Doctor Who Forum Index
 
 
 
Doctor Who Forum IndexFAQSearchRegisterLog in


[10x01] The Pilot
Goto page: <  1, 2, 3
 
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Saison 10
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tenrolf
[En Rehab' avec John Hart]

Offline

Joined: 25 Mar 2011
Posts: 299
Localisation: The Shard
Masculin

PostPosted: Sat 22 Apr 2017 - 15:52    Post subject: [10x01] The Pilot Reply with quote

J'ai été plutôt mitigé par cet épisode au premier visionnage, mais plus je le regarde plus je l'apprécie. Je trouve que la force de cet épisode se situe dans les "non-dits", dans ce qui "n'est pas là".

Oui sur le papier, c'est bien là un épisode "Pilot". A priori c'est assez curieux de mettre un tel épisode là, à la dernière saison de Capaldi et Moffat. Mais il est vrai qu'après un début de saison l'année dernière, qui n'était clairement pas faite pour les nouveaux, c'est une bonne idée souvent de commencer par du "simple".

Sans entrer dans le détail de tout l'épisode, je vais m'attarder sur ce que j'ai vraiment apprécié. Rapidement, je trouve que Nardole dans cet épisode est tantôt drôle, tantôt stupide. Ce qui m'a le plus choqué, c'est de voir qu'il a parfois des airs de Strax (surtout dans la scène pré-générique). Mais on sent qu'il est loin d'être stupide, quelque chose derrière se cache. J'ai également beaucoup apprécié le Docteur. Il est triste, et cela ne peut se comprendre qu'avec les deux épisodes précédents : l'action dans l'épisode de Noel avec River, l'analyse et le recul avec Doctor Mysterio. Mention spéciale au "SHARK ATTACK", j'ai de suite pensé à ces innombrables films de requins sheap : Sharknado, Sharktopus, etc... On voit bien la relation tuteur/élève. D'ailleurs, sur la question de Bill "Pourquoi moi ?", la caméra fixe les yeux de Capaldi, puis fixe la photo de Susan (les fanatiques peuvent se calmer, non ce n'est pas une preuve que Bill = Susan. Je m'étais déjà moqué des fans, en disant que si on compilait toutes leurs théories, alors River = Clara = Master = Rani = Missy = Susan = Amy = Oméga = ...), ce qui révèle ce côté protecteur de Capaldi envers Bill (la scène du Tardis est encore plus explicite).
Quant au fil rouge, oui bha c'est bien. On verra, un coffre ça attise toujours la curiosité, mais ce n'est pas aussi perturbant qu'un "Eden" où les morts reviennent.

Le seul point sur lequel je vais m'attarder, c'est Bill Potts ! Depuis la saison 1 de la nouvelle série, je m’intéresse peu aux compagnes/compagnons. Le seul qui a véritablement attiré ma curiosité était Wilfred Mott (Jack Harkness c'est autre chose...) Clara, j'appréciais le côté "épée de Damoclès" dans la saison 7b, où il semblait possible que sa mort arrive à n'importe quel moment. Après, on connait la suite, j'ai déjà exposé mon point de vue, mais c'était le narcissisme incarné (de l'aveu du personne même !). Bill Potts, c'est assez incroyable. Après plusieurs scènes, j'ai ressenti plus que de la compassion : de la pitié. De nos jours, le terme de "pitié" est connoté très péjorativement. Le terme aujourd'hui va avec le "mépris". Loin de là ma position pour ce personnage. C'est au contraire, voir le dualisme terrible entre sa vie et son caractère.

Sa vie : orpheline (comme Hartnell, encore un parallèle), elle se rabaisse, même inconsciemment ("Non je ne viens pas à vous cours" = mensonge, je suis invisible. "Non mais tout le monde fait ça !" = elle essaye de se dédouaner avec l'argument du "tout le monde". "Je ne fais pas partie de cette fac, je n'ai même jamais candidaté", "Je n'aime pas mon visage", etc...), elle sert des frites à l'université (je ne dis pas qu'il y a de petits métiers, au contraire, mais ce n'est pas anodin pour l'épisode. Dans la scène pré-générique, qui est véritablement une scène d'interrogatoire, le dialogue avant que Bill ne se lève se termine par une remarque narquoise du Docteur sur ce que fait Bill à la fac "To serve chips ?", elle tique. Le Docteur sait qu'elle s'auto-saborde, qu'elle pourrait faire des études, etc...), la relation avec sa mère adoptive qui n'est abordée que par le lien consumériste ou sexuel (sur l'écharpe offerte par Bill à sa mère, Bill fait un peu la gueule de voir le peu qu'elle a eu pour Noël...), etc...

Son caractère : comme dit précédemment, oui c'est un personnage généreux. Elle a des boucles d'oreilles "Peace and love", elle est déchirée par l'absence de sa mère (quid du père ?). Plus encore, c'est une gamine innocente. Sa relation avec Heater est courte mais incroyable (en terme d'image/graphisme), elle sourit quand elle l'a voie, elle est déçue quand Heather disparaît, elle est prête à la suivre n'importe où. Quand Heather pars un moment de la flaque laissant Bill en plan, elle se lève sur la pointe de ses pieds (un poil enfantin).
Je trouve l'actrice qui joue Heather non seulement bien choisie, mais bien jouée :

En effet, Heather passe les différentes phases d'un suicide. Avec la fameuse phrase "Je veux aller ailleurs", cette pulsion de mort typique. Le personnage semble soudainement heureux quand ce dernier sait qu'il va "partir". D'ailleurs, je trouve ça terrible (au bon sens du terme), de ne pas connaître le passif du personnage : pourquoi ce mal-être ?

Bref, en revenant sur Bill. Elle est attachante, cette pitié m'a donné envie d'une seule chose, de la prendre dans mes bras et dire "Courage, tout ira bien".
Le Docteur le fait, à sa manière, dans une scène qui donne des frissons : https://www.youtube.com/watch?v=oM4VPJJ4yrs
Les musiques ne sont pas anodines, et dans cette scène un magnifique arrangement de "The sad man in a Box", et une phrase du Docteur "You are safe here, and you always be" = elle a sa place ici, et elle aura besoin de ce que la vie ne lui a pas donné, de la protection (pas que physique).
J'allais oublier la scène où le Docteur allait effacer sa mémoire. Non seulement elle trouve les bons mots "Mettez-vous à ma place", mais la pitié est à son paroxysme. Elle implore le Docteur de lui laisser une semaine ou même une seule nuit pour "faire des rêves". Encore une fois, le "non-dit" est puissant. Il s'agit de s'évader d'un quotidien insupportable.

Voilà, à part ça, je ne trouve pas l'épisode remarquable en soi, c'est un épisode correct, mais... oubliable ? Je n'irai pas jusque-là, mais il est beau de constater que parfois l'absence d'ambition (toujours aller plus loin dans la surenchère) n'empêche pas de faire de beaux épisodes. J'espère que les personnages continueront dans ce sens, et pas aussi "chaotiquement" que les saisons précédentes.
_________________
Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 22 Apr 2017 - 15:52    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tyr
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 18 Jan 2010
Posts: 1,843
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Sat 22 Apr 2017 - 16:20    Post subject: [10x01] The Pilot Reply with quote

Sleven wrote:
Je pense que ce sont les personnes qui tiquent vraiment sur la blague qui ont un souci, à donner autant d'importance à cette vanne. Parce que le Moff est un scénariste qui a su prouver au long des années qu'il est tout sauf machiste, il a quand même modifié le sexe de personnages historiques de la culture britannique dans plusieurs séries, il écrit des femmes fortes qui hantent les épisodes de Doctor Who et il a fait de Clara l'égale du Doc' sur de nombreux points. Et tout ça en étant machiste ?

L'humour de la scène dans The Pilot cache une tendresse certaine. Ce n'est pas pour rien que malgré le surpoids de l'étudiante, Bill continue de lui allouer des rations supplémentaires, avec le petit clin d'oeil qui va bien. La scène n'est pas inutile, elle montre Bill comme une personne généreuse, qui laisse son cœur parler à la place de la raison (confirmé par la confrontation finale). Et c'était très drôle.

On peut ne pas apprécier le scénariste, mais les critiques injustifiées au fil des ans participent clairement à l'image négative que le fandom DW donne au reste du monde.



Je comprends ce que tu veux dire Sleven (même si nous dire qu'on "a un souci" parce qu'on ne trouve pas cette blague de bon goût n'est pas très sympathique) mais je remarque également que tu es un homme d'après ton profil. Ca ne t'interdit absolument pas de donner ton avis et tant mieux pour toi si la blague t'a plu mais je veux dire par là que tu n' es au départ pas le type de personne qui pourrait se sentir blessé par ce passage. En tant que femme rondelette je peux t'assurer que cette vanne peut être blessante, particulièrement pour une adolescente dans cette situation qui n'a déjà certainement pas confiance en son sex appeal.

Comme je l'ai déjà dit mainte fois, je ne pense pas que Moffat soit sexiste (même si je trouve ses personnages féminins relativement répétitifs dans leur écriture mais j'ai toujours pris ça comme une tendance du Moff à écrire ses fantasmes) mais il n'empêche qu'il se montre parfois maladroit et pour moi c'est clairement le cas ici. Certes, Bill continue à servir des frites à la demoiselle et lui fait un clin d'oeil complice, mais la morale de l'histoire reste indubitablement que maintenant que la demoiselle est grosse et alors même qu'elle a enfin remarqué Bill... il ne se passera rien parce qu'elle a perdu tout sex appeal pour celle-ci.

Je pense qu'il y avait bien d'autres manières de raconter de manière comique un "crush" qui ne mène à rien pour une raison farfelue. Je ne dirais pas en revanche que la scène est inutile car elle peut être importante sur le long terme vu que l'histoire avec Heather lui fait un peu écho (encore un crush qui n'aboutit pas pour une raison assez incroyable) : cela peut être un futur "running gag" que Moffat nous prépare, Bill qui est sur le point de conclure et échoue pour des raisons diverses. Ca m'irait très bien personnellement mais vu mon manque de romantisme je ne suis pas forcément très objective. Smile
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Back to top
Sleven
[LINDA's Member]

Offline

Joined: 22 May 2011
Posts: 223
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Sat 22 Apr 2017 - 19:00    Post subject: [10x01] The Pilot Reply with quote

Tyr, je ne voulais absolument pas paraître blessant en employant le terme "souci". Je me corrige. Je voulais parler des personnes qui "tiquent" sur cette scène, si tu préfères. Si la vanne a fonctionné sur moi, c'est parce que contrairement à toi je n'ai pas imaginé une seule seconde le fait que l'étudiante perde tout son sex appeal pour Bill.

Je pense que le scénariste voulait faire une blague qui implique une transformation physique, un effet rigolo impliqué par une action de Bill, et que le fait de faire grossir la demoiselle était le plus simple. Il aurait été possible de lui faire perdre les cheveux ou de la transformer physiquement, avec une raison logique, je pense qu'il l'aurait fait.

Donc voilà, je n'associe pas cette séquence à une quelconque notion négative, je ne vois pas le mal que ça peut faire, mais je comprends un peu mieux que certaines personnes se sentent concernées.

(Puis moi je trouve plus jolie une femme avec des formes qu'un coton-tige, alors bon !)
Back to top
Ledru Rollin
[Face of Boe]

Offline

Joined: 08 Nov 2013
Posts: 700
Masculin

PostPosted: Sun 23 Apr 2017 - 21:23    Post subject: [10x01] The Pilot Reply with quote

À mon tour de donner mes quelques réflexions autour de cet épisode.
Je suis plutôt positif… Certes ça a eu du temps a démarré, et au début on a du mal à voir dans quelle direction ça part. Surtout lié au fait, que j’ai trouvé cet épisode construit de manière assez différente des épisodes de Doctor Who des dernières saisons. La façon dont c’est filmé aussi… Bref, on sent que pour Doctor Who le changement est maintenant !

Le fait que cet épisode soit différent d’un épisode habituel complète l’idée que ça fait un moment (70 ans ? voir plus ?!) que le Docteur s’est installé à l’université (cela me rappelle son compatriote qui avait fait de même dans Shada). Le personne que l’on retrouve n’est plus le même que celui de l’année dernière, et encore moins que celui s’il y a 2 ans. Les liens vers le passé ? eh bien ce qu’il y a sur son bureau, les tournevis, et les photos. Je n’avais pas reconnu de suite celle de Susan, mais a allait bien avec l’idée que le mot TARDIS est redéfini ici comme une ode à la vie, puisque c’était Susan qui ‘était à l’origine’ de ce nom.

En ce qui concerne le monstre de la semaine. Bon, j’ai accroché moyen. Outre le fait d’avoir pensé à Waters Of Mars pour le concept, et Midnight pour le fait que Heather répète ce qu’on lui dit ; le fait que ce soit (dixit le Docteur certes, donc ça peut être amené à évoluer) juste une huile intelligente, bof. Surtout qu’elle est capable de voyager dans le temps (ou alors a voyagé avec le TARDIS ?!) et même de battre un Dalek. Un phénomène naturel (genre une étoile) aurait été suffisant, pour ne pas mettre gratuitement un Dalek qui en plus se fait buter. À ce propos, pour moi, mais j’ai peut-être pas été assez attentif, ce n’est pas la guerre du temps à laquelle on assiste, mais celle entre les Daleks et les Movellans évoquée dans Destiny Of The Daleks.
Enfin, la résolution finale m’a fait un peu grincer des dents, car on retrouve du Moffat : c’est finalement l’amour entre Bill et Heather qui est la clé, elle lui prend la main et lui dit au revoir. On est assez proche de The Lodger. Enfin, peut-être ce sera un personnage que l’on reverra au final de la saison, je ne serai pas étonné…
Le coup de ‘mind wipe’ était intéressant. Mais j’aurai peut-être préféré un Docteur plus cynique disant « puisque j’ai moi-même subit un mind-wipe, je n’ai aucun scrupule à le faire et le refaire ». Enfin, peut-être que le fait qu’il en soit incapable a un lien avec sa promesse.

Pour Nardole, moi je l’aime toujours autant. C’est finalement plus un homme de main du Docteur qu’un compagnon. Il s’implique à être à son service et donner un coup de main, mais ne veut pas être impliqué sur le terrain en fait. D’où son côté un peu ‘idiot’ qu’on peut lui trouver. Si le Docteur, qui joue de la guitare au début, serait une rock-star, Nardole ne serait pas le musicien l’accompagnant, mais juste le roady !

Parlant musique, j’ai par contre grincé des dents à l’usage de ‘Love Will Tear Us Apart’ de Joy Division, détournant le chant mélancolique de Ian Curtis en un fond sonore dans un club (enfin il y a tellement de clubs qui le font) pour une scène de séduction entre Bill et Heather. Sans doute la musique aurai eu plus de sens (mais moins de circonstance) pour la scène finale.

Tyr wrote:
J'apprécie néanmoins le fait que le showrunner (que je soupçonne d'être en général autant drogué que moi aux rythmes effrenés) ait coupé une bonne partie de la scène où Bill découvre les daleks pour la première fois. Nous avions déjà eu l'occasion de découvrir ladite scène il y a quelques mois, à l'occasion du comic relief je crois, et je l'avais déjà trouvée un peu longuette : une redite ne m'aurait pas amusée.

À quel trailer fais-tu référence ? Merci

Lépom, bien vu le coup du ‘Out Of Order’ identique à The War Machines !


Last edited by Ledru Rollin on Wed 26 Apr 2017 - 19:59; edited 1 time in total
Back to top
Gérard
[Bad Bad Beans]

Offline

Joined: 15 Aug 2010
Posts: 3,541
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Sun 23 Apr 2017 - 22:35    Post subject: [10x01] The Pilot Reply with quote

Celui-ci, je crois :

https://www.youtube.com/watch?v=xbMmsShghT4

On en a d'ailleurs déjà discuté sur le forum au moment où il est passé, je crois.
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Back to top
Tyr
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 18 Jan 2010
Posts: 1,843
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Mon 24 Apr 2017 - 16:34    Post subject: [10x01] The Pilot Reply with quote

En effet, c'est à cela que je faisais allusion.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Back to top
Ledru Rollin
[Face of Boe]

Offline

Joined: 08 Nov 2013
Posts: 700
Masculin

PostPosted: Mon 24 Apr 2017 - 18:52    Post subject: [10x01] The Pilot Reply with quote

Merci!! Je n'avais pas trop suivi les discussions à ce moment là pour éviter les spoils à vrai dire !
Back to top
Tyr
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 18 Jan 2010
Posts: 1,843
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Mon 1 May 2017 - 16:31    Post subject: [10x01] The Pilot Reply with quote

Petite pub éhontée mais mes reviews sont désormais disponibles avec images -et donc un peu plus lisibles, ce qui vu mes pavés n'est pas du luxe- sur le site de serieviewer. Bon, pour l'instant en tout cas seule la première est disponible mais les autres devraient vite suivre. http://www.serieviewer.com/articles/reviews/doctor-who/doctor-who-10x01-the…
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Back to top
onill
[Centurion solitaire]

Offline

Joined: 25 May 2012
Posts: 89

PostPosted: Sat 6 May 2017 - 21:16    Post subject: [10x01] The Pilot Reply with quote

un homme sage disait-une fois : "n'est pas compagne qui n'a pas vu les daleks"
Back to top
Capt.Jack
[Face of Boe]

Offline

Joined: 17 Nov 2009
Posts: 964
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Sun 7 May 2017 - 15:14    Post subject: [10x01] The Pilot Reply with quote

Pilote :
Ce n’est pas Nardole qui m’a fait bizarre en début d’épisode, mais la discussion entre le Docteur et Bill. Pourquoi le Docteur la remarquer ? Elle souriait à ses lectures. Un mensonge ? Un raccourcit rapide, on voit par la suite qu’elle n’est pas la seule à sourire pendant les cours du Docteur. Pourquoi suit-elle ses lectures ? Elle dévira d’abord la question pour évoquer ses problèmes sentimentaux (Moi j’ai vu dans le « I like chipps so I don’t care » le fait qu’elle était ou avait été avec la jeune femme qu’elle a draguer (Tout comme le clin d’œil appuyé renforce cet impression.
Moffat décide d’installer son personnage en donnant une journée normale en accéléré bien loin de son schéma habituel (River, Amy, Clara). Journée au bout de laquelle Bill va s’intéresser à Heather.
Et de base Heather est étrange. Je ne parle pas que de son œil, mais de son comportement. J’ai pensé que de base, Heather était possédé. Comme un piège ou un lueur à destination de la futur compagne du Docteur. J’ai tout de suite pensé à piège lorsqu’elle propose à Bill de lui montrer quelque chose. Je me suis demander si elle n’allait pas pousser Bill, et même lorsqu’elle s’éloigne laissant Bill seule je n’étais pas certain qu’elle ne l’avais pas appâté jusqu’à la flaque.
Mais non. Le danger est cette flaque qui semble reconnaître en Bill son Pilote. Mais Moffat nous trompe.
L’autre élément fantastique avant même la rencontre d’Heather dans la vie de Bill est lorsqu’elle va suivre le Docteur et Nardole. Tout deux semble travailler contre un mur peu commun. J’ai d’abord pensé que le docteur voulait l’ouvrir avant d’être détrompé par l’épisode suivant. Pourtant malgré ce qu’elle a vu, Bill va tenir son engagement auprès de son étrange tuteur.
Puis ce n’est pas Bill mais Heather qui est absorbé alors que Bill venait à peine de la retrouver après plusieurs mois/jour. D’ailleurs pourquoi la flaque a attendu que quelqu’un voie Heather. Avant elle était toute à fait seule (Et surement à plusieurs reprise d’ailleurs). Ah mais scénaristiquement l’histoire se serait fini là.
Donc Bill fonce au docteur qui lui même va foncer à la flaque. Il met alors du temps à ce rendre compte de ce qui cloche. La réflexion est dans le mauvais sens, comme un copie de la personne. Puis se rendant compte de ce qu’il raconte, ou du danger potentiel, il éloigne Bill est lui enjoint de rentrer (Comme s’il voulait régler le problème de la flaque seul). Sauf qu’il part aussi. Et bien sur la flaque elle a suivit Bill.
On a alors une bonne scène de Psychose inversé. Et en voyant l’œil dans le trou de la douche Bill fonce à la seule personne qui semble comprendre le problème.
Alors pourquoi s’arrêter en chemin lorsque Heather apparaît derrière elle ? Illogique vu qu’elle a reconnu l’œil dans la douche. On pourrait dire l’espoir. Un espoir qui s’étend en voyant la jeune femme complétement trempé et goutant de l’eau. La réflexion semble se jeter sur Bill (Illogique pour ce qu’on va apprendre par la suite, tout comme lorsqu’elle sort un bras pour l’attraper. Mais si ce n’était pas une menace, peu être Bill ne serait pas aller voir le docteur. Vivant avec Heather comme Elton a vécu avec Ursula.
Donc le docteur et Bill son attaquer et seul le Tardis peut les aider à se protéger et se tirer de là. On redécouvre alors ce dernier (Eteint et c’est assez rare pour le souligner) des yeux de Bill. On va donc revisiter ses possibilités. Voyager dans l’espace (D’abord près du coffre pour voir si c’est ce qui attire la flaque, puis en Australie). Le temps ensuite (A la fin des temps, et la time War).
Pourquoi aller se jeter face au Dalek (Pour que ce dernier détruise Heather). Sauf que sa échoue Heather ayant copier le Dalek (Intéressant de noter qu’il n’a pas copier sa haine des émotions et du docteur). Devant Bill le Dalek redevient Heather et Bill capte qu’il ne peut la quitter du fait de la promesse de Heather. Bill doit donc lui rendre sa liberté, ce qui fonctionne.

Et après ? On a ignore les intentions de flaque ou si elle va absorber d’autre personne. Ou même si a force elle va pas être influencer par le Dalek en elle.
J’oserais même dire par les Dalek en elle. Heather me paraît trop droite. Trop statique. Trop froide. On ignore ce qui a atterrit et perdu la flaque, mais je serais près à parier pour un appareil Dalek (Ce qui est intéressant est que ces derniers sembleraient donc ignorer les possibilités de l’eau dans leur engins). Heather avant que la Flaque ne s’empare d’elle me rappel trop les Daleks humains qui ont emmener Amy et Rory. Si encore une fois ils ont voulu s’en prendre au docteur via un de ses compagnons, avant qu’elle ne le devienne, c’était le parfait moment. Même la promesse de rester et une affirmation froide. Je reste persuadé qu’Heather était un leurre.


Quand a l’épisode. Si je ne l’ai pas vraiment aimé, je ne l’ai pas détesté. D’ailleurs je n’avais pas accroché à Rose. J’étais resté pour Billie Piper, appréciant enfin Ninth à sa disparition. Et j’ai alors revu les épisode de sa saison avec un regard différent.
Même si je connais bien mieux Twelve qu’on ne connaissant Ninth, et même si je ne suis pas sous le charme de Pearl, je pense que selon comment la saison se termine ça pourrait être le cas pour cet épisode. J’aime déjà beaucoup le 2 suivant que j’ai pu voir.
Back to top
Gérard
[Bad Bad Beans]

Offline

Joined: 15 Aug 2010
Posts: 3,541
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 16 Sep 2017 - 20:05    Post subject: [10x01] The Pilot Reply with quote

Un petit point amusant. Ce matin, au boulot, les toilettes ont été inondées (pour la faire courte, trop de papier, et une chasse d'eau qui n'arrêtait pas). En revoyant l'épisode ce soir, je me suis demandé si Heather n'y était pas pour quelque chose.

Et cette semaine, j'ai regardé "Destiny of the Daleks". Ça m'a fait plaisir de revoir les robots disco, pardon, les Movellans.
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 22:24    Post subject: [10x01] The Pilot

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Saison 10 All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3
Page 3 of 3

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group