Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Bilan Saison 8
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pikoo
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2013
Messages: 228
Localisation: Anywhere in Time and Space
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 9 Nov 2014 - 00:33    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Hier Death in Heaven a mis un terme à cette saison 8. Il est temps de faire donc un bilan sur cette saison avant le Christmas Special !

Avez vous apprécié cette saison? Quels sont vos coups de cœur? Vos déceptions?
Comment placez vous cette saison par rapport aux autres saisons?

Et aussi un petit bilan sur notre cher Docteur ! Maintenant qu'il a fait une saison, il est possible de le comparer avec les autres Docteur. Est-il devenu votre nouveau petit chouchou? Ou alors vous n'avez qu'une envie, c'est qu'il parte et ne revienne plus jamais?

Quant à Clara, qu'est ce que vous en avez pensé? Aimerez vous la revoir dans la saison 9?

(Ne continuez pas la lecture si vous n'avez pas vu la saison 8..)

Me concernant, j'ai vraiment apprécié cette saison. Elle est derrière la saison 6 qui est ma préférée, mais est dans le top 3. Il y a eu de très très bons épisodes comme Listen, Time Heist, Deep Breath, Mummy in the Orient Express, Dark Water. Des épisodes bons: The Caretaker, Into the Dalek, Robot of Sherwood, Kill the Moon, Death in Heaven. Et des épisodes moyen voir très moyen. Moyen concernant Flatline et très moyen pour The Forest of the Night.

J'ai quand même une petite déception sur ce finale. Qui, sans une conclusion de l'intrigue Missy/Cybermen bâclé, aurait été l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur finale toutes saisons confondues.

Quant au Docteur, je suis fan. C'est devenu mon docteur préféré du NuWho. Je ne maitrise pas encore les classiques pour m'étendre sur la série classique.
Je trouve ce docteur très profond. En apparence il est très dark, et antipathique. Mais en le connaissant plus, et en l’apprivoisant, on découvre un Docteur très attachant.
Il y a eu des moments mémorables avec ce Docteur. Notamment dans Mummy on the Orient Express, lorsqu'il semble complètement indifférent aux morts qui s'accumulent. Ou le combat entre Robin des Bois et le Docteur ! "I don't need a sword, because I'm the Doctor. And this.. is my SPOON !". Ou encore lorsqu'il vole un manteau à un clochard dans Deep Breath.

Clara.. ah Clara.. my Clara. J'aime vraiment ce personnage. Un personnage qui a pris de l'assurance dans cette saison 8, et il y a une parfaite interaction entre elle et le Docteur. Je ne suis pas un de ceux qui disent qu'elle a une place beaucoup trop importante dans la série. C'est important de développer aussi les compagnons. C'est ce qu'il lui manquait dans la saison 7 et c'est ce qui la fait passer dans une autre dimension dans la saison 8. Par contre je ne suis pas un grand fan de la relation Danny/Clara. Je l'ai trouvé mal amené, comme si c'était arrivé du jour au lendemain. Oui, j'ai du mal à croire au coup de foudre. Malheureusement, cette relation avait une place quand même importante dans cette saison, et notamment dans le final, et c'est le seul gros bémol que je trouve donc à cette saison.
Je ne suis pas non plus pour qu'on la revoit dans une saison 9. Il faut du changement, et je pense qu'elle a fait son temps.

Maintenant qu'est ce que vous attendez pour la saison 9?
Il y a quelques questions sans réponse.
_ Le visage de 12th
_ La quête de Gallifrey
_ Missy vivante ou pas?
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Nov 2014 - 00:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 929
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 9 Nov 2014 - 12:38    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Bilan sans avoir vu le dernier épisode (Que je veux pas voir vu les critiques ... J'en ai mare de connerie de Moffat).
Je devais l'avoir sentit au premier épisode ou déjà je m'inquiétais du devenir du Docteur.
Comme seventh le 12éme docteur est bien dark, mais comme pour seventh les épisodes ne sont pas tous au niveau.
Je suis par exemple complètement d'accord pour mettre Listen dans les très bon épisode, et perso j'y associe Flatline.
Dans les épisodes bon je met Caretaker, Time Heist, into the dalek, kill the moon, Forest of the night. Mummy of the orient express, dark water, deep breath et Robot of sherwood sont ridiculement mauvais.
Comme pour serventh ou (Spoiler alert) le master à été ridicule lors de sa malédiction lui donnant un coté animal, Missy me pose problème.
Tout ça pour valider l'idée de moffat que les time lord pouvait changer de sexe. Je me rappel encore comment lors des saisons précédentes (Près Eleven) ou lorsque quelqu'un oser émettre cette idée il se faisait remettre en place. Mais Mr je l'ai écrit dans Curth of the fatal death à voulu le rendre Canon et la tout le monde applaudit. Et autant commencer par un ennemi du Dr que du Dr lui même. Intéressant en ses temps ou la théorie du genre fait tellement débat.

Ce que j'ai aimé. Je vais me répéter mais le coté dark/cassant/maladroit du Docteur et une clara qui évolue vers le dark lorsque le dr revient un peu à de meilleurs sentiments. Mais ça n'a pas durer.

Les explosion de clara quand au comportement du Dr pour revenir et faire comme lui derrière m'a rappeler combien certains compagnon pouvais devenir addict de vivre ses aventures. A l'image d'une Amy et d'un Rory qui veulent rompre lorsque le docteur est trop absent (Un comble pour un gars qui a attendu 1000 ans ça belle). Et puis il lui ont mit Mr Pink trop vite dans les pates ... Bon déjà aucun scénariste n'a réussit à que j'accroche à lui autant que j'ai pu accrocher à ce pauvre Ricky ... Micky ^^ (Faut dire qu'être avaler d'entré par une poubelle ça pose là). Du coup ça faisait forcer et qu'en on voit l'avant dernier épisode on sait que ça l'était. Tout ça pour un épisode ou l'amour prend le pas sur tout. Dois-je rappeler à Mr Moffat l'épisode qu'il a lui même écrit avec Stormaggedon & Craig ? Il s'en est fallut d'un poil parce que le bébé était plus important pour son père (Qui n'avait pas perdu tout sentiment) pour revenir. Là le gars n'a plus de sentiment et éprouve d'un coup de l'amour ? On va me ressortir le cas de la version parallèle de la mère de Rose, mais y'avait eut un bug (Grace au Dr) dans l'usine et elle se suicide parce que ne peut supporter de ne plus rien ressentir.

Après cette saison que dire. Que je n'attends plus rien de Moffat (A part son départ). Que je n'ai pas envie de voir l'épisode de Noël version Alien VS SC.
Je ne pense pas revenir non plus par la reprise ... M'enfin d'ici là le manque d'épisode pourrait me ramener sur le début au moins.
Quel déception ... Je pensais la saison 6 la pire fin de Saison. Moffat m'a prouver qu'on pouvait faire pire.
Pour moi sa meilleur saison reste la 7.
Revenir en haut
flash
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2014
Messages: 383
Féminin

MessagePosté le: Dim 9 Nov 2014 - 13:15    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Vraiment une excellente saison. A part Tim Heist qui m'a vraiment ennuyée, j'ai aimé tous les épisodes, certains plus que d'autres, Listen et Flatline étant mes deux préférés. C'est une saison qui ne m'a pas du tout déçue, et même la fin m'a plu.
Matt Smith reste mon Docteur favori, mais Peter Capaldi est juste derrière. J'aime son côté cynique, un peu dur.
Clara a connu une super évolution et a été vraiment super tout au long de cette saison, un peu mal au coeur de la voir partir et en plus sur un mensonge.
La saison a été pour moi supérieure à la précédente, c'est vraiment une des saisons que je préfère.
Revenir en haut
tooga
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2014
Messages: 7
Localisation: Lyon
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 9 Nov 2014 - 13:45    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Cette saison était prometteuse, beaucoup de bons épisodes, de beaux épisodes, une ligne conductrice attirante, avec Missy qui apparait régulièrement, pour nous ternir en haleine, ça vendait du rêves et les cacahuètes pour apprécier en sus ! Malgré le fait que j'apprécie énormément le personnage de Clara, je la trouve beaucoup moins intéressante dans la saison 8 que dans la précédente. Elle avait vraiment une raison d'être dans la 7ème, une ligne scénaristique passionnante, et dans la 8, elle est beaucoup moins captivante, entre son histoire d'amour, et une sacrée perte de profondeur du personnage, je suis dubitative. Pour ce qui est de Capaldi, c'est un Doctor bien travaillé, complexe, qui mérite d'avoir quelques saisons à son actif pour qu'on puisse apprécier pleinement, il est loin d'être mon préféré, mais se défend plutôt bien (with a spoon !)

Mais, une fin vraiment décevante pour ma part, les finales ont toujours été la réponse a des semaines de questionnement, de curiosité, a se faire toute un monde dans notre tête, et en fait, là.. C'est un peu retombé comme un soufflé... "pfioutt". J'attends Noël pour la suite (parce que j'adore Nick Frost, et que lui en père Noël, ça risque d'être une bonne partie de plaisir), mais j'ai hâte d'avoir une nouvelle intrigue pour me tenir en haleine.
_________________
Fish finger and custard ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Monsieur Tanuki
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2012
Messages: 1 054
Localisation: Ici et un peu là-bas aussi...
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 9 Nov 2014 - 14:47    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Pour moi une bonne saison malgré des redondances scénaristiques parfois prononcées ( notamment le second épisode qui a un goût de déjà vu assez prononcé même s'il reste sympatoche , ou Listen même s'il pervertit les habitudes d'écriture de Moffat pour surprendre reste tout de même similaire à certains autres épisodes ) et certains épisodes en demi-teinte à mes yeux ( Deep breath , Into the Dalek et The Caretaker principalement) , qui néanmoins reste sans doute ma préférée de l'ère Moffat . J'ai toujours réussi à trouver des éléments appréciables dans tous les épisodes de cette saison , ce qui n'était pas le cas dans les saisons précédentes.

Un gros point positif pour l'évolution de Clara qui passe de statut de plot device et couteau-suisse scénaristique à un vrai personnage en trois dimensions , même si ses développements ne sont pas des plus subtils et rendent parfois le personnage quelque peu irritant . Par contre la relation Clara/Danny m'a laissé totalement indifférent (jusqu'au final , ce qui a atténué l'impact des scènes les concernant mais a quand même réussi à me tirer une larmichette , chose qui ne m'était jamais arrivé sous l'ère Moffat , donc rien que pour ça c'est une évolution positive). Et le personnage de Danny est un ratage , il avait du potentiel mais l'écriture en a fait quelque chose de loupé ( si on excepte là encore le final qui a réussi à en faire quelque chose même si c'était pas nécessairement du grand art).

Quand à l'intrigue de la saison je note là encore une évolution positive à mes yeux. Pas de fil rouge intrusif avec répétition du gimmick de la saison à chaque épisode ou presque , une thématique d'ensemble intéressante ( le développement du personnage du Docteur par son questionnement sur lui-même et la notion de vie après la mort qui bien que pouvant être controversée vu son traitement dans le finale m'a semblé pertinente ) sans recours à des artifices scénaristiques faussement complexes , j'ai vraiment apprécié .

Et puisqu'on parle du finale qui quand même est un point important de la saison , c'est certainement un des finale de la série que j'ai le plus apprécié , on est loin de l’esbroufe scénaristique à la Moffat et ça a été à mes yeux très plaisant ( si on excepte l'affaire Missy qui sans me déplaire fait l'objet d'un traitement qui me rend quelque peu insatisfait , j'ai vraiment l'impression que le changement de sexe est du pur opportunisme scénaristique sans réelle justification autre que de prendre la température pour un éventuel changement de sexe du Docteur , et les actes de Missy dans l'épisode , notamment la très peu subtile galoche et sa renonciation au nom de "Master" me semble être une grosse erreur d'écriture du personnage. Et fautes d'explications sur les raisons de ce changement qui auraient pu expliciter le comportement , je reste sur cet avis). Mais la prise de risque de l'épisode sur le traitement de la thématique et le fait qu'il prenne son temps puisqu'il est divisé en deux parties le rend plus intéressant que les finales de saison 6 et 7 ( je compte les épisodes de fin de bloc en tant que tels ) qui semblaient précipités et verser dans le sensationnalisme , chose qu'on ne retrouve pas ici puisque l'intrigue est relativement simple . Et la résolution , même si facile en ce qui concerne Danny , m'a suffisamment convaincu pour ne pas que je sois victime du syndrome de la Pandorica , la résolution m'ayant fait détester le double épisode a posteriori alors que je le trouvais jusque là plaisant. Et puis les pistes scénaristiques ouvertes ( Gallifrey , les circonstances de la naissance de Missy ) nécessitaient un traitement plus important que ce qu'un épisode pouvait donner , donc ne pas voir les explications traitées ici laisse augurer des pistes intéressantes pour la suite. Et puis ce finale est le seul épisode de Moffat à m'émouvoir vraiment , ce qui est vraiment positif à mes yeux vu que la gestion des émotions dans son écriture ( si on exclut la peur) était pour moi un de ses gros points faibles.


Et dernier mais pas des moindres , le Docteur. Je dois dire qu'Eleven est le seul Docteur que je n'apprécie absolument pas à cause de son côté pile et face sans subtilité ( côté pile : le clown qui s'agite dans tous les sens , côté face : le Docteur torturé accablé par le poids des années) . Je trouve le passage d'un aspect à l'autre de sa personnalité sans subtilité , et le voir la majorité du temps s'agiter dans tous les sens m'a usé. Quel plaisir de passer au Douzième qui a fait un bond rapide au rang de Docteur préféré de la nouvelle série dans mon classement ( avec Nine à un cheveu derrière cela dit) . On a eu au fil de la saison un vrai développement du personnage , qui présente plusieurs facettes distinctes. Et le retour à un Docteur plus posé menant à un rythme globalement plus lent des épisodes n'est pas pour me déplaire , d'autant plus que Capaldi est un superbe acteur. Cela dit , toute la saison a été basée sur l'acceptation de ce Docteur ( le Am I a good man qui trouve sa réponse dans le finale , sa relation avec Clara , et en plus tout le sous-texte destiné aux fans) , maintenant que cette page est passé j'ai vraiment hâte de voir où ce Docteur va être emmené par la suite.

En somme une saison plaisante , qui comme toute série souffre d'épisodes plus faibles que d'autres mais qui en soit reste à mes yeux plus plaisantes que les saisons précédentes malgré des erreurs de parcours. Et au moins elle aura permis de mettre en avant la qualité de scénariste pour la série de Jamie Mathieson ( ses épisodes étant pour moi les préférés de la saison ) , que j'espère revoir dans les saisons à venir vu son potentiel. Et les pistes ouvertes peuvent mener à un traitement intéressant dans les saisons à venir , donc je pense que j'ai retrouvé la flamme que j'avais perdue durant les saisons 6 et 7 , ce qui en soit n'était pas gagné.
_________________
Merci à la grande Dame Eleusys pour ce magnifique avatar .

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Roxy
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2010
Messages: 184
Féminin

MessagePosté le: Dim 9 Nov 2014 - 15:16    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Je ne sais pas franchement quoi réellement pensé de cette saison. Je crois que je vais devoir la revoir un jour pour me faire une vraie idée d'ensemble. Elle n'est pas mauvaise mais loin de m'avoir enthousiasmée. Il y'a eu de chouettes épisodes comme Forest of the Night, les deux derniers épisodes ou Time Heist et Deep Breath mais des franchement moins bons comme Robots of Sherwood (un des pires de l'air Moffat pour moi) ou Mummy in the Orient Express (qui m'a bien déçue malgré le contexte). Comparé aux autres saisons, je dirai qu'elle est mieux que la 5e et 6e mais peut être pas autant que la 7e. Je suis partagée, je ne sais pas.
Le gros plus de cette saison c'est son fil rouge même si il ne s'est pas très bien conclu. C'est le meilleur de Moffat depuis son arrivée je crois.
Objectivement donc c'est une bonne saison, après d'un point vu subjectif, je n'ai pas été transportée.

Twelve dans tout ça est aussi une petite déception. Bien que Capaldi soit merveilleux, je n'aime pas ce doctor. Je n'aime pas son côté noir, presque parfois cruel car dans ma tête le Doctor doit être "a good man" et celui ci manque d'empathie envers les autres. Voilà, je crois que j'ai enfin compris pourquoi je ne l'aime pas, son manque d'empathie.

Clara, en elle même, je l'aime toujours bien mais elle a pris une trop grande place dans la série.
_________________
Stuck between a girl and a box. Story of your life, ain' it Doctor ?
Revenir en haut
Howard
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 114
Localisation: Amiens
Masculin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 10 Nov 2014 - 01:07    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Piouf ! La saison s'est vite terminée ! L'attente va encore être longue après le spécial noël !

J'ai trouvé que c'était une bonne saison dans l'ensemble, mais, comme pour toutes les saisons depuis la cinquième, je ne me contenterai de ne revoir que les épisodes de fin. C'est un truc étrange, sachant que je n'ai pas trouvé les épisodes de la saison mauvais, au contraire mais ... Je sais pas ... Dans les 4 premières saisons, je trouvais les épisodes funs, agréables à regarder avec leurs références à la pop culture, leur ton décalé et leurs personnages que je trouvais plus intéressants. Depuis la 5ème on a perdu un peu de ça ( à mon avis hein ). Les épisodes sont bons, mais il manque un truc pour que j'y accroche et que j'ai envie de les revoir...

La saison 8 n'y échappe pas, et pourtant j'ai adoré le Docteur campé par Capaldi ! Il est vraiment très très intéressant, charismatique etc ... En plus Capaldi joue terriblement bien !

En fait ... J'suis en train d'y réfléchir en même temps à tout ça et je me rends compte que je ne suis pas capable de trouver de personnages qui m'ont marqué dans les épisodes ( de la s05 à la s08 ) ...

Dans les premières je me souviens encore de persos comme l'Anne-Droïde, des ennemis comme les Slitheens qui lâchent des caisses, les pères noëls tueurs... et ça c'est juste pour la saison 1 ... Dans les saisons 5 et plus, je ne vois pas vraiment de rôles secondaires qui m'ont marqués ou intéressés, à l'exception de Canton Everett Deleware III (pfiou ces américains !). C'est pareil pour les scènes de "famille" ... J'adorais quand on parlait de Rose et sa mère, c'était sympa, bien écrit et assez drôle. Ça apportait quelque chose à l'univers de DW. Là les personnages ne sont que des fonctions : "Bonjour, je suis la grand-mère de Clara, je ne suis là que pour qu'elle puisse dire que la mort de Danny est chiante."

Enfin bref j'suis un peu parti en live mais pas tant que ça puisque ça explique un peu mon ressenti face à cette saison 8 qui est, je le répète, bonne à mes yeux !
_________________
Lennox a écrit:
Lol j'imagine trop John Hurt faire "piou piou! Take that! In the name of peace and sanity! Piou Piou" Mr. Green
Revenir en haut
Zen'
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2013
Messages: 55
Masculin Verseau (20jan-19fev) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 10 Nov 2014 - 01:39    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Je sais pas du tout quoi penser de cette saison, vu qu'il y avait vraiment du bon et du moins bon.


Je vais essayer de me faire une relecture (avec prise de notes), on verra après...
_________________
Revenir en haut
The Silence
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2011
Messages: 170
Localisation: France
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 10 Nov 2014 - 14:36    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Jolie!
J'ai trouvé cette première saison, pour 12, vraiment intéressante.
La saison 5 était plus spectaculaire et joyeuse, cette fois Moffat fait l'inverse. La saison est plus classique et plus sombre.
Le résultat est plutôt bon. Pour moi, Capaldi a réussi a être le Docteur. Je l'apprécie.
Hâte de le revoir.

J'ai adoré :
-Dark water, Fatline et Listen
J'ai aimé :
-Time Heist (j'adore l'actrice de Ashes to Ashes qui succédait d'ailleurs a John Simms de Life on Mars), The Caretaker, et Deep breath ainsi que Death in Heaven
J'ai apprécié :
- Into the Dalek, Mummy on the Orient Express et un peu moins Robot of Sherwood et Kill the Moon
J'ai pas aimé In the Forest of the Night, je trouve qu'il est le moins bon de toute la saison.

Clara a réussi cette saison a sortir son épingle du jeu. L'association Capaldi/Coleman est parfaite et j'espère sincèrement qu'elle restera pour une saison de plus.
Pour la saison 7 je trouvais que Matt Smith prenait toute la place ce qui empêchait le personnage de Clara de s'épanouir et d'être plus intéressante, du moins au delà de son intrigue de "fille impossible".

Le Maitre de retour, géniale.
Maintenant j'attend une saison plus spectaculaire pour la saison 9
D'ailleurs la série relancée en 2005 aura 10 ans en 2015. (vers Avril ou Juin).
Ce qui m'inquiète c'est que personne n'en parle a la BBC. Je pense que rien n'est prévus. (tout comme le 100ème épisode de DW2005).

Dans son ensemble je donne un 16/20 et +1 pour Capaldi et Clara : 17/20.
_________________
Au delà du temps et de l'espace temps
Revenir en haut
MSN
TheInfinity
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2013
Messages: 182
Localisation: Nomade dans l'espace et le temps
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 10 Nov 2014 - 22:27    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

C'est parti pour mon bilan de cette Saison 8. Donc pour commencer je vais mettre une note à chaque épisode que compose cette saison, et pour finir je ferai le bilan de la saison en générale.

8x01 Deep Breath : 18/20

8x02 Into the Dalek: 15/20

8x03 Robot of Sherwood: 14/20

8x04 Listen: 20/20

8x05 Time Heist: 19/20

8x06 The Caretaker: 17/20

8x07 Kill the Moon: 15/20

8x08 Mummy on the Orient Express: 18/20

8x09 Flatline: 16/20

8x10 In the Forest of the Night: 17/20

8x11 Dark Water: 18/20

8x12 Death in Heaven: 20/20

Je tiens à dire que ces notes sont seulement des notes d'appréciation, c'est à dire le niveau dont lequel j'ai apprécié l'épisode. Je suis conscient que les épisodes ont des défauts mais sa j'en ai déjà parler.

Bilan de la saison 8:
Très bonne saison, avec de bonne surprise, pour ma part Moffat à tenue sa promesse. La musique est juste incroyablement magnifique, merci Murray Gold, tu es un génie. J'ai jamais autant apprécié l'OST de Doctor Who. Même si j'ai aimé certaines des saisons passé, mais cette saison en terme de OST est juste WAOUH!!!
Le Docteur, ou plutôt 12th devient mon second Docteur préféré à égalité avec 10th (je n'arrive pas à les départagé), mais n'a pas réussi à détrôné mon petit 11th que j'aime. Capaldi joue à merveille, son talent est incroyable, et cette personnalité du Docteur lui correspond parfaitement.
Clara joué par Jenna Coleman est juste sublime, je suis amoureux de cette femme, donc mon jugement est profané par sa magnificence.
En bref, j'ai hate pour la saison 9(et pour le christmas spécial), après une excellente saison 8. Je me demande ce que Moffat nous réserve. On aura surement une réponse sur le visage du Docteur, et une petite avancé sur la quête de Gallifrey.
_________________
Il y a un temps pour vivre et un temps pour dormir.
Revenir en haut
ZEL
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2013
Messages: 63
Localisation: Guacamole
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Nov 2014 - 01:28    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

J'ai vraiment beaucoup aimé cette saison.
Un seul épisode qui ne m'a pas vraiment plu et c'est "In the Forest of the Night" qui, comme je l'ai dit dans le topic dédié, avait un scénario un peu faible et une réalisation à la ramasse. Le reste était des épisodes largement satisfaisants. Certains m'ont quand même moins marqués que d'autres comme Time Heist que je n'ai pas adoré mais qui était quand même plaisant et dont l'idée était vraiment cool.

Donc une saison avec des épisodes vraiment très variés et très bons.
Un autre petit regret... Un final un peu anticlimatique avec une histoire qui retombe en soufflé à la fin de mon point de vue avec une sensation de tout ça pour ça.
Une saison de Missy et de Danny pour en arriver sur une histoire qui semblerait être du Moffat essayant de faire du RTD. Mouais...
Mais j'ai bien aimé Missy donc bon, ça compense.

Je ne peux pas me décider entièrement sur cette saison tant que je n'ai pas vu le Christmas special pour voir ce qu'ils vont faire de Clara.
Je donnerais mon avis définitif à partir de ce moment Mr. Green
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Silver Surfer
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2014
Messages: 91
Localisation: L'espace et le temps
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Nov 2014 - 09:58    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

J'attends également Le Christmas Special avec le retour de Clara dans le giron du Docteur ou l'inverse.
Revenir en haut
Doctor Memories
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2008
Messages: 31

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 09:50    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Imparfaite, la saison 8 du célèbre Doctor débute avec difficulté. Le nouveau docteur Peter Capaldi a bien du mal à trouver sa place et à se glisser dans la peau de l’infortuné docteur d’autant que la relation avec Clara est plutôt difficile et l’écriture des premiers épisodes trop touffue pour lui laisse l’occasion de l’incarner. En fait, on voit mal le caractère du nouveau docteur, pas assez affirmé, trop en retrait par rapport à la pétulante Clara, le Docteur fait presque figure de personnage secondaire mal dessiné. C’est seulement à partir du 5e épisode voire du 6e que la magie commence à s’effectuer et que la relation du Docteur et de Clara prend réellement forme. Le fait est que pour autant on comprend très bien l’idée de cette saison, ce nouveau docteur est celui qui doit réparer les fautes commises, mais ce ne sera au final qu’aborder dans la saison 9 constate-t-on à la fin, d’ailleurs la fin est très très frustrante. Si la saison est clairsemée de très bons épisodes, Listen, Time Heist, Kill the Moon, Mummy in the Orient Express, elle en demeure pas moins largement en deça de nos attentes et loin d’être suffisamment homogène pour tenir. Pourtant elle est blindée de bonnes idées, le fait que Clara se mette à douter du Docteur et le perçoive non plus fascinée mais avec ses défauts, ses erreurs, l’idée formulée par Danny, comme quoi le docteur est un général de guerre, soutenue durant toute la saison par cette question, est-ce que le docteur est un homme bon, et clairement la réponse semble négative, indifférent aux morts, il paraît presque détaché de tout, y compris de Clara, il faut attendre le final pour qu’un véritable attachement apparaisse. Certes, ça se voulait subtile, mais peut-être trop. Doctor Who n’est pas une série faite de subtilité, c’est une série qui nous emporte, on a été habitué à aller à mille à heure, et tout d’un coup, tout se ralenti. La teinte de réalisme et de lenteur introduit ne fonctionne pas très bien car déstabilisés on a du mal à reconnaître le docteur qui paraît n’être parfois qu’un bout de chiffon. Les multiples références aux saisons précédentes, aux autres épisodes, ne sont pas assez généreuse, et d’ailleurs on dirait plus du repompage par manque d’idée que de véritable référence. Mais c’est surtout la fin, comme absente, sans le grand final, sans l’éblouissement, où tout paraît fade, qui démontre que la saison 8 a été comme étouffée, incapable de briller réellement malgré des moments de génie. Missy se révélant être le maître est géniale, sa disparition finale en téléportation nous laisse deviner qu’elle reviendra, mais comment un seul instant le Docteur et surtout Clara ont-il pu être abusé, oui je sais, vous allez me dire que le docteur a dû le faire exprès, néanmoins l’abus de confiance de Clara la montre imbécile, incapable de comprendre. La fin se résolue trop vite, trop facilement. Et certes, c’est déchirant quand le docteur affirme à Clara avoir retrouvé sa planète et les siens alors que ce n’est pas le cas, mais la manière dont ils se séparent, tranquillement comme si de rien n’était, c’est forcément décevant!

Menée du début à la fin par Steffen Moffat, la saison 8 est un échec à mes yeux. J’avais déjà trouvé que l’écriture des saisons avec Matt Smith était souvent très maladroite et tentait de nous faire avaler d’énormes couleuvres, ne tenant pas tellement compte des impossibles paradoxes, cependant le docteur fonctionnait surtout grâce à sa relation avec Amy qui est sans doute l’une des meilleurs compagne de ce point de vue là. Clara est comme ça a été dit, trop parfaite, pas assez humaine en somme, même l’ajout de sa vie privée dans la saison 8 ne la rend pas plus profonde, pas assez. L’intéressant Listen qui explore l’idée qu’elle ai des descendants jusqu’au bout du monde par exemple n’est pas exploité, Danny meurt et elle n’est visiblement pas enceinte. J’espère me tromper, mais ça résume la chose, un tas de pistes ont lancé Clara, des idées formidables qui une fois l’épisode final de la saison 7 établit, tout est retombé comme un soufflé. On retrouve au final les mêmes défauts d’écriture que pour les saison précédentes, un certain manque de justesse, un aspect touffu, une écriture en dent de scie qui ne dépend en somme que des idées, il faut qu’elles s’accumulent et soient géniales. Sauf que dans la saison 8, la sauce prend pas, on ne saurait dire pourquoi, le docteur choisi, son caractère, ne sont pas adapté à ce type d’écriture, il aurait fallu plus de subtilité, un sens du détail, de l’intimiste, mais ce n’est pas de cette manière que la saison a été écrite et réalisée. Je ne peux m’empêcher d’être vraiment déçue car l’écriture Moffienne fonctionne tellement bien sur Sherlock où tout est parfait, tout est bien écrit, tous les personnages sont intenses et haut en couleur, alors qu’avec le Docteur, on est toujours dans quelque chose de maladroit, il y a un équilibre qui paraît fragile et souvent on vacille. Encore une fois je pense que c’est l’écriture qui est la base du problème, des idées ne suffisent pas, il faut des personnages fort pour soutenir la série, et je pense que c’est ce qui a manqué durant cette saison. Pourtant, Peter Capaldi n’est pas un débutant, c’est un acteur brillant, c’est plus la mise en scène, la direction d’acteur qu’il faut donc critiquer.

Le côté clown hyperactif de Matt Smith et la profondeur d'Amy Pond masquait pas mal les couac même si j'en ai trouvé pas mal, mais ici, je pense que la saison 8 aurait clairement mérité une écriture bien plus fine, plus subtile, c'est un docteur plus sage qu'on a, mais on ne lui laisse pas la place ni l'occasion de s'exprimer. Bourrée de bonnes idées, pleine de louable intention, cette saison en est d'autant plus décevante, le retour du maître aurait pu offrir l'une des meilleures fin, mais comme tout le reste de la saison, ça retombe comme un soufflée dans un final plat et décevant.
_________________

icon © Doomsday
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 12:23    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Citation:
Certes, ça se voulait subtile, mais peut-être trop. Doctor Who n’est pas une série faite de subtilité

Citation:
je pense que la saison 8 aurait clairement mérité une écriture bien plus fine, plus subtile


Je vois, je vois Mr. Green
Revenir en haut
MSN Skype
Siluane
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2011
Messages: 113
Localisation: Dans la bibliothèque du Tardis
Masculin

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 22:52    Sujet du message: Bilan Saison 8 Répondre en citant

Saison 8 assez mitigé pour ma part, une partie des épisodes a été ennuyeuse et les autres m'ont captivé. Dans les ennuyeux je peux citer l'épisode avec robin des bois, et celui qui m'a le plus captivé c'est celui avec les "monstres sous le lit".
Point positif important, j'ai eu du mal à accrocher avec ce docteur au début, du mal à le cerner, puis au fur et à mesure de la saison, Peter Capaldi est monté en force, il manque tout de même un petit quelque chose pour en faire un docteur "unique" pour moi, mais j'ai confiance et je le sens vraiment bien Smile
Sinon, point qui m'a totalement laissé indifférent, la relation clara-danny, bien que j'ai aimé les 2 personnages si on les prends séparément, un développement de leur relation aurait plus souhaitable je trouve, avec un Danny qui aurait pu faire un voyage dans le TARDIS :p
Voili, voilu, si je devait mettre une note ce serait 14 /20 Smile
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:02    Sujet du message: Bilan Saison 8

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com