Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[8x08] Mummy on the Orient Express
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 12 Oct 2014 - 23:18    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

8x08
-You KNEW this would be dangerous.
-I didn't know! But I certainly hoped.


Bon, on s’approche ! Certes, ce n’est toujours pas l’épisode exceptionnel que j’attends depuis maintenant une saison et demi mais bon, le trailer et le titre ne laissaient aucune illusion à ce sujet. Mummy in the Orient Express était destiné à être un filler divertissant et de ce coté-là mission accomplie, je suis totalement divertie. Assez pour mettre l’épisode en tête de mes favoris de cette année, juste devant le tout aussi distrayant Time Heist : je crois que cette année j’ai surtout envie de m’amuser en fait. Puisque l’épisode ne fait pas toujours l’effort de nous cacher les trous du scénario et qu’il a même parfois tendance à nous les montrer du doigt, je prends ça comme une invitation à ne pas trop me creuser la tête pour mon plan. En voiture tout le monde!


I. De vieux rails fraichement repeints

Si cet épisode m’a parfois donné l’impression d’être en pilotage automatique (oui, je compte glisser un maximum de mauvais jeux de mots dans cette review mais pour ma défense le scénariste ne s’est pas non plus gêné), c’est qu’il n’échappe pas à une forte sensation de déjà-vu. La semaine dernière, j’ai passé plusieurs pages et une partie de mon dimanche à déplorer le fait que le scénario soit un copier-coller de Water of Mars et The Beast Below. Celui-ci emprunte au moins autant à certains épisodes des saisons passées mais j’ai pourtant beaucoup aimé le résultat. Est-ce dû à mon total (et assumé) manque de logique ou au fait que Mummy in the Orient Express ait au moins le bon goût de plagier un épisode tellement raté qu’il ne pouvait qu’être amélioré ? Un peu des deux sans doute.

Je parle bien sûr de ma Némésis de l’ère Moffat, le terrible Curse of The Black Spot. Sur le papier, le scénario est tellement identique que la coïncidence est impossible. Dans un moyen de transport mythique (le bateau pirate/ l’Orient Express), un monstre de l’antiquité (la sirène/la momie) s’attaque aux passagers un par un en visant les « blessés ». Ledit monstre s’avèrera ne pas avoir de mauvaises intentions mais être en réalité le produit d’une technologie qui a mal fonctionné, ce que le Docteur découvrira en décidant de devenir volontairement sa victime. Le monstre finira par stopper de lui-même son attaque lorsqu’un personnage principal (Amy/le Docteur) parviendra à le convaincre simplement en lui parlant. Franchement, à la fin de l’épisode, je m’attendais à ce que le scénariste fasse un clin d’œil à son plagia avec une référence directe aux pirates. Enfin, j’imagine qu’un distingué professeur criant soudain « Yo ho ho! » aurait été un peu too much. Smile

L’épisode s’inspire aussi, bien que plus superficiellement, d’un autre épisode que j’ai trouvé fort moyen : Voyage of the damned. Encore une fois nous avons droit à un vaisseau spatial luxueux imitant un célèbre moyen de transport de terrien (j’attends avec impatience le Transsiberien de l’espace en saison 9 et je crois qu’on aura fait le tour) dans lequel les passagers se font tuer les uns après les autres par des robots/un ordinateur très poli(s). Dans les deux cas (même si Mummy se termine mieux pour celle-ci), le danger est écarté grâce au sacrifice d’ une jeune femme blonde : la coupe de cheveux d’Astrid et de Maisie sont d’ailleurs quasiment identiques. Le fait que le Docteur admette avoir reçu des billets gratuits me semble d’ailleurs un clin d’œil direct à cet épisode (deux des passagers du Titanic spatial avaient gagné leurs billets).

Bref, il est clair que ce scénario ne gagnera pas le prix de l’originalité (cette saison 9 est décidément très branchée recyclage) mais le tout est rythmé, esthétiquement et musicalement très réussi et délicieusement joué. Ces lourds emprunts qui m’avaient assez horripilée la semaine dernière sont donc passés tout seul cette semaine. Je vois d’ailleurs, sans rentrer dans les détails, que le prochain épisode (du même scénariste) semble à priori assez proche de Fear her, pour moi un des plus mauvais épisodes de l’ère RTD. J’ai donc une théorie (je suis si douée pour cela^^) : on sait depuis le 9x01 que le Docteur veut corriger les erreurs de son passé mais il parle en réalité des erreurs scénaristiques ! Il a donc embauché Mathieson pour réécrire les plus mauvais épisodes de manière à les rendre sympathiques ; ça se tient non ? On parle après tout du scénariste de FAQ about time travel ; qui serait mieux qualifié que lui ?

Comme la semaine dernière cela dit, cet épisode assume ses emprunts et fait en même temps de nombreux clins d’œil plus discrets aux épisodes précédents. Nous avons droit ainsi au retour des Jelly Babies du 4eme Docteur (élégamment présentés dans une boite à cigarillos^^), à une référence à un pique-nique sur une planète éloignée et dangereuse qui, si ce n’est pas clairement précisé, me semble parfaitement être dans le genre de Eleven et River. Le « stupid sonic screwdriver » est aussi encore une fois dénigré (pourtant il ouvre les portes, dommage que ce ne soit pas les bonnes) et cette saison continue à exploser le record de quantité d’alcool ingurgitée par les personnages (une coupe de champagne pour Clara et le Docteur, un whisky pour le chef de train). On retrouve enfin les griffonnements incessants du Docteur (même sur la plage).

Nous avons également plusieurs références aux contes de fée en rapport avec le Docteur, thème dont Moffat est très friand : ainsi Clara, exaspérée par le fait que le voyage d’adieu soit à nouveau une aventure mystérieuse s’exclame «Can you not just get on a train? Did a wizard put a curse on you about mini-breaks?” tandis que Maisie, choquée par le récit de Clara sur les actions du Docteur, émet le souhait que tous puissent n’ être attirés que par des gens biens mais admet « but then I guess there’d be no fairy tales ».

Plus évident encore, nous avons bien sûr droit au clin d’œil à The Unicorn and The Wasp, aussi bien dans le thème Agatha Christie que dans les costumes, et à The Big Bang qui faisait référence à la toute fin au fameux coup de téléphone invitant le Docteur dans le Orient express in space. Mais LA référence que le scénariste ne pouvait pas rater est bien sûr le fameux « Are you my mummy » : bon, on avait tous deviné qu’il ne pourrait pas résister mais on aurait tous été déçus s’il ne l’avait pas faite. Smile


II. Le train

Si le trajet suivi par l’épisode n’a rien d’original (c’est le problème avec les croisières cela dit), qu’en est-il du reste du contenu, de l’esthétique et du rythme ? Vieux tacot à vapeur ou TGV flambant neuf ?

L’épisode commence pour moi très fort puisqu’il aura fallu très exactement 70 secondes (les 66 secondes du pré-générique + les 3 secondes de la matérialisation du TARDIS) pour invalider ma théorie de la semaine dernière. Je crois qu’on tient un record là ! Pour mémoire, je pensais que Twelve aurait sa première aventure en solitaire et que cela se passerait si mal sans l’interface humaine qu’est Clara qu’il viendrait en fin d’épisode la supplier de revenir. Résultats, Clara est dans l’épisode et c’est elle qui demande à revenir. 100% d’erreurs, je suis en grande forme ! En tout cas je félicite la BBC, certes incapable d’empêcher ses épisodes de se faire leaker mais qui a su garder secrète la présence de Clara : on progresse. L’épisode commence donc avec une surprise, ce qui est bien ; je suis un peu déçue de ne pas avoir encore eu droit à un vrai one man show de Twelve mais je reste persuadée que son comportement très limite va néanmoins finir par lui péter à la figure même si le pardon de Clara a repoussé ce moment.

Bref, la locomotive est tout de suite bien lancée, passons aux wagons suivants. Je tiens à commencer par l’esthétique générale, pour moi particulièrement réussie cette semaine. Après l’aspect assez désolé de Kill the Moon (logique vu le sujet), l’avalanche de luxe et d’élégance de l’épisode m’a beaucoup plu. Les costumes sont superbes (celui de Clara lui va d’ailleurs très bien), le train est magnifique et la musique est parfaitement dosée, omniprésente sans être envahissante. Certains plans sont également très réussis (je regrette d’être complètement inculte en technique audio-visuelle). Mention spéciale à celui juste après le moment où Clara, dans l’étroit corridor, dit à Twelve que ce n’est pas un adieu définitif même si c’est leur dernière aventure : je VEUX le poster de Capaldi, parfaitement impassible et entouré de ces boiseries sombres.

De même je tiens à féliciter le responsable casting : Clara et Twelve sont bien sûr toujours aussi bons mais les personnages secondaires sont également bien choisis. La vieille est parfaite (tout à fait du genre de Maggie Smith dans Downton Abbey^^), le chef de train tout à fait crédible et j’ai beaucoup aimé la prestation du professeur spécialisé dans le mythe du « Foretold » : le parfait gentleman anglais.
Je ne suis pas totalement conquise par la performance de Frank Skinner : j’aime beaucoup ce comédien, son jeu est tout à fait correct et le personnage est fort sympathique mais l’acteur est parfois incapable de cacher son coté fanboy et semble plusieurs fois à la limite de danser de joie ; il a aussi beaucoup de mal à détacher ses yeux du Docteur (comme je le comprends^^). Dans le Dr Who extra, il parle d’ailleurs de la difficulté qu’il a eue, lors de la dernière scène, à refuser l’invitation du Docteur à être son compagnon : vilain scénariste, c’est franchement cruel de faire un coup pareil à un fan inconditionnel comme lui ! Sad

Bref, c’est un bien joli train mais parlons un peu du chargement. Bon, soyons honnête, outre le fait que le scénario manque d’originalité, l’intrigue autour de la momie n’est pas l’intérêt principal de l’épisode. Ce n’est pas mauvais et le monstre est bien fait avec quelques scènes particulièrement creepy mais il y a plus de trous dans ce fil rouge que dans les bandages du Foretold : on ne comprend pas vraiment pourquoi un soldat d’une civilisation assez avancée pour avoir cette technologie serait momifié ou même pourquoi il saluerait à la manière des soldats actuels, ni même surtout pourquoi il écouterait l’ordre « you’re relieved » du Docteur, qui est après tout celui qui vient de se rendre. A ce moment-là j’ai pensé à l’excuse du 9eme docteur dans le final de la saison 1pour expliquer à Rose amnésique pourquoi les Daleks ne sont plus là : «I sang a song and the Daleks ran away ». C’est à peu près aussi crédible.

Cela dit, il y a un côté tellement complètement assumé dans cette résolution que j’ai trouvé ça plutôt sympathique (cela aurait tout aussi bien pu m’horripiler, je n’ai aucune logique dans mes ressentis). Le coté assumé se retrouve d’ailleurs aussi dans la présence des autres experts scientifiques. La quasi-totalité du train s’avère être remplie d’hologrammes (ce qui est très bien trouvé) mais franchement, ces scientifiques pourraient tout aussi bien l’être aussi. Ils ne disent pas UN mot de l’épisode (seuls Skinner et l’expert en Foretold ont droit à la parole) et, surtout, ne réagissent pas ! Pas un cri devant les morts atroces autour d’eux, pas une protestation lorsque le Docteur fait preuve d’une froideur à la limite du supportable…

Ils font complètement partie du décor, mais d’un décor absolument pas crédible. Cela peut être dû à un manque de temps et un choix de se focaliser sur le reste de l’intrigue mais il aurait été si facile de glisser au minimum quelques protestations et deux trois répliques à ces personnages que je penche pour un clin d’œil appuyé au spectateur sur le thème du « on ne vous prend pas en traitre, nos éléments de décor ne cherchent pas à se faire passer pour des personnages ».

Et c’est d’ailleurs loin d’être le seul moment où l’épisode donne une gentille tape au 4eme mur. On commence dès le début avec un clin d’œil au titre de la série, lorsque le chef de train demande à Twelve "What are you a doctor of?" et que ce dernier répond "There's a question that doesn't get asked often enough » : c’est un fait, ce n’est pas la question la plus fréquente, mais cela dit « Doctor of What ? » ferait un titre un peu moins percutant. Smile De même lorsque le Docteur déclare à Clara « Old ladies die all the time. It's practically their job description. », difficile de ne pas voir qu’il s’agit effectivement de la « job description » de l’actrice jouant la grand-mère, qui a dû auditionner pour le rôle de « la vieille qui meurt dans le pré-générique ». J’ai aussi particulièrement ri au "But he was my best guard..." indigné du chef de train lorsque les hologrammes disparaissent. Cela joue pour moi sur le même type d'humour que le parfait silence des professeurs : un décor complètement assumé que le scénariste se permet même de montrer du doigt.

Ce jeu sur le 4eme mur se retrouve aussi dans certaines transitions trèèèès cyniques. Ainsi, nous avons droit en direct à la longue agonie du cuisinier qui meurt dans la chambre foide. Mais alors que la caméra est encore fixée sur son cadavre, on entend le Docteur répondre à l’expert en momies à qui il tente de faire deviner ce qui est le plus étrange dans le mythe entourant celle-ci mais qui ne trouve pas… « Nope, even colder ! ». C’est d’un goût… Rolling Eyes Même genre d’humour lorsque GUS décide de dépressuriser le wagon une fois le mystère de la momie résolu et que le Docteur répond alors, pendant que le reste des personnages suffoque autour de lui, «Oh, here’s a choker ! ». J’avoue, j’étais pliée les deux fois. Embarassed

Mais le plus beau clin d’oeil direct au spectateur reste la référence au Bechdel Test. J’imagine que tous ceux qui fréquentent activement le fandom Doctor Who (vous quoi^^) sont déjà tombés sur des articles accusant Moffat de sexisme, appuyant leur accusation entre autre sur le fait que les épisodes depuis qu’il est showrunner échouent très souvent au « Bechdel test ». Pour ceux qui ne connaissent pas, le Bechdel Test est censé évaluer le sexisme d’une œuvre en posant une simple question : ladite œuvre contient-elle au moins deux femmes dont on connait le nom et parlant entre elles d’autre chose que d’un homme ?
Je ne rentrerai pas dans le débat sur Moffat (je peux comprendre les accusations mais je reste persuadée qu’il s’agit plus de maladresses d’écritures autour des personnages féminins que de sexisme) mais, c’est un fait, il est au courant de ces accusations et je suis absolument sûre que c’est lui et non Mathieson qui y répond directement ici. Nous avons donc la parfaite scène d’un Bechdel test réussi avec Clara et Maisie coincées dans une pièce et parlant ensemble des relations de sa dernière avec sa grand-mère…jusqu’au moment où la conversation dévie sur la relation entre Clara et le Docteur (Maisie sous-entendant en plus que le Docteur est plus qu’un ami pour Clara). Clara, assez gênée, s’exclame alors “ Seriously? We're stuck in this carriage, probably all night, and all we can talk about is some man?” Je m’attendais presque à ce qu’elle fasse un clin d’oeil à la camera à cet instant.^^

Sachant que pour la première fois de la saison tous les rôles « actifs » sont masculins (c’est d’ailleurs cette semaine que Clara est la plus "effacée") et que les experts scientifiques du wagon sont très majoritairement des hommes, je ne crois pas un instant au hasard. Moffat est un troll, c’est bien connu : je soupçonne fort que son message soit que n’importe qui peut faire un Bechdel test réussi pour plaire aux critiques mais que cela n’en fait pas un épisode non sexiste pour autant et qu’il y a peut- être d’autres critères plus importants. On est d’accord ou pas mais je trouve le clin d’œil amusant.

L’humour ne se trouve pas que dans le jeu avec le 4ème mur cela dit et cet épisode est plein d’excellentes moments comme le retour triomphant du psychic paper dans la scène du « mystery shopper » (pour ceux qui ne connaissent pas l’expression, c’est un « faux » client payé par une compagnie ou par des journalistes pour vérifier que le service d'une entreprise est à la hauteur) : Capaldi est parfait dans le rôle du client chiant et « mystery shopper » est une épithète qui va aussi bien au Docteur que « Nosey parker». Je ne vais pas faire un listing des meilleures répliques mais j’ai trouvé cet épisode très riche sur cet aspect. Le compte à rebours à chaque attaque de la momie permet en plus à l’épisode de garder un rythme assez soutenu, ce que le poisson rouge que je suis apprécie.^^

Bon, je m’épanche sur le contenu de l’épisode et j’esquive depuis le début l’éléphant dans la pièce : Gus. Non non, ce n’est pas du tout parce que j’ai peur de devoir faire quelques théories qui s’avèreront fausses à 20 secondes du début de l’épisode suivant, pas du tout ! Bref, je me lance… Donc déjà je dois dire que même si l’intelligence artificielle amorale mais très polie est un trope ultra-usé dans Doctor Who (et la sci-fi en général) j’ai bien aimé ce « personnage ». Ce qu’il perd en originalité, il gagne en continuité probable : qui ne voit pas arriver son implication avec Missy, surtout au moment où le Docteur fait remarquer que peu de gens ont son numéro? J’ai aussi trouvé son plan plutôt futé, ce qui est bien pour un « méchant » de Doctor who.^^ de plus, son introduction est très bien faite : j’avoue ne pas avoir pensé un instant que l’ordinateur énervant responsable de la fermeture des portes était le big méchant. Et puis il est si choupi à utiliser les pouces levés de style facebook pour symboliser l’ouverture.^^ je n’irai pas plus loin dans les spéculations, je vous ai assez amusés là-dessus non mais !

Bref, j’ai trouvé l’esthétique, le rythme et les plot twists de l’épisode tout à fait convenables. Passons à l’intérêt principal de l’épisode/de la saison (si si, je suis objective ^^).


III. Le conducteur

-You know Doctor, I can't tell if you're a genius or just incredibly arrogant.
-Well, on a good day, I'm both.


Malgré le fait que cette réplique soit quasiment la même que celle de Into the dalek (« is he right or is he mad ? »), elle résume parfaitement le docteur en général et Twelve en particulier. Je vois que cette saison divise le fandom (oui, je sais, ce n’est pas difficile^^) parce que certains ne retrouvent pas dans Twelve le Docteur compatissant et chaleureux des incarnations précédentes et, malgré mon affection pour cette version du Docteur, je comprends tout à fait ce point de vue : le Docteur a toujours eu un aspect très sombre mais ses dernières incarnations offraient au moins une façade chaleureuse et « humaine ». Le Docteur avait beau avoir commis parfois des atrocités, il restait un homme bien qui n’avait que de bonnes intentions.

Twelve semble incapable de projeter cette chaleur humaine : il est manipulateur, cynique, froid et maladroit. Mais le Docteur a toujours été tout cela, on peut donner pour chaque incarnation au moins un exemple de ces différents défauts : sauf que chez Twelve, la face cachée est devenue la face visible. Parallèlement, la compassion et l’affection qui étaient si apparentes précédemment sont désormais dissimulées : elles sont pourtant clairement encore là.

Niveau continuité de la caractérisation, il n’y a rien à redire. Dès la première minute, on nous rappelle combien il déteste être touché (regardez-le s’essuyer le bras que ce malappris d’humain a osé heurter en passant !^^) et sa première conversation avec Clara est un bon résumé de son caractère. Incapacité à assumer une discussion à cœur ouvert ? Check (son « Can I talk about planet now ? » désespéré quand Clara tente de lui faire comprendre pourquoi elle ne peut pas accepter son comportement est trop chou!^^).

Parfaite incompréhension des codes de la conversation, en particulier les questions rhétoriques, comme lorsque Clara lui parle du chanteur qu’elle a écouté, lui demande “Do you know what he said? » et qu’il répond «Frankly that would be an absolutely astonishing guess if I did know »? Check ! Bon, le fait qu’il utilise une question rhétorique quelques minutes plus tard quand il se parle à lui-même ET qu’en plus il précise que c’en est une montre qu’il comprend le principe mais il n’empêche qu’il semble incapable de les gérer dans une conversation.

Difficultés à appréhender les êtres vivants autrement que comme des atouts ou des ennuis ? Check ! Ce n’est pas la première fois que je remarque cette obsession de Twelve à diviser le monde entre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et ce dès le premier épisode ( lorsqu’il annonce aux personnages à l’accent trop anglais « you have developed a fault »). Il demandait aussi à Clara dans Time Heist si le fait qu’elle ait deux vestes signifiait que l’autre avait un défaut et lui affirmait dans the Caretaker qu’elle avait commis une « boyfriend error ». On retrouve cela dès le début de l’épisode lorsque Tweve, qui n’est clairement pas le plus performant pour lire les émotions, se retrouve incapable de comprendre ce qu’est un sourire triste : "It's like two emotions at once. It's like you're malfunctioning!"

Ignorance extrême des codes de politesse, check ! Franchement, oser interpeler un gentleman british qui ne lui a pas été présenté ? Dans un transport en commun ? Sans même dire bonjour, se présenter et s’excuser auparavant ? Je suis sûre que cette scène a dû pousser des millions d’Anglais behind the sofa, quelle horreur ! Et puis il y a tous les petits détails qui sont tellement Twelve : sa manière de bouger ses phalanges a des angles incroyables quand il est seul sur sa couchette, sa façon de se parler tout seul et même le fait que Clara ait mis sur son téléphone une image d’une sauterelle avec un chapeau haut de forme pour lorsque le Docteur l'appelle (sérieux, regardez le marcher ou s’appuyer à un mur, c’est exactement ça^^).

Et bien sûr il y a son cynisme, comme lorsqu’il annonce clairement à la future victime qu’elle va mourir et ne peut que faire en sorte que ses dernières secondes soient utiles, lorsqu’il interdit au reste de l’assemblée de perdre du temps à digérer ce meurtre ou lorsqu’il pousse Clara à mentir : à chaque fois les raisons sont tout à fait valables et logiques, à chaque fois sa réaction fait froid dans le dos. Encore une fois, la comparaison que fait Danny me semble très bien trouvée : le Docteur est un officier. Il prend les décisions difficiles et semble le faire sans difficultés, n’hésitant pas à sacrifier autant de personnes qu’il faut pour le bien commun. Le fait qu’il « tue » la momie en lui disant « you are relieved ! » n’est clairement pas un hasard.

Twelve est crédible, très crédible dans le rôle du parfait salopard. Il parvient d’ailleurs à convaincre non seulement Clara, déjà fragilisée par les évènements de l’épisode précédent, mais le spectateur. Je me doutais que Maisie ne mourrait pas vu qu’on s’approchait de la fin de l’épisode mais je n’avais pas du tout imaginé que le Docteur avait un plan pour la sauver. De même, lorsque Clara se réveille seule sur la plage et qu’il plaisante sur le fait qu’il n’ait sauvé qu’elle et laissé les autres mourir, j’avoue l’avoir cru.

La caractérisation (de même que la prestation d’acteur bien sûr^^) est tellement réussie que je ne suis d’ailleurs toujours pas complètement convaincue qu’il a sauvé tout le monde : le fait que Perkins soit vivant ne prouve rien vu que le Docteur l’appréciait clairement (il lui sourit deux fois, déjà c’est une sacrée preuve^^) : on ne voit pas les autres, on ne les mentionne pas et Clara était sans connaissance. Il est clair que le scénariste cherche à nous faire douter, la tirade à cœur ouvert du Docteur sur le fait que oui, il cherche à limiter les pertes humaines mais n’hésite pas à les utiliser si besoin ne lève clairement pas l’ambiguïté. Même s’il les a sauvés, le fait qu’il puisse blaguer sur le fait qu’il les ai laissés mourir n’est pas très rassurant.

Le cynisme du caractère de Twelve est tel que je me demande même s’il n’a pas sacrifié le chef de train et l’expert en momies sciemment. Après tout, il savait dans les deux cas que la momie s’attaquait aux « faibles », même psychologiquement parlant, et que c’était le problème de ces deux-là. Il a une parfaite confiance en ses capacités (il dit bien haut qu’en une minute il n’aurait aucun mal à faire fuir la momie). Il avait déjà le scanner et connaissait bien-sûr ses capacités psychiques (je suis d’ailleurs ravie de voir la première preuve que la télépathie du Docteur est toujours là dans cette incarnation). Il aurait donc pu faire pour ces deux précédentes victimes ce qu’il a fait pour Maisie !

A-t-il sauvé seulement Maisie parce qu’il venait de penser à ce plan…ou parce qu’il cherchait une bonne raison de convaincre Gus de laisser sortir Clara et qu’il a pensé que la jeune femme choquée enfermée avec elle serait la prochaine victime ? Je ne sais pas si nous aurons la réponse un jour mais je ne serais pas surprise qu’il ait sacrifié deux personnes pour s’assurer de la sécurité de Clara. De même, Clara prend le fait qu’il ait détourné l’attention de la momie sur lui comme une preuve de son bon cœur mais l’épisode précédent nous montre que le Docteur se soupçonne immortel : que vaut donc réellement son « sacrifice » ?

Et pourtant, je persiste à penser qu’il n’est pas si différent d’auparavant. Déjà, il est clairement toujours « l’adrenaline junky » que nous connaissons et semble toujours aussi contagieux de ce côté là (la pauvre Clara n’avait aucune chance^^). Il garde aussi l’incapacité de ses précédentes incarnations (même si 11 se débrouillait à peu près) à avoir une relation « humaine » avec un compagnon : « I don’t do domestic » disait Nine : le visage de Twelve lorsque Clara lui dit qu’elle compte bien le voir pour dîner de temps en temps montre bien que lui non plus, même s’il prétend le contraire. Enfin, dernier point « trans-incarnation », sa dévotion envers sa compagne est indiscutable : il fait vraiment un effort pour lui offrir une « dernière » aventure digne d’elle, supporte qu’elle l’enlace (lui qui 30 seconde avant se massait le bras suite à un simple contact avec un humain), prend le temps d'essayer d'expliquer sa façon de penser à la fin de l'épisode et montre clairement sa joie quand elle décide de le suivre (d’autant plus que je soupçonne que ses oreilles de time lord sont parfaitement capables d’entendre la conversation qu’elle a eue avec Danny et qu’il réalise donc qu’elle a menti pour le suivre^^).

Et c’est en fait ce qui m’inquiète. Parce que oui, le revirement soudain de Clara s’explique (des semaines se sont passées depuis l’épisode précédent et l’aventure qu’elle vient de vivre lui a fait réaliser qu’elle aussi était une droguée à l’adrénaline)… mais ne se justifie pas scénaristiquement parlant. Parce qu’on venait de passer 7 épisodes à nous présenter un Docteur sombre, cynique, manipulateur et froid et que tout montrait qu’il allait maintenant payer cher ces défauts, permettant ainsi au personnage de devenir un peu plus « acceptable » .

La fin de l’épisode précédent nous montrait que ces défauts allaient lui coûter sa compagne (on savait bien qu’elle reviendrait mais on attendait tous je pense au moins un épisode où il serait seul et malheureux^^)…. Et ça n’a pas été le cas. Du coup, vu qu’il est « canon » dans cette série que le Docteur paye cher son hybris quand elle devient trop éclatante (voir Waters of Mars ou même A good man goes to War), j’ai bien peur que cela ne signifie que Twelve va subir bien plus que les quelques semaines hors écran sans Clara.

Si on repense à ce que dit Danny dans The caretaker (qu’il exige que Clara vienne lui demander de l’aide si elle pense que le Docteur la pousse trop loin), il semble clair que Twelve se dirige droit vers une catastrophe qui lui coûtera au minimum l’affection de Clara et peut être Clara elle-même. Dans une saison qui n’hésite pas à nous montrer une mort gore minimum par épisode (mention spéciale aux cuisiniers étouffés flottant dans le vide)… je m’inquiète! Même si Clara n’est peut-être pas la future victime, je reste persuadée que le caractère du Docteur va causer un évènement catastrophique et ainsi provoquer un changement chez lui. Pas trop brutal j’espère, je pense avoir été claire sur le fait que j’adore Twelve et son interprète.^^


Conclusion : Terminus, tout le monde descend !

J’ai beaucoup aimé cet épisode pour son mélange de légèreté, d’humour, de glauque et de dérangeant, le tout saupoudré de petits éléments qui peuvent faire partie du fil rouge… ou pas. Je remarque pêle-mêle que le Docteur est encore une fois, comme quasiment chaque semaine, comparé au monstre de l’épisode… aux deux d’ailleurs puisqu’il est comme la momie un ancien soldat qui veut la paix et comme la grand-mère empoisonneuse un « difficult people ». De même, le choix de la chanson « Don’t stop me now ! » dans cet épisode où Clara laisse passer sa chance de faire réellement comprendre à Twelve qu’il est allé trop loin n’est pas plus subtil que les citations de Pride and Prejudice et David Copperfield les semaines précédentes mais tout aussi amusant.

Enfin, je remarque qu’encore une fois le méchant de la semaine est manipulé et qu’une autre entité tire les ficelles. Les robots de Deep Breath cherchaient juste la « terre promise », de même que ceux qui recréent le shérif dans Robot of Sherwood. Rusty de Into the Dalek est manipulé par ses fuites de radiation puis par l’esprit même du Docteur, le monstre de Time Heist est victime de chantage et celle-là même qui le réduit en esclavage n’est qu’un clone manipulé par elle-même, la véritable méchante étant elle-même manipulée par son moi du futur qui cherche la rédemption. Listen nous apprend que Clara a en fait manipulé le Docteur et forgé une partie de son caractère et que ce dernier a fait de même avec Danny. Le méchant de The caretaker n’est qu’un soldat obéissant à des ordres millénaires et que le Docteur manipulera et la menace de Kill the moon se révèle être un bébé innocent dont différentes parties se réservent le droit de décider du destin. Hmmm, y aurait-il comme un point commun à tous ces épisodes ? Si la semaine prochaine le méchant se révèle être un vrai méchant que personne ne manipule, je vous paye le cyber-apéro.^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 12 Oct 2014 - 23:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Dim 12 Oct 2014 - 23:18    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Citation:
Détrompes-toi! C'est très subtil, mais depuis le début de la saison, on voit Twelve faire d'étranges calculs un peu partout (sur le sol de sa chambre dans Deep Breath, sur le tableau du TARDIS, etc.) Dans Mummy, il en trace sur le sable à la fin ^^ eh bien il n'est pas exclu que ça soit des calculs pour retrouver Gallifrey (ou alors c'est totalement autre chose XD)

Je penche plutôt pour des calculs pour EMPRISONNER Gallifrey. Après tout dans Day si Twelve est venu donné un coup de pouce ce n'est pas juste pour avoir un treizième TARDIS en plus (quel intérêt ? gagner 30 secondes ?) mais plutôt pour faire perdurer le "calcul" de la mise en oeuvre. Ne pas entendre parler de Gallifrey est donc normal (et pour moi une bonne nouvelle !)

Citation:
Je ne suis pas anti-Clara et juste pour le changement, mais en plus c’est dommage que juste cette aventure ait été là pour faire changer Clara et pour que les choses continues comme avant. J’aurai préféré que cet épisode soit un épisode pivot.

Au contraire TOUT change à partir de cet épisode. Car on risque peu d'avoir maintenant des moments où Clara menace de partir, etc... ou soit choquée de l'attitude du Doc (enfin, il y en aura encore mais moins).
Ce qu'elle fait depuis le début de la saison, en fait.
Alors oui c'est une sorte de "tout revient à la normale" si on considère que la normale était Clara/Eleven.
Mais pour Clara/Twelve c'est bien un nouveau départ. En fait je les ai jamais vu aussi complices que dans cet épisode perso et c'est assez révélateur.
Revenir en haut
MSN Skype
Clara Oswin Oswald
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 1 705
Localisation: Chez Jenna !
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 12 Oct 2014 - 23:25    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Tyr a écrit:

Bref, il est clair que ce scénario ne gagnera pas le prix de l’originalité (cette saison 9 est décidément très branchée recyclage) mais le tout est rythmé, esthétiquement et musicalement très réussi et délicieusement joué. Ces lourds emprunts qui m’avaient assez horripilée la semaine dernière sont donc passés tout seul cette semaine. Je vois d’ailleurs, sans rentrer dans les détails, que le prochain épisode (du même scénariste) semble à priori assez proche de Fear her, pour moi un des plus mauvais épisodes de l’ère RTD. J’ai donc une théorie (je suis si douée pour cela^^) : on sait depuis le 9x01 que le Docteur veut corriger les erreurs de son passé mais il parle en réalité des erreurs scénaristiques ! Il a donc embauché Mathieson pour réécrire les plus mauvais épisodes de manière à les rendre sympathiques ; ça se tient non ? On parle après tout du scénariste de FAQ about time travel ; qui serait mieux qualifié que lui



Non... J'espérais tellement de flatline maintenant je sais que l'épisode va être mauvais Sad
Pourquoi ta théorie ne démontre pas que flatline va être nul !!

Critique en lécture sinon Mr. Green
EDIT : Superbe critique comme d'habitude, très intéressante à lire, je suis d'accord sur presque tout les points cette fois ci ^^
_________________


Dernière édition par Clara Oswin Oswald le Dim 12 Oct 2014 - 23:49; édité 2 fois
Revenir en haut
Skype
Wiggin
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2012
Messages: 1

MessagePosté le: Dim 12 Oct 2014 - 23:27    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Messieurs, Dames,

Je tiens quand même à préciser que le Docteur ment. On a aucune certitude qu'il est réellement sauvé le reste de l'équipage en dehors du mécano et de Clara hein.
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Dim 12 Oct 2014 - 23:45    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Citation:
En tout cas je félicite la BBC, certes incapable d’empêcher ses épisodes de se faire leaker mais qui a su garder secrète la présence de Clara

Hem, raté, elle était dans l'arrière-plan du trailer, on ne voyait pas son visage mais sa robe qui correspondait parfaitemnent aux photos du tournage.
Et une autre photo a circulé un peu plus tard où on voyait clairement Clara aux bras du Doc.
Ne les félicite donc de rien, ils sont vraiment nuls cette année :p

Très bonne review sinon, bien que je sois pas d'accord avec tout.

Par exemple les "scénarios recyclés" que tout le monde semble aimer utiliser comme défaut cette saison, mais pour moi si on va dans ce terrain-là il y a du avoir maximum 1 ou 2 épisodes originaux depuis 3 saisons (et encore)

Citation:
Cela dit, il y a un côté tellement complètement assumé dans cette résolution que j’ai trouvé ça plutôt sympathique

J'ai vraiment du mal à voir en quoi c'est assumé... Pour les personnages qui font office de décor irréaliste, ok, mais pour la fin... Aucun personnage n'en fait mention car il n'y a pas le temps, c'est expédié, je n'ai pas vu de remarque du Doc à double-sens ni aucun geste particulier...
Des épisodes à la fin un peu tirée par les cheveux comme The Crimson Horror font clairement plus assumés que Mummy.

Totalement d'accord pour la méta-joke sur le bechdel test. J'ai été prévenu qu'il y en aurait une de ce genre et quand je l'ai entendu pour la première fois j'ai vraiment jubilé. Et je te rejoins aussi pour l'interprétation Wink

Citation:
Je vois que cette saison divise le fandom (oui, je sais, ce n’est pas difficile^^)

Franchement... je pense pas. Il y a bien eu quelques râleries sur Capaldi parce qu'on change de Docteur et qu'on a rebooté sa compagne pour lui donner un développement, mais c'est carrément l'une des plus constantes dans les critiques, les notes et les audiences d'ailleurs.

Citation:
Et c’est en fait ce qui m’inquiète. Parce que oui, le revirement soudain de Clara s’explique… mais ne se justifie pas scénaristiquement parlant.

Je trouve ça au contraire parfaitement logique avec les débuts de Clara en saison 7. On a un peu oublié depuis le temps mais cette fille ne vivait que pour voyager. Entre temps il y a eu deux Docteurs qui lui ont un peu fait tourner la tête (dans un sens comme dans l'autre...) mais c'était bien cette petite piqûre de rappel pour revenir aux bases de son personnage (et de Doctor Who) : l'envie de voyager.

Ton analyse sur Twelve est sinon super intéressante, plein de détails sur sa personnalité récurrents que je n'avais pas remarqué et qui font "oh mais oui bien sûr !" dans ma tête maintenant. Bravo Wink
Revenir en haut
MSN Skype
4evaheroesf
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2013
Messages: 34
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2014 - 04:35    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Points positifs :
- Du réchauffé mais une bonne ambiance.
- Gus.

Points négatifs :
- Pas d'épisode avec le Docteur seul, c'est vrai qu'un bout de temps est passé, mais c'est vraiment une facilité scénaristique que Clara soit là par rapport au précédent épisode.
- Des personnages-décors.
- Le Doc VS la momie.
- La réconciliation entre le Doc et Clara bâclée : "je suis accro donc je pardonne".
Revenir en haut
Ledru Rollin
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2013
Messages: 600
Masculin

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2014 - 05:39    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Tyr a écrit:
Le méchant de The caretaker n’est qu’un soldat obéissant à des ordres millénaires

Heu, comme cet épisode là en fait...
Ça fait quand même beaucoup de soldats si on rajoute aussi Pink, et la fille de Into The Dalek. A l'époque s'était clairement assumé pour montrer que le Docteur n'aimait pas les soldats et que ça causerai un problème avec Pink. Mais depuis, on a l'impression qu'il y a autre chose... peut être un rapport avec le fil rouge si l'on pense que la présence de ces créatures est dû à un/une manipulateur...
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2014 - 08:52    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Galaxy-eyes a écrit:
Citation:
En tout cas je félicite la BBC, certes incapable d’empêcher ses épisodes de se faire leaker mais qui a su garder secrète la présence de Clara

Hem, raté, elle était dans l'arrière-plan du trailer, on ne voyait pas son visage mais sa robe qui correspondait parfaitemnent aux photos du tournage.
Et une autre photo a circulé un peu plus tard où on voyait clairement Clara aux bras du Doc.
Ne les félicite donc de rien, ils sont vraiment nuls cette année :p


Ah, merde, c'est malin! Bon ben je suis contente de jamais regarder les photos de tournage.^^

Galaxy-eyes a écrit:

Par exemple les "scénarios recyclés" que tout le monde semble aimer utiliser comme défaut cette saison, mais pour moi si on va dans ce terrain-là il y a du avoir maximum 1 ou 2 épisodes originaux depuis 3 saisons (et encore)

Je suis d'accord, après 50 ans de séries il est quasi impossible de faire du purement original, mais il y a une différence entre quelques emprunts par ci par là et des épisodes qui reprennent quasi textuellement un scénario précédent. Into the Dalek par exemple faisait pas mal d'emprunts mais le scénario de base était à peu près original ; Kill the Moon et Mummy in the Orient express sont vraiment très proches, non seulement sur la résolution mais sur tous les points de l'intrigue, respectivement de Waters of Mars/The Beast Below et de Voyage of the Damned/Curse of the Black spot. Après, ça dépend de la tolérance de chacun : il y a des fois où ça m'énerve, des fois où comme cette semaine ça passe bien et des fois où je ne remarque même pas les emprunts. Smile


Galaxy-eyes a écrit:
J'ai vraiment du mal à voir en quoi c'est assumé... Pour les personnages qui font office de décor irréaliste, ok, mais pour la fin... Aucun personnage n'en fait mention car il n'y a pas le temps, c'est expédié, je n'ai pas vu de remarque du Doc à double-sens ni aucun geste particulier...


Vu le nombre de fois où ils ont joué avec le spectateur dans cet épisode, heureusement que nous n'avons pas systématiquement une remarque où un geste pointant du doigt les absurdités sinon il va falloir songer à remplacer le 4eme mur par un rideau (bon, après, Supernatural l'a fait depuis longtemps et s'en porte bien^^). Mais oui, le coté assumé est plus un ressenti qu'une science exacte, je suis d'accord. C'est juste qu'on a quand même une belle accumulation d'absurdités :
-Le "soldat" se comportant de manière trop moderne et obéissant à la personne qui vient de se rendre (c'est peut être à cause de ses sourcils^^).
-Le décor de scientifiques complètement silencieux et blasés (y'en a même pas un pour lui faire remarquer que s'il avait raccroché son téléphone comme GUS l'avait demandé les cuisiniers seraient encore vivants)
-le Docteur résolvant l'enquête en quelques secondes avec une logique parfaitement inexistante : il voit le même caractère sur la momie que sur l'artefact donc la momie est un soldat et l'artefact son drapeau...heu...what? Pour autant que je sache, l'artefact pourrait être un autographe d'une rock star de l'ancien temps et le type momifié un ultra fan qui s'est fait tatouer une reproduction de l'autographe et refuse qu'on lui pique l'original, qui doit en plus maintenant valoir une fortune sur ebay. Vu le contexte, j'ai clairement pris ça comme un clin d'oeil aux déductions parfois tout aussi tirées par les cheveux d'Hercule Poirot et ça participe à cette impression de gros délire assumé.
Après, c'est vrai, la barrière est fine entre une résolution bâclée par manque de temps/écriture paresseuse et un délire assumé. Cet épisode me rend optimiste donc je vote pour l'assumé.^^


Galaxy-eyes a écrit:
Franchement... je pense pas. Il y a bien eu quelques râleries sur Capaldi parce qu'on change de Docteur et qu'on a rebooté sa compagne pour lui donner un développement, mais c'est carrément l'une des plus constantes dans les critiques, les notes et les audiences d'ailleurs.


Tu parles des grands journaux comme Den of Geek et compagnie, en effet pour la plupart conquis même si un des chroniqueurs de Radio Times est tellement dégoûté par ce Docteur glacial qu'il a dit qu'il attendrait la prochaine régénération pour reprendre la série (je parie qu'il regardera quand même mais bon...^^). Gallifreybase est en général satisfaite aussi parce qu'elle contient beaucoup de fans des classiques et que Twelve est le Docteur le plus "classique" qu'on ait eu depuis longtemps. Perso je parle surtout des blogueurs indépendants dont j'apprécie les critiques et que je suis sur twitter : Frank Collins, Chris Sigma du Ood cast (qui depuis un épisode commence enfin à succomber au charme de 12^^) Stuart Ian Burns... Il suffit aussi de lire les topics de BOT, la critique "ce Docteur est trop méchant/ce n'est pas le Docteur héroïque/compatissant/chaleureux que j'aime" revient souvent. Ce n'est pas le changement d'acteur le problème de ces personnes (j'ai très rarement vu "Capaldi joue mal" en critique) mais bien de caractérisation. Après, c'est évident, à chaque nouveau Docteur il y a les pro et les anti, une partie changeant d'avis au fil du temps.


Clara Oswin Oswald a écrit:
Tyr a écrit:

Je vois d’ailleurs, sans rentrer dans les détails, que le prochain épisode (du même scénariste) semble à priori assez proche de Fear her, pour moi un des plus mauvais épisodes de l’ère RTD. J’ai donc une théorie (je suis si douée pour cela^^) : on sait depuis le 9x01 que le Docteur veut corriger les erreurs de son passé mais il parle en réalité des erreurs scénaristiques ! Il a donc embauché Mathieson pour réécrire les plus mauvais épisodes de manière à les rendre sympathiques ; ça se tient non ? On parle après tout du scénariste de FAQ about time travel ; qui serait mieux qualifié que lui



Non... J'espérais tellement de flatline maintenant je sais que l'épisode va être mauvais Sad
Pourquoi ta théorie ne démontre pas que flatline va être nul !!


Ooooops! Embarassed Enfin, statistiquement je devrais bien un jour finir par tomber juste donc rien n'est perdu.^^

Et merci à tous les deux pour vos compliments.


Ledru Rollin a écrit:
Tyr a écrit:
Le méchant de The caretaker n’est qu’un soldat obéissant à des ordres millénaires

Heu, comme cet épisode là en fait...
Ça fait quand même beaucoup de soldats si on rajoute aussi Pink, et la fille de Into The Dalek. A l'époque s'était clairement assumé pour montrer que le Docteur n'aimait pas les soldats et que ça causerai un problème avec Pink. Mais depuis, on a l'impression qu'il y a autre chose... peut être un rapport avec le fil rouge si l'on pense que la présence de ces créatures est dû à un/une manipulateur...


Voilà. Un Docteur très manipulateur confronté quasiment à chaque fois à d'autres manipulateurs et des manipulés, des histoires de soldats et un Docteur qui répète presque à chaque épisode combien il les déteste... Ça commence à faire beaucoup de coïncidences. Perso j'imagine bien un final où Twelve, qui se voit comme un grand manipulateur et qui visiblement mijote quelque chose avec ses équations, réalise qu'il a en fait été manipulé par Missy et compagnie : ça lui ferait le plus grand bien...^^
Pour lesdites équations (mes théories fétiches étant qu'elles sont en rapport avec Missy, que Twelve va soit créer soit chercher à "détruire", ou alors qu'elles sont pour libérer Gallifrey)j'ai pensé un moment comme Galaxy-eyes que ce pourrait être les calculs pour emprisonner Gallifrey dans Day of the Doctor mais les incarnations précédentes se contentaient de laisser faire le sonic screwdriver. Après, ce Docteur est visiblement méfiant envers le screwdriver, il l'utilise moins et le dénigre, c'est peut être donc qu'il a décidé que ce serait plus sûr de calculer lui-même. Smile
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques


Dernière édition par Tyr le Lun 13 Oct 2014 - 14:52; édité 1 fois
Revenir en haut
maided
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 612

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2014 - 09:05    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

épisode sympa mais rien de transcendant.

...ça c'est de l'avis Laughing

En fait c'est peut être ça qui chagrine le plus c'est qu'il n'y ai rien de spécial à dire dessus.

Capaldi est toujours aussi bon, Coleman devient assez irritante dans son rôle moralisateur (un arrière goût d'Amélia Pond) et ils ont, à mon sens dépersonnalisé le Tardis.

Par contre, c'est moi ou cet épisode est hyper référentiel et pas que dans le repompage de certains autres épisodes comme cité plus haut.
Comme tout le monde l'a noté, on à eu droit aux Jelly Babies et au "Are you my mummy" mais le Doctor avait ressorti le costume de 1 (Hartnell).
Il y en a peut être eu d'autre.

Bref clairement un épisode détente, ce qui est sympa, mais il faudrait peut être voir à avancer dans l'intrigue fil rouge car tout ça manque de suspense accrocheur.
_________________


"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait." - M. Audiard - Les Tontons Flingueurs -
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2014 - 16:56    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Très bonne critique Tyr. Je suis d'accord avec beaucoup de tes arguments.

Je m'attendais aussi à voir un épisode seul avec Capaldi, je me demande si on y aura droit.
Je pense que Capaldi est généralement apprécié (je peux me tromper) car je n'ai pas vu beaucoup de critiques contre lui (à part les fangirls outrées lorsqu'il a été présenté) mais c'est vrai qu'il ressemble énormément à un Docteur classique (Three dans son style, One dans sa froideur, Seven dans son côté manipulateur) et pour les gens qui n'ont connu que les Doc des NuWho (particulièrement ceux qui ne connaissent que Eleven) c'est un peu déroutant, même si Nine n'était pas des plus "gentils" lui non plus, du moins, au début.

Je n'ai pas été étonnée qu'il dise avoir sauvé tous les passagers et je ne pense pas qu'il ment à ce sujet, contrairement à ce qui a été dit dans un post plus haut. C'est quand même le Docteur et pourquoi mentirait-il ? Twelve ne ressent aucunement le besoin de se justifier auprès de Clara. Je pense qu'il lui aurait carrément dit s'il les avait laissé mourir.

Comme certains d'entre vous, je pense que GUS a peut-être un lien avec le paradis, ça reste à voir.

J'ai remarqué aussi le côté "réchauffé" de l'épisode mais ça ne m'a pas trop dérangé.

J'ai bien aimé revoir les jelly babies.
Revenir en haut
Roxy
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 184
Féminin

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2014 - 17:23    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Wiggin a écrit:
Messieurs, Dames,

Je tiens quand même à préciser que le Docteur ment. On a aucune certitude qu'il est réellement sauvé le reste de l'équipage en dehors du mécano et de Clara hein.


J'ai pensé exactement la même chose. Je suis quasiment sûr qu'il ment et qu'il n'a sauvé que Clara et le mécano.

J'ai bien aimé l'épisode globalement. Le côté orient Express du début est sympa, et les costumes très chouettes. L'intrigue est correcte mais la résolution un peu bâclée.

Honnêtement, pour Clara, je ne sais plus quoi en penser. Je l'aimais vraiment bien jusqu'à l'arrivée de Capaldi maintenant je ne comprends pas ce que les scénaristes veulent en faire. Au tout début de l'épisode, elle agissait de manière tellement étrange que j'ai cru que c'était une projection ou un hallucination.
Je ne comprends plus rien à sa relation avec Twelve. Un coup, elle le déteste et après, elle continue de voyager avec lui. C'est trop compliqué ou trop subtil pour moi.
Est ce vraiment sûr qu'elle revienne en saison 9 ?

Et notre pauvre Doctor... Je suis désolée mais malgré toute la sympathie que j'ai pour Capaldi, je n'aime pas ce doctor. Il est trop sombre, et on ne sait pas de quel bois il se chauffe. Une grande déception pour moi. Je commence à me dire que ce n'est pas a good man comme il dit. Il est tellement étrange, sa relation avec Clara est tellement étrange aussi. Je me demande si on aura une explication car je ne le cerne pas du tout.
_________________
Stuck between a girl and a box. Story of your life, ain' it Doctor ?
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2014 - 18:44    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Citation:
Ça fait quand même beaucoup de soldats si on rajoute aussi Pink, et la fille de Into The Dalek. A l'époque s'était clairement assumé pour montrer que le Docteur n'aimait pas les soldats et que ça causerai un problème avec Pink. Mais depuis, on a l'impression qu'il y a autre chose... peut être un rapport avec le fil rouge si l'on pense que la présence de ces créatures est dû à un/une manipulateur...

Je ne pense pas que ça sera adressés. C'est comme cette ancienne histoire de défaillances électriques en saison 7. Il y a beaucoup de soldats, peut-être car Moffat trouvait cela intéressant d'exploiter le rapport entre le nouveau Doc et les soldats et a donc pitché les autres ? Mais je doute que le final puisse relier TOUS les soldats de manière cohérente.
Ou bien la Nethersphere ne recrute que des soldats/personnes pouvant se battre. Et là on pourrait en parler effectivement !

Citation:
Into the Dalek par exemple faisait pas mal d'emprunts mais le scénario de base était à peu près original ; Kill the Moon et Mummy in the Orient express sont vraiment très proches, non seulement sur la résolution mais sur tous les points de l'intrigue, respectivement de Waters of Mars/The Beast Below et de Voyage of the Damned/Curse of the Black spot.

Je ne trouve pas.
Les ressemblances entre The Waters of Mars et Kill The Moon sont purement visuelles, "l'emballage" : une menace qui plane la terre entière venant d'un objet céleste proche, les tenues oranges et une astronaute blonde et à l'allure militaire pour s'opposer au Doc.
Mais le fond n'a vraiment aucun rapport, que ce soit la présence de Courtney et Clara, le comportement du Doc, la fin, l'idée autour de la Lune qui n'a juste rien à voir avec les eaux sur Mars, etc...
Même chose pour Voyage et Mummy, c'est l'emballage qui ressemble mais pas le contenu. (un peu plus pour Curse, c'est vrai là il y a des similitudes évidentes dans le scénario même si heureuuuusement c'est mieux fait !)

Tandis qu'Into the Dalek il n'y a plus ou moins que du réchauffé.
Allez à l'intérieur d'un être vivant par miniaturisation ? Check.
Les anticorps à l'intérieur ? Check.
Un bon Dalek car endommagé ? Check.
Le Docteur qui se connecte électriquement au Dalek pour lui transmettre ses idées ? Check.
Le Dalek qui se retourne contre son peuple et qui à la fin va même s'auto-détruire (enfin on suppose) ? Check.

Il y a quelques éléments originaux (et de manière générale j'ai adoré l'épisode en fait) mais les trucs importants sont déjà-vus, c'est clairement le plus "réchauffé" de la saison avec Deep Breath pour moi Wink Selon moi les seules originalité de la saison sont :
- la fin de Listen
- Kill The Moon dans sa globalité qui change de ton par rapport à tous les épisodes précédents
- la relation Clara/Doc plus ou moins jamais-vue

Ce qui est déjà très bien à ce stade.

Citation:
Il suffit aussi de lire les topics de BOT, la critique "ce Docteur est trop méchant/ce n'est pas le Docteur héroïque/compatissant/chaleureux que j'aime" revient souvent. Ce n'est pas le changement d'acteur le problème de ces personnes (j'ai très rarement vu "Capaldi joue mal" en critique) mais bien de caractérisation.

Oui je vois ce que tu veux dire.
Par contre euh pour la dernière phrase : non. Le problème ce n'est pas la caractérisation du Docteur, parfaitement cohérente, originale et bien portée par l'acteur, mais bien ces personnes qui n'arrivent pas à s'adapter après 2 Docteurs destinés super-empathie avec les téléspectateurs. Mais comme tu le dis c'est comme ça à chaque nouveau Docteur, le temps que le public s'adapte/se renouvelle Wink

Citation:
mais c'est vrai qu'il ressemble énormément à un Docteur classique (Three dans son style, One dans sa froideur, Seven dans son côté manipulateur)

C'est peut-être pas le meilleur sujet pour ça mais je suis le seul à le voir extrêmemnt proche de Four plus que de tous les autres ? ^^
La façon dont il veut laisser les humains régler leur problème, le fait qu'il passe de la comédie au dramatique aussi facilement et qu'il se moque beaucoup de lui-même (à la fin de Mummy par exemple).
C'est peut-être aussi la saison 8 qui rappelle fortement les débuts de Tom Baker niveau ambiance après.

Citation:
Au tout début de l'épisode, elle agissait de manière tellement étrange que j'ai cru que c'était une projection ou un hallucination.
Je ne comprends plus rien à sa relation avec Twelve. Un coup, elle le déteste et après, elle continue de voyager avec lui. C'est trop compliqué ou trop subtil pour moi.
Est ce vraiment sûr qu'elle revienne en saison 9 ?

Au tout début de l'épisode elle agit comme elle a décidé d'agir pendant les 6 semaines qui se sont écoulées entre les épisodes, c'est pour ça que ça fait bizarre.
Ensuite elle a juste décidé après Mummy et après apparemment de nombreuses discussions et personnages tiers (Maisie, Danny, le Doc lui même et son opinion) que ça valait vraiment le coup de rester et que finalement Twelve n'est pas si mauvais que ça (dans Into the Dalek elle disait "I don't know if you're a good man. But I think you try to be and I think that's probably the point. ")
Et de plus au tout début de son personnage il y avait une grosse qui la caractérisait, que ce soit en Oswin, en Clara Victorienne ou en Clara : l'envie de voyager. Elle est + ou - retournée à ça.
Revenir en haut
MSN Skype
Asson
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2013
Messages: 338
Localisation: La baie du Grand Méchant Loup
Masculin Cancer (21juin-23juil) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2014 - 20:24    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Juste une petite remarque/question, dans le clip de la chanson "Don't stop me now" mis en ligne par la chaine Doctor Who, il y a des images provenant d'épisodes pas encore diffusés non ?

Je met le lien en spoiler :
https://www.youtube.com/watch?v=FxLR6cP1_Q8

_________________
"Roses are red,
The TARDIS is blue,
The Doctor once said,
Rose Tyler, I..."
Revenir en haut
Gérard
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2010
Messages: 2 887
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2014 - 20:39    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Asson a écrit:
Juste une petite remarque/question, dans le clip de la chanson "Don't stop me now" mis en ligne par la chaine Doctor Who, il y a des images provenant d'épisodes pas encore diffusés non ?

Je met le lien en spoiler :
{{{Spoiler}}}


En effet. C'est d'ailleurs pour ça que je l'ai mis dans la section spoilers.
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Revenir en haut
Asson
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2013
Messages: 338
Localisation: La baie du Grand Méchant Loup
Masculin Cancer (21juin-23juil) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2014 - 20:55    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express Répondre en citant

Ah d'accord, merci Gérard ^^ J'évite cette section, désolé ^^
_________________
"Roses are red,
The TARDIS is blue,
The Doctor once said,
Rose Tyler, I..."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:01    Sujet du message: [8x08] Mummy on the Orient Express

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 3 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com