Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[1x05] Brave-ish heart

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Class -> Saison 1
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nanou
Time Lord

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 3 534
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 5 Nov 2016 - 14:25    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant



- Scénariste : Patrick Ness - Réalisateur : Philippa Langdale


As Charlie, Matteusz and Tanya try to stop the petals from annihilating the human race, April must fight the terrifying force of Corakinus, light years away from home.


Fiche IMDB de l'épisode

Bande Annonce





Diffusion le Samedi 12 novembre 2016 sur BBC3
_________________

*a-Matt-Smith-pour-son-birthD-et-est-sur-David*
des bananes dans le void
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Nov 2016 - 14:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Asson
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2013
Messages: 302
Localisation: La Baie du Grand Méchant Loup
Masculin Cancer (21juin-23juil) 牛 Buffle

MessagePosté le: Lun 14 Nov 2016 - 02:15    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant

Aucun commentaire sur l'épisode pour l'instant ? Étrange.

Il était bien sympa pourtant !


Quelques commentaires à chaud : Miss Quill me fait de plus en plus penser à Spike. Sa "puce" fonctionne exactement de la même façon quand elle frappe Charlie. Je le dis avant que Tyr ne fasse la remarque Laughing
La relation entre April et son père est en bonne voie. Cependant, je trouve presque dommage d'avoir retiré ses pouvoirs à April. C'était cool qu'elle soit la reine des Shadow Kin. Enfin, la roi. Je suppose que sa force et ses capacités auraient rendus les combats futurs trop simples. (c'était sa "colère" qui lui a donné l'avantage ? Vraiment ?)
Je trouve Ram très mignon avec April. Oh, et le passage sur la religion était assez bien abordé. Ils ont peut-être un peut trop insister sur le sujet, mais c'était plutôt réussi.
La phrase sur Frodon est censés dire que les films seigneurs des anneaux n'appartiennent plus à cette génération ? C'est comme ça que je l'ai interprété en tout cas.
Mateusz est adorable avec Charlie, aussi.

Je n'ai pas compris comment le lien entre April et (l'ancien) roi des Shadow Kin avait était rompu. Mais je n'avais pas non plus compris comment il avait était établi...
Je me demande si la rancœur de Charlie va s'atténuer après que ses pires ennemis aient sauvés la Terre. (d'ailleurs, résolution encore une fois un peu simpliste)


Bref, vivement la semaine prochaine ! Un huis-clos apparemment.

_________________
"Roses are red,
The TARDIS is blue,
The Doctor once said,
Rose Tyler, I..."
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 14 Nov 2016 - 18:26    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant

Asson a écrit:
Aucun commentaire sur l'épisode pour l'instant ? Étrange.

Il était bien sympa pourtant !


Promis, j'ai commencé ma review (j'en ai déjà fait 4 pages word) mais nous sommes en période de fin de trimestre, je dois aussi reviewer les dernières copies d'une petite centaine d'élèves. Ce sera donc pour demain je pense Smile Dans tous les cas, je n'ai pas passé un mauvais moment mais quelques éléments m'ont vraiment rebutée cette semaine.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques


Dernière édition par Tyr le Mar 15 Nov 2016 - 04:02; édité 1 fois
Revenir en haut
DarkDalek
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 428
Localisation: Dans le vasseau dalek
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mar 15 Nov 2016 - 00:36    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant

J'ai vu "dernier message de Tyr" et je pensais lire la review quelle déception Laughing
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 15 Nov 2016 - 17:25    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant

DarkDalek a écrit:
J'ai vu "dernier message de Tyr" et je pensais lire la review quelle déception Laughing



Désolée, la voilà.^^


-Are you hurt?
-No. Not yet!

Ceux qui ont le courage de lire mes pavés savent que j'avais trouvé l'épisode de la semaine dernière intéressant mais profondément bordélique et rushé, comme si les scénaristes avaient tenté de faire rentrer les storylines de deux ou trois épisodes -dont le final- en 45 minutes et zappaient frénétiquement d'une intrigue à l'autre. Cet aspect accéléré ne m'avait certes pas dérangée lorsqu'il s'agissait de bâcler tout le coté émois adolescents de l'histoire mais m'avait tout de même plus gênée concernant les autres intrigues. Que dire donc de cette deuxième partie d'épisode? Et bien, reprenez mes critiques de la semaine dernière... et inversez-les. Cet épisode n'est pas mauvais en soi mais est bien trop lent sur pas mal de points, en particulier sur les émois adolescents. Class, tu es une série fort sympathique et pleine de promesses mais il va falloir apprendre le juste milieu : l'auto-dérision est une belle qualité mais ne te sauvera pas à tous les coups. Je vais commencer par ce qui m'a déplu afin de pouvoir finir sur une note positive.



I. Paroles paroles paroooooooooles

Je réalise combien c'est hypocrite de faire remarquer ce problème lorsqu'on est incapable de faire une review de moins de 5 pages mais... que cet épisode est bavard! J'ai parfois eu l'impression d'être en train de subir un opéra où chaque personnage se trouve obligé de déclamer durant de longs monologues des éléments que l'action elle-même éclaircissait bien assez.

Un personnage m'a particulièrement horripilé sur ce point puisqu'il cumule le fait d'être dans quasi tous les passages inutiles avec un jeu d'acteur qui ferait passer Padalecki de Supernatural pour un nominé aux oscars : je veux bien sûr parler du père d'April. A son dernier dialogue, j'ai carrément arrêté de le regarder tant ses grimaces m'insupportaient et j'ai pourtant visionné plusieurs séries de la CW, c'est vous dire ma tolérance sur ce point. Il faut néanmoins admettre que le malheureux acteur n'est pas aidé par les dialogues : si sa discussion houleuse avec le père de Ram sur le thème de quel gamin a corrompu l'autre était je trouve plutôt crédible vu la situation, je commençais déjà à me crisper lorsqu'il tentait de rappeler à son ex épouse ses souvenirs des 8 ans d'April afin d'agrandir la connexion. Cela sonnait atrocement faux et ne servait de plus que de prétexte aux scénaristes pour offrir une forme de rédemption à ce personnage... ce que sa scène suivante fait également.

Ah oui, la scène suivante... Papa April fait donc un poignant discours à sa fille prête à tuer le shadow king sur le thème du "tu vaux mieux que ça", ce qui aurait été ma fois tout à fait acceptable si 1) il ne jouait pas aussi mal 2) nous n'avions pas eu le même discours presque au mot près la semaine dernière de la part de Ram lorsqu'elle était sur le point de tuer son père. Le pire est que les scénaristes sont parfaitement conscients de cette redite puisqu'ils font dire à April, excédée "Can everybody just stop telling me what I'm like?" Bref, je ne vous cacherais pas que j'ai été tentée de faire avance rapide durant tout ce passage et que j'ai failli applaudir lorsqu'April finit par demander à son père "Could you just please stop talking?". Il est possible que j'aie en revanche réellement applaudi en fin d'épisode lorsque j'ai compris que nous avions quelques chances de ne plus jamais revoir le père : on y croit!

Heureusement, les autres longueurs sont plus supportables et je dois admettre ne pas forcément être objective en ce qui les concerne puisqu'il s'agit des dialogues amoureux de Ram et April et que mon allergie à ce genre de thème n'aide pas ma patience. Je n'y peux rien, ce couple ne m'intéresse pas vraiment, sans doute parce qu'April et Ram sont (dans cet ordre) les personnages principaux qui me plaisent le moins. Bravo néanmoins aux scénaristes pour l'auto-dérision dont ils ont fait preuve durant ces moments, comme lorsque le shadow king, témoin de ces roucoulades, soupire "teenagers!" en levant les yeux au ciel (je pense que ma réaction était assez similaire^^). Ma favorité reste la scène où April demande à Ram de ne surtout pas lui dire qu'il l'aime et que ce dernier s'exclame "What? I wasn't. I've known you, like, a month." Ravie de voir un teen show dans lequel les couples ne sont pas automatiquement fusionnels et "pour la vie" au bout de cinq minutes d'écran. Pour en finir avec Ram et April, je remarquerai simplement que si j'étais personnellement intéressée par le petit cours improvisé sur la religion Sikh (dont je ne connais à ma grande honte pas grand chose), je l'aurais VRAIMENT préféré dans un épisode un peu moins bavard que celui-ci. D'autant plus que je ne trouve pas vraiment le moment (ils cherchent à rejoindre le shadow king au plus vite) et le lieu (l'intérieur d'un volcan) très bien choisi pour cette digression culturelle. Ce passage aurait été plus à sa place la semaine dernière pour ralentir un peu le rythme souvent assez effréné.

Vous remarquerez que je ne mentionne pas l'autre moment assez long de l'épisode, les dialogues Quill-Charlie-Matteusz-Proviseur autour du cabinet des âmes, tout simplement parce que je ne l'ai pas trouvé lent malgré plusieurs arguments répétés presque mots pour mots. C'est fou comme notre perception change quand les personnages nous intéressent. J'avais prévenu que je ne serais pas forcément très objective. Smile


II. The shadow plot

Passons maintenant à une autre critique. Autant j'avais été agréablement surprise la semaine dernière de l'intrigue shadow kin, qui ne m'inspirait pourtant pas trop durant le pilote, autant je me suis plusieurs fois facepalmée cette fois-ci.

J'avais fait le parallèle à ma dernière review entre le lien April/Shadow king et celui entre Harry et Voldemort mais j'aurais néanmoins apprécié que l'épisode ne donne pas raison à Dumbledore en faisant du pouvoir de l'amour une arme importante. J'admets (on est dans un teen show de science-fiction) que April et le roi partagent un coeur qui se balade de l'un à l'autre à chaque battement et les connecte, c'est même je trouve assez poétique. Je comprends aussi que la connexion entre les deux a commencé à grandir d'abord à cause des efforts du roi et de ses sbires pour récupérer le coeur puis parce qu'April a utilisé celle-ci pour guérir sa mère : on est dans un ultra-classique "dois-je utiliser pour le bien des pouvoirs démoniaques qui risquent d'agrandir l'influence des forces obscures sur moi?" qu'on retrouve par exemple aussi bien dans Harry Potter (lorsqu'il utilise les visions de Voldemort), dans Tolkien (avec l'anneau) ou dans les premières saisons de Supernatural (les pouvoirs de Sam). J'accepte aussi, même si c'est un peu facile, que cet échange de pouvoir soit très déséquilibré (April a des super-pouvoirs, le roi... devient plus câlin).

En revanche, je tique un peu sur le fait qu'April ait pu utiliser ladite connexion pour guérir sa mère puisqu'elle aurait forcément dû avoir reçu cette connaissance du roi et que les shadow kins ne me semblent pas être une race qui se soucie de guérir les "faibles". Mais ce que j'ai bien plus de mal à avaler est que la fameuse connexion agrandie se referme soudain lorsqu'April rejoint l'Underneath car ce n'est pas logique. Si le shadow King peut désormais trouver la Terre, et on nous le dit plusieurs fois, alors April aussi! Quant-au fait que sa mère puisse influer sur la connexion de l'autre côté de celle-ci en pensant à April... hein? Ca se tient à peu près autant que dans Closing Time, lorsque Craig détruit les cybermen qui l'ont à moitié converti parce que son fils pleure, c'est illogique! La mère d'April n'a rien à voir dans cette connexion, l'action de la guérir a certes agrandi le lien mais la mère elle même n'en fait pas partie.

Les scénaristes, pour leur défense, ont bien vu que le coup du "power of love" sentait un peu mauvais et ont tenté de retomber sur leurs pattes en faisant dire au roi que toute leur race est connectée les uns aux autres et qu'April a donc ajouté sa mère à ce lien en la guérissant. J’applaudis le fait que nous ayons au moins une tentative d'explication (Dr Who ne fait pas toujours cet effort^^) mais qu'elle est bancale! Déjà, les shadow kins me semblent fort égocentriques et aptes à s'entre-tuer pour une race donc chaque membre est connecté aux autres. Ensuite, si April est en partie Shadow kin à cause de son coeur partagé avec le roi, sa mère ne l'est pas du tout et le lien entre elles deux est uniquement sentimental, pas "physique" comme avec le roi ou psychique comme avec le reste des shadow kins. Bref, cette explication me semble être un "ta gueule c'est magique" vaguement déguisé en explication, ce qui encore une fois est néanmoins un louable effort : tant de teen shows (et de séries adultes) ne prennent même pas cette peine.

Mais surtout, surtout... que le roi Corakinus est décevant! Je comprends bien que l'échange de pouvoirs entre lui et April ait été déséquilibré mais quand même! Je récapitule donc les décisions du grand leader des terribles shadow kins: lorsque la connexion entre lui et April (et donc la Terre) s'ouvre, lui permettant ainsi de partir immédiatement détruire les deux aliens qu'il pourchassait ET la race de celle qui a volé en partie son coeur, il... ne fait rien. Mais alors rien du tout! Il ricane de manière sardonique en annonçant à haute voix qu'il peut désormais détruire la Terre mais reste tranquillement chez lui en attendant qu'April vienne le rejoindre. April et Ram ont le temps d'avoir toute une conversation allant des capacités cognitives limitées des footballeurs aux particularités de la religion Sikh puis de faire un trekking dans les sous-terrains de la planète sans que le roi ne fasse quoi que ce soit! Et il ne sait même pas à ce moment là qu'April est déjà sur son territoire, ce n'est donc pas parce qu'il décide qu'il préfère que la confrontation ait lieu chez lui.

Quant-au fait que le roi d'une race guerrière dont l’existence entière est vouée au combat se fasse battre par une ado lambda qui a juste reçu en téléchargement accéléré des méthodes de combat de sa race mais n'a pas un corps particulièrement athlétique ou une super invulnérabilité alors que lui est en revanche composé de lave en fusion... désolée mais non, ça ne passe pas. Là encore, les scénaristes tentent vaillamment d’offrir une explication (April est juste plus énervée) mais...sérieusement? April l'ado ordinaire dont le seul pouvoir est de réussir à ne pas être ridicule en jouant de la musique folk au violon est à ce moment là plus énervée par la situation que le roi guerrier en pleine guerre sainte qui a vu toute sa crédibilité s'effondrer après une invasion avortée à cause d'une poignée d'ados et d'un vieillard dans une boîte bleue? Qui a perdu son cœur et s'est retrouvé à quémander un câlin à un(e) de ses subordonné(e)s? Soit le shadow king est un maître zen, soit cette explication est foireuse. Devinez vers quelle explication je penche?

Je ne m'étendrais pas sur le dénouement très deus ex machina où les shadow kins, désormais sous le contrôle d'April, font gentiment le ménage sur Terre avant de fermer la porte derrière eux en emportant la connexion améliorée trop gênante (mais en laissant celle de base, qui peut s'avérer utile pour la suite). Oui, c'est facile mais oui, c'est une facilité que je trouve très acceptable. Déjà parce qu'elle permet de faire perdre ses super-pouvoirs à April : les héros sont un groupe, ça ne fonctionnera pas si un des personnages est infiniment plus puissant que les autres et a carrément une armée à sa disposition. Ensuite parce que cela permet de conclure l'intrigue "prétexte" (les pétales tueurs) de manière à ce qu'il ne reste pas de traces de leur passage (à part quelques cadavres^^) : vu que la série joue sur le fait que personne n'est officiellement au courant des anomalies dans la ville, on doit obligatoirement trouver un dénouement qui permette de continuer l'aveuglement des habitants et je suis contente que ce ne soit pas l'habituelle amnésie collective chère à Buffy. Enfin, parce que encore une fois ces facilités sont assez assumées (même la majorité des personnages a deviné ce dénouement assez vite, ne parlons pas du spectateur). Bref, je suis parfaitement prête à accepter dans une série qui ne se prend pas trop au sérieux quelques facilités assumées tant qu'elles ne sont pas complètement illogiques.


III Les points forts

Bon, je viens de passer quatre pages word à râler sur un épisode que je trouve pourtant plutôt sympathique et qui ne manque pas d’intérêt. Finissons donc sur cette touche positive.

Comme depuis le début de la saison, j'apprécie le mélange de gore (je plains le légiste qui va devoir donner les raisons de la mort des victimes de la semaine), d'action et de fun de l'épisode même si j'aurais apprécié que les scénaristes nous évitent le monumental coup de vieux que nous infligent Ram et April en qualifiant LE seigneur des anneaux de vieux film. Sad On retrouve encore une fois un humour assez buffyesque entre les références à la culture populaire, les punchlines des personnages ( "even with a gun you should never turn your back from an angry pole") et leur tendance à dédramatiser les situations les plus critiques (mention spéciale au “Oh, yeah, the world's ending. But you were busy.” de Tanya à April). Enfin, j'apprécie l'auto-dérision dont font preuve à la fois les scénaristes et les personnages pour justifier leurs choix, comme lorsque Ram admet à April lorsque cette dernière lui demande pourquoi il l'a suivi "I don't know why I'm here. I just sort of acted without thinking. It's kind of a problem for footballers."

J'ai évidement beaucoup aimé Miss Quill cette semaine (oui, j'ai l'obligation contractuelle de le dire à chaque review^^). Je suis ravie qu'elle ait payé de sa personne et accepté de souffrir pour que nous ayons enfin le plaisir de la voir mettre une droite fort méritée à prince Couillon (et oui, comme Asson, j'ai remarqué la similitude avec une certaine scène de Buffy^^) et j'ai bien sûr fort apprécié l'espèce de mexican standoff entre la proviseur, miss Quill et Charlie. Alors oui, la scène est un peu longue et certains arguments sont répétés mais ils ne manquent pas d'intérêt. Miss Quill a en particulier l'intelligence de ne pas se contenter d'utiliser l'argument de la vengeance, qui n'a que peu de chance de fonctionner puisque Charlie s'est déjà une fois refusé à utiliser le cabinet pour venger son peuple. Elle fait aussi appel à la fois à son orgueil (et il n'en manque pas^^) et à son sens du devoir en lui promettant qu'il rentrera dans l'histoire comme le plus grand leader de son peuple et lui fait également remarquer que détruire les shadow kins sauvera potentiellement des milliards de vie puisque le but de cette race est de détruire l'univers.

Nous apprenons également quelques informations intéressantes sur miss Quill durant cette scène. Elle admet enfin que sa soif de vengeance ne vient pas uniquement du fait qu'elle soit issue d'une race guerrière mais bien de sa souffrance d'avoir perdu son peuple, elle fait enfin comprendre à Charlie que vu sa situation actuelle elle n'est absolument pas attachée à la vie (si cela pouvait le faire réfléchir...) et avoue même, surprise, avoir déjà été amoureuse. Le but de ces révélations est clairement d'humaniser le personnage, ce qui ne sera pas du luxe vu qu'elle va peut être être libérée de son alien du cerveau la semaine prochaine : il fallait donc bien qu'on nous montre cet aspect un peu plus "soft" de son caractère pour expliquer le fait qu'elle ne massacre pas Charlie immédiatement après sa délivrance vu la colère qu'elle éprouve actuellement à son égard. Cela dit, qu'elle ne se gène pas pour lui coller une autre droite, c'était jouissif!^^


Pour ce qui est des autres participants à ce charmant débat, Je ferais tout de même remarquer que Prince Couillon aurait pu sans difficulté désamorcer la situation simplement en se plaçant entre Matteusz et la Proviseur. Miss Quill aurait alors été obligée d'intervenir pour sauver Charlie puisqu'il aurait été menacé par le pistolet, problème réglé.^^ je trouvais également le fait que la Proviseur parte seule avec son petit revolver forcer Charlie à utiliser le Cabinet des âmes complètement stupide vu les immenses ressources que semblent avoir les Governors... jusqu'à ce qu'elle explique à Miss Quill qu'il s'agissait d'un test. Bien joué les scénaristes : une grosse facilité scénaristique habilement justifiée, ça se fête! Oh, et même deux d'ailleurs! Le rituel pour utiliser les âmes du cabinet est évidemment fort long pour laisser le temps à April de sauver la situation mais les scénaristes assument avec humour ce cliché en rendant l'incantation complètement ridicule (c'est en gros deux trois phrases reformulées une dizaine de fois) et en rappelant aux spectateurs, par l'intermédiaire de Miss Quill, que ce genre de discours ronflant est parfaitement typique de la race de Charlie, qui semble clairement beaucoup aimer s'écouter parler ("Oh, hell's bells. I'd forgotten how up themselves the Rhodians were.")

Je finirais sur le grand mystère de la saison. Non, pas le nombre de coups de poings que va se prendre Charlie quand miss Quill sera libre, je veux bien sûr parler des Governors. Nous savons donc désormais qu'ils ne sont pas une organisation gouvernementale (bye bye Torchwood), ne sont pas affiliés à UNIT et ont d'immenses ressources : ils peuvent se payer un inspecteur robot, peuvent libérer Miss Quill (leur technologie est donc plus avancée que celle des Rhodaniens et des Quills) et ont un service de renseignement franchement impressionnant au vu des informations qu'ils ont réussi à collecter. On sait aussi qu'ils ne sont pas embarrassés par les scrupules, qu'ils ne souhaitent apparemment pas la destruction de la Terre, qu'ils ont racheté l'école (sous le nom de "Ever Upward Reach", je me demande si c'est un indice sur leur but secret) et qu'ils protègent l'école, "keeping it ready". La préparer à quoi? Mystère pour l'instant mais je suppose que ce sera l'intrigue du final de la saison. J'aime en tout cas beaucoup le cynisme de leur porte parole : le moment où elle annonce à Miss Quill sur le ton de la conversation que non seulement ils comptaient plus sur April que sur Charlie pour sauver la situation mais qu'une seule âme du cabinet aurait sans doute suffi à détruire les pétales et donc que toute la scène de confrontation était un simple test m'a bien fait rire.


Pour conclure, il s'agit là d'un épisode hélas clairement trop bavard pour moi mais qui ne manque pas d'intérêt et a le mérite de développer à la fois Miss Quill et l'intrigue des mystérieux Governors. J'exige maintenant que l'épisode de la semaine prochaine se déroule ENFIN en classe vu que j'ai rarement vu une série aussi mal nommée : on a dû voir 3 minutes de cours en 5 épisodes. Je souhaiterais également que la semaine prochaine mette enfin Matteusz à l'honneur; le pauvre est non seulement le seul à ne pas avoir eu un épisode centré sur lui mais a été forcé cette semaine dans le rôle peu enviable de la demoiselle en détresse, il mérite mieux. Oh, et je finirais tout de même sur une grande déception personnelle : l'épisode se nomme brave(ish)heart et pas un seul personnage ne montre ses fesses! J'attendais un peu mieux des fanas de culture populaire que semblent être les scénaristes. Sad
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
DarkDalek
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 428
Localisation: Dans le vasseau dalek
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mar 15 Nov 2016 - 20:53    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant

Merci Tyr pour cette magnifique review ! Pour ma part je te rejoint sur certains points notamment sur le pouvoir de l'amour pour résoudre les intrigues, chose que je déteste le plus encore plus que le bouton qui résoud tout ou le "ta gueule c'est magique" J'espère qu'ils ne vont pas en abuser même si c'est une série pour ados.
J'ai également été surpris qu'April batte facilement le roi, une ado face au roi d'un peuple guerrier qui a anéanti plusieurs civilisations... Bon le roi n'est pêut être pas le plus fort, par exemple je pense que je gagnerais facilement un combat contre Hollande mais pourquoi le reste des Shadow King n'intervient pas non plus? Ils sont en grève ou ils savent que leur roi est un tocard?
Ensuite le père d'April si il joue mal, j'ai surtout remarqué sa voix, que je trouve bizarre et désagréable. Un point qui sera sans doute gommé en VF si la VF existe un jour...
Pour le reste je n'aime pas non plus le Prince Couillon et j'aurais aimé qu'il utilise son arme pour rien sachant qu' April allait résoudre le problème ça aurait été marrant mais ça aurait enlevé cette intrigue pour la suite. En ce qui concerne les gouverneurs je pense qu'on saura a la fin si ils sont mauvais mais je pense qu'on croira jusqu'au bout qu'ils sont bons mais en fait ils sont controllés par un méchant. D'ailleurs la principale ressemble un peu à Missy.
En ce qui concerne le traileur de l'épisode suivant :
on a semble t'il un cristal qui oblige les gens à dire la vérité, idée souvent utilisée (je pense notamment à un épisode de Sliders) mais qui risque de creer quelques tensions).
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 325
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2016 - 01:03    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant

Merci Tyr pour cette critique intéressante. Je n'ai pas grand chose à ajouter, je me suis ennuyée le 3/4 de l'épisode. Des dialogues qui n'en finissent plus et surtout celui entre Ram et April qui s'éternise alors qu'ils sont en danger (mais ils ont évidemment le temps de bavarder longtemps). Je n'aime pas du tout ces deux personnages (le sportif et la bonne petite fille). April qui se transforme momentanément en Clara Oswald (miss parfaite qui peut résoudre tous les problèmes du monde et est plus puissante qu'une race alien entière et guerrière!) au moins ça n'aura duré qu'un épisode. Je n'ai pas accroché du tout et comme vous, j'ai trouvé le père de April franchement mauvais. Bref, je ne résumerais pas les points négatifs de Tyr ce serait trop long, mais je suis du même avis.

Les points positifs: Pas beaucoup. Les scènes de Miss Quill/Charlie/governors ont capté mon intérêt. Pour le reste... une partie importante de l'épisode est centrée sur April et Ram et j'en ai rien à faire de leur relation. Je suis allergique à la romance dans les séries sc-fi, la romance adolescente encore plus.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2016 - 10:45    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant

Merci bien
Ravie de voir que je ne suis pas la seule à avoir trouvé pas mal de défauts à cet épisode : les quelques critiques que j'ai pu lire sur le net étaient très positives donc je commençais à me demander si c'est moi qui était mal lunée le jour de la diffusion (ce qui en soi reste possible^^).


DarkDalek a écrit:

Pour le reste je n'aime pas non plus le Prince Couillon

Ah mais je l'aime beaucoup, c'est même mon personnage favori après Miss Quill. Son histoire et sa caractérisation sont intéressantes et l'acteur joue bien et a parfaitement la tête de l'emploi avec sa coiffure de premier de la classe. Il n'empêche que j'attends avec impatience qu'il récolte ce qu'il a semé. C'est un peu le même genre de personnage que Iron man ou Sherlock : le petit con prétentieux mais qu'on aime bien pourtant. Smile
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
flash
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2014
Messages: 355
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2016 - 17:58    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant

Je dois être la seule à aimer Ram. J'avoue que j'ai un faible pour un mec qui n'a vraiment pas de chance et qui, en plus de perdre sa petite amie sous ses yeux, s'est retrouvé deux épisodes de suite le visage couvert de sang et a perdu une jambe. Mais je trouve que la relation avec April est trop forcée, et d'ailleurs je ne supporte pas du tout April depuis le début. Suis-je la seule à trouver que l'actrice joue extrêmement mal ? Ça m'a d'autant plus gênée dans cet épisode, et si on rajoute l'acteur qui joue le père d'April, c'était absolument insupportable !
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2016 - 18:22    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant

Je vois ce que tu veux dire concernant le jeu d'April mais j'ai l'impression que le problème vient plus de sa caractérisation que de l'actrice. Apris est depuis le début une "Marie Sue", c'est à dire (pour ceux qui ne connaissent pas l'univers des fanfictions^^) le personnage quasi parfait :forte malgré les malheurs, généreuse, badass... J'ai toujours du mal à supporter ce genre de personnages mais c'est de plus quasi injouable correctement. Durant ce double épisode, les scénaristes lui imposent une personnalité artificielle, celle influencée par le shadow kin, qui l'amène à la limite de l'hystérie : là encore c'est délicat à jouer sans en faire des tonnes. Bref, je pense vraiment que le coté très "faux" de son jeu (que j'ai ressenti aussi) est un contrecoup de l'écriture du personnage.

Quant-à Ram, je l'aimais bien lorsqu'il était célibataire : je trouvais chouette sa relation amicale "cachée" avec Tanya, son père tout choupi et, bien sûr, l'hilarant running gag sur le thème du "si une merde bien gore est quelque part, c'est pour lui". Il faudrait que les scénaristes retrouvent cet aspect qu'ils ont un tantinet perdu depuis qu'il est en couple.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 325
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2016 - 22:35    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant

Tyr@ Ram célibataire passait mieux, mais je suis pas fan de l'ado sportif typique. Il est toutefois mieux que la Marie Sue qui m'irrite aussi. Dans les ados ma préférée est Tanya (je ne considère pas Charlie comme un ado puisque c'est un alien).
Revenir en haut
DarkDalek
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 428
Localisation: Dans le vasseau dalek
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 17 Nov 2016 - 11:01    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart Répondre en citant

J'espère seulement que les autres épisodes seront moins centrés sur April et Ram parce que les autres méritent plus de temps consacrés. C'est une bonne chose d'avoir enlevé les pouvoir d'April parce qu'un personnage "cheaté" est toujours difficile à faire apparaitre dans une série. Chaque menace peut être facilement écartée logiquement par le personnage en question et il faut trouver une raison pour que ça ne marche pas (le méchant est encore plus fort, le personnage a une faiblesse, est absent...) ça me fait penser à Supernatural (attention spoiler de cette série (saison 11) par la suite)
qui dans la saison 11, introduit le personnage de Dieu. Les scénaristes sont obligé de trouver une excuse pour ne pas le faire intervenir parce que c'est trop facile

J'espère aussi que les autres intrigues seront résolues de manière collective et pas par un personnage qui sait tout ou qui combat une armée à lui tout seul.
En ce qui concerne Charlie, je ne l'aime pas parce qu'il ne pense qu'a lui et qu'il traite mal Miss Quill et qu'il envisage de sacrifier un peuple pour faire revenir le sien mais je pense qu'il va avoir ce qu'il mérite et surtout qu'il n'est pas forcément mauvais dans le fond.
Je trouve également que la relation Ram/April arrive trop vite mais comme le soulignait Tyr je pense que c'est à cause du petit nombre d'épisodes dans la saison.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:57    Sujet du message: [1x05] Brave-ish heart

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Class -> Saison 1 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com