Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[8x11] Dark Water
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 611, 12, 13  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DarkDalek
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 561
Localisation: Dans le vasseau dalek
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 16:25    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

Un truc que j'ai pas compris, que fait Clara avec ses post it au tout début d'épisode?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 16:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
tinousewen
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2012
Messages: 64
Localisation: Haut-Rhin
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 16:25    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

Clara-river a écrit:


En ce qui concerne Clara, qui est-elle ? Oui c'est la fille impossible, celle qui a sauver le docteur a de nombreuse reprise mais il manque quelque chose...A votre avis qui est-elle vraiment ? Surtout si nous prenons en compte que Clara dit dans le trailer qu'elle n'a jamais existé. Confused



À mon humble avis, elle aura une certaine utilité au Maître, lui qui s'est félicité de l'avoir bien choisie, ça ne peut être que pour aller dans ses intérêts. Aussi, il y a une chose importante qui a été vite éclipsée dans la première scène par la mort de Danny: les post-it, et l'importante annonce qu'elle avait à lui faire.
Revenir en haut
Pikoo
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2013
Messages: 228
Localisation: Anywhere in Time and Space
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 16:39    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

J'ai adoré cet épisode ! Au départ c'était censé être un épisode qui apporte des réponses. Finalement à la fin de cet épisode, je me pose encore plus de questions !

L'intro de cet épisode est très étrange et je n'arrive toujours pas à la comprendre. Que faisait Clara, c'est quoi tout ces post-it? Pourquoi dit-elle que c'est la dernière fois qu'elle va dire je t'aime à une personne? Qu'elle est la mauvaise et la bonne nouvelle qu'elle avait à dire à Danny? Malheureusement, on ne sait pas (pour l'instant) à cause de la mort de Danny.

Je passe maintenant à la grosse révélation de cet épisode. Missy est la Maitresse !
Pour tout ceux qui disent que c'est évident, je pense qu'ils sont un peu de mauvaise foi.. A part son nom Missy-->Mistress, il y a plein de raison pour lesquels ça semblait complétement improbable que Missy soit la Maitresse.

1) Régénération homme --> femme
Je ne pensait pas que les scénaristes allaient avoir le courage de changer de sexe un timelord. C'était soit le Docteur qui changeait de sexe, soit le Maitre. Eventuellement la Rani.. Ils ont décidé donc de commencer par faire changer de sexe le Maitre.
Je pensait que si cela aller arriver un jour, j'aurait eu du mal à l'accepter. Le Maitre ou le Docteur sont pour moi des personnages masculins. Je ne les concevait pas en tant que personnages féminins. Et j'avais peur justement que si un jour cela arrivait, qu'il y ai des échanges assez rapprochés entre le Docteur et le Maitre. Ca m'a fait marré sur la parodie de Doctor Who, je doutais que ça me fasse le même effet sur la vraie série.

Bref, au final, tout mes doutes, tout mes a prioris sont passer à la trappe, ou presque..
J'ai juste adoré la prestation de Michelle Gomez. Elle fait une Maitresse, totalement terrifiante. J'ai adoré John Simm, mais je pense que Michelle Gomez va le surpasser. C'est encore trop tôt pour le dire, mais pour l'instant je suis conquis.
Le seul bémol, est qu'on retombe une nouvelle fois dans le cliché de la femme fatale.. Ce baiser.. Pourquoi à chaque fois qu'il y a une femme méchante, il faut qu'elle se mette à embrasser, à chauffer le héros.. (River, The Woman dans Sherlock Holmes). Bref, avec ce baiser, c'est plus la Maitresse du SM à qui on a affaire. On aurait pu s'en passer..
Mais au fond, ça me fait assez marrer, puisque je me pose pas mal de questions du coup. (Oui j'aime me poser des questions). Le Maitre a t-il toujours était amoureux du Docteur? C'est vrai que les contraires s'attirent. Même le Docteur éprouve beaucoup d'amitié envers le Maitre. C'est ce que j'ai ressenti pendant la période Tennant-Simm. Bref ça a toujours été électrique entre ces deux personnages, et au final je suis prêt à excuser ce baiser. Il va quand même me falloir un peu de temps.

2) Comment a-t-elle fait sortir de l'univers de poche où se trouve Gallifrey?

Normalement, elle était censé être bloqué sur Gallifrey comme tout les autres Seigneurs du Temps, dans l'univers de poche.
Alors elle a peut être réussi à s'échapper entre la fin de The End of Time, et la fin de The Day of the Doctor. Mais ça semble être un délai extrêmement court.. L'autre solution, et qu'elle aurait réussi à se sortir comme une grande de l'univers de poche. Ca voudrait dire que d'autres Seigneurs du temps sont peut être en libertés. Peut être que ce n'ai pas compliqué pour une personne de rentrer, et de sortir de cet univers de poche. Mais là où ça se complique, c'est de ramener Gallifrey en entier.

Bref l'une ou l'autre solution me paraissait assez improbable, et c'est pourquoi aussi je pensait qu'on allait pas revoir Le Maitre pendant un petit moment.

3) Le Maitre était mourant et en très mauvaise posture.

Faut-il rappeler, que le Maitre était en train de mourir, la dernière fois qu'on la vu. Lui même le disait. "Ce corps est né dans la mort, il ne peut vivre " (c'est à peu près ça).
Et soit il tuait Rassilon, où soit il mourait. Mais dans les deux cas, je pense que ça se présente mal pour lui. S'il tue Rassilon, le créateur des seigneurs du temps, je doute que les seigneurs du temps le laisse en liberté. Je pense même qu'ils le mettront à mort.
Du coup, il y a juste une seule solution. Il a réussi à s'échapper entre End of Time, et Day of the Doctor, ce qui me semble un peu court niveau au niveau du délai..

_ Passons à autre chose. Maintenant les questions que je me pose après cet épisode. Et il y en a pas mal..

Il y a bien sûr la question que j'ai posé au début.
Autre question: Le gars à la Nethersphere, celui qui accueille Danny, a t-il un rôle plus important? Souvent c'est les hommes de l'ombre qui se révèle être les personnages principaux. Peut être va-t-il y avoir un retournement de situation, entre Missy et ce gars. Et si Missy n'était pas la Maitresse? Ca semble improbable, mais je ne peut pas m'empêcher de faire des théories folles.

Question 3 : Pourquoi la Maitresse a choisi Clara? Il y a donc un plan encore plus diabolique derrière cet histoire de cybermen..
Cela voudrait dire aussi qu'en fait La Maitresse a sauvé le Docteur.. Car sans Clara, plus de Docteur.
Soit c'est complétement désinteressé, mais j'en doute forcément connaissant Le Maitre (Mais on connait moins La Maitresse). Soit elle va se servir du Docteur pour quelque chose. Retourner sur Gallifrey?

Question 4 : Comment a t-elle fait pour dissimuler ces deux coeurs, et le fait qu'elle soit une Time Lady? Le Docteur le sait normalement qu'en il est en présence d'un Time Lord/Time Lady.

Question 5: Danny va t-il appuyer sur le bouton? J'en ai bien peur..

Question 6: La Maitresse a t-elle un rôle dans l'accident de Danny?

Question 7 : Va t-on avoir une explication sur le visage de Capaldi? Est ce que ce sera en lien avec l'intrigue Missy/Cybermen.

Question 8 : Clara has never existed? En ayant vu la première partie ça me semble être une astuce pour échapper au Cybermen. Mais s'il ya avait encore autre chose? N'empêche que les Cybermen ont l'air de rechercher Clara. Un lien avec Danny? J'espère pas qu'ils vont nous sortir le coup du: L'amour est plus fort que tout, même en ayant supprimer mes sentiments, j'ai toujours encore un peu de sentiments pour toi !..
_________________
Revenir en haut
Clara-river
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 33
Localisation: haute-savoie
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 18:09    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

tinousewen a écrit:


À mon humble avis, elle aura une certaine utilité au Maître, lui qui s'est félicité de l'avoir bien choisie, ça ne peut être que pour aller dans ses intérêts. Aussi, il y a une chose importante qui a été vite éclipsée dans la première scène par la mort de Danny: les post-it, et l'importante annonce qu'elle avait à lui faire.


Peut-être mais il y a encore un détail qui ne va pas...Lorsque le Maître dans La Prophétie de Noël se sacrifie pour sauver le docteur, il est en quelque sorte piégé...Alors comment peut-il avoir choisi Clara alors qu'il est piégé ?

Je ne comprend pas où tu veux en venir avec les post-it..

Pikoo a écrit:



Question 6: La Maitresse a t-elle un rôle dans l'accident de Danny?

Question 7 : Va t-on avoir une explication sur le visage de Capaldi? Est ce que ce sera en lien avec l'intrigue Missy/Cybermen.



Pour ta question 6 : Je pense qu'elle a un rôle même indirectement...Car si Danny n'était pas mort Missy n'aurait pas rencontré le Docteur.
Question 7 : Je crois que quelqu'un avait exposé l'hypothèse que le visage avait été enregistré dans la Matrix du Tardis...A confirmer
_________________
Courez espèce de petit malin et souvenez-vous de moi
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
TheInfinity
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2013
Messages: 182
Localisation: Nomade dans l'espace et le temps
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 18:27    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

Pour l'histoire des post-it de Clara, enfin si j'ai compris et normalement c'est ça: Les Post-it est un moyen memo technique pour que Clara puisse expliquer à Danny tout ce qu'elle à vécu avec le Docteur sans s'y perdre. Le fait qu'elle dise sue Danny sera la dernière personne à qui elle dire Je t'aime est du au fait qu'elle veut faire sa vie avec lui (jusqu’à la mort). Ca me fait penser à une sorte de demande en mariage, mais où cette fois-ci c'est Clara qui fait sa demande et non Danny.

Pikoo a écrit:

Question 4 : Comment a t-elle fait pour dissimuler ces deux coeurs, et le fait qu'elle soit une Time Lady? Le Docteur le sait normalement qu'en il est en présence d'un Time Lord/Time Lady.

Question 5: Danny va t-il appuyer sur le bouton? J'en ai bien peur..

Question 7 : Va t-on avoir une explication sur le visage de Capaldi? Est ce que ce sera en lien avec l'intrigue Missy/Cybermen.


Réponse à la question 4: Le Docteur à senti que Missy avait deux coeur mais n'as pas su dire qui et n'y croyait pas lui même (probablement à cause du changement de sexe, ce qui à brouiller Le Docteur)

Réponse question 5: Je ne pense pas, puisque à la fin le petit garçon que celui-ci a tué apparait, sans doute pour lui dire quelque chose (du style "n'appuie pas sur le bouton" ou autre), et donc ce quelque chose va permettre à Danny de ne pas se "delete".
Peut être même qu'il va lever une armée auprès des mort qui sont dans le nethersphere (sans dout grace au petit garçon qui est au courant qu'il ne s'agit que d'un faux paradis.

Réponse Question 7: Pour moi on ne l'aura pas lors de cette saison mais on aura sans doute un petit indice. Je pense que cette intrigue se fera pendant la saison prochaine. Generalement le premier épisode d'un nouveau Docteur pose toute les intrigues que l'on aura dans l'arc de celui-ci.
_________________
Il y a un temps pour vivre et un temps pour dormir.
Revenir en haut
tinousewen
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2012
Messages: 64
Localisation: Haut-Rhin
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 19:08    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

@clara-river: Hé bien... dans la mesure où le Maitre est un Time Lord, un simple voyage dans le temps pour donner le numéro de "la meilleure hotline de l'univers" ( aka le Tardis ) à Clara suffirait, non ? Bien sûr en supposant qu'il ait réussi à s'échapper de Gallifrey au préalable, faute de quoi ce serait très compliqué Laughing
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 19:39    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

8x11 Dark Water

-She'll be fine.
-Speak for me again, I'll detach something from you.


Quoi que l’on ait pensé de Dark Water, je pense qu’on peut tous être d’accord sur quelque chose (c’est si rare dans notre fandom^^) : c’était l’épisode à regarder en direct, ou du moins le plus tôt possible, du moins pour ceux d’entre nous qui fréquentent les réseaux sociaux. Je n’avais pas vu une telle explosion immédiate et décomplexée de spoilers depuis le premier épisode de la saison 6 et le fait que le principal responsable soit, sur facebook comme sur twitter, le compte officiel de BBC 1 est tout simplement affligeant. Quand je pense qu’ils justifient systématiquement depuis le début de la saison 7 la baisse des audiences live de la série par le fait (avéré) que de plus en plus de gens choisissent de regarder en différé via l’iplayer, c’est quand même sacrément gonflé de leur part de se permettre de balancer toutes les révélations une minute après la fin de la diffusion. Bref, j’arrête de râler et je passe à l’épisode. Je ne vais pas laisser planer le suspense, je fais partie de ceux qui ont adoré. Allez, pour la peine je reprends même les plans en trois parties !


I. L’intrigue

On s’y attendait bien sûr puisqu’ on savait officiellement qu’il s’agissait là de la première partie du final, mais tout de même. Après les 45 minutes de « promenons-nous dans les bois pendant que le danger n’y est pas » de la semaine dernière, cela fait quand même un choc d’avoir un épisode aussi riche que celui-ci !

Il n’est pas difficile de deviner immédiatement le nom du scénariste : outre le fait que Moffat ait très souvent tendance à charger énormément ses épisodes, les « moffatismes » ne manquent pas même si ceux que je trouve les plus horripilants sont fort heureusement absents. Ennuyeuse (mais heureusement ici très brève) tendance aux superlatifs grandiloquents pour l’intrigue de la semaine (« The darkest day, the blackest hour ») ? Check ! Squelettes/morts qui bougent ? Check ! Mensonge éhonté (Moffat avait dit ne pas vouloir ramener le Master car il n’aime pas le personnage) ? Check ! Personnage important tué sans prévenir en début d’épisode (cf le Docteur en début de saison 6, Rory…heu…tout le temps…) ? Check !

Utilisation du son en priorité à l’image pour instaurer l’angoisse, comme durant la scène de la mort de Danny ? Check ! Sachant que je suis encore obligée, à 32 ans, de jouer à certains jeux vidéos avec le son coupé, je suis tout à fait d’accord avec ce traitement et il faut dire que ça a marché du tonnerre en ce qui me concerne. Je n’aime pas Danny (du moins la manière dont il a été introduit et utilisé dans la saison) mais le silence soudain du téléphone, entrecoupé seulement de quelques crachotements, puis la conversation avec le témoin horrifié a très bien fonctionné sur moi.

Comme souvent, Moffat utilise également un son du quotidien pour instaurer l’angoisse. Après le « mummy ? » enfantin, le bruit de la fin de la bande d’un magnétophone ou le tic tac des horloges, nous avons donc ici les « white noises » de la TV : ça devait arriver. J’attends avec impatience l’épisode où l’on apprendra que le son mythique d’un vieux modem 56k se connectant est le cri d’agonie des chatons noyés, je ne serais même pas surprise. Smile

Je trouve amusant que cet élément, bien que franchement dérangeant comme souvent cette saison (je pense qu’une bonne partie du public a déjà eu un membre de sa famille incinéré), se révèle être en fait relativement peu important dans l’intrigue : ce n’est en gros que l’explication de la création de l’entreprise et, je suppose, un mensonge pour pousser les humains à choisir l’option delete. J’ai en fait eu plusieurs fois l’impression cette semaine (et même cette saison) que Moffat se moque de ses tics d’écritures et joue avec les attentes du public.

Le white noise se révèle n’être qu’un élément de décor (du moins pour l’instant, la 2eme partie peut me donner tort), le Docteur commence à parler paradoxe temporel dans la scène du volcan mais l’épisode ne contient pas le moindre timey wimey, Moffat est régulièrement taxé de sexisme mais nous féminise le méchant iconique de la série… Même la superbe réplique de Missy, « “Sorry everyone, another ranting Scotsman in the street, I had no idea there was a match on!” me semble être une auto-pique de Moffat, l’autre Scotman du staff. Il est possible que je sur-analyse les choses mais ce n’est pas la première fois cette année que j’ai cette impression et il est en tout cas évident que cette saison joue beaucoup sur le 4eme mur.

Moffatismes mis à part, qu’en est-il de l’intrigue ? Je ne vais bien sûr pas résumer ici ce que nous avons tous vu (si vous êtes arrivés à ce point de ma review alors que vous n’avez pas vu l’épisode, vous pouvez sans crainte vous abonner aux comptes twitter et facebook de la BBC) et me contenter de mettre l’accent sur ce qui m’a le plus interpellée. Déjà, je trouve cet épisode esthétiquement très réussi et le cast dans son entier au top de sa forme. J’apprécie également le mélange de thèmes et moments très glauques et de répliques très drôles, parfois au même moment, cocktail d’ailleurs typique de la saison. Un parfait exemple est la réflexion de Seb lorsque lui et Danny entendent un hurlement d’agonie et qu’il conclut en souriant "Sounds like someone donated their body to science", phrase que l’on ne comprend que quelques minutes plus tard. J’ai autant ri que pour le « first layer, if you want to say a few words » du Docteur dans Into the Dalek et exactement pour la même raison.

La mort brutale de Danny avant même le générique de début est indubitablement couillue mais m’aurait hélas plus touchée si j’en avais quoi que ce soit à faire du personnage : ici, c’est uniquement le jeu d’actrice de Clara (excellent cette semaine, je sais que je l’ai déjà dit^^) qui me vend la scène, ce qui est déjà ça cela dit. En revanche, je trouve le passsage du volcan (et sa suite logique dans le TARDIs) absolument remarquable. Il est d’ailleurs possible que je me la sois revue 4 fois depuis hier soir, qui sait… Embarassed

Alors oui, j’ai bien sûr moi aussi pensé que ce n’est pas logique que le TARDIS ne s’ouvre plus d’un claquement de doigt (ou que Clara connaisse la cachette et le nombre des clés d’ailleurs) : disons, comme certains l’ont d’ailleurs pensé avant moi, que si le TARDIS est fermé à clé il ne peut pas s’ouvrir d’un claquement de doigt, ce n’est franchement pas l’intérêt de la scène. Outre le fait qu’elle soit superbement jouée des deux côtés (je n’ai pas fini de chanter les louanges de l’intégralité du cast, je vous préviens^^), elle est l’acmée de toute la caractérisation de Clara et du Docteur cette année (j’y reviendrai donc sur ma partie concernant les personnages).

J’aime l’idée, d’ailleurs très souvent utilisée dans la série, de la compagnie au premier abord très classique qui n’hésite pas en réalité à faire des choses impardonnables sous les ordres d’un quelconque alien : de ATMOS à la société écran des Adiposes en passant par celle de la Great Intelligence, je trouve toujours cela aussi fun (je suis facile à amuser^^). J’apprécie d’autant plus que cette idée très classique se joint à une autre en revanche plus originale : il me semble bien que c’est la première fois que le Docteur décide sciemment de découvrir ce qui se passe après la mort. Une complète nouveauté dans Doctor Who, c’est rare.

Que la réponse se révèle être non pas métaphysique mais un « captage » des données composant l’esprit humain dans un disque dur dans la plus pure tradition de la science-fiction n’est absolument pas un problème : j’aurais détesté qu’il en soit autrement, je ne veux pas de spirituel dans ma série non mais ! Ladite réponse est d’ailleurs très fréquente dans Doctor Who : la technologie utilisée par Missy se révèle être une reconstruction modifiée de la Matrice de la série classique et l’idée de stocker l’identité des personnes mortes rappelle bien sûr également le double épisode de la bibliothèque. Cela m’aurait posé problème si ça avait été la révélation principale de l’épisode, ce n’est en fait qu’un des outils utilisé par ladite révélation.


Il faut de plus admettre que cette idée recyclée parvient à donner un nouveau souffle à ce qui est pour moi un des éléments récurrents les plus inintéressants de Doctor Who, les cybermen. Je l’ai dit et je le répète, ils n’ont pour moi aucun intérêt : outre leur coté ridicule, comment s’intéresser à une menace qui n’a pas de sentiment, pas d’identité propre et donc pas de caractérisation possible ? Les Daleks ont au moins leur haine et même parfois une certaine individualité! Handles et, dans une moindre mesure, le cyber-controler version Matt Smith restent les seuls moments où j’ai apprécié un Cyberman . Bref, je ne peux pas dire que je suis ravie de revoir dans le final les boites de conserve géantes mais au moins nous avons là un changement radicalement différents : ces Cybermen « fait maison » devraient être totalement soumis à Missy. Qui veut parier que ça ne va pas se passer aussi bien qu’elle ne le pense (oui, je sais, c’est évident^^).

Bon, je ne peux bien sûr éviter de mentionner la « petite » surprise de l’épisode : welcome back Master…hem…Mistress ! Rétrospectivement, c’était évident (j’aurais d’ailleurs aimé que ces couillons de la BBC n’annoncent pas l’épisode par une voix of disant « Who is Missy ? You already knew ! » mais je vais éviter de repartir sur les bêtises de cette chaîne niveau communication). Tellement évident que même moi j’avais émis cette théorie en priorité (ce qui prouve donc que l’apocalypse est arrivée et que le prochain épisode sera probablement le dernier).

En fait, tout était assez évident : la ressemblance au niveau du nom, relevée par quasi tout le monde mais également le fait qu’il s’agisse d’une femme. A partir du moment où Moffat avait canonisé en saison 6 la possibilité pour les time lords de changer de sexe en se régénérant, cela devait arriver : commencer par le Master plutôt que par le Docteur permet de prendre un petit peu moins de risque avec le public. Et puis qui à part un time lord pourrait avoir une manière de s’habiller aussi…heu…excentrique ? Si si c’est une preuve !^^

Quant-au fait que le Master soit vivant (Mistress…vivante … il va me falloir un peu de temps pour éviter les fautes d’accords avec ce personnage^^), je pense que personne n’en a jamais douté : comme Rastapopoulos pour Tintin ou Murdoch pour Mc Gyver, le Master « meurt » fréquemment suite aux rencontres avec son ennemi juré mais ne reste jamais mort bien longtemps. Très sincèrement, je ne vais pas être pointilleuse sur l’explication qu’on nous donnera sûrement la semaine prochaine concernant sa survie : qu’importe ? Cela n’a même pas besoin de se tenir logiquement (sur ce sujet, difficile de faire « pire » que pour sa dernière résurrection de toute manière^^), cela fait partie du jeu. Bref, tout était tellement évident que la majorité d’entre nous (moi en premier) a poussé un « quoiiiiiiiiiiiiiiiii ? » retentissant. On peut faire du bon sans pour autant faire du surprenant après tout et je suis personnellement ravie de ce retour, qu’importe l’emballage.

Pour finir sur l’intrigue, il y a bien évidemment des questions sans réponses : c’est le problème quand on review un épisode en deux parties, il est impossible de savoir si ce que l’on constate parfois est une erreur scénaristique ou quelque chose qui trouvera son explication plus tard. Par exemple, si je comprends que la (très chouette) ville de la Nethersphere se situe dans le succédané de Matrice créé par Missy, j’ai du mal en revanche à comprendre où se situent les bureaux de la compagnie 3W. Oui, d’accord, dans la cathédrale Saint Paul (ce qui est fort étrange mais admettons que Missy ait utilisé un filtre de perception pour empêcher les humains de vouloir entrer) mais comment ?

On voit clairement dans le plan où le Docteur sort du bâtiment l’intérieur « classique » de la cathédrale avec son grand vitrail : ce n’est pas l’intérieur des bureaux que nous avons vus. Ce plan est-il une illusion pour que les touristes occasionnels ayant pu passer le filtre de l’entrée ne s’aperçoivent de rien ? Les bureaux sont-ils dans le TARDIs de Missy (auquel cas où est-il dans ce fameux plan) ? Je ne sais pas s’il s’agit d’une erreur de montage ou de quelque chose qui sera expliqué la semaine prochaine mais cela me chiffonne.

Autre illogisme qui n’en sera peut-être pas un : le Docteur nous montre bien dans le bureau du Docteur Chang qu’il ne croit absolument pas à une vie après la mort (« The dead are dead!' They're not talking to you out of your television sets. They're just gone ! ») mais il propose néanmoins à Clara d’aller chercher l’ « âme » de Danny : pourquoi aurait-il la cruauté de lui donner de faux espoirs ? Je ne vois qu’une seule explication (à part l’erreur scénaristique, toujours possible) : il savait au moins en partie ce qui se tramait.

Cela pourrait expliquer également qu’il ne cesse de calculer un truc mystérieux depuis le début de la saison ainsi que son manque total de réaction à l’annonce de la mort de Danny (même pour lui ce «… And ? » est vraiment glacial) et ne me surprendrait absolument pas de la part de ce Docteur manipulateur. Une saloperie pareille pourrait même pousser Clara vers la sortie (je ne le souhaite pas hein, mais ça finira forcément par arriver).

Nous n’avons également pas la réponse complète aux mystères de la saison : si nous savons désormais qui est Missy, nous ne savons pas comment elle parvient à suivre en direct les aventures du Docteur. Ni pourquoi elle dit avoir choisi (et bien choisi) Clara. Ni qui a donné le numéro à Clara (elle aurait reconnu la « woman in the shop » si c’était Missy je suppose, un look pareil ne s’oublie pas). Ni à quoi correspond le nom de la société 3W (enfin, je m’en doute, c’est sûrement le début du lien url pour accéder au BBC iplayer et espionner le Docteur^^). Je pense aussi que nous découvrirons que certaines âmes, celles connectées personnellement par Missy car connectées au Docteur, vont être utilisées par cette dernière pour faire souffrir Twelve. Réponse dans une semaine.


II Les personnages

Malgré la longueur de ma première partie, j’ai en général tendance à donner plus d’importance aux personnages, à leur caractérisation et au jeu de leurs acteurs qu’à l’intrigue. De ce coté là je m’estime très satisfaite cette semaine.

Commençons par Clara , dont la caractérisation suit ma foi plutôt logiquement le chemin qu’elle a commencé à emprunter dès le début. Comme je l’ai dit, je ne suis pas fan de sa relation avec Danny : la saison n’a pas réussi à me le vendre et le fait qu’elle soit soudain prête à absolument tout pour lui m’a semblé un peu artificiel (j’avais eu le même problème dans Amy’s choice lorsqu’elle se suicide pour Rory ). Cela dit, le fait qu’elle soit prête sans hésiter à tout sacrifier pour la personne qu’elle aime la rend plus humaine, ce qui est assez indispensable pour une compagne.

En revanche, son coté sombre, de plus en plus présent, est je trouve parfaitement géré. Son aspect « égomaniaque » n’est pas nouveau et je ne suis donc pas du tout surprise que ce qui la choque le plus ne soit pas tant la mort de Danny que la banalité de celle-ci. Cet aspect de son caractère se retrouve surtout dans la manière dont elle refuse son sort lorsqu’elle reprend sa grand-mère qui lui disait qu’elle méritait mieux : « I am OWED better ! ». Son coté froid se retrouve aussi lorsqu’ elle écoute les conseils du Docteur et raccroche quand Danny échoue à la convaincre : la « doctorisation » de Clara était un des thèmes de ces derniers épisodes, nous en avons ici un exemple. Elle choisit la logique face aux sentiments.

Le Docteur, quant-à lui, est parfait (cela va de soi^^) dans cet épisode et le jeu d’acteur de Capaldi m’a encore bluffé. On retrouve bien sûr les traits spécifiques à Twelve : sa froideur lorsqu’il ne montre aucun chagrin à la mort de Danny, son incapacité à comprendre les réactions humaines lorsqu’il demande à Clara comment elle peut agrandir ses yeux comme cela ou lorsqu’il est incapable de comprendre pourquoi le Docteur Chang aimerait qu’on remplace l’eau des piscines par la dark water, son impolitesse quand il traite d’idiot le créateur de WWW et bien sûr sa difficulté à apprécier les contacts. La scène où il est embrassé par Missy est juste hilarante, il est en pleine crise d’hyperventilation tant il est choqué et le regard terrifié qu’il lance à Clara lorsqu’il lui demande si c’est fini est adorable ! Mr. Green Mais parallèlement à cela, s’il y avait encore un doute sur le fait qu’au fond le Docteur soit toujours le même et que l’évolution positive de ces derniers épisodes n’était pas un leurre, sa réaction après la trahison de Clara les fait disparaître.

Un passage résume parfaitement cette évolution des deux personnages : la scène du volcan et celle qui s’ensuit dans le TARDIS. Clara, devenue de plus en plus doctoresque dans sa manière de faire, va jusqu’au bout et devient la manipulatrice sans scrupules qu’elle reprochait au Docteur d’être quelques épisodes avant. On sait depuis le début qu’elle a un coté très « control freak »/égomaniaque qu’elle partage avec le Docteur même s’il semble l’oublier, mais la scène où les deux personnages se battent pour savoir qui aura le contrôle est assez révélatrice (et absolument passionnante).
L’abord revêche et parfois glacial de Twelve est clairement à l’origine de cette décision de Clara (je suis persuadée qu’elle aurait demandé à Eleven ce qu’elle tente ici d’imposer à Twelve) et explique que cette dernière, en entendant le «Go to hell ! » du Docteur, pense immédiatement être « virée ». Mais le Docteur, comme les derniers épisodes nous le laissaient comprendre, se révèle ici être au fond le même. Sa manière, au moment le plus tendu, d’appeler sa compagne « My Clara » est déjà révélatrice mais sa réaction consistant à lui pardonner immédiatement sa trahison l’est encore plus.
-You betrayed me. Betrayed my trust, you betrayed our friendship, you betrayed everything that I've ever stood for. You let me down!
-Then why are you helping me?
-Why? Do you think I care for you so little that betraying me would make a difference?


Bref, une Clara humaine et aimante mais qui se doctorifie de plus en plus, un Twelve impoli, manipulateur et froid mais qui au fond est toujours aussi adorable : cette scène, et derrière elle tout l’épisode, est l’aboutissement de l’évolution progressive de ces deux personnages qui se rapprochent de plus en plus l’un de l’autre. Cela rend le dialogue final de ce passage tout à fait pertinent : "- I don't deserve a friend like you." "-Well, I'm terribly sorry, but that's exactly what you deserve."

Parlons maintenant de la nouvelle arrivante, cette chère Mistress. J’ai toujours aimé le personnage, même dans ses moments les plus ridicules de l’ancienne série (et il y en a…) mais j’ai vraiment adoré cette nouvelle version. L’actrice est excellente et semble s’amuser au moins autant que son personnage : ses changements de ton, de maniérismes et son cabotinage rappellent d’ailleurs souvent son incarnation précédente avec un petit soupçon de Moriarty. Cela ne gâche rien qu’elle ait droit à un festival d’excellentes répliques qu’elle délivre à la perfection.

Le moment où elle embrasse le Docteur est clairement d’un clin d’œil à une partie du fandom se regroupant dans certains coins de fanficion.net et TumblR, ce qui m’a beaucoup fait rire, et je n’ai clairement pas pris ça comme une sexualisation du personnage simplement parce qu’il s’agit d’une femme forte et que Moffat aime leur faire embrasser le héros de ses séries. L’ambiguïté entre les personnages a toujours existé et RTD était déjà allé assez loin dans sa version mais, surtout, ce baiser n’a absolument rien d’amoureux ! Le Master joue avec ses nouveaux « outils » et se joue du Docteur tout en apprenant à manipuler cette nouvelle incarnation de son vieil ennemi. La tension est toujours là bien sûr mais ni plus ni moins qu’avant. D’ailleurs, détail chou… encore une fois, le Master prend en gros l’âge apparent du Docteur : ils sont pas mimis à vieillir de concert ?^^

Bref, j’apprécie beaucoup ce nouveau master qui est d’ailleurs tout à fait typique de ses prédécesseurs malgré son changement de genre. Comme d’habitude, il/elle aime à utiliser des doubles sens menaçants ("Hello, I hope you're well, how may I assist you with your death?"). Comme ses incarnations de la série classique, elle affectionne les déguisements ridicules (Missy faisait cela dit un robot assez crédible même si on n’y a pas trop cru^^). Enfin, comme d’habitude, ses plans sont ridiculement complexes. La Rani, dans la série classique, disait du Maître "He'd get dizzy if he tried to walk in a straight line!" : il n’a visiblement pas changé.

Admettons que, pour une raison qui m’échappe et que j’espère bien voir explicitée la semaine prochaine, il faut que les âmes humaines donnent leur express condition pour être cybermanisées (sinon, tout le plan autour de ce faux paradis est inutile), ça n’explique pas vraiment l’intérêt de la société WWW puisque les « morts » ne voient que sa partie « nethersphere ». Quel est l’intérêt par exemple de la dark water ? J’adore le concept et, esthétiquement parlant, ça en jette, mais…pour quoi faire ?

Ces aquariums prennent une place folle que la société ne peut pas se permettre d’acquérir (comme le dit Missy, il y a bien plus de morts que de vivants). Servent-ils à dissimuler les cybermen ? Je ne pense pas qu’une bande de squelettes faisant trempette soit moins louche et de toute façon il est évident que les humains ne peuvent pas rentrer dans les lieux que Missy a affectés à ces « tombes », sinon il me semble que le public aurait déjà porté plainte devant le squattage de la cathédrale St Paul. D’ailleurs, pourquoi ces sièges ? Les cybermen n’en ont pas besoin ! Il est possible que ces réponses trouvent une explication logique la semaine prochaine mais sincèrement, je pense qu’une bonne partie s’explique simplement par l’incapacité du Master à faire simple, comme tout über-méchant d’oeuvre fictionnelle. Comme le dit Missy lorsqu’elle insiste pour être appelée time lady, « I’m old fashioned ».

Je conclurai cette partie sur les autres personnages. Je serais très brève sur Danny, je pense que vous avez compris pourquoi. Il ne joue pas mal et sa mort banale (sauf si bien sûr elle a été causée par Missy) est une bonne trouvaille mais je n’ai aucun attachement pour lui et ne peut donc m’investir émotionnellement. Nous savions tous depuis l’épisode 4 qu’il avait tué au moins un innocent, je ne comprends donc pas pourquoi Moffat a gardé ce pseudo suspens jusqu’au bout alors qu’il l’avait grillé à la première apparition du personnage de Danny. Bref, ses scènes m’ont laissées indifférentes. En revanche j’ai bien apprécié le Docteur Chang malgré son petit rôle et, surtout, adoré Seb. Outre le fait que j’aime beaucoup Chris Addison, il joue je trouve à merveille le rôle du petit employé très propre sur lui et poli mais sans scrupules ni compassion. Je me demande bien où Missy est allé le dégoter.


III. L’ humour

Comme très souvent, Moffat parvient à multiplier les répliques amusantes dans un épisode pourtant pas particulièrement drôle. Le but n’est pas ici de les recenser toutes (on n’aurait pas fini…) mais plutôt de se pencher sur le type d’humour utilisé. Comme je l’avais déjà constaté plusieurs fois cette saison, l’humour de la série est bien sûr plus grinçant (le Docteur et la saison l’étant aussi) mais, surtout, beaucoup plus décalé.

Les pichenettes au 4eme mur n’arrêtent pas cette semaine. Certaines sont d’ailleurs sans la moindre subtilité (bien que tout à fait efficace) lorsque la série s’auto-référencie. Ainsi nous apprenons que l’anniversaire de Clara, comme celui de la série, est le 23 novembre. Missy, lorsque le Docteur lui demande si elle a des escaliers, réplique avec mépris « I’m not a Dalek » et Twelve se retrouve à proférer le fameux « Docteur Who ? » que nous attendions tous. Ah ? Non ? Seulement moi ? Bon, j’adore le méta et j’assume.

L’épisode n’hésite pas non plus à faire du lampshade hanging assidu, mettant le doigt sur ses propres facilités scénaristiques avec un plaisir joyeux. On nous ressort le bon vieux trope du livre/ordinateur qui fait défiler un texte tout en le lisant ? Il s’avère que la voix est celle d’un personnage (« Is it difficult, reading all of those words backwards?”). Le Docteur, comme souvent pour que l’épisode ne finisse pas trop vite, doit parfois ne pas voir ce qui est sous ses yeux? Le scénariste nous offre le magnifique moment de comique visuel où Twelve maugrée "I feel like I'm missing something...obvious." alors que se referme derrière lui la porte au design de masque de cyberman. Le héros se doit de se tromper de temps à autres pour la même raison que précédemment ? Allons jusqu’au bout du délire et montrons les squelettes se dressant au moment où le Docteur dit que les morts ne peuvent plus revenir à la vie, et ce deux fois de suite ! Enfin, puisque pour des raisons de budget il est parfois utile de faire quelques placements de produit, un personnage se fait un plaisir de montrer du doigt l’omniprésence des ipads de ces derniers épisodes, aussitôt expliquée…par la présence de l’âme de Steve Jobs dans la Nethersphère (j’avais dit que l’humour devenait plus grinçant^^). Maintenant que j’y pense, cela explique peut-être pourquoi Itunes ne cesse de me demander des updates.

Enfin, pour couronner tout cela, nous avons droit à quelques références à d’autres classiques du monde télévisuel british. La fan de Monty Python que je suis a bien sûr apprécié le « Bring out your dead » de Missy mais le plus réussi reste la référence énorme à The Thick Of It. Comme si le fait de réunir Peter Capaldi et Chris Addison dans le même épisode ne suffisait pas à faire sourire les amateurs de cette série, nous avons le moment où Capaldi se retrouve, par le biais du psychic paper, à se faire passer pour un membre du gouvernement, amenant ce superbe échange qui serait parfaitement crédible dans The Thick of It : « -What’s with the swearing ? -I have a lot of internalised anger issues. » Félicitations à Moffat qui a réussi à contourner avec brio l’impossibilité de faire jurer un personnage dans une série familiale, maintenant j’exige la semaine prochaine au moins une scène où Twelve et Seb sont dans la même pièce !

Doctor who a toujours été une série à l’humour absurde et décalé et n’hésitant pas à s’auto-référencer de temps à autres mais je trouve que depuis le cinquantenaire ces occurrences sont de plus en plus fréquentes. Peut-être est-ce dû à l’âge de la série : Buffy, Angel, Eureka et bien sûr Supernatural ont eu tendance à multiplier les épisodes métas dans leurs dernières saisons. Dans tous les cas, tant que ça ne tombe pas dans le gros délire sans queue ni tête, je suis tout à fait pour.


Pour conclure, j’ai beaucoup aimé cet épisode à la fois drôle, sombre et, j’imagine, pour ceux qui ont la chance d’apprécier Danny, également touchant. Il conclut une saison qui m’a un peu déboussolée au début (même si j’ai tout de suite succombé au charme de Twelve et très vite apprécié cette Clara 2.0) mais qui ne contient pour moi aucun mauvais épisode, qui n’a cessé d’étoffer la caractérisation du Docteur et de sa compagne et qui a l’indéniable mérite de tenter de renouveler la série (je salue encore une fois l’excellent jeu d’acteur du cast). Bref, je n’ai maintenant qu’une peur, c’est que la deuxième partie se casse la figure, abimant rétrospectivement ce très chouette épisode et la saison en général. Moffat, s’il te plait, ne foire pas ton coup…
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques


Dernière édition par Tyr le Dim 2 Nov 2014 - 20:45; édité 1 fois
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 20:38    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

fantastique review comme d,habitude et je suis d'accord avec toi. Juste un truc… c'est OWED pas OWNED. Involontairement tu m'as bien fais rire juste imaginant la réaction de la grand mère avec Clara qui dit et répète "je suis mieux possédée que ça" Laughing
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 20:44    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

Mouarf. dont"t drink and review!^^ Pour ma défense, vu le jeu sur le contrôle entre Clara et le Docteur dans la scène suivante et la manière dont elle échoue, j'étais juste en avance. Smile Merci pour la correction et le compliment.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 20:45    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

Je vais tenter de faire une critique plus détaillée, mais pas autant que Tyr. Superbe review Tyr, comme toujours. En général j'ai aimé cet épisode.

D'abord, j'aime bien la scène du volcan. Un compagnon qui trahi le Docteur c'est très intéressant ( je sais c'est pas nouveau ) et j'ai adoré sa réaction à la dites trahison. Il était visiblement fâché, mais a gardé son calme. Beau jeu d'acteur de Capaldi et de Jenna. J'étais momentanément fière lorsque le Docteur dit à Clara "go to hell" Laughing je l'ai pensé aussi, mais d'un autre côté, elle est bouleversée par la mort de Danny et sa réaction est humaine. Je pense que le Docteur le comprend aussi, même s'il est beaucoup plus alien que ces deux prédécesseurs.

La scène de mort de Danny m'a prise au dépourvu dès le début, je ne m'y attendais pas, mais à bien y penser, il fallait bien un mort plus proche pour que le Docteur visite le paradis, c'est logique donc. J'aime bien le fait que Danny hésite à appuyer sur delete mais connaissant Moffat j'ai peur qu'on est encore droit à une connerie du genre " l'amour vaincra le processus de transformation en cybermen" ce serait franchement de très mauvais goût. Le Docteur est prêt à retourner dans le passé pour sauver Danny ? WTF ? dans Father's day on nous convainc du contraire. J'espère que ça va échouer (et ce serait à cause de ça que Clara va partir, ça serait logique).

Les cybermen m'ont surprise. Je savais qu'ils allaient être dans l'épisode ayant vu les photos de tournage, mais j'ai fait le lien seulement avec les squelettes et quand le mec dit que c'est de l'eau X ray. La scène avec les yeux de cybermen sur la porte qui se referme est vraiment bien.

Missy: Comme tout le monde, j'ai pensé au Maître et comme plusieurs je me suis dit Missy=Mistress=Master c'est trop évident. Pourtant, c'était exactement ça. Cela m'a étonnée et je n'ai su comment réagir sur le coup. Je n'ai rien contre un Maître-femme, mais d'expérience les femme fatale de Moffat sont toutes pareille et j'ai peur que Missy ne fasse pas exception. Toutefois, une incarnation féminine du Maître est un aspect intéressant à exploiter et je pense comme Tyr à ce sujet:
Le moment où elle embrasse le Docteur est clairement d’un clin d’œil à une partie du fandom se regroupant dans certains coins de fanficion.net et TumblR, ce qui m’a beaucoup fait rire, et je n’ai clairement pas pris ça comme une sexualisation du personnage simplement parce qu’il s’agit d’une femme forte et que Moffat aime leur faire embrasser le héros de ses séries. L’ambiguïté entre les personnages a toujours existé et RTD était déjà allé assez loin dans sa version mais, surtout, ce baiser n’a absolument rien d’amoureux ! Le Master joue avec ses nouveaux « outils » et se joue du Docteur tout en apprenant à manipuler cette nouvelle incarnation de son vieil ennemi. La tension est toujours là bien sûr mais ni plus ni moins qu’avant. D’ailleurs, détail chou… encore une fois, le Master prend en gros l’âge apparent du Docteur : ils sont pas mimis à vieillir de concert ?
Bien que je pense qu'il y a toujours eu quelque chose de proche de l'amour entre les deux et ce, depuis Delgado/Three. En effet, ils sont tout mimis ensemble Smile
J'espère de voir évoluer Master/Missy plus longtemps, malheureusement, je crois que ça ne durera que le temps du final (oui pour moi il n'y a jamais assez de Maître dans DW).
Revenir en haut
Pikoo
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2013
Messages: 228
Localisation: Anywhere in Time and Space
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 21:10    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

TheInfinity a écrit:
Pour l'histoire des post-it de Clara, enfin si j'ai compris et normalement c'est ça: Les Post-it est un moyen memo technique pour que Clara puisse expliquer à Danny tout ce qu'elle à vécu avec le Docteur sans s'y perdre. Le fait qu'elle dise sue Danny sera la dernière personne à qui elle dire Je t'aime est du au fait qu'elle veut faire sa vie avec lui (jusqu’à la mort). Ca me fait penser à une sorte de demande en mariage, mais où cette fois-ci c'est Clara qui fait sa demande et non Danny.

Réponse question 5: Je ne pense pas, puisque à la fin le petit garçon que celui-ci a tué apparait, sans doute pour lui dire quelque chose (du style "n'appuie pas sur le bouton" ou autre), et donc ce quelque chose va permettre à Danny de ne pas se "delete".
Peut être même qu'il va lever une armée auprès des mort qui sont dans le nethersphere (sans dout grace au petit garçon qui est au courant qu'il ne s'agit que d'un faux paradis.

Réponse Question 7: Pour moi on ne l'aura pas lors de cette saison mais on aura sans doute un petit indice. Je pense que cette intrigue se fera pendant la saison prochaine. Generalement le premier épisode d'un nouveau Docteur pose toute les intrigues que l'on aura dans l'arc de celui-ci.


Hmm t'as raison pour les post-it, je n'avais pas du tout compris.

Justement, je pense que l'arrivée du garçon va encore plus l'inciter à appuyer sur le bouton. C'est horrible de se retrouver avec l'enfant que tu as tué..
Il me semblait que le visage de 12th allait être expliquer cette saison.

Tyr --> Le nom de l'entreprise a été expliqué dans l'épisode. En fait 3W veut dire three words. Et c'est trois mots sont : Don't Cremate Me. Ce qui fait techniquement 4 mots.. Pauvre "not".. Même pas considéré comme un mot !
_________________
Revenir en haut
Clara-river
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 33
Localisation: haute-savoie
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 21:18    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

tinousewen a écrit:
@clara-river: Hé bien... dans la mesure où le Maitre est un Time Lord, un simple voyage dans le temps pour donner le numéro de "la meilleure hotline de l'univers" ( aka le Tardis ) à Clara suffirait, non ? Bien sûr en supposant qu'il ait réussi à s'échapper de Gallifrey au préalable, faute de quoi ce serait très compliqué Laughing



Laughing Alors je suis doué pour toujours trouvé un truc qui va pas ! Il a pas de tardis ! En fin on le voit pas ou je ne sais pas trop par rapport à ça ! Et puis honnêtement pourquoi Clara et pas Donna ou amy ? Amy était plus apte à être choisis !
_________________
Courez espèce de petit malin et souvenez-vous de moi
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
TheInfinity
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2013
Messages: 182
Localisation: Nomade dans l'espace et le temps
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 21:24    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

Clara-river a écrit:
tinousewen a écrit:
@clara-river: Hé bien... dans la mesure où le Maitre est un Time Lord, un simple voyage dans le temps pour donner le numéro de "la meilleure hotline de l'univers" ( aka le Tardis ) à Clara suffirait, non ? Bien sûr en supposant qu'il ait réussi à s'échapper de Gallifrey au préalable, faute de quoi ce serait très compliqué Laughing



Laughing Alors je suis doué pour toujours trouvé un truc qui va pas ! Il a pas de tardis ! En fin on le voit pas ou je ne sais pas trop par rapport à ça ! Et puis honnêtement pourquoi Clara et pas Donna ou amy ? Amy était plus apte à être choisis !


Ce n'est pas parce qu'on ne le voit pas que le TARDIS n'existe pas. Moi je pencherai pour la RedPhoneBox que l'on voit, ça serait sympas.

Pikoo a écrit:


Justement, je pense que l'arrivée du garçon va encore plus l'inciter à appuyer sur le bouton. C'est horrible de se retrouver avec l'enfant que tu as tué..
Il me semblait que le visage de 12th allait être expliquer cette saison.

Tyr --> Le nom de l'entreprise a été expliqué dans l'épisode. En fait 3W veut dire three words. Et c'est trois mots sont : Don't Cremate Me. Ce qui fait techniquement 4 mots.. Pauvre "not".. Même pas considéré comme un mot !


Ou peut être que le petit garçon au moment ou Danny va toucher le bouton delete celui-ci va lui arracher des mains l'ipad. Ou alors bug wi-fi (un miracle) en supposant que "l'appli" marche qu'avec le wi-fi.

A pars: En effet pauvre "not" luttons pour que le "not" soit reconnu comme un mot
_________________
Il y a un temps pour vivre et un temps pour dormir.
Revenir en haut
titia
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2014
Messages: 65
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 21:41    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

Ithyl a écrit:
. Le Docteur est prêt à retourner dans le passé pour sauver Danny ? WTF ? dans Father's day on nous convainc du contraire. J'espère que ça va échouer (et ce serait à cause de ça que Clara va partir, ça serait logique).

).



Ben non justement il y est clairement opposé. Il propose simplement d'aller le rechercher dans l'"au-delà". Sauf que pour tout le monde il est mort donc logiquement il ne pourra pas revenir en Danny Pink. D'ailleurs son corps est mort donc il ne peut plus y retourner. Qu'il appuie ou non sur delete, s'ils parviennent à sauver sa conscience, ils ne pourront que la transférer dans un avatar. A moins que le fait d'être en chambre froide conserve suffisamment son corps, mais dans ce cas, il ne pourra pas rester à Londres, voire sur Terre.
Revenir en haut
Bokoblob
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2013
Messages: 60

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 21:48    Sujet du message: [8x11] Dark Water Répondre en citant

Eh ben, quel épisode ! Ca faisait quelques semaines que je n'avais pas fait de petite review, n'ayant pas eu grand chose à dire. Mais là pour ce coup-ci je suis bien obligé d'y passer !

Je suis malheureusement assez mitigé par rapport à cet épisode. Il me semble trop artificiel, l'intrigue un peu plate. Je trouve que l'aspect "exposition avant le grand final" trop marqué et surtout, l'épisode manque cruellement de rythme (le tout étant bien sur lié et n'étant que les différentes faces d'un même problème). C'est toute la saison qui a eu un rythme plus calme et plus posé là où on nous avait habitué lors des 7 saisons précédentes à des Docteur qui courent.
Au départ j'ai trouvé que cela apportait un vent de fraicheur bienvenue sur la série sans pour autant la dénaturer. Mais au fil des épisodes j'ai commencé à trouver ce changement de rythme un peu long, comme si au final l'épisode parlait pendant 3/4 d'heure pour ne pas dire grand chose (l'exemple parfait étant Forest of The Night, dont le scénario, aussi sympa puisse-t-il être, tient sur un timbre et s'étire looonguement sur 45 minutes). Heureusement, certains épisodes me donnent tort (on citera entre autre Time Heist ou Listen, qui se montrent tous deux brillant à leur manière), preuve qu'un rythme plus lent n'est pas gage de mauvaise qualité. Oui bon je l'accorde c'est un peu une évidence de dire ça, mais je tiens quand même à expliquer ma vision du "contexte" avant d'en venir à ma critique de l'épisode.
C'est là dessus qu'arrive Dark Water, avec ses grandes promesses de première partie de grand final. Il n'y a pas à dire, la BBC sait faire monter la hype correctement autour d'un épisode : le next-time de la semaine dernière m'avait totalement emballé et les quelques vidéos postées sur facebook et youtube faisant correctement leur taf en terme de promo (en plus des violents spoiler sur les cyberman. ; j'aurais mille fois préféré comprendre par moi-même en voyant les indices disséminés dans l’épisode...). Et là... c'est (un peu) le drame (mais pas trop) (mais quand même un peu)...

L'épisode commence direct' par la mort de Danny. OK. Le générique commence et là je me dis "super, c'est bien ça comme début" de manière un peu ironique. Au moins c'est un début d'épisode couillu, qui montre que Moffat n'a pas peur de sacrifier ses personnages secondaires sans importance (je dis ça de manière ironique aussi, et pourtant j'aime bien Danny). Sa mort fait terriblement artificielle. Je suis d'accord qu'il s'agit d'une mort qui peut (malheureusement) arriver à tout le monde et qu'elle est par conséquent terriblement "banale", mais du coup elle fait un peu "comme par hasard". Heureusement sa mort va servir le reste de l'épisode, j'avoue que ce serait plutôt mal passé s'il était mort juste pour permettre à Clara de péter son câble. On en arrive d'ailleurs à la scène qui m'a à la fous le plus plu et en même temps qui m'a laissé le plus perplexe.
Clara appelle le Docteur et le menace pour lui faire sauver Danny. La manière dont elle s'y prend est assez géniale : jeter les clefs du TARDIS dans la lave d'un volcan c'est plutôt malin, et la scène où elle les subtilises au Docteur rend bien à l'écran. Seulement, toute cette séquence n'a aucun sens et n'a aucun intérêt scénaristique ! Clara agit de manière super dark, comme possédée, son comportement dénote tellement avec son caractère habituel que ça en devient presque risible ! Surtout qu'au final, le Docteur finit quand même par l'aider. Elle aurait très bien pu venir le voir en pleurant toutes les larmes de son corps qu'il aurait quand même accepté. Mais bon on a eu une scène cool donc ça va.

Et c'est après cette scène que l'épisode commence un peu à parler pour ne pas dire grand chose et seules ces deux séquences m'ont paru réellement bien foutue. Le reste se suit calmement, simplement calmement. Les scènes avec Danny sont touchantes. Je l'ai déjà dit mais j'aime bien Danny. Il semble être le mec parfaitement normal qui a toujours pas eu de bol en étant au mauvais endroit au mauvais moment. Bon par contre c'est un peu un naze au moment où il parle à Clara : ne pas arriver à lui dire un truc qu'elle seule sait c'est un peu débile de sa part et ça contribue au côté "artificiel" de l'épisode : comme par hasard. Il faut bien faire avancer son intrigue et conduire au cliffhanger.
L'intrigue du côté du Docteur est un peu plus concluante selon moi. On apprends plus ou moins en même temps qu'eux ce qu'est la nethersphere, on suit de manière crédible la découverte des Cyberman par le Docteur et surtout, on apprends enfin qui est Missy. Au début de l'épisode, quand elle révèle être un automate, j'ai été super déçu sur le coup Mr. Green . Bon, heureusement on se doute bien qu'elle ment pour au final apprendre qu'elle n'est autre que... le Maître ! Moi qui pensait que Moffat nous trompait avec le surnom de "Missy", au final c'était une double tromperie. Même le Docteur s'est fait berner (d'ailleurs on notera qu'un Timelord est sensé reconnaitre un autre Timelord. Pourquoi là il n'a pas réagit ? Ils se sont quand même embrassé !). Jusqu'au dernier moment j'ai cru que Missy allait révéler être une autre Time Lady (pourquoi pas une nouvelle ennemie d'ailleurs), du coup je suis un peu déçu par le fait qu'elle soit le Maître. Pas parce qu'elle a changé de genre (Le Corsaire pouvait bien le faire, pourquoi pas un autre) mais parce que le tout ressemble presque à un pétard mouillé. J'aurais tellement aimé avoir droit à un autre ennemie que le Maître qui a déjà eu droit au final de la saison 3 et aux épisodes spéciaux de 2009.
D'ailleurs en parlant du final de la saison 3, j'ai trouvé l'épisode The Sound of Drums bien plus intéressant que celui là. Les enjeux étaient plus grands, plus intenses.

Au final, l'épisode n'était pas si mauvais que ça quand même, il s'inscrit parfaitement dans ce qu'avait été la saison 8 jusqu'ici. Disons que c'était une bonne introduction à l'épisode de la semaine prochaine qui j'espère sera à la hauteur. Mais justement, Dark Water ressemble trop à une introduction avec un rythme un chouilla trop lent. Peut être l'épisode manquait-t-il d'ambition ? C'est la première fois qu'une première partie de final me laisse cette impression : au lieu du "WHAO TROP BIEN VIVEMENT LA SEMAINE PROCHAINE" je me suis juste dit "OK cool, on verra bien la suite". J'espère sincèrement que l'épisode suivant sera conforme à mes attentes Smile


Sinon, quelques petites remarques et interrogation qui j'espère seront élucidées la semaine prochaine :

Attention petit spoiler potentiel sur la semaine prochaine à propos de l'avenir de Danny (à vrai dire j'en sais rien) : J'avais lu sur ce forum je crois (mais je peux peut être me tromper), il y a plusieurs semaines, que Danny deviendrait un Cybermen au cours de la saison. C'était peut être une simple supposition mais ça semble quand même être un sacré spoiler, il faudrait que je retrouve ce post.

Il semble que ce soit Missy qui a donné le numéro du Docteur à Clara. Comment celle-ci s'est débrouillé pour ne pas la reconnaitre ?

J'espère sincèrement que l'explication sur la présence du Maitre sera bonne. Il est quand même sensé être prisonnier avec Gallifrey !

Edit : Whao et là dedans j'ai oublié de parler d'un point qui m'a bien plu dans l'épisode : le jeu d'acteur. Capaldi est toujours bon dans son rôle mais je tiens à décerner une mention spéciale à Gomez : son jeu est hyper naturel et très plaisant à voir.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:17    Sujet du message: [8x11] Dark Water

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 611, 12, 13  >
Page 5 sur 13

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com