Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Star Trek Discovery

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 25 Sep 2017 - 21:38    Sujet du message: Star Trek Discovery Répondre en citant




Créateur : Bryan Fuller et Alex Kurtzman

Personnage principal
Commander Michael Burnham (Sonequa Martin-Green)

Première Officier sur le USS Shenzhou, Michael a été élever par Sarek après que toute sa famille est été exterminer par une attaque Klingon.
Première humaine au centre vulcain d'apprentissage et à l'académie scientifique Vulcaine.
Sarek a fait admettre sa pupille auprès de Star Flet alors que ce n'était pas de sa propre volonté. Avec le temps elle est redevenue un peu plus humaine et proche de son capitaine Philippa Georgiou. Cette dernière lui a d'ailleurs fait part que ses progrès méritait d'être récompenser par devenir Capitaine.
A la suite de son procès Michaels est rétrograder, sur Discovery il est même signifier qu'elle n'a aucun grade.

Personnages secondaire :

Lieutenant Saru (Doug Jones)

Saru est un Kelpien. Une races qui est une proie pour toute les autres et à appris à sentir le danger approcher. Généralement les Kelpien ne vont pas très loin préfèrent suivre leur instinct auto-protecteur. Mais Sarek et l'officier scientifique à bord du USS Shenzhou.
Saru est Premier Officier sur Discovery, c'est donc le Number One de Lorca.

Captain Philippa Georgiou (Michelle Yeoh)

Capitaine du USS Shenzhou. Elle est forte même si elle préfère la précaution à l'action. Cependant elle a grande confiance en Burnham.
Elle est intelligente et pleine de ressource, cependant elle ne mènera pas son équipage à une bataille qui ferait des morts innocentes.

Sarek (James Frain)

En dehors d'être le père de Spok, Sarek est un astrophysicien Vulcain. Il a récupérer Michael toute jeune au porte de la mort après une attaque Klingon.
Il est attaché à la jeune femme, enfin à la manière Vulcain (Tout en critique).

Keyla Detmer (Emily Coutts)


A la fois sur la passerelle du Shenzu et du Discovery c'est avec Saru, une des seules personnes à connaitre Michaels à son arriver sur Discovery.
Elle a subit de grave blessures à la suite de la destruction du Shenzu et en veut à Michaels.

Paul Stamets (Anthony Rapp)

Il est le lieutenant en charge de l'ingénierie. C'est lui avec son meilleur amis qui tente de créer un nouveau moyen de voyager. Son invention est installé à bord du discovery et Lorca espère bien que cela changera la face de la guerre.

Sylvia Tilly (Marie Wiesman)

N'avait personne d'affecté à sa chambre avant l'arriver de Michael (A cause de ses allergies). Elle va d'abord tenter de faire amie-amie, avant d'être plus distance quand Michael va être affecter à l'ingénierie. Mais elle s'excuser et essaie d'aider Michaels.

Lieutenant Ash Tyler (Shazad Latif)

Prisonnier des Klingons, Ash va montrer qu'il n'a pas perdu sa volonté pour autant et a sa place dans le Discovery.

Commander Landry (Rekha Sharma)

Chef de la sécurité sur le Discovery.

Captain Gabriel Lorca.

Ah eut les corné abimé et voit mieux dans les espaces plus sombre. Il est prêt à tout pour gagner la guerre et se permet des passe droit de par sa distance avec Starfleet. Il a fait installer les inventions de Stamets à son bord. C'est encore lui qui fait venir Michael à bord pour lui proposer de rester et travailler pour lui.

Opposition :

T'kuvma (Chris Obi)

Klingon qui rêve de gloire passé et d'unir une fois de plus son peuple. Il a soif de démontrer que la fédération est un ennemis qu'il faut exterminer.
il veut aussi redonner l'honneur au nom de son père et a son vaisseau.

Kol (Kenneth Mitchell)

Kol est le seul à ne pas vouloir écouter T'kuvma et couper la conversation. Il reviendra faire ses excuse à Voq mais dans le but de lui prendre son vaisseau.

Voq (Javid Iqbal)

Klingon blanc et sans nom (Donc sans honneur) ... Voq va pourtant se porter volontaire pour être le nouveau porte lumière et soutenir T'kuvma.
Il a une foie fanatique.

L'Rell (Mary Chieffo)

Fille de T'kuvma elle aurait du prendre la tête du clan mais n'en veux pas à Voq pour autant. Elle lui dit vouloir diriger dans son ombre et l'aider, si elle le peux.

USS Shenzou :


USS Discovery :


D'autre détail sur les autres personnages viendront au fils des épisodes !


Dernière édition par Capt.Jack le Lun 23 Oct 2017 - 10:30; édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Sep 2017 - 21:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 25 Sep 2017 - 21:55    Sujet du message: Star Trek Discovery Répondre en citant

Episode 1 : The Vulcan Hello

(Diriger par David Semel)

Après une mission pour sauver un peuple de la déshydratation, les membres du USS Shenzou vous voir ce qui se passe avec un satellite de Star Flet qui fonctionnerait mal.
Après quelque analyse le premier officier et l'officier scientifique tombe d'accord sur le fait que c'est un acte volontaire qui a été perpétré contre le Satellite.
Dès lors les membres de l'équipages vont chercher à trouver celui qui en serait la cause.
Une image fragmenter leur provenant d'une zone de météorite il n'y a d'autre choix qu'envoyer un membre de l'équipage en tenu spatial (En effet ni le vaisseau, ni une navette ne peuvent naviguer entre les météorite.
Le premier officier se porte volontaire sans savoir que ses actions vont entrainer de graves conséquences.

-
J'ai de suite était charmer par la photographie et les deux actrices. J'aime aussi beaucoup le pauvre Saru que certain surnomme déjà D2R2.
Et c'est vrais qu'il a quelque un des défauts de l'androïde.
Je ne suis pas grand fan de Star Tek (A part voyager je n'ai pas beaucoup aimer le reste), je n'ai donc pas été choqué par le look des Klingons.
J'aime beaucoup Voq d'ailleurs ... Né de personne ...
J'ai plus été ennuyé par la relation entre Sarek et Burnham. Ce que je sais de sarek fait douter qu'il puisse s'attacher à la jeune femme.
Faudra aussi nous expliquer pourquoi Spook ne l'a jamais mentionner.
Mais sinon j'ai été happé par ce premier épisode qui laisse sur une fin ne donnant qu'une envie ... Voir la suite.
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 25 Sep 2017 - 22:07    Sujet du message: Star Trek Discovery Répondre en citant

Episode 2 :Battle at the Binary Stars

(Dirigé par Adam Kane)
Burnhame est en salle médical à se faire soigner lorsqu'elle se réveille après avoir rêver de son passé à l'école d'apprentissage Vulcain.
Sa priorité et de sortir pour informer le capitaine que c'est les Klingons qui sont derrière l'attaque du satellite. Mais on ne les a pas vu en depuis des années et Saru fait remarquer l'état de santé de Burnham. Malgré tout Le capitaine Georgiou va la croire et mettre le bâtiment en alerte rouge.
Pendant ce temps T'kuvma chercher à unir les 14 maison à son profit.
-
J'ai beaucoup aimé se second épisode. Beaucoup de choses en une trentaine de minute. Certain trouve trop. Moi je trouve pas.
Peu être l'accent est mit en priorité sur Burnham mais comme c'est le personnage principal cela ne me gène pas.
J'ai aimé que le capitaine mettent en doute les choix de son premier lieutenant.
Certain trouve illogique qu'après la trouver apte à commander elle se retourne comme ça mais pas moi. Je suis en accord avec son choix de non agression.

J'ai beaucoup aimé tout le passage avec les Klingons peut être un peu complexe, mais avoir un flashback autour de T'Kuvma est très intéressant dans la construction de son personnage et de ses motivations.
Certain pense que lui et le capitaine ne sont pas mort et même qu'il était inutile de tuer Georgiou. Pas moi, je pense que sinon elle aurait défendu son premier lieutenant à son jugement.

Une fin qui personnellement me fait me demander comment le personnage va pouvoir rebondir.
J'ai hate d'avoir plus d'aventure de l'équipage du Shenzou et découvrir celui du Discovery.
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 11 Oct 2017 - 17:45    Sujet du message: Star Trek Discovery Répondre en citant

Episode 3 : Context is for King

(Dirigé par Akiva Goldsman)
Le vaisseau qui envoie les prisonniers à leur futur camp à un problème avec un nuage qui mange l'électricité du vaisseau. Le pilote tente de régler le problème mais est éjecter dans l'espace. Alors que les prisonniers s'attendent à la mort un rayon tracteur les récupères. Ils sont "invité" à bord du discovery le temps que leur navette soit réparer. Après un bagarre à Bord, Michaels va être séparer et inviter à voir le commandant. Lorca lui propose de travailler avec ses ingénieurs le temps où elle restera à bord. Lorsque la nouvelle à bord de L'uss Glenn arrive au oreille de Lorca il envoie une équipe enquêter à bord et récupérer ce qu'ils peuvent. En effet le Glenn était construit avec une nouvelle technologie inventé par Paul Stamets et son meilleur ami. Chacun à bord d'un des vaisseaux, et le Glenn venait de tester le système. A bord en plus de Klingon, les membres de la missions vont faire face à un monstre.
-
Un épisode plus sombre que j'ai moins aimé. Même si le personnage de Tilly est sympathique, elle n'est pas fait pour rester dans les mémoires. Revoir Saru donne de bon moment. Pourtant j'ai trouvé la fin un peu dérangeante.
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 11 Oct 2017 - 17:56    Sujet du message: Star Trek Discovery Répondre en citant

Episode 4 : The Butcher's Knife Cares Not for the Lamb's Cry

(Dirigé par Olatunde Osunsanmi)
Lorca a réussit à convaincre Michaels de rester à bord du discovery. Elle reçoit un colis demandant d'accepter les dernières volonté du Captian Georgiou.
Michael doit aussi travailler avec le commander Landry sur le nouveau projet de Lorca.
Voq are toujours dans l'espace de Dirillium, L'Rell lui propose de récupérer celui du Shenzou. En effet leur équipage meurt de fin petit à petit. Il ont aussi la visite surprise de Kol.
-
J'ai préféré cette épisode plus surprenant à bien des égards. J'ai trouvé le montage bien fait pour garder une certaine fluidité. En effet sa commence doucement sur chaque vaisseau, puis ça monte créchendo sur le Discovery pendant que sur le vaisseau Klingon sa reste calme. Et au moment ou ça monte chez les Klingon ça redevient calme sur le discovery.


Dernière édition par Capt.Jack le Lun 23 Oct 2017 - 10:56; édité 1 fois
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 23 Oct 2017 - 10:42    Sujet du message: Star Trek Discovery Répondre en citant

Episode 5 : Choose your Pain

(Dirigé par Lee Rose)
Alors que Lorca va être fait prisonnier des Klingons c'est Saru qui prend le commandement. Il cherche a faire un parallèle entre ses actions et celle d'anciens capitaine décédé afin de voir s'il a ce qu'il faut. Michael a de plus en plus de mal à ce qu'on utilise le Butcher pour les déplacements et cherche a convaincre qu'il faudrait trouver autre chose. Saru lui ordonne de renoncer le temps d'aller sauver le capitaine mais elle va tout de même demander l'aide de Tilly et Stamets.
Un nouveau déplacement provoque une réaction chez le Bucher qui se repli sur lui même, mais saru demande a se qu'on force son ouverture et se déplace à son ordre.
Dans les prison Klingon Lorca rencontre un homme nommé Mud qui s'est arrangé pour survivre et un jeune lieutenant du nom de Ash Tyler.
-
Un épisode que j'ai pas aimé. Top centrer sur Lorca alors que je pensais qu'on verrait moins le capitaine. De plus le pauvre Butcher on souffre pour lui.
Ca m'a fait plus pensé à un épisode de Stargate (Même si j'aimais, je trouve toujours ridicule des héros qui s'enfuis de (ou entre dans) un lieu ennemi en rencontrant si peu d'ennemis). De plus j'aime pas trop Stamet la fin me fait peu d'effet. Et je trouve Tilly énervante.


Dernière édition par Capt.Jack le Lun 23 Oct 2017 - 10:55; édité 1 fois
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 23 Oct 2017 - 10:54    Sujet du message: Star Trek Discovery Répondre en citant

Episode 6 : Lethe

(Dirigé par Douglas Aarniokoski)
Sarek part pour une mission d'ambassadeur mais et trahi par un vulcain.
Sur le Discovery, Michael ressent par son lien avec Sarek qu'il est mourant. Elle s'évanoui et est emmené à l'infirmerie ou elle va demander l'aide de Lorca.
Ce dernier accepte contre l'avis des vulcains et va tenter de chercher Sarek, mais la nébuleuse bloque les recherche.
Michael propose de se servir de son lien et doit prendre une Navette car le Discovery ne peut aller dans la nébuleuse.
A chaque fois elle revit le même souvenir de Sarek ou elle l'aurait déçu en ayant été refuser à l'académie Vulcain.
Lorca lui reçoit la visite de l'amiral Cornell qui vient lui dire que Starfleet n'est pas content de ses derniers choix.
-
Un bon épisode, même s'il me fait encore moins aimé Lorca. Par contre j'ai aimé la relation de coaching entre Michael et Tilly. Et je trouve logique de voir Ash Tyler prendre le post vacant. J'ai beaucoup aimé les souvenir de Sarek qui approfondissent notre vision de Michael et leur relation.
Par contre j'ai un peu de mal à se qu'on voit déjà un Holodeck ou qu'on évoque l'Enterprise.
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 30 Oct 2017 - 11:12    Sujet du message: Star Trek Discovery Répondre en citant

Episode 7 : Magic to Make the Sanest Man Go Mad

(Dirigé par David M. Barret)
Michael se sent mieux au bord du discovery, et elle est invité à participer à une fête. Elle s'y s'en pas très alaise attirer par Ash Tyler, mais son coté vulcain l'empêche de lui dire. De toute manière alors qu'Ash vient lui parler, ils sont tout deux appelé par le capitaine. En effet le Discovery est en alerte jaune, car ils ont quelque chose en approche sur leurs écrans.
Avis :
Difficile de donner un avis sans en dire trop sur cet épisode. En tout les cas c'est l'un des meilleurs que j'ai pu voir pour le moment. Y'a des moments drôle (Comme Stamet faisant un Hug à Michael après qu'elle est reversé les composant qu'il portait), d'autre assez émouvant, et un bon scénario. Y'a qu'un hic, la fin un peu trop "gentille" en ce qui concerne l'ennemi du jour. J'ai hate de voir comment les relations vont progresser.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 772
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 4 Nov 2017 - 19:13    Sujet du message: Star Trek Discovery Répondre en citant

J'arrive après la bataille mais j'ai enfin eu le temps de rattraper mon retard sur cette série. je vais donc faire une review groupée des 7 premiers épisodes.

J'ai beaucoup aimé Star Trek original même si je suis loin d'être à jour sur ses nombreux spin-off. J'attendais donc cette série avec beaucoup d' impatience mais aussi une grosse appréhension vu le changement brutal de showrunner en plein tournage. Que dire donc de ces quelques épisodes? Après un double épisode introductif que j'avais trouvé sympathique mais un peu décevant, je dois dire que je commence à tomber vraiment sous le charme.


I. L'intrigue

Le fil rouge de cette série tourne bien sûr autour de la guerre contre les Klingons que subit la toute jeune Fédération et se focalise sur les deux camps. Coté Klingons, nous avons droit alternativement à la guerre civile entre les différentes factions sur fond de fanatisme religieux et aux attaques contre les humains. Du coté des "gentils", l'action se focalise sur l'importance du Discovery et de son système de propulsion d'avant-garde.

Je suis pour l'instant moins intéressée par la partie Klingon. J'aime beaucoup leur relooking (que ceux qui se plaignent du changement revoient la version de Star Trek Original, on est franchement gagnants) et j'apprécie vraiment les détails que nous découvrons sur leur société et leurs croyances mais je n'accroche pas trop aux différents protagonistes pour l'instant. De plus, le fait que ces scènes soient entièrement jouées en Klingon me posent problème : certes, cela donne une authenticité intéressante mais ce langage est lent et cela ralentit vraiment le rythme, ce qui pour moi est toujours très problématique.

Pour ce qui est de la partie fédération en revanche, je suis conquise! Je trouve cette idée de mycélium très intéressante et la chercheuse de champignons passionnée que je suis est ravie d'apprendre qu'il s'agira dans le futur d'une des ressources les plus prisées.^^

J'aime aussi beaucoup l'évolution constante de cette intrigue : la découverte de l'animal symbiote, son exploitation si éthiquement discutable et, bien sûr, la transformation de Stamets qui semble désormais perpétuellement high. On ne parlera jamais assez des dangereux effets secondaires des champignons hallucinogènes.^^ Bon, l'idée d'utiliser un humain ayant subi une mutation due à l'influence d'une substance pour propulser un vaisseau rappelle fortement Dune et ses navigateurs de la Guilde mais il est difficile de faire du totalement nouveau dans un genre aussi fécond que la sci-fi en général et le space opera en particulier.

L'autre intrigue "fédération", celle du conflit latent entre le Discovery et sa hiérarchie par rapport aux décisions de son capitaine, me plait un peu moins parce qu'elle est terriblement cliché non seulement dans les space opera (et même dans Star Trek de manière générale) mais dans toute oeuvre qui tourne autour d'un grave conflit armé. Fort heureusement, elle ne prend pour l'instant que très peu de temps d'écran.



II. Le Discovery

Dans tout space opera (ou toute oeuvre se déroulant en majorité dans un endroit clos d'ailleurs), il est crucial de réussir la caractérisation des personnages et leurs interactions. Qu'en est-il de l'équipage du Discovery? Je me pencherai uniquement sur les personnages très récurrents vu ma parfaite incapacité à retenir les noms et les visages avant de les avoir rencontrés une bonne vingtaine de fois (oui, j'en ai sacrément bavé pour Game of Thrones^^).

Commençons par Burnham, le personnage principal. Même dans le genre pourtant si inventif de la sci-fi il est encore hélas assez rare que le personnage le plus récurrent soit une femme, noire de surcroît. Je partais donc avec un à priori positif, surtout après avoir pu contempler la réaction online de la frange "conservatrice" du fandom (comment on peut à la fois apprécier Star Trek, ou Doctor Who d'ailleurs, tout en étant raciste et/ou misogyne reste pour moi un perpétuel sujet d'émerveillement mais certains semblent y parvenir). Niveau caractérisation, je suis pour l'instant assez satisfaite.

J'aime bien l'idée d'en avoir fait une humaine élevée par des vulcains, ce qui en fait une personne extrêmement logique mais ressentant des émotions qu'elle ne sait pas expliquer ou gérer. Cette "hybridation" est assez classique chez les personnages de Star Trek : Spock de Star Trek Original (mi vulcain mi humain) et Worf de Next Generation (Klingon élevé par des humains) en étant deux exemples parmi tant d'autres. Je trouve également sa situation de départ très intéressante : elle est considérée (entre autre par elle-même) comme une traîtresse pour une décision prise avec les meilleures intentions du monde, sauver son vaisseau et son équipage, mais on ne peut pas être sûre (et elle non plus je pense) que sa décision reposait purement sur la logique. Elle hait les Klingons et les flash back de son enfance sur Vulcain dans le double épisode pilote nous montrent que la simple mention de cette race peut faire dérailler sa logique habituellement digne de celle d'un Vulcain.

Cette storyline permet d'introduire des conflits, ou du moins de la méfiance, dans les interaction entre Burnham et les autres personnages (c'était par exemple le cas avec Saru dans les premiers épisodes) mais aussi de complexifier sa relation avec Lorca. Elle n'a clairement pas la même éthique que lui (je reviendrai sur le capitaine à la fin de cette partie) mais elle lui doit tout et perdra d'ailleurs tout s'il lui retire sa protection.

Quoi d'autre? Rien à dire sur l'actrice, tout à fait compétente (c'est le cas d'ailleurs de tout le cast). Je me serais bien passée de ce qui s'annonce être une future relation amoureuse entre elle et Ash mais j'imagine que c'était inéluctable que les scénaristes glissent quelques histoires d'amour dans leur série

Je passe rapidement sur le personnage de Ash vu qu'il vient juste de débarquer et qu' il n'a pour l'instant pas trop eu l'occasion de montrer autre chose que son physique avantageux. Je suppose que la longue torture qu'il a subi sur le vaisseau Klingon aura des conséquences psychologiques mais cela permet au moins pour les scénaristes de gagner du temps pour l'intégrer au reste de l'équipe : Locra, qui n'est pas particulièrement d'une nature confiante, se repose bien vite sur lui parce qu'ils ont subi cette épreuve ensemble et Burnham, qui a beaucoup de mal à laisser parler ses émotions, a déjà en commun avec lui d'avoir subi un traumatisme à cause des Klingons.


Le personnage de Tilly est sympathique et surtout, assez indispensable. Star Trek est une franchise très optimiste et Discovery a une tonalité très sombre, il était je pense nécessaire de mettre dans le cast principal au moins un personnage qui soit profondément gentil. Rien de bien original dans ce personnage de petite jeune pleine de bonne volonté mais dont le potentiel n'est pas remarqué pour différentes raisons (timidité, allergies débilitantes...) et que le personnage principal décide de prendre sous son aile mais son duo avec Burnham fonctionne très bien.

J'aime aussi beaucoup le personnage de Saru : l'idée de choisir comme second un membre d'une race qui a été pendant toute son évolution la proie de prédateurs plus forts et a donc développé un fort instinct pour le danger est je trouve très intéressante (il m'a un peu rappelé, en bien plus sympathique, les Tivolians de Dr Who). J'ai hâte de le découvrir un peu plus.

Stamets est pour moi une des agréables surprises de la série. Il commençait la saison comme une caricature sur pattes: le scientifique génial mais au caractère de cochon que toute série un peu sci-fi est presque obligée d'avoir (McKay dans Stargate par exemple). Surprise, on lui découvre un cœur (et un mari ma foi fort attractif^^) relativement tôt lorsqu'il risque sa vie pour un gros clébard de l'espace et il se transforme soudain en sympathique hippie câlin. J'adore ce genre de surprises et j'ai hâte de voir ce que va devenir le personnage.


Reste donc Lorca, le capitaine. Cela va un peu mieux avec les derniers épisodes mais j'ai eu beaucoup de mal avec lui. Ce n'est pas la faute de l'acteur (je suis toujours ravie de revoir Lucius Malfoy^^) mais ce personnage est très caricatural : le chef de guerre traumatisé par un sanglant échec et qui est prêt à tout, même aux décisions les moins éthiques, pour atteindre son but est un cliché du genre. Il va falloir nous montrer un peu plus son coté humain ou, au moins, attachant (comme par exemple lorsqu'il refuse que Tyler fasse semblant d'être moins bon que lui pour sauver son égo). Pour l'instant je lui fais si peu confiance que j'étais persuadée qu'il allait tuer son amie amiral lorsqu'elle lui dit qu'elle demandera sa démission à son retour de mission. Je n'étais d'ailleurs pas si loin vu qu'il est évident qu'il refuse d'aller la sauver non pas parce qu'il n'en a pas reçu l'ordre (ça ne l'a jamais arrêté) mais à cause de sa menace. Le simple fait qu'il ne supporte plus la lumière et se complaise dans l'obscurité est probablement l'aspect le moins subtil de toute la série même si mon goût pour les métaphores lourdes fait que j'ai trouvé ça amusant


III. Star Trek?

Bref, malgré quelques défauts, Discovery est pour moi un space opera très prometteur. En revanche, beaucoup de fans hardcore de la franchise semblent ne pas y trouver leur compte et se plaignent de ne pas retrouver l'ambiance de la saga dans ce nouvel opus. Je n'ai vu que Star Trek original et deux saisons de Next generation (plus, comme beaucoup de gens, les films récents), je ne me considère donc pas comme une experte en Star Trek mais je dois dire que je n'ai pas eu ce problème.

Alors oui bien sûr, il est évident que pour une série censée se passer quelques années seulement avant Star Trek original, il est illogique que la technologie du Discovery soit aussi avancée mais j'ai survécu à Dr Who classic (et moderne d'ailleurs^^), ce genre d' illogismes temporels ne me fait donc pas peur. Et puis la série ne cesse de nous répéter que le Discovery est de très loin le vaisseau le plus avancé de la flotte de la Fédération et on ne sait pas où se dirige le scénario: peut être que le vaisseau ne pourra pas transmettre ces avancées au reste de la flotte pour des raisons que nous ignorons encore (espérons que ce ne soit pas parce qu'il sera détruit....).

Quant-à la critique sur le fait que les Klingons aient été remaniés, je ne la comprends franchement pas. Je le répète, retournez vois les premiers Klingons de Star Trek original et comparez les à ceux de Next generation. HEUREUSEMENT que les Klingons ont évolué parce que je suis à peu près sûre qu'utiliser des acteurs blancs, leur barbouiller le visage pour colorer leur peau et leur coller des petites moustaches et une barbiche pour faire un peu asiatique passerait relativement mal aujourd'hui, surtout pour représenter un méchant. Pour ceux qui n'ont jamais vu les premiers Star trek, je joins une image des terribles guerriers klingons de l'époque.


Je comprends mieux en revanche une autre critique: certains ne retrouvent pas dans Discovery la franchise qu'ils aiment parce qu'il manque l'optimisme indéniable des précédents Star Trek. C'est indéniable, Discovery est plus sombre que ses prédécesseurs et la Fédération, censée être un parangon de civilisation et un messager de paix, est ici une force armée engagée dans un conflit. Quant au capitaine du vaisseau, il est évident qu'il ne partage pas les idéaux et la morale de Kirk, Picard et leurs successeurs. Ce n'est cela dit pas du tout illogique puisque l'histoire est une prequel : l'extrême rejet de la guerre par la Fédération que nous présente les autres séries Star Trek vient bien de quelque part, pourquoi pas d'une guerre traumatisante avec l'empire Klingon? Cela dit, je comprends bien que ceux qui voulaient retrouver dans Discovery la fédération assez idyllique des premiers Star Trek soient déçus.

De plus, si le ton est indéniablement plus sombre, les thèmes récurrents de Star trek subsistent. Dénonciation du fanatisme religieux avec le "jihad" Klingon, extrême méfiance de la fédération vis à vis de l'eugénisme qui vient tout droit des événements racontés dans Star Trek Original (Khan et ses amis étant censés avoir sévi sur Terre quelques siècles avant STO, la Fédération de l'époque de Dicovery les connait déjà)... De même, si le staff du Discovery a bien failli aller trop loin en utilisant l'animal symbiote du mycélium au point de manquer de le tuer, il se rachète avec le sacrifice de Stamets et le fait que même ce grand cynique de Lorca accepte que Burnham le libère une fois qu'il n'est plus absolument indispensable. Oh, et nous avons bien sûr droit à la traditionnelle dénonciation du racisme et de l'intolérance avec la manière dont la société vulcain traite Burnham et, par ricochet, son père adoptif. L'idée d'un "logic terrorist" prêt à devenir un martyr m'a d'ailleurs fait éclater de rire. Si c'est pas du pur Star Trek ce genre d'idées délirantes!

La série fait également tout pour relier, plus ou moins subtilement, Discovery au reste de la saga. Mention de l'Enterprise et de quelques capitaines connus des fans (Archer, Pike...), personnages déjà vu dans la première série (autant j'étais ravie de revoir Sarek, autant je me serais bien passée de Mudd qui m'agaçait déjà dans STO)... Ce dernier va même jusqu'à prononcer la célèbre phrase du générique, accusant la Fédération d'être à l'origine de ses problèmes avec sa manie " to boldly go where no man has gone before". Ce n'est pas toujours très fin mais j'apprécie au moins les efforts. On apprend même enfin, 50 ans plus tard, pourquoi Sarek a si illogiquement sur-réagi au fait que Spock ait choisi de servir sur l'Enterprise plutôt que dans les forces vulcaines. Petit détail qui m'a personnellement convaincue que Netflix voulait vraiment bien faire les choses : ils proposent pour chaque épisode les sous-titres en Klingon! Si ça ce n'est pas de l'hommage...^^


Pour conclure (enfin), je suis personnellement très optimiste sur l'avenir de Star Trek Discovery. Elle a des défauts mais je trouve qu'elle part dans une direction très intéressante et j'ai hâte de voir la suite.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:45    Sujet du message: Star Trek Discovery

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com