Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[8x01] Deep Breath / En Apnée
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 511, 12, 13  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lecrivaindujour
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2013
Messages: 360
Localisation: Quelque part au fin fond d'une crevette géante
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 20:01    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

De toute façon je ne pense pas que ce soit le Master, Moffat a clairement dit qu'il ne le ferait pas revenir.

_________________
J'écris des textes et je relis ceux des autres.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 20:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Myriam06
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2013
Messages: 10
Localisation: Nice
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 20:03    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

"@Myriam06; pour le coup; je pense que effectivement...trop loin...(tu as as lien pour la peinture?)"

Angelkan , Malheureusement non je n'ai pas de lien , la peinture existe bel et bien si tu regardes sur Google , mais on n'a pas l'image de la peinture ( ce qui est bizarre ) mais


/!\SPOILER /!\

Sur des photos du final de la saison 8 apparemment on y verrait une stèle avec la date " ...1763 " est c'est la date de la découverte / commencement des fouilles a Pompei , date( année) trop précise pour être autre chose ... et donc bon , depuis que je sais ça et qu'en plus Moffat a dit que l'on saurait Pourquoi Le Docteur a le visage de Caecilius ben j'essaie de faire des liens ... et je vois surement trop loin ...
Revenir en haut
Arehel
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2014
Messages: 66
Localisation: Suisse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 20:11    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

Je viens de voir l'épisode et je dois dire que j'ai adoré !

Le retour du Pater Noster Gang m'a fortement plus (mention spéciale à Jenny qui pose :3).

Deux pincements au coeur et une larmichette pendant le visionnement avec dans l'ordre :

- le Geronimo
- le gros plan sur le tournevis
- l'appel téléphonique

Seul bémol pour moi, le léger changement dans le thème musical du générique mais je pense que je vajs m'habituer ! Par contre le générique est vraiment chouette !

Vivement la suite, Geronimo !
_________________
Revenir en haut
Aetatis
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 173
Localisation: L'infini
Féminin

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 20:36    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

sur ce 1er visionnage, je reste mitigé. Dans l'ensemble j'apprécie, mais sans plus. J'aime le clin d'oeil à Madame de Pompadour et que le Docteur cherche dans sa mémoire, où il a vu son visage. Par contre, j'aprécie moins les gags du début où le docteur est complètement perdu.
J'avais mieux accroché le changement de Ten à Eleven avec la fin du 05X01 et le fameux "Hello, I'm the doctor"!
J'ai l'impression qu'il me faudra plus de temps à aprècier Twelve
_________________
"But maybe time is also a companion who goes with us on our journey, and reminds us to cherish the moments of our lives because they will never come again. (beat) We are, after all, only mortal." - JL Picard (Star Trek Génération)
Revenir en haut
MSN
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 20:41    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

Mad_Dog a écrit:
Ithyl a écrit:

{{{Spoiler}}}


{{{Spoiler}}}

Sinon, j'avais fait un très long post pour donner mon avis et analyser cet épisode, mais une fausse manip l'a effacé et j'ai pas vraiment envie de plomber ma fin d'aprem à le refaire. Peut-être cette nuit.


Oui tu as raison en le revoyant c'est bien boyfriend qu'elle dit. Cela n'aide pas à savoir qui elle est (à part un vilain, ça me semble assez évident) et certainement pas Clara. J'aimerai bien la Rani, mais j'en doute, surement un nouveau personnage (pas super original au premier regard).
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 21:10    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

Ithyl a écrit:
Oui tu as raison en le revoyant c'est bien boyfriend qu'elle dit. Cela n'aide pas à savoir qui elle est (à part un vilain, ça me semble assez évident) et certainement pas Clara. J'aimerai bien la Rani, mais j'en doute, surement un nouveau personnage (pas super original au premier regard).


Allez, on va jouer au grand jeux des suppositions :

Bon, alors, déjà : le personnage à l'air méchant et on pourrait exclure tout les personnages bénéfiques, mais... en fait, rien ne nous dit que c'est un personnage maléfique en fait : juste la façon dont elle joue. Et ça pourrait très bien être le genre de Moffat de nous faire croire qu'un personnage est maléfique tout du long pour nous apprendre qu'en réalité, il agit pour le bien.

Soit ce personnage est un time lord, soit c'est pas un time lord.

Si c'est un Time Lord, on en a pas 36 :
River Song : J'en doute fortement. D'une part parce que c'est "la femme" du Docteur et pas sa petite amie. Et ensuite, River Song a eu une fin bouclée, c'est pas pour la faire revenir la saison d'après. Et puis, elle est un peu "hors caractère."
Rani : Si c'est elle, pourquoi considère t-elle avoir une liaison avec le Docteur. Et puis, c'est peut-être cool pour le fan service, mais c'est loin d'être un personnage marquant de la série (on se souvient surtout du cabotinage de Kate O'Mara...)
Romana : Ok, mais une Romana qui aurait un peu perdu la boule, et pour le coup ça serait vraiment une trahison du personnage.
Le Maître ou tout autre Time Lord ayant changé de sexe : L'idée pourrait être marrante, mais je pense que la BBC n'est pas prête à mettre sérieusement un personnage transexuel dans une série familiale.
Jenny : Si toi aussi tu as des pensées incestuo-gérontophile, lève la main !

Ca n'est pas une Time Lord.

Dans ce cas, soit :
- C'est un personnage qu'on ne connait pas et on se creuse la tête pour rien.
- C'est un personnage qu'on connait déjà et qui aurait changé d'apparence. Et là, le champs des possibilité des incroyable : Ca peut aussi bien être Lady Cassandra, une nurse-chat, Mlle de Pompadour-zombie, un Dalek mutant, etc...



_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
Amandier
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 189
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 21:24    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

Quelle bouffée d'oxygène de voir un nouveau DW ( c'est pas que j'étais en manque mais presque.)

Bizarrement Capaldi en docteur ne m'a pas choqué (alors qu'à chaque regénération de docteur, j'avais un peu de mal les premiers épisodes même avec les anciens)

Clara j'accroche plus du tout (je l'avais bien aimé au tout début mais je m'en suis lassée).

Je ne sais pas pourquoi j'avais le souvenir de Jenny morte mais bon, j'ai du m'emeler les pinceaux quelques part.

J'ai bien aimé l'histoire. Etonnée que l'épisode dure si longtemps.

Concernant le passage "capitaine oh mon capitaine", j'ai sur le coup pensé à Robin William sauf que l'épisode à été tourné plusieurs mois auparavent. Du coup, c'est une sorte de coup du hasard bien tombé.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 21:26    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

@ Mad dog : puis-je te conseiller l'excellente extension lazarus (google chrome et mozilla), qui sauve les reviews des fausses manips (tu n'as pas idée du nombre de pages que j'aurais perdu sans elle)?^^



8x01 Deap breath
"I brought you along by accident, that's mostly how I meet girls."


Et voilà. Après une courte pause (être fan de Sherlock est un excellent moyen de travailler sa patience^^), Doctor Who revient enfin sur nos écrans. Nouveau générique, nouveau Docteur, nouveau costume, nouveau Tardis, nouvel arc et, je suppose, bientôt un nouveau tournevis (rectangulaire peut être, histoire qu'il cesse de rouler hors de portée des personnages?). Si la transition n'est pas aussi brutale que pour Eleventh hour, qui introduisait également un changement de showrunner et de compagne, il n'empêche que le cahier des charges restait bien rempli. Alors, pari réussi? Puisque je viens de subir la rentrée des classes (on rentre plus tôt à la Réunion) et que l'épisode a eu le mauvais goût de me montrer une cauchemardesque scène de chahut scolaire que j'ai trouvée bien plus terrifiante que tout le passage au milieu des robots tueurs, je me vois dans l'obligation de me mettre en mode professeur et de préparer une review en trois parties.


I. Jurassic emergency!

Je vais commencer par me pencher sur l'épisode en tant que tel, indépendamment de l'arc en construction et du nouveau Docteur. Je dois admettre que si j'ai indéniablement passé un bon moment, je ne suis pas non plus complètement convaincue. Moffat a visiblement voulu ici trancher avec Eleventh hour et son rythme effrénée en nous proposant un épisode d'introduction plus calme, plus posé, qui laisse aux personnages le temps de respirer un bon coup (ils en auront besoin pour la suite^^)... bref, plus compatible avec un Docteur à l'apparence plus mature. C'est toujours très louable de tenter des choses différentes et cela a d'ailleurs apparemment plu à beaucoup de ceux qui n'apprécient en général pas trop le travail de Moffat (oui, je suis allée jeter un œil à Gallifreybase, je ne peux pas m'en empêcher... Embarassed ). Hélas, je partage avec Eleven la capacité d'attention d'un poisson rouge sous ecstasy et, sans aller non plus jusqu'à m'ennuyer, j'ai eu du mal à rentrer dans la première partie de l'épisode qui comporte plusieurs scènes pour moi parfaitement dispensables. Par exemple j'aime beaucoup Strax mais le passage de la visite médicale de Clara est complètement inutile, d'autant plus que nous avons déjà eu une interaction comique Strax/Clara peu de temps avant lorsqu'il lui explique son plan pour attirer le Docteur et lui lance le journal à la tête. Strax est à mon avis un personnage qu'il vaut veiller à ne pas trop sur-utiliser et c'était un peu limite durant l'épisode.

De même, si Moffat a fait un réel effort pour nous offrir un épisode bien plus linéaire et calme que d'habitude, il ne peut néanmoins s'empêcher de revenir à ses tics d'écritures et certains commencent à me lasser. Ainsi, lorsque le Docteur semble traduire ce que dit le dinosaure et qu'on s'aperçoit au fil de l'épisode que c'est très probablement de lui qu'il parlait (il reprend plus tard le "can't see me!" et le "wind bites"), c'est malin et poétique... mais nous avons déjà eu droit à cette comparaison entre le Docteur et le "monstre de la semaine pas si monstrueux" bien trop souvent, comme lorsqu' Amy compare Eleven à la baleine de l'espace du début de la saison 5 ou lorsque les dernières paroles du minotaure de The God complex décrivent en réalité le Docteur. Du coup, pour moi, cela tombe complètement à l'eau.

Quand aux "méchants", si j'ai personnellement trouvé très amusant de reprendre l'intrigue de The girl in the Fireplace (un de mes épisodes favoris) avec un Docteur semi-amnésique qui sent bien qu'il est censé reconnaître ce qui se passe, la manière d'éviter le danger de la semaine m'agace. Comme trop souvent, il faut pour cela s'empêcher de céder à un réflexe physiologique: après le "don't blink" de Blink, le "don't open your eyes" de Time of the angels et le "dont look away" pour les Silents, voici donc le "Don't breath". Allez, j'offre une idée gratuite à Moffat pour son prochain monstre : des créatures qui se nourrissent de bâillements et ont le pouvoir de projeter des pages des œuvres de Kant dans le cerveau de leur victime pour les forcer à céder. Whatever you do, don't yawn! Wink

Enfin, et pour le coup ce n'est pas la faute de Moffat, j'ai toujours du mal avec les Docteurs post-régénération. j'ai bien peur d'être une traditionaliste convaincue en ce qui concerne le personnage du Docteur: j'aime qu'il soit toujours le personnage le plus intelligent/charismatique de la pièce. Or, les Docteurs post régénération traversent tous une période de faiblesse physique et mentale qui en générale m'ennuie vite : j'avais envie d’assommer Seven au bout de son 5eme jeu de mot pourri dans Time and the Rani, je n'ai pas apprécié les tentatives d'Eleven pour découvrir son plat favori dans Eleventh hour et j'ai passé la moitié de The Christmas Invasion à râler sur le fait que le Ten soit incapable de quitter son lit : sans surprise, Twelve qui se pose des questions existentielles sur l'intérêt des chambres à coucher et tague les parquets d'équations ne m'a pas non plus enthousiasmé même si j'ai trouvé la discussion sans queue ni tête avec le SDF amusante quoiqu'un peu longue.

Bon, je râle, je râle mais l'épisode avait néanmoins plein de bons cotés. L'humour moffatien fonctionne en général très bien avec moi et ce fut en général le cas ici. Le dinosaure qui recrache le TARDIS, la plupart des scènes avec Vastra, Strax et Jenny, la référence au futur référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, le moment délicieux où Clara réalise que c'est elle que le docteur traite d'égomaniaque (there is nothing more important than my egomania!), le système de fermeture automatique de la calèche de Mme Vastra... beaucoup de moments m'ont fait rire ou sourire même si c'est loin d'être l'épisode le plus drôle de la série. De même, les références à Sherlock Holmes étaient sympathiques bien que trop nombreuses à mon goût : le moment où Mme Vastra reçoit Jenny comme si elle n'était qu'une simple cliente afin de lui signifier sa déception pendant que Jenny à coté tente d'arrondir les angles m'a fortement rappelé une certaine scène du dernier épisode de Sherlock par exemple.^^ J'ai également apprécié l'intrigue relativement simple (même s'il va falloir m'expliquer comment Missy pouvait être sûre que Twelve et Clara liraient les petites annonces) et le restaurant/vaisseau a beaucoup de classe (et nous offre à mon avis une petite référence au "sofa of reasonable comfort" de Curse of fatal death). Enfin, j'y reviendrai dans la partie suivante, j'ai adoré toute l’interaction finale entre le robot et le Docteur.

Bref, l'épisode en lui-même est pour moi un petit peu décevant même s'il est loin d'être mauvais. Je me demande en fait si la plupart des défauts que je lui reproche n'aurait pas été corrigée si l'épisode avait été d'une longueur normale.



II Doctor Who?
your friend is intelligent, he'll know better than to follow me!"


Mais bien sûr, l'intérêt principal de l'épisode était l'introduction de notre tout nouveau Docteur. J'étais persuadée que je l'apprécierai, d'abord parce que je souhaite un Docteur plus vieux depuis la fin de Tennant et ensuite parce que j'aime beaucoup le jeu de Capaldi. Comme je le disais tout à l'heure, j'ai néanmoins du mal avec les Docteurs qui viennent juste de se régénérer; j'ai donc eu quelques minutes d'inquiétude durant lesquelles je n'ai rien ressenti pour ce pauvre Twelve. J'ai été brièvement rassurée durant son discours devant le dinosaure en flammes avant de me détacher à nouveau lorsqu'il décide sans raison de plonger dans la Tamise. Puis est venue la scène du restaurant et je suis subitement tombée amoureuse : je sais maintenant que je vais adorer ce Docteur, tout comme j'ai adoré les précédents (pour l'instant je suis une fan très chanceuse, je n'ai eu aucun rejet). Bien sûr, sa personnalité n'est pas encore tout à fait fixée mais ce que j'en ai vu me ravit.

Moffat a pris beaucoup de précautions pour introduire ce Docteur mature dans un fandom qui comporte désormais beaucoup de fans qui n'ont connu que des Docteurs d'apparence jeune. Contrairement à certains qui trouvent la réaction de rejet de Clara exagérée en début d'épisode, j'ai personnellement trouvé que c'était celle de Mme Vastra qui l'était : la pauvre Clara a beau savoir ce qu'est une régénération, il n'empêche qu'elle a je trouve le droit d'être choquée par le fait que son Docteur jeune et énergique se transforme sous ses yeux en homme relativement vieux et, je le rappelle, complètement fou à ce moment de l'épisode. Je grinçais donc un peu des dents lorsque Vastra se permettait à demi-mots de traiter Clara de femme superficielle...jusqu'au moment où cette dernière réfute ces allégations en une tirade enflammée (je VEUX voir son poster de Marc Aurèle Laughing ) et que j'ai réalisé que les paroles de Mme Vastra s'adressaient en fait clairement à la petite partie du fandom qui ne cesse de crier au scandale depuis l'annonce du casting de Capaldi. Ce n'est pas très fin mais c'est, je pense, efficace. Par mesure de précaution, Moffat nous rajoute également une scène de passage de flambeau entre Smith et Capaldi par téléphone interposé, la première de toute la série où un ancien Docteur prend la peine de présenter son successeur : ce caméo a été une très agréable surprise en ce qui me concerne même si je n'avais certainement pas besoin d'introduction pour donner sa chance à Twelve et j'espère sincèrement qu'elle a aidé les fans déroutés par l'âge de Capaldi à comprendre qu'il s'agit du même personnage.

Moffat prend également soin de montrer au plus vite les points communs entre ce nouveau Docteur et le précédent: expressions similaires ("you have developed a fault"), références au passé proche du personnage (Handles), traits de caractères semblables ("I hate being wrong in public!", "door...boring, not me!"), incapacité à écouter les autres (je savais bien qu'il dormait pendant leurs répliques!^^)... puis cherche au plus vite à montrer les différences! "I'm not flirting" est une des premières répliques de ce personnage, répétée plusieurs fois pour que le public comprenne bien que les aventures amoureuses plus ou moins sous entendues des deux Docteurs précédents sont de l'histoire ancienne: ce Docteur semble presque aussi doué que Strax pour ce qui est d'apprécier les charmes féminins et la seule comparaison physique qu'il fait entre Amy et Clara concerne le fait que la première n'aurait eu aucune difficulté à attraper le tournevis avec ses longues jambes. Je ne vous cacherais pas que je croise les doigts pour le retour d'un Docteur asexuel: chacun son tour quoi! Wink

Et puis il y a son caractère, ou du moins les aperçus que nous en avons. J'avoue, je suis une grande fan du "dark Doctor", et ce depuis le jour où j'ai vu un tout jeune Tennant regarde chuter un Sycorax en annonçant qu'il n'accorde pas de seconde chance. Attention, ça ne veut pas dire que j'apprécie un Docteur tueur, le fait que le Docteur soit un personnage qui préfère porter un tournevis plutôt qu'une arme et qui est prêt à épargner ses ennemis encore et encore est pour moi un aspect non négociable de son caractère et j'ai d'ailleurs détesté le fait qu'il tue quasi directement Solomon dans Dinosaurs on a Spaceship. En revanche, j'adore les moments ambigus où il doit prendre des décisions douloureuses pour le bien commun ou ceux, plus rares, où son hybris prend le dessus et le fait agir de manière discutable (Waters of Mars et Family of blood étant deux excellents exemples). Je sens que ces moments ne vont pas manquer avec Twelve...

J'ai commencé à sentir la noirceur de ce Docteur au moment où il ordonne froidement au clochard de lui donner sa veste puisque "ça ne sert à rien qu'ils aient froid tous les deux": certes, cette réaction brusque était due à la régénération mais je sentais déjà le potentiel. Puis est venu le moment où il abandonne Clara puisque "ça ne sert à rien qu'ils se fassent capturer tous les deux" (je sens comme un effet d'écho^^), refusant même de lui donner le tournevis puisqu'il pourrait en avoir besoin. Bien sûr, on ne croit pas un instant qu'il l'abandonne pour de bon et on apprend plus tard qu'il sait que Mme Vastra, Strax et Jenny sont prêts à intervenir: néanmoins, quelle froideur! Pas un mot d'encouragement, il part sans hésitation. Sa manière très détachée de manier les restes humains (il plaque le masque de peau du robot sur Clara de façon très nonchalante au restaurant et semble n'éprouver aucune gêne à porter un masque de peau morte plus tard ) tranche aussi sacrément avec son prédécesseur, qui était déjà choqué devant les restes de "flesh".

Puis vient la délicieuse confrontation entre 12 et le Half-face man. Déjà, et je pense que ce n'est pas innocent, il me semble que c'est la première fois de toute la série où l'on voit le Docteur servir (et aussi SE servir) un verre d'alcool (du whisky visiblement, je savais que c'était un homme de goût^^). Si c'est pas la preuve qu'il a un pied du coté obscur notre Twelve... Mr. Green Et puis bon, bonjour la justification : “I have a horrible feeling I’m about to kill you. I thought you’d appreciate a drink first. I know I would.” C'est sûr que ça donne tout de suite le ton... Et arrive le moment du...suicide? Meurtre? J'aime beaucoup que Moffat ait laissé l’ambiguïté (je pense d'ailleurs que Missy n'avait pas besoin d'en rajouter une couche là dessus) et qu'on ne saura sans doute jamais avec certitude ce qui s'est passé ; tant mieux, cela pourra donner lieu à un débat aussi enrichissant que le "Did Han Solo shoot first" pour les fans de Star wars.^^ Plus sérieusement, il me semble assez clair que c'est le Docteur qui l'a poussé: la phrase que j'ai citée précédemment montre qu'il en avait bien l'intention, son regard après les faits est glaçant et cela me semble confirmé lorsqu'il dit au robot que l'un d'entre eux ment concernant son "default programming" : "the Doctor lies" est quasiment le sous titre non officiel de l'ère Moffat, j'ai donc pris ça comme un quasi aveu. Dans tous les cas j'espère que l'on n'aura pas la réponse, l’ambiguïté est bien plus intéressante.

J'ai aussi beaucoup apprécié quand le Docteur compare Half face man avec un balai dont on aurait changé le manche puis la brosse: déjà parce que les fans de Terry Pratchett auront reconnu une métaphore fréquente chez cet auteur (même si la conclusion de ce dernier est au contraire que l'objet reste le même) et ensuite parce que pour le coup la référence au fait que le Docteur est exactement dans le même cas (rien n'est "d'origine" chez lui) et donc bien hypocrite à ce moment là est beaucoup plus subtilement amenée que lors du passage de la traduction du dinosaure dont je parlais précédemment.

Bref, ce Docteur est sombre tout en restant fun, charismatique et, c'est important, différent de son prédécesseur. J'aime aussi beaucoup son habit et, surtout, le jeu autour du choix dudit habit (le Docteur en essaie beaucoup durant l'épisode) : sérieusement, je VEUX le Docteur en style clodo la prochaine fois. Mr. Green Enfin, Twelve a une excellente alchimie avec Clara, bien meilleure je trouve que celle qu'elle partageait avec Eleven. Cela aide bien sûr que Clara ait enfin assez de répliques pour montrer le talent de son actrice mais je pense aussi sincèrement que ces deux personnages vont tout simplement mieux ensemble. Cela reste bien sûr à confirmer mais j'ai très bon espoir de ce coté : sachant que la dernière compagne que j'ai vraiment aimée est Donna, j'avoue que ça me ferait bien plaisir d'avoir raison. Petit bémol néanmoins, si l'accent écossais de Capaldi ne me dérange absolument pas (au contraire, je le trouve très agréable), j'espère que Moffat va se calmer sur les clins d'oeil à l'Ecosse : c'était quand même un peu lourd durant l'épisode bien que souvent amusant.


III The promised land

Passons maintenant à tout ce qui concerne l'arc narratif de la saison. Bien sûr, vu que nous en savons encore bien peu, une bonne partie de ce qui va suivre n'est que théories; si vous me lisez depuis quelques temps, vous pouvez même avoir une idée de la probabilité pour que lesdites théories se réalisent (pour les autres, disons que vous avez plus de chance de gagner au loto que moi de tomber juste^^) mais l'essentiel est de participer.

Commençons déjà par les observations concrètes concernant ce tout nouvel arc, à commencer par le nouveau générique : je l'adore! J'aime beaucoup le steampunk, ce n'est donc pas étonnant que l'esthétique me plaise, mais j'ai surtout apprécié le fait que ce soit une parfaite surprise ; j'avoue ne pas avoir pensé un instant que le générique allait changer. J'aime aussi le nouveau TARDIS, à la fois assez sobre et à l'esthétique très gallifreyenne : annonce d'un retour prochain à la mère patrie pour le Docteur?

Concernant l'ambiance générale (qui ne sera pas forcément celle de la saison dans son ensemble mais rien n'empêche de supposer^^), j'apprécie encore une fois la généreuse dose de sombre. Comme on a pu le constater, le nouveau Docteur est déjà loin d'être un ange mais le monde dans lequel il évolue n'est aussi clairement pas celui des bisounours. J'admets m'être repassée avec incrédulité la scène où nous voyons en gros plan... le cadavre empalé sur le toit de big ben du "méchant" qui vient de se révéler n'être pas si méchant. Alors oui, ce n'est "que" un robot et il est plus ou moins ressuscité à la fin mais bordel... un cadavre empalé dans Dr Who! Y'a que moi que ça choque? Surtout que le Docteur venait de passer 3 bonnes minutes à rendre sympathique ce robot qui cherchait sa terre promise en faisant remarquer combien il était devenu de plus en plus semblable aux humains au fil des siècles! Niveau "humour" très sombre, la mort du dinosaure est aussi un grand moment je trouve : Twelve, dans son premier moment touchant depuis sa régénération, parle à cette lady dinosaure perdue et terrifiée, lui jure de la ramener à la maison et, au moment exact où il crie "I swear I will keep you safe"... BOOOOOOOOOOOOOOM! Shocked Plus discret, le moment où le robot serveur/tueur du restaurant qui vient de se révéler être un collecteur d'organes admet froidement que oui, ils ont un "menu enfant" est également bien glaçant! Si le reste de la saison garde la même ambiance, ça promet.

Je me dois de finir sur la mystérieuse Missy. Sachez d'abord que si je me prête bien sûr au jeu des théories (il faut que je garde mon score exceptionnel de ratés après tout^^)... je me tape éperdument de son identité! J'aime beaucoup Moffat, son humour et son esthétique et les saisons 5 et 6 sont mes favorites mais il a néanmoins pour moi un énorme défaut... il ne sait pas conclure les excellentes intrigues qu'il lance. J'ai donc décidé de cesser de me prendre la tête avec ses arcs et de profiter de l'épisode en cours afin de ne pas être déçue lorsque le château de carte à 200 étages qu'il a péniblement élaboré au fil de la saison finit par se casser la gueule au final.^^ Donc, ma théorie phare (et, j'en suis sûre, absolument pas originale) : Missy= Mistress= Master incarné en femme. Après tout, si quelqu'un peut se considérer comme le quasi petit ami du Docteur, c'est bien lui... enfin elle!^^ Sinon, j'imagine qu'il peut d'agir de la Rani ou même du TARDIS à nouveau incarné même si le personnage me semble bien trop sombre pour cette dernière théorie (ça expliquerait cela dit qu'elle n'ait fait pour l'instant que des choses positves). Sincèrement, j'espère surtout que qui qu'elle soit, elle ne tombe pas dans l'habituel moule des personnages féminins de Moffat (mystérieuse/sexy/badass/incapable de résister au Docteur) et je n'ai même pas assez d'énergie pour tenter de théoriser sur ce qu'est réellement ce "paradis". Peut être me prendrais-je au jeu en cours de saison...


Pour conclure, il s'agit là d'un épisode qui n'a en soi rien d'exceptionnel mais qui introduit très correctement un Docteur pour lequel j'ai beaucoup d'espoir et qui va peut-être ramener un élément de Dr Who qui m'a échappé (et manqué) depuis quelques années, une relation captivante entre le Docteur et sa compagne. Il réussit également parfaitement chez moi ce qui est je pense son but premier, donner envie de découvrir la suite des aventures de ce Docteur à la fois sombre et touchant. J'espère en tout cas de tout cœur que le nouveau Docteur et le rythme plus posé ont permis à ceux que les dernière saisons n'ont pas convaincus de reprendre goût la série. A la semaine prochaine et, en attendant la future devise de Twelve, geronimooooooooo!
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 22:06    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

Tyr a écrit:
@ Mad dog : puis-je te conseiller l'excellente extension lazarus (google chrome et mozilla), qui sauve les reviews des fausses manips (tu n'as pas idée du nombre de pages que j'aurais perdu sans elle)?^^


Peut-être. Ou peut-être que je devrais te laisser le soin de faire des reviews très très longues. (Maintenant que j'ai répondu à ton message, je m'en vais lire ton post.)

Citation:

Puisque je viens de subir la rentrée des classes (on rentre plus tôt à la Réunion) et que l'épisode a eu le mauvais goût de me montrer une cauchemardesque scène de chahut scolaire que j'ai trouvée bien plus terrifiante que tout le passage au milieu des robots tueurs, je me vois dans l'obligation de me mettre en mode professeur et de préparer une review en trois parties.


Autant j'ai trouvé l'épisode dans son ensemble assez bon, autant j'ai trouvé ce passage assez mal foutu dans la narration : il fallait qu'on montre ce passage afin de faire comprendre que Clara ne va pas céder face aux robots, du coup, on a mis ce flash-back, ni vu ni connu pour le réutiliser 2 minutes après. Mouaif... :-/
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
Adri34
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2012
Messages: 50
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 23:16    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

Un excellant retour. Peter Capaldi ma vraiment conquit, surtout avec son regard qui le rend badass. Pour cette Missy, j'adore cette théorie cité plus haut, ca serait énorme et complétement couillu de la part de Moffat (quoique ont est habitué à ce qu'il fasse des truc couillu) . Bref très bonne introduction à cette nouvelle saison.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 23:21    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

Ouais le "flashback" j'ai trouvé ça tellement pas crédible xD

Moi par contre, dans le genre reviews constructives, je me pose là. Donc pensées en vrac:
Cet épisode étant Moffat, je suis bien content de pouvoir en profiter sans en voir les incohérences. Pour le moment parce que ça viendra hein, faut pas rêver, il y en a forcément. Capaldi, bah c'est le meilleur Docteur mais on le savait déjà (je dis ça de tous les Docteur, mais quoi, il est vraiment bon!). Le trio de Paternoster servait à rieeeeeen et c'est dommage parce que je les adore. Ah si! On a vu Jenny et Vastra s'embrasser. Enfin, "partager de l'oxygène".
Yerk, tous les passages avec de la peau humaine (celui où le Docteur mets un visage sur le visage de Clara x( !). Ce qui est dommage, c'est que Moffi se répète quand même, à nouveau, bon après il l'admet, c'est déjà ça. Puis j'ai bien aimé le robot qui cherche la Terre Promise et tout. Matt Smith au téléphone: Why not, c'était pas mal, mais je le savais déjà.

Le générique, j'ai un doute. C'est bien celui auquel je pense? Le fan-made?

Ah et la morale du Docteur, c'est très sympa comme thème.
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
Koss
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2011
Messages: 23
Localisation: In the Tardis
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 23:40    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

Elle est sympa cette nouvelle compagne ! J'étais pas du tout au courant qu'il y avait eu recasting. Comme quoi...


Là, se tient le véritable coup de maitre de cet épisode : ne pas introduire le Docteur. A la place, ré-introduire Clara. L'épisode dure 1h15 (putain 1h15 !) et au bout, on ne sait toujours pas qui est ce douzième Docteur... Et c'est précisément ça qui est génial.

Par contre, maintenant oui, on sait qui est Clara. Ca fait peut être forcé parfois (Capaldi qui sort qu'elle est control freak), mais l'épisode sert vraiment de très bon point de départ au personnage. Après une saison, il était franchement temps !

L'épisode tout entier peut d'ailleurs se lire dans une lecture très méta de Moffat qui répond aux critiques sur la série : Clara donc, mais aussi l'âge du Docteur (la scène avec Vastra), le désamour des fans et bien sûr les répétitions Moffatiennes ("Je ne me souviens plus où j'ai déjà vu ça"). Moffat s'amuse et nous livre un épisode bien écrit, quasiment très sitcomesque par moment et finalement, très plaisant à regarder.


Voilà, ça, c'est pour les points positifs et c'est le maximum que je puisse faire pour dire du bien de ce pilot. Car TOUT LE RESTE est catastrophique : les effets spéciaux sont à la rue comme rarement (c'est typiquement le genre d'épisode qui va mal vieillir), ya des faux raccords en pagaille, Vastra and co sont au delà de l’insupportable, les gags sont écrits par un gamin de 4 ans (trop lolol, je t'envoie un journal sur la tête), le scénario est une resucée intégrale (même Moffat l'admet) et l'épisode est archi-bourré de longueur (putain mais 1h15 quoi !) qui plombe complètement le rythme.

Et si on s'arrêtait cette saison, hein Steven ?
_________________
It's bigger on the inside ...
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 24 Aoû 2014 - 23:58    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

Citation:
J'aime beaucoup que Moffat ait laissé l’ambiguïté (je pense d'ailleurs que Missy n'avait pas besoin d'en rajouter une couche là dessus) et qu'on ne saura sans doute jamais avec certitude ce qui s'est passé ; tant mieux, cela pourra donner lieu à un débat aussi enrichissant que le "Did Han Solo shoot first" pour les fans de Star wars.^^


Moi, ce que je trouve intéressant, c'est que Steven Moffat est plus subtil sur certains éléments (à l'image dû "l'as t'il poussé ou pas ?" qui n'a pas vraiment de réponse) mais surtout qu'il réutilise aussi des questions qui avaient été abordées comme des vannes ou comme des questions réthoriques la saison précédente et les développe dans son script.
- La vanne sur les "boyfriend" avait déjà débuté lors du repas de noel de "The Time of the Doctor"
- Le fait que Clara cacherait en réalité une femme très égocentrique était sous-entendu par le TARDIS dans "Hide" (j'ai pris la seule image de l'être pour qui vous avez de l'estime.)
- Et surtout le fait que le Docteur soit capable de meurtre était sous-entendu par la Grande Intelligence dans "The Name of the Doctor"

Et je suis assez content de voir que toutes ces thématiques ne sortent pas de nulle part.

Bon, donnons mon avis sur l'épisode :
Super engageant pour une nouvelle saison.

Je suis assez content, car finalement, en dépit de tout ce qu'on peut dire sur Steven Moffat, je préfère vraiment un gars qui va se mettre en danger et tenter quelque chose, quitte à le foirer, plutôt que de rester dans ce qu'il sait faire et stagner. Or, ça résume totalement ses 3 ans de showrunner sur Doctor Who qui alterne les ratages (tenter de faire de Doctor Who une série feuilletonnante, terminer la saison dans un univers parallèle qui n'existe pas, faire table rase de la série) et les tentatives plus réussi (l'arc River Song, le départ d'Amy et Rory, etc...) mais toujours en essayant des nouveaux trucs.

Du coup, il a appris des erreurs passées et ça se voit.
Première leçon : Éviter de ramener un Docteur et de le plonger au milieu d'un milieu inconnu sans points de repères pour le spectateur qui aurait l'impression de voir une autre série. Ici, Clara sera le point de focalisation du spectateur et on a de nombreux clins d'oeils qui nous font dire que ouf, on regarde la même série.
Deuxième leçon : Arrêter de balancer des révélations ex-nihilo et rester plus vague sur ce qu'il se passe. Voir la violence du Docteur (peut-il tuer ou non ? au spectateur de trancher.)
Troisième leçon : Arrêter de commencer un épisode tambour battant en ramenant un truc complètement incongru ou de faire un épisode ultra-dense avec 3 nouveaux personnages. Ici l'épisode prend son temps de nous expliquer ce qu'il se passe.
Quatrième leçon : Faire un petit mystère sur la saison au lieu d'avoir une histoire complexe dont la résolution finira en eau de boudin.

Bref, un épisode où il tente de casser complètement son envie de passer d'une chose à l'autre sans transition et de prendre le temps... et au final, je trouve que c'est quand même trop long. J'ai vraiment eu du mal à me mettre dans cet épisode, me disant "bon, c'est sympa, mais sans plus" et j'ai trouvé le début assez moyen et suis resté sceptique tant l'intrigue mettait du temps à s'amorcer et tant on restait sur des choses peu palpitantes. Comme beaucoup, c'est la scène du restaurant, qui m'a fait rentrer dans l'épisode, en partie parce que : la scène et l'ambiance est excellente - l'intrigue d'enquête s'amorce enfin et ne s'arrête plus - le Docteur est sortit de sa folie qui le rendait dur à suivre

Et effectivement, c'est le premier épisode où le Paternoster gang n'a rien de "nouveau" à dire. C'est à dire que chaque fois qu'ils apparaissaient avant, soit on apprenait des nouvelles choses sur eux, soit ils se retrouvaient dans une situation qu'on ne connaissait pas. Ici... rien de neuf et les personnages sont figés, faisant papier peint ou clichés. Triste.

Mais en dehors de ça, j'ai passé un bon moment et les thématiques abordés mettent sur les rails pour une nouvelle saison et amorce bien l'arrivé de Capaldi. Bien joué.

SteamMoose a écrit:

Le générique, j'ai un doute. C'est bien celui auquel je pense? Le fan-made?.


En réalité, la BBC a contacté un gars qui avait fait un générique fan made equ'ils trouvaient chouette et ils ont décidés qu'il les aident à faire celui de la nouvelle saison. Je trouve que c'est une bonne idée de mise à contribution du fandom. Les différentes étapes de travail sont là : http://billyhanshaw.co.uk/
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
angelkan
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2013
Messages: 193
Localisation: strasbourg
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 25 Aoû 2014 - 03:26    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

@Koss... tu fais un C/C sur les sites où l'on parle de Dr Who? car tun apparais en boucle sur mon rss...! ^^

merci @ Myriam06 , je vais chercher...je ne m'en souvenais pas^^
_________________
What ? whaat? WHAAAT ?
Revenir en haut
Koss
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2011
Messages: 23
Localisation: In the Tardis
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Aoû 2014 - 08:21    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée Répondre en citant

angelkan a écrit:
@Koss... tu fais un C/C sur les sites où l'on parle de Dr Who? car tun apparais en boucle sur mon rss...! ^^




Yep ^^. Enfin, juste deux quoi.
_________________
It's bigger on the inside ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:04    Sujet du message: [8x01] Deep Breath / En Apnée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 511, 12, 13  >
Page 4 sur 13

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com