Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[9x03] Under the lake
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 9
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Romana
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2012
Messages: 22
Localisation: Toulouse
Féminin Bélier (21mar-19avr) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 13:18    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

*kof* *kof*
Hum, hello ! Je dépousière un peu mon compte parce-que cet épisode est vraiment brillant niveau théories.

Personnellement, il m'a beaucoup fait penser à The imposible planet et je n'ai pas été trop surprise du fait qu'il soit en deux parties

Bon, alors j'en profite que Tyr n'ai encore rien posté pour mettre mon commentaire (c'est pas contre toi mais j'avoue que dans un concours de sculpture j'ai beaucoup de difficultés à passer après Michel-Ange Embarassed )

Bon, déjà : cet épisode est écrit comme un film d'horreur (il n'y a qu'à voir qui meurt en premier pour en être assuré) et la chef y fait parfaitement référence avec sa 'cabane dans les bois' (après je regarde avec les sous-titres donc que ceux qui ont le privilège de comprendre la langue de Shakespeare sans besoins de Tardis ne m'en veille pas pour mes approximation )

(ceci est une transition absolument pas discrète, merci de ne pas en tenir rigueur à l'auteur)

Clara reprend ici son rôle de mini Docteur (mais il le lui dit lui-même donc tant que c'est assumé ça ne me dérange pas, même si je comprends qu'elle puisse insupporter certains) et tente d'humaniser ce dernier (comment lui dire que même avec ses fiches il n'est absolument pas convainquant ?) qui, lui, nous offre une grande prestation (je l'aime vraiment ce Peter Capaldi, armé de son tournevis sonique sa paire de lunettes wifi/soniques il nous fait vraiment un super Docteur)

Ce qui nous amène à la fin. Clara, seule potentielle victime (car je rappelle que ni la chef ni son interprète n'ont regardé le message et n'ont donc aucune utilité pour ces 'fantômes' (ce qui explique qu'il ai été laissé tranquille et qu'il ne se doutait pas du message) ), face au fantôme du Docteur.
(mode théorie foireuse ON) Je ne pense pas que le Docteur se soit sacrifié. Je suis plutôt d'avis que par une manœuvre doctoresque dont il a le secret, il ai réussi à reproduire le signal. (Voire, ce qui est encore plus improbable, que ce soit lui dans la capsule de stase, mais là c'est peut-être un peu trop...)

Bon, reste plus qu'à attendre la semaine prochaine ! (et le message de Tyr pour revoir tout ce qu'on a pu manquer ! )
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 13:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DarkDalek
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 560
Localisation: Dans le vasseau dalek
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 13:20    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Très bon épisode encore une fois, la saison 9 s'annonce très bien pour le moment. On retrouve quelques recettes des anciennes saison avec un épisode qui se passe dans le futur, dans un environnement clos qui fait penser a Water of Mars ou La planète du diable et l'autre qui lui ressemble dont j'ai oublié le nom. On accentue aussi la personnalité de 12 sur son coté complètement asocial et qui méprise un peu les humains qu'il juge bien moins intelligents que lui. On reparle aussi de la personnalité du TARDIS qui choisit les lieux ou le docteur va et qui est mal a l'aise à certains endroits. On a une allusions aussi a d'anciens épisodes (les clones de chair, les autons, la Necrosphère de Missy) et a la capacité du Tardis de traduire les écrits. Pour le coup du docteur quand on voit un nouveau fantôme a la fin je savais que c'était lui et bien sur il va se laisser mourir juste pour comprendre le phénomène et le résoudre. Si il revient vers Clara et les autres c'est sans doute pour les aider ou leur donner la solution au problème. Bref vivement la semaine prochaine.
Revenir en haut
Pikoo
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2013
Messages: 228
Localisation: Anywhere in Time and Space
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 13:22    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

De rien !

Au fait, je suis le seul à penser que c'est le Docteur dans la capsule de survie ? Smile (ah non Romana est avec moi Smile )
Ça serait une solution pour le Docteur d'être quasi au bord de la mort, et ainsi de devenir un fantôme sans pour autant être vraiment mort.



@Teck
Dans les épisodes flippants tu as oublié le plus flippant de tous.. Midnight ! Smile

Pour la non traduction des inscriptions, c'est en effet étrange mais il y a peut être une raison. Sinon pour le Tardis qui ne veut pas rester ici, c'est soit l'explication du Docteur. Le Tardis n'apprécie pas les fantômes car se sont des aberrations dans le temps.
Sinon on aura peut etre une autre explication dans le prochain épisode. Comme je l'ai dit, peut être que dans la capsule de survie, on a un Docteur entre la vie et la mort, et le Tardis n'apprécie pas qu'il y ai deux Docteurs.
_________________
Revenir en haut
Teck
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2014
Messages: 88
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 13:31    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Ah oui j'avais oublié cette épisode, comment est-ec que j'ai pu l'oublier, c'est celui qui fait le plus peur^^


Euh non je pense pas que sa soit le doc dans le caison... Du moins au début, car...


Attention c'est pas l'heure!!!


Je sais pas si vous avez vu le trailer du prochain épisode...


https://www.youtube.com/watch?v=BSWrOyztTn8








Spoiler?


On voit le gros monstre, géant qui fait peur... Mais bon est-ce que c'est lui dans le caison? Car il est vraiment très grand ce monstre..
Cela dit on voit un autre alien dans la deuxieme bande annonce de la saison, et je pense que c'est relié a cette épisode, le décors à l'air le même. Et on l'a voit essayer de stopper l'inondation...


Mais donc pourquoi le barrage à céder? Pour inonder la ville et surement l'église? Et donc qu'est-ce qu'il y avait dedans l'église? Surement le géant monstre? Et qui est ce monstre? Il a l'aire bien monstrueux et mystérieux^^
_________________
Revenir en haut
Pikoo
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2013
Messages: 228
Localisation: Anywhere in Time and Space
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 13:51    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Personnellement, je pense que les deux monstres dont tu parles, sont les mêmes.
Et ça me parait improbable que ça soit ce monstre dans le caisson.

Donc soit c'est un personnage qu'on ne connait pas encore, soit un des membres de l'équipage qui était avec le Docteur, soit le Docteur, ou alors un objet..
_________________
Revenir en haut
Teck
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2014
Messages: 88
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 13:58    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Oui après avoir revu le trailer tu dois avoir raison...





https://www.youtube.com/watch?v=WElQce6QOhY


Par contre d'après le next time, c'est peut-être la deuxieme partie de cette épisode qui fait le plus peur de  toutes la série^^


https://www.youtube.com/watch?v=LwSQlJmBS2w
_________________
Revenir en haut
malikay
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2011
Messages: 276
Localisation: Montpellier
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 14:32    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Les balises pour les bandes annonces des prochains épisodes svp !
Et les discutions sur la suite c'est plus dans le sujet Spoilers Saison 9 que ici.
_________________
La signature n'est pas disponible pour le moment, veuillez laisser un message après le bip sonore
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Pikoo
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2013
Messages: 228
Localisation: Anywhere in Time and Space
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 14:38    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Pour la bande annonce, je suis d'accord.

Mais pour la suite c'est juste des suppositions, des théories.. En rien du spoiler
_________________
Revenir en haut
Amandier
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 189
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 14:53    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Encore un double épisode, est ce que ce sera la norme de cette saison.

Un peu angoissant ces fantômes. Hâte de voir la suite, 'cest presque une torture ces doubles épisodes ><
Revenir en haut
flash
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2014
Messages: 383
Féminin

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 16:37    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Teck a écrit:



Ah et UNIT qui est toujours là, ça fait plaisir, mais je trouve cela étrange, cela fait deux épisodes d'affilé qu'on a droit a UNIT, et je pense qu'on le revoit dans d'autres épisode... Il se passe peut-être un truc avec UNIT.  J'ai lu quelques part, qu'il allait y avoir un nouveau spin-off de DW un peu comme torchwood, ou sarah janes adventure...

moi j'ai pensé que UNIT pouvait être le fil rouge de la saison...

sinon, j'ai bien aimé l'épisode, et il y a deux moments qui m'ont fait rire : quand le Docteur dit qu'il parle le langage des signes puis finalement non, puis quand il lit la carte d'excuse probablement écrite par Clara
Revenir en haut
Arkham
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2014
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 16:52    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Très bon épisode, très hâte de voir la suite. Un peu dégouté tout de même que ça soit en 2 parties car perso, je ne pourrais voir la suite que dans 2 semaines.

C'est étrange que le Tardis ne puisse pas traduire le message. J'avais au départ pensé que ce n'était peut-être pas une écriture, et donc qu'il n'y avait rien à traduire, juste des dessins à reproduire quelque part, comme un code ou un logo. Ou alors que le sytème du Tardis est dépassé, que l'écriture est plus ancienne, genre plus vieille que l'univers, référence à la bestiole qui en parle dans le 2.09

12 a l'air de réellement adopter ces lunettes plutôt que d'utiliser son tournevis. Néanmoins, je suis sûr qu'il l'a gardé quelque part au chaud. Peut-être que d'ici quelques épisodes, à la fin de la saison, il va le refiler à quelqu'un.....
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 18:20    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

9x03 Under the lake
So we're fighting an unknown homicidal force that has taken the form of your commanding officer and a cowardly alien, underwater, in a nuclear reactor. Anything else I should know? Someone got a peanut allergy, or something(?)

Après l’excellent double épisode d’introduction, je n’étais vraiment pas très confiante pour cet épisode. Ce n’est pas la faute du scénariste : je n’ai certes pas accroché à son dernier essai whovien, A town called mercy, mais The God complex est dans le top 5 de mes épisodes favoris et j’ai beaucoup aimé sa série Being Human. Mon problème était que le trailer nous montrait clairement qu’il s’agirait d’un épisode « Base under siege » : or, des nombreux types de scénario utilisés par la série, c’est sans conteste celui que j’aime le moins.

J’ai besoin d’un rythme rapide pour ne pas décrocher et le simple fait que les base under siege se déroulent par définition dans un espace fermé avec de ce fait un nombre d’acteurs/de situations possibles limité ralentit souvent beaucoup l’action: le fait que ce soit un double épisode ne pouvait qu’accentuer le problème. Autre problème classique du genre, les personnages de ce type de scénario sont très souvent peu fouillés et réduits à leur simple fonction, que ce soit leur métier (le militaire, le scientifique…) ou leur fonction narrative (le courageux, le trouillard, la tête à claque…). Or, pour que j’accroche réellement à un épisode, il faut qu’au moins quelques personnages me plaisent.

Je ne dis pas que ce type d’épisode est une mauvaise idée : si le rythme est ralenti c’est en général au profit d’une ambiance oppressante qui lorsque c’est bien fait peut être très intéressante. De plus, cela nous offre un agréable contraste après le double épisode « space opera » très rythmé des semaines précédentes et il est important que Doctor who change de style régulièrement pour ne lasser personne. C’est juste un choix qui en général ne me convient pas, ce qui n’est pas une catastrophe . Je m’apprêtais donc à passer un moment pas désagréable sans doute mais pas trépidant, d’autant plus que les spoiler free reviews de l’épisode me l’avaient vendu comme un croisement entre The Satan pit et 42, deux des épisodes que j’aime le moins de toute la série.

Je peux donc annoncer que je suis agréablement surprise : sauf épisode exceptionnel la semaine prochaine, Under the lake ne rentrera pas dans mes incontournables mais Whithouse parvient à éviter en partie la majorité des écueils que j’évoquais plus haut et à proposer un divertissement très sympathique, qui donne envie de revenir la semaine prochaine et qui ravira sûrement les amateurs du genre. Je n’en attendais pas autant. Examinons de plus près sa recette afin de déterminer les raisons de sa réussite mais aussi ses quelques échecs.


I. Un épisode classique

Le scénario base under siege est un classique, non seulement de Doctor Who (l’ancienne série en propose énormément) mais de pas mal de genres littéraires dont deux intimement liés à la série : la science-fiction et l’horreur. Il n’est donc pas étonnant que Whithouse assume cet aspect classique en multipliant les références.

Je ne ferai pas un relevé exhaustif des clins d’œil au genre de la science-fiction et de l’horreur : vous avez vu l’épisode tout comme moi. Pour ce qui est de la sci-fi, je relèverai donc surtout la référence évidente à Star Trek dès la première seconde avec le journal enregistré du capitaine permettant au spectateur de connaître immédiatement le décor de l’histoire. Niveau esthétique sci-fi, le gros plan du début sur la base submergée mais allumée m’a personnellement beaucoup fait penser à Rapture dans le jeu Bioshock, d’autant plus que le Docteur utilise plus tard l’expression « kindly » pour demander à un des personnages de faire une action dommageable pour sa santé (ici mettre la base en mode « nuit ») : les fans du jeu comprendront la référence. Est-ce voulu ou un simple hasard, je n’en sais rien mais je l’ai néanmoins apprécié, c’est l’essentiel.^^

Pour ce qui est de l’horreur, outre la référence directe au genre lorsque Cass dit au Docteur qu’il peut faire « the wole cabin in the wood thing» si ça lui chante, nous avons là tous les clichés de la ghost story : des fantômes translucides au contact glacé apparaissant seulement de nuit et répétant encore et encore une phrase mystérieuse.

Bien sûr, comme toujours dans Doctor Who, cette explication fantastique sera science-fictionnisée dans le prochain épisode (ça a déjà bien commencé d’ailleurs) : après tout, tout whovien sait que les fantômes sont toujours des Gelth cherchant à envahir Cardiff, des cybermen tentant de sortir du void , des aliens coincés dans un pocket universe ou toute autre explication futuriste. Cela n’empêche pas Whithouse de jouer avec les tropes du genre (il aurait peut-être pu éviter celui du personnage black qui meurt en premier mais bon, j’avoue avoir ri devant le cliché^^) et le résultat est tout à fait correct même si je suis-je pense un peu âgée pour avoir eu peur devant le résultat. Sinon, c’est moi ou le « fantôme » du Tivoli a un petit côté Gentleman de Buffy ? J’approuve en tout cas, j’aime les fantômes élégamment habillés.^^

Mais c’est bien sûr sur les tropes de Doctor Who que Whithouse joue le plus : sur ceux de la série classique bien sûr avec les courses sans fin dans des corridors identiques mais surtout sur ceux de la série actuelle. Ainsi, quand le Docteur cherche à savoir ce que sont les fantômes, il énumère des « monstres » des saisons précédentes : Autons (saisson 1 et 5), « digital copies bouncing around the Nethersphere » (l’an dernier)… mais surtout « flesh avatars » comme dans le double épisode de la saison 6 sur plusieurs aspects assez similaire à celui-ci. On ne peut pas reprocher à Whithouse de ne pas assumer ses emprunts.

Et emprunts il y a, en particulier le grand classique des base under siege de New Who : les membres d’équipage « contaminés » par la menace et rejoignant celle-ci. On retrouve bien sûr ce cliché dans The rebel flesh/The almost people (même s’il s’agit de doubles de ces membres et pas vraiment d’eux) mais aussi dans 42, The Satan pit, Waters of Mars, Journey at the centre of the TARDIS et tant d’autres qui m’échappent sûrement. C’est d’ailleurs surtout à Journey at the centre of the TARDIS que j’ai pensé en priorité, sans doute parce que comme dans celui-ci les membres d’équipage « monstrifiés » sont défigurés et ne peuvent pas parler.

Ce n’est pas à proprement parler un cliché whovien bien sûr, tout film de zombie fonctionne par exemple sur le même principe, mais joint à l’esthétique très whovienne des corridors identiques il est difficile d’échapper à un fort sentiment de déjà-vu. C’est clairement voulu par le scénariste, sans doute pour inscrire son épisode dans la continuité de la série mais ce n’est en tout cas pas l’aspect qui m’a le plus intéressé dans l’épisode.


II. La touche Whithouse

Si je n’ai pas été transcendée par cet aspect classique même s’il m’a beaucoup moins dérangé que je ne le craignais de prime abord, j’ai en revanche en général beaucoup apprécié les ajouts du scénariste à cette trame très classique. Tout ne me plait pas et j’ai en particulier un problème avec son traitement des personnages principaux mais il y a de nombreux aspects intéressants dans son travail.

Concernant les personnages secondaires, si on n’échappe pas totalement au côté cliché du genre que je mentionnais dans l’introduction, nous avons néanmoins droit à quelques surprises. Pour une fois le personnage insupportable ne s’en sort pas (ce qui est très souvent le cas, voir Flatline ou Voyage of the Damned) mais, puisqu’il reste néanmoins par définition fort caricatural (ce que le Docteur souligne d’ailleurs en le définissant immédiatement comme un idiot qu’il est inutile d’écouter), Whithouse prend la décision de le tuer très vite. J'approuve!

Autre originalité, le leader du groupe n’est pas un imbécile : Whithouse s’amuse d’ailleurs à nous rappeler que c’est très souvent le cas dans Doctor Who en faisant dire au Docteur "Who's in charge now? I need to know who to ignore." Ici, Cass est dévouée à son équipage (elle engueule le Docteur lorsque celui-ci veut mettre ses hommes en danger et protège son traducteur du danger en l’empêchant d’entrer dans le vaisseau), est plus futée que le reste du groupe (même si j’ai du mal à comprendre comment elle a deviné que les symboles sur le mur du vaisseau sont louches et ne sont pas vraiment des mots) et n’accuse pas les autres (elle décide de rester malgré le danger parce qu’elle estime que cela relève de sa responsabilité).

De plus, elle est aussi le premier personnage sourd de la série et cet aspect a un autre intérêt que le simple fait (fort louable en lui-même) d’intégrer des minorités puisqu'il lui permet de décoder ce que disent les fantômes. Je spécule sans doute un peu trop (comme toujours^^) mais je me demande aussi si cela n’a pas une conséquence sur sa capacité à être un transmetteur correct pour les « fantômes » : après tout, même s’ils passent par la vision, les symboles sur le mur fonctionnent comme un « ear worm » et elle n’entend pas. Ça reste peu probable vu qu’elle admet comme les autres, par l’intermédiaire de son traducteur, que les coordonnées lui disaient déjà quelque chose au moment où elle les a traduits, ce qui devrait donc en faire un transmetteur correct à sa mort, mais qui sait ? Sa surdité permet également par ricochet de rendre le personnage de son traducteur plus original : Lunn n’est en effet du coup ni un militaire ni un scientifique, personnages habituels de ce type d’épisode, ce qui permet je trouve bien plus facilement de s’identifier à lui.

Restent deux personnages classiques : O'Donnell et Bennett. Pour ce dernier hélas, pas grand-chose à dire. C’est un scientifique, il est de son propre aveu un peu trouillard mais sa curiosité est plus forte que sa peur et lui permet d’être assez brave pour rester dans l’aventure. C’est trop peu pour que je m’intéresse à lui : espérons que le prochain épisode l’étoffe un peu, sinon il ne restera qu’à en faire un redshirt. Quant-à O’Donnell, si elle est elle aussi assez caricaturale (combinant les clichés militaire/technicienne), Whithouse lui donne un atout pour que le public s’identifie à elle en la transformant… en fan du Docteur puisque le psychic paper décide cette fois ci de ne pas masquer son identité. Ça marche ou ça marche pas mais je suis toujours friande des jeux avec le 4eme mur et le miroir que nous tend Whithouse est déjà plus flatteur je trouve que celui que nous tendait Moffat avec le personnage d’Osgood qui perdait littéralement son souffle devant le Docteur.

Bref, si Whithouse ne peut pas totalement éviter l’écueil de l’équipage caricatural, il fait néanmoins de son mieux pour les étoffer. De plus il choisit, pour le plus grand plaisir de la fan de God Complex que je suis, de reprendre une de ses très bonnes idées dudit épisode : les Tivoli. Je trouve l’idée d’un monstre dangereux non pas à cause de son agressivité et de ses pouvoirs mais de sa lâcheté à la fois très originale et très crédible : quoi de plus dangereux qu’un être prêt à absolument tout pour survivre ? Pour reprendre les mots d’Eleven au Tivoli dans The god complex « Your cowardice isn't quaint, it's sly, aggressive. It's how that gene of gutlessness has survived while so many others have perished.” Bien sûr qu’un Tivoli serait prêt à sacrifier quelques centaines d’humains pour appeler des renforts. J’espère que nous aurons droit à une bonne dose de ce monstre la semaine prochaine.

Mais Whithouse ne se contente pas de jouer avec ses propres personnages, il s’amuse aussi beaucoup avec les deux principaux. C'est là que j'ai des réserves.

Le Docteur tout d’abord. On retrouve ici un aspect de sa personnalité qui n’a jamais changé quelle que soit son incarnation, sa passion devant les mystères qui défient ses connaissances encyclopédiques. Cette même passion qui le faisait s’extasier l’an dernier devant le changement de dimension de l’extérieur du TARDIS dans Flatlines et expliquer à Clara qu’il était ravi vu que c’était trop rare qu’il ne comprenne pas ce qui se passe. Cet aspect de sa personnalité est ici encore exacerbé, au point où il aimerait « kiss to death » ce mystère, au point de le faire par certains points ressembler à…heu…nous devant un nouveau épisode ?^^ Bref, le voilà transformé en fanboy et il le sait: « Calm, Doctor... calm - you were like this when you met Shirley Bassey ! ». J’aime bien cet aspect, jusqu’à présent bien plus fréquent chez Eleven que chez Twelve, ça permet au spectateur de s’identifier à lui et à le rendre plus humain… et qu’il en a besoin cette semaine !

L’année dernière, alors que nous découvrions ce tout nouveau 12ème Docteur, je disais que ce dernier me semblait clairement avoir quelques traits autistiques. C’est visiblement aussi l’avis de Whithouse, qui va jusqu’au bout de cette théorie en le montrant incapable de décoder les réactions humaines et d’exprimer la bonne émotion sans l’aide de petites cartes explicatives. J’ai trouvé ça très drôle, surtout vu le contenu de certaines de ces cartes ("No-one is going to get eaten / vapourised / exterminated / upgraded / possessed / mortally wounded/ turned to jelly we'll all get out of this unharmed") et j’ai ri à voix haute devant le regard incrédule de Lunn, qui s’arrête même de traduire avant la fin du “I'm very sorry for your loss, I'll do all I can to save your friend slash family member slash pet” du Docteur.

Cela dit je ne peux m’empêcher de trouver que ce passage aurait été plus crédible l’an dernier, dans la première partie de la saison. Après tout, la semaine dernière le Docteur faisait une défense exaltée des vertus de la compassion et de la pitié, sentiments qu’il semble avoir oublié cette semaine ; cette réaction est une sacrée régression après la lente évolution de Twelve depuis la moitié de la saison 8 et si je suis personnellement assez fan de cet aspect très maladroit du Docteur je trouve ce violent retour en arrière assez dommage.

Allez, disons que cela vient du fait que le Docteur se retrouve à interagir uniquement avec des humains lambda après avoir passé les derniers épisodes à côtoyer une time lady, Davros, des Daleks, UNIT (qui ne se formalise pas de ses sautes d’humeur),des Cybermen et le Père Noël. J’ai néanmoins eu parfois l’impression que Twelve était à la limite du out of character : le voir traiter les autres d’idiots et s’impatienter devant la lenteur de leur petit cerveau humain, pas de problèmes. Avoir besoin d’une notice pour comprendre comment fonctionne le deuil chez les humains, c’est trop tard d’un an pour moi. Sa conversation avec Clara dans le TARDIS où il tente très maladroitement de la convaincre de reprendre une vie normale et de se trouver quelqu’un parce qu’il estime avoir un « duty of care » est très intéressante sur bien des points (j'y reviendrai plus tard) mais m’a du coup sembler sonner un peu faux alors que les deux acteurs la jouaient très bien.


En parlant de « duty of care », le Docteur n’est clairement pas le seul à avoir régressé d’un an et Clara reprend le rôle de liaison entre celui-ci et l’humanité qu’elle avait endossé en début de saison 8. « She is my carer. She cares so I don’t have to » disait d’elle le Docteur l’an dernier et on est ici tout à fait dans cette optique : Clara est presque aussi nécessaire pour que l’équipage comprenne le Docteur que Lunn ne l’est pour que Cass soit comprise et le parallèle est d’autant plus frappant que Cass au contraire parvient sans un mot à exprimer fortement sa compassion et son affection.

Là encore, cet aspect de Clara ne me dérange pas en soi mais montre une régression, ce qui je trouve était déjà le cas la semaine dernière : Clara, à partir de Kill the moon, prend de plus en plus d’aisance et d’importance au point de pouvoir plusieurs fois remplacer avantageusement le Docteur : la semaine dernière j'avais fait remarquer sa passivité et ici elle ne sort pas de son rôle d’assistante : je ne pense vraiment pas que ce soit un hasard. En fait j’ai la nette impression que Moffat a entendu avec un an de retard l’agacement d’une partie du fandom devant le coté super-girl de Clara (qui était surtout visible en saison 7 je trouve) et cherche à faire violemment machine arrière.

C’est en tout cas comme ça que j’ai pris le moment où le Docteur lui dit dans la scène du TARDIS « there’s only room for one Me» mais aussi la blague qu’il fait sur la chanson de Peter Andre. Certes c’est certainement un clin d’œil au fait que ce dernier participe à Strictly come dancing, l’émission qui passe juste avant Doctor Who, mais le Docteur dit néanmoins : «two weeks of 'Mysterious Girl' by Peter Andre. I was begging for the brush of death's merciful hand”. Je trouve le “mysterious girl” très proche de “Impossible girl”, la périphrase désignant Clara en saison 7. Or, si le Docteur n’a subi Mysterious girl que 2 semaines, nous avons côtoyé l’impossible girl un peu plus longtemps : bien assez pour que ses détracteurs subissent la frustration que le Docteur exprime ici.

L’avenir nous dira si cette régression (qui peut tout à fait avoir été demandée par Moffat, je n'accuse pas forcément Whithouse) se poursuit mais je souhaiterais personnellement qu’on trouve vite un juste milieu entre l’Impossible girl et cette Clara au rôle très limité, équilibre qu’on avait je trouve fini par atteindre l’an dernier. Un petit détail néanmoins me rassure, on retrouve son côté « cheeky » sur deux des cartes du Docteur, qui semblent uniquement destinés à s’excuser auprès de sa compagne : ‘It was my fault, I should have known you didn’t live in Aberdeen’, référence au moment où le 4eme Docteur dépose Sarah Jane bien loin de chez elle, et par ricochet aux nombreuses fois où Twelve a laissé Clara en rade (Glasgow la dernière fois je crois^^) et "I completely understand why it was difficult not to get captured", référence bien sûr au trope de la compagne capturée par le méchant de la semaine. Si Clara a encore assez d’amour propre pour exiger des excuses du Docteur, son côté « parfaite petite assistante » n’est pas immuable.

Un aspect de Clara me semble en revanche beaucoup plus logiquement traité cette semaine : son côté « adrenaline junky ». Il existe depuis le début mais la saison 8 l’avait graduellement augmenté puis complètement exacerbé après la mort de Danny Pink au point où l’on pouvait se demander si Clara n’était pas un tantinet suicidaire (je pense en particulier au moment de l’épisode de noël où elle refuse de se réveiller et reste jusqu’au dernier moment sur le traîneau du père noël). Cette ambiguïté revient ici au galop.

Depuis le début de l’épisode, Clara exige de l’action au point de sembler à la limite du manque ("I want another adventure! Come ooon, you feel the same! You're itching to save a planet, I know it!) et même le Docteur, pourtant VRAIMENT peu au fait des comportements humains, semble s’en rendre compte et même en tirer la conclusion correcte : Clara n’a pas du tout tourné la page Danny Pink, elle a juste sauté l’étape du deuil. C’est en tout cas comme ça que j’ai vu la maladroite tentative d’intervention du Docteur dans le TARDIS lorsqu’il la pousse à se trouver un hobby et à entamer une nouvelle relation. Cela expliquerait d’ailleurs aussi comment elle peut rester aussi calme et impassible lorsque Missy lui demande au débotté dans le 9x01 si Danny est toujours aussi mort : elle a complètement enfoui cette perte au fond de sa mémoire. Dans tous les cas, le « I’m fine Doctor » de Clara lors de la scène dans le TARDIS sonne complètement faux et je suis persuadée que c’est totalement voulu. Je l’avais déjà dit l’an dernier mais je pense que cet aspect adrenaline junky de Clara la dirige inexorablement vers une fin tragique : il ne fait pas bon avoir l’instinct de survie inexistant du Docteur quand on est un simple humain.

Bref, autant j’ai aimé beaucoup des ajouts de Whithouse au classique scénario Base under siege, autant je reste assez dubitative sur son traitement de Clara et du Docteur : cela peut bien sûr changer la semaine prochaine, d’autant plus qu’il semble évident que nous allons avoir deux groupes distincts et que Clara prendra la tête de celui resté dans la base.


III. La suite au prochain épisode

N’écoutant que mon courage, je vais maintenant consacrer une partie entière à des spéculations sur le prochain épisode. Je vous donne donc à tous rendez-vous la semaine prochaine pour une bonne tranche de rigolade quand on pourra constater mon taux de réussite. Histoire de rendre le tout plus amusant encore, je n’ai pas regardé le next time.^^

Cet épisode pose beaucoup de questions et en répond à peu. Qui sont ces « fantômes » ? Pourquoi Lunn est-il épargné ? Que fait ce vaisseau dans la ville ? Qu’est-ce qui a causé son immersion ? Où est la power cell manquante ? Qui est dans le sarcophage ? Qu’est-ce que l’omniprésent Vector Petroleum fait dans le schmilblick ? Qui va casser la figure au Docteur en premier (il n’a plus sa traductrice^^) et, surtout, comment va-t-il échapper à sa mort certaine ?

On répond aux deux premières questions dès cet épisode. Lunn n’est pas attaqué parce qu’il n’a pas vu l’inscription et sa mort n’a donc pas d’intérêt pour les fantômes. Quant-à ceux-ci, le fait qu’ils soient électromagnétique explique qu’ils puissent manipuler le métal et ne puissent pas pénétrer la cage de Faraday. Bon, on peut se demander pourquoi le wifi des lunettes sonique peut, lui ,traverser ladite cage, ou pourquoi il n’y a pas de réserve d’eau et de nourriture dans celle-ci (c’est censé être l’endroit où on se réfugie en cas de fuite radio-active), ou pourquoi le contact de ces fantômes serait froid, ou comment ils ont pu appuyer sur le bouton éjectant Pritchard dans le lac, ou pourquoi les coordonnées qu'ils donnent sont aussi peu précises (sérieux, ne me dites pas qu’une race aussi avancée a une manière aussi floue d’indiquer une position) mais on ne va pas faire la chasse aux incohérences dans un épisode de Doctor Who.

J’ai en tout cas trouvé l’idée du earworm très chouette : le fait que la race qui ait créé ce vaisseau semble penser qu’un système tuant automatiquement les êtres vivants pour servir de balise de détresse est une brillante idée m’a semblé d’ailleurs plus flippante que les fantômes en eux-mêmes.


Une bonne partie des autres questions tourne autour de ce qui s’est passé…ben, dans le passé justement. Or il semble en fait qu’il y ait deux moments importants distincts : celui où la ville a été submergée (et où le Docteur part à la fin de l’épisode) mais aussi le moment plus récent (il y a 20 ans) où Vector Petroleum a découvert que l’endroit contenait du pétrole.

La submersion de la ville est très probablement causée, plus ou moins directement, par le crash du vaisseau : soit, tout simplement parce qu’il s’écrase sur le barrage (j’en doute mais cela expliquerait qu’il n’ait pas été repéré par les scanners de Vector petroleum 20 ans plus tôt s’il était planqué sous les décombres) soit, plus probablement, par le système de sécurité que nous connaissons déjà : les premiers militaires à se faire transformer auraient alors provoqué la destruction du barrage (peut-être grâce à la power cell manquante) pour augmenter le nombre de morts et donc de transmetteurs, comme ils ont tenté de le faire en fin d’épisode en noyant la base. Coincés dans leur lac et avec l’earworm caché dans les décombres, les fantômes n’auraient plus pu avoir de nouvelles victimes avant la découverte de l’endroit par Vector Petroleum.

Je pense que cette insistance sur la compagnie n’est pas anodine : on nous rappelle à deux reprises qu’ils ont fait des scanners du lac il y a 20 ans, découvert du pétrole et construit alors la base pour y envoyer des mineurs. De plus, les systèmes de sécurité rappellent toujours le nom de l’entreprise : ce pourrait bien sûr être un gimmick humoristique (je doute que l’équipage apprenant que la base est sur le point d’être submergée soit intéressé par le nom du sponsor^^) mais je pense que c’est surtout un moyen d’insister sur ladite société.

A mon avis, ils n’y a pas de pétrole (ce serait une sacrée coïncidence qu’il y ait un vaisseau alien ET du pétrole au même endroit, personnellement je n’ai même pas un arbre fruitier intéressant dans mon jardin^^) : soit les fantômes déjà présents dans le lac ont réussi à faire en sorte que les instruments de l’entreprise croient détecter du pétrole (on sait qu’ils sont intelligents et peuvent apprendre), soit Vector Petroleum ne cherchait pas du tout du pétrole mais bien le vaisseau en lui-même, qu’ils avaient repéré sur les scans, et ont inventé cette histoire de pétrole pour garder le secret au maximum. J’ai en revanche du mal à comprendre les 20 années de battement : il n’y aurait pas eu une seul mort pendant cette longue période ? A moins que Vector Petroleum ne les ai cachées ? Et si ça se trouve, Vector Petroleum est en fait directement liée à la mission de sauvetage des aliens ! J’aime l’idée d’une grande entreprise au plan démoniaque, ça se voit ?^^

Qui est dans le sarcophage ? A partir du moment où le Docteur dit qu’il pense que ce n’est pas le pilote, c’est bien sûr que ce ne l’est pas. J’aurais tendance à prendre la solution de facilité et à me dire que c’est le Docteur lui-même, peut-être même que ça expliquerait qu’il puisse être à la fois un fantôme et vivant (on sait bien de toute manière qu’il ne mourra pas). Peut-être que la personne dans le sarcophage, pour peu qu’elle ait l’earworm, peut projeter une version electro-magnétique d’elle-même sans pour cela décéder : ce serait un ajout pertinent au système de sécurité puisqu’il faut bien un premier fantôme pour attirer des formes de vie vers l’earworm et les tuer ensuite.

Le pilote original était peut-être le Tivoli, fantômisé non pas parce qu’il était mort mais parce qu’il était dans le sarcophage, mais le Docteur aurait changé cette timeline en prenant la place du Tivoli dans le sarcophage : ce dernier aurait alors été réellement tué et transformé en fantôme. Autre possibilité, le pilote n’est pas du tout le Tivoli . Ceux-ci sont, on le sait, une race d’esclaves : Il est donc possible que le Tivali soit en fait l’esclave du pilote et la première victime du système de sécurité du vaisseau. Auquel cas le pilote serait ailleurs : il manque une power cell dans le vaisseau, elle a pu être utilisée je ne sais comment par le pilote pour survivre.

Pour conclure, si l’épisode a quelques défauts dont une caractérisation du Docteur et de Clara qui m’aurait bien plus intéressée l’an dernier à la même époque que maintenant, il est néanmoins très agréable à regarder et donne envie de revenir la semaine prochaine. Encore une fois le cliffhanger est très réussi même si encore une fois il joue sur une mort à laquelle on ne croit pas, en plus de ça la mort du Docteur qui n’a cessé de décéder dans l’ère Moffat (au moins il va rentabiliser son mystérieux testament^^). J’ai d’ailleurs trouvé amusant que ladite mort soit discrètement annoncée deux fois dans l’épisode : lorsque le Docteur dit du mystère qu’il souhaite « kiss it to death!" et lorsqu’il dit de son dernier earworm « I was begging for the brush of Death's merciful hand. ». Espérons que la deuxième partie soit à la hauteur de la première : le fait qu’il se passe logiquement en partie dans la ville pré-immersion devrait de plus en faire un épisode moins claustrophobique qui me conviendrait plus
.

Sur ce, je vais lire vos commentaires bande de bavards (oui, je sais, je suis mal placée pour dire ça^^).
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques


Dernière édition par Tyr le Dim 4 Oct 2015 - 19:24; édité 1 fois
Revenir en haut
doctor_where
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2014
Messages: 200
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 兔 Lapin

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 18:22    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Arkham a écrit:
12 a l'air de réellement adopter ces lunettes plutôt que d'utiliser son tournevis. Néanmoins, je suis sûr qu'il l'a gardé quelque part au chaud. Peut-être que d'ici quelques épisodes, à la fin de la saison, il va le refiler à quelqu'un.....

RIVER !
_________________
Revenir en haut
Amy974
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2014
Messages: 27
Féminin Bélier (21mar-19avr) 牛 Buffle

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 18:48    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Je risque de me faire lyncher par beaucoup...Mais je n'ai pas accroché... et pourtant, je suis plutôt facile à satisfaire en ce qui concerne le docteur: mais là, pas grand chose: j'ai ri aux cartes de Clara, j'ai beaucoup aimé lorsqu'il fait la leçon a Clara en lui disant qu'il n'y a qu'un seul docteur (elle se comportait à nouveau comme le docteur), j'ai un stressé pendant la course ds les couloirs, surtout quand Lunn a faillit se faire tuer, et il y a même un passage qui m'a beaucoup fait rire... mais riende transcendant. Bien sur, la fin m'a rendu curieuse et j'ai hâte de voir la suite... ms cet épisode ne m'apas transporté. Il m'a plusieurs fois fait penser à des épisodes antérieur (j'ai eu un pincement au cœur et une petite pensée pour Osgood en entendant O'donnell dire qu'elle était fan; les fantômes m'ont fait penser aux fantômes de la Grande Intelligence dans l'épisode spécial de Noël... le fait qu'ils soient sous l'eau m'ont fait penser à l'épisode "Ice Warrior". Mais le reste est tombé à plat: peut être que je n'ai pas tt compris... peut être qu'en le regardant une deuxième fois, ça ira mieux... peut être qu'après l'analyse de Tyr, j'en serai fan... ms là (et j'avoue que ça me mine un peu: mis à part une rêviez en anglais, j'ai l'impression d'etre la seule à ne pas avoir trouvé cet épisode extraordinaire) pour le moment, cette première partie c'est non (malgré le super cliffhanger à la fin qui me rend super curieuse): et je dois avouer, c'est la première fois qu'un épisode du nouveau who me met ds cet état...

Pitié, ne me détestez pas: je ne l'ai pas fait exprès...
Revenir en haut
titia
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2014
Messages: 65
Féminin

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 18:59    Sujet du message: [9x03] Under the lake Répondre en citant

Arkham a écrit:


12 a l'air de réellement adopter ces lunettes plutôt que d'utiliser son tournevis. Néanmoins, je suis sûr qu'il l'a gardé quelque part au chaud. Peut-être que d'ici quelques épisodes, à la fin de la saison, il va le refiler à quelqu'un.....


Ben il a déjà filé à Davros donc pour l'instant il n'en a plus. Mais j'espère qu'il va en refaire un parce que les lunettes, c'est marrant 5 minutes mais je préfère le tournevis.


J'ai bien aimé l'épisode mais sans plus. Moi si on me donne des allusions au passé du Master et du Docteur, du Davros enfant rencontrant le Docteur, du mystère entourant la vraie raison pour laquelle Le Docteur a quitté Gallifrey etc... Je veux des révélations de ouf à chaque épisode. Et là ben c'est pépère en comparaison, forcément.
Mais ces inscriptions que le Tardis ne peut traduire sont quand même un mystère à grignotter et de toute façon le gros de l'action sera dans la deuxième partie.
La fin est cruelle comme il faut, on VEUT un tardis pour connaitre tout de suite le dénouement.

La discussion entre le Docteur et Clara est un peu étrange, pourquoi est-il si inquiet que Clara soit si enthousiaste à se lancer dans la bataille/aventure, elle ne rechignait pas même quand elle était avec Danny après tout. A t-il peur que cela cache un désarroi ou qu'elle devienne trop "docteur" comme dans Flatine ? Pourtant il n'est plus aussi associal et détaché, même s'il a encore parfois besoin de fiches "interractions sociales" (excellentes d'ailleurs, trop bonne idée !) donc pourquoi cette inquiétude ? Bref.

La supposition du fait que ce soit le Docteur qui soit dans le caisson est fort probable, peut-être trop pour que ce soit le cas ? Pourtant ce serait logique. Peut-être aussi qu'il n'y a pas besoin d'être mort pour se retrouver à l'état de "fantôme", ni même entre la vie et la mort.

Sinon le fantôme de l'habitant de Tivoli est bien grand, ils sont pas censés être plus petits ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:49    Sujet du message: [9x03] Under the lake

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 9 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com