Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[1x01] Rose
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 1
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ptitemouette
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2014
Messages: 324
Localisation: Asile des daleks
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 19:52    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Happy birthday Cute Pompom Smiley Smile
J'avais que 4 ans Oula
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 19:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Timelady59
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2015
Messages: 44
Localisation: Dans le Tardis
Féminin

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2015 - 19:58    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Je l'ai revue récemment, car je ne sais pas si vous êtes au courant France 4 rediffuse la série le Dimanche après midi. Bon, bref, je pense que si j'avais commencée la série par celui là, je n'aurais pas regardée la suite. Je ne trouve pas cet épisode, super génial, mais bon, c'est un pilote donc ça ne dois pas être facile de tout expliquer en plus de la nouvelle compagne et les autons...
Mickey et Jackie sont bizarres, je trouve un peu trop excessif. je ne sais pas si vous voyez, ce que je veut dire...
J'ai bien aimée le passage avec Clive qui explique a Rose, qui est le Doc même si les photoshop m'ont fait rire et les effets spéciaux aussi. Mais bon, on va dire qu'ils avaient pas trop de budget...
J'avoue avoir rigolée, quand Mickey se fait attaquer par la poubelle.

Je pense que le Doc vient de se régénéré, la façon dont il se regarde dans le miroir et tout ça. Je pense que les photos de Clive, sont dans le futur du Doc et dans le passé, pour Rose, Clive et tout les terriens...


Bon, franchement, je trouve que ça a franchement mal vieilli et j'avoue que j'ai souri la plupart de l'épisode. Même si j'adore le passage quand Rose entre pour la première fois,dans le Tardis.



_________________
Allons y Geronimo !!!
Revenir en haut
Comete53
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 12
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2015 - 21:18    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Moi j'ai revu la première saison il y a peu nine me manquait !!!! Maintenant je sais pas si on peut parler que ça a mal vieilli c'était fait avec moins de moyen que maintenant je trouvais ça pas trop mal quand même.

La différence véritable c'est bien entre la saison 1 et 3/4, là tu vois que ça a marché avec Ten et qu'ils ont mis le paquet.

Tu as raison il s'est regénéré il y a peu vu qu'il se regarde dans la glace pour la 1ere fois, néanmoins si c'est le cas la logique voudrait que l'action se passe peu de temps après la rencontre entre 08, 10 et 11 (épisode des 50 ans). Dans cet épisode eight nous donne son âge quand ils sont enfermés dans une pièce, et nine nous donne le sien dans le 1er épisode si je me souviens bien il faudrait donc voir si ça correspond.
Revenir en haut
Outlander
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 17 Oct 2015 - 19:37    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Je me lance ! Avis d'épisodes !

Ce premier épisode de reprise est plutôt pas mal.
Evidemment, selon le moment où l'on regarde, ou même par rapport à ce qui suit, ça semble un peu faible niveau effets spéciaux, mais si on se mettait à juger ça en priorité sur Doctor Who, ce serait grave. Mais je tenais à le mentionner, ça m'avait marqué la première fois.

Sinon, le scénar est plutôt intéressant, la découverte du Doc par les yeux de Rose est assez sympa, c'est aussi une redécouverte de la série.
Les passages avec le mystère du Doc sont très intriguants, et l'on se demande s'il est gentil ou méchant...
Mais Eccleston joue tellement bien que le tout est fun, et on est vite en sympathie pour lui (et la pauvre Rose qui voit son univers tout chamboulé).

En somme, c'était un bon épisode pour relancer la série.
Revenir en haut
Tardoctor
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2015
Messages: 20
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Nov 2015 - 22:34    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Je me lance dans un marathon avec chaque soir mon avis sur l' épisode vu.

L'épisode est plutôt sympa, les personnages sont très bien mis en place.
-Le Doctor qui garde le sourire, sauf dans de rare occasion
-Rose qui perd son emploi un peu à cause du Doctor.
-Mickey qui paraît protecteur,se révèle un "gros bêta"
-Clive était un personnage interaissant, Dommage qu'il ce fasse tuer; il me semble avoir vu une fiche avec la Porte des Étoiles (Stargate) dans sa pièce

Si je devrais mettre une note:Je dirais un beau 16/20
Revenir en haut
DonnaNoble
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2012
Messages: 187
Localisation: Belgique
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Ven 18 Déc 2015 - 18:55    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Je note le fait que certains sont déçus par le manque d'effets spéciaux ... je trouve que la beauté de cette "reprise" est dans la simplicité ... marrant, voire ridicule parfois mais c'est tout ce mélange qui fait qu'on accroche ...
Simple oui mais, y a pas des fois où vous cogitez un max pour tout comprendre quand même, non ? A force de chercher du compliqué, on se perd ...

Je sais que cela n'a rien à voir mais, ma Belle-Maman regarde Barnaby, et j'ai retrouvé un tas d'acteurs de DW. Je me poile à chaque fois que j'en reconnais un ! Les bons acteur UK sont rares tout court ...
_________________
Le Docteur, cet "homme" de feu et de glace qui a marché parmis les dieux ....

Revenir en haut
Alark
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2013
Messages: 843
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 5 Jan 2016 - 01:22    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Comete53 a écrit:
Moi j'ai revu la première saison il y a peu nine me manquait !!!! Maintenant je sais pas si on peut parler que ça a mal vieilli c'était fait avec moins de moyen que maintenant je trouvais ça pas trop mal quand même.

La différence véritable c'est bien entre la saison 1 et 3/4, là tu vois que ça a marché avec Ten et qu'ils ont mis le paquet.

Tu as raison il s'est regénéré il y a peu vu qu'il se regarde dans la glace pour la 1ere fois, néanmoins si c'est le cas la logique voudrait que l'action se passe peu de temps après la rencontre entre 08, 10 et 11 (épisode des 50 ans). Dans cet épisode eight nous donne son âge quand ils sont enfermés dans une pièce, et nine nous donne le sien dans le 1er épisode si je me souviens bien il faudrait donc voir si ça correspond.



Tu confonds, c'est pas eight qu'on voit, on le voit dans Night Of the Doctor, mais dans l'épisode des 50 ans, c'est le War Doctor.
_________________
Hermit, Devil, Emperor, Death
The Alpha & Omega made by Faith
Revenir en haut
Gérard
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2010
Messages: 2 891
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 22 Mar 2017 - 20:33    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Aujourd'hui, cet épisode est un peu gâché par les événements de Londres, hélas. On ne pourra plus passer sur Westminster Bridge sans y penser, alors qu'avant, ce à quoi nous Whoviens pensions, c'était à Rose et le Docteur courant vers la base des Nestenes et des Autons sur la musique de Murray Gold, qui portait justement ce titre. Foutus terroristes ! Sad pas content

Et mes pensées vont aujourd'hui aux victimes de cette attaque insensée.
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Revenir en haut
Doctor Who France
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2017
Messages: 9
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Avr 2017 - 23:04    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Cet épisode de reprise de la nouvelle série Doctor Who est plutôt pas mal pour un début, même si j'ai eu du mal à regarder l'épisode jusqu'à la moitié, car l'épisode me saoulait déjà au bout de 5 minutes, voir au bout de 10 minutes !!! Car cet épisode est peut être pas mal, mais ça devient lassant si on arrête de regarder l'épisode au bout de 5 à 10 minutes. Je crois que c'est au bout de la 3ème fois que j'ai réussi à regarder l'épisode en entier, car je me suis dit, les premières minutes, c'est bon, je les ai vues, et j'ai envie de savoir la suite, donc voilà, j'ai vu que la suite de l'épisode était pas mal, malgré que Rose rencontre un inconnu qui se fait appeler le Docteur dans le lieu de travail de Rose, ça me semble bizarre tout ça. J'aurais aimé que Rose rencontre le Docteur dans de meilleures conditions, c'est à dire, dans un autre endroit que le lieu de travail de Rose, car ça me semble évident que cette rencontre n'allait pas être dans un café ou un restaurant, car ça n'aurait pas de sens !!! Mais le fait que Rose fasse la rencontre du Docteur dans son lieu de travail, me semble évident, mais je dirais même, comme par hasard, c'est tout le temps là que la compagne du Docteur rencontre le Docteur a cet endroit, et à vrai dire, c'est pas la seule compagne qui rencontre le Docteur dans son lieu de travail, car par la suite, dans les saisons d'après, on dirait que c'est la même chose, comme si les scénaristes voulait apporter quelque chose aux spectateurs, comme des points communs quand la compagne rencontre le Docteur dans son lieu de travail !!! C'est bizarre, mais c'est mon point de vue. Ce qui est dommage aussi dans cette 1ère saison, c'est que le personnage de Clive meure, et il me semble pour moi, que ça devait être un personnage important, peut être pas pour les scénaristes, à vrai dire... Mais ce que veut dire, c''est que le personnage de Clive me semble intéressant, tout simplement, parce que c'est Rose qui rencontre cet homme pour avoir des informations sur le Docteur. De plus, Clive montre des photos du Docteur dans plusieurs époques, et à vrai dire, pour Clive, c'est des voyages dans le temps et l'espace, donc le futur, et pour Rose, c'est des photos anciennes qui remontent aux années d'avant, donc le passé, mais nous en tant que spectateurs, comme moi, par exemple, on sait tout de suite que dans ses photos, c'est des voyages dans le temps et l'espace, donc, ce qui veut dire que ce Docteur peut voyager dans le temps et l'espace, ce qui n'est pas nouveau dans cette nouvelle série de 2005, car c'était déjà là dans l'ancienne série de 1963, car on sait que Doctor Who ne date pas de 2005, mais de 1963 !!! Donc, ce qui veut dire, obligé qu'on sache de quoi parle la série !!! Ce qui est trop bizarre dans cet épisode Pilot, c'est que le petit ami de Rose qui s'appelle Mickey, est là pour la protéger, mais dès que Rose coure vers le TARDIS, Mickey est pris pour un imbécile, voir un gros béta, c'est d'ailleurs ce que pense le Docteur de Mickey, que c'est un gros béta !!! L'épisode est prenant quand on ne s'arrête pas au bout de 5-10 minutes, comme moi, mdr, tellement que je suis bête, un peu comme Mickey, mais en version féminin. C'est un épisode plutôt accrocheur qui nous permet de continuer la série, ce que je n'ai pas voulu faire, mais que j'ai fait quand même, car je me suis dit qu'il fallait que je regarde encore la saison 2, 3 et 4, plus les épisodes Spéciaux que j'ai déjà vus, donc je me suis dit que ça me saoulait, mais j'avais du retard à rattraper !!! Cet épisode de reprise est plutôt dans l'originalité, voir la simplicité, car cette saison 1 a un très peu budget, mais est bien quand même !!! Les effets spéciaux sont pas mals, mais pas assez améliorés à mon goût !!! Pour noter cet épisode, je mettrais un 16/20, car trop simpliste, trop original, très peu de budget, des effets spéciaux qui ne sont pas trop mals, mais qui sont pas supers extraordinaires, et puis la façon dont Rose rencontre le Docteur est évident, mais pas assez original à mon goût.

Voilà, c'était mon point de vue !!! Malgré que ça fait plus d'une semaine que j'ai vu l'épisode !!!

Je donnerais mon avis à chaque épisode de cette 1ère saison, même si j'ai vu tous les épisodes qu'une seule fois, et que je me rappelle plus trop des passages, et des textes, mais bon !!! On va faire avec, comme on dit chez nous, mdr..
_________________
Je suis super contente de pouvoir enfin être sur ce forum pour parler de ma passion pour la série Doctor Who de 2005
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 22 Juin 2017 - 18:44    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

1x01 Rose : la retro-review

-If you are an alien, why do you sound like you're from the north?
-Lots of planets have a north!

Désespérée à l’idée de quitter bientôt mon 12eme Docteur, je me suis mis en tête de reviewer les épisodes que je n’avais jamais critiqués, ayant rejoint le fandom durant la 4eme saison. Mon but est de confronter le souvenir que j’ai de ces épisodes (je n’en ai pas revus certains depuis des années) et l’impression qu’ils m’avaient laissé lorsque je les ai découverts pour la première fois à mon avis actuel, forcément influencé par les progrès des effets spéciaux, des années de Moffat et une plus grande connaissance de la série.
Pour une évidente question de temps, je vais essayer d’être plus succincte que d’habitude. Je me réserve aussi le droit de faire des critiques moins structurées, de sauter les épisodes que je n’ai pas envie de revoir, de reviewer dans le désordre, de faire référence à des épisodes futurs (je tacherai d’être vague sur ce point ou d’utiliser les balises) et de faire preuve d’une considérable mauvaise foi de temps à autres.^^ C’est parti pour le pilote de la nouvelle série !


J’ai découvert la série en 2008, un peu par hasard. Une amie avait testé Torchwood et trouvait ça assez sympathique. Elle avait entendu dire qu’il s’agissait du spin off d’une série apparemment plutôt célèbre au royaume uni mais qu’elle ne voulait pas tester parce qu’elle était beaucoup trop longue. J’ai appris au détour d’un forum que ladite série avait eu droit à une nouvelle version et que je n’avais en réalité que trois saisons et demi à rattraper si je voulais m’y mettre.

N’ayant jamais vu d’autres séries britanniques qu’Amicalement vôtre (je me suis bien rattrapée depuis^^), j’ai décidé de tester le pilote avec les moyens de l’époque : deux jours de téléchargement et trois pornos déguisés en épisode plus tard (merci Emule !), j’ai donc pu voir Rose… en vf et qualité assez moyenne. Je me souviens avoir trouvé l’épisode lourdingue pas très bien joué (la vf n’aide VRAIMENT pas sur ce point) mais que l’aspect assez absurde et le potentiel évident de l’histoire m’avait donné envie de voir si la série s’améliorait. Qu’en est-il aujourd’hui ?


I. Rose : l'épisode

Si je devais résumer l’épisode en une phrase (ce qui n’est pas mon point fort^^), je dirais qu’il n’est VRAIMENT pas fin. Je sais maintenant que RTD est tout à fait capable de subtilité mais ce n’était clairement pas son but avec ce pilote. En fait, avec le recul, j’ai l’impression qu’il s’agit presque d’une caricature de la série : tous les points importants y sont exagérés au point de frôler (voire d’atteindre) le ridicule.

C’est en particulier le cas pour ce qui est de l’humour, en grande partie centrée autour des Autons. Je ne saurais pas dire ce qui est le plus lourdingue entre le moment où le Docteur est attaqué par le bras pendant que Rose lui parle dans la pièce d’à côté, celui où Mickey se fait avaler par une poubelle, la longue scène où sa version plastique se fait passer pour lui sans que Rose s’en aperçoive et celle où le Docteur parvient à lui voler sa tête et que le corps les poursuit (je réalise rétrospectivement que ce petit malin de Moffat a repris l’idée dans The Husbands of River Song). Attention, je ne dis pas que je n’ai pas ri plusieurs fois (en particulier au moment où le Docteur parvient à désactiver le bras et proclame fièrement « it’s armless »^^) : j’ai moi-même un sens de l’humour qui n’est pas très fin. Cela dit, l’accumulation de ces gags visuels lourds est parfois assez douloureuse et j’admets avoir fait pause de temps à autre dans le visionnage.

De même, le traitement de Rose et de sa vie dans l’épisode est à peu près aussi subtil et mesuré qu’un texte argumentatif d’élève de 3eme. Le but évident de RTD est de nous montrer en 45 minutes que cette pauvre Rose a une vie tellement merdique qu’elle plaque tout sans trop hésiter pour suivre un inconnu dont elle ne sait même pas le nom dans des aventures dangereuses : mission accomplie, le message est passé… avec la légèreté d’un éléphant obèse.

RIEN n’est positif dans la vie de Rose. Sur le plan professionnel, elle a arrêté ses études pour suivre un loser qui, d’après ce qu’elle sous-entend à Plastic Mickey, a visiblement mal fini. Son boulot est répétitif (impression renforcée par les gros plans sur le réveil matin et la tête qu’elle fait lorsqu’il sonne), peu enrichissant (elle ne sourit pas une fois dans la scène se déroulant sur son lieu de travail) et le cadre de travail ne fait vraiment pas envie ( le sous-sol où elle doit aller déposer l’argent est très glauque et uniformément gris). Pour couronner le tout, elle se retrouve au chômage technique à 8 minutes du début de l’épisode.

Si je trouve cette accumulation très exagérée, je félicite en revanche RTD pour l’utilisation intelligente de la musique dans le début de l’épisode lorsque Rose se rend à son boulot : elle est trop forte pour une musique d’arrière plan, ce qui est assez désagréable…jusqu’à ce qu’on arrive au lieu de travail et que l’on réalise que ladite musique s’avère être celle qui passe dans le magasin et que Rose doit avoir en tête toute la journée, dont le moment où elle se rend au boulot ; il s’agissait donc d’une autre manière de nous faire « apprécier » l’aspect usant et répétitif de son quotidien.

Pour ce qui est du domicile et du cadre familial, elle vit avec sa mère dans une barre d’immeuble grisâtre envahie par les chats errants. Pas de père à l’horizon et le portrait très caricatural que RTD fait de sa mère ne fait là encore fait vraiment pas rêver ! J’ai eu l‘impression de voir la mère Groseille de La Vie est un long fleuve tranquille. Jackie est présentée comme superficielle (sa fille a failli mourir et c’est surtout pour elle l’occasion de papoter avec ses amies au téléphone en exagérant au maximum), vénale (les 2/3 de ses dialogues consistent à pousser sa fille à porter plainte pour obtenir des compensations ou à négocier une interview lucrative avec le Mirror) et nymphomane (elle fait des avances sexuelles claires au Docteur qu’elle connait depuis, montre en main, 22 secondes). Enfin elle ne cesse de rabaisser plus ou moins consciemment sa fille, comme le montre le moment où elle la pousse à essayer de se faire embaucher dans une boucherie parce qu’elle estime que son job de vendeuse commençait à lui donner de grands airs (ce n’est certainement pas un défaut que l’on peut reprocher à Rose).

Et puis il y a Mickey, qui ferait presque passer Jackie pour un personnage subtil. Il se comporte comme un gosse (presque toutes ses marques d’affection consistent à mettre la main au cul à Rose ou à faire mine de la pousser/la faire tomber), se laisse très facilement convaincre d’aller regarder le match de foot au pub plutôt que de perdre son temps à consoler sa copine qui a failli mourir, vit dans la saleté (Rose doit même lui dire de manière insistante de laver la tasse lorsqu’il lui offre un café) et n’est à mon avis pas d’une fidélité à toute épreuve (son « don’t read my emails » apeuré lorsqu’il lui laisse l’ordinateur n’est pas très rassurant sur ce point). Le seul moment où il donne vraiment l’impression de tenir à Rose et lorsqu’il insiste pour l’accompagner lorsqu’elle va rendre visite à l’homme qui recherche des informations sur le Docteur mais cela peut tout aussi bien être un symptôme de jalousie qu’une preuve de son affection.

Enfin et surtout, c’est un trouillard qui passe toute la seconde moitié de l’épisode prostré dans un coin. Bien sûr, c’est un moyen pour RTD de renverser le trope du courageux chevalier servant sauvant la jeune fille en détresse mais là encore, quel manque de subtilité ! En fait, ce qui m’a le plus fait plaisir dans leur relation est le dernier dialogue que Rose échange avec Mickey lorsqu’elle décide de rejoindre le Docteur. Elle le remercie et, lorsque Mickey lui demande «thanks for what ? », lui sourit tristement et répond « Exactly ! »

Bref, mission de base accomplie, on comprend parfaitement que Rose saute sur l’occasion de fuir ce quotidien déprimant qu’elle résume d’ailleurs parfaitement au moment de sauver le Docteur de la Nestene consciousness :« I've got no A-levels, no job. No future. » Mais là encore, comme pour l’humour lourd, c’est l’accumulation et le manque de subtilité que j’ai trouvée difficile à supporter.


II. Rose : le pilote

Et pourtant, j’ai continué la série et me voilà encore 9 ans plus tard à disséquer longuement chaque épisode. Tout n’est donc pas raté dans l’épisode bien sûr. En fait, je dirais qu’il s’agit, à défaut d’un bon épisode, d’un pilote plutôt réussi dans le sens où il parvient, pour les anciens fans, à raccrocher la nouvelle série à l’ancienne tout en présentant aux nouveaux spectateurs les éléments importants qu’ils doivent connaitre et en lançant quelques pistes sur la direction que va prendre la série.

Pour ancrer son œuvre dans la mythologie de la série, RTD fait le choix logique de prendre un méchant connu des fans, les Autons, mais pas iconiques comme les Daleks ou les cybermen : ces derniers auraient nécessité une explication un peu longue pour un pilote qui avait déjà beaucoup de thèmes à traiter. Il offre également aux fans de la première heure un personnage miroir : Clive, le geek obsédé par le Docteur qui communique ses théories sur le web et passe pour un peu fou lorsqu’il parle de ladite obsession (je pense que Gallifreybase a dû se reconnaître^^). Ce n’est néanmoins pas une critique méchante du fandom comme Moffat peut parfois le faire : Clive n’est pas un raté, il vit dans un quartier résidentiel, a un enfant et est marié (à une fort jolie femme d’ailleurs). Petit clin d’œil gentillet à la tendance du fandom de Dr Who classique à être très masculin, ladite épouse est d’ailleurs très surprise et un peu amusée que la personne qui vient parler du Docteur avec son mari s’avère être une femme.

Pour les nouveaux spectateurs, l’épisode se doit de donner un minimum d’explication. A la fin de l’épisode, on sait donc que le Docteur est un alien et qu’il a une sorte de baguette magique multifonction. On apprend aussi que son vaisseau s’appelle le TARDIS, la signification de ce sigle, le fait qu’il voyage dans le temps et l’espace et, bien sûr, qu’il est plus grand à l’intérieur : la scène où Rose le découvre est d’ailleurs très intelligemment filmée. Poursuive par les Autons, elle rentre sans regarder et la caméra lui fait face lorsqu’elle claque la porte : le spectateur ne peut donc pas découvrir l’intérieur mais peut voir le choc sur le visage de Rose. Celle-ci ressort et fait rapidement le tour du TARDIS d’un air abasourdi, ce qui a dû bien amuser les fans de la série et interloquer les autres (j’avoue ne plus me souvenir de ma réaction de l’époque).

Si l’on est attentif durant l’épisode, on peut également se douter que le Docteur est capable changer de tête. En effet, dans la scène où il se voit dans un miroir, il semble se découvrir pour la première fois. De plus, Clive demande à Rose si le personnage sur la photo est bien « son » Docteur, ce qui sous-entend qu’il y en a d’autres, alors même que sa théorie est pourtant qu’il s’agit d’un même être immortel.

D’ailleurs, petite critique en passant : il étrange que Clive ait toutes ces photos du neuvième Docteur à différentes périodes (assassinat de Kennedy, explosion du Krakatoa… ) alors que ce dernier vient apparemment de se régénérer et qu’il me semble bien qu’il n’a aucune aventure sans Rose dans la saison. Enfin, si on commence à chercher la petite bête, je vais me retrouver dans l’obligation de faire remarquer que le TARDIS oublie de traduire la Nestene consciousness pendant une bonne partie de la scène et ne se réveille qu’à la fin : heureusement que le Docteur parle couramment le grognement plastique.^^

L’épisode ne se contente pas de placer des éléments importants de la série, il est également un résumé des différentes tonalités que peut prendre Doctor Who. Son aspect comique bien sûr, poussé ici jusqu’à l’absurde mais aussi son coté inquiétant : Clive, personnage plutôt sympathique est tué sous nos yeux et l’épisode est en fait un véritable massacre. Le supérieur de Rose est tué hors écran mais la rue après l’attaque des Autons est pleine de cadavres. Quant-aux Autons eux-même, s’ils sont clairement amusants au début, ils sont assez effrayants dans certaines scènes : je pense en particulier au moment où les mannequins enfantins sortent de leur vitrine et se dirigent d’un pas saccadé vers les passants. Enfin, afin d’appâter les spectateurs whoviens comme néophytes à l’aide d’un petit mystère, RTD glisse discrètement dans le pilote plusieurs références à une mystérieuse guerre à laquelle le Docteur a participé, qui semble l’avoir beaucoup marqué et dont le simple souvenir enrage la nestene consciousness…

Pour finir, l’épisode a le rôle évident de nous présenter le Docteur : particularité de Doctor Who oblige, il s’agit d’un nouveau personnage pour les fans de la première heure comme pour les nouveaux spectateurs, il est donc crucial de ne pas se rater sur ce point et de nous proposer un personnage fascinant. Sur le papier, on peut dire que le cahier des charges est rempli : le personnage a clairement des pouvoirs intrigants comme celui de lire à une vitesse impressionnante ou de pouvoir sentir la Terre tourner et il est amusant (bien qu’un peu trop bouffon parfois). Enfin, il est manifestement brillant mais parfois incapable de voir ce qui est juste sous son nez (comme lorsqu’il cherche partout l’amplificateur sans réaliser que le London eye derrière lui correspond parfaitement à la description), rendant ainsi le futur rôle de Rose assez évident.

Pourtant, je dois dire que j’ai eu la même réaction devant ce neuvième Docteur en le revoyant hier que la première fois que je l’ai découvert, c’est-à-dire de gros doutes sur sa capacité à me faire apprécier la série dont il est la star (promis, j’ai changé d’avis plus tard^^).

Cela est dû à plusieurs facteurs. Son personnage me paraissait assez ridicule avec son humour très lourd et j'ai eu le même ressenti hier (après trois ans de Capaldi, j’ai pris l’habitude d’un Docteur plus sobre). Je me souviens aussi la première fois que j’ai vu l’épisode que l’apparente incapacité du personnage à répondre à une question directe m'agaçait un peu. Je pense que les Britanniques ont dû avoir moins de mal à l’accepter, déjà parce qu’une partie du public avait déjà certaines des réponses aux questions auxquelles le personnage ne répondait pas mais aussi parce qu’ Eccleston était déjà là-bas un acteur de séries reconnu et apprécié : personnellement, je ne le connaissais pas à l’époque et avais donc en plus de mes doutes sur la caractérisation de son personnages l’impression qu’il ne jouait pas très bien. De ce côté-là au moins, j’ai été rassurée relativement vite au fil de la saison.^^

Ce qui m’a en fait beaucoup déstabilisé est le fait que ce personnage soit TRES changeant, à la limite du bipolaire. Il peut insulter les Humains en les traitant de « silly apes » puis risquer sa vie pour donner une chance de survie à un monstre amorphe prêt à détruire la Terre. Il fait preuve du sens de l’humour d’un gosse de cinq ans puis annonce au détour d’une phrase et sans montrer la moindre émotion que le patron de Rose est mort. Il prend la main de Rose avec un grand sourire lorsqu’ils courent mais lui jette un « you wouldn’t understand » méprisant quand elle cherche à comprendre comment le TARDIS a pu changer de lieu. Il semble s’émerveiller de tout ce qui se passe, lâchant à tout va des « Fantastic ! » avec un grand sourire mais prouve plusieurs fois au cours de l’épisode qu’il se fiche totalement de savoir si Mickey est mort ou vivant et ne s’était d’ailleurs pas du tout posé la question.

Bien sûr, tout fan de la série sait que le Docteur est un brave gars avec un coté obscur non négligeable mais il faut admettre que c’est assez troublant la première fois qu’on y est confronté, surtout que Nine change vraiment très vite et très souvent d’humeur. Je m’étais donc dit à la fin de l’épisode que je donnerais encore quelques chances au personnage mais que je ne m’acharnerais pas s’il ne prenait pas un peu de prestance : j’ai heureusement vite changé d’avis.^^


Pour conclure, l’épisode ne fait clairement pas dans la subtilité et vise peut être en priorité un public bien plus jeune que moi mais ce n’est pas un mauvais pilote : il explique convenablement le principe de la série, laisse assez de mystères pour que l’on ait envie d’en savoir plus et son rythme est tout à fait convenable. Même si le tout m’avait laissé et me laisse encore une nette impression de maladresse, il fourmille d’idées intéressantes qui laissent deviner le potentiel de la série et de son équipe. Bon, je devais faire plus court que d’habitude pour les retro-reviews, c’est raté ce coup-ci. Je ferai mieux la prochaine fois…^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
ced
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 51
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 22 Juin 2017 - 21:52    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Quelle excellente idée de revenir sur ces premiers épisodes !
On a jamais assez de reviews de Tyr Smile

Pour revenir à Rose, je serai même plus sévère que toi, pour moi cet épisode frôle la catastrophe industrielle.
Tous jouent mal, ou surjouent, c'est mal écrit, réalisé au camescope... J'ai entendu pleurer ma suspension of disbelief quand Mickey se fait manger par une poubelle et quand Rose ne s'aperçoit pas qu'il a été changé par une copie en plastique (d'ailleurs quand LE MONDE ENTIER ne s'en rend pas compte. Je veux bien que Londres soit peuplée de gens au look excentrique, mais là...).

Dans un univers qui tient à peu près la route, je n'aurais logiquement jamais dû continuer cette série... et pourtant... pourtant...

Impossible de dire ce qui m'a fait revenir. Ou plutôt si, tu as le mot exact : le potentiel de la série.
Potentiel qui est très vite et bien mieux exploité dès le deuxième épisode, dont j'espère très vite lire une de tes reviews.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 23 Juin 2017 - 06:37    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Merci bien.^^
C'est sûr que la suspension of disbelief en prend de sacrés coup dans l'épisode mais je suppose que dans le contexte de la série dans son ensemble ce n'est pas si choquant. Quand on repense par exemple au Kandyman de la dernière saison d Dr Who classique, plastic Mickey est un modèle de crédibilité. Smile A mon avis, RTD a voulu jouer sur la corde nostalgique des fans en reproduisant l'aspect kitsch mais a eu la main TRES lourde.
Ce qui me fascine plus est que dans l'excellent The Writer's tale, livre qui retranscrit les emails entre RTD et un journaliste à propos de Dr Who durant tout l'ère RTD, celui-ci dit vers la saison 4 avoir revu Rose et qu'il trouve toujours l'épisode excellent et les critiques injustifiées. Après, ce doit être extrêmement difficile de juger sa propre production.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 929
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 26 Juin 2017 - 23:21    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

J'ai jamais aimé Rose. Je préfère donner Blink ou Eleventh Hour pour commencer le docteur. Je pense que j'ai aimé Nine à la fin de sa saison lorsqu'il a du partir ^^
Bien sur je revois d'autres épisodes avec plaisir. Mais celui ci me fait l'effet que tu retranscrit.
Sinon des Théories sur la fin de saison Tyr ^^
Revenir en haut
JainaXF
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2010
Messages: 433
Localisation: Val de Marne
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Juin 2017 - 20:51    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

TYr, je suis assez d'accord sur le pilote, la première fois que je l'ai vu en 2008, je l'avais trouvé très kitsch et assez lourd (entre les effets spéciaux et les personnages, on n'est pas épargné !). Mais le mystère du Docteur et de la guerre a suffisamment attiré mon attention pour que je regarde l'épisode 2, qui est heureusement bien meilleur !

Pour ma part, pour faire découvrir la série, j'encourage toujours les gens à regarder au moins les 2/3 premiers épisodes et à ne pas s'arrêter au pilote...voire à commencer par Blink pour voir la série au top !
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Scrooge McDuck
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2015
Messages: 18
Localisation: Killmotor Hill, Donaldville
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Juin 2017 - 00:23    Sujet du message: [1x01] Rose Répondre en citant

Pour ma part, un ami m'avait passé l'intégralité de la saison 1. Le souvenir que j'ai du pilote c'est que c'était loin de casser 3 pattes à un canard, je trouvais notamment les personnages plats / caricaturaux et que les acteurs surjouaient, mais malgré tout, j'avais globalement bien aimé car :
- il y avait un humour certes un peu lourd mais qui m'avait fait sourire plus d'une fois,
- j'avais accroché au côté kitsch / ridicule, je trouvais ça parfaitement assumé et ça m'allait,
- à la fin de l'épisode, je voulais en savoir plus sur ce Docteur - la façon dont il a été présenté été intrigante. Quelle est cette guerre qui est mentionnée ? D'où vient-il ? Etc.

J'ai donc continué et regardé l'intégralité de la saison 1, mais à l'exception d'un certain double épisode qui m'a marqué, le reste m'était apparu comme "sympa, sans plus. Du potentiel, mais pas assez exploité".

Plus tard, je suis tombé par hasard sur un épisode de Doctor Who sur France 4, tard le soir. Ça parlait de vampires à Venise qui étaient en fait des extra-terrestres déguisés. J'ai mentionné quelques phrases plus haut mon attrait pour le kitsch / ridicule, donc j'avais vraiment aimé. C'est tellement absurde comme histoire ! Mais c'était cohérent. Et bien plus agréable à regarder. J'en ai donc reparlé à mon ami, qui m'a directement fait passer à la saison 3 pour me donner plus de chances d'accrocher. Comme vous vous en doutez, j'ai accroché, sinon je ne serai pas en train de poster ici...

Hâte de lire les prochaines retroviews (je dépose un brevet pour ce mot-valise), ça va faire ressurgir plein de souvenirs Smile .
_________________
No man's poor who can do what he likes once in a while.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:57    Sujet du message: [1x01] Rose

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 1 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 7 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com