Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[11x01] The Woman Who Fell to Earth
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 11
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
miss-phoenix
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2018
Messages: 1
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Nov 2018 - 20:30    Sujet du message: [11x01] The Woman Who Fell to Earth Répondre en citant

Premier message sur le forum (je me présenterai plus tard ! Wink ) !

Bon, si j'ai décidé de réagir à cet épisode voire cette saison, c'est parce que je rejoins malheureusement l'avis de Sleven. J'ai déjà regardé les 3 autres épisodes de la saison et le constat est là : je n'accroche pas ! Pour moi, c'est véritablement dramatique parce que j'adore Doctor Who depuis que j'ai commencé et ça a toujours été mon petit plaisir du weekend. Mais là, non. C'est pour ça que je veux maintenant réagir sur chacun des épisodes de la saison autant pour partager mes sentiments mais aussi comprendre pourquoi je n'ai plus vraiment d'attachement pour la série.

Passons à mes impressions sur ce premier épisode.

Tout d'abord, je ne peux pas dire que je l'ai détesté mais je n'ai pas vraiment passé un très bon moment, loin de la routine ennuyeuse.

On sent immédiatement le changement de style notamment dans la façon dont c'est tourné (en effet, de plus grands espaces). J'ai été surprise par l'ambiance extrêmement sombre et soulignée par la musique et la photographie. Le rythme lent y participe également. J'ai bien aimé la Doctor, son attitude transcende avec celle, normale, des autres personnages.

Pour les personnages, pour moi, c'est la femme de Graham qui est finalement la plus attachante et honnêtement, je l'aurais bien vue comme compagne solitaire de la Doctor. Sauf que... Elle meurt ! Et au lieu d'avoir une femme, certes âgée mais enjouée comme pas deux, on se retrouve avec son mari dépressif après sa mort subite. Yaz et Ryan, là non plus je ne me suis pas attachée. Je trouve aussi le jeu des acteurs très plat, pas du tout haut en couleur comme c'était le cas chez tous les autres acteurs principaux.

Concernant le méchant, là j'ai vraiment eu l'impression de me retrouver devant un épisode de Class. Très caricatural, il semble être simplement là pour faire peur. Par exemple, les histoires des dents comme trophées qu'il colle sur son visage, je n'y ai vu aucun intérêt, ni dans l'intrigue, ni dans une volonté de faire peur. Si au moins ces dents avaient eu un rôle à jouer (le rendre plus fort ou je ne sais quoi) mais là ça ne sert à rien. Et honnêtement, il était bien suffisamment affreux sans ça.

Je remarque aussi que pas mal de monde meurt dans cet épisode mais que la Doctor ne trouve rien d'autre à dire que "I'm sorry". Certes, mais encore ? Le fait est que je n'aime pas le ton qu'elle prend, surtout que souvent, on voit le Doctor se révolter face à la mort. Après, il est vrai que le moment où elle rencontre le monstre, le ton est bon.

Bref, un épisode divertissant mais sans plus.

Comme Sleven et d'autres, j'avais des doutes quand j'ai appris que Chibnall prendrait la suite de Moffat notamment parce qu'aucun de ses épisodes n'est transcendant mais aussi à cause de Broadchurch. J'avais adoré la première saison sauf peut-être la résolution mais j'ai détesté les saisons 2 et 3. Chibnall me donne deux impressions désagréables. La première c'est que c'est un scénariste prévisible. Et la deuxième, c'est que quand il veut aller dans l'imprévisibilité, il tombe dans le glauque (je vous invite à voir la saison 3 de Broadchurch dont la résolution est, à mes yeux, d'un glauque insupportable - même la saison 1 d'ailleurs).

Après, peut-être que Moffat m'a trop conditionnée ( Laughing ). Mais ce que j'aimais beaucoup chez ce scénariste, c'était son habilité à jouer avec le spectateur, à nous mettre sur des fausses pistes après nous avoir suggéré la bonne. Certes, ça donnait parfois des histoires alambiquées au possible et il est normal qu'un certain nombre de fans ne l'aie jamais aimé mais on ne peut pas nier le fait que Moffat n'aura jamais cherché la facilité.

Quant à Davies, là encore, je pense que ses histoires étaient de meilleure qualité et il ne manquait pas d'humour très affûté, surtout quand il proposait des satires politiques, un domaine dans lequel il excellait. Pour Chibnall, je ne sais pas encore dans quel domaine il excelle mais ce qui est certain, c'est que Doctor Who vient de perdre sa première qualité : le côté geek. Ce premier épisode serait à sa place dans une série policière (le tueur ne serait pas un alien et la Doctor serait inspectrice).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Nov 2018 - 20:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 11 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
Page 6 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com