Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[8x13] Last Christmas
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Mar 30 Déc 2014 - 05:03    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Citation:
En fait, comme il est indiqué sur Tardis Wikia, à la base comme c’était envisagé que Clara ne fasse pas la saison 9, elle devait alors mourir à la fin dans les bras du Docteur. Ceci a été changé avec un niveau supplémentaire de rêve.

Ca c'est une belle rumeur infondée. Clara serait morte bien avant les 62 années si tout cela n'avait pas été un rêve, cette fin ne tient pas debout.
Le Christmas a été tourné en Septembre, mais ça fait bien longtemps que les scripts de la saison 9 ont été commandés, ça fait bien longtemps que Jenna Coleman et Moffat jouent le jeu du "ah bah on vous dira pas si elle reste ou pas !!", bref ça fait bein longtemps qu'ils ont dû se mettre d'accord sur son avenir. Il n'y a aucune raison que le script ait été "changé à la dernière minute", aussi surprenant le retour de Santa à la fin soit. (sinon, on peut dire la même chose pour la fin d'Amy et de Rory : "à la base ils devaient survivre après leur chute mais les acteurs ont changé d'avis donc Steven a tout réécrit à la fin et ils meurent dans le cimetière").

La "source" qui a annoncé ça avait aussi dit que Clara serait là que pour une moitié de saison 9, ce qui s'est révélé faux. Et le fait que Clara meurent de vieillesse c'était une théorie (ça l'est encore je suppose) très courante pour son départ depuis qu'un scénario à base de "rêves" a été annoncé donc pas une vraie preuve.
Et puis, les "sources" cette saison, les mêmes qui annonçaient Amy, Rory et des Anges pour Death in Heaven...

Bref, moi je n'y crois pas.

Citation:
Ça aurait pu être sympa. Mais tu as vu la tête de Shona ? Vraiment pas assez "pin-up" pour faire une compagne du Docteur... hélas.

Je parie que les gens disaient pareil concernant les prochains Docteurs jusqu'à l'annonce d'un Docteur âgé. ^^

Sinon je pense qu'on reverra Shona. On insiste beaucoup à la fin sur sa "liste" avec un certain "Dave" ce qui serait une perte de temps si on ne la reverrait pas. Et je suis certain qu'il y aura un élément "perturbateur" dans la relation Clara/Tweve la saison prochaine (sinon ça serait trop beau/trop facile), une nouvelle compagne pourrait être ça.
Revenir en haut
MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Mar 30 Déc 2014 - 05:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Clara Oswin Oswald
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 1 705
Localisation: Chez Jenna !
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 30 Déc 2014 - 10:31    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Effectivement la rumeur comme quoi Clara partait à la fin de l'épisode ne tient absolument pas debout et vu la fiabilité du site...

Ahaimebété a écrit:
Catherine Tate/Donna est une magnifique exception. Je savais que quelqu'un la citerait. Mais ça n'invalide pas ce que je dis. De plus, on a changé de décideur entre temps. Wink


C'est toujours la BBC qui gère la série donc non, nous n'avons pas changé ^^
_________________
Revenir en haut
Skype
Clara Oswin Oswald
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 1 705
Localisation: Chez Jenna !
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 30 Déc 2014 - 10:41    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Effectivement la rumeur comme quoi Clara partait à la fin de l'épisode ne tient absolument pas debout et vu la fiabilité du site...

Ahaimebété a écrit:
Catherine Tate/Donna est une magnifique exception. Je savais que quelqu'un la citerait. Mais ça n'invalide pas ce que je dis. De plus, on a changé de décideur entre temps. Wink


C'est toujours la BBC qui gère la série donc non, nous n'avons pas changé ^^
_________________
Revenir en haut
Skype
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Déc 2014 - 13:33    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Ahem j'ai vu des interview où Moffat disait avoir dû réécrire la fin de l'épisode, parce que Jenna Coleman était revenue sur sa décision (à la base, elle voulait partir de la série, puis elle a décidé de rester).

EDIT bon, je retrouve pas cette fameuse interview, donc dans le doute, j'ai pu me tromper.
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
Clara Oswin Oswald
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 1 705
Localisation: Chez Jenna !
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 30 Déc 2014 - 13:45    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

C'était pas une interview c'était des rumeurs.
_________________
Revenir en haut
Skype
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 586
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 30 Déc 2014 - 18:46    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Déçue que Clara reste également. Je ne comprend pas pourquoi, chaque fois qu'un personnage secondaire est vaguement intéressant les gens commencent à spéculer sur le fait qu'il/elle sera le prochain compagnon. En fait, ça n'arrive jamais (Karen avait un rôle de figurante dans Pompéi et c'était sous RTD) et Clara dans Asylum on savait déjà qu'elle était la prochaine compagne (du moins pour ma part) La seule fois que ce phénomène s'est réalisé c'est avec Martha (et encore, c'est la même actrice mais pas le même personnage).

Pour Shona, je l'ai trouvé sympa mais je ne désire pas la voir comme compagne. C'est la jeune anglaise qui semble avoir une vie banale et sans intérêt, je sais pas pour vous, mais moi ça me rappelle Rose à ses débuts (je n'ai pas envie d'une Rose 2). De plus, Ahaimebété a raison, elle fait pas assez mannequin au goût de Moffat ou de la BBC ou peu importe qui choisi les acteurs. Je suis déçue que Clara reste, mais je la préfère à une autre belle jeune terrienne anglaise du 21e siècle. Puisqu'on connait Clara, on peut toujours espérer que Moffat va à présent écrire pour le Docteur et non la compagne (oui c'est beau de rêver)!
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 1 Jan 2015 - 19:42    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

8x13 Last Christmas

Doctor: There's a horror movie called Alien? That' s offensive. No wonder everyone keeps invading you.

Et voilà : comme d’habitude avec l’épisode de noël, je suis atrocement à la bourre sur ma review pour cause de tournée familiale, grosses bouffes et indécente quantité de boissons alcoolisées. Mais bon, c’est comme les vœux de la nouvelle année non ? On a tout le mois de Janvier pour cela.

Comme je le répète pour chaque review de Christmas special, je n’aime pas trop les épisodes de Noël, que ce soit pour Doctor Who ou pour les autres séries. D’abord à cause de mon coté Grinch qui a du mal à supporter l’overdose de bons sentiments qui se déverse habituellement à cette période (exception faite de l’excellent Black Mirror, que je conseille à tous). Ensuite, concernant Doctor Who en particulier, parce qu’il s’agit traditionnellement d’un special visant un peu plus que d’habitude le jeune public et les spectateurs occasionnels (je ne compte pas l’épisode de l’an dernier, qui avait la particularité de régénérer le Docteur), souvent au détriment de la continuité ou même tout simplement du scénario. Je le comprends, il s’agit d’une série familiale après tout, mais il n’empêche que je n’ai jusqu’à présent vraiment accroché à aucun épisode de Noël même si j’ai trouvé The Snowmen et Christmas Carol esthétiquement superbes.

Je me suis donc posée (lourdement, les 25 décembre béarnais sont terribles pour la ligne) devant cet épisode avec relativement peu d’attentes sinon la joie de retrouver mon Twelve adoré. Malgré quelques évidents défauts, je peux désormais annoncer qu’il s’agit de loin de mon Chrismas special favori.


I It was all a dream

Et pourtant, lorsque j’ai compris relativement rapidement que l’épisode serait centré sur le thème du « Non mais en fait c’était juste un rêve », je n’étais vraiment pas très confiante. Il y a une raison si j’interdis à mes élèves de 4ème d’utiliser cette astuce lors d’une rédaction sur le thème du Fantastique : outre le fait que ce soit sur-utilisé , dans ce genre comme dans celui de la sci-fi, il s’agit bien souvent d’une excuse pour faire passer une série d’incohérences et de facilités d’écriture grâce à l’excuse du «un rêve c’est pas logique d’abord ! ». On ne peut pas dire que Moffat évite totalement cet écueil mais il a le bon goût non seulement de l’assumer totalement mais d’éviter d’en abuser.

Si Moffat a déjà flirté avec le thème du rêve dans Amy’s choice (épisode que j’ai personnellement apprécié malgré les défauts du genre auquel il n’échappe pas), je trouve celui-ci plus bien réussi : je n’aurais jamais cru accuser un jour le Moff de timidité mais c’est pourtant ce qui à mon avis péchait dans son essai précédent. Dans Last Christmas, il va jusqu’au bout de son délire et ce dès le début quand Amy’s choice concentrait les « révélations » et les indices menant à celles-ci dans la deuxième partie de l’épisode.

C’est évident dès que l’on revoit l’épisode mais il est possible de détecter le « rêve » dès le pré-générique. Si Doctor Who s’amuse souvent à revisiter les mythes historiques ou merveilleux (Robin Hood cette saison par exemple), il prend soin de les recouvrir d’un manteau de « logique », même s’il s’agit d’une logique propre à la science-fiction et que ledit manteau tient parfois plutôt du petit débardeur (la lune est un œuf, si si^^). Or, absolument RIEN ne peut justifier des rennes volants dans notre univers (les poissons volants de Christmas carol étaient dans un autre monde et leur existence était justifiée) et le manque d’explication immédiate du Docteur, même à base de techno-babble, aurait dû nous mettre la puce à l’oreille.

Ce grand troll de Moffat ne cesse alors de rajouter, détail par détail, des énormités toujours plus incohérentes avec l’univers de Doctor Who mais prend soin de le faire graduellement et, surtout, de les justifier… là encore de manière de plus en plus illogique. Bien sûr que le Père Noël existe, pourquoi est-ce que nos parents décideraient une fois par an de nous faire des cadeaux ? Evidemment que le pôle nord contient un vrai pole dance… et qu’il a des rayures, pour qu’on le voit bien tourner ! Pourquoi l’appellerait-on « pôle » Nord sinon ? Il est clair que des rennes ne peuvent pas voler, c’est bien sûr pour cela que le Père Noël doit les nourrir avec des carottes magiques voyons. Il est impossible qu’un seul père Noël puisse délivrer des dizaines de millions de cadeau par heure… c’est pourquoi ils sont deux !

Au bout d’un moment, même le spectateur le plus naïf finit par comprendre que l’on se fiche gentiment de lui et regarde avec amusement le Docteur « missing the obvious » comme à son habitude mais il est tout à fait possible de mettre presque autant de temps à comprendre que lui vu que Doctor Who, science-fiction ou non, reste quand même sacrément absurde. Comme le dit Twelve "Do you know what the big problem is in telling fantasy and reality apart? They're both ridiculous!". Il est vrai qu’il est difficile pour un alien déguisé en magicien et voyageant dans l’espace-temps à bord d’une cabine bleue de traiter le Père Noël d’invention grotesque. Cela dit, ce qui pour moi a clairement prouvé que l’on était dans une réalité alternative reste l’entrée délicieusement WTF de Papa Noël, à califourchon sur Rudolph (dont le nez s’éteint à la télécommande bien sûr^^) et précédé d’une avant-garde d’ ondamanias et de robots. C’est d’autant plus évident que cette entrée « explosive » succède à un monstrueux faux raccord par rapport à la place des différents personnages dans l’infirmerie : en règle générale, si même moi je remarque un faux raccord, c’est qu’il est voulu par le scénariste.^^

Moffat prend également le temps de glisser des détails un peu plus subtils mais parfaitement « logiques » dans le cadre d’un rêve. Le fait par exemple que le professeur soit en train de manger une cuisse de dinde qui n’était absolument pas là au plan précédent juste parce qu’il avait faim à ce moment-là ou l’espèce de bibelot en forme d’amanite tue mouche sur une des consoles, parfaitement incongru dans ce décor. Je remarque également que Clara a la même technique que moi pour se réveiller de ce qui semble être un cauchemar (fermer très fort les yeux). Petit bémol néanmoins, on ne peut normalement pas lire dans un rêve (on peut bien sûr imaginer des textes et des livres mais il est impossible de les déchiffrer) : disons que c’est possible dans l’univers de Doctor Who, après tout le « test de Helman-Ziegler » utilisé par le Docteur, qui consiste à lire et qui serait le seul moyen de vérifier avec certitude que l’on rêve, est une pure invention dans notre monde.

J’ai beaucoup apprécié la manière dont Moffat a géré ces rêves imbriqués les uns dans les autres, en particulier le fait qu’ils se « protègent » par une fausse logique (les explications délirantes pour chaque événement impossible) et par des échappatoires (« that’s a long story ! »). Même le fait que Shona dise ne pas se souvenir du briefing du professeur parce qu’il avait mis la main sur sa jambe fait probablement partie de ces échappatoires, il est fort possible que ce briefing n’ait tout simplement jamais eu lieu et que le rêve ait fourni cette explication.

Enfin, les innombrables clins d’oeil que Moffat ne peut s’empêcher de glisser dans ses épisodes (Alien, Ghost buster, Inception et compagnie) sont ici logiques puisque nos rêves sont influencés par ce que l’on voit, lit ou vit et qu'il prend bien soin de nous montrer la liste de ce que Shona compte justement (re)voir et de nous apprendre que le professeur est fan d'Alien. Même le clin d’œil appuyé à Journey to the center of the TARDIS (la menace « zombie » étant les doubles infectés des personnages) se justifie par le fait que ce plot twist ait été créé par l’inconscient du Docteur et de Clara qui se remémore ce moment. D’ailleurs, en parlant de références de Moffat, une des premières répliques de Santa à une des « scientifiques » ( “This is the north pole, we don’t want any trouble here ») me semble fort être une référence à une célèbre réplique de la série The League of Gentlemen de son pote Gatiss. Personne d’autre n’a eu cette impression ? Bref, pour une fois que Moffat avait une excuse en or pour fournir un scénario plein de trous et d’incohérences, il nous en offre un relativement bien fichu au niveau de la logique interne même s’il reste bien sûr sujet à interprétation.

Donc, de ce que j’ai compris de cet enchevêtrement d’hallucinations, rien n’est réel avant le deuxième réveil du Docteur près de son TARDIS à deux minutes de la fin. Le rêve du Docteur a commencé lorsqu’il hallucine Santa dans son TARDIS à la fin de l’épisode 12, probablement au cours d’une aventure hors écran qu’il aurait eu sur une planète volcan juste après avoir laissé Clara mais qu’il a oubliée puisque le rêve se protège lui-même. Le crabe fournissant un rêve agréable, il hallucine donc un personnage assez « puissant » pour lui donner l’espoir de retrouver Clara comme compagne. Comme il pensait encore très fort à celle-ci, les crabes l’ont atteinte également, ramassant sur leur chemin quatre passants innocents.

Les victimes finissent par se retrouver dans un rêve collectif qui est en fait une création commune : les 4 « civils » ont une vie pas très passionnante à ce que l’on peut voir (en particulier Shona et la femme handicapée) et s’imaginent donc scientifiques dans une mission importante, celle-ci se déroulant au pôle Nord puisque c’est Noël. Clara quant-à elle, à qui le Docteur manque beaucoup, imagine que le Père Noël , à qui elle identifie le Docteur en cette période de l’année, est lui aussi réel et vient faire irruption dans sa vie (ou peut-être tout simplement que les crabes qui ont suivi le lien psychique lui ont projeté la même hallucination).

Le Docteur et Clara amènent le TARDIS (et plus tard papa Noël) dans le rêve des scientifiques et, probablement, sont ceux qui le transforment en cauchemar. En effet les crabes sont censés offrir à leurs victimes de beaux rêves : il est donc probable que ce soit l’irruption du Docteur (qui commence sans doute déjà inconsciemment à comprendre qu’il y a un problème et qui de toute manière trouverait probablement qu’une dangereuse aventure avec Clara compte comme un beau rêve^^) dans ce rêve collectif qui commence à briser l’hallucination. Cela expliquerait encore une fois que Shona n’ait pas retenu le briefing sur comment agir dans l’infirmerie : avant l’arrivée du Docteur et de Clara dans ce rêve, celui-ci ne contenait sans doute pas de dangers apparents et ledit briefing n’a probablement jamais eu lieu.

S’ensuit l’enchainement de rêves qui cesse, pour les 3 civils survivants, dans le traineau de Santa lorsqu’ils se réveillent les uns après les autres. Clara, qui refuse de se réveiller (j’y reviendrai), est la seule que le Docteur doit physiquement sauver mais ce dernier a un dernier « faux rêve » (peut-être parce qu’il est la première victime et donc le plus exposé) avant de pouvoir réellement sauver Clara et la convaincre de repartir avec lui.

Cette fin est d’ailleurs très intéressante : on a bien sûr le coup de l’objet final qui amène le doute sur ce qui était vrai ou pas mais il s’agit d’ un classique du genre (Blade Runner l’a fait bien avant Inception) que Moffat ne pouvait pas ne pas utiliser dans un épisode aussi riche en références. Le père noël n’est donc pas forcément un rêve ou, du moins, serait capable d’avoir une influence physique sur le monde : ce n’est pas incroyable dans le whonivers de Moffat qui a toujours insisté sur le pouvoir des histoires sur la réalité (la fin de la saison 5 nous le prouve). Mais il est bien sûr possible de prendre cet indice dans un tout autre sens et d’estimer que Clara et le Docteur ne sont toujours pas reveillés.

En effet, plusieurs autres indices nous laissent penser que la fin de l’épisode n’est toujours pas dans le monde réel. La mort des crabes est ainsi assez étrange, peu discrète (elle laisse un gros paquet de poudre) mais ne semblant pas étonner les civils qui se sont réveillés. Est-ce une particularité de cette race télépathique de protéger ses dépouilles en faisant en sorte que personne ne les remarque ? Les trois civils ne se sont ils jamais réveillés ou n’ont-ils même jamais existés et ce passage de l’épisode est-il juste rêvé par le Docteur et Clara (il n’est pas rare dans un rêve de changer de point de vue et de passer de interne à omniscient) ? Ou est-ce encore une fois le rêve qui se protège lui-même en empêchant le dormeur de se poser des questions, auquel cas les trois civils ne se seraient pas réveillés ?

Plus frappant encore, le Docteur précise à plusieurs reprise et en détail ce que font les crabes au crane de leurs victimes, montrant précisément le point d’attaque. Après son premier réveil, Clara fait remarquer qu’elle n’a pas de blessure à cet endroit et c’est ce qui fait comprendre au Docteur (avec la douleur persistante) qu’ils sont encore dans un rêve. Au réveil suivant, ce n’est pas probant pour les autres personnages à cause des cheveux et des angles filmiques mais le Docteur en tout cas a ces blessures (à 41mn50) : c’est sans doute parce que Clara est celle qui le regarde à ce moment-là et que c’ est elle qui avait réalisé cette incohérence, il est donc normal que son rêve corrige ce problème afin de se protéger.

En revanche, lors du tout dernier réveil du Docteur (à 57mn 50), le Docteur n’a pas la moindre blessure et le plan est assez clair pour qu’on ne puisse pas s’y tromper. Peut-être les crabes attaquent-ils sans laisser de blessure et que celle du Docteur au milieu de l’épisode était juste une projection de l’imagination de Clara…ou peut-être que les personnages ne sont toujours pas réveillés. Cela expliquerait d'ailleurs que la planète volcanique ressemble tant à celle où Clara tente de faire du chantage au Docteur dans l'épisode 12... et qui elle aussi était un rêve. L'inconscient du Docteur pourrait tenter de lui faire passer un message. Qui sait, la future saison 9 toute entière, voire le reste de la série pourrait n’être qu’un rêve (le temps est distendu dans les rêves après tout) ! Je ne le souhaite pas et je doute que Moffat ose le faire mais j’apprécie qu’il laisse planer le doute.


II. Le cocktail émotionnel

Bref, comme cette trop longue première partie a pu vous le faire deviner, j’ai vraiment bien aimé ce scénario malgré mon habituel manque d’affection pour les histoires du type « base under siege » et le côté somme toute peu original de l’histoire. Mais le scénario n’est pas le seul élément (ni même en ce qui me concerne le plus important) nécessaire à la réussite d’un épisode, en particulier un épisode de noël. Il faut en ce qui me concerne un bon équilibre entre au moins deux des trois tonalités dans lesquelles la série peut exceller : comique, tristesse et trouille. Cette année, nous sommes gâtés et avons droit aux trois. L’impact émotionnel est par définition très relatif mais ça a en tout cas bien fonctionné chez moi.

J’ai beaucoup ri (un peu trop bruyamment selon ma mère au vu de l’heure tardive à laquelle j’ai regardé l’épisode). Je dois admettre cela dit que je suis très bon public concernant l’humour de Moffat, composé en gros de grand n’importe quoi, de répliques percutantes et de violents coups d’épaule au quatrième mur. Les dialogues du Père Noël, en particulier avec le Docteur, sont très amusants et j’ai trouvé les elfes plus drôles que le dernier duo comique de sidekicks auquel nous avions eu droit, les deux robots de Dinosaurs on a spaceship.

Moffat, comme souvent cette saison, semble également avoir décidé de se moquer de ses propres tics d’écriture et de sa tendance à réutiliser les mêmes techniques. Après le Don’t blink, don’t breath, don’t look away, don’t look et autres interdits, voici donc le Don’t think (également très utile pour ne pas voir les défauts scénaristiques^^) : vu le nombre de « shut up » de la saison en général et de l’épisode en particulier, je suppose que le prochain interdit sera « don’t speak » (ce qui serait une sacrée contrainte pour ce grand bavard de Docteur). On retrouve également le thème du conte de fée qui était au centre de la saison 5 lorsque Clara annonce « I grew out of fairy tales » mais surtout avec le retour du Docteur Peter Pan qui revient bien trop tard, lorsque sa Wendy est une vieille dame. Moffat continue à jouer avec le quatrième mur en rappelant à plusieurs reprises que le Docteur n’est pas un personnage plus crédible (ou plus réel) que le Père Noël et la version âgée de Clara le traite d’ailleurs d’ « impossible man ».

Certaines scènes rappellent aussi très fortement des passages des épisodes de Moffat les plus généralement appréciés du public (ceux de l’époque où il n’était pas showrunner donc^^) : le moment où des personnes infectées couchées dans un hôpital et le visage dissimulé suite à une attaque alien attaquent toutes en même temps mais sont renvoyées au lit par un personnage plein d’ autorité rappelle bien sûr fortement The Empty child et les messages à la craie annonçant à Clara qu’elle est mourante à chaque fois que celle-ci efface le tableau sont assez proches des mises en garde que Sally Sparrow reçoit du Docteur lorsqu’elle arrache la tapisserie de la maison abandonnée dans Blink. Enfin, au cas où nous n’aurions pas compris que Moffat se moque consciemment de lui-même, le Père Noël en rajoute une couche en parodiant de ce qui doit être une des plus célèbres citations de Blink : "As the Doctor would say, « it's all a bit dreamy weamy » (l’expression « weirdy beardy » pour désigner le Père Noël étant déjà clairement une allusion).

L’épisode est également riche en moments larmoyants. Je n’ai jamais aimé Danny Pink mais je trouve néanmoins sa scène d’adieu émouvante, d’autant plus que ses dialogues avec le Docteur ou certaines de ses réflexions (« mince pies, anyone ? »)m’ont bien fait rire: j’aime beaucoup le mélange des genres. J’ai également été très émue par la scène où le Docteur découvre qu’il est en retard de 62 ans : il est même possible que les yeux m’aient un peu picotée lors de la scène du cracker où le Docteur et Clara inversent les rôles par rapport au dernier épisode de noël. J’avoue m’être faite avoir et avoir cru un bon moment que c’était la fin de Clara, déjà parce que cela faisait un parfait parallèle avec la fin de Eleven l’année dernière mais ensuite parce que cela expliquait la joie incrédule de Clara lorsqu’elle revoit le Docteur en début d’épisode et qui m’avait semblée assez exagérée : elle se serait rappelée inconsciemment qu’elle l’attendait depuis des décennies. Je suis contente que Clara reste encore un an vu que j’adore son duo avec Twelve mais cela aurait été une très belle fin.

Du rire, des larmes… il ne manquait que quelques moments de frisson. Là encore tout dépend des sensibilités de chacun (je suis relativement difficile à effrayer) mais il me semble néanmoins que plusieurs passages ont dû envoyer les petits Britanniques derrière le sofa. Je pense en particulier au moment où Clara est attaquée par le crabe échappé du bocal, à celui où le professeur est avalé par la télé et à l’attaque finale des crabes juste avant l’arrivée du père noël sur son traîneau. Bref, je m’estime personnellement tout à fait satisfaite du mélange émotionnel de l’épisode.


III Dr Who?

Comme ces deux dernières années, l’épisode de Noël n’est pas (à mon grand bonheur) un stand alone déconnecté du reste de la série. S’il est quand même moins important pour la continuité que celui de l’an dernier, il a néanmoins le but de reformer le duo du Docteur et de sa compagne mais également de continuer à nous faire découvrir ce Twelve encore assez mystérieux.

On ne peut pas dire que Twelve ait radicalement changé durant son absence de nos écran. Il est toujours aussi peu à l’aise face aux contacts physiques, aussi impoli et brusque et aussi froidement calculateur qu’avant (il est tout de même prêt à laisser les 3 survivants en grand danger parce qu’il estime qu’il a fait le plus gros et que c’est désormais à eux de se débrouiller). On retrouve aussi son incapacité à reconnaître les humains (lui qui n’avait en revanche aucun problème pour discerner au premier coup d’œil le sexe d’un dinosaure géant) : il est incapable de savoir si les trois survivants sont bien les personnes qu’il a abandonné 5 minutes avant , de savoir si Clara a vieilli de 62 ans (ce qui est étrange puisqu’il demande à la dame handicapée ce qu’elle fait au pôle nord « à son âge ») ou même de réaliser combien elle est attirante. Enfin, le fait que le Père Noël lui dise l’avoir mis sur sa « naughty list » rappelle combien le personnage a peu d’affection pour lui-même (le rêve, et donc ce dialogue, est créé par le subconscient des dormeurs).

Cela dit, l’épisode prend soin également de continuer à nous faire découvrir les aspects positifs de Twelve, ceux qui le rapprochent de ses prédécesseurs. Son coté enfantin lorsqu’il se dispute avec le Père Noël alors même qu’il sait qu’il s’agit d’un rêve et, surtout, lorsqu’il pilote le traîneau : il manque d’ailleurs se payer Big Ben, tout comme Eleven avant lui, je savais bien que le gène du mauvais conducteur n’avait pas totalement disparu de cette incarnation.^^ Son autodérision lorsque Clara lui demande de manière sarcastique s’il lui faut autre chose et qu’il lui répond « and then a punch in the face. ». Enfin, même s’il était difficile d’en douter, sa totale dévotion envers Clara : il n’hésite pas un instant à risquer sa vie pour la sauver du crabe.

Quant-à Clara, on retrouve également sa caractérisation de base : très intelligente, assez imbue d’elle-même (son « Oh, that’s good ! » lorsque le Docteur lui demande si ce qu’elle voit dans le miroir la satisfait n’est je pense pas seulement dû à son soulagement de ne pas être vieille) mais néanmoins interface humaine du Docteur et chargée de l’excuser auprès des humains qu’il offense/de le stopper quand il va trop loin. L’épisode ajoute néanmoins deux éléments intéressants. Déjà, il nous confirme ce dont on se doutait, que Clara n’est pas insensible au charme du Docteur, tout en nous rassurant : il ne se passera rien entre eux, le Docteur est un homme « impossible ».

Surtout, il renforce un aspect que la saison 8 avait légèrement abordé : Clara est complètement droguée à l’adrénaline, au moins autant que le Docteur et peut-être même plus. Sa manière de rester dans le traineau jusqu’à la fin, plus longtemps même que le Docteur, au point qu’elle ne se réveille pas sans l’aide de celui-ci, frôle même le désir suicidaire. Je pense que cet aspect sera évoqué plus lourdement en saison 9 : je parierai même (et on sait combien mes théories s’avèrent souvent justes^^) que ce sera la cause du départ futur de Clara, que ce soit parce que le Docteur décide de se séparer d’elle afin qu’elle cesse de se mettre en danger ou même, qui sait, parce que la série osera enfin tuer définitivement une compagne (Amy et Rory ne comptent pas, ils sont morts de vieillesse).


Pour conclure (c'est l'heure de l'apéro), il s’agit pour moi d’un très bon épisode de noël. Il contient tout ce que j’aime dans Doctor Who, le casting est fort sympathique, il n’y a pas de longueurs et je lui reprocherai simplement d’avoir ravivé mon envie de retrouver le Docteur tous les samedis. L’attente sera longue.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Clara Oswin Oswald
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 1 705
Localisation: Chez Jenna !
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 2 Jan 2015 - 02:24    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Bravo Tyr, excellente critique comme d'habitude, je suis pleinement d'accord avec toi sur tout les points abordés ^^
Par contre ce n'est pas le moff qui a ecrit Amy's Choice Mr. Green
C'est Simon Nye.
_________________
Revenir en haut
Skype
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 3 Jan 2015 - 00:03    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Oops,au temps pour moi. J'avais souvenir que c'était du Moff.^^Merci pour le compliment en tout cas, même si en disant être d accord avec moi sur tous les points tu prends le risque d être d accord avec mes théories.^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Clara Oswin Oswald
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 1 705
Localisation: Chez Jenna !
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 3 Jan 2015 - 01:30    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Oui je suis d'accord avec tes théories et j'aimerais beaucoup que Clara meurt (Rien que pour avoir le "plaisir" de pleurer 1 semaine comme avec Rose et Owen ^^)
Et puis je te rappelle que ta théorie de Missy était juste
_________________
Revenir en haut
Skype
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Sam 3 Jan 2015 - 18:01    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Tyr a écrit:
Petit bémol néanmoins, on ne peut normalement pas lire dans un rêve (on peut bien sûr imaginer des textes et des livres mais il est impossible de les déchiffrer).


Sérieux? Parce que je suis certain d'avoir déjà lu et déchiffré des textes en rêve oO
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
JainaXF
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2010
Messages: 433
Localisation: Val de Marne
Féminin

MessagePosté le: Sam 3 Jan 2015 - 19:04    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Tyr, critique très intéressante à lire, comme d'habitude, même si j'ai un point de vue assez opposé cette fois-ci !

J'ai trouvé le scénario quasi-inexistant (un simple prétexte à la réunion) et les personnages secondaires fades au possible...
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2015 - 18:54    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Tyr a écrit:

Surtout, il renforce un aspect que la saison 8 avait légèrement abordé : Clara est complètement droguée à l’adrénaline, au moins autant que le Docteur et peut-être même plus. Sa manière de rester dans le traineau jusqu’à la fin, plus longtemps même que le Docteur, au point qu’elle ne se réveille pas sans l’aide de celui-ci, frôle même le désir suicidaire. Je pense que cet aspect sera évoqué plus lourdement en saison 9 : je parierai même (et on sait combien mes théories s’avèrent souvent justes^^) que ce sera la cause du départ futur de Clara.


J'ai revu l'épisode hier soir avec ma copine et après avoir lu ton avis. Je suis relativement d'accord avec ta review (surtout concernant la lecture pendant les rêves.) Néanmoins je pense surtout que si Clara souhaite rester dans les rêves c'est avant tout parce qu'elle n'a pas envie de se réveiller et qu'elle est relativement déprimée par la mort de Danny et le départ du Docteur.

A noter que revoir l'épisode m'a fait mieux apprécier le passage dans le traineau du père noel (la première fois j'étais en mode : "mais pourquoi ils ne se réveillent pas ? C'est pas le moment de rigoler, vous aller mourriiiir !!")
De plus, on comprend mieux ce que raconte le Docteur au début de l'épisode lorsqu'il dit "nous sommes tous en train de mourir" et les scènes de dialogues qu'il a avant que Clara ne se mette à rêver de Danny. Au départ, j'ai cru, comme beaucoup, à une invasion de la Terre par les crabes, alors que le "nous sommes en train de mourir" signifie : "nous sommes en train de rêver et de mourir depuis l'attaque des crabes dans l'infirmerie."

De plus, certains se sont plaints que les crabes-rêves étaient des ennemis assez "faibles" vu la façon dont ils meurent successivement au cours de l'épisode. Je ne pense pas. Je pense que le facteur qui a permis à tous qu'ils se réveillent et les tuent est que le Docteur était au courant de leur existence, permettant de trouver une solution à ce problème. (Comme le fait de savoir que l'on rêve pendant que l'on rêve nous apporte un avantage bien plus grand sur la façon dont celui-ci va se terminer...)
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
Ledru Rollin
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2013
Messages: 600
Masculin

MessagePosté le: Mar 6 Jan 2015 - 19:52    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Petite question, si on considère que les 4 personnages sont réels, la mort du type signifie alors que le crabe à gagné. Donc, il serait encore en vie et près à attaquer...
Le Docteur devrait le savoir, car c'est lui qui dit que le type est mort. Or à la fin il s'en fiche, et pense surtout à voyager avec Clara...

Etrange, étrange... (je penche bien sûr pour un oublie scénaritique!)
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 7 Jan 2015 - 02:32    Sujet du message: [8x13] Last Christmas Répondre en citant

Ledru Rollin a écrit:
Petite question, si on considère que les 4 personnages sont réels, la mort du type signifie alors que le crabe à gagné. Donc, il serait encore en vie et près à attaquer...
Le Docteur devrait le savoir, car c'est lui qui dit que le type est mort. Or à la fin il s'en fiche, et pense surtout à voyager avec Clara...

Etrange, étrange... (je penche bien sûr pour un oublie scénaritique!)


Ou bien on apprendra lors d'un Q&R que le Docteur est passé vite fait détruire les dreams crabs qui restaient.
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:36    Sujet du message: [8x13] Last Christmas

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 8 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 5 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com