le: Sam 18 Aoû 2018 - 10:44    Sujet du message: Psychodrome Répondre en citant


Psychodrome
Durée : 2h
Date : Août 2014
Scénariste : Jonathan Morris
Réalisateur : Ken Bentley

Cinquième Docteur : Peter Davison

Compagnon du Docteur :
Tegan Jovanka - Janet Fielding
Nyssa - Sarah Sutton
Adric - Matthew Waterhouse


Autres personnages :
Professor Rickett/King Magus/Denyx - Robert Whitelock
Magpie/Calcula/Prince Erdos - Phil Mulryne
Perditia/Jenessa/Zaria - Camilla Power
Javon/Pyrrha/Queen Antigone - Bethan Walker


Résumé :Peu après les évènements de Logopolis, Castrovalva et les machinations du Master, le nouveau Docteur et son équipe auraient pus être excusé de faire un break de leur exploration de la galaxie. Mais quand le TARDIS se matérialise dans un environnement déconcertant, la tentation d'explorer est irrésistible... et les ennuis ne sont qu'à quelques pas.
Le monde qu'ils ont trouvé n'est peuplé que par une variété d'étrange personnes inimaginables - une navette échouée par ici, un monastère par là, et même une coeur royale. Et les gens qu'ils rencontrent n'ont pas les meilleurs intentions du monde.
Avec le TARDIS volé, et l'environnement qui les poursuit, les voyageurs font face à une menace personnelle. Ils devront travailler en équipe pour survivre, mais peut on faire réellement confiance à quelqu'un que l'on connait à peine?
Revenir en haut
Ledru Rollin
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2013
Messages: 682
Masculin

MessagePosté le: Sam 18 Aoû 2018 - 10:45    Sujet du message: Psychodrome Répondre en citant

Plutôt un bon épisode, non seulement par l’intrigue, mais aussi le climat qu’il offre. Mais malheureusement avec quelques petits défauts également…

Tout d’abord, tout comme ma première expérience Big Finish où j’avais mis du temps à réaliser qui était Peter Davison dont la cigarette a abimé la voix, j’ai eu du mal à comprendre que c’était Adric qui parlait ! Faut dire que Matthew était plutôt jeune à l’époque de la série TV, et que désormais il doit avoir la 50aine… Cela enlève un peu de crédibilité à la voix du personnage, mais une fois habitué (10-15 minutes) on s’y fait… Et dans son cas particulier il aurait été dommage de (déjà) le remplacer par une doublure bien que cela ait déjà été fait… Un peu comme Ian dans la reconstruction de Planet Of Giants.

L’histoire se passe juste après Castrovalva et présente des similitudes avec celui-ci (qui seront expliquées). Aux débuts on assiste donc à des présentations entre Nyssa et Tegan que l’écran ne nous avait pas fournis, et donne un peu plus de background sur les personnages.

Dès le début on retrouve nos personnages fidèles à eux-mêmes, ainsi arrivé dans un vaisseau le Docteur cherche à faire du sabotage ; et puis dès le début le Docteur dit à Adric de ne rien toucher, et celui-ci fait une gaffe bien entendu. Heureusement, Adric n’est pas trop enfoncé dans le rôle de l’enfant gaffeur, et a un développement plutôt intéressant. Ainsi est exploité le fait que lui-même fut un rebelle dans sa colonie, et arrivé à convaincre une personne de s’échapper. Mais son développement le plus intéressant est lorsqu’il veut pouvoir hacker les contrôle de la navette, et sa peur est de ne pouvoir y parvenir. Ainsi cet épisode révèle que c’est sans doute un challenge qui lui tient à cœur, et explique sa décision de rester dans Earthshock.
On retrouve aussi des thèmes classiques, avec encore une fois une citadelle ! Mais sinon la musique d’ambiance est pas mal, et fait très saisons 18-19, donc un épisode qui s’inscrit bien dans ce contexte.
Un climat de mystère est très bien développé dans l’épisode… avec non seulement les dangers, mais les communautés rencontrées, qui sont quand même assez chelous, je parle de l’équipage du vaisseau, et des gens du monastère. Mais en fait on apprend que :

Tout ce que les personnages rencontrent dans l’épisode est basé sur leur imaginaire. Ils sont en fait dans un psychodrome, une technologie mis au point pour mettre en commun des efforts cérébraux (un peu comme le thinktank que l’on voit dans Shada), et celle-ci concrétise leurs peurs (je pense également au film Sphere).
Ce qui est amusant est que les personnages créés par la TARDIS crew admettent assez facilement qu’ils le sont. Par contre, je trouve dommage qu’ils vont trop rapidement à la conclusion que le départ du Docteur provoquerai leur disparation (ça aurait pu ne pas être le cas) ; où que le Docteur dit qu’ils n’existent pas vraiment (alors qu’on aurait pu considérer qu’une fois créés ils existent et ne peuvent disparaitre).


On y retrouve sinon des thèmes classiques, comme celui du Master qui est l’équivalent des côtés sombres du Docteur. Et puis Nyssa qui, seule et dernière personne de son peuple, ne souhaite que cela n’arrive jamais au Docteur (référence à la nouvelle série).

Enfin, la résolution de l’épisode est un peu décevante. Telle un Moffat, celle-ci se règle que par le fait que les compagnons retrouvent leur foi en le Docteur (notons que celle d’Adric – qui à l’air sincère – semble jurer avec le développement du personnage dans l’épisode The Boy That Time Forgot. J’aimerais bien que l’on apprenne un jour que ce n’était pas Adric en fait dedans !).J’aurai aimé une fin un peu plus pragmatique (pas forcément autant que « le Docteur débranche l’alimentation du Psychodrome ») et je pense que quelques longueurs auraient pu être évités pour permettre d’avoir plus de temps pour la résolution finale.
Revenir en haut
Ledru Rollin
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2013
Messages: 682
Masculin

MessagePosté le: Sam 18 Aoû 2018 - 10:46    Sujet du message: Iterations of I Répondre en citant


Iterations of I
Durée : 2h
Date : Août 2014
Scénariste : John Dorney
Réalisateur : Ken Bentley

Cinquième Docteur : Peter Davison

Compagnon du Docteur :
Tegan Jovanka - Janet Fielding
Nyssa - Sarah Sutton
Adric - Matthew Waterhouse


Autres personnages :
Aoife Dineen - Sinead Keenan
Jerome Khan - Joseph Radcliffe
Robert DeValley - Andrew Macklin
Donal Dineen - Teddy Kempner
Imogen Frazer - Allison McKenzie
Martin Tuck - John Dorney


Résumé :La maison sur Fleming's Island a été laissée à l’abandon. Depuis qu’il y a eu une mort étrange et inexpliquée après qu’elle fut construite, et maudite avec des rumeurs troublantes sur ce qu’il y a là bas, elle était restée vide et ignorées pendant des décennies, jusqu’à ce que le Cult y ait emménagé. Une nouvelle vie s’y passe depuis qu’une vingtaine de personnes y occupent les lieux.
Mais maintenant elle est encore vide. Le Cult a trouvé quelque chose dans ses couloirs… et ils ont disparus.
Coincé sur l’île une nuit sombre, le Docteur, Tegen Nyssa et Adric jettent un œil dans les mystères de ce lieu, ses histoires de folies et de mort. Leur seule chance est de comprendre la terrible chose qui s’est passée ici... avant qu’elle ne les consomme également.


Revenir en haut
Ledru Rollin
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2013
Messages: 682
Masculin

MessagePosté le: Sam 18 Aoû 2018 - 10:46    Sujet du message: Iterations of I Répondre en citant

Un épisode sur lequel je reste un peu mitigé. Il y a du bon, un bon climat, des personnages intéressants, des concepts intéressants ; mais aussi des moments où ces concepts sont plutôt foireux…
Malgré des débuts où on a l’impression de faire affaire à une ‘ghost story’ assez classique ; en fait pas du tout : cet épisode est très similaire à Flatline, où la TARDIS team doit faire face à des ‘créatures’ venus d’une autre dimension, et donc on ignore vraiment leurs intentions : chercher à) communiquer ou bien à envahir ?
Les relations Docteur/Adric sont assez bien développées dans cet épisode. On retrouve le fait que Adric cherche à prouver au Docteur qu’il est brillant – par exemple c’est lui qui pilote le TARDIS au début. Mais malgré cela, il sera toujours infantilisé par le Docteur… Bien qu’Adric s’avance peut-être un peu trop en disant « that’s what the Doctor would do », les côtés prise de risque et sûr de lui sont, il est vrai, des parts de la personnalité du Docteur. Le développement de cet esprit de compétition permet bien sûr de comprendre ce qui a mené le Docteur et Adric à agir de la sorte dans Earthshock (au début, et à la fin).
L’épisode va même jusqu’à rendre justice à Adric, en lui développement un côté intéressant : de fait qu’il ne soit pas humain, sa nature lui permet de rapidement guérir quand il s’est fait tiré dessus. Cela permet de donner au personnage une autre propriété.

Il y a aussi des ‘funny catchlines’, comme lorsque le Docteur demande « what’s you name ? » et qu’on lui réponde « shut up » « is that Celtic ? ».

Sur les monstres de l’épisode, qui sont en fait des nombres ; on réalise à l’écoute que c’est peut-être juste un prétexte pour l’auteur de donner une leçon de Math. Mais quand on sait que des nombres gigantesques sont calculés par des ordinateurs de 2MHz (qui explose à la fin attention !), bof bof. Et puis ça mélange un peu les grands nombres et les nombres complexes, bref… même si l’explication donnée par le Docteur à la fin (qui culpabilise Adric cela dit) est intéressante.
Les méchants ne se limitent pas seulement à ça puisque le personnage de Robert apporte un développement intéressant de par son ‘greed’.

Bref, en résumé un épisode plutôt bien réalisé, avec une intrigue plutôt bien écrite et un concept original ; mais dont j’aurais aimé qu’il évite quelques facilités/clichés (explosion toute improbable ; où bien un peu de blabla scientifico-nonsense pour expliquer).
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:47    Sujet du message: [Audiosode] The Fifth Doctor Boxset

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 5 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com