Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[8x02] Into The Dalek
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lecrivaindujour
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2013
Messages: 360
Localisation: Quelque part au fin fond d'une crevette géante
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 13:52    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

Citation:
J'ai l'impression que les personnes allant dans le heaven sont les personnes ayant fait confiance aux docteurs et qui se sont sacrifier pour lui.

C'est sûr que l'automate de l'épisode précédent faisait vachement confiance au Docteur. :3

_________________
J'écris des textes et je relis ceux des autres.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 13:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Emma
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2011
Messages: 209

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 14:03    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

Hello tout le monde, ça fait longtemps que j'avais pas posté (j'avais paumé mon mdp, et accessoirement je suis pas fan de l'ère Moffat), mais j'ai vu l'épisode et j'ai adoré... VOD ! Bon, à priori y'en a aucun de vous qui a maté l'excellente série "Fresh Meat", et Vod est un des personnages principaux.


Autant dire que je me suis régalée tout du long, Zawe Ashton est une excellente actrice, et j'ai jubilé quand Journey Blue demande au Docteur de l'emmener... pour déchanter aussitôt. Ceci dit, vu le talent de l'actrice, moi je parie qu'ils ont introduit le personnage et qu'elle va revenir en tant que compagne, un peu à la Donna.

L'épisode était plutôt sympa, surtout concernant les Daleks, j'appréhendais beaucoup parce que j'aimais pas trop ce qui avait été fait avec les Daleks dernièrement.

J'adore l'assurance de Twelve quand il programme son TARDIS, hyper sexy. J'aime bien l'histoire d'amour qui se profile entre Clara et Pink. Bref, ça va bien pour moi ;o)
Revenir en haut
Enderdream
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2013
Messages: 125
Localisation: Dans une peinture de seigneurs du temps
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 14:52    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

Je rejoint Steammoose, l'épisode est archi banal et c'est pas un épisode dont l'intrigue restera dans les esprit (comme le premier malheureusement).

Mais il y a tous de même 3 choses importantes à retenir :
- La rencontre entre le nouveaux prof et Clara, bon ok on s'y attendait mais c'est quand même un point important pour cette saison.
- Le bon Dalek, je pense qu'on en a pas finie avec lui, le fait que le Docteur la nommé et lui dit en quelque sorte aux revoir, laisse présager que on pourra le revoir occasionnellement dans certains épisodes.
- Le Paradis, on est tous d'accord que ça va être le fil rouge de cette saison, le fait qu'on à 2 personnes qui ce sont sacrifié pour le docteur y vont m'a l'air troublant, de plus comment leurs conscience est transféré dans ce Paradis ? Mais il y a une chose sur lequel je suis prêt à parier c'est Clara ou Pink va y allez (dernier épisode à mon avis), Et que le Docteur va prouver que c'est un bon gars en venant la/le chercher.

_________________
Lui : Mais en faite sa parle de quoi Docteur who ?
Toi : ...
Revenir en haut
Monsieur Tanuki
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2012
Messages: 1 054
Localisation: Ici et un peu là-bas aussi...
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 15:07    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

En attendant de faire une review complète sur cet épisode que j'ai d'avantage apprécié que Deep breath malgré des erreurs formelles et de fond parfois conséquentes ( faute d'avoir pris des notes va falloir que je le revois Mr. Green) , il y a un point sur lequel je voudrais revenir , une scène qui a été coupée de l'épisode mais qui est pourtant présente dans la version non-définitive :


A la fin de l'épisode , Rusty est censé rejoindre le vaisseau Dalek et s'autodétruire à l'intérieur de celui-ci , causant ainsi la destruction du vaisseau. Cette scène a peut être été coupée suite aux divers évènements relatifs au terrorisme de ces derniers temps , en tout cas je pense qu'on ne verra plus Rusty par la suite. A moins que cette scène n'ait été supprimée pour créer une porte de sortie concernant le personnage , mais j'en doute fortement ...

_________________
Merci à la grande Dame Eleusys pour ce magnifique avatar .

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 15:45    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

Citation:
L'intrigue de bas: le Docteur va dans un Dalek (non, pas comme ça xD). Je suis le seul que l'idée a profondément ennuyé? Je me suis dit "génial, on a un super vaisseau spatial, mais non, faut qu'on aille dans un Dalek pendant tout l'épisode.

Moi c'était plutôt "ouf, on évite de tourner en rond dans un vaisseau spatial en carton et on va vite visiter un endroit-jamais vu ! yeah !"

Citation:
Faudra m'expliquer pourquoi ils en construisent pas à échelle humaine, ça à l'air bien plus efficace que le Dalek du pauvre...

Tu pourrais "construire" des anticorps toi ? ^^

Citation:
Cette scène a peut être été coupée suite aux divers évènements relatifs au terrorisme de ces derniers temps , en tout cas je pense qu'on ne verra plus Rusty par la suite. A moins que cette scène n'ait été supprimée pour créer une porte de sortie concernant le personnage , mais j'en doute fortement ..

Je pense plutôt que c'est pour faire revenir Rusty plus tard. Ca n'avait rien d'une alerte à la bombe, c'est un Dalek qui a ses boules qui tournent autour de lui (comme dans la saison 1) pour exploser un vaisseau, ça n'a franchement rien de tendancieux (autant couper la scène d'intro aussi). Ils l'ont peut-être coupé justement parce que ça faisait trop prévisible/similaire avec la saison 1.
Revenir en haut
MSN Skype
Monsieur Tanuki
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2012
Messages: 1 054
Localisation: Ici et un peu là-bas aussi...
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 15:57    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

Oui enfin sachant que le montage avait été fait pour la version de travail , j'ai du mal à voir l'intérêt de supprimer une scène a posteriori , généralement ce genre de décision se prend en amont , là c'était une version destinée au doublage donc les éléments même non-définitifs étaient destinés à être garder , il n'y avait aucun intérêt à le supprimer à ce moment du processus pour des raisons purement scénaristiques ...
_________________
Merci à la grande Dame Eleusys pour ce magnifique avatar .

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 16:01    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

Bon et bien je ne pensais pas faire de reviews des épisodes sur cette saison mais je vais quand même essayer de parler un peu de cet épisode.

Après Deep Breath que j'avais vraiment bien aimé mon enthousiasme pour cette saison avait regrimpé. Mais malheureusement j'ai vraiment pas réussi à accrocher à cet épisode. Pourtant le next time de la dernière me séduisait assez puisqu'il promettait un classique base under siege face à des Daleks qui, bien que peu original, aurait pu être sympa. Mais au lieu de cela on a un remake de l'Aventure intérieure mais avec un Dalek. En fait dès que l'on est passé devant le miniaturiseur j'ai su que j'allais avoir du mal avec cet épisode. Car, d'une part ce n'est pas très original en terme de SF et ça a déjà été fait plusieurs fois dans l'histoire de Doctor Who.

Et j'ai trouvé que l'épisode mettait beaucoup de temps à se lancer car il introduit le perso de Danny Pink. Alors on savait que le perso allait être là parce que Capaldi avait refusé que le Docteur flirte avec sa compagne (si si on le sait tous ^^), mais je pensais pas que Clara allait être si direct à l'inviter à sortir alors qu'elle le connaît depuis 2 minutes. D'autant que dans l'épisode précédent elle disait elle n'avait jamais été attiré par les jolis jeunes hommes.
Et puis je comprends pas pourquoi les compagnons ne voyagent plus avec le Docteur 7 jours sur 7!!! Sérieusement ça enlève vraiment le côté aventure, voyage. En plus si c'est pour faire de la place aux flirtes dans les couloirs du College de Coal Hill, c'est vraiment pas la peine. D'ailleurs en parlant de Coal Hill, je n'ai toujours pas remarqué de cameo de Ian qui est censé être le principal si je ne m'abuse. Dépêche-toi, Moffat! Il est plus tout jeune notre Ian!

Pour revenir à l'histoire principal d'exploration d'un Dalek par l'intérieur, j'ai également trouvé que la menace des anti-corps était terriblement proche de celle du Teselecta. Alors oui c'est vrai que dans un organisme vivant y'a des anti-corps mais quand même, y'avait d'autres menaces à trouver je pense. Surtout que bon ce sont des anti-corps vachement gros, ils doivent même être visible à l'oeil nu. Mais bon bref... Ensuite je ne comprends toujours pas l'objectif de la mission : un Dalek est tellement endommagé qu'il prend les Daleks pour ses ennemis, alors on va le réparer pour qu'il redevienne un Dalek avide de sang... J'ai raté quelque chose ou c'est la stratégie militaire la plus incohérente de l'histoire? ^^ J'espère vraiment que j'ai loupé une réplique parce que je pige pas.

Bon et je passerai sous silence l'introduction du fil rouge de la saison qui casse encore plus le rythme de l'épisode. Même si je ne suis pas fan des "rappels fils rouges" des saisons 5 et 6, elles avaient au moins le mérite de pas trop arriver comme un cheveux sur la soupe ou au moins ils cassaient pas le rythme. D'autant que là ça nous éclaire absolument en rien.

Voilà bon après je râle mais tout n'est pas à jeter dans l'épisode : J'aime toujours autant Twelve et j'adore le fait qu'il y ait une bouilloire dans la salle de contrôle. Avec le gros fauteuil et la bibliothèque ça fait vraiment petit intérieur. On pourrait croire que le Doc ne quitte plus la salle de contrôle.

Oh et sinon petite théorie : les gribouillages que le Doc fait sur le sol dans Deep Breaht, que l'on retrouve sur un tableau dans le Tardis sont peut être des calculs pour retrouver Gallifrey. Parce que bon c'est bien gentil Missy et compagnie mais bon y'a Gallifrey aussi!

Enfin voilà c'est tout pour moi. J'espère que le prochain épisode me convaincra d'avantage. Je n'ai pas regardé le next time pour éviter d'avoir des à priori faux sur l'épisode cette fois.

Edit :

Galaxy-eyes a écrit:

Citation:
Faudra m'expliquer pourquoi ils en construisent pas à échelle humaine, ça à l'air bien plus efficace que le Dalek du pauvre...

Tu pourrais "construire" des anticorps toi ? ^^

Bah les anti-corps Daleks ont bien été construit par les Daleks. Les Daleks sont pas naturels je te rappelle.
_________________
Revenir en haut
ZEL
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2013
Messages: 63
Localisation: Guacamole
Masculin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 16:26    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

J'ai bien aimé Twelve dans cet épisode, ce Docteur et Clara ont vraiment une alchimie cool ^_^

Le coup de la tutrice, la baffe, les commentaires de l'un et l'autre sur leur partenaire et les petites mimiques qu'ils font ensemble, c'était vraiment cool à voir à l'écran. On est vraiment plus dans la relation du Madman et de son Impossible girl. Mon moment préféré de l'épisode c'est justement un truc tout con, c'est au moment où ils sont entrés dans le Dalek, que Twelve fait son petit speech sur la dangerosité du lieu et fait un petit mouvement de main vers Clara pour lui faire peur (You see this cables ? - Yes - The are not cables). Je sais pas pourquoi, mais j'ai adoré ce petit passage où, malgré la situation dans laquelle il se trouvent, les deux ne s'en font pas tellement et s'amusent avec leur "hobby".

Après l'épisode était assez linéaire sans trop de surprise, mais je pense pas que l'histoire était vraiment ce qui importait ici.
Ce qui importe ici c'est de continuer à définir les personnages et les enjeux de la saison.

D'un côté on a Danny Pink et Clara qui commencent à "flirter" (beaucoup aimé aussi la scène où Danny est dans la salle de classe en train de se traiter d'idiot xD), le duo Clara-Docteur qui se reconstruit avec l'affirmation de Clara que ce Docteur est bien comme elle l'a toujours connu : "Censé ET Fou", et le Docteur qui fait face à ce qui l'a toujours tourmenté : sa propre bonté. Bon après, j'avoue que le coup de comparer le Docteur aux Daleks ça fait carrément redite avec la plupart des épisodes Daleks écrits depuis le début de la série. Mais j'ai quand même apprécié la manière de le faire avec un Docteur qui essaye de rendre "bon" le Dalek avant de se rendre compte qu'il ne l'est pas totalement non plus à cause de sa haine. Le "I'm not a good Dalek. You're a good Dalek." était peut être de trop malheureusement =(

Après c'était marrant de revoir les Daleks sous cet angle ci qui n'était pas totalement original mais pas totalement à côté de la plaque non plus. J'aime toujours voir ce qui se cache sous l'amure des Daleks, et le voir en très gros plan était encore plus sympathique. On a eu pleins de petites infos sur comment est constitué un Dalek avec un petit passage dans le tube digestif, dans le cortex, dans sa batterie et une petite séquence de souvenirs.

Y avait de l'humour aussi. C'est peut être un peu moins loufoque que dans les dernières saisons, mais ça me plait assez. On a moins de moment de bouffonnerie pure, plutôt des petits morceaux de comique dispersés au milieu d'une ambiance globalement plus sombre. Ca colle bien au Docteur qu'on nous présente. Un Docteur plus froid (mort du soldat qui ne l'a pas du tout choqué et qu'il a même inclus dans un plan), plus cynique mais aussi plus maladroit dans ses relations et beaucoup plus alien dans sa réflexion. Mais à côté de ça on garde encore ce qui fait du Docteur le personnage qu'on aime : son aversion des soldats est toujours là, son côté un peu foufou (le coup des cafés, sérieusement xD) , son besoin d'avoir quelqu'un a côté de lui, son improvisation, son sang-froid (le moment où il demande à Journey de lui demander de façon normale alors qu'elle le pointe un pistolet sur lui xD).

Bref, j'ai beaucoup aimé cet épisode et j'aime déjà beaucoup ce nouveau Docteur.
Évidemment je n'oublie pas l'ambiance Eleven, mais je ne peux pas dire que je regrette ce changement... Ce qui fait de Doctor Who une superbe série, c'est cette capacité à se renouveler assez régulièrement et j'apprécie avec plaisir le passage de l'ère du Madman à celle de Capaldi (quel nom lui donner ? Il faudra en voir plus pour encore mieux cerner son personnage °^°)

Un peu peur pour le prochain épisode par contre.
Avec Gatiss à la barre, je sais jamais vraiment ce qu'on va obtenir au final. Autant y a des épisodes de son cru que j'affectionne comme Crimson Horro ou Night Terror, autant les épisodes Cold War ou Victory of the Daleks m’enthousiasment pas plus que ça... Espéront qu'il ai été dans un bon jour =|
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rastapunk
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2014
Messages: 2
Localisation: Raxacoricofallapatorius
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 16:29    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

Salut tout le monde !
Quelqu'un saurait où je peux me procurer l'épisode pour le regarder ?
Merci !
_________________
Personne ne s'est jamais demandé si un tournevis sonique pouvait .. tourner des vis soniques ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Roxy
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 184
Féminin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 16:55    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

Je n'arrive pas à savoir si cet épisode c'est du lard ou du cochon.
J'ai moins aimé que le précédent mais plus que de nombreux autres épisodes de l'ére Moffat.

Sur l'intrigue du Dalek, ça manque un peu de sens. Cela a été dit plus haut mais quelle est la logique de soigner un Dalek blessé mais gentil ? Et, retournement de situation de fou qu'on a pas du tout vu venir, une fois guéri, il redevient un gros méchant. PA DAAMMMM! Non, mais sérieusement ? Rose avait connu la même expérience en saison 1.
Le coup de la miniaturisation m'a follement fait pensé au Bus Magique. Oui, c'est stupide.
Enfin, la résolution est un gros Deus Ex Machina. Clara est frappée par le génie avec le coup des ampoules et des souvenirs. C'est pas du tout réaliste.

Mais j'ai bien aimé la réaction du Doctor. Faire revivre ses propres souvenirs au Dalek pour le faire redevenir bon était chouette. Mais le gros problème, c'est qu'on tourne pendant tout l'épisode autour de la même question: am I a good man ? ça a été vu et revu mais on continue. Ce qui n'a pas de sens car le côté sombre du Doctor était justifié par le fait qu'il pensait avoir détruit Gallifrey. Mais Gallifrey stands, il devrait être content.
Capaldi est excellent, mais son Doctor ne me convainc pas trop. Il devrait être joyeux maintenant qu'il est délivré de ses démons, il devrait partir délivrer sa planète. Non, il préfère sacrifier des soldats sans scrupules par que Moffat a décidé que Twelve ne serait pas un rigolo.

Sinon, j'aime bien Pink. Il fallait bien un beau gosse cette saison, je pense. Smile Ceci dit, personne ne pense qu'il peut y avoir un lien entre lui et Blue ? Au delà des couleurs, ils sont soldats. Blue a perdu son frère et je comprends pas l'intérêt de ce détail dans l'épisode. C'est pour ça que je me demande si il y'a pas un lien entre eux deux.
_________________
Stuck between a girl and a box. Story of your life, ain' it Doctor ?
Revenir en haut
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 17:58    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

Roxy a écrit:
Ce qui n'a pas de sens car le côté sombre du Doctor était justifié par le fait qu'il pensait avoir détruit Gallifrey. Mais Gallifrey stands, il devrait être content.
Capaldi est excellent, mais son Doctor ne me convainc pas trop. Il devrait être joyeux maintenant qu'il est délivré de ses démons, il devrait partir délivrer sa planète. Non, il préfère sacrifier des soldats sans scrupules par que Moffat a décidé que Twelve ne serait pas un rigolo.


Bah le côté sombre du Docteur ne tient pas qu'à la "destruction" de Gallifrey. Même avant la guerre le Docteur a eu pas mal de moment assez dark. Le Docteur trimballe quand même un bon gros sac de culpabilité. Et puis il y a une différence entre triste/sombre. C'est parce qu'il est "joyeux" comme tu dis, qu'il va s'émouvoir dès que quelqu'un va mourir, il est juste plus cynique.

Sinon pour Pink, frère de Blue je me suis en effet la même réflexion.
_________________
Revenir en haut
Roxy
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 184
Féminin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 19:01    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

Lennox a écrit:
Roxy a écrit:
Ce qui n'a pas de sens car le côté sombre du Doctor était justifié par le fait qu'il pensait avoir détruit Gallifrey. Mais Gallifrey stands, il devrait être content.
Capaldi est excellent, mais son Doctor ne me convainc pas trop. Il devrait être joyeux maintenant qu'il est délivré de ses démons, il devrait partir délivrer sa planète. Non, il préfère sacrifier des soldats sans scrupules par que Moffat a décidé que Twelve ne serait pas un rigolo.


Bah le côté sombre du Docteur ne tient pas qu'à la "destruction" de Gallifrey. Même avant la guerre le Docteur a eu pas mal de moment assez dark. Le Docteur trimballe quand même un bon gros sac de culpabilité. Et puis il y a une différence entre triste/sombre. C'est parce qu'il est "joyeux" comme tu dis, qu'il va s'émouvoir dès que quelqu'un va mourir, il est juste plus cynique.

Sinon pour Pink, frère de Blue je me suis en effet la même réflexion.


Oui biensûr, je suis d'accord mais j'ai eu le sentiment (peut être que tu n'as pas perçu la même chose) qu'il était très mélancolique. Je pensais que la recherche de Gallifrey lui donnerait de l'espoir, une forme de joie de vivre. Je trouve que c'est un bon doctor mais peut être que son caractère n'est pas le plus adaptée à ce stade de son développement.
_________________
Stuck between a girl and a box. Story of your life, ain' it Doctor ?
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 19:35    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

Un second épisode plus convaincant même si toujours aussi sombre.
Après Eleven qui a travaillé avec l'armée clerique c'est étonnant de voir le nouveau détester autant (Plus que Ten me semble) des soldats.
Il en est dure.
Quand au Dalek je me suis régaler ici du début à la fin.
Par contre je m'attendais à quelque chose d'accès sur d'ancienne erreur du docteur vu ce qu'il a dit à Clara dans le premier épisode mais pas du tout.
Encore des clin d'oeil au classic ... D'abord clara "It's not my assistant ... It's ... Ha ... The other word". En effet les companions du docteurs était d'abord nommée ses assistants. Et puis lorsqu'il parle de skaro bien entendu.
Vivement la suite.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 21:05    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

8x02 Into the new Doctor

Journey : -It’s smaller on the outside.
Doctor : -It’s more exciting when you go the other way!


C'est reparti pour un nouvel épisode au cours duquel je déclare ma flamme à Capaldi nous découvrons enfin de quel bois est fait ce tout nouveau Docteur. Pour cela, quoi de mieux que de le confronter à ses pires ennemis, les seuls êtres de l'univers qu'il hait réellement (pas besoin de lire des fanfictions pour savoir que ses relations avec le Maître sont plus ambiguës^^) : les Daleks! Comme il ne serait pas très vendeur de nous proposer un épisode où Twelve et Rusty conversent à cœur ouvert pendant 45 minutes tandis que Clara modère le débat et que Missy compte les points en prenant son thé, Ford et Moffat sont allés fouiller les archives de la BBC pour nous copier-coller un petit scénario un peu plus accrocheur. Je suis encore une fois dans l'obligation de proposer un plan en trois parties puisque vu le nombre de profs dans cet épisode il y a certainement quelques inspecteurs qui traînent dans le coin (aurais-je découvert la véritable identité de Missy?). Je commencerai donc par parler du scénario de cette semaine puis de celui de la saison avant de finir sur ce qui est l'intérêt principal de l'épisode, le 12ème Docteur.




I. “An anti-climax once in a while, it’s good for my hearts.”


Mon introduction pourrait donner l'impression que je n'ai pas aimé le scénario, ce qui n'est pas le cas. J'ai passé un très bon moment devant l'épisode, que j'ai d'ailleurs préféré à celui de la semaine dernière. Il n'empêche qu'il n'est bien sûr pas dénués de défauts, certains d'entre eux certainement assez gênants pour faire décrocher une partie du public.

Le premier de ceux là ne m'a absolument pas gênée, d'abord parce que j'ai tendance à apprécier les clins d'oeil et ensuite parce qu'il est parfaitement assumé : le scénario fait de très gros emprunts à beaucoup d'épisodes précédents et à d'autres oeuvres de sci-fi. Bien sûr, longévité de la série oblige, il est quasi impossible de faire un épisode de Doctor Who complètement original et le genre de la science fiction ne cesse de recycler les mêmes idées mais il faut admettre que c'est ici assez flagrant. Concernant les anciens épisodes, le thème du dalek qui s'humanise et confronte ainsi le Docteur à sa propre haine rappelle bien sûr Dalek en saison 1, le plongeon dans les restes de l' "estomac" reprend The Beast bellow (le "Behold the belly of the beast" du Docteur cinq minutes avant la scène n'est à mon avis pas un hasard^^), les anticorps daleks sont assez proches de ceux du Teselecta et le fait que, intérieur de Dalek ou pas, le Docteur et ses compagnons ne cessent de courir dans d'étroits corridors est un clair hommage à la série classique.

Quant-aux autres oeuvres, le thème de la miniaturisation a été fait bien souvent (Le Voyage fantastique, l'Aventure intérieure et même dans un épisode de Dr Who classic) mais le moment hilarant où le Docteur s'exclame "A molecular nano-scanner! Fantastic idea for a movie. Terrible idea for a proctologist." me fait pardonner immédiatement cet emprunt peu discret. Enfin, je ne ferai pas l'insulte à la bande de geeks qui peuple se forum d'expliciter le "resistance is futile" que prononce Rusty mais sachant que The Borg est inspiré des cybermen, je prends ce clin d’œil comme une réappropriation du propriétaire d'origine. Smile Bref, le scénario de cet épisode n'a que bien peu d'idées originales mais j'ai trouvé le traitement à la fois plein d'auto-dérision et correctement rythmé donc je ne me plains pas.

Plus gênant pour moi est le fait qu'il faille quand même une suspension volontaire d'incrédulité en béton armé pour ne pas tiquer devant les aspects de l'épisode qui ne sont PAS des emprunts. Je résume donc le plan de la bande de bras cassés qui peuple l'Aristote: ils se cachent d'un énorme vaisseau dalek à proximité, ont clairement déjà subi de lourdes pertes, connaissent bien le danger que posent nos salières favorites... mais ils décident de risquer la vie de plusieurs des leurs pour soigner un dalek juste parce que celui ci DIT qu'il est de leur coté? On parle bien des gars dont le chef était prêt à tuer le Docteur, qui venait de sauver sa nièce, juste au cas où il serait un espion?

Mais le plus drôle (où le plus affligeant, ça dépend de l'humeur de celui qui regarde^^) est que le Docteur sait depuis le début ce qui va se passer lorsqu'ils l'auront réparé! Lorsqu'il sussure à Clara d'un air ravi "A Dalek so damaged, it's turned good. Morality as malfunction. How do I resist?", bien sûr que ce coté apprenti sorcier est complètement du style du Docteur mais c'est néanmoins un aveu qu'il comprend que la "bonté" du Dalek vient de son dysfonctionnement. Comment peut-il être surpris que cette bonté disparaisse au moment même où il le répare??? J'ai d'ailleurs beaucoup aimé sa réaction au moment où Rusty, qui vient d'être réparé, s'apprête à exterminer tout le monde : son "No nooo nooooooooo!" n'est pas horrifié ou époustouflé, c'est le ton de quelqu'un qui vient de se faire encore rouler pour la énième fois par la même ruse et rage dans son coin! Au moins c'est parfaitement en accord avec le fait qu'il avait compris depuis le début que c'était probablement ce qui allait se passer mais c'est du coup complètement inconscient de sa part d'avoir accepté.

De même, heureusement que mon cerveau whovien est formaté pour accepter des ficelles telles que le fait qu'il suffise de taper sur quelques plaques de métal et tuyaux pour réveiller les souvenirs réprimés d'un dalek, qu'un panneau amovible soit justement disponible pour y accéder (qui est censé utiliser cette trappe au juste?) et que Clara devine tout cela d'un coup d'oeil (les blagues sur le fait qu'il puisse simplement s'agir d'un problème d'ampoule m'ont aidée à digérer tout ça cela dit^^). Je préfère ne pas trop réfléchir à comment au juste le Docteur parvient à brancher son cerveau sur celui du Dalek juste en coupant puis recollant un tuyau, disons que c'est parce que les time lords sont de puissants télépathes : cela dit, vu les secrets scientifiques que contient le cerveau du Docteur, je trouve trèèèèèès con d'avoir mis ses neurones à disposition d'un dalek : allez, disons qu'il n'a donné que les émotions et non les connaissances : le cerveau des times lords doit être partitionné.

Dernier problème: les personnages secondaires sont très fades. Je n'ai accroché à aucun (j'aime pourtant bien l'acteur qui joue l'oncle de Journey) et ils me semblent tous être des stéréotypes complètement interchangeables entre le commandant bourrin, le redshirt qui meurt bêtement, celle qui se sacrifie héroïquement vers la fin et celle "utile" qui suit le Docteur plutôt que d'obéir aux ordres. J'avais eu exactement le même problème dans le double épisode avec les anges de la saison 5 : à l'exception à la rigueur d'Octavian, tous les soldats étaient complètement vides. C'est cela dit bien plus gênant dans cet épisode, le coté huis clos rendant ce manque de caractérisation très visible. Allez, un bon point néanmoins, ce coté très stéréotypé des personnages est encore une fois bien assumé comme le montre cette réplique du Docteur :
"This is gun girl, she's got a gun and she's a girl. And this is a sort of boss one. Are you the same one as before? I think he's probably her uncle but I may have made that up to pass the time."


Et voilà, deux pages words que je râle devant un épisode que j'ai je le répète bien aimé : passons donc aux points positifs du scénario! Déjà, les répliques sont souvent excellentes (manque de chance je mangeais des lasagnes devant l'épisode, je ne vous cacherai pas qu'une d'entre elles m'a donc assez déplu^^) et j'ai franchement bien apprécié Rusty (son surnom déjà^^) malgré toutes les facilités que j'ai relevées tout à l'heure. Son "are you MY Doctor" (qui m'a fait penser au Are you my mummy) m'a beaucoup fait rire et le fait que ses anticorps ressemblent aux appareils servant à espionner le peuple dans 1984 va bien avec le coté clairement totalitaire des daleks. J'ai également trouvé certaines scènes très réussies, en particulier l'intro (qui tranche en plus complètement avec le coté huis clos du reste de l'épisode) et la fin du massacre de daleks par Rusty (le dalek qui "pleure" en particulier)




II. Into Moffat's brain

Prenons maintenant un peu de recul pour une partie (bien plus courte, promis) sur le fil rouge de la saison. Il semble maintenant assez clair que Moffat se dirige vers une saison de stand alone où Missy apparaîtrait de temps à autres pour récupérer une victime. Certes ça fait un peu Mme Kovarian mais je suis néanmoins rassurée. Etant franchement assez lassée des "moffat girls", je suis ravie de voir que Missy s'en éloigne un peu plus, perdant je trouve de son coté "badass" pour plonger dans le flippant. Elle est vraiment très inquiétante je trouve (bravo à l'actrice ET aux maquilleurs) avec un petit coté décadent que j'apprécie beaucoup. Nous avons désormais également un 2eme échantillon de ses "sauvetages" et, comme certains l'ont déjà remarqué, il semblerait qu'elle récupère ceux qui se sont sacrifiés suite à une influence du Docteur (si c'est le cas, nous aurions donc la réponse à la question de la semaine dernière: le robot a sauté!). Je me demande ce qu'elle récupère d'ailleurs (les corps? les consciences? Les "âmes"? Les souvenirs? ça me fait quand même bien penser à la bibliothèque où River était "stockée"!) et comment elle le fait. Bref, si ces apparitions font un peu artificielles, elles sont néanmoins pour l'instant assez brèves pour ne pas gêner le rythme de l'épisode et je vais pouvoir dès la semaine prochaine jouer au "kisséki va se retrouver au paradis?", ce qui va bien m'amuser. Mr. Green

J'apprécie également le fait que les scénaristes prennent le temps de nous glisser quelques petits détails servant à faire le lien et à donner une cohérence à tous ces stand alone. Ainsi le café permet de faire une belle transition entre Deep Breath et Into the dalek tout en nous montrant que ce tout nouveau Docteur est toujours aussi incapable d'être à l'heure à un rendez-vous. Smile J'aime aussi beaucoup quand le Docteur explique que les deux endroits les moins gardés sont les "mortuaries and larder" et laisse entendre qu'il s'agit d'une expérience personnelle : en effet, Clara et lui se sont enfuis du "larder" du robot la semaine dernière. Dernier point, plus anecdotique, il semblerait que la philo soit à l'honneur cette saison : Clara criait son respect sans borne pour Marc Aurèle la semaine dernière (elle le citait déjà dans son cours au tout début de l'épisode Day of the Doctor) et le vaisseau de cet épisode s'appelle L'Aristote.

Enfin, et là je serai plus critique, cet épisode introduit ce qui semble être le futur love interest de Clara: Danny Pink. Je n'ai aucun problème avec le fait que la compagne ait un petit ami, je suis toujours ravie qu'un homme rejoigne l'équipage du TARDIS (cela donne souvent des dialogues assez différents) et je n'ai rien contre l'acteur mais bordel, que cette caractérisation est faite à la truelle! Franchement, au point où on en est , il aurait mieux valu nous mettre le type en gros plan 1 minute avec un gros sous-titre clignotant "ancien militaire traumatisé suite à la mort de civils", ça aurait été aussi peu subtil mais clairement plus assumé. L'épisode nous apprend ces informations en 2 minutes par un biais assez peu crédible (sérieux, 9 ans que j'enseigne à des collégiens en ZEP et aucun, même le plus boulet, ne demanderait texto à son prof s'il a déjà tué des innocents!) et le fait que le gars accepte de proposer un entraînement militaire à des gosses est pour moi totalement incompatible avec ce traumatisme. Certes, il dit lui-même qu'être un soldat ce n'est pas que tuer les ennemis m'enfin bon, s'il est traumatisé par l’événement au point de pleurer en public au moindre rappel de celui-ci, c'est juste totalement illogique qu'il accepte de jouer au petit soldat avec des gosses.

Qu'il soit ensuite présenté à Clara comme un "lady killer" (réaction douloureuse de celui-ci à l'appui) est franchement peu subtil aussi, déjà parce que je pense que le dernier des abrutis avait compris qu'il avait tué des innocents mais ensuite parce que cette réflexion vient de nul part: le gars est un nouveau venu, personne ne le connait, le type qui fait les présentations ne peut pas savoir s'il est un dragueur ou pas et ne devrait de toute manière pas être assez à l'aise avec lui pour se permettre ce genre de réflexion. Bref, j'ignore si Danny sera ou pas un bon personnage (je le souhaite et je ne désespère pas) mais j'ai trouvé les passages où il était très lents et "plan-plan" (sérieux, la secrétaire qui avait deviné qu'il avait passé le week end à lire, elle sert à quoi?) et son introduction est pour moi totalement ratée : qu'est-ce que ça coûtait à Moffat de disséminer ces informations sur son passé sur 2 ou 3 épisodes? Allez, ce n'est pas trop grave mais qu'on ne t'y reprenne plus (sourcils froncés de prof pas contente)!




III Doctor Who?


Oui, bon, je n'ai pas pu m'en empêcher mais il faut dire que c'est bien là l'intérêt principal de l'épisode: nous faire découvrir ce tout nouveau Docteur et sa dynamique avec Clara maintenant qu'il est enfin "stabilisé". Autant dire que je ne suis pas déçue! Le scénario et le fil rouge sont tout à fait critiquables (je ne me suis pas gênée^^) mais que j'aime ce nouveau Docteur et son interprète!

Qu'apprend-on donc? Qu'il a visiblement enfin appris à piloter le TARDIS au point de pouvoir sans problème atterrir 30 secondes après le moment où il a récupéré Clara (au bout de 2000 ans c'est pas trop tôt^^) et que son incarnation déteste à nouveau les militaires (Nine avait un coté soldat, Ten ne les supportait pas, Eleven adorait saluer... ça semble être une fois sur deux). Qu'il n'est pas très souriant (ça change sacrément de 11) et est trèèèès difficile à inquiéter. Sérieusement, je ne sais pas si c'est à force de côtoyer Clara mais sa réaction lorsque Journey le braque fait vraiment très prof : je m'attendais presque à l'entendre dire "It's your own time you're wasting!" pendant qu'elle hésitait à baisser son arme. Laughing Hmmm... Il me semble que j'oublie quelque chose.. Ah oui, c'est un sacré enfoiré qui ferait passer Darcy, Dr House et Sheldon pour des modèles de diplomatie ! Quand il annonce à Clara qu'ils se dirigent vers un voyage "into the darkness", il est clair qu'il ne parle pas de celle des daleks!

Sa froideur envers Journey alors que cette dernière venait de perdre son frère laissait déjà bien sentir que le personnage n'était pas vraiment un gros nounours mais il était tellement choupi avec ses deux cafés à venir demander son aide à Clara où à lui demander avec ferveur si elle pensait que c'était un type bien que j'ai cru quelques instants que ce Docteur était plus maladroit que froid : bon, je crois que ce n'est pas tout à fait le cas. Laughing Si la scène où il utilise sans vergogne la mort prochaine du redshirt de la semaine après lui avoir dit les yeux dans les yeux de lui faire confiance était déjà bien glaçante, le moment où, plongé dans les restes humains, il annonce à Journey que ledit redshirt est "first layer if you want to say a few words" remporte la palme : j'avoue, j'ai dû faire pause tellement je rigolais mais je ne sais pas si cette réplique passera avec tout le monde. Laughing

Le fait que Rusty découvre surtout la haine dans l'esprit du Docteur et finisse par annoncer que ce dernier ferait un meilleur dalek que lui est également bien glaçant bien que déjà vu (Asyleum of the daleks surfait déjà sur ce thème). C'est d'autant plus intéressant que l'on savait déjà que les daleks se définissaient par rapport au Docteur (c'est le thème de Victory of the daleks en saison 5) mais que l'on voit dans cet épisode que la réciproque est vraie et que le Docteur base une bonne partie de ce qu'il pense de lui par opposition à ses ennemis jurés : You see, all those years ago, when I began... I was just running! I called myself 'the Doctor', but it was just a name. Then, I went to Skaro. And then I met you lot. And I understood who I was: The Doctor... Is not the daleks. Du coup, cette conclusion de Rusty doit sacrément piquer, d'autant plus que le Docteur était visiblement arrivé à la même : lorsque le dalek, sous l'emprise de ce qu'il a vu dans le cerveau du Docteur, annonce que tous les ennemis ont été exterminés et que Twelve répond, les yeux rouges et l'air résigné "Of course they are, that’s what you do isn’t it?” il me semble assez clair qu'il parle au moins autant de lui que des daleks en général (c'est de toute manière un tic d'écriture de Moffat de faire en sorte que le monologue du monstre puisse s'appliquer au Docteur, on y a eu droit déjà la semaine dernière^^).


Cela dit, je pense que comparer le Docteur aux Daleks est un raccourci un peu facile. En effet, je crois vraiment que Twelve n'est pas un "dark doctor" : Tennant avait à mon avis un potentiel beaucoup plus sombre. Je n'imagine pour l'instant pas ce Docteur en train de condamner la family of blood a une éternité de souffrance ou se faire un trip "time lord victorious" (quoi que..; Rusty a vu de la "divinité" en lui^^) : il est un peu tôt pour se prononcer mais sa réaction horrifiée lorsque Rusty, sous son influence, décide de tuer tous les autres daleks me laisse penser qu'il est au contraire sur le fond plus light que Ten. En revanche il est d'un pragmatisme glacial et semble avoir un GROS problème de comunication.


“She’s my carer. She cares, so I don’t have to.” dit le Docteur à propos de Clara. Outre le fait que la réplique soit très drôle, je pense qu'elle n'est vraiment pas loin de la vérité. Non pas que le Docteur soit incapable de compassion, on connait tous assez le personnage pour savoir que c'est une grosse partie de sa personnalité et ce quelle que soit l'incarnation, mais je pense en revanche que cette version est à la limite de l'autisme pour ce qui est de communiquer avec le reste du monde. Je trouve cela fort intéressant puisque cela donne un rôle bien plus important à Clara qui sert de tampon entre le Docteur et les autres personnages, permettant d'arrondir les angles lorsque ce dernier va trop loin (“He’ll get us out of here : the difficult part is not killing him before he can”) et de le remettre sur le droit chemin lorsqu'il devient trop inhumain (je crois qu'il s'agit de la plus belle claque de tout Doctor Who, et pourtant il y en a eu pas mal^^) et ce tout en absorbant les innombrables piques plus ou moins méchantes sur son physique et son caractère. Pour la 2eme semaine de suite, j'ai beaucoup apprécié Clara : je suis persuadée que cela vient en grande partie de ce nouveau rôle. Hobby ou pas, elle devrait écouter le Docteur et se faire payer : Chargée de communication c'est un vrai métier! Smile


Bref, nous avons là le Docteur le plus "inhumain" de la nouvelle série. Il est toujours à mon avis profondément bon : un vrai salopard ne se demanderait pas avec angoisse s'il est un type bien et, comme le dit Clara, le fait qu'il essaie de l'être en fait quelqu'un de bien. Il est en revanche incapable de maîtriser les relations sociales de base. Quel dommage, Eleven était le Docteur le plus compétent à ce sujet! Une banale régénération et toutes ces compétences sont perdues! Sad Pour ce qui est de son interrogation de début d'épisode, je pense qu'un détail tout bête nous montrera s'il est un homme bon : s'il tient la promesse faite à Gretchen et lui dédicace un de ses innombrables exploits, se montrant ainsi capable d'honorer la mémoire de quelqu'un qui est mort pour lui, je lui décernerai sans hésiter le titre de "brave gars malgré un extérieur un peu brut". S'il ne le fait pas avant la fin de la saison (où Missy va certainement lui ressortir sa collection de sacrifiés) cela n'en fera pas forcément un salopard mais il aura déjà perdu le "moral highground" de la confrontation future. Dans tous les cas ce nouveau Docteur, son caractère et sa relation avec sa compagne m'intéresse 100 fois plus que le fil rouge de la saison (j'ai appris à ne pas attendre grand chose des résolutions dans Dr Who^^) et j'ai hâte de le retrouver la semaine prochaine.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Timey-wimey Lady
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2013
Messages: 156
Localisation: Tardis, Bibliothèque
Féminin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2014 - 21:34    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé cet épisode, beaucoup plus que le premier... Le Docteur et Clara ont des rôles plus "stables" et ils sont parfaits ensemble, le scénario et assez original, et l'introduction de Pink est intéressante pour la suite.

On dit que le fil rouge est Missy, cependant, j'ai l'impression d'être la seule à avoir remarquer que la fissure de la faille qui créé des radiations dans le Dalek a exactement la même forme que la faille par laquelle les Time lords essaient de passer ??? Certes, la faille est dans l'autre sens, mais lorsqu'on tourne son écran, il est difficile de s'y méprendre ! Je vois donc un fil rouge un peu plus complexe, à base de philosophie et d'histoire romaine (Marc Aurèle, Aristote, le Docteur qui a pris l'apparence de quelqu'un qui vivait à Pompéi...), mélangeant la personnalité du Docteur et ses erreurs passées (qui fait un arc avec Missy), mais aussi le questionnement sur le retour des Time Lords (reste à voir si on retrouvera les failles dans d'autres épisodes ! Je vais me refaire le premier pour vérifier qu'on n'en voyait pas une...).
_________________
"People assume that time is a strict progression of cause to effect, but actually, from a non-linear non-subjective viewpoint, it's more like a big bowl of wibbly wobbly timey wimey... stuff."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:55    Sujet du message: [8x02] Into The Dalek

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 2 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com