Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Terminée] Le cauchemar

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Torchwood fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cybelia
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2007
Messages: 316
Localisation: Périgueux, Dordogne
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 27 Avr 2008 - 19:44    Sujet du message: [Terminée] Le cauchemar Répondre en citant

Bonsoir,

Voici ma toute dernière fic juste terminée.

Attention : cette fic se passe entre le 2x05 et le 2x06 donc contient des spoilers sur le 2x05 "Adam" mais ne prend pas en compte les évènements du 2x06 et suivants.

Bonne lecture !

Cybelia.

-----------------

Titre : Le cauchemar

Résumé : Ianto est plongé dans un cauchemar difficile à effacer (oui, je sais mes résumés sont nuls... lol !)

Spoilers : 2x05 (mais ne prend pas en compte le 2x06 et suivants).

Disclaimer : Les personnages de Torchwood ne m'appartiennent pas.

bêta (pour la cohérence de l'histoire) : Lune


Citation:

Jack se redressa, passa une main dans ses cheveux déjà ébouriffés, puis s’étira longuement. Cela faisait maintenant trois heures qu’il était plongé dans la lecture de rapports concernant les missions effectuées par l’équipe durant son absence. Ses muscles étaient engourdis par l’immobilité et la fatigue commençait à le gagner. Il se leva, fit glisser ses bretelles le long de ses bras et ôta sa chemise. Alors qu’il allait se débarrasser de son tee-shirt, il entendit un bruit provenant d’en-bas. Il était étonné : vu l’heure tardive, il pensait que tous les autres étaient déjà partis depuis longtemps. Il remit ses bretelles et descendit. Il ne fut presque pas surpris de découvrir Ianto, endormi sur le sofa, qui semblait se débattre avec un cauchemar.

Jack s’agenouilla à côté de son collègue et lui posa une main sur l’épaule, mais l’autre homme le repoussa violemment. Ses traits étaient déformés par la peur, des larmes roulaient sur ses joues et ses lèvres laissaient échapper des gémissements de pure terreur. Troublé, Jack lui attrapa doucement les poignets et lança d’une voix ferme :
- Ianto ! Réveille-toi !
Le jeune homme ouvrit brutalement les yeux en sursautant. Son regard apeuré et hagard se posa sur son supérieur comme s’il ne le reconnaissait pas.
- Ianto, c’est moi… souffla Jack en posant tendrement sa main sur la joue de son ami.
Celui-ci sembla enfin reprendre ses esprits. L’ancien Agent du Temps l’aida à s’asseoir.
- Pourquoi tu n’es pas rentré chez toi ? demanda t’il en prenant place à côté de lui.
Ianto baissa les yeux sur ses mains jointes et répondit après un long soupir :
- J’avais peur de dormir… Ça fait une semaine que je fais ce même cauchemar… toutes les nuits…
- Tu veux en parler ?
- Il fait nuit… Il pleut… Je marche vite… Il y a une jeune femme qui court devant moi et qui n’arrête pas de se retourner… Elle a peur de moi, je le sens… Elle arrive dans une impasse et je la rattrape… Je la plaque violemment contre un mur… je…
Les larmes se remirent à couler sur ses joues alors qu’il bredouillait :
- Je… je l’étrangle… Plus elle se débat, plus je serre… Je serre jusqu’à ce que son corps arrête de bouger…
Jack entoura les épaules de Ianto de son bras et l’attira contre lui. Le jeune homme se laissa faire, enfouissant son visage dans le cou de son compagnon.
- Ce n’est qu’un cauchemar…
- Ça a l’air si réel… murmura Ianto. J’arrive à sentir sa peau sous mes doigts, son souffle sur mon visage… Elle est terrorisée… et moi, je jubile de la voir si vulnérable…
- Ce n’est pas toi, Ianto. Tu n’es pas un assassin et tu ne le seras jamais.
Il soupira profondément, puis se redressa, se dégageant lentement de l’étreinte chaleureuse de son ami. Jack essuya du bout des doigts les joues humides du jeune homme, avant de se pencher pour l’embrasser avec une infinie tendresse. Lorsqu’ils se séparèrent, Ianto demanda :
- Je peux rester ici cette nuit ?
- Bien sûr, sourit son compagnon en se levant.
Il lui tendit la main et souffla, bien décidé à lui faire oublier son cauchemar :
- Viens…

*** 


Jack se réveilla en sursaut lorsqu’il sentit qu’il était seul dans son lit. Surpris, il constata que les vêtements de Ianto n'étaient plus sur la chaise où il les avaient soigneusement pliés lorsqu'il était venu se coucher. Jack se leva, enfila son pantalon et son tee-shirt, puis partit à la recherche de son compagnon, sans succès. Inquiet, il décida d'aller consulter les caméras de surveillance. Il remonta en arrière jusqu'à apercevoir son amant qui quittait le Hub et descendait dans les sous-sols. Jack pianota quelques instants, basculant sur les autres caméras. Il suivit la progression de Ianto jusqu'à une cellule où le jeune homme s'assit après s'être enfermé à l'intérieur.
Jack descendit en courant jusqu'au sous-sol. Ianto était toujours assis au même endroit, le regard fixé droit devant lui, l'air impassible.
- Qu'est-ce que tu fais là ?
Le jeune homme ne répondit pas. Il ne réagit même pas, comme s'il n'était pas conscient de la présence de Jack de l'autre côté de la vitre. Celui-ci s'inquiéta et déverrouilla la cellule. Lorsqu'il y entra, Ianto n'avait toujours pas réagi. Il était habillé impeccablement, semblait aller bien mais était dans une sorte d'état catatonique. Jack tenta de le faire réagir en lui parlant, en le touchant, en l'embrassant même, mais rien. Ianto restait de marbre.

*** 


Owen termina son examen et se tourna vers Jack :
- Je n'ai aucune idée de ce qui lui arrive ! Il est en parfaite santé.
- Alors pourquoi il ne réagit pas ?
Le médecin haussa les épaules.
- Il est arrivé quelque chose d'inhabituel hier soir ?
Jack se passa une main sur la nuque, puis se souvint de ce que son compagnon lui avait avoué :
- Il disait faire un cauchemar récurrent depuis une semaine. Un cauchemar où il tuait une jeune femme. Est-ce que tu penses que ça peut être lié ?
- Avec le boulot qu'on fait, tout est possible... répondit Owen, l'air pensif.
Il se tourna à nouveau vers Ianto. Les deux hommes avaient porté leur ami jusqu'à la salle d'examen afin que le médecin puisse tenter de découvrir ce qui lui arrivait. Il était assis au bord de la table, le regard toujours aussi fixe, sans réaction. Cela faisait plus d'une heure que Jack l'avait trouvé dans la cellule et il n'y avait eu aucune évolution.
- On peut tenter quelque chose... souffla Owen.
- Quoi ?
- Utiliser la sonde psychique pour entrer dans son esprit. Si l'un de nous peut se projeter dans ses pensées, on saura ce qui se passe.
- Je vais le faire ! Répondit Jack, déterminé.
Gwen, qui venait d'arriver avec Toshiko, lança :
- C'est trop dangereux !
- Je le sais. Mais il est hors de question que je le laisse tomber.
- Quelqu'un d'autre peut le faire, proposa la jeune femme.
- Qui ? Toi ? Je connais Ianto mieux que quiconque... et je ne suis pas certain qu'il accepterait de voir quelqu'un d'autre que moi farfouiller dans son esprit.
- Et si tu restes bloqué ? Si tu deviens comme lui ? Objecta Gwen.
- Eh bien, tu monteras en grade ! Lui répondit Jack en souriant. Tosh, Owen, préparez la sonde !

*** 


Jack ferma les yeux. Il réussit petit à petit à ralentir sa respiration au maximum. Avoir vécu plus d'une centaine d'années avait quelques avantages, notamment celui de savoir faire croire qu'on était toujours mort alors qu'on ne l'était plus. Il entendait à peine la voix d'Owen à côté de lui, son esprit commençant déjà à quitter son corps. Pendant un court moment, il se retrouva dans le noir total. Il n'avait pas peur ; il savait très bien que ça n'était que temporaire.
Enfin, le décor autour de lui commença à se former. Il était dans une ruelle, sous la pluie, la nuit... il était dans le cauchemar de Ianto. Il aurait dû être trempé mais n'étant qu'une projection psychique, c'était comme si la pluie passait à travers lui comme à travers un fantôme. Il jeta un coup d'oeil autour de lui : l'endroit semblait désert. Alors qu'il se demandait où était son ami, un cri retentit en provenance d'une ruelle adjacente. Jack se précipita dans cette direction et se figea devant le spectacle qu'il découvrit : sous un lampadaire, Ianto tenait une jeune femme par la gorge. Elle se débattait, tentait de le repousser, mais il ne lâchait pas prise. Jack n'avait jamais vu une telle fureur sur le visage de son compagnon. Même lorsqu'il avait dû tuer Lisa, Ianto n'avait jamais dégagé une telle aura de violence et de haine.
Jack s'approcha de la scène et lança d'une voix forte :
- Ianto, lâche-la !
Le jeune homme ne réagit pas. Agacé, Jack grogna :
- Ah non, ça ne va pas recommencer !
Il s'approcha encore et tenta de décrisper les doigts de son amant qui serraient la gorge de la jeune femme, en vain.
- Ianto ! Ianto, tu n'es pas un meurtrier ! Ce n'est pas toi ! Tu dois revenir à la raison !
Cette fois-ci, le jeune homme se tourna vers lui. L'expression de son visage passa de la haine à la terreur :
- Jack, aide-moi...
- Je ne peux rien faire. Tu dois arrêter ça toi-même. Tu en es capable.
- Je ne suis pas assez fort...
- Si tu l'es ! Bats-toi ! Je sais que tu peux y arriver !
- Jack...
Des larmes coulaient sur les joues de Ianto, se mêlant à la pluie. Son amant leva la main pour les essuyer, puis se rappela qu'il ne pouvait pas interagir physiquement avec son environnement. Alors il se pencha et murmura à l'oreille de son compagnon :
- J'ai confiance en toi... j'ai besoin de toi... tu dois revenir avec moi... sortir d'ici, laisser tout ça derrière toi... je t'aime...
Le jeune homme laissa échapper un profond soupir. Au même instant, sa victime disparut, s'évanouissant dans les airs. Le décor commença à se brouiller, comme un tableau de cire qui fondrait sous la chaleur. Jack sourit largement en regardant Ianto :
- A tout à l'heure dans le vrai monde.
Il se retrouva à nouveau dans le noir total puis sentit son esprit regagner lentement son corps.

Lorsqu'il ouvrit les yeux, le regard de Jack se posa instantanément sur Ianto, toujours assis en face de lui. Des pleurs avaient inondé son visage et ses épaules étaient secouées de sanglots. Jack se précipita vers son compagnon et le serra contre lui. Il déposa un baiser dans ses cheveux puis souffla :
- Tout va bien, c'est fini...
Il fit signe aux autres de les laisser. Lorsqu'ils furent seuls, Jack s'écarta un peu de Ianto et lui prit le menton pour l'obliger à le regarder :
- Je savais que tu réussirais.
- C'est grâce à toi ! J'ai cru que je m'étais perdu... et tu es venu me chercher... me sauver...
Jack sourit :
- Eh oui ! J'ai toujours été un sauveur de damoiseaux en détresse !
Ianto rit légèrement. Son amant sentit son coeur se réchauffer à cette vision.
- Merci...
- Ne me remercie pas. J'ai fait ça autant pour toi que pour moi. Je n'aurais pas supporté de te perdre...
Le jeune homme se leva, lissa son costume, puis sourit largement à son compagnon avant de se jeter sur lui pour l'embrasser fougueusement. Lorsqu'ils se séparèrent, Jack murmura :
- J'adore ce genre de remerciements...
- Et encore... ça n'était qu'un aperçu... la nuit est loin d'être finie...
Ianto prit la main de son amant et l'entraîna vers la chambre. Jack savait que son compagnon avait besoin d'oublier ce qui venait de se passer... et il était bien décidé à tout faire pour l'y aider.

Fin. 


_________________


Dernière édition par Cybelia le Mer 31 Mar 2010 - 17:22; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Avr 2008 - 19:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
JBDT
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mar 2008
Messages: 107

MessagePosté le: Dim 27 Avr 2008 - 22:34    Sujet du message: [Terminée] Le cauchemar Répondre en citant

Excellentissime !!!

Mais tu t'arrêtes trop tot !!! Embarassed (la suite , la suite !!!)

Sinon, sans rire, c'est super bien écrit comme d'hab, les sensations passent bien !
Par contre, une seule mini mini remarque (si tu le permets), je trouve le "- Je… je l’étrangle…" trop brutal, le reste de la phrase est bien, mais pour cette partie, j'aurais vu un truc plus imagé, je ne sais pas !!!! (fin c'est que mon avis)
Bref, comme j'ai l'habitude de la dire, j'abuse de faire des commentaires, alors que je ne suis même pas capable d'écrire 2 phrases d'une fic !!!!, donc bon ....
Revenir en haut
Hachiko
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2008
Messages: 876
Localisation: Dans le TARDIS
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 14 Oct 2008 - 12:45    Sujet du message: [Terminée] Le cauchemar Répondre en citant

Pauvre pauvre Ianto. Encore une superbe fic magnifiquement écrite.
_________________

Merci Neph
Revenir en haut
CptJackHarkness
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Fév 2010
Messages: 190
Localisation: Dans le Hub à Cardiff, ou en train de chasser les Weevils avec mon Capitaine !!!!
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 4 Mar 2010 - 23:36    Sujet du message: [Terminée] Le cauchemar Répondre en citant

Pauvre Ianto, mais la fanfic est géniale bravo
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:25    Sujet du message: [Terminée] Le cauchemar

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Torchwood fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com