Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[11x07] Kerblam!
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 11
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nanou
Time Lord

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 3 606
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 17 Nov 2018 - 09:34    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant



- Scénariste : Pete McTighe - Réalisateur : Jennifer Perrott


synopsis a écrit:
A mysterious message arrives in a package addressed to the Doctor, leading her, Graham, Yaz and Ryan to investigate the warehouse moon orbiting Kandoka, and the home of the galaxy's largest retailer.


Fiche IMDB de l'épisode

Bande Annonce





diffusion BBC1 le 18 novembre 2018 à 20h - France 4 le 22 novembre 2018 à 22h50
_________________

*a-Matt-Smith-pour-son-birthD-et-est-sur-David*
des bananes dans le void
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 17 Nov 2018 - 09:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
burns
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2010
Messages: 102
Masculin

MessagePosté le: Dim 18 Nov 2018 - 20:56    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

Bienvenue sur amazon.space :p
Bon forcément le rapprochement est quand même évident (surtout que j'ai regardé il y a peu un reportage sur amazon, avec des "bornes" automatiques qui apportent les objets aux gens qu'ils n'ont plus qu'à scanner et emballer, on sent bien l'automatisation et franchement ça fait à peine plus futuriste que maintenant, juste à plus grande échelle)

Bon globalement ça m'a plu, le côté enquète avec les fausses pistes et savoir qui a envoyé le message et qui est derrière tout ça, ça fait bien Chibnall, surtout avec une actrice qui était aussi au casting de broadchurch (en la voyant au début, j'ai quand même bloqué un peu dessus en me demandant ou j'avais bien pu la voir Mr. Green )

Ensuite j'aime assez le fan service, donc avoir le fez comme introduction à l'histoire, j'ai adoré Mr. Green
Les robots m'ont moyennement convaincu par contre, j'ai pensé tour à tour aux smilers et aux heavenly host sans avoir réellement l'impression d'en voir des neufs.
Bon ça passe quand même mais j'aimerais bien voir quelque chose qui me paraisse un peu plus nouveau, même si niveau robot humanoides ça doit pas être forcément évident.

Par contre un des trucs qui commence à me déranger, c'est quand même de ne voir aucun rapport entre les épisodes, ou lien globale pour la saison.
Je sais bien que bad wolf était dilué sur l'ensemble de la saison sans trop de détails avant le final, ou les mentions faites à Harold Saxon voire les planètes qui disparaissaient, mais j'ose encore espérer tomber sur un fil rouge en fin de saison qui m'aura échappé (si possible sans que ça s'étale sur plusieurs saisons comme avec Moffat d'ailleurs ou j'étais beaucoup moins fan par rapport à ce que nous avait pondu RTD)
Reste quand même 3 épisodes, c'est suffisant encore pour me convaincre à ce niveau là, et j'espère être surpris et me rendre compte que j'ai raté des trucs.

Voilà voilà, plutôt content quand même dans l'ensemble.
Revenir en haut
Lecrivaindujour
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2013
Messages: 433
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 18 Nov 2018 - 23:20    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

burns a écrit:
j'ose encore espérer tomber sur un fil rouge en fin de saison qui m'aura échappé [...]
Reste quand même 3 épisodes, c'est suffisant encore pour me convaincre à ce niveau là, et j'espère être surpris et me rendre compte que j'ai raté des trucs.


Il a été dit si je ne me trompe pas qu'il n'y aurait pas ce genre de fil rouge au cours de la saison. En revanche, on a vu comme dénominateur commun à chaque épisode que le Docteur ne cherchait pas à arrêter les méchants. En dehors de la récurrence des Stenza dans l'épisode 2, je ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit d'autre.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 833
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 19 Nov 2018 - 18:22    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

Episode vu et revu avec notes à l'appui. Pas mauvais mais je ne suis pas transcendée. La bonne nouvelle est que les gilets jaunes qui bloquent mon île m'offrent une journée de congé demain pour coucher tout ça par écrit.^^
_________________
Revenir en haut
Solan
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2015
Messages: 21
Localisation: The Singing Towers of Darillium
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Lun 19 Nov 2018 - 18:30    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

J'ai bien aimé celui-ci aussi ! (avec le petit clin d'œil dans la première scène)


Une fin difficile à prévoir finalement et deux scènes assez tragiques
_________________
River - " Si l'un d'entre vous utilise encore mon nom, je vous enlèverai vos organes par ordre alphabétique … des questions ? "
Revenir en haut
Lecrivaindujour
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2013
Messages: 433
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2018 - 00:40    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

Eh bah un franchement sympathique épisode qui revient à quelque chose que la série n'avait plus fait aussi bien depuis la période Russel T. Davies : de la pure satyre sociale. On prend de vraies situations qui arrivent dans la vie réelle, de vraies préoccupations, et on les exagère de manière à ce que ce soit aussi drôle que malaisant. Sinon, toujours pareil, je suis content d'avoir un bon épisode de science-fiction qui gère bien ses enjeux de science-fiction. Ses personnages étaient très bien gérés dans leurs dilemmes et leurs caractères. J'ai enfin eu l'impression de voir tout le monde à égalité (le fait que Yaz ait enfin eu son épisode de développement a sûrement aidé pas mal).

Maintenant, c'est pas un épisode qui m'a marqué, et pour l'instant y a toujours pas eu d'épisode dans cette saison qui ait été vraiment excellent en tous points.
_________________


Dernière édition par Lecrivaindujour le Mar 20 Nov 2018 - 18:34; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Scrooge McDuck
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2015
Messages: 20
Localisation: Killmotor Hill, Donaldville
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2018 - 15:31    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

Pour ma part, j'ai trouvé que c'était un bon épisode ! Cela me rassure un peu car j'ai pour l'instant trouvé la saison globalement décevante - cela dit, j'attends toujours l'épisode qui me fasse dire "wouaaah !"

Déjà, c'est jusqu'ici l'épisode qui m'a donné un ressenti "classique NewWho" (je suis conscient de l'oxymore), il y avait une intrigue, un peu d'action, des couloirs, et plein d'autres trucs qui font que ce tout m'a rappelé le genre d'épisodes que l'on pouvait avoir durant les dernière saisons. Alors oui, Doctor Who c'est le changement, tout ça, mais je ne sais pas... ça fait du bien de retrouver ses repères également !

Une satyre sociale classique mais qui marche bien, l'intrigue et le rythme de l'histoire ont bien fonctionné aussi pour moi. J'ai bien aimé que le système et les robots effrayants ne soient pas en fait les méchants - j'aurais pourtant dû le voir venir vu le nombre d'épisodes où les "méchants" sont en vérité les humains dans cette saison. À vrai dire, l'idée m'est venue assez vite que le système pouvait avoir écrit cet appel à l'aide lui-même (surtout lorsqu'il est dit que le système écrit lui-même ces cartes), mais cette idée est vite balayée par les nombreuses fausses pistes qui nous sont balancées : les employés disparaissant mystérieusement laissent penser en effet que le message pourrait venir d'un employé, la liste des employés disparus dans le bureau du patron laisse penser que celui-ci pourrait être à l'origine de ces disparitions, etc.

La seule chose qui m'a un peu moins plu, c'est la révélation du "méchant", dont j'apprécie certes l'aspect inattendu, mais... tel que je l'ai ressenti, c'est sorti un peu de nulle part. Il y avait peut-être des indices nous permettant de le soupçonner, mais ils étaient peut-être trop subtils ? Après, c'est un équilibre délicat à trouver, par exemple, lors de l'épisode précédent le "méchant" était trop évident. En y repensant je vois au moins un léger indice : le fait que le système assigne à la base le Docteur à la maintenance, peut-être pour lui permettre de trouver le coupable plus vite (même si ce rôle lui allait également comme un gant, après tout Twelve a lui-même été concierge dans un épisode et le Docteur ne se définit-il pas comme "caretaker of the universe" ?^^). Il y a aussi la ligne "personne ne soupçonne un agent de maintenance" qui a été prononcée au moins deux fois... j'aurais peut-être dû le voir venir !

Certains critiqueront peut-être le message ambigu - en effet, la multinationale est finalement présentée ici comme "gentille" malgré les conditions de travail qui ne semblent pas idéales, et le jeune homme idéaliste voulant défendre les intérêts des travailleurs se voit grimé en méchant. C'est un peu l'inverse du message auquel on s'attend inconsciemment, et cela peut donner une impression étrange. D'autant plus qu'au final, le terrorisme perpétué par le jeune homme a fonctionné : ses revendications d'embaucher davantage d'humains ont été entendues, comme le montre la scène finale où la Directrice des Ressources Humaines annonce aller dans ce sens.
...du moins, on pourrait voir les choses ainsi, mais je pense justement que particulièrement dans le cadre de cet épisode, il ne faut pas voir les choses de façon trop manichéenne : le fait que le message du jeune homme ait été entendu ne signifie pas que son acte de terrorisme ait été nécessaire pour que ses propos soient écoutés. On nous présente certes un système bienveillant mais qui propose des travaux vide de sens, déshumanisant et niant l'importance du contact social. En bref, cet épisode possède à mon goût un message nuancé, et je trouve ça bien plus pertinent que la diatribe peu subtile contre les dangers du capitalisme déshumanisant à laquelle on aurait pu s'attendre - ces dangers sont dénoncés, mais dans la juste mesure.

Un bon épisode que je compte revoir ce jeudi !
_________________
No man's poor who can do what he likes once in a while.
Revenir en haut
handker
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mai 2017
Messages: 7
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2018 - 19:14    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

Scrooge McDuck a écrit:
D'autant plus qu'au final, le terrorisme perpétué par le jeune homme a fonctionné : ses revendications d'embaucher davantage d'humains ont été entendues, comme le montre la scène finale où la Directrice des Ressources Humaines annonce aller dans ce sens.


Ce point m'a personnellement beaucoup fait tiquer, le retournement de situation entre "méchant système automatique" / "gentils humains exploités" était vraiment bienvenu et évitait le cliché, pourquoi finalement revenir dessus pour servir une morale consensuelle sans raison ? J'aurais trouvé plus intéressant que l'entreprise passe en mode 100% automatique justement, et ça aurait été plus justifié ...
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 833
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2018 - 19:31    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

-How would you like a warning for insubordination?
-I'd love one! Oh, I could add it to my collection.


Je profite des vacances gratuites généreusement offertes par les casseurs de l’île de la Réunion pour rédiger ma review du dernier épisode. Je connaissais le concept de l'épisode de noël, de l’épisode d’ Halloween, de l’épisode du nouvel an… Dr Who innove cette année en nous offrant l’épisode du Black Friday. Ma foi, pourquoi pas ? Smile
Encore une fois, j’aimerais dire que j’ai adoré mais encore une fois, même si je n’ai pas du tout passé un mauvais moment, il me manque quelque chose. Je n’ai juste, sans mauvais jeu de mot vu le thème de Kerblam, pas été emballée. Je vais me contenter de deux parties cette semaine : sans grande originalité, je commencerai par parler de l’épisode en lui-même avant de me pencher sur les éléments propres à la saison dans son ensemble. Comme d'habitude, aucun vrai spoiler à partir du moment où vous avez vu l'épisode mais beaucoup de spéculations en général totalement fausses.^^


I. Kerblam

Est-ce la faute du Docteur, celle du TARDIS ou le manque de bol des compagnons actuels, il est en tout cas clair que la team TARDIS n’est vraiment pas gâtée cette année niveau destinations de rêve. Pas de restaurants de luxe avec vue sur les tours chantantes, de planètes charmantes et de paysages enchanteurs pour eux, oh non. Après avoir traversé un désert hostile dans l’épisode 2, découvert le réseau de bus de l’amérique raciste dans l’épisode 3, fouillé les égouts dans l’épisode 4 et fait les poubelles dans l’épisode 5, les voilà projetés dans le monde merveilleux du travail à la chaîne dans l’Amazon du futur.

J’espère vraiment pour eux que leurs aventures hors écran font un peu plus rêver parce que j’ai l’envie de plus en plus violente de traverser l’écran et proposer à ces pauvres gars un CDI sur l’Enterprise ou chez les Legends of tomorrow ; ils ont clairement choisi la mauvaise série pour le dépaysement. Non seulement le décor laisse vraiment à désirer mais bonjour l’originalité des activités  : Graham doit reprendre son boulot de chauffeur dans Rosa, Ryan doit retrouver son job merdique dans Keblam… Je suppose que le prochain épisode se situera dans un commissariat en France pour que Yaz retrouve le bonheur de gérer la circulation en plein blocage des gilets jaunes. Sérieusement, je crois que de tous les compagnons seule Martha a eu droit à autant de boulots de merde en si peu de temps .

Blague à part, je pense que le manque de décors « whoviens » me manque et que cela influe sur mon incapacité à rentrer dans la saison : ce n’est pas un hasard si les épisodes 2 et 5 sont pour l’instant mes favoris, ce sont les deux seuls où j’ai vraiment senti une envie des scénaristes de proposer un univers sci-fi. C’est d’autant plus dommage que cette saison est esthétiquement réussie : l’image est belle, elle n’est juste pas futuriste. Et oui, je sais que Doctor Who n’est pas que de la science-fiction mais c’est tout de même d’habitude le genre prédominant de la série et ça me manque.

Bref, revenons à Kerblam. Nous découvrons donc en début d’épisode la visiblement très célèbre marque Kerblam dans une scène que je trouve franchement réussie. Le « postier » est bien flippant, le message est mystérieux et j’adore le principe d’un Amazon futuriste fonctionnant par téléportation. Même le fait qu’il puisse entrer dans le TARDIS ne m’a personnellement pas choquée puisque 1) le Docteur a dû donner la « permission » quand il a commandé le colis 2) ce serait de toute manière loin d’être la première fois qu’une personne peut rentrer dans le TARDIS par téléportation sans permission (Donna par exemple). Bon, par contre, à la place du Docteur, je demanderais un dédommagement vu que sa commande a au minimum deux incarnations de retard (voire plus, Seven a déjà porté un fez) : je veux bien croire qu’il n’est pas évident de livrer dans un vaisseau voyageant dans l’espace-temps mais tout de même !

La joyeuse bande se fait donc embaucher chez Kerblam, qui me semble franchement mériter ce qui va lui arriver vu sa TRES mauvaise gestion du personnel (le Docteur, la seule à avoir deux coeurs avec tous les avantages physiques que cela implique, est tout d’abord mise au service nettoyage) et son clientélisme rampant (le groupe est engagé car de la famille de la « first lady »).

Tout est alors fait (et plutôt bien fait, je l’accorde) pour nous montrer les dérives du capitalisme entre le flicage constant des employés, les syndicats muselés (Dan fait un pas en arrière quand il réalise que Yaz en fait peut être partie) et les « teammates » apparemment amicaux mais dont le message unique est de pousser à la productivité maximale. Comme dans pas mal d’épisode à tonalité cyberpunk (Oxygen par exemple), nous avons également droit au thème classique de l’entreprise qui a légalement tous les pouvoirs sur ses employés C’est relativement efficace, surtout quand Ryan rappelle au détour d’une phrase que certaines de ces méthodes ne sont pas seulement futuristes et que lui aussi devait porter un bracelet/flicage de ce genre dans son boulot actuel.

Mon principal problème est que cet aspect aurait été bien plus réussi si le staff humain donnait ne serait-ce que vaguement l’impression d’être sous pression .Dan prend son temps pour papoter avec la jolie nouvelle et les deux chefs semblent ne devoir rendre de compte à personne. Kira bosse à 2 à l’heure en discutant avec le Docteur et Ryan. Quant-à Charlie, il ne donne quasi jamais l’impression de bosser et ne semble pas plus inquiet que ça à l’idée d’aller piquer sans permission les plans exposés en vitrine (en fait, et on aurait dû le réaliser, il ne semble inquiet QUE quand les conséquences d'une action pourraient directement aider à découvrir le coupable). Quand aux soi-disant 10 000 autres employés humains, le seul moment où on en aperçoit quelques uns est dans la salle de repos, où ils sont évidemment détendus.

Je peux vous assurer que j’ai déjà vu plus de stress dans une salle des prof avant de partir en week end. Je comprends que les paroles de Dan, Charlie et Kira soient importantes pour faire avancer l’intrigue et qu’ils doivent donc avoir le temps de communiquer mais il aurait fallu au moins donner l’impression qu’ils sont surmenés, épuisés, inquiets pour leur job et cherchent à atteindre leur quota. Bref, je le faisais déjà remarquer la semaine dernière lorsque Prem parlait sans raison de la radicalisation de son frère à de parfaits inconnus: dire c’est bien, montrer c’est mieux.

C’est d’autant plus dommage qu’en bonne partie à cause de cet aspect peu crédible qui m’a empêché de considérer les personnages comme « réels », je n’ai pas été touchée par leur mort. Bien sûr qu’il est triste que Dan, qui sacrifiait tout pour que sa petite fille puisse avoir un avenir, meure pour sauver Yaz. Hélas, outre le fait qu’il est criminel d’embaucher un comédien comme Lee Mack pour une scène de 5 minutes, nous n’avons ni le temps de nous attacher au personnage ni les éléments nous montrant que sa vie était vraiment difficile. Seulement 5 minutes d’interactions en plus et quelques scènes nous le montrant trimer comme un malade avec comme seuls remerciements les critiques « chaleureuses » des teammates qu’il prendrait en blaguant mais avec un sourire plus figé auraient je pense tout changé.

Kira a déjà droit à plus de temps et je dois dire que sa dernière scène est touchante, en particulier son regard déçu mais résigné quand elle réalise que son « cadeau », le deuxième de sa vie, est vide. Mais là encore, le fait que pendant qu’elle nous racontait sa vie particulièrement merdique (avec quelques détails vraiment tristes comme le fait que son unique cadeau venait de sa boss) elle travaillait trèèèès lentement ne m’a vraiment pas aidé à la juger crédible. Imaginez si en racontant cela elle enchaînait les cadences folles dans le but avoué de ne pas décevoir sa patronne, la seule à avoir eu une pensée pour elle un jour : sa fin, tuée par l’entreprise à qui elle donnait tout, n’aurait-elle pas été sacrément plus poignante ? Avec une bonne exposition, même la mort de Charlie aurait pu être triste mais là, alors que Chibnall nous propose encore une fois un sacré massacre, mon engagement émotionnel est resté très superficiel.

Quant-à la conclusion, elle est là aussi sujette à discussion. Déjà, c’est en gros la même que l’épisode précédent : le méchant est le beau jeune homme qui a été radicalisé et accepte de causer la mort de la personne qu’il aime pour sa cause. Enfin, et surtout, même si mon coté gauchiste fait que je suis bien contente pour les travailleurs de cette époque qu’ils obtiennent plus de postes… on est d’accord que la législation de Kerblam change afin de satisfaire de manière posthume les revendications d’un terroriste ? Plutôt que d’augmenter le quota d’organiques « à tous les niveaux », il m’aurait semblé plus intelligent de faire en sorte que les humains aient des rôles plus enrichissants, par exemple en laissant uniquement le travail à la chaîne aux robots et en réservant aux humains la sécurité, la direction, le créatif et le publicitaire (là dessus y’a du boulot entre l’aspect effrayant des teamamtes et les affiches du style propagande russe des années 60^^ ).

Bref, j’arrête de râler vu que le scénario offre évidemment d’autres intérêts que sa première scène. Déjà, j’ai trouvé très drôle que l’épisode assume ses « emprunts » à Amazon et parvienne à sauver la situation en utilisant ce qui est clairement un descendant d’Alexa. Le moment où, en pleine urgence, Twirly tente de vendre divers produits au Docteur « en lien » avec ce qu’elle a déjà acheté m’a d’ailleurs beaucoup fait ricaner. De plus Twitly m’a un peu fait penser à Handle, que j’aimais beaucoup. Et puis quelle chouette idée d'utiliser l'envie universelle d'exploser le bull-pack comme arme de destruction massive! Ryan est à deux doigts de le faire dans le TARDIS en fin d'épisode alors qu'il SAIT ce que ça peut contenir : telle est la force du bull-pack!^^

J’ai apprécié aussi que l’épisode ne se contente pas d’opposer les méchants robots aux gentils organiques : non seulement le méchant est un humain mais c’est en réalité l’IA de Kerblam qui demandait de l’aide. J’ai également trouvé intéressant que si cette dernière a en effet développé une sorte de conscience qui la pousse à demander de l’aide au Docteur et à stopper Charlie, elle reste néanmoins inhumaine et n’hésite pas à sacrifier Kira pour parvenir à ses fins.

De même, j’ai trouvé intéressant que le méchant s’avère être le jeune premier mignon, maladroit et amoureux même si la proximité de cet épisode avec Demons of the Punjab est dommageable pour l’effet de surprise. J’ai apprécié aussi le fait qu’il y avait en fait pas mal d’indices le laissant deviner : non seulement, comme le fait remarquer le Docteur, le robot l’attaque lui mais surtout elle dit elle-même à Graham en moitié d’épisode qu’il est parfaitement placé pour enquêter puisque personne ne fait attention à ceux qui nettoient et qu’ils vont partout. Ajoutez à cela le fait que la directrice des ressources humaines parle de lui avoir offert une « seconde chance » et on avait de quoi se poser quelques questions sur ce trop parfait personnage. Je remarque aussi qu’il a la même méthode que le Docteur pour combattre ses ennemis : exploser à coup de pieds la technologie qu’ils pourraient utiliser contre lui. Ca donne un petit aspect cour de récré aux confrontations finales de cette saison mais c’est fun. Smile

Encore une fois, je regrette qu’on n’ait tout simplement pas assez de background sur Charlie mais surtout sur l’époque dans laquelle il vit pour vraiment comprendre le désespoir qui le pousse à commettre un acte aussi monstrueux mais je suis persuadée que le manque d’information sur ce deuxième point est parfaitement voulu (j’y reviendrai).


II. Le Chibnall show

Comme toujours dans cette partie, je commencerai par me pencher sur la team TARDIS avant de parler de la saison en général.
Pas grand-chose à dire sur Graham cette semaine, sinon qu’il mérite la canonisation pour ne pas avoir envoyé son seau et son balai à la gueule du Docteur quand cette dernière échange sa place avec lui et part avec une petite moue d’excuse. Comme d’habitude, il est utilisé dans l’intrigue pour sa capacité à se fondre dans la masse salariale et y récupérer les informations importantes : remplacez le réseau des nettoyeurs par celui des bus et vous avez son rôle dans le pilote et dans Rosa. Ce n’est pas une critique (Graham est parfait voyons!^^), ce rôle lui va bien et il a le contact humain bien plus facile que Ryan par exemple.

Concernant ce dernier, il ne sert pas à grand-chose à part à partager son « expertise » de l’emballage à la chaîne et à faire le high five le plus pourri de la saison (sérieusement, je me suis repassée la scène et il n’y a juste pas moyen que ce high five fasse basculer Charlie). On insiste pas mal cette semaine sur sa dyspraxie mais comme d’habitude celle-ci est en fait peu gênante dans l’épisode, j’aurais préféré que les minutes consacrées à ce rappel soient utilisées pour approfondir Kira et Dan. En fait, si amusante qu’elle soit, toute la scène de descente à l’étage via le « dispatch » est inutile puisque comme le Docteur finit par le réaliser il suffisait d’utiliser le téléporteur des postiers.

Yaz a une certaine utilité cette semaine puisqu’elle se souvient enfin de sa formation de flic et parvient à stopper momentanément Charlie. Mais comme trop souvent une bonne partie de son « job » consiste à gérer Ryan et à le rassurer sur ses capacités, c’est je trouve un peu dommage pour l’un comme pour l’autre.

Quant-au Docteur, ENFIN elle laisse un peu son ultra-pacifisme au placard cette semaine. Elle confronte directement et même menace les deux chefs humains et, quand elle demande à Yaz à cette occasion si ses tirades étaient « too bombastic » il est possible que j’ai crié NOOOOOON devant mon écran. ^^ 13 a je trouve franchement besoin d’une bonne injection d’épique et de « guerrier » et si le résultat fait un peu ampoulé de temps à autres, qu’importe. Le fait qu’on n’ait toujours pas vu le coté obscur du personnage fait que je n’ai pas vraiment cru à ses menaces (franchement, les deux chefs humains non plus je pense) mais c’est un début.

C’est cela dit surtout à la fin de l’épisode que l’on remarque que 13 est un peu en train de revenir sur son pacifisme. Lorsque Charlie est sur le point de sauter avec les robots, elle n’est pas la première à lui proposer son aide : c’est Graham, le « coeur » assumé de la team TARDIS, qui s’en charge. Elle lui donne une chance mais n’insiste pas quand il refuse et ne semble franchement pas submergée de remords quand elle se téléporte en sécurité avec le groupe dans le bureau, se permettant même une petite blague cynique sur le slogan de l’entreprise. Commencerait-elle enfin à admettre que certaines personnes ne méritent pas forcément de seconde chance, ou du moins pas à tout prix ?

Sinon, j’aime toujours beaucoup son coté gamin (regardez comme elle est visiblement déçue quand elle apprend qu’il est interdit de se faufiler dans le dispatch^⁾ ainsi que le fait qu’elle soit très tête en l’air, au moins autant que 11 avant elle. Je ne suis pas très observatrice mais même moi j’avais réalisé que se planquer pour espionner alors qu’elle n’avait pas désactivé les traqueurs à leur cheville était complètement con (bon, j’avoue par contre que moi non plus je n’avais pas pensé au moyen de se téléporter au sous-sol mais je ne suis pas une time lady au cerveau plus gros qu’une planète). Sa petite tendance au name dropping continue, ici avec Agatha Christie, ce qui nous offre en bonus un petit clin d’oeil à un épisode précédent.

Enfin, et je l’avais déjà remarqué précédemment, cette incarnation reste pour « nettoyer » à la fin. Là où tous ses prédécesseurs avaient une nette tendance à se barrer en fin d’épisode quand l’aspect aventure était fini et à laisser les autres personnages réparer les dégâts, 13 reste, par exemple pour l’enterrement de Grace ou ici pour annoncer à la petite fille que son père est mort. C’est le même trait de caractère que celui qui la fait participer aux différents rituels depuis le début de la saison, une compassion qui ne s’arrête pas au simple fait de protéger les innocents du danger de la semaine.

Il est vraiment dommage, je le répète, que ces aspects franchement chouettes de son caractères ne soient pas mêlés à une dose de sombre, ça influe je trouve clairement sur le charisme du personnage. Pour en revenir à 11, tout aussi gamin qu’elle, lorsqu’il rentrait dans le registre de la colère froide il était très crédible alors même qu’il ne fait à l’écran que peu de choses répréhensibles (on est loin de Ten dans Human Nature quoi). C’était tout simplement parce qu’il n’occultait pas totalement son coté obscur et n’hésitait pas au moins à le rappeler. 13 n’a jusqu’à présent jamais ne serait-ce que mentionné certaines de ses décisions passées, ni à ses compagnons ni à ses ennemis, et il est clair pour moi qu’on y perd en « grandeur » du personnage. Je ne suis pas la seule à le penser d’ailleurs : ce n’est pas le premier épisode où elle menace ce qui semble être le méchant de la semaine et aucun ne l’a pour l’instant pris au sérieux (mention spéciale au Pting, qui lui crache carrément dessus^^⁾.

Et oui, je réalise que je sous-entend que pour être charismatique il faut être sombre et dangereux, ce qui n’est évidemment pas tout à fait ce que je veux dire, mais c’est malgré tout un peu le cas pour ma vision du Docteur. Je tiens énormément au fait qu’il s’agisse d’un personnage qui malgré toute sa puissance (technologique, mentale, physique même) ait sciemment décidé de se consacrer aux autres et ait toujours les meilleures intentions du monde. Je rejoins l’excellente analyse de Moffat qui fait remarquer que le Docteur pourrait avoir les meilleurs armes mais a choisi un tournevis pour réparer, a un vaisseau surpuissant mais qui prend la forme d’une cabine de police pour aider et dont l’aspect physique le plus alien est qu’il a deux fois plus de coeur que les autres. Oui, le pacifisme du Docteur est un aspect crucial du personnage mais aussi, je trouve, parce que l’on observe de temps à autre les terribles choses qu’il pourrait faire si son code moral (et ses compagnons) ne le freinaient pas.

Je comprends tout à fait que Chibnall ait voulu faire autre chose que ses prédécesseurs (puis bon, c’est le showrunner et il fait ce qu’il veut évidemment) et cet aspect dangereux du Docteur n’était si je ne m’abuse pas présent chez tous ceux de l’époque classique donc n’est pas un « canon » intouchable comme son pacifisme par exemple ; j’espère cela dit que la petite différence de comportement de 13 cette semaine est un signe qu’elle va cesser d’occulter l’aspect le plus sombre de son caractère.

J’aimerais au moins, si Chibnall décide de ne pas réaliser mon souhait et de faire de 13 un personnage complètement « pur », qu’un épisode dévoilera à ses compagnons qu’elle a pris quelques décisions plus que moralement discutables dans son passé, ils risquent de tomber de haut. Cela dit ce ne sera peut être pas pour cette saison, que le showrunner souhaite accessible aux nouveaux spectateurs et qui ne devrait donc pas être très riche en références au passé.

Bref, fin de ma digression sur 13 et ce qui m’agace chez elle : c’est un peu le sport national du fandom de taper sur le nouveau Docteur/le nouveau showrunner/les nouveaux compagnons et si j’avais eu jusqu’à présent la chance d’être toujours très satisfaite de tous les nouveaux, il était évident que je finirais pas être un peu déçue. Tant pis pour moi, tant mieux pour ceux qui, cela peut aussi parfaitement se comprendre, en avaient marre du drama autour du Docteur et rêvaient d’un personnage plus léger. Je n’ai au moins pas à me plaindre de l’actrice, tout à fait crédible.

Pour en revenir à cette saison (je persiste à dire que Chibnall ment comme un arracheur de dents lorsqu’il nous assure qu’il s’agit de stand alone sans grand final cette année^^⁾, nous avons droit je pense à l’aspect économique du même problème général. Je suis persuadée que nous sommes toujours et encore dans cet univers dominé par les Stenza et que la crise économique évoquée dans cet épisode en découle directement. Les raids incessants des Stenza ont sans doute poussé les entreprises à se robotiser au maximum vu que cette race guerrière souhaite affronter uniquement des êtres vivants et la pauvreté de la majorité des « organics » de cette galaxie est ce qui pousserait par exemple tant de gens à risquer leur vie dans le rallye de l’épisode 2. Je le dis et je persiste, tout est lié cette année.

En revanche j’espère que nous auront droit à une explication sur le fait que le Docteur semble découvrir ce problème (en particulier les Stenza) alors qu’elle connaît déjà cette époque et cette galaxie : elle a commandé à Kerblam, elle connaît de réputation le général Cicero de l’épisode 5 et admet avoir vécu durant ce siècle mais elle semble ne pas avoir la moindre idée de ce qui se trame et je ne vois que trois explications à cela. C’est partie pour le moment où Tyr se vautre dans des théories qui s'avéreront totalement erronées!^^

1) Tout n’est pas lié, Chibnall n’a pas menti et les épisodes ne se complètent pas. 13 ne connaît pas les Stenza tout simplement parce qu’ils existent dans un temps précis et dans un lieu précis qu’elle n’a pas rencontrés et puis c’est tout. Je le dis tout de suite, je n’y crois pas une seconde. Dans CHAQUE épisode avec un aspect sci-fi nous avons une référence à une grave crise, je refuse de croire qu’il s’agisse d’un hasard d’autant plus que Chibnall est systématiquement très flou sur les causes de ladite crise (qui a explosé la planète des aliens de l’épisode 7, qui se dispute les « territoires disputés » de l’épisode 5...).

2) J’avais raison, tout est lié et les Stenza sont derrière quasiment tous les problèmes de la saison. Le Docteur ne connaît pas les Stenza simplement par hasard (il atterrissait systématiquement avant ou après leurs exactions) Bon, ce serait une première mais il peut bien m’arriver de tomber juste de temps à autre, cela dit l’aspect hasard me satisfait peu.

3) Tout est lié, les Stenza sont derrière tout ça mais le Docteur ne les connaît pas à cause d’un bug temporel. C’est ma théorie fétiche, ce qui à mon avis se tient le mieux (donc c’est faux évidemment^^). Une chose s’est passée à cause ou autour du Docteur, durant sa régénération ou un peu avant, qui a changé l’ordre universel et « effacé » les grands dangers de la galaxie comme les Cybermen, les Daleks, les Sontarans ou même les Seigneurs du temps. La nature ayant horreur du vide, une race guerrière, les Stenza, a « remplacé » ces dangers et le Docteur ne s’en est pas aperçu. Cela expliquerait que nous n’ayons que de nouveaux aliens cette année mais aussi ce que je reprochais plus haut à Chibnall, que 13 n’ait pas une seule fois ne serait-ce que fait allusion à ses aventures les plus sombres ! Elles sont liées à ses combats contre ces races (ses fréquents génocides de daleks par exemple) et elle ne s’en souvient donc pas si lesdites races ont été effacées de la timeline.

Si ma théorie est correcte alors tout ce que je reproche à Chibnall et à son Docteur cette année est en fait un plan parfaitement exécuté et je n’aurais plus qu’à m’ excuser platement d’avoir douté de lui. J’aimerais VRAIMENT avoir raison mais je connais mon pourcentage de réussite...


Pour conclure, si Kerblam n’est pas un mauvais épisode il souffre néanmoins de quelques défauts pourtant assez faciles à corriger qui m’ont personnellement empêchée de complètement rentrer dans l’intrigue. A l’image de la saison en fait. L’image est belle, j’aime bien les compagnons, j’aime bien 13 malgré ce que je lui ai déjà reproché pendant plus d’une page word, Chibnall est bien moins lent comme showrunner qu’il ne l’est habituellement comme scénariste occasionnel et je n’ai assisté à aucun désastre (même si arachnids in the UK n’était pas loin en ce qui me concerne). Cependant il manque l’étincelle, le « plus » que j’attends toujours cette année. Je ne demande même pas un épisode excellent, soyons honnêtes toutes les saisons ne nous ont pas proposé un Blink ou un Heaven Sent, surtout la première saison d’un nouveau showrunner ; mais j’attends au moins une scène culte, un moment franchement épique ou hilarant ou déchirant, et pour l’instant rien ne me vient à l’esprit cette année.
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 833
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2018 - 19:44    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

Double post je sais mais je viens de rattraper vos reviews.^^

handker a écrit:
Scrooge McDuck a écrit:
D'autant plus qu'au final, le terrorisme perpétué par le jeune homme a fonctionné : ses revendications d'embaucher davantage d'humains ont été entendues, comme le montre la scène finale où la Directrice des Ressources Humaines annonce aller dans ce sens.


Ce point m'a personnellement beaucoup fait tiquer, le retournement de situation entre "méchant système automatique" / "gentils humains exploités" était vraiment bienvenu et évitait le cliché, pourquoi finalement revenir dessus pour servir une morale consensuelle sans raison ? J'aurais trouvé plus intéressant que l'entreprise passe en mode 100% automatique justement, et ça aurait été plus justifié ...


Complètement d'accord avec vous (comme je l'ai aussi remarqué dans ma review, on ne négocie pas avec les terroristes); mais ta solution, handker, est franchement meilleure que celle que l'épisode ou moi proposions bien que nettement plus cynique (comme pour Oxygen quoi, tu dois être fan de cyberpunk^^). C'est vrai que décider de rejeter entièrement l'humain était LA solution logique et morale au problème et aurait en plus renforcé cette impression de capitalisme sauvage sous-entendue dans l'épisode.
_________________
Revenir en haut
Uranium
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2017
Messages: 92
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2018 - 23:17    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

Encore un épisode que j'ai beaucoup aimé. J'aime beaucoup cette saison 11.

On retrouve plein d’éléments d'un épisode de série policière. Les fausses pistes, des indices subtils (le Système qui assigne Le Docteur concierge), même le "Oh, c'est vous ! Vous m'avez fait peur" juste avant de se faire assassiner. Je me doutais que les robots n'étaient pas le vrai coupable, mais je me suis quand même fait avoir. C'était sympa.

Le Docteur est toujours géniale. J'ai adoré sa tête quand elle apprends qu'on ne doit pas monter sur les convoyeur.
Les compagnons sont bien intégrés. Tous trouvent quelque chose d'utile à faire. C'est sympa que l'expérience de Ryan en entrepôt serve dans un épisode. Après son rappel de sa dyspraxie est un peu forcé, surtout que ça n'a aucun impact sur la suite.

On retrouve encore le côté éducatif avec l'explication du fonctionnement d'un entrepôt d'Amazon. Même si avoir une section entière quasiment vide, ce n'est pas très crédible chez Amazon. Kerblam n'est pas aussi optimisé que son modèle.

Cet épisode a répondu à une question que je m'étais posé quelquefois: "Comment Le Docteur arrive à piloter un vaisseau dans le poste de contrôle change radicalement régulièrement sans manuel ?". Même si sa façon de piloter laisse présager de la réponse, l'épisode a confirmé qu'il ne s'en sort pas. (2eme fois qu'elle se plaint du nouvel interface cette saison).

Il de nombreuses références aux ères précédentes, c'est sympa mais j'ai trouvé ça un peu lourd. Le fez, c'était amusant. 2 incarnations de retard, Kerblam n'est pas non plus optimisé niveau livraison (enfin, comme remarqué précédemment c'est pas facile de livrer un voyageur temporel). J'ai beaucoup aimé la référence à K9 et Kamelion: "Some of my best friends are robots". Mais celle à Agatha Christie est un peu lourde. (Mais peut-être que c'est un indice sur le coupable, après tout plusieurs de ses romans ont ce profil de coupable).

Première fois qu'un méchant meurt cette saison. C'est assez surprenant. Bon, Le Docteur a quand même proposé de le sauver même si elle n'a pas beaucoup insister finalement. Mais le papier-bulle devenant une bombe, c'est excellente idée. On retrouve la tendance de Doctor Who a détourner les objets du quotidien en danger mortel.

En réfléchissant, j'ai du mal à trouver ses motivations crédibles. Déjà, vouloir remplacer les automates d'Amazon ça ne me parait pas emballant comme avenir. Ensuite j'ai du mal à croire qu'il n'y ai que 10% de travailleurs sans la Galaxie. Bon, Charlie dit 10%, Dan dit la moitié. Dans les 2 cas, j'ai du mal à y croire. En prenant en compte que toutes des les entreprises de la Galaxie emploie 10% d'humains avec des millions d'entreprises, il y aura beaucoup plus de 10% d'humains employés au total. De plus, ils sont dans une société qui a évolués avec l'automatisation donc des alternatives pour les humains ont eu le temps de se mettre en place. Et sûrement des tâches plus intéressantes qu'emballer des colis. Et enfin des milliers de nouveaux métier ont du apparaître depuis le XXIème siècle. Rien que le voyage interstellaire à du générer de nouvelles offres d'emplois. Finalement, ses revendications fonctionnent au XXIeme siècle Mais au LXVIIeme siècle, ça parait peu crédible.
Pour conclure moi aussi, j'aurais trouvé plus moral que l'entreprise passe en 100% automatique. Surtout parce que ce sont des tâches répétitives, ingrates et éreintantes qu"une machine peut accomplir plus efficacement qu'un humain. (Surtout qu'on voit les humains perdre leur productivité en discussion dans l'épisode). Aussi parce finalement le terroriste a gain de cause finalement et cela bien que Le Docteur lui ai fait remarqué que tuer des gens n'était pas la bonne méthode

Mais c'était quand même un épisode très sympa.
Revenir en haut
handker
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mai 2017
Messages: 7
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2018 - 23:53    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

Eh bien sans être absolument attaché à ce qu'il n'y ai jamais aucune incohérence (difficile d'être fan de Doctor Who sinon), ça m'énerve quand une "happy end" sort de nulle part sans raison. Ici les raisons des entreprises de l'époque de quasiment tout automatiser, quelles qu'elles soient, n'ont pas changées, et elles ont même plus de raisons de douter des humains et d'avoir confiance en leurs machines, qui ont réussi à faire venir le/la Docteur et à annuler la catastrophe. La décision parait vraiment tomber comme un cheveu sur la soupe parce que ça colle avec la morale que l'épisode aimerait nous voir retenir mais pas avec ce qu'il s'est passé dans l'épisode justement. Surtout que même pour faire réfléchir le public ça aurait eu plus d'impact je pense (bon ok, je suis un peu fan de cyberpunk aussi). Après, j'imagine bien que Doctor Who est une série familiale et qu'il faut bien des happy end de temps en temps mais c'est rageant, je trouvait l'épisode plutôt bon jusqu'à ce moment ^^

@Tyr Très bonne review en tout cas, j'ai à peu prêt le même ressenti sur ce début de saison Smile

@Uranium Je pense qu'essayer de compter si c'est possible ou pas qu'il y ait 10% d'employés humains n'a pas vraiment de sens, comment est-ce que tu compte le nombre d'employés artificiels ? Le nombre de consciences ? Le nombre d'intelligences ? Le nombre de robots humanoïdes ? Est-ce que tu compte les tapis-roulants et autres machines ? Le "système" compte pour 1 seul ? Mais effectivement je pense que Kerblam est moins automatisé et optimisé qu'Amazon, et je te rejoint sur le fait que la suppression de ces emplois me parait plutôt souhaitable en fait.
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 833
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mer 21 Nov 2018 - 07:28    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

Uranium a écrit:

En réfléchissant, j'ai du mal à trouver ses motivations crédibles. Déjà, vouloir remplacer les automates d'Amazon ça ne me parait pas emballant comme avenir. Ensuite j'ai du mal à croire qu'il n'y ai que 10% de travailleurs sans la Galaxie. Bon, Charlie dit 10%, Dan dit la moitié. Dans les 2 cas, j'ai du mal à y croire. En prenant en compte que toutes des les entreprises de la Galaxie emploie 10% d'humains avec des millions d'entreprises, il y aura beaucoup plus de 10% d'humains employés au total. De plus, ils sont dans une société qui a évolués avec l'automatisation donc des alternatives pour les humains ont eu le temps de se mettre en place. Et sûrement des tâches plus intéressantes qu'emballer des colis. Et enfin des milliers de nouveaux métier ont du apparaître depuis le XXIème siècle. Rien que le voyage interstellaire à du générer de nouvelles offres d'emplois. Finalement, ses revendications fonctionnent au XXIeme siècle Mais au LXVIIeme siècle, ça parait peu crédible.

Personne ne dit qu'il n'y a que 10% de travailleurs dans la galaxie, le seul chiffre qu'on a là dessus est Dan qui dit que la moitié est au chômage (ce qui est évidemment approximatif). Les 10% c'est le pourcentage d'humains devant être employés à tous niveaux dans une grande entreprise selon la régulation récente. Or, elle est visiblement peu appliquée vu combien la chef est fière que ce soit le cas dans SA boîte, ça doit être aussi bien respecté que le pourcentage de femmes élues au parti LR^^.
On est bien d'accord que normalement l'automatisation fait certes dans un premier temps perdre des emplois peu qualifiés mais en crée de nouveaux, mais cette fois-ci cette deuxième étape n'a pas eu lieu. On va dire que je radote mais je soupçonne les Stenza, qui ont stoppé net cette course au progrès avec leurs attaques incessantes. Smile

Sinon, bien vu pour le système qui envoie automatiquement le Docteur au service nettoyage: je me suis moquée de son manque d'optimisation (voire de son sexisme latent^^) dans ma review mais c'était évidemment un indice sur l'identité du coupable, tu as raison.
_________________
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 833
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mer 21 Nov 2018 - 07:35    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

Double post mais... je voulais éditer pour remercier handker et je peux pas : BOT m'a demandé en boucle pour poster de remplir un captcha pour vérifier que je ne suis pas un robot. C'est très raccord avec l'épisode mais un peu chelou : la révolution robotique est en marche. Smile
_________________
Revenir en haut
Uranium
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2017
Messages: 92
Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Nov 2018 - 14:10    Sujet du message: [11x07] Kerblam! Répondre en citant

handker a écrit:

@Uranium Je pense qu'essayer de compter si c'est possible ou pas qu'il y ait 10% d'employés humains n'a pas vraiment de sens, comment est-ce que tu compte le nombre d'employés artificiels ? Le nombre de consciences ? Le nombre d'intelligences ? Le nombre de robots humanoïdes ? Est-ce que tu compte les tapis-roulants et autres machines ? Le "système" compte pour 1 seul ? Mais effectivement je pense que Kerblam est moins automatisé et optimisé qu'Amazon, et je te rejoint sur le fait que la suppression de ces emplois me parait plutôt souhaitable en fait.


Je parlais de tous les humains de de la Galaxie. Dans ce cas, on peut compter le nombre total d'humains dans la Galaxie, et vérifie que le pourcentage total de travailleurs correspondant au 10% ou bien au 50% annoncés dans l'épisode. Après, je suis d'accord si on prend une seule entreprise au hasard, il sera compliqué de vérifier qu'il y a bien 10% d'employés humains dans cette entreprise. Mais au total en prenant en compte toutes les entreprises de la Galaxie, il doit y avoir plus de 10% de travailleur au total.

Tyr a écrit:
Uranium a écrit:

En réfléchissant, j'ai du mal à trouver ses motivations crédibles. Déjà, vouloir remplacer les automates d'Amazon ça ne me parait pas emballant comme avenir. Ensuite j'ai du mal à croire qu'il n'y ai que 10% de travailleurs sans la Galaxie. Bon, Charlie dit 10%, Dan dit la moitié. Dans les 2 cas, j'ai du mal à y croire. En prenant en compte que toutes des les entreprises de la Galaxie emploie 10% d'humains avec des millions d'entreprises, il y aura beaucoup plus de 10% d'humains employés au total. De plus, ils sont dans une société qui a évolués avec l'automatisation donc des alternatives pour les humains ont eu le temps de se mettre en place. Et sûrement des tâches plus intéressantes qu'emballer des colis. Et enfin des milliers de nouveaux métier ont du apparaître depuis le XXIème siècle. Rien que le voyage interstellaire à du générer de nouvelles offres d'emplois. Finalement, ses revendications fonctionnent au XXIeme siècle Mais au LXVIIeme siècle, ça parait peu crédible.

Personne ne dit qu'il n'y a que 10% de travailleurs dans la galaxie, le seul chiffre qu'on a là dessus est Dan qui dit que la moitié est au chômage (ce qui est évidemment approximatif). Les 10% c'est le pourcentage d'humains devant être employés à tous niveaux dans une grande entreprise selon la régulation récente. Or, elle est visiblement peu appliquée vu combien la chef est fière que ce soit le cas dans SA boîte, ça doit être aussi bien respecté que le pourcentage de femmes élues au parti LR^^.
On est bien d'accord que normalement l'automatisation fait certes dans un premier temps perdre des emplois peu qualifiés mais en crée de nouveaux, mais cette fois-ci cette deuxième étape n'a pas eu lieu. On va dire que je radote mais je soupçonne les Stenza, qui ont stoppé net cette course au progrès avec leurs attaques incessantes. Smile

Sinon, bien vu pour le système qui envoie automatiquement le Docteur au service nettoyage: je me suis moquée de son manque d'optimisation (voire de son sexisme latent^^) dans ma review mais c'était évidemment un indice sur l'identité du coupable, tu as raison.


Voilà, 50% de travailleurs me paraît plus cohérent. Le terroriste dit un truc du genre "On devrait être heureux que 10% de la Galaxie travaille ? Et les 90% restants ?". Mais finalement il est probable qu'il déforme la réalité pour appuyer sa cause. L'estimation de Dan est plus réaliste.
Après 50% de chômage c'est quand même énorme mais effectivement toutes les entreprises ne respectent pas forcément la législation et la crise évoquée a très bien pu faire disparaître de nombreuses entreprises, provoquer des faillites ou au moins bloquer leurs développements. Au final, on s'y retrouve.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:54    Sujet du message: [11x07] Kerblam!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 11 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com