Doctor Who Forum Index
 
 
 
Doctor Who Forum IndexFAQSearchRegisterLog in


[10x09] Empress of Mars
Goto page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Saison 10
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Rusty
[Centurion solitaire]

Offline

Joined: 21 Nov 2015
Posts: 62
Masculin

PostPosted: Sun 11 Jun 2017 - 22:31    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

Si vous voulez comprendre pourquoi

Le Tardis se barre, empêchant le docteur de partir


c'est parce que cet épisode se déroule avant


The Monster of Peladon


En effet, l'apparition finale de

Alpha Centauri


laisse comprendre que Empress of Mars est la préquelle de celui-là.


Le Tardis s'est donc barrée pour forcer le docteur à maintenir sa propre continuité, ce qu'on a déjà vu dans Under the lake / before the flood.
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 11 Jun 2017 - 22:31    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Ithyl
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 22 Apr 2013
Posts: 1,650
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

PostPosted: Sun 11 Jun 2017 - 22:41    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

Les spoilers ne me dérangent pas généralement, mais lorsqu'on voit un gros spoiler à la fin d'un coming soon officiel comme ça a été le cas pour le premier épisode... sérieux, c'est pas fort de la part de la BBC. J'étais au courant, merci FB, mais ça aurait pu n'être qu'une simple rumeur...
Back to top
DarkDalek
[Face of Boe]

Offline

Joined: 30 Apr 2010
Posts: 579
Localisation: Dans le vasseau dalek
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sun 11 Jun 2017 - 22:48    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

Ithyl wrote:
c'était bon sans être exceptionnel. Cet épisode a tout d'un épisode des classiques, c'était sympa. Je ne m'attendais pas moi non plus à revoir Alpha centuri, une surprise intéressante. Maintenant, à quand le retour du kandyman et du TARDIS rose ? Laughing
Les Ice Warriors sont fidèles à eux-mêmes et on a pas trop changé le design classique contrairement aux Siluriens et je trouve que c'est une bonne chose (les Siluriens modernes sont beaucoup trop humanisés).

Maintenant, pour le scénario et bien je n'ai pas grand chose à dire. C'était simple avec un méchant caricatural qui n'est là que pour les richesses. Le Docteur, comme toujours, veut faire la paix entre les deux partis. Le méchant meurt, la compagne ne sert pas à grand chose (j'aime les classiques mais c'est vrai que dans certains cas la compagne est passablement inutile) et ça fini assez bien. Vraiment classique dans tout son ensemble.

Ce qui m'intrigue c'est la scène finale avec Missy hors du vault et le Docteur qui a l'air bouleversé. Elle dit qu'elle va retourner dans le vault mais va-t'elle vraiment le faire ? Je trouve Nardole ooc dans cet épisode. Il est celui qui critique sans cesse le Docteur chaque fois qu'il s'éloigne du vault et il libère Missy ? Il y a un truc que je ne pige pas.

C'était bien aussi d'entendre de nouveau le thème de Missy que je trouve très joli.

Pikoo@ J'aime bien ta théorie en spoilers.


Je suis entièrement d'accord avec ce que dit Ithyl. je m'attendais à pire avec cet épisode vu les ennemis et que la seule fois ou on a vu un ICE Warrior c'était l'épisode du sous marin qui n'était pas exceptionnel. On a donc un épisode classique : les humains sont stupides avides de pouvoir et d'argent et vous tous conquérir ou obtenir des richesses à n'importe quel prix. Un race alien se reveille et les huamains veulent les éliminer surtout le méchant chef /sous fifre qui veut devenir chef. Mais il y'a toujours un gentil qui essaye de raisonner les autres mais qui se fait trahir ou tuer. Pendant ce temps le Docteur essaye de faire la paix entre le camp des humains et celui des aliens et après quelques morts, surtout des personnages dont on nous montre qu'ils ont une famille, ça marche. Cet épisode me fait penser a celui des Siluriens avec 11 et Amy et Rory.
Si Nardole ne sert à rien dans cet épisode (et Bill aussi pour une fois) c'est que cet épisode a été écrit avant que Matt Lucas ne rejoigne la série. Une astuce a donc été trouvée pour qu'il n'apparaisse pas en espérant qu'on saura pourquoi le Tardis se barre tout seul. A moins que le Docteur ne soit en danger et que justement elle voulait que Nardole ramène Missy.
Missy justement son apparition est intrigante surtout quand elle demande au Docteur si ça va a la fin... Bref j'espère la voir plus lors du prochain épisode et surtout dans le double final.
Back to top
Les Pommes c'est bon
[Face of Boe]

Offline

Joined: 28 Jul 2012
Posts: 709
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Sun 11 Jun 2017 - 23:31    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

DocteurWhoWHoWho wrote:

Après quelques trucs bizarre : que fait un noir dans l'armée ? C'est pas un propos raciste mais à l'époque ils les aimaient pas trop...

Gatiss était d'accord avec toi, mais la BBC tient à avoir de la diversité partout, même là où il n'y en avait pas :
http://www.telegraph.co.uk/education/2017/06/11/exclusive-doctor-writer-pro…
_________________
Back to top
Ithyl
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 22 Apr 2013
Posts: 1,650
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

PostPosted: Mon 12 Jun 2017 - 00:38    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

S'ils veulent de la diversité, ils ont juste a embaucher un acteur qui n'est pas de race caucasienne pour le prochain Docteur (il serait temps). Ils ont beau mettre cinq noirs et deux asiatiques sur dix personnages secondaires, ça ne change rien au fait que les personnages principaux sont majoritairement blancs. On a eu deux compagnes noires sur combien de blanches ? quatre pour les NuWhos beaucoup plus si on compte les classiques. Aucune compagne asiatique jusqu'à maintenant et toujours un Docteur blanc.

Je n'ai rien contre ce soldat victorien noir, mais je trouve que ça fait un peu: "regardez comme nous sommes politiquement correct, on a un noir dans l'armée victorienne". Tout le monde sait que cette époque était raciste, inutile de faire croire aux plus jeunes que ce n'était pas le cas. C'est comme faire semblant que l'Holocause n'a jamais existé. Je suis 100% pour la diversité et j'aimerai voir plus d'ethnies différentes dans les épisodes qui se passent sur Gallifrey, dans une colonie humaine, sur une autre planète, à l'époque moderne et futuriste, mais on ne peut quand même pas réécrire l'histoire de l'humanité, aussi pathétique soit-elle, même si on aimerait bien parfois. Je trouve les épisodes comme human nature et Thin ice beaucoup plus utiles pour dénoncer le racisme. Si le Docteur visiterait plus souvent les pays non-occidentaux de la Terre (dans le passé, le présent et le futur) on aurait déjà beaucoup plus de diversité. Pourquoi la prochaine compagne ne viendrait-elle pas de l'Inde par exemple ?
Back to top
DarkDalek
[Face of Boe]

Offline

Joined: 30 Apr 2010
Posts: 579
Localisation: Dans le vasseau dalek
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Mon 12 Jun 2017 - 10:31    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

Je me suis fait la réflexion aussi concernant le soldat noir surtout que d'après la photo il a une femme blanche, pas sur que ça soit très bien vu à l'époque...
Pour le prochain Docteur si il n'est pas blanc ça apporterait une nouvelle dimension à la série. En effet en voyageant dans le passé il pourrait être souvent confronté directement au racisme, plutot que ses compagnes jusque la.
Ensuite concernant le Docteur lui même, même si on n'en sait pas peu sur les Time Lords dans la nouvelle série j'espère que ces derniers qui sont plus évolués que les humains ne font aucune distinction de couleur de peau ou de sexe.
Back to top
Roman L
[LINDA's Member]

Offline

Joined: 27 Sep 2015
Posts: 209
Masculin

PostPosted: Mon 12 Jun 2017 - 11:25    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

DocteurWhoWHoWho wrote:


Hum ils expliquent pas comment il y a de l'oxygène.



"Les indigènes martiens étaient de splendides ingénieurs", voilà ce que répond le Docteur à Bill.

Perso c'est une réponse qui me suffit, un peu de la même manière que celle du Docteur quand Clara lui demande comment les Seigneurs du Temps ont ramené Gallifrey : "Je ne le leur ai pas demandé, ils se seraient sentis trop intelligents". Avec une certaine pointe d'humour et finalement, un aveu de la part du scénariste qu'il n'a lui-même pas de réponse. Finalement, pas plus mal que d'en trouver une tirée par les cheveux et pas crédible pour un sou.
Back to top
Gérard
[Bad Bad Beans]

Offline

Joined: 15 Aug 2010
Posts: 3,538
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Mon 12 Jun 2017 - 13:19    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

Quote:
Je me suis fait la réflexion aussi concernant le soldat noir surtout que d'après la photo il a une femme blanche, pas sur que ça soit très bien vu à l'époque...


Pas bien vu, mais toléré en Grande-Bretagne ou dans les colonies. Voic un petit extrait d'un article que j'ai trouvé :

http://www.bbc.co.uk/history/british/empire_seapower/black_britons_01.shtml

"Despite these signs of community, however, barely 20% of the black population was female, and intermarriage of black people to members of the white population was common, much to the disgust of the white middle classes."

Donc, ledit soldat pouvait très bien avoir épousé une femme blanche de la même classe sociale que lui, et fait partie de l'armée britannique, probablement dans un régiment colonial, et par accident s'être retrouvé dans ce régiment blanc en route pour Mars.

Aux USA, par contre, ce genre de choses, c'était une invitation à se balancer au bout d'une corde.
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Back to top
TheEnginer
[Headless Monk]

Offline

Joined: 14 Jun 2014
Posts: 401
Localisation: Quelque part dans le temp et l'espace
Masculin Taureau (20avr-20mai) 兔 Lapin

PostPosted: Mon 12 Jun 2017 - 16:50    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

DarkDalek wrote:
Je me suis fait la réflexion aussi concernant le soldat noir surtout que d'après la photo il a une femme blanche, pas sur que ça soit très bien vu à l'époque...
Pour le prochain Docteur si il n'est pas blanc ça apporterait une nouvelle dimension à la série. En effet en voyageant dans le passé il pourrait être souvent confronté directement au racisme, plutot que ses compagnes jusque la.
Ensuite concernant le Docteur lui même, même si on n'en sait pas peu sur les Time Lords dans la nouvelle série j'espère que ces derniers qui sont plus évolués que les humains ne font aucune distinction de couleur de peau ou de sexe.


Pour moi quand on peux avoir des notables qui changent de sexe/couleur ouais on s'en fout (parce qu'à la base la mistress est quand même sensé faire partie d'une grande caste gallifreyenne,on dis même que son père était un éminent propriétaire) !
On peux aussi citer le generale qui devient la générale et qui est BEAUCOUP mieux géré à ce niveau (même si je rale toujours de cette régénération grr Hell Bent je te déteste),on dis aussi que sur les 10 y'en a quand même 9 de ces régénérations qui sont féminine dont "l'original".
On peux d'ailleurs aussi supposer que du coup pour les time lord le sexe et l'identité de genre est le même quoi que soit l'incarnation dans la plupars des cas,du peux qu'on a aperçu la générale se comporte comme son lui vieux et blanc. Même si Missy serait un contre-exemple on peux supposer que le dosage n'est pas le même comme tout les autres traits de personalitées d'un time lord et qu'ainsi un time lord régénérer dans le mauvais (ou le bon on sait pas si il se sent féminin avant pourquoi pas) sera plus ou moins genré psychologiquement comme homme/femme/poisson rose à trois tête...

J'aimerais aussi dans le futur voir ce genre de régénération ce serait une autre façon pour la bbc de montrer de la diversité plutôt que de juste foutre des putains anachronismes comme on le vois avec le soldat noir ici. D'ailleurs j'aimerais bien un Docteur un peux plus noir oui pas pour la diversité mais plutôt pour qu'il évite le londre victoriens,les usa des 60's et toute ces destination pour voir plus occidental et plus original ^^
_________________
Back to top
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Lecrivaindujour
[Headless Monk]

Offline

Joined: 25 Aug 2013
Posts: 455
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Mon 12 Jun 2017 - 20:12    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

Un épisode bien sympathique qui réussit à faire avancer l'intrigue en plus. Même si quelques passages sont pas expliqués et qu'il aurait peut-être mérité d'être en deux parties - surtout après la trilogie des Moines. Très amusé par l'apparition d'Alpha Centaury. Ça permet au passage d'expliquer pourquoi la mentalité des Guerriers de Glace a évolué dans l'épisode du Troisième Docteur avec Alpha Centaury et les "gentils" Guerriers de Glace - j'ai oublié son nom.
_________________
Back to top
Visit poster’s website
DarkDalek
[Face of Boe]

Offline

Joined: 30 Apr 2010
Posts: 579
Localisation: Dans le vasseau dalek
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Mon 12 Jun 2017 - 22:47    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

Quand je parlais des Timelords qui se moquent de la couleur de peau et du sexe je parlais surtout au niveau jugement des autres Time Lords , une femme ou un noir serait traité de la même manière qu'un homme blanc aurait le doit aux même privilège, l'accès aux fonctions suprêmes... bref qu'ils considèrent que le sexe ou la couleur de peau n'a aucun intérêt.
Après en ce qui concerne leur propre régénération, ils n'ont peut être pas envie de changer de sexe pour la plupart même si certains s'en moquent a priori comme le général ou le Maitre.
Back to top
hekmil
[Ood]

Offline

Joined: 26 Nov 2013
Posts: 41
Masculin

PostPosted: Mon 12 Jun 2017 - 22:53    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

Wow sérieux vous soulez avec ce genre de débat inutile sur un détail, on est là pour parler de l'épisode et ça commence à parler d'inexactitude ethnique. Merde à la fin c'est DW si c'était 100% accurate sur l'histoire on le saurait
Back to top
Skype
Les Pommes c'est bon
[Face of Boe]

Offline

Joined: 28 Jul 2012
Posts: 709
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Mon 12 Jun 2017 - 23:23    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

C'est vrai que c'est bien parti dans le HS là %).
Il faudrait créer un topic dessus pour les gens que ça intéresse, notamment car le débat dépasse le simple contexte de cet épisode.
_________________
Back to top
Gérard
[Bad Bad Beans]

Offline

Joined: 15 Aug 2010
Posts: 3,538
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Tue 13 Jun 2017 - 13:15    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

Et bien, pour en terminer :

"The baby found on the Nile who was the first black British soldier
Jimmy Durham was a black baby found on a battlefield by the River Nile by British soldiers in Sudan in 1885.
He had been orphaned in a battle against an army of native warriors called the Mahdists or Dervishes – and the Durham Light Infantry decided to adopt him.
Soldiers established that the real name of the boy – who was covered in war paint - was Mustapha, his father was killed in battle and his mother fled.
The boy was named Jimmy Durham, he later married a woman from Bishop Auckland - and he is said to have been the British Army's first black soldier.
He stayed with the battalion as Territorial Number 6758 and is believed to have learnt to play the clarinet, before performing in concerts with the regiment's band.
He married Jane Green in 1908 but died of pneumonia in Cork after being posted to Ireland – three weeks before she gave birth to his only child, a Frances, who died unmarried in 1998."

Trouvé dans le Daily Mail, dans l'article suivant :

http://www.dailymail.co.uk/news/article-4595196/Doctor-writer-criticises-casting-black-actor.html

Et en voici plus, sur le site de la BBC :

http://www.bbc.co.uk/tyne/roots/2003/10/jimmydurham.shtml



Nous avons donc affaire ici à ce que TV Tropes appelle un "Aluminium Christmas Tree", à savoir un élément si incroyable qu'on croit que l'auteur l'a inventé, mais qui est pourtant vrai. Un peu comme si je vous disais qu'il y avait une femme médecin militaire à Verdun en 1916. Vous diriez que je galège, et pourtant...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicole_Girard-Mangin

Bien sûr, dans l'armée française, il y avait déjà eu des soldats noirs à cette époque. Et même un général, dont vous connaissez tous le fils (et certains le petit-fils) : le général Dumas, père d'Alexandre Dumas (père).

Mais un soldat noir dans l'armée britannique n'est pas la chose la plus bizarre qu'on trouvait à cette époque. La lecture des suppléments du jeu de rôles Space 1889 m'a fait découvrir qu'au Canada, il y avait eu à l'époque un régiment composé de femmes :



http://www.cmhg.gc.ca/cmh/image-541-eng.asp?page_id=586

On les surnommait les "Amazoniennes". Comme quoi, on en apprend tous les jours. Et instruire les enfants, n'était-ce pas le but de la série au début ?
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Back to top
Tyr
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 18 Jan 2010
Posts: 1,843
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Tue 13 Jun 2017 - 18:20    Post subject: [10x09] Empress of Mars Reply with quote

10x09 The empress of Mars

Si tout fandom actuel est par nature un groupe hétérogène aux goûts très différents (ne serait-ce que parce qu’il touche des nationalités, tranches d’âge et classes sociales diverses), celui de Doctor Who l’est nettement plus que les autres. Cela est dû au principe même de la série, qui change régulièrement l’intégralité de son casting et de ses scénaristes et showrunners à la grande joie de certains et au désespoir des autres, mais aussi au fait qu’il s’agisse d’une série familiale qui doit donc contenter à la fois grand papa et sa petite fille. Enfin, et surtout, il s’agit en réalité de deux séries en une puisque celle-ci est revenue en 2005 après un très long hiatus et sous une forme tout de même assez différente.

Avec un public aussi divers, il est bien sûr impossible pou un showrunner de satisfaire tout le monde. Comme il serait très dommageable pour la série de tenter malgré tout de le faire systématiquement (le résultat serait probablement très médiocre et sans aucune prise de risque), il lui est donc parfois nécessaire de proposer des épisodes visant spécifiquement une partie du fandom pour que chacun y trouve son compte à la fin de la saison. C’est pour ça par bien sûr qu’une saison varie au maximum les genres (historique, sci-fi, horreur, comédie…) mais aussi les tranches d’âge ciblées (Heaven sent n’a clairement pas le même public visé que l’épisode avec Robin des bois).

Tout ça pour dire que cet épisode est clairement destiné à un groupe spécifique du fandom, les fans de la série classique. Cela n’est bien sûr pas étonnant puisque le scénariste, Mark Gatiss, en est un lui-même. Manque de chance pour moi (pas taper !), je n’apprécie pas la série classique. J’ai vraiment essayé : j’ai vu le film de 96, l’intégralité des épisodes du 6eme et septième Docteur, un tiers de ceux du quatrième et quelques épisodes de chacun des autres. J’estime donc avoir fait ce que j’ai pu mais la lenteur de l’action, les remplissages et le manque de budget criant dans les effets spéciaux et les décors m’ont totalement rebutée alors même que j’aime énormément Star Trek original qui n’a que 3 ans d’écart ; ce n’est donc pas qu’un problème d’âge.

Si je ne l’ai pas détesté, cet épisode ne restera hélas pas bien longtemps dans ma mémoire tout simplement parce qu’il n’est pas pour moi. Tant pis, je dois dire que je m’en doutais fort dès que j’ai vu 1) que Gatiss serait le scénariste (je l’apprécie beaucoup comme acteur mais rarement derrière la caméra) 2) la bande annonce qui annonçait déjà clairement l’hommage aux classiques. Le fait qu’il ne soit pas pour moi ne signifiant évidemment pas qu’il est mauvais, je vais tenter d’en faire la critique la plus objective possible tout en pointant du doigt ce qui a fonctionné et ce qui m’a rebutée.

I. Un épisode classique

Comme je le disais précédemment, The empress of Mars a clairement pour but d’émuler les épisodes classiques. Il aurait suffi d’ajouter une 20 aine de minutes d’exploration et courses poursuites dans les tunnels, de diviser l’épisode en plusieurs parties et de remplacer Twelve et Bill par Four et Sarah Jane par exemple et on aurait pu s’y tromper (bon, on est tout de même clairement un cran au dessus au niveau du budget effets spéciaux/décors^^).Cette impression vient bien sûr de la réutilisation des iconiques Ice warriors mais aussi du décor très minimaliste -une grotte- et de certains points du scénario comme le moment où la compagne tombe dans un trou (au moins elle ne s’est pas tordu la cheville^^). La manière de tuer des Ice warriors elle même fait très classique dans son aspect volontairement étrange, à la limite du ridicule (c'est en tout cas comme ça que je l'ai ressenti).

N’ayant vu qu’un épisode avec le 3eme Docteur, je ne connaissais pas le personnage d’ Alpha Centauri mais la manière dont la scène est réalisée (le personnage invisible pendant quelque temps qui ne se présente pas tout de suite puis la petite pause après son apparition pour laisser au fandom le temps de faire « squeeeee ») laissait peu de doute sur le fait qu’il s’agisse d’un caméo pour faire plaisir aux fans des classiques. Vu l’explosion de joie dans ma timeline twitter whovienne, je pense que ledit caméo a été fort bien reçu, bien joué donc.

Cela dit, cet épisode est également un « classique » dans le sens où il reprend des tropes de la série dans son ensemble. On retrouve donc le fait que le tournevis ne fonctionne toujours pas sur du bois (Twelve semble avoir oublié qu’il peut télépathiquement demander aux portes de s’ouvrir depuis Heaven sent^^). Le « lefty agenda » de la série, que le Daily mail déplore tant, est également bien présent : Jackdow chante une chanson sur l’injustice sociale et le méchant de l’épisode se sert sans hésiter du seul Noir comme bouclier humain histoire de bien nous montrer combien il est méchant. On peut ajouter à cette catégorie la grimace méprisante que fait Bill lorsqu’elle réalise que les Britanniques ont nommé l’Ice warrior Friday en référence au personnage de Robinson Crusoé, un Indien réduit au rang de serviteur par le héros qui l’a sauvé sans que cela ne choque personne ; ils traitent effectivement leur Friday de la même manière.

Le scénario lui-même reprend une ficelle plusieurs fois utilisée non seulement dans les classiques mais ces dernières années : le Docteur qui se retrouve non pas à sauver une race oppressée par une autre mais à tenter d’arbitrer un conflit dans lequel il n’y a pas un rapport évident de méchant/gentil. C’est par exemple le scénario du double épisode avec les siluriens en saison 5 ou du double épisode avec les Zygons en saison 9 (dans les deux cas d'ailleurs il s'agit comme ici d'un monstre de la série classique disputant aux humains un territoire). Le Docteur explique dès le début de l’épisode le dilemme qui l’empêche de prendre parti : « The humans are the invaders.On the other hand, the Ice Warriors have vastly superior armementswhich will wipe the humans out. So what am I supposed to do? ». Et effectivement, il ne fera rien : si la situation est comme je l’ai dit très classique, rares en revanche sont les épisodes où le Docteur et sa compagne sont si peu utiles à la résolution du conflit. Les deux passent leur temps à tenter de négocier sans le moindre succès et c’est le colonel, qu’ils n’ont même pas eux-mêmes libérés, qui apportera la résolution.

Enfin, cet épisode n’est pas seulement classique par rapport à sa série mais aussi en tant que fiction. Nous avons là une histoire étonnamment simple avec des personnages volontairement caricaturaux qui ont tous un rôle que l’immense majorité des spectateurs est capable d’identifier immédiatement. Le méchant que l’on repère au bout de cinq minutes tant son insubordination vis-à-vis de son gentil chef et son complexe de supériorité sont visibles. Le soldat sympathique mais magouilleur et malhonnête, le jeune innocent influencé par ce dernier, le sergent pas méchant mais gourmand et stupide… En fait, ils m’ont beaucoup fait penser aux membres du Guet dans les romans de Terry Pratchett qui ont la même caractérisation, probablement pas parce que Gatiss voulait y faire référence mais tout simplement parce que les deux auteurs utilisent les mêmes stéréotypes. Ajoutez à cela des réflexions et tournures de langues typiquement victoriennes et nous avons pour personnages une belle collection de caricatures assumées dont le rôle est immédiatement identifiable ; ce que l’on perd évidemment en profondeur de caractérisation et en effet de surprise se gagne en revanche en temps que l’on peut consacrer au reste de l’intrigue.

Ladite intrigue s'appuie d'ailleurs elle aussi sur des ressorts extrêmement classiques : par exemple, je pense que personne dans le public n'a été surpris par la mort du soldat noir, non seulement parce que le "Noir qui meurt juste avant la fin" est un trope mais, surtout, parce qu'il venait de passer un certain temps à raconter son futur mariage et ses plans pour l'avenir, ce qui est une condamnation à mort dans n'importe quel film d'horreur/aventure. L'esthétique elle même est très classique puisque l'épisode ne dissimule pas ses emprunts (pas trop appuyés cela dit) au sous-genre du steampunk : félicitations à l'épisode sur ce point d'ailleurs, les scaphandres des soldats sont superbes.

Bref, nous avons là un épisode résolument classique. S'il est visible que c'est un choix assumé de la part du scénariste et que je ne peux pas le lui reprocher, je dois dire que cela ne m'a pas transportée : j'aime les épisodes un peu plus surprenants. Il y a cependant deux reproches objectifs que je peux faire à l'épisode. Tout d'abord, il n'est pas normal que les Ice warriors et les humains puissent se comprendre alors que le TARDIS a disparu : si on peut admettre que Friday a eu le temps d'apprendre le langage des humains, ce n'est évidemment pas le cas de l'impératrice. Parfois, les incohérences ne me gênent pas mais celle là m'a vraiment titillée, sans doute parce que je n'étais pas vraiment absorbée par l'épisode. Autre problème, je trouve que certains passages manquent cruellement de subtilité dans le jeu d'acteur : je pense en particulier au moment de rédemption du colonnel, qui je trouve en fait des tonnes au point que cela m'a fait sortir de l'épisode. J'ai eu le même ressenti avec Missy dans le TARDIS à la fin mais je réserve mon jugement sur ce point (j'y reviendrai).


II. Les spécificités

Si l'épisode ne brille pas par son originalité, il n'est bien sûr pas dénué d'intérêt. J'ai trouvé par exemple intéressant le jeu de miroirs et de miroirs inversés entre les personnages cette semaine. On peut ainsi constater les parallélismes évidents entre Friday et Bill, chacun tentant de convaincre sa race que le combat n'est pas la solution, mais surtout entre Friday et le Docteur, tous deux pacifistes mais malgré tout guerriers (le Docteur rappelle encore ici qu'il ne peut s'empêcher d'en avoir la mentalité).

Il est difficile de rater cette ressemblance quand au début de l'épisode Friday est appelé par Catchlove "the last of his race" alors que le public (et visiblement le Docteur) se doute qu'il n'en est rien, puis lorsque l' Ice warrior dit être "old and spent" mais prouve ses réflexes de guerrier en rattrapant l'assiette (le vieil alien fatigué mais plein d'énergie, toujours dangereux et qui ne baisse pas les bras étant une caractérisation qui me rappelle quelqu’un^^). Plus généralement, la description que le Docteur fait des Ice warriors (« They could slaughter whole civilisations, yet weep at the crushing of a flower. ») pourrait tout aussi bien s’appliquer à lui. C'est loin d'être la première fois bien sûr que le Docteur est comparé au "monstre" de la semaine, c'est même un trope de l'ère Moffat.

On repère également un jeu de miroir inversé entre Catchlove et le colonel. Catchlove est d'abord représenté comme un "parfait" officier de l'empire britannique, courageux, combatif et galant (même si Bill ne semble pas impressionnée sur ce point^^) mais n'hésite pas à trahir ses hommes et même à causer la mort directe de l'un d'eux en s'en servant de bouclier humain. Quant au colonel, il passe du lâche assumé à l'officier courageux qui sauve la situation et est prêt à mourir pour ses hommes.

Enfin, on constate un jeu de miroir très intéressant entre l'impératrice et Missy. Deux femmes fortes emprisonnées puis libérées par un homme, caractérisées comme dangereuses mais qui à la fin sauvent la situation. La question est bien sûr de savoir s'il s'agit d'un miroir ou d'un miroir inversé: tout dépend de si Missy est sincère ou non, ce que nous ne saurons qu'en fin de saison.

J'ai également apprécié les moments d'humour. Comme le savent tous ceux qui ont testé sa série The League of Gentlemen, Gatiss aime beaucoup l'absurde et cela se voit sacrément cette semaine. La scène du pré-générique avec le God save the queen qui apparait sur Mars et le sourire ravi du Docteur est très drôle, de même que celle où Bill et le Docteur se retrouvent à prendre le thé avec des gentlemen britanniques sur Mars. Ce qui je pense m'a le plus amusée reste cependant l'excuse donnée par le papier psychique à leur présence sur la planète: ils auraient été dans le vaisseau de Friday. Cela n'est évidemment pas crédible (Friday ne les connait pas et les soldats ont dû fouiller le vaisseau de fond en comble lorsqu'ils l'ont réparé et pendant qu'ils voyageaient vers Mars)et le « that sound… convincing ? » très dubitatif de Bill et du Docteur insiste sur cette absurdité.

Gatiss utilise également une autre forme d'humour que j'apprécie particulièrement, le jeu sur le 4eme mur. Cela commence dès le pré-générique lorsque Bill affirme " I'm the human in this set up" : elle veut bien sûr dire que c'est elle l'humaine du trio mais "set up" signifie aussi décor et cela semble indiquer qu'elle est consciente de son statut de personnage. Cette impression se confirme peu de temps après lorsque le Docteur et elle prennent le thé avec les officiers et discutent en chuchotant sur leur situation sans que les britanniques ne semblent le remarquer. On peut certes penser qu'en bon gentlemen ces derniers font mine de ne rien entendre mais la scène donne clairement l'impression d'un aparté théâtral où des acteurs chuchotent assez fort pour que les spectateurs entendent pendant que les autres personnages semblent ne rien remarquer.

De même, lorsque le Docteur explique à Bill son dilemme l'empêchant d'intervenir entre les Ice warriors et les Anglais, il utilise carrément l'expression "In this scenario". Si on ajoute à tout cela le fait que l’impératrice, pour réveiller ses troupes, cite carrément le nom de l’épisode précédent du scénariste (« sleep no more ! »), il est difficile de croire à une série de coïncidences.

Enfin, les nombreuses références filmiques faites par Bill participent évidemment à ce jeu sur le 4eme mur. Elle évoque ainsi deux classiques de la science-fiction, Terminator et The Thing, tout en faisant remarquer combien le Docteur les apprécierait puisqu’ils traitent respectivement de robots tueurs et de massacre dont personne ne réchappe. Or, les robots tueurs et les base under siege où un alien métamorphe fait un massacre sont également deux scénarios classiques de la série : Bill, en mettant l’accent sur l’aspect fictionnel de ces scénarios et sur le fait que le Docteur les apprécierait certainement puisqu’il a vécu maintes aventures de ce type, semble donc là encore être plus ou moins consciente du statut de personnage de son compagnon.

Quant au Docteur, s’il semble inculte en matière de films (on le savait depuis l’épisode de Noël d’il y a deux ans où il admet n’avoir jamais entendu parler d’Alien) à l’exception de certains Walt Disney, il est en revanche très au fait des tropes narratifs que ceux-ci utilisent. Ainsi, quand la tombe de l’impératrice est découverte, il murmure « I have a bad feeling about this », réflexion que toute personne ayant déjà vu quelques films d’horreur ou d’aventure aurait pu se faire avec lui. De même, lorsqu’ils sont enfermés dans la cellule et que le Docteur fait remarquer que tout semble calme, il ajoute immédiatement « It's traditional, at this point, to say, "too quiet" », preuve encore une fois de sa bonne maîtrise des clichés narratifs.



Pour conclure cette review plus courte que d’habitude, je n’ai objectivement que peu de choses à reprocher à cet épisode puisqu’une bonne partie de ce qui ne m‘a pas plu est tout simplement un ensemble de choix assumés de Gatiss qui ne correspondent pas à mes goûts. Tant pis pour moi, tant mieux pour ceux qui ont adoré : j’ai croisé sur le net quelques fans de la série classique déçus par cette saison qui ont été très enthousiastes cette semaine et cela me fait bien plaisir pour eux, chacun son tour. Je n'ai au moins pas passé un mauvais moment et cela n'a pas été désagréable de le revoir le lendemain pour prendre des notes (j'avais beaucoup plus de mal pour le précédent épisode de Gatiss avec les Ice warriors). Reste bien sûr le double mystère de l’épisode, que je n’ai pas évoqué jusqu’à présent mais pour lequel je vais maintenant théoriser rapidement : la disparition du TARDIS et le comportement de Missy. Je mets mes idées entre balises puisqu’elles évoquent des éléments du trailer de la saison.

Je pense que le TARDIS est piloté par le Master version Simm qui a récupéré la montre d’invisibilité du Docteur dont on n’a plus reparlé depuis la saison 8 (ou tout autre objet de même nature) et a renvoyé le TARDIS à l’université avec Nardole pour que ce dernier libère Missy. Cette dernière savait bien sûr que ce serait le cas puisqu’il s’agit pour elle de son passé. Quant à Missy et son « are you ok ?» répété que j’ai trouvé fort surjoué, soit elle tente tout simplement d’endormir les suspicions du Docteur en en faisant des tonnes pour paraître avoir réellement changé (je serais un peu déçue vu que bien sûr Missy en fait toujours des tonnes mais que ça sonne en général plus vrai que ça) soit elle a réellement senti chez le Docteur quelque chose qui n’allait pas. Nous approchons après tout de la fin de l’ère Twelve, peut-être que sa régénération ne sera pas si soudaine et que quelques symptômes transparaissent déjà.


Sur ce, je file lire vos avis au lieu de terminer mes appréciations pour les conseils de classe ; espérons que l'excuse "les Ice warrior ont mangé mes bulletins" fonctionne avec mon chef.

EDIT post lecture: Ah ben Pikoo a la même théorie que moi (et en général le même taux de réussite en effet donc n'y croyons pas trop^^). J'aime bien ta deuxième comme quoi
Missy se doctorise et le Docteur se masterise, j'aime bien les effets de miroir


Et sinon, je n'ai personnellement pas du tout été surprise par le fait qu'il y ait un Noir dans la troupe vu qu'il s'agit du soldat de base et non d'un gradé et que le régiment était après tout basé en Afrique. C'est en plus très raccord avec le "history is a whitewash" de Thin Ice qui rappelait que l'Angleterre du 19eme n'était pas 100% blanche. Est-ce possible pour l'époque qu'un noir soit intégré à un régiment blanc, je n'en sais rien mais ce n'est pas non plus incroyable (j'y aurais nettement moins cru si c'était le colonel bien sûr^^).
_________________
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 08:33    Post subject: [10x09] Empress of Mars

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Saison 10 All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 of 4

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group