Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[1x06] Detained

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Class -> Saison 1
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nanou
Time Lord

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 3 534
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 19 Nov 2016 - 13:53    Sujet du message: [1x06] Detained Répondre en citant



- Scénariste : Patrick Ness - Réalisateur : Wayne Yip


Thrown into detention, the gang find themselves trapped in a prison that forces them to confess their secrets. Will they escape before the alien power tears them apart forever?


Fiche IMDB de l'épisode

Bande Annonce





Diffusion le Samedi 19 novembre 2016 sur BBC3
_________________

*a-Matt-Smith-pour-son-birthD-et-est-sur-David*
des bananes dans le void
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Nov 2016 - 13:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 700
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 20 Nov 2016 - 18:05    Sujet du message: [1x06] Detained Répondre en citant

1x06 Detained

Oh, my God. You can't even handle detention right.

Bon, je viens de tweeter au showrunner mon ressenti sur l'épisode. Il faut qu'il arrête de faire des scripts et se contente de nous montrer Matteusz résumer des classiques de la littérature jeunesse à Charlie pendant 45 minutes : franchement, je paierais pour une série de ce genre. Smile
Plus sérieusement, cet épisode partait pour moi avec un gros handicap : je déteste les huis clos. Déjà parce que j'ai la capacité d'attention d'un poisson rouge et que si l'action est centrée sur un seul lieu et un seul temps je décroche très vite mais aussi parce que ce type d'épisode doit être porté par un excellent cast, un excellent groupe de personnages et une excellente intrigue pour fonctionner. Si l'un de ces éléments pèche, le tout est vite assez bancal. J'avais donc peu d'espoir pour Detained vu que, malgré l'affection certaine que je porte à cette série, ni le cast ni les personnages ne me semblaient avoir les épaules pour porter un huis clos correct. J'en avais encore moins lorsque j'ai réalisé que Miss Quill ne serait presque pas dans l'épisode (mais que vais-je donc pouvoir mettre dans ma 3eme partie^^). Résultat, malgré quelques défauts, il s'agit là de mon épisode préféré de la saison. Que s'est-il donc passé?



I. Une odeur de renfermé

Je dois dire que tout cela commençait assez mal et que l'épisode ne me semblait pas avoir le potentiel d' être un bol d'oxygène après l'inhalation de souffre de la semaine dernière (oui, j'aime les métaphores filées^^). Si la raison de la "colle" de Charlie m'a fait sourire (3 minutes de retard...et un génocide refusé), on ne prend même pas le temps de nous donner une quelconque explication sur la présence des autres membres de l'équipe. J'ai néanmoins assez vite pardonné cette facilité puisqu'elle est clairement assumée : Charlie lui même s'interroge sur ce point et le message sur le tableau ("remember only YOU put yourself here") attire encore plus l'intention du spectateur sur le fait que les autres personnages n'ont clairement rien à faire là. J'ai cela dit assez vite perdu mon amusement lorsque Miss Quill laisse les élèves collés sans travail à rendre ET sans surveillance d'adulte (mon instinct de prof, désolée^^) mais surtout lorsqu'elle désigne April comme surveillante... "obviously".

Bordel, contrairement à ce que la série cherche à nous faire croire depuis l'épisode 1, April n'a RIEN d'un bon personnage principal qui doit évidemment prendre le contrôle des opérations! Si on se fie au niveau scolaire, ce devrait être Tanya. Pour l'âge ou la prédisposition sociale, ce devrait être Charlie. Pour le coté "sage", je parierais sur Matteusz. April? Noooooooope! Outre le fait que je ne sois pas fan du personnage, on parle bien de la fille qui peut à tout moment être "possédée" ou au moins influencé par le shadow king : miss Quill a à ce moment là l'obligation de protéger Charlie et, si je comprends parfaitement qu'elle joue sur ses phobies et l'enferme puisque cela ne constitue pas un réel danger, je comprends moins le fait qu'elle choisisse April comme garde chiourme.

Enfin, le thème même de l'épisode est sacrément peu original. Un épisode de Buffy au moins (il me semble qu'il y en a plus mais je n'ai pas revu la série depuis longtemps) oblige les personnages à se confesser et même si la série n'a jamais caché sa filiation avec la Tueuse de vampire cela commence à donner à certaines intrigues un goût de déjà vu certain. De même, Heaven sent de Dr Who jouait aussi sur ce thème de la confession en échange d'un "bonus" (et de l'emprisonnement dans un lieu hors espace-tempos) et ce sont juste les deux premiers exemples qui me viennent à l'esprit : l'artefact obligeant les personnages a dire la vérité même blessante est un classique de la fantasy dans le sens le plus large du terme. Bref, je dois dire que j'étais très dubitative sur les premières minutes de l'épisode malgré l' amusant "is detention always like that?" de Matteusz après l'énorme explosion.



II. Don't breath

L'astéroïde...heu, pardon, le météore de vérité propulse la salle de classe en dehors de l'espace-temps. Commence alors une heure de colle qui mériterait un bon 8/10 sur l'échelle de Poudlard, l'école qui envoie des gosses de 11 ans traquer un monstre tueur de licornes en pleine nuit dans une forêt pleine de dangers mortels sans la surveillance d'adultes et qui me sert désormais d'élément de comparaison lorsque je me demande si je suis trop sévère avec mes élèves.

Comme pour tout huis clos, le but est de réussir à obtenir une ambiance claustrophobique et je dois admettre que les scénaristes ne se débrouillent pas trop mal. Bien sûr, le fait de faire de l'un des personnages prisonniers un claustrophobe est une petite facilité scénaristique, d'autant plus que Charlie a tendance a oublier sa claustrophobie une scène sur trois, mais le reste est réussi. Il y a plein de bonnes idées comme la porte qui donne sur une obscurité totale dans laquelle même Shadow-April ne peut pas sentir d'ombre ou le fait que ce que l'on tente de faire sortir par ladite porte revient dans le sens inverse. Enfin, je trouve l'idée de choisir une salle de classe comme théâtre du huis clos très bien trouvée : après tout, quoi de plus oppressant pour des adolescents?^^ Sans compter que ma remarque de la semaine dernière comme quoi la série Class se déroulait partout sauf dans une classe est désormais joyeusement invalidée.

Mais ce qui fait fonctionner l'épisode est surtout son rythme et son choix narratif. Pour la première fois, l'épisode se déroule en temps réel (45 minutes pour le cast comme pour nous même si Miss Quill semble avoir eu une plus grosse journée) et l'absence d'élipse temporelle rend le tout bien plus oppressant. L'alternance entre la montée de la colère du groupe, la confession de l'un d'entre eux, les conséquences de ces vérités puis les réponses sur le problème de la semaine que l'alien leur a données en échange de leur confession est également bien balancée.


Enfin, j'apprécie beaucoup les dernières minutes de l'épisode. Je trouve originale l'idée que les prisonniers s'entretuent mais que le gagnant soit celui qui a la plus grosse... culpabilité voyons, qu'alliez vous imaginer! Cela se tient d'un point de vue châtiment vicelard en plus: celui qui se sent le plus coupable et qui donc, d'un certain coté, a le plus de conscience survit, ce qui sera d'autant plus terrible pour lui qu'il aura également la culpabilité des meurtres qu'il vient de commettre. Et il s'agit bien de ressenti et non de culpabilité réelle puisque Charlie se sent coupable d'une action qu'il n'a pas commise (ce que je trouve bien dommage mais j'y reviendrai). En tout cas il est dommage que le Docteur (surtout ses incarnations de 9 à 11) ne participait pas à ce petit jeu: le météore aurait fini en sable fin au bout de quelques secondes.

Bien sûr, l'arrivée de miss Quill juste à temps est complètement attendue mais toute scène où celle ci est badass ne peut être qu'un bon ajout à la série donc je pardonne. Smile Je trouve en plus très chouette l'idée que l'épisode de la semaine prochaine se déroule en parallelle à celui-là, et pas seulement parce que cela signifie que nous aurons droit à facilement 40 minutes de Miss Quill sans ados boulets. J'apprécie que les scénaristes varient le type de narration.


III Confess!

Le prisonnier Zéro...heu, le prisonnier du météore nous fait donc une très crédible imitation de la Septa de Game of Thrones et force la joyeuse bande a dévoiler ses secrets inavoués. Je dois bien admettre que ce n'est pas ce qui m'a le plus intéressée dans l'histoire vu que je ne suis pas plus passionnée que ça par les secrets de ces braves gens mais j'apprécie néanmoins le fait que les scénaristes n'aient pas choisi la solution de facilité qui consistait à faire tourner tous les secrets des personnages autour de choses que l'on connaissait déjà comme le traumatisme de Ram concernant la perte de sa petite amie puis de sa jambe ou celui de Tanya concernant la mort de son père. Il est également malin d'avoir choisi pour tous les personnages une confession tournant autour du fait qu'ils se sentent tout être la cinquième roue du carrosse dans la bande, ce qui pour le coup est une réaction adolescente logique et pas trop caricaturale.

Tanya s'inquiète donc d'être considérée comme la petite sœur pot de colle à cause de son âge, ce qui se tient puisque on a vu dès les premières minutes de l'épisode 1 qu'elle n'appréciait pas qu'on fasse mention de sa jeunesse. Franchement, elle n'a rien à craindre pourtant vu que Ram doit être moitié plus jeune qu'elle niveau âge mental. Ce dernier, quant-à lui, a peur -avec raison- que sa relation avec April soit un amour a sens unique; on apprend donc rétrospectivement que celle-ci avait probablement vu juste la semaine dernière lorsqu'elle disait être sûre que Ram allait lui dire "I love you". Quant-à April, son secret n'est pas tant une insécurité qu'une absence de sentiment fort, ce qui ne m'étonne pas de la part du personnage le plus creux de la série (cette pique gratuite pleine de mauvaise foi vous a été offerte par Tyr). Plus sérieusement, cela se tient aussi : son passé avec son père fait qu'elle se méfie fortement des relations amoureuses et qu'elle a peur de s'engager.

En fait, la scène du passé que revit chaque personnage en prenant le météore est un indice sur la confession à venir. Matteusz revit son coming out et son secret concerne l'homme qu'il aime, Tanya revoit une scène où elle s'est comportée de manière puérile en niant l'évidence puis avoue craindre être considérée par les autres comme une enfant, Ram se remémore la scène où une personne qu'il aime, son père, lui a apporté tout son soutien et son amour et son secret est qu'il a peur de ne pas être aimé autant qu'il aime. Quant-à April, elle revoit le jugement de l'homme qui est très probablement responsable du fait qu'elle soit incapable de retourner complètement les sentiments de Ram. Très sincèrement, de tous ces "secrets", celui que je trouve le plus intéressant est celui de Matteusz, et pas seulement parce que je ne reverrai plus jamais Narnia de la même manière. Je suis en effet profondément rassurée pour la santé mentale de ce brave garçon : il serait très inquiétant qu'il n'ait aucun doute et aucune crainte à l'idée de vivre une relation avec un alien dont il ignore tout. Il ne connait même pas sa véritable apparence! Tiens, d'ailleurs, ravie que nous ayons par ricochet durant la dispute qui s'ensuit la réponse à la question ma foi fort pertinente de Tanya dans l'épisode 3 : oui, Charlie a forme humaine dans toutes les parties de son anatomie.^^

Je n'ai toujours pas parlé de ce dernier parce que sa confession est à la fois très intéressante...et je trouve une énorme occasion ratée. Ceux qui me lisent n'ont pas pu rater le fait que j'apprécie beaucoup le personnage tout en attendant avec une impatience non dissimulée qu'il "paye" le fait d'être, malgré des qualités certaines, un petit con pédant incapable de prendre du recul sur ses actions et celles de sa race. Cet épisode était l'occasion rêvée de le faire payer "moralement" (je pense que le physiquement viendra dans 15 jours) et c'est en partie le cas... mais les scénaristes ne vont pas jusqu'au bout.

Ils parviennent, et c'est bien, à rendre prince Couillon très touchant lorsqu'il confesse la terrible solitude qu'il subissait sur la planète et le fait qu'il n'ait jamais eu d'ami auparavant, au point d'ailleurs qu'il semble être incapable de penser du mal de ceux qu'il aime ne serait-ce qu'un instant ; son "I look forward to seeing you every single day" est très chou. Le fait qu'il se sente exclu parce qu'il ne comprend pas les références humaines et pose donc des questions stupides est logique aussi -même s'il s'agit franchement d'un des cotés les plus sympathiques du personnage^^- mais ce qui m'a horripilé est son plus grand secret.

Donc, nous apprenons que Charlie.... souhaite la mort des Shadow kins et a envie d'utiliser les âmes de son peuple contre eux. Sans déconner!!! C'est une chose que l'on peut deviner depuis le début mais, surtout, qu'on nous confirme dans l'épisode précédent lorsqu'il est sur le point d'utiliser le cabinet puisqu'il admet à Matteusz avoir hésité jusqu'au bout et ne pas être sûr de la décision qu'il aurait prise. La surprise de Matteusz cette semaine devant cette "révélation" est donc illogique au point que je me demande si cette scène n'a pas été tournée avant celle de la semaine dernière. Si traumatisant que ce soit de rêver d'un génocide, non seulement les raisons de Charlie sont sacrément compréhensibles mais, surtout, ce ne sont que des pensées et pas des actes!

Cet épisode était l'occasion rêvée de nous dévoiler le côté obscur de Charlie, en nous apprenant qu'il a commis un acte très répréhensible (c'est un ancien dirigeant, il doit en avoir commis des tas). Mieux encore, il aurait pu admettre qu'il savait parfaitement que son peuple était aussi coupable que les Quill dans la guerre qui les opposait et que le "châtiment" infligé à Miss Quill était bien de l'esclavage. Au lieu de ça, on nous "révèle" une évidence et il est clair que les scénaristes eux-même réalisent combien cette confession est creuse puisqu'ils sont obligés de faire dire à Charlie que "For a Rhodian, a wish is the same as an action" pour justifier le sentiment de culpabilité dévorant du personnage. Je dois donc admettre que si j'ai beaucoup apprécié l'humanisation du personnage de Charlie dans la première partie, je trouve le fait que sa culpabilité soit si peu fondée fort dommageable. Cela fait du coup complètement tomber à l'eau ce qui aurait pu être sa meilleure réplique de la série -réplique que le Docteur lui-même aurait pu asséner-, le moment où il dévoile son coté obscur: "You want to know who'd be the last one standing out of the five of us? I would.". De même, cela affadit considérablement ses nombreux "you think you know me but you don't", qui pour le coup sonnent plus comme l'habituel "vous pouvez pas comprendre!" des ados à leurs parents dans les teen shows.


Pour conclure, je dirais que cet épisode est un huis clos très réussi, ce que je n'attendais franchement pas de la série. Il reste encore des progrès à faire au niveau de la caractérisation de certains personnages mais j'ai néanmoins passé 45 minutes fort agréables et j'ai très hâte de voir l'épisode de la semaine prochaine (qui c'est qui va pouvoir écrire quasi trois parties sur Miss Quill? C'est moaaaaaaaaaaa!). Je remarque également que nous avons une référence au Docteur, qui sert d'argument d'autorité et de caution morale à Charlie, pour la première fois depuis le pilote : ça sent la fin de saison non? Sad
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Ithyl
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2013
Messages: 1 325
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 23 Nov 2016 - 00:16    Sujet du message: [1x06] Detained Répondre en citant

Super critique Tyr, comme toujours. J'ai bien aimé cet épisode, un des meilleurs depuis le début de la série. Personnellement, j'ai pensé à Midnight en le voyant: huit-clos, chaque personnage devient de plus en plus agressif et méchant à cause de la peur etc. J'ai aimé l'idée du météore de vérité. Ce n'est pas nouveau, mais comme je n'ai pas suivi Buffy, je n'ai pas fait de lien. Il manque de Miss Quill évidemment. La relation Ram/April m'irrite, mais j'aime bien Charlie/Matteuz et c'était intéressant de voir ce qu'ils ressentaient vraiment l'un pour l'autre. Les craintes de Matteuz sont tout à fait logiques (son chum est un alien) et c'est un truc qui aurait dû être exploité dans la série mère (le Docteur est un alien et une relation avec lui devrait être un peu inquiétante pour un humain de la Terre du 21e siècle).

Bref, j'ai bien hâte de voir le prochain épisode avec plus de Miss Quill!
Revenir en haut
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 500
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 23 Nov 2016 - 19:18    Sujet du message: [1x06] Detained Répondre en citant

Ithyl a écrit:
Personnellement, j'ai pensé à Midnight en le voyant: huit-clos, chaque personnage devient de plus en plus agressif et méchant à cause de la peur etc.
J'ai pensé exactement à la même chose. Avec la menace plus ou moins invisible aussi, vu qu'on ne voit pas ce prisonnier et qu'on ne sait pas ce qu'est la menace au début.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:57    Sujet du message: [1x06] Detained

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Class -> Saison 1 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com