Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Bilan Saison 9
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 9
Sujet précédent :: Sujet suivant  

La saison 9.. (Modifier vos votes)
GÉNIAL !
51%
 51%  [ 40 ]
Une saison vraiment sympa !
38%
 38%  [ 30 ]
Mouais, moyen.
7%
 7%  [ 6 ]
Nul.
1%
 1%  [ 1 ]
Total des votes : 77

Auteur Message
battosa89
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2010
Messages: 39
Localisation: Paris
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Ven 11 Déc 2015 - 05:23    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

Pour moi une des meilleures saisons depuis bien longtemps. Je n'ai pas autant apprécié une saison depuis Tennant.
Le rythme était prenant et les doubles épisodes juste magiques. En terme de rythme, de forme etc. j'ai l'impression que l'on est plus revenu un peu plus vers les sources c'est à dire les classics et c'est pour ca que j'ai vraiment adoré cette saison.

L'épisode avec le sable était divertissant mais sans plus, le dernier épisode m'a décu parce que jusque la j'avais adoré la saison et qu'elle a pris un tournant un peu moins classic que les autres épisodes. Après ce sont des goûts personnels et chacun a ses goûts. Néanmoins je peux comprendre que certaines personnes aient aimé cet épisode.

Somme toute une très bonne saison, je resignerai tout de suite pour en avoir une prochaine du même accabit, avec autant de double épisodes, un nouveau ou une nouvelle Maisie Williams qui a été excellent et peut-être un peu de Gallifrey et aussi des révélations sur le docteur comme ca a un peu été le cas durant cette saison.
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 11 Déc 2015 - 05:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
saeba_san
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2015
Messages: 64
Localisation: Quand ça ?
Masculin Bélier (21mar-19avr) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 11 Déc 2015 - 10:39    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

Justement j'étais assez d’accord avec une personne qui disait, je ne sais plus où, que y avait quand même un peu trop de double épisode cette année. C'est pas que j'aime pas mais du coup y a moins de nouveauté dans la saison, même si je reconnais que ça permet de développer plus de chose sur 2 épisodes qu'un seul. Je reste donc mitigé quant à ce système de double épisode. Il ne faudrait pas systématiser le processus.
_________________

"Maiiis noooon ! Si j’étais tombé sur un faisan, j'srais pas en train de m'la péter comme ça !" Léodagan - Kaamelott
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 11 Déc 2015 - 15:56    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

Je doute que Moffat systématise quoi que ce soit: il a pris soin de changer au maximum le style de chaque saison même si bien sûr certains de ses tics d'écriture se retrouvent donc je doute qu'il reprenne deux fois la même recette.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Tenrolf
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2011
Messages: 298
Localisation: The Shard
Masculin

MessagePosté le: Ven 11 Déc 2015 - 21:31    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

Tyr a écrit:
Étrangement, je trouve Twelve bien plus "stable" que Ten, qui est pour moi de très loin le Docteur le plus inquiétant et ce dès le début. Il tue le Sycorax à sa première apparition au cri de "no more chances, I'm this kind of man!", ruine la carrière de Harriet Jones alors que ses arguments se valaient et qu'il sait que c'est quelqu'un de bien, se venge de manière atroce de la family of blood et je ne parle pas de son moment Time lord victorious.


Au contraire (ha les débats argumentés xD), stabilité rime avec avoir des limites donc des règles (le plus grande étant celle de la promesse d'être le Docteur, de là découle le reste pour ce dernier en théorie). Or, je trouve que Ten avait justement des règles bien établies : pour le Sicorax c'est clair, pas de seconde chance, et il l'a appliqué régulièrement dans la série (le Cyberking dans The Age of Steel, le scientifique/Gatiss dans The Lazarus Experiment, Davros dans Journey's End et j'en oublie des tonnes !). Pour Harriet Jones après je pense, ça dépend du point de vue, car il s'agit d'une attaque "coup de couteau dans le dos" alors qu'une mesure de paix (un peu forcée) avait été trouvé, d'ailleurs je me rends compte que l'argument d'Harriet Jones était le même que Bush sur la "guerre préventive". C'est un sujet très très délicat, qui en droit international n'a aucun fondement je te l'assure.
Alors que pour Twelve, je comprends rien. Je n'arrive pas à trouver qui il est et ses limites. Bon c'était logique dans la saison 8, lui même se posait la question. A priori dans le final il avait trouvé une réponse "a silly old man in a box". Mais la saison 9 ? Rien que dans "Under the Lake/Before de Lake" il change d'avis comme de chemise : "En fait on part, en fait non. En fait je vais mourir donc c'est mort, en fait non je vais réagir". Dans "The Zygon Inversion" magnifique monologue et oui tu as raison, au fond c'est un bon gars. Mais, dans le final en tripartie, il explose, fait n'importe quoi.
Ok ce n'est pas exclusif à ce dernier, et tu cite Time Lord Victorious, mais justement je trouve que c'était un accro final pour Ten, ce qui était plus choquant, il tombe vraiment, avant il n'était a priori pas aussi mégalo (quoique la saison 4 commence à germer cet aspect). Mais je maintiens que pour Capaldi, c'est le flou artistique. Par exemple la saison 8, il est interventionniste et règle les affaires aliens de la Terre (cf. The Caretaker), alors que pour "Kill the Moon" c'est tout l'inverse. Je suis bien content qu'il le paye par contre.
Je le trouve par nature instable. Après sur l'aspect inquiétant, là c'est subjectif et effectivement, Ten avait au fond un côté plus que curieux là dessus.

Tyr a écrit:

Twelve a un aspect bien plus froid que Ten, comprend bien moins les humains (ma théorie est que ça vient en partie du fait que cette incarnation est bien moins télépathe) .


Moins télépathe ? C'est à dire ? Je me demande bien de quoi tu parle et je suis curieux là.
(car a priori il utilise la télépathie au sens propre du terme, par exemple en endormant un gosse dans Listen).
_________________
Revenir en haut
Powerof3
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2014
Messages: 225
Localisation: Asile des Daleks
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 11 Déc 2015 - 22:13    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

Commençons par dire que j'ai mis "Génial". Cette saison 9 était vraiment super, et si je devais la classer elle serait troisième derrière la saison 6 et la saison 4. Pleins de rebondissements, du nouveau surtout, contrairement à la saison 8 qui avait beaucoup d'épisodes, bien que très biens, calqués sur les autres saisons Listen/Bibliothèque des ombres ; Into a Dalek/ Dalek,... cette saison a le mérite de nous avoir vendu des aventures et des nouvelles choses jusqu'au bout (rien qu'en pensant par exemple à Heaven Sent ou Sleep No More).

Il y a juste un point que j'estime négatif, mais après tout ce n'est que mon avis, c'est que je trouve que le format double épisode privilégié par Moffat "étend" un peu les intrigues, quand on prend par exemple Under The Lake/Before The Flood ou The Girl Who Died/ The Woman Who Lived ; dans d'autres saisons de New Who on aurait pu décemment penser qu'ils auraient condensé tout ça en un seul épisode. Parallèlement cependant, je critique mon propre avis en rappelant que dans beaucoup (tous ? (je ne les ai pas encore tous vu)) épisodes des Classics les épisodes étaient eux aussi en plusieurs parties (4 de 25 minutes). Peut-être Moffat voulait-il ainsi faire une sorte de retour au source que sais-je ?

Ci-joint mon classement des épisodes dans l'ordre croissant :

12) The Woman Who Lived : 5.5/10 ; je n'ai pas tellement apprécié cette épisode, non pas parce que je n'aime pas Ashildr au contraire c'est un personnage très interressant niveau psychologie mais parce que je trouve que deux épisodes qui se suivent et qui étirent l'histoire d'Ashildr sur une tartine trop grande... et puis, je n'ai jamais beaucoup aimé les épisodes dans lesquels on remonte dans le temps de l'humanité. Ajoutons à cela des Léonides dont l'histoire est vaguement expliquée et ... franchement... ils viennent de la constellation du Lion et ce sont des Hommes-Lions, c'est pas un peu beaucoup anthropocentriste ?

11) Before The Flood : 6/10 ; un épisode dont j'attendais beaucoup après un superbe épisode précédent et dont la fin s'est révélée être un Wibbly Wobbly, Timey Wimey Stuff bien compliqué à démêler. De plus, l'intrigue de l'épisode d'avant "traîne" encore l'histoire ce qui est dommage car on aurait pu s'attendre à un rebondissement (bon je ne suis pas scénariste alors je me tais...) ; sinon l'aspect Angels Take Manhattan avec la finalité de ce qu'on a déjà vu est encore une fois intéressante.

10) The Girl Who Died : 7/10 : Oh non, mais je ne voulais pas qu'il soit si mal classé,... en même temps c'est difficile avec tant de bons épisodes ! C'est un épisode assez sympa, qui introduit encore une fois l'idée de la solitude du Docteur et du calvaire de l'immortalité. L'épisode en lui même est encore dans le passé, ce que je déplore, mais bizarrement j'en ai fait abstraction ; Odin et la Mire ressemblaient beaucoup à l'épisode des dinosaures dans l'espace, mais on passera également ; c'était aussi un épisode assez drôle paradoxalement !

9-8 ) The Witch's Familiar, The Magician's Apprentice : 7.5/10 : deux très bon épisode sur les Daleks qui ont apparemment besoin de revenir dans chaque saison sans quoi la terre exploserait, passons. Un épisode avec Missy, ce qui veut dire très drôle, avec cependant des aspects rebattus comme la mort de Clara -Bon, combien de fois a-t-on "cru" à sa mort ?-, et la transformation de Clara -Bon, j'avoue avoir adoré le clin d'oeil Asylium étant un de mes épisodes préféré-. Par ailleurs, Moffat nous apprend encore des nouvelles choses sur les Daleks (le translateur à l'intérieur), ou sur les seigneurs du temps avec le testament. Bref un très bon épisode.

7) Under The Lake : 8/10 ; oui je sais, on en a vu et revu, dans Doctor Who des épisodes en huis clos (Midnight, Journey To The Centre Of The TARDIS,...) mais personnellement j'adore ; l'épisode est bien rendu la réalisation de l'épisode est je trouve presque parfaite... Un petit bémol cependant un épisode un peu prévisible dans les sens où j'ai compris dès les premières minutes pour l'écriture et le traducteur. Mais sinon, un épisode super que je n'hésiterais pas à revoir dès que j'aurais acheté ma saison 9...

6) Hell Bent : 8/10 ; c'était un très bon épisode je trouve qui nous apprend des choses encore sur l'univers du Docteur et de Gallifrey (Le cloître, le fixeur de temps,...), et qui est un final plus que correct sur Clara, même si j'aurais préféré sa fin dans Face The Raven. L'épisode est également un peu long sur la fin si bien qu'un épisode de 45 minutes aurait peut-être suffi. Malgré cela, l'épisode était très touchant et riche en émotion ce qui compense je pense ses défauts évoqués plus hauts et aussi par les autres fans.

5-4) The Zygon Invasion/The Zygon Invertion : 9/10 : un double épisode tout simplement fantastique avec tout ce qu'il y a de bien dans les personnages de Moffat : le retour des Zygons qui font peur tout de même qu'on ne dise pas que l'éventualité n'importe qui puisse être votre ennemi et puisse vous tuer sournoisement même un membre de votre famille ne vous effraie pas. Le retour d'Osgood un personnage que j'apprécie beaucoup également ; le passage avec Clara à l'intérieur de Clara était aussi très intéressant et bien rendu dans l'épisode, je pense que ça restera un double épisode marquant de la nouvelle série.

On attaque le top 3 :

3) Face The Raven : 9.5/10 : c'était un épisode tout simplement génial ! Il restera dans mes annales de Doctor Who ; je ne me lasse pas de la mort de Clara (non je ne suis pas sadique) qui est super bien tournée et amenée dans tout l'épisode : même si l'épisode est un petit peu prévisible cela ne me gène pas car le départ de Clara n'en est que plus fort encore. Et puis l'addition à l'univers Moffat de la nouvelle rue et de nouveaux monstres me plait beaucoup, y compris Me en Protectrice des Aliens et le mini-monde qui s'est crée en plein milieu de Londres. Bref un épisode géant, à voir et à revoir sans modération.

2) Sleep No More : 9.5/10 : Bon, oui, je sais, c'est un épisode en huis clos, encore, mais j'ai dit que j'adorais ça. Les nouveautés de l'épisode en ce qui concerne les moyens de tournage et le format de tout l'épisode en lui-même en font un épisode très riche et très intéressant et qui laisse une intrigue forte qui peut encore être exploitée dans les saisons d'après, notamment en ce qui concerne l'univers ultra-capitaliste (j'avais beaucoup aimé ta critique sur l'épisode Tyr). Comme je l'ai déjà dit, le ridicule des monstres n'est qu'un petit bémol car d'autres épisodes ont fait bien pire et Doctor Who ne s'est jamais totalement voulu rationnel. Bref, pour moi c'est un superbe épisode qui ressemble à Journey to the Centre of The TARDIS et que je vais revoir, et revoir encore !

1) Heaven Sent : 10/10 Que dire de plus si ce n'est que c'est pour moi le meilleur épisode de Twelve ? La nouveauté de tournage et de réalisation apporte une fraîcheur et un dynamisme important à l'épisode qui part dans des extraits dignes d'être étudiés en cours au même titre que ceux de Blink par exemple. Ajoutons à cela un jeu de Capaldi très bon surtout dans le expressions de ses sentiments dans les scènes dans le TARDIS avec l'écho de Clara.
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 12 Déc 2015 - 09:24    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

yeeppeeeeee! Un débat! *affûte ses arguments les plus acérés Smile

Tenrolf a écrit:


Moins télépathe ? C'est à dire ? Je me demande bien de quoi tu parle et je suis curieux là.
(car a priori il utilise la télépathie au sens propre du terme, par exemple en endormant un gosse dans Listen).


Le Docteur est bien sûr télépathe dans toutes ses incarnations mais il l'est clairement plus ou moins. Eleven par exemple était carrément capable d'envoyer à Craig tout un "set" de souvenirs (bon, en donnant un coup de boule avec, ce qui n'est pas le plus cool, mais tout de même^^). Ici, Twelve annonce lui-même avoir perdu un peu de ce pouvoir quand il dit dans Heaven sent, au moment de convaincre la porte de s'ouvrir, "When I was young and telepathic". Je pense d'ailleurs que s'il choisit d'utiliser un neuronal block pour effacer la mémoire de Clara plutôt que de le faire lui-même, c'est aussi parce qu'il est moins sûr de lui : il dit que ce sera plus confortable pour elle, je pense que c'est tout simplement parce qu'il est oins doué pour le faire. Je pense du coup que sa difficulté à appréhender les sentiments humains vient du fait que cette incarnation soit moins télépathe que les autres mais c'est une simple théorie qui n'engage bien sûr que moi.^^


Pour revenir sur qui est le Docteur le plus inquiétant, je trouve que pour le coup Twelve énonce clairement ses règles. Pas dans la saison 8 où il passe beaucoup de temps à se construire et ou en effet la barrière était floue (ce qui était justement le principe de la saison) mais cette année plusieurs fois.

Dès The witch's familiar, il insiste sur l'importance de la compassion et du pardon. Dans le double épisode zygon, il réaffirme son pacifisme (durant la saison précédente où il était encore "en formation", ce pacifisme se manifestait maladroitement par un violent anti-militarisme). Enfin, il finit carrément la saison par une véritable profession de foi, écho de celle du 50eme anniversaire, qu'il va offrir à Clara sous forme de conseil : " Run like hell because you’ll always need to. Laugh at everything because it’s always funny. Never be cruel and never be cowardly and if you ever are, always make amends."

Tu as raison, parfois il déroge à cette règle : TOUJOURS pour la même raison, Clara. C'est clairement pour cela qu'il décide de briser leur couple dans Hell bent et je suppose donc que le Docteur de la saison 10 sera beaucoup plus stable. Cela dit même avec le grain de sable Clara qui le conduisait parfois à aller trop loin, je l'ai toujours trouvé beaucoup moins potentiellement dangereux que Ten.

Tu dis que le fait que dès le début Ten se fixe la règle "no second chance" et s'y tient le rend plus stable mais ça le rend surtout beaucoup plus inquiétant car cette règle est anti Doctoresque au possible. Elle va même pour moi à l'encontre de la promesse d'être le Docteur que chaque incarnation (War Doctor excepté... et encore!) tente de suivre. Le Docteur est par définition celui qui pardonne ou du moins, s'il ne pardonne pas, qui donne une autre chance même à ses pires ennemis : c'est une énorme partie de son identité. Four se refuse à tuer la race Dalek "au berceau" car ce génocide serait pour lui un crime de la même ampleur que ceux des Daleks, Nine refuse de brancher le câble de l'arme qui détruirait instantanément tous les Daleks fin saison 1 et est fier d'être considéré comme lâche pour cela... Les exemples de ce type ne manquent pas dans toute la série.

Ten lui-même, fort heureusement, déroge très souvent à sa règle du "no second chance" : il veut épargner le Maître en saison 3 et est désespéré quand il échoue, il essaie de sauver Davros en saison 4 et souffre aussi quand il échoue. A cette occasion, il exile même son double parce que ce dernier n'a pas hésité à tuer ceux qui l'attaquaient, c'est à dire parce qu'il a suivi la règle "no second chance" qu'il s'était lui-même fixé. Dans End of time il se retrouve dans l'incapacité de tirer alors même que cela semblait être la seule solution. Mais à coté de ces moments il peut parfois se montrer extrêmement dérangeant et sombre. Ça en fait un excellent personnage parce que justement capable du meilleur comme du pire mais je le trouve bien plus inquiétant et, justement, instable dans cette immense variation. Tous les Docteurs sans exception ont un coté sombre mais je trouve que Ten est celui qui va le plus loin, dans le bon comme dans le mauvais.

Tu as raison, ce qui se passe avec Harriet est discutable. Je trouve personnellement les arguments de cette dernière pertinents : le Docteur ne peut pas être toujours là et si une race guerrière comme les Sycorax faisait passer le mot dans la galaxie que certes la Terre est protégée mais par une seule personne pas toujours là et en plus visiblement peu motivée à l'idée de détruire les envahisseurs, ce serait sûrement dangereux sur le long terme. Cela dit le fait que Ten soit choqué par cette décision est tout à fait doctoresque et si le fait qu'il détruise la carrière d'Harriet en retour, surtout juste après avoir tué le chef sans remords, m'a tout de suite semblé très limite, ça reste justifiable.

En revanche la vengeance sur la family of blood est de la cruauté pure: compréhensible, certes, humaine même (Ten est pour moi de toute manière le plus humain des Docteurs sur pas mal de points) mais effrayante de cruauté néanmoins. Ils ont perdu, ne sont plus un danger, Ten pouvait sans difficulté les envoyer ensemble sur une planète déserte finir leur courte vie ou même les tuer: il les laisse souffrir, seuls (une race visiblement incapable de fonctionner autrement qu'en famille), pour l'éternité! Sachant que le double épisode a pris soin de nous montrer que Ten "humanisé" et sans sa mémoire de seigneur du temps n'est pas vraiment un brave type, cette vengeance montre vraiment un aspect très inquiétant du personnage. J'ai adoré la scène hein (j'adore les moments où le Docteur montre son coté sombre^^), mais c'est pour moi de toute la série le moment où le Docteur faillit le plus à ce qu'il est.

Autre moment de cruauté, son traitement de Jack, pourtant un ami qui s'est sacrifié pour lui. Quand bien même il lui était douloureux de l'approcher, je ne vois pas ce qui l'empêchait au moins de lui faire parvenir un vortex maniplator avec une lettre explicative : au lieu de ça il l'abandonne sans explications, ne lui offre aucune excuses quand il le retrouve et se permet même de le réprimander parce qu'il travaille pour Torchwood. J'ai passé la fin de la saison 3 à espérer que Jack colle une droite au Docteur, je ne me suis toujours pas remise de la déception.^^

Paradoxalement, si son moment "time lord victorious" est bien sûr le déconnage le plus impressionnant de Ten, je le trouve bien plus pardonnable. Déjà, il est totalement logique avec l'évolution du personnage : ce Docteur, que RTD a pris soin de nous montrer parfois très limite, qui en plus voyage seul depuis trop longtemps et qui sait qu'il est à la fin de sa vie est clairement prêt à faire une grosse bêtise. Mais surtout, il comprend immédiatement lorsque Adelaïde se suicide qu'il est allé trop loin et même s'il fuira encore quelques temps il s'avère prêt à payer lorsque le moment est venu. Et en effet, pour payer son hubris, il mourra non pas en sauvant l'univers mais plus tard, sans témoins, presque par accident, en sauvant un unique vieillard. Ce moment time lord victorious est pour moi à mettre sur le même plan (bien qu'en plus gigantesque) que Twelve qui tire sur le général et met en danger l'espace-temps dans Hell bent: il sait immédiatement qu'il est allé trop loin et il accepte d'en payer le prix en quittant Clara pour de bon.

Bref (enfin, c'est tout sauf bref mais je suis une bavarde^^), Ten est pour moi bien plus inquiétant et instable que Twelve parce que presque "bipolaire" (pas au point de vue psychiatrique hein) dans ses actions. Il peut se montrer extrêmement affectueux et joueur puis totalement effrayant et inhumain à un point bien plus impressionnant que ses autres incarnations. Twelve, à coté, a une amplitude bien plus réduite: il est souvent d'un abord assez froid même s'il montre parfois le coté gamin et joueur de chaque incarnation, ses démonstrations d'affection sont bien plus rares (ça va mieux cette année que l'an dernier mais c'est pas encore ça^^) mais ses moments de cruauté sont souvent de simples maladresses.

Surtout, je n'ai pas un instant douté du fait que ce soit au fond un brave type parce que je ne l'ai pas vu une seule fois faire preuve de cruauté gratuite alors que je l'ai vu plusieurs fois montrer sa compassion (comme avec Davros) ou sa capacité à pardonner (avec Clara dans l'avant dernier épisode de la saison Cool. Le seul moment où l'on pouvait avoir un doute est pour moi le début de la saison 8, où même lui n'est plus très sûr de ce qu'il est : j'ai d'ailleurs adoré que la fin de l'épisode 1 laisse planer le doute et qu'on ne sache pas avec certitude si le robot avait sauté de lui-même ou si le Docteur l'avait poussé.



Powerof3 a écrit:
(j'avais beaucoup aimé ta critique sur l'épisode Tyr).


Merci bien.^^ Vu que tu es fan des base under siege et que j'ai beaucoup de mal avec le format, nos tops divergent forcément mais nos impressions sur la saison semblent similaires. J'ai d'ailleurs moi aussi la saison 6 en première position de mon top: plus inégale mais très attachante. Je crois en revanche que cette saison serait en 2ème place, peut être à égalité avec la 5.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Sleven
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2011
Messages: 215
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Déc 2015 - 15:17    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

En ce qui me concerne, c'est très simple : cette neuvième saison est ma préférée depuis la reprise du show en 2015.

Steven Moffat est tout simplement un scénariste de génie, qui manie ses personnages, ses intrigues et ses thématiques avec une aisance incroyable, se permettant même de développer sa touche personnelle sur la plupart de ses épisodes, à travers une écriture intelligente, ludique et qui se joue des attentes des spectateurs. Je retrouve chez lui la même grâce qui caractérise ces auteurs issus du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande, tels que Grant Morrison ou Neil Gaiman. Durant cette neuvième saison, Moffat développe une thématique articulée autour de la mort, une réflexion déjà entamée l'an dernier avec tout ce qui gravitait autour de la Nécrosphère et le destin de Danny Pink. Ainsi, chaque épisode s'articule autour de ce thème (la mort annoncée de Davros, les fantômes, le compte à rebours du Corbeau, etc) jusqu'à s'immiscer dans les titres mêmes ("The Girl who Died" et sa suite, thèse et antithèse, épisodes qui vont d'ailleurs permettre de développer une fausse piste lors du final).

Le scénariste a bien compris que développer une mythologie complète serait bien vain, si des personnages creusés et intéressants ne prenaient pas vie à l'écran. C'est pourquoi, une nouvelle fois, Clara prend une importance considérable tout au long de la saison, malgré un diptyque d'ouverture qui la laissait un peu sur le carreau. Clairement marquée par son deuil, la jeune femme se drogue à l'adrénaline. Côtoyant le Docteur à longueur de temps, voilà qu'elle subit un transfert de personnalité et se pare alors d'un courage implacable. En parallèle, Steven Moffat exploite son intrigue de la septième saison, afin de donner un sens fort à la conclusion de cette neuvième série d'épisodes. En effet, au fil des ans, Clara est devenue essentielle pour le Docteur : elle l'a sauvé en une multitude de points à travers le temps et l'espace, elle l'a conditionné, d'une certaine manière, comme on peut le voir dans l'épisode "Listen". En gros, la vie du Docteur est considérablement influencée par la fille impossible. L'attachement qu'éprouve donc le Seigneur du Temps envers cette jeune humaine est, ainsi, d'une force à toute épreuve. Les fans l'ont remarqué, beaucoup ont exprimé leur mécontentement, hurlant sur le net que Clara devenait la vedette du show. Et bien c'était bel et bien voulu par le scénariste. En effet, le Docteur est tellement proche de Clara, lié à elle par un sentiment qui semple bien plus fort que de l'amour, le voilà incapable de se plier aux règles de l'univers. Même la mort ne peut lui ôter sa compagne. C'est un concept terriblement fort que de braver les règles de la vie et de la mort, chose qu'il n'a jamais fait pour personne. Le seul moyen pour qu'il se sépare de Clara, sans causer de dégâts, réside dans l'oubli. C'est l'unique solution pour éviter la rage d'un Seigneur du Temps envahi par le désespoir. Et c'est juste absolument magnifique.

Les épisodes qui parsèment cette saison sont quasiment tous construits en deux actes, excepté "Sleep no More", un simple épisode (qui appelle néanmoins à une suite future), et le trio d'épisodes finaux. Pourtant, chaque double-épisode fait l'effort de proposer quelque chose de différent entre sa première et sa seconde partie, ce qui permet de proposer des histoires assez développées qui ne stagnent jamais. Les gros morceaux cette année sont, selon moi, le double-épisode d'ouverture, le double-épisode consacré au personnage d'Ashildr et les trois finaux bien évidemment. Je pense même que "Heaven Sent" détrône "Blink" dans sa position d'épisode favori. Mais l'ensemble des épisodes construisent une incarnation du Docteur, que ce dernier se plaît à faire voler en éclats lors du final, toujours dans cette optique de sauver Clara. Tout ce que le personnage affirme, clame haut et fort, n'existe plus quand il s'agit de sauver son amie. Citons ce discours incroyable dans l'épisode "Inversion of Zygons", durant lequel le Docteur semble briser par tant de violence, et comparons-le à ces actes durant "Hell Bent" (il assassine tout de même un compatriote, régénération ou pas). Toute la saison exploite cette thématique comme quoi aucune loi de l'univers, aucune créature vivante, ne pourra l'empêcher de la sauver, elle.

Plus terre à terre, la saison distille quelques moments de grâce que j'affectionne tout particulièrement. J'apprécie beaucoup certains dialogues de "The Girl who Died" et "The Wowan who Lived", ainsi que le travelling circulaire qui entoure Ashildr tandis que les saisons défilent (kitsch, mais ça fonctionne sur moi). Le dialogue qui précède le sacrifice de Clara ainsi que son dernier souffle sont aussi de sacrés moments. Tout le début de "Hell Bent", ainsi que la conclusion de l'épisode, sont parmi les moments les plus réjouissants de la saison. L'opening de "Before the Lake" restera aussi dans mes souvenirs un petit moment. Et "Heaven Sent" est un grand moment de télévision, tout simplement. La bande-son de cette saison est aussi très réjouissante, il me tarde de me procurer le coffret de l'OST (en espérant qu'on aura droit, une nouvelle fois, aux affiches de Radio Times comme l'an dernier).


Les meilleurs épisodes :
03) The Girl who Died
02) Hell Bent
01) Heaven Sent

La déception:
01) Sleep no More
Revenir en haut
Cassoulet
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2011
Messages: 32
Localisation: paris
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Sam 12 Déc 2015 - 19:45    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

cela faisait longtemps qu'une saison entière n'avait atteint ce niveau de qualité, je n'ai pas encore vu l'épisode qui parait le plus faible, sleep no more, par contre j'ai vu tous les autres et pas un ne laisse un gout amer, ils apportent tous quelque chose à l'univers de la série, aux personnages en particulier.
Concernant l'hybride, il me parait évident que nous connaissons un personnage qui remplit parfaitement les critères: guerrier, mi-humain, mi-seigneur du temps, vous vous rappelez de cet individu conçu à bord du tardis, mais si voyons, la progéniture de la famille Pond. River song est la meilleure candidate pour incarner cet hybride qu'on annonce depuis quelques temps, de fait elle est hybride après tout.
Et en plus elle apparait dans l'épisode de Noël qui n'a pas d'intrigue très claire d'après le trailer, est ce que c'est pour ménager des effets de surprise concernant l'arc de la saison sur l'hybride qui marche sur les ruines de Gallifrey?
Revenir en haut
Kamoulox
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2015
Messages: 9
Localisation: Au TARDIS
Féminin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 13 Déc 2015 - 20:47    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

Des pavés des pavés des pavés partouuuut !!! Ben moi sinon j'ai bien aimer mais sans plus !
_________________
Meh.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Alark
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2013
Messages: 843
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Dim 13 Déc 2015 - 21:41    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

Pas possible, l'hybride c'est Clara/Docteur.
Ca a été dit dans Hell Bent.
_________________
Hermit, Devil, Emperor, Death
The Alpha & Omega made by Faith
Revenir en haut
Monsieur Tanuki
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2012
Messages: 1 054
Localisation: Ici et un peu là-bas aussi...
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 13 Déc 2015 - 21:55    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

Non ça n'a pas été affirmé mais simplement envisagé , rien de définitif sur la question.

Je ferais un bilan détaillé plus tard avec des avis sur chacun des épisodes , mais en attendant je peux dire que c'est sans aucun doute ma saison préférée de NuWho ( même si le final m'a fait l'effet d'une bonne douche froide ) , et elle contient même ce qui est devenu mon épisode préféré de NuWho ( ex aequo avec Midnight tout de même) , Heaven Sent.

Et sur le format j'ai bien apprécié la présence marquée des Two parters ( qu'ils soient vrais ou simplement basés sur une thématique d'ensemble). Après il ne faudrait pas abuser du format , mais l'espace d'une saison en plus des autres expérimentations salutaires ça fait du bien .
_________________
Merci à la grande Dame Eleusys pour ce magnifique avatar .

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
malikay
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2011
Messages: 276
Localisation: Montpellier
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 15 Déc 2015 - 01:41    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

Pour moi la meilleure saison depuis la saison 6 , voir même au dessus !
J'ai adorer !
_________________
La signature n'est pas disponible pour le moment, veuillez laisser un message après le bip sonore
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
saeba_san
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2015
Messages: 64
Localisation: Quand ça ?
Masculin Bélier (21mar-19avr) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 15 Déc 2015 - 14:18    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

Je suis assez d'accord avec Cassoulet l'hybride est River Song ! Ce qui est dit dans Hell Bent c'est qu'il est possible que le duo Docteur/Clara soit l'hybride mais celle qui pourrait marcher sur les ruines de Gallifrey pour soigner son coeur meurtri c'est bien cette psychopathe de River !
_________________

"Maiiis noooon ! Si j’étais tombé sur un faisan, j'srais pas en train de m'la péter comme ça !" Léodagan - Kaamelott
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 16 Déc 2015 - 14:15    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

En lisant de si de là j'ai vu beaucoup d'enthousiasme sur les premières parties d'épisodes et de déceptions sur les secondes parties.
Une saisons qui sans l'avoir regardé (Pour l'instant) brille par uniquement des doubles épisodes d'ailleurs.
Revenir en haut
Lecrivaindujour
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2013
Messages: 360
Localisation: Quelque part au fin fond d'une crevette géante
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 7 Jan 2016 - 22:14    Sujet du message: Bilan Saison 9 Répondre en citant

La réalisation était un peu trop posée avec beaucoup de plans fixes ce qui, ajouté au format de doubles épisodes de une heure, rendait le tout plus lent (un peu comme les classiques), ce qui n'est pas gênant pour les bons épisodes mais au contraire l'est beaucoup pour des épisodes un peu en dessous.
Globalement le scénario des épisodes était toujours excellent, même pour The Girl Who Died/The Woman who Lived, l'exception étant pour moi comme pour beaucoup d'autres Sleep no More, que j'ai vraiment pas aimé et qui est toujours assez incompréhensible. On a même des perles comme bien sûr Heaven Sent, le meilleur épisode de Twelve avec Deep Breath.
Par contre je trouve dommage qu'on ait pas eu de vrai fil rouge principal (on a certes des apparitions ponctuelles de Moi, Clara qui prend de plus en plus de risques et le thème de la mort, mais ça ne constitue pas un vrai fil conducteur de toute une saison où l'on voit que tout est lié dans le final) et surtout les deux révélations importantes qui arrivent comme un cheveu sur la soupe (le nouveau visage de Twelve d'une part, et le mystère autour de Gallifrey d'autre part). J'ai comme l'impression que Moffat a voulu précipiter les choses pour son départ, sauf qu'il va rester, alors...
Et comment ne pas parler de Clara? Sans que ça soit la saison de trop (y a jamais de saison de trop, même pour les Pond), je commençais à vouloir qu'elle parte. Et ce qui m'a énervé, et ce depuis la saison 8, c'est que Moffat ne veut pas la laisser partir. Death in Heaven et Last Christmas auraient pu offrir d'excellentes fins à ce personnage qui méritait de partir dignement. Face the Raven était clairement pas pareil, parce que ça faisait quand même le troisième départ tragique d'affilée et que Clara méritait clairement pas ça malgré les prises de risque. Et en plus Moffat appuie encore sur le bouton reboot. Stop!

Bref, dans l'ensemble une bonne saison, Clara reste bonne malgré le léger ras-le-bol que j'avais du perso, et il est vrai que je préfère la période Twelve à la période Eleven. ^^
_________________
J'écris des textes et je relis ceux des autres.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:42    Sujet du message: Bilan Saison 9

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 9 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 2 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com