Doctor Who Forum Index
 
 
 
Doctor Who Forum IndexFAQSearchRegisterLog in


[10x06] Extremis
Goto page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Saison 10
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Capt.Jack
[Face of Boe]

Offline

Joined: 17 Nov 2009
Posts: 964
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Wed 24 May 2017 - 20:51    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

Y'a que moi pour trouver une ressemblance entre les créatures d'Extremis et la Sibylline Sisterhood de Fires of Pompeii ?
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 24 May 2017 - 20:51    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tyr
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 18 Jan 2010
Posts: 1,843
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Wed 24 May 2017 - 22:15    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

Moi, à la bourre? JAMAIS!^^

-May God light your path.
-Well, he could certainly give it a go.

10x06 Extremis

Je dois admettre avoir hésité à faire une review cette semaine. Non pas parce que je n’en avais pas envie (même si mes deux tas de copies de brevet blanc ont tenté d’influencer ma décision) mais parce que je trouve qu’il est très difficile d’écrire sur ce qui est clairement un prologue. Ce n’est bien sûr pas la première fois que Doctor Who propose des épisodes en plusieurs parties mais il s’agit en général d’épisodes qui fonctionnent indépendamment même s’ils ont une intrigue commune ; ici, rien n’est bouclé et il est donc difficile de juger d’une œuvre dont nous n’avons que l’amorce.

Cela dit, vu qu’il s’agirait apparemment d’une histoire en trois parties et connaissant ma propension à écrire de gros pavés, j’ai décidé de reviewer indépendamment ces épisodes afin de ne pas avoir à publier un roman à la fin du mois.^^ Puisque cet épisode est décidément assez différent des autres de la saison, je ne vais même pas pouvoir réutiliser le plan que je recycle depuis The Pilot. Heureusement, vu la structure de Extremis, je n’ai pas eu trop à me creuser la tête pour trouver ledit plan. L’épisode nous propose en effet deux intrigues parallèles mais distinctes : celle se déroulant dans la simulation et celle que nous découvrons en bonne partie par flash back et qui est censée se passer dans la réalité (enfin, la réalité de BBC 1 quoi). Commençons donc par explorer ces deux aspects.


I. Il était une fois dans le monde réel

Pour ceux d’entre vous qui regardiez en direct samedi soir, le bruit étrange que vous avez entendu était sans doute mon hurlement de rage devant l’effondrement violent de toutes mes théories concernant les deux personnages des flash back, Missy et Nardole. Commençons donc par ce dernier. Non, il n’est pas envoyé dans les pattes du Docteur par sa future incarnation afin de l’aider à surveiller le Coffre : le « cadeau » vient de River, qui s’inquiétait sans nul doute de ce que le Docteur en deuil pourrait faire de stupide et lui a donc attribué un robot (ou cyborg, ce n’est toujours pas très clair^^) majordome chargé de lui secouer les puces s’il faisait n’importe quoi.

C’était la solution la plus simple : j’espérais plus timey-wimey et original mais, comme en saison 8 concernant la véritable identité de Missy, Moffat a décidé que parfois la simplicité avait du bon. Il n’a probablement pas tort, il doit y avoir une raison au fait qu’il soit un scénariste reconnu et moi la spécialiste des théories foireuses.^^ Je peux toujours me consoler en me disant que j’avais au moins bien identifié le fait que l’agacement du Docteur envers Nardole venait bien du fait que ce dernier lui ait été imposé par quelqu’un à qui il ne pouvait pas dire non.

Pour me remettre de ma déception, j’exige de voir à l’écran la fameuse licence de Nardole l’autorisant à « kick the Doctor’s ass » (connaissant River, elle lui a préparé un joli papier officiel^^) et, surtout, de le voir exercer ledit ass kicking parce que pour l’instant il n’est guère allé plus loin que quelques roulements d’yeux et un ton un peu sec. J’ai en tout cas apprécié de voir le personnage servir enfin à quelque chose durant l’aventure (je persiste à penser qu’il aurait avantageusement pu être remplacé par un portemanteau la semaine dernière).

Petit détail croustillant pour finir, sa manie d’énoncer les évidences qui énervait tant le Docteur dans Oxygen est ici bien utile à ce dernier puisque Bill ne tique même pas alors que Nardole passe l’épisode à décrire sans la moindre subtilité tout ce qu’il y a sous leurs yeux afin de servir d’audio description au Docteur. Et pourtant, que c’était agaçant ! Ça m’a rappelé la fois où j’ai fait une fausse manœuvre et bloqué ma tablette sur le mode aveugle.

Passons donc à mon deuxième superbe raté, le contenu du coffre. Et non, ce n’était donc pas une incarnation du Docteur mais bien, là encore, la réponse la plus évidente :Missy. Cette dernière est donc tombée entre les mains des membres de la planète des bourreaux, qui se spécialisent dans l’exécution des races les plus rares et partagent avec les Time lords et les Goa’ulds de Stargate un goût vestimentaire discutable mais fort pittoresque. On ne sait pas trop s’il s’agit de leur métier (auquel cas quelqu’un a condamné Missy et ils ne sont que les exécutants) ou de leur « vocation », auquel cas ils utilisent leur technologie pour déterminer qui doit mourir à quel moment, un peu comme le Teselecta décidait de qui devait souffrir. Cela m’a fait en tout cas penser au comics Sandman où un monde entier se spécialise dans les différents types d’enterrements et crémations, je me demande si l’inspiration ne vient d’ailleurs pas de là vu que Moffat a certainement lu ce grand classique de Neil Gaiman.

Ce passage est donc visiblement post Witch’s familiar dans la timeline de Missy puisqu’elle sous-entend que ce sont les Daleks qui l’ont prévenue que le Docteur passait une longue lune de miel sur Darillium. Il semble donc que ses tentatives de négociation de fin d’épisode aient porté leurs fruits et que les Daleks aient accepté de l’épargner et de partager des informations avec elle. Que s’est-il passé pour qu’elle se retrouve condamnée à mort d’une manière aussi officielle ? Je suppose que nous le saurons bientôt, sauf si Moffat décide de passer cette info sous silence : il en a tout à fait le droit, le fait de ne pas préciser comment le Master a pu se sortir de l’inextricable situation dans laquelle il était la fois précédente/comment il s’est retrouvé dans la situation actuelle est un des comiques de répétition les plus classiques de la série.

Bref, Missy va être exécutée par des spécialistes en la matière dont la technologie permet d’assurer une mort des plus efficientes à chaque espèce, de vérifier le nombre de morts causés par chaque individu, apparemment de savoir à quel moment exact ledit individu doit mourir… mais semble incapable de fournir le minimum d’information sur un personnage aussi universellement célèbre que le Docteur.

Sérieusement, choisir comme bourreau d’honneur un type qui se revendique ouvertement comme pacifiste, n’est jamais armé et en plus se trouve être l’ami de la condamnée (ils le savent puisqu’ils s’excusent sur ce point)… c’est complètement con, et le fait que les time lords soient durs à trouver n’est pas une excuse à ce niveau. A la surprise générale d’absolument personne, le Docteur sauve donc Missy et menace les vilains Goa’ulds en…heu… leur faisant faire une recherche google sur le thème « victimes du Docteur » (reboots ou pas, il a encore deux trois génocides à son actif notre pacifiste).

Fort heureusement, les Goa’ulds n’enchainent pas sur une requête « nombre de mensonges du Docteur » (à mon avis à égalité avec le nombre de victimes). Ils acceptent donc son joli serment « as a Time Lord of the Prydonian Chapter », donc au nom d’une race et d’une affiliation qu’il n’a cessé au mieux de fuir et rejeter au pire de combattre ouvertement depuis environ 2000 ans. Plus incroyable encore, le Docteur semble avoir tenu parole…plus ou moins.

Parce que bon, cette scène se passe forcément après The Husbands of River Song (River est morte) mais avant The return of Doctor Mysterio (Nardole est son compagnon dans celui-ci) : cela veut dire que pendant ledit épisode de noël, ils avaient déjà la charge du coffre. Or, je n’ai pas souvenir d’avoir vu Nardole et le Docteur se relayer pendant l’épisode pour garder quoi que ce soit. Je ne sais donc pas pourquoi Nardole est désormais aussi nerveux à chaque fois que le Docteur s’éloigne de plus de 500 mètres de son bureau. Peut-être est-ce parce que la date des mille ans approche mais j’en doute : il dit au monstre qu’il a attendu environ 2000 ans (toute sa vie quoi) pour lire le Veritas. Or, il avait déjà environ 2000 ans la saison précédente : il ne s’est donc clairement pas passé mille ans dans la timeline du Docteur entre l'emprisonnement de Missy et les aventures de cet épisode.

Pour finir sur ce sujet, je vais élaborer quelques spéculations parce qu’il ne faut jamais se décourager. ^^ Je remarque qu’on ne voit pas Missy être placée dans le coffre donc il est encore possible que ce ne soit pas elle qui y soit même si le Docteur le pense : Moffat peut nous refaire un coup à la Pandorica. D’accord, c’est peu probable mais qui sait ? Autre spéculation : Missy va utiliser son énergie régénérative pour soigner les yeux du Docteur (on sait depuis que 11 soigne le poignet de River dans The Angels take Mannhattan que c’est possible). Allez, à raison de deux trois théories par review je devrais finir par tomber juste.^^

Pour conclure, que s’est-il passé de réel dans cet épisode ? Il y a un certain temps, le Docteur a (encore !) sauvé Missy mais accepté en échange de la garder prisonnière mille ans. Il s’est vu par la même occasion attribuer un Nardole flambant neuf pour le surveiller. De nos jours, il est allé chuchoter à la porte du coffre pour supplier Missy de l’aider, a reçu l’enregistrement de ce qui va constituer ma deuxième partie, l'a regardé et a appelé Bill pour qu’elle aille draguer (ce qui est ma foi fort mignon de sa part). Techniquement, l’épisode a donc duré cinq minutes : remboursez !^^


II. Inside the matrix

La grande majorité de l’épisode s’avère donc n’être qu’une simulation. Ce n’est pas vraiment d’une grande originalité dans l’univers de Doctor Who : la Matrice des time lords dans la série classique, le « paradis » de Missy dans Dark Water, les consciences téléchargées dans Silence in the librairy/Forest of the dead ou le confession dial du Docteur dans Heaven sent utilisent tous plus ou moins le même principe. De même, le fait de ne pas savoir ce qui est réel et ce qui ne l’est pas se retrouve dans Amy’s choice et Last christmas : le «test of shadow » ressemble d’ailleurs beaucoup à la méthode de comparaison des différents manuels des personnages dans Last Christmas.

Cela a sans doute prodigieusement dû agacer ceux que le recyclage assumé et visible d’idées et l’utilisation du « reset button » en fin d’épisode insupportent. Il faut dire que c’est bien pratique comme concept : tout illogisme, plot hole, maladresse ou même facilité scénaristique (comme le fait que le TARDIS perde soudain tout pouvoir de traduction quand il s’agit de faire un gag avec un pape qui s’énerve et panique en Italien^^) peut être excusée par la carte « bug de la matrice ». Ladite carte est un peu facile d’ailleurs puisque à côté de ça l’univers créé par les monstres est parfaitement identique au nôtre mais bon, on ne regarde pas Doctor Who dans l’espoir d’avoir un scénario sans faille.^^ J’espère d’ailleurs que le fait que Bill, étudiante émérite en physique, ne sache pas ce qu’est le CERN est également un de ces bugs parce que sinon je m’inquiète fort pour l’état de l’enseignement supérieur au royaume uni.

Cette sensation de déjà vu dans le scénario ne m’a personnellement pas dérangée plus que ça mais c’est sans doute dû au fait que Moffat est toujours le premier à assumer ses emprunts et que mon côté prof me pousse à estimer que faute avouée est à moitié pardonnée. Ainsi, il fait sous-entendre par Nardole que cette idée de scénario est un cliché de la science-fiction lorsque ce dernier évoque l’holodeck de Star Trek comme point de comparaison. De même, j’ai pris l’insistance du cardinal à proposer au Docteur une confession quand bien même cela prendrait énormément de temps comme une référence voilée au confession dial de Heaven sent dans lequel le Docteur passe effectivement un sacré bout de temps, ce qui indiquait donc dès le début la chute de l’épisode. Ou alors j’extrapole et c’est juste une coïncidence mais je me suis vraiment fait cette réflexion au premier visionnage même si je se suis pas allée jusqu’ à la conclusion logique que Moffat allait réutiliser l’idée de « faux » monde.

Dans tous les cas, on ne peut pas reprocher à Moffat de ne nous avoir donné aucune chance de découvrir la vérité par nous-même. On voit distinctement le Docteur recevoir un fichier via ses lunette, puis l’image se brouille et on entend un grésillement distinct au moment où le générique se lance : nous avions toutes les clefs en main pour comprendre que la suite de l’épisode était en fait la lecture dudit fichier. De plus, Moffat fait également dire au Docteur de manière insistante que non, ce n’est pas normal que le pape se déplace lui-même pour le recruter (et effectivement, son déplacement ne sert à rien sinon à l’effet comique puisque le Docteur aurait largement était assez alléché par le mystère du livre tueur) : lorsque la série insiste sur un illogisme, ce n’est en général pas pour rien.

Pour revenir au scénario, le Docteur est donc appelé en urgence pour résoudre le mystère d’un livre si terrible que tous ceux qui le lisent décident de mourir (un peu comme les copies de brevet blanc que je mentionnais tout à l‘heure donc). Pas de bol tout de même : première fois qu’il est aveugle en 2000 ans et on le supplie juste cette fois-ci de lire un texte. Je trouve en tout cas l’idée intéressante, d’autant plus que l’épisode prend soin de nous montrer des victimes variées, ce qui entretient le mystère. « Particle physicists and priests. What could scare them both? »

Bon, par contre, je suis un peu dubitative sur cette réaction unanime dans ce qui censé être une simulation parfaite de notre réalité : c’est déjà rare quel que soit le contexte mais surtout avec des personnes aussi différentes et une issue aussi fatale. Après tout, ces gens se sentent réels même s’ils savent ne pas l’être. Pas un seul n’a plutôt décidé de faire n’importe quoi et de réaliser tous ses fantasmes même les plus WTF ? Parce que je n’ai bien sûr jamais subi une révélation de ce type mais je pense que je partirais plutôt vers cette solution.

De même, pourquoi seul le prêtre partage-t-il l‘information et pourquoi seulement au CERN ? Pourquoi le CERN ne fait-il pas de même avec le reste de la population ? Puisque tous ces braves gens ont appris qu’ils faisaient partie d’une simulation dont le but est néfaste pour l’humanité, la moindre des choses serait au moins de faire « rater » ladite simulation un maximum, soit comme je le disais en agissant de manière totalement random tout en se faisant plaisir soit (et ce n’est d’ailleurs pas exclusif) en prévenant le plus de monde possible pour que les ennemis soient privés de données fiables.

D’ailleurs, il est assez incroyable vu la taille de cette simulation que personne ne se soit rendu compte du fait qu’il est impossible de faire/dire quelque chose totalement au hasard : concrètement, les premiers à tenter une partie de papier-caillou-ciseaux auraient dû se poser des questions. Bref, l’idée est très sympa mais pas dénuée de failles : c’est donc bien du Doctor Who!

Bon, je râle mais j’ai trouvé plein de détails très intéressants dans cette intrigue. Le design des monstres est sympa même s’il rappelle d’autres créations Moffatesques (on dirait un peu un croisement entre un silent et un headless monk mais je refuse d'imaginer comment cela aurait pu avoir lieu^^). J’ai aussi apprécié la fausse piste du CERN qui nous laisse penser que le large hadron collider est lié à l’intrigue ou le fait que même la simulation trouve trop incroyable ou terrible de proposer Trump comme président des USA. J’ai aussi beaucoup aimé le sous-entendu très sombre lorsque Twelve dit à Bill dans le bureau ovale, qu’il a lui aussi fait le « test of shadows » : sachant qu’il est allé directement de la bibliothèque au bureau ovale (on le voit aux traces de sang) et vu qu’il est seul avec le cadavre du président, il semble clair que c’est avec lui qu’il a fait le test… et qu’il l’a ensuite laissé se suicider.

J’ai apprécié aussi que ce qui semblait être de grosses facilités scénaristiques voire des illogismes s’explique en fait par la révélation finale. Ainsi le fait que les méchants aient la discrétion d’un éléphant bourré quand ils débarquent quelque part, qu’ils poursuivent le Docteur avec autant de célérité qu’un zombie boiteux et qu’ils laissent traîner le Veritas dans leur simulation prend tout son sens lorsqu’on réalise que cela fait partie de leurs tests afin de repérer les « smart ones ».

Bon, cela n’explique pas le manque de réactivité assez affligeant du boss de fin de niveau qui laisse le Docteur envoyer toutes les données à son moi réel mais de ce coté là je soupçonne une bonne dose d’hubris (de la part du Docteur aussi d’ailleurs, rien ne l‘ empêchait de dévoiler son plan APRES s’être envoyé le mail). L’échange entre le monstre et Twelve lorsque ce dernier réalise qu’il n’est pas le cardinal semble d’ailleurs confirmer ce trait de caractère des méchants de la semaine :
-If you don't want me to read it, you could have stopped me any time you wanted. Why the play acting? This is not a game.
-This is a game.

Outre bien sûr le clin d’œil à la révélation finale, il semble clair que les monstres sont certains d’avoir déjà gagné et jouent avec leur proie même s’ils en profitent en même temps pour analyser ses réactions. Il n’est pas difficile de deviner que cette trop forte confiance en leurs capacités se paiera probablement la semaine prochaine : l’hubris est décidément le défaut traditionnel des ennemis et des héros de cette série.

J’ai également trouvé fort intéressant la réaction du Docteur au fait qu’il soit aveugle. Il refuse de le dire à Bill, ce que Nardole prend comme un refus d’admettre la réalité de sa situation et de réellement s’en occuper mais je pense que cela va beaucoup plus loin que ça. Il suffit de voir les risques incroyables qu’il prend juste pour gagner quelques minutes de vision, sachant en plus que son but est de lire un livre qui risque de le tuer : « Maybe all my future regenerations will be blind. Maybe I won't regenerate ever again. Maybe I'll drop dead in 20 minutes. » Nardole disait à Bill dans Oxygen que le Docteur « really doesn’t like help » mais c’est surtout je pense le fait d’être dépendant qui le terrifie au point de tout risquer pour une raison aussi stupide. Je n’ai pas le cerveau d’un time lord et il m’a fallu une minute pour trouver l’idée qu’il met 40 minutes à nous pondre : utiliser un appareil permettant d’entendre ce qui est écrit (bon, après, j'écoute peut-être plus d'audiobooks que lui mais un personnage de la BBC n'a aucune excuse pour ne pas connaître big finish^^). Fort heureusement pour lui, sa suicidaire décision d’utiliser l’artefact pour regagner ponctuellement la vue ne devrait pas porter à conséquence vu que seul son avatar de la simulation a eu à la prendre. Espérons que Bill et Nardole-et peut-être Missy-parviennent à empêcher Twelve d’aller jusqu’à de telles extrémités dans le prochain épisode.


III. Moffat, le retour

J’ai évoqué plusieurs fois le fait que cette saison est plus proche de celles de l’ère RTD que du travail habituel de Moffat. Peu de timey wimey, une compagne « normale », pas de danger à échelle mondiale/galactique, des épisodes en bonne partie stand alone et seulement liés par le mystère du coffre et de son contenu… Moffat aura donc tenu une demi-saison avant de refaire du Moffat. Ce ne sont pas tant ses grands thèmes qu’il retrouve ici (l’épisode est relativement linéaire) mais ses joujoux favoris (coucou Missy^^), certains de ses tics d’écritures et, surtout, son type d’humour.

Je ne sais pas si Moffat est croyant mais il éprouve en tout cas une fascination visible pour la religion chrétienne et son évolution possible : prêtres soldats dans Time of the angels, couple de prêtres gays et moines sans tête dans A good man goes to war, église de l’espace dirigée par une femme et où la nudité est exigée dans Time of the Doctor… Dans cet épisode, il décide de jouer avec le catholicisme et nous apprend donc que le Pape Benedict IX était une femme avec laquelle le Docteur a « dansé » (je parie que cette histoire ne s’est pas déroulée avec Twelve, c’est du Ten tout craché de séduire une figure historique politique).

Surtout, il nous offre une scène qui est immédiatement rentrée dans mon top 10 de mes plus beaux fou rires devant Doctor Who, celle où le pape sort de la chambre de Bill tout bouleversé et grommelant alors que cette dernière venait de dire à la demoiselle qu’elle draguait que leurs sentiments n’avaient rien de honteux. En y réflechissant, cette fascination de Moffat pour la religion n’est pas si surprenante : lorsque le cardinal demande au Docteur et ses compagnons d’être attentif dans la bibliothèque car “The layout is designed to confuse the uninitiated”, le Docteur répond sarcastiquement «Bit «like religion really. » mais la définition pourrait tout aussi bien coller aux scénarios habituels de Moffat.^^

Moffat joue aussi beaucoup sur un ressort comique qui lui est cher : la destruction du 4eme mur. Ainsi, comme souvent, les personnages comparent leur situation à celles de personnages de fiction et plus précision de science-fiction. Nardole évoque par exemple Grand theft Auto et l’holodeck de Star Trek pour faire comprendre à Bill ce qui leur arrive. Quant-au Docteur, le fait qu’il soit aveugle mais doté de lunettes lui permettant d’obtenir des données compensant ce handicap fait quand même fort penser au personnage de Geordi dans Star Trek the next generation. Enfin et surtout, Extremis nous montre carrément le Docteur lançant en même temps que nous l’épisode qu’il a téléchargé (bon, il a raté la scène pré-générique mais vu que c’est son propre flash back il n’en avait pas besoin^^). Vu que pendant toute la saison 8 nous avions pu observer Missy regardant les épisodes sur sa tablette, j’imagine que cette dernière a fini par lui parler de l’iplayer.^^

Le fait que les personnages finissent tous par se rendre compte qu’ils ne sont pas réels est bien sûr également un grand classique des jeux sur le 4eme mur. Ce n’est d’ailleurs pas que dans la simulation que ces derniers semblent avoir des doutes sur la réalité : ainsi, Bill demande au Docteur de la laisser tranquille lorsqu’elle a un rancart et de ne certainement pas amener le pape dans sa chambre « when that rare and special thing happens in my real life ». Il semble donc qu’elle estime que ses aventures avec le Docteur ne sont pas réelles ou du moins pas au même niveau que sa vie de tous les jours.

Après avoir convaincu ses personnages qu’ils ne sont pas réels, ce troll de Moffat décide en contrepartie de convaincre son public que les personnages fictifs sont un peu vivants. Puisque nos héros ont réalisé qu’ils faisaient partie d’une simulation mais ont continué néanmoins à se sentir réels, le Docteur en tire la conclusion logique et affirme à Bill « Those pretend people you shoot at in computer games. Now you know. They think they're real. They feel it. We feel it. » Je me demande s’il s’est inspiré du 1er tome de la sage des Johnny Maxwell de Terry Pratchett, qui traite du même sujet. En tout cas, avec mes plus de 350 heures de jeu sur Fallout 4 et Skyrim, je pense que je ne suis plus très loin du niveau du Docteur en ce qui concerne les génocides.

Enfin, on retrouve ici un des grands dadas de Moffat : le fait de définir ou redéfinir le Docteur, en général dans une grande tirade épique. Pour être honnête, RTD le faisait aussi avec Ten mais c’est tout de même une chose que Moffat apprécie beaucoup.

La première définition nous est donc offerte de manière posthume par River et colle en effet parfaitement au personnage, en particulier d’ailleurs à celui de Twelve, plus sobre et discret sur ses actions que ses deux prédécesseurs parfois un tantinet m’a-tu-vu : « Only in darkness are we revealed. Goodness is not goodness that seeks advantage. Good is good in the final hour, in the deepest pit without hope, without witness, without reward. Virtue is only virtue in extremis. This is what he believes !» Moffat ayant toujours apprécié les jeux de miroir entre le Docteur et sa meilleure ennemie, Missy reprend à son compte une partie de cette définition non pas concernant la vertu, dont elle se moque éperdument, mais pour la seule valeur qui lui tienne à cœur, son amitié pour le Docteur.

La deuxième définition, plus sobre, est donnée par Twelve lui-même au méchant de la semaine : « Oh, you don't have to be real to be the Doctor. Long as you never give up. Long as you always trick the bad guys into their own traps. » On peut toujours compter sur le Docteur pour assumer son côté fictionnel et ne pas laisser cet insignifiant détail l’empêcher de jouer son rôle.^^ Plus sérieusement, cette définition simple et très souple colle là encore particulièrement bien à cette incarnation du Docteur qui a après tout petit à petit laissé sa compagne précédente se doctoriser. Elle est aussi un très chouette message aux fans, en particulier au jeune public : n’importe lequel d’entre vous peut être le Docteur. Voilà au moins un cosplay qui ne coûtera pas cher.


Pour conclure, je dirais qu’il s’agit d’un bon épisode plein de promesse mais que trop de questions restent en suspens pour que je puisse l’évaluer correctement. J’attends en tout cas avec impatience de savoir si Missy (si c’est bien elle dans le coffre, j’ai toujours espoir qu’il y ait retournement de situation^^) se souviendra assez longtemps de sa touchante déclaration d’amitié pour apporter une aide efficace au Docteur avant de le trahir (cette fin me semble assez inéluctable au vu de leur relation).

Je suis également curieuse de voir ce que les monstres ont appris de concret grâce à leur simulation, en particulier concernant le Docteur puisque de leur propre aveu (« We have killed you many times ») ils l’ont très sérieusement étudié et semblent très confiants sur leurs chances de succès dans leur affrontement futur.
Je conclurai sur cette citation du Docteur dont j’admire profondément la concision lorsqu’il s’agit de formuler une review littéraire et duquel je devrais m’inspirer quand je croule sous les copies : « Moby Dick : Honestly, shut up, and get to the whale! »
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Back to top
Pikoo
[LINDA's Member]

Offline

Joined: 28 Apr 2013
Posts: 230
Localisation: Anywhere in Time and Space
Masculin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Thu 25 May 2017 - 00:31    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

"
Quote:
"Bon, par contre, je suis un peu dubitative sur cette réaction unanime dans ce qui censé être une simulation parfaite de notre réalité : c’est déjà rare quel que soit le contexte mais surtout avec des personnes aussi différentes et une issue aussi fatale. Après tout, ces gens se sentent réels même s’ils savent ne pas l’être. Pas un seul n’a plutôt décidé de faire n’importe quoi et de réaliser tous ses fantasmes même les plus WTF ? Parce que je n’ai bien sûr jamais subi une révélation de ce type mais je pense que je partirais plutôt vers cette solution.

De même, pourquoi seul le prêtre partage-t-il l‘information et pourquoi seulement au CERN ? Pourquoi le CERN ne fait-il pas de même avec le reste de la population ? Puisque tous ces braves gens ont appris qu’ils faisaient partie d’une simulation dont le but est néfaste pour l’humanité, la moindre des choses serait au moins de faire « rater » ladite simulation un maximum, soit comme je le disais en agissant de manière totalement random tout en se faisant plaisir soit (et ce n’est d’ailleurs pas exclusif) en prévenant le plus de monde possible pour que les ennemis soient privés de données fiables.

D’ailleurs, il est assez incroyable vu la taille de cette simulation que personne ne se soit rendu compte du fait qu’il est impossible de faire/dire quelque chose totalement au hasard : concrètement, les premiers à tenter une partie de papier-caillou-ciseaux auraient dû se poser des questions. Bref, l’idée est très sympa mais pas dénuée de failles : c’est donc bien du Doctor Who


Le Veritas ne disait pas seulement que le monde n'était pas réel, il disait surtout que tout ceci n'étaient qu'une expérience, dans le but d'en apprendre plus sur les humains, et d'envahir la Terre.
Alors oui, très clairement, si un jour on m'apprenait que le monde n'est pas réel, peut être que je serai comme toi. Je déciderai de faire tout ce que j'ai envie. Mais là, c'est complètement différent. On me dit que je sers d'expérience, et on me dit que si je ne casse pas l'expérience, la vraie Terre va se faire envahir. Il n'y a qu'une seule solution pour arrêter cette expérience. C'est de mourir. Car même si je décide de faire n'importe quoi, ils vont quand même recueillir des informations. Car justement, tu voudrais faire tes fantasmes les plus WTF... Mais ça serait des informations ultra confidentielles que tu leurs donnes !

Justement, c'est ce que je trouvait très beau dans cet épisode, c'est que les humains agissent tous comme agirait le Docteur.
Ils ont fait un acte "without hope, without witness, without reward". Un suicide collectif pour le bien de la vraie Terre. Un suicide collectif que les vrais terriens ne sauront jamais. Le réel bien, qui ne cherche pas de récompense.

Quant au CERN, il n'est pas dit qu'il ne transmette pas l'information. D'ailleurs s'il ne la transmette pas, comment le président des Etats Unis est au courant ?
Je pense qu'ils ont diffusé l'information, sinon oui, ça n'aurait aucun sens.

Par contre, oui pour le dernier point, c'est là où ça pêche très clairement.
Le loto, l'euromillion, et tout jeux de hasard avec des nombres ne doivent pas être très intéressant dans ce monde !
_________________
Back to top
Tyr
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 18 Jan 2010
Posts: 1,843
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Thu 25 May 2017 - 07:27    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

Hmmm, pour ton premier point je suis à moitié d'accord. Réaliser mes fantasmes serait peut-être une information même si je ne vois pas trop ce que ferait les super-vilains du fait que je rêverais de me gaver de chocolat, goûter les meilleurs whiskys, larguer mon boulot et partir randonner partout dans le monde (j'ai des fantasmes plutôt sages^^). En revanche, agir de manière totalement décousue serait en fait plus intéressant que le suicide puisqu'en cas de suicide rien n'empêche les monstres de recréer la même personne dans la simulation (le dernier monstre admet avoir tué le Docteur plein de fois par exemple). Donc oui, je trouve que le fait que tous ces humains aient agi comme l'aurait fait le Docteur est très beau, très racord avec la jolie citation de River mais pas forcément très crédible (franchement, y'a FORCEMENT au moins un petit con égoïste dans tous ces gens si différents^^) et surtout pas totalement efficace.

Pour ce qui est du CERN ayant transmis l'information, ils l'ont effectivement sans doute envoyée aux différents chefs d'état mais ils n'ont clairement pas fait un communiqué au monde entier, sinon je ne pense pas que le journal TV que l'on voit en arrière plan se focaliserait sur le détail que personne n'a de nouvelle de la maison blanche. De même, le président n'a apparemment pas fait de communiqué alors que ce serait son boulot dans cette situation (dans l'absolu, il pourrait même appuyer sur le bouton nucléaire et faire tout sauter, ce qui serait encore plus efficace^^).

Bon, après, on est d'accord que je chipote un peu. Il y a toujours des intérêts scénaristiques qui priment sur la logique interne : ici, Moffat a clairement choisi de représenter l'humanité se montrer digne du Docteur de manière individuelle et non pas poussée par ses "chefs" (ce qui n'est pas forcément du luxe vu que depuis le début de la saison c'est en général l'humain qui est le méchant de la semaine^^). C'est comme lorsqu'il "oublie" que le TARDIS traduit toutes les langues pour rendre le gag du pape plus drôle, c'est tout à fait pardonnable lorsque le but est réfléchi.



Laughing Je n'avais pas pensé au loto mais c'est vrai que c'est encore plus flagrant qu'avec mon exemple du papier-caillou-ciseau. Ils n'auraient plus qu'à transformer le slogan du "100% des gagnants ont tenté leur chance" en "100% des joueurs ont gagné", ce qui en soi est assez vendeur mais pas forcément très intéressant financièrement.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Back to top
Capt.Jack
[Face of Boe]

Offline

Joined: 17 Nov 2009
Posts: 964
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Thu 25 May 2017 - 09:32    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

En tout cas ils doivent aussi espionner la terre car ils sont vachement bien informé sur l'état actuel du docteur qui lui venait juste de perdre la vue dans la réalité.
C'est aussi ce qui leur joue un tour. Les autres docteurs qu'ils ont tués n'ayant pas eut les lunettes pour enregistrer ce qui se passait et donc en informer le vrai.
Même si je continue a penser qu'il n'a pas grand chose en info. Je n'avais pas compris que le président avait jouer avec le docteur, merci Tyr.
Par contre je semble être le seul à trouver incorrect le fait que Nardole ait le carnet de River. Mais comme dit Tyr les incohérences font partit de Dr who.
Back to top
Tyr
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 18 Jan 2010
Posts: 1,843
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Thu 25 May 2017 - 09:55    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

Je ne trouve
Capt.Jack wrote:
Je n'avais pas compris que le président avait jouer avec le docteur, merci Tyr.
Par contre je semble être le seul à trouver incorrect le fait que Nardole ait le carnet de River. Mais comme dit Tyr les incohérences font partit de Dr who.

Avec plaisir. Je crois que je suis meilleure pour les théories après coup que pour celles consistant à deviner ce qui va suivre. Laughing

Je ne pense pas que ce soit forcément incohérent que Nardole ait le carnet. River sait qu'elle va mourir après son départ de Darillium mais pas dans quelles circonstances ni si son journal sera récupérable et il est logique qu'elle veuille le laisser au Docteur en souvenir. Donc je pense qu'elle en a tout simplement pris une copie et a laissé l'original à Nardole. Autre possibilité, elle a prévenu Nardole que son prochain voyage serait sans doute fatal, lui a laissé ses instructions et un moyen de retrouver son corps et Nardole est allé récupérer le journal après sa mort. Autre possibilité (encore!^^), River a prévenu Nardole télépathiquement après sa "mort" de la même manière qu'elle communique avec Clara, Vashtra, Jenny et Strax dans The Name of the Doctor afin de lui dire où se trouve le journal.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Back to top
Roman L
[LINDA's Member]

Offline

Joined: 27 Sep 2015
Posts: 209
Masculin

PostPosted: Thu 25 May 2017 - 11:06    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

Moi ce qui m'intrigue, c'est pourquoi lui a-t-elle remis son journal ?

Simple souvenir sentimental ? Ou bien y a-t-il quelque chose d'important à l'intérieur ?
Back to top
Pikoo
[LINDA's Member]

Offline

Joined: 28 Apr 2013
Posts: 230
Localisation: Anywhere in Time and Space
Masculin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Thu 25 May 2017 - 12:23    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

@Tyr
Ca va, on partage presque les même fantasmes ! Bon, il y en a d'autres que je ne dirai pas par contre, haha.

Je suis à moitié d'accord avec toi aussi. C'est vrai qu'on peut se demander ce qu'ils pourraient faire d'une telle information. Mais en vérité, on ne sait pas trop ce qu'ils expérimentent. On ne sait pas trop ce qu'ils cherchent à savoir. Donc il faudrait plutôt jouer la sécurité, et mourir. Même si en effet, ils peuvent nous recréer à l'infini...
D'ailleurs, tu dis qu'il faudrait plutôt agir de manière décousue. Personnellement je pense que c'est impossible. On ne peut pas agir de manière totalement décousue. Il y aura toujours un fond de vérité, et donc une information à donner.

Mais dans l'esprit, je suis d'accord avec toi au final. C'est vrai que ça parait improbable que tous les humains ayant lu le Veritas aient choisi la mort.
Mais bon, c'est Doctor Who. Et il y a un beau message derrière Smile

Comme tu le dis après, ce n'est pas au CERN d'informer la population, mais aux chefs d'états. Donc là, c'est le président américain qui a merdé. Mais on peut se dire aussi qu'il n'a pas eu le courage.
Ça doit être difficile d'annoncer à toute une population de se suicider Mr. Green
Et il n'a pas eu peut être "le courage" également de faire un génocide. Parce que même s'ils ne sont pas réels, ils le pensent, et ils le ressentent.

@Roman

Je pense que River a remis son journal à Nardole, pour que Moffat s'en serve Mr. Green
_________________
Back to top
DocteurWhoWHoWho
[Bow-ties Club]

Offline

Joined: 30 Jan 2017
Posts: 193
Localisation: Piscine du Tardis dans la bibliothèque
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent

PostPosted: Thu 25 May 2017 - 18:50    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

Bonne review Tyr,maintenant j'arrive à les lire en entier. ( j'avoue des fois au bout d'un moment je décroche. XD ) je te plains à toujours voir tes théories tomber à l'eau,ptet que un jour tu auras raison sur un petit truc. ( il faut ptet que tu soudoies Chibnall pour la saison 11 )Quoique la vidéo que quelqu'un a posté pour l'instant ne s'est pas trompé.

Par contre j'avoue j'ai pas trop compris le délire des bourreaux au début j''ai eu peur,j'ai cruu que c'était le Docteur le condamné.
_________________
Back to top
Tyr
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 18 Jan 2010
Posts: 1,843
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Thu 25 May 2017 - 19:04    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

DocteurWhoWHoWho wrote:
Bonne review Tyr,maintenant j'arrive à les lire en entier. ( j'avoue des fois au bout d'un moment je décroche. XD ) je te plains à toujours voir tes théories tomber à l'eau,ptet que un jour tu auras raison sur un petit truc. ( il faut ptet que tu soudoies Chibnall pour la saison 11 )Quoique la vidéo que quelqu'un a posté pour l'instant ne s'est pas trompé.

Par contre j'avoue j'ai pas trop compris le délire des bourreaux au début j''ai eu peur,j'ai cruu que c'était le Docteur le condamné.


Félicitations pour ta persévérance, le monde des gros pavés police 8 s'ouvre à toi.^^ Et ne t'en fais pas, ça me fait plutôt rire d'avoir tort quasi systématiquement : et puis franchement, vu mes théories, si j'avais souvent raison la série aurait vraiment une drôle de gueule à présent. Smile
Pareil, j'ai cru quelques minutes que c'était le Docteur qui était condamné, ce qui était clairement le but de ce gros troll de Moffat. ^^
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Back to top
Gérard
[Bad Bad Beans]

Offline

Joined: 15 Aug 2010
Posts: 3,581
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 25 May 2017 - 19:33    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

Quote:
Par contre j'avoue j'ai pas trop compris le délire des bourreaux au début j''ai eu peur,j'ai cruu que c'était le Docteur le condamné.


Oui, moi aussi au début. C'est ce qu'on appelle un "Bait & Switch". Voir exemples ici :

http://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.php/Main/BaitAndSwitch
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Back to top
Doctor Who France
[Ood]

Offline

Joined: 14 Apr 2017
Posts: 11
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Fri 26 May 2017 - 09:01    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

Capt.Jack wrote:
Y'a que moi pour trouver une ressemblance entre les créatures d'Extremis et la Sibylline Sisterhood de Fires of Pompeii ?


Depuis le temps que j'attends ce commentaire disant que ces créatures comme tu dis, ressemble à la Sibylline Sisterhood Smile !!! Au moins, je suis pas la seule à penser ça. Quand je suis tomber sur ton commentaire, j'ai réagi comme une dératée, c'est à dire que j'ai réagi à moitié en sursautant et en mettant mes mains sur mon visage limite pour me dire que je suis pas seule à penser ce genre de choses. En plus, ça fait longtemps que cette pensée me trottait dans la tête et je me disais que j'étais que la seule à penser ça et quand j'ai vu ton commentaire, je me suis dit que au moins, on est deux à penser cela !!! Je sais pas si tu as remarqué dans le Teaser de la saison 10 qui se nomme "A Time For Heroes", et bah on voit cette créature à la fin du Teaser ainsi que toutes les autres créatures qu'on peut voir dans cette nouvelle saison 10. Je comprends que au moins quand on est fan de Doctor Who, et bah on rigole pas, et je parle de la version de 2005, après je critique pas la version de 1963 qui n'est pas pour moi personnellement. Parce que déjà la saison 1, ça m'a saoulé de la regarder, mais j'ai réussi au bout de la 3ème fois, et là, je n'arrive pas à trouver l'épisode Spécial de la saison 7 et depuis au moins 1 semaine en Streaming et en Français, ce qui est un peu compliqué, mais cet épisode que je te parle et que je citerai par son nom après, et bah en fait, je l'ai vu 2 fois, et du coup, ça va me saouler de le regarder une 3ème fois, et en plus, je m'écarte du sujet, mais c'est pas trop important j'espère Smile ?

PS : j'ai beaucoup aimé ton commentaire et je voulais savoir si tu avais un site de Streaming qui diffuse l'épisode Spécial en VF qui se nomme "Le Docteur, La Veuve et La Forêt de Noël". Merci d'avance Smile !!!
_________________
Je suis super contente de pouvoir enfin être sur ce forum pour parler de ma passion pour la série Doctor Who de 2005
Back to top
Visit poster’s website
Roman L
[LINDA's Member]

Offline

Joined: 27 Sep 2015
Posts: 209
Masculin

PostPosted: Fri 26 May 2017 - 11:40    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

J'en connais un. Ca s'appelle un DVD ^^
Back to top
Gérard
[Bad Bad Beans]

Offline

Joined: 15 Aug 2010
Posts: 3,581
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Fri 26 May 2017 - 13:29    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

Il est aussi disponible sur iTunes, je viens de vérifier.
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Back to top
burns
[Conquête du Cpt Jack]

Offline

Joined: 21 Apr 2010
Posts: 105
Masculin

PostPosted: Sat 27 May 2017 - 22:36    Post subject: [10x06] Extremis Reply with quote

Tyr wrote:
@burns L' épisode est en deux parties, la suite est samedi. Comme tu le remarques toi même, l histoire n'est clairement pas finie. Et il est logique que le Docteur puisse s envoyer des données par mail puisqu'il est dans une simulation informatique (bon, coup de bol, la technologie alien est compatible avec celle du Doc mais c'est pas la première fois dans la série^^).


Enfin en saison 9 avec que des épisodes doubles, j'attendais bien de voir la suite de sleep no more et j'avais trouvé la chute un peu conne, donc là je m'attendais à tout.
Et j'ai bien fait de ne pas venir relire de message plus tot, tu m'aurais gaché la surprise Mr. Green

Quote:
Trois parties, même !

Je confirme, ça va vraiment que j'ai pas relu ici d'avance :p

Je le dis souvent, mais pensez à des balises spoil pour tout ce qui ne concerne pas directement l'épisode, au moins ça évite les soucis pour les chiants comme moi Mr. Green



Sinon pour nardole je capte pas tout avec le moment ou on le voit arriver pour missy.
Dans l'épisode avec darillium, il ne lui reste plus que sa tête dans un robot et là il se pointe tranquillement? (bon ça rejoindrais le début de saison ou il a l'air d'être un peu un robot quand même du coup, ils auraient pu le sortir d'hydroflax pour lui donner un autre corps, mais ça me gène quand même ce passage)
Ca + le journal de river d'ailleurs, enfin bon on fera avec Mr. Green
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 20:52    Post subject: [10x06] Extremis

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Saison 10 All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 of 4

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group