Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Episode] 78 : Genesis of the Daleks
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 4
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JainaXF
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2010
Messages: 433
Localisation: Val de Marne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 9 Sep 2010 - 22:26    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

J'ai vu cette histoire il y a quelques mois et j'ai beaucoup aimé ! Elle fait partie de mes préférées parmi les quelques classiques que j'ai vu !

En effet, comme le dit Tyr, les Daleks sont très monolithiques ce qui limitent les variations qu'on peut faire avec eux ! Mais ici, ils ne sont pas encore "finis" et ça rend les choses plus intéressantes !

J'aime beaucoup le 4ème Docteur et Sarah-Jane est une très nette amélioration par rapport à Susan ou Vicki (j'ai vu plusieurs épisodes avec le premier Docteur) ! Elle n'est pas encore parfaite, elle peut des fois être encore un peu empotée, mais bon ...
Par contre, je trouve Harry Sullivan très fade ! Il veut se la jouer homme d'action, mais ça ne marche pas du tout et il est totalement supplanté par le quatrième Docteur !

Pour l'histoire, j'ai moi aussi apprécié l'absence de manichéisme, même si Davros est égal à lui-même sous ses oripeaux de scientifique obéissant ! Par contre, je trouve également que le Docteur a eu tord et qu'il aurait dû détruire les Daleks qui ont été crées pour détruire tout ce qui est différent d'eux ...mais bon, il ne faut pas oublier que Four n'a pas encore vécu toute l'horreur de la Guerre Temporelle et qu'il est plus idéaliste encore que Nine ou Ten ! Même à la fin il reste assez confiant !
Malgré tout, c'est très intéressant de voir leur création et leur "personnalité" issue de leur créateur fou et mégalomane.

Le rythme était parfois un peu lent (la fausse évasion m'a frustré aussi !), mais rien de grave et le suspense est globalement bien maintenu ! Un épisode culte de la série classique et pour de bonnes raisons ! Smile
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 9 Sep 2010 - 22:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 9 Oct 2010 - 17:24    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

Moi j'ai moyennement aimé. D'abord ici les Thals sont loins d'être la race pacifique qu'il ont disent être à First.
"On ne sait pas pourquoi il ont lancer la bombe" Tu parles ils été déjà en guerre.
Secondo j'ai trouver moyen que le Dr donne à Davros toute les solutions même si par la suite il détruit la bande.
Enfin, si Ten et Sarah Jane se réfère à cet épisode lorsqu'il disent avoir vu Davros mourrir c'est pas logique. Car le Dr à été ensuite confronté plusieurs fois à Davros !
Revenir en haut
Tyr
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2010
Messages: 1 773
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 31 Oct 2010 - 12:48    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

"Enfin, si Ten et Sarah Jane se réfère à cet épisode lorsqu'il disent avoir vu Davros mourrir c'est pas logique. Car le Dr à été ensuite confronté plusieurs fois à Davros !"

Sarah Jane peut s'y référer en effet car elle n'a pas revu Davros depuis, mais le Docteur fait référence à une autre aventure lors de sa septième incarnation.
_________________
Vous avez survécu à mes avalanches de mots? N'hésitez pas à découvrir mes articles sur différentes séries TV sur le site SerieViewer (ceux qui commencent en général par Et si...) http://www.serieviewer.com/articles/thematiques
Revenir en haut
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Dim 18 Mar 2012 - 11:38    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

Il y a quelques temps déjà que j'ai vu ces épisodes, c'est d'ailleurs la seule histoire des classiques que j'ai regardé en entier puisqu'apparement considérée par beaucoup comme la meilleure de la série.

Pour ce qui est des effets spéciaux, des décors et du maquillage (Davros) ça ne m'a pas vraiment dérangé. On sait à quoi s'attendre tout de même lorsque l'on regarde un épisode datant autant. Ce qui m'a en revanche d'avantage gêné c'est sans doute le rythme général des épisodes. Peut-être parce que j'ai grandi avec des séries de 42 min toute ma vie mais je trouve que 6 épisodes pour raconter une seule histoire, dans le même lieu, avec les mêmes perso ça fait un peu long. Mais je pense que c'est une question d'époque car si cela a été fait comme ça c'était sûrement la façon de procéder.

Au niveau de l'histoire j'ai beaucoup apprécié de voir la 1ère apparition de Davros étant donné que ce personnage dans The Journey's end m'avait toujours énormément intrigué. Concernant le parallélisme entre les Daleks et le nazisme je ne rajouterai rien puisque je sens que tout à déjà été dis sur le sujet (je trouve aussi que Davros fait plus penser à Mengele qu'à Hitler). Même si on se doute comment cela va se terminer à la fin (puisqu'on a vu le futur dans le passé...) on se demande toujours comment les personnages vont s'en sortir.

Donc au final une très bonne histoire qui m'a donné envie de découvrir plus d'épisodes classiques.

P.S : mention spéciale pour l'attaque de Dalek sur le coup du Docteur ^^
_________________
Revenir en haut
Rangil
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 38

MessagePosté le: Dim 25 Mar 2012 - 21:30    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

Personnellement, je ne serai pas aussi enthousiaste que la plupart d'entre vous. J'aime beaucoup le personnage de Davros et il est intéressant ici - même si, pour un super génie scientifique, il a pas franchement inventé l'eau chaude : "Ah ah ah, je vais créer des créatures sans pitié et sans sentiment et je vais les rendre encore plus cruelles que ça !" Trois jours plus tard "Nooon, pourquoi est-ce que vous avez tué des scientifiques innocents ?! Ayez pitié !" ... D'accord, ne cherchons pas la logique.

C'est intéressant de voir le conflit entre les Kaleds et les Thals, mais la parabole nazie est vraiment trop lourde. Je sais que Doctor Who n'a pas pour habitude de faire subtilement ce genre de parallèles, mais là quand même, autant dire directement que les Kaleds sont une branche de l'armée nazie qui a survécu dans l'espace et on en parle plus.

Les Thals, comme toujours, apparaissent vraiment comme les gentils de l'histoire (à l'exception de la façon dont ils traitent les mutants) et c'est dommage car on aurait pu (dû ?) avoir deux camps qui s'opposent et se haïssent, sans véritable gentils ni méchants, comme le suggéraient le premier épisode avec les Daleks. A ce sujet d'ailleurs, on peut remarquer une incohérence : du temps du premier Docteur, si les Thals avaient l'air humains, c'est parce qu'ils avaient muté à cause des radiations. Le scénariste avait essayé de gommer un peu l'incohérence d'avoir des humains non terriens à l'autre bout de l'univers. Par contre ici, très clairement, toutes les factions sont humaines à la base. Evidemment, vu que entre temps, un grand nombre d'espèces aliens humaines avaient déjà été montrées à l'écran, le stratagème inventé lors du 1x02 n'avait plus  beaucoup de sens, mais c'est une petite incohérence quand même.

Ensuite, le scénario est long, très long. Toute la partie sur Sara Jane est assez ennuyeuse et ne sert pas à grand chose. On voit bien que les scénaristes multiplient les péripéties inutiles pour remplir les 6 parties de l'épisode, mais ils ont beaucoup de mal. Et encore une fois, les cliffhanger oeuvrent comme des running gag : sérieusement, à la fin de l'avant-dernier épisode (je crois que c'est celui-là), un Dalek s'agrippe au visage du Docteur et on nous fait croire que tout est fini. Comment va-t-il s'en sortir ?! En quittant tranquillement la salle. D'accord.

Enfin, je suis très négatif, mais il y avait tout de même pas mal de points intéressants, que les autres membres ont soulevé : l'apport mythologique est énorme, Davros est un peu personnage que j'aime beaucoup, les premières apparitions des Daleks sont très intéressantes, etc. Mais je regrette que cet épisode souffre de trop de lourdeurs, à la fois dans son rythme et dans ses références.
Revenir en haut
Ahaimebété
[Bad Bad Beans]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 3 513
Localisation: Marseille
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 4 Avr 2013 - 13:20    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

Nous avons donc fini le très mythique Genesis of the Daleks hier soir dans notre marathon classique. Un des très rares épisodes de Doctor Who de l'ancienne série à avoir bénéficié d'une VF à l'époque de sa diffusion. Il y en a quelques uns, mais en fait c'est le seul disponible assez facilement et qui a été diffusé pendant la nuit Doctor Who sur F4.

Cette VF n'est d'ailleurs pas trop mal faite, je trouve (et pourtant je hais les VF en général et celle de la nouvelle série en particulier, peut-être parce que je suis tellement habituée aux vraies voix que les voix française m'arrachent les oreilles). Mis à part quelques ratés comme le "Doctor Whowhowhowho" du générique et la voix de Davros.

Davros, justement, parlons-en de Davros. Sa première apparition dans la série et déjà il est le complet personnage bien effrayant qu'on retrouvera par la suite. À la fois très intelligent, retord, complètement mégalomaniaque et fou certainement. Mais une folie froide, calculatrice, encore plus flippante qu'une folie violente.

Bien entendu comme tout le monde, l'analogie aux nazis ne m'a pas échappée et d'ailleurs, dès le départ, les Daleks ont été pensés ainsi par Terry Nation, c'était donc assez logique qu'on retrouve ça avec les Kaleds.

Mais évidemment ce qui est intéressant c'est de voir qu'aucun des camps, y compris celui des plus démunis, les Mutos, n'est entièrement celui des gentils. Les Mutos haïssent et veulent tuer tous les Norms (ce en quoi on peut les comprendre, mais pas les excusez, bien sûr). Les pacifistes Thals de l'épisode Daleks sont ici à peine plus sympathiques que les Kaleds, puisqu'à la fois ils prévoient de détruire totalement ceux-ci avec leur fusée bourrée de je ne sais quelle arme, mais aussi utilisent les Mutos comme travailleurs jetables.

Pour ce qui est du rythme de l'épisode, certes certaines scènes auraient pu être sinon enlevées du moins rendues plus courtes (l'évasion de Sarah par exemple), mais dans l'ensemble, j'ai trouvé ça plutôt bien composé, avec pas trop de déchets. Les décors sont vraiment bien et pas un instant je n'ai senti le côté studio. L'atmosphère est étouffante à souhait et c'est ce qu'il fallait pour cette histoire. Même l'extérieur ne donne pas une sensation de liberté ce qui est parfait je trouve justement. Tous ces gens sont enfermés : dans leur bunker, dans leur dôme, dans leurs convictions, dans leur haine de l'autre, dans leur guerre qui dure depuis si longtemps qu'ils n'en connaissent même plus le motif.

Comme toujours un certain nombre de personnages secondaires intéressants, sinon sympathiques. Du froid Nyder qui n'a pas à en remontrer à Davros pour ce qui est d'être retord et sans âme au Mutos qui aide Sarah, Sevrin. Et la petite Thal qui prend la tête de la révolte est bien sympathique aussi.


Bref, cet épisode n'usurpe pas son statut d'être un des meilleurs de l'ancienne série et Terry Nation montre une fois de plus qu'il est un des grands scénaristes de cette époque.
_________________
Fanfictions sur le Maître

« La réalité est un endroit sympa à visiter, mais je n’aimerais pas y vivre. » David A. McIntee
Revenir en haut
Galaxy-eyes
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 1 165
Localisation: Photon
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Jeu 4 Avr 2013 - 20:04    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

J'ai été très peu concentré dans l'épisode, et j'ai pas regardé en entier les premières parties.
Et pourtant je l'adore. Si il ressortait dans la nouvelle série, je pense même pas qu'il ferait tâche, au contraire!

La seule chose que je déplore, c'est qu'il y avait un chouïa moins d'humour que d'habitude, à part ça j'ai adoré l'épisode, et c'est pour l'instant le meilleur de la saison (peut-être à égalité avec Robot, qui m'a vraiment marqué, sans être objectif Smile

J'ai bien aimé retrouvé Davros, the original. Le Docteur s'est montré intelligent, Sarah et Harry n'ont pas fait plantes vertes et j'aime bien l'idée de la "séparation" entre les 3, ça me rapelle un peu The Doctor's Daughter. Les personnages secondaires sont nombreux mais on n'a pas de mal à s'y attacher, la comparaison avec les nazis...
Ah, j'ai même eu de la pitié pour Davros, à la fin, c'est dire x)

Bref, un épisode qu'on ne peut pas manquer.
Revenir en haut
MSN Skype
Aetatis
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 173
Localisation: L'infini
Féminin

MessagePosté le: Sam 15 Juin 2013 - 10:41    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

C'est avec cet épisode que je découvre Four et revoie Sarah Jane! Un régale!!!
Apprendre que les Daleks on connu une forme humain et qu'en réalité ils sont "l'arme absolue" pour gagner une guerre planétaire et une magnifique satire de la guerre froide, voir des guerres mondial. Des êtres d'une même planète qui crée un génocide pour une question de pouvoir.
Les acteurs sont vraiment performant et plonger dans leur rôles. Ils ont fait avec les moyens de l'époque et j'ai trouvé en Four un Doctor que j'aime beaucoup
_________________
"But maybe time is also a companion who goes with us on our journey, and reminds us to cherish the moments of our lives because they will never come again. (beat) We are, after all, only mortal." - JL Picard (Star Trek Génération)
Revenir en haut
MSN
Gérard
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2010
Messages: 2 887
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 4 Aoû 2013 - 10:26    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

Et voici comment les Daleks racontent leur propre création, toujours tiré de DWM # 447 :

Opération : Création

Objectifs : Gagner la guerre des Thals. Assurer la survie de la race Kaled. Devenir les êtres suprêmes et les conquérants ultimes de l'univers.

Background : Davros, scientifique en chef du Corps Scientifique d'Élite, avait inventé une "machine ambulatoire" pour les créatures dans laquelle la race Kaled évoluerait. la machine ambulatoire fut appelée Dalek (Davros s'est inspiré de l'inscription sur le dos d'une encyclopédie). Le Dalek fut conditionné pour devenir l'espèce dominante par l'élimination de la conscience, de la morale et de la pitié.

Résultat : Le Docteur est parti en mission ordonnée par les Seigneurs du Temps pour empêcher notre création ou altérer notre développement génétique. Le Docteur tenta de faire sauter la chambre d'incubation mais échoua à cause d'une crise morale. Le Docteur laissa les fils sur le sol, et un Dalek qui passa ferma accidentellement le circuit et fit li-même exploser la chambre d'incubation. Davros trahit la race Kaled en donnant aux Thals une formule chimique pour détruire le dôme Kaled. La race Kaled est maintenant anéantie. Le Docteur effaça l bande magnétique qui donnait les raisons pour les futures défaites des Daleks. Davros exterminé après avoir tenté de faire sauter le bunker. Nous sommes enterrés, mais nous continuons à vivre.

Leçons Apprises : Ne pas faire confiance à Davros (suggère de suivre la situation pour vérifier si il est vraiment mort ou si un système de survie secondaire ne maintient pas son corps en étant d'animation suspendue). Étendre la banque de vocabulaire pour inclure le mot "pitié" ; même si les Daleks ont été génétiquement conditionnés pour ne pas posséder cette qualité, il est toujours utile de pouvoir consulter les mots. Améliorer l'isolation des planchers. Farie toujours des doubles de tout ce qui est important. Quand vous créez des bunkers, incluez toujours une sortie de secours. En Bref : Commencez comme vous devez continuer.

Logique : 10 Succès : 7

Au passage, vous le savez certainement, mais l'allusion à l'encyclopédie est une allusion à une légende urbaine selon laquelle Terry Nation aurait trouvé le nom Dalek en regardant le dos d'un volume d'une encyclopédie qui portait l'inscription "Dal-Lek". Sauf qu'il n'existe aucune encyclopédie avec cette mention sur un des volumes.
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 26 Oct 2013 - 15:36    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

Ahaimebété a écrit:
Cette VF n'est d'ailleurs pas trop mal faite, je trouve (et pourtant je hais les VF en général et celle de la nouvelle série en particulier, peut-être parce que je suis tellement habituée aux vraies voix que les voix française m'arrachent les oreilles). Mis à part quelques ratés comme le "Doctor Whowhowhowho" du générique et la voix de Davros..


C'est ce qu'on pense au début, mais pour avoir regardé un épisode en VO puis le même épisode en VF, il y a quand même des erreurs qui font vraiment bizarre plus d'une fois : "les temporels" (pour les time lord) le Docteur qui désigne les Daleks comme des Robots, la musique qui a totalement changée. J'ai tous listé dans mon article sur Wikipédia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Genesis_of_the_Daleks

Et cet article restera un "gros morceau" dans tout ce que j'ai fais pour la série, vu la tonne de documentation, d'articles, de choses à raconter et à traduire. Je suis content d'en être venu à bout !

Sinon, je pense évidemment que cet épisode est un meilleur de la série, et ça me fait marrer le début du topic avec les gens qui le trouvent kitsch, moche, trop relou et long. Evidemment, on est un public de gens pour lesquels c'est leur premier Doctor Who classic, du coup, le choc est rude. Moi aussi lorsque je suis tombé sur les parties 3 et 4 lors de la Nuit Doctor Who je m'étais dis que c'était vraiment kitsch, mais quand tu vois les effets de l'époque, tu te dis qu'en fait, c'était vraiment un énorme coup de force ! Comme quoi, ça fait du bien d'avoir parcourut toute la série pour voir cet épisode et l'imprimer dans son contexte.
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
lina
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 2 922
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Sam 26 Oct 2013 - 15:44    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

omg ouais, la VF est affreuse.

Davros oui comme on l'a tous souligné, mais par pitié Harry qui dit à Sarah que le Docteur mange des cornichons au lieu de dire que ce que fait le Docteur est super délicat (quand il est dans la nurserie Dalek là), faut pas pousser xD

Pour ma part, je trouve que c'est un bon épisode, mais j'irai pas jusqu'à dire que c'est un des meilleurs non plus, je l'aurai raccourci quand même de quelques scènes.
_________________
Source
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SteamMoose
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2013
Messages: 1 898
Masculin

MessagePosté le: Sam 26 Oct 2013 - 15:46    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

La musique qui change, il me semble que c'est parce que comme il n'y avais pas de Version Internationale ils ont du tout refaire, les bruitages et la musique, en même temps que les traductions.
_________________


There are worlds out there where the sky's burning...
Revenir en haut
Mad_Dog
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2012
Messages: 722
Localisation: Rennes
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 27 Oct 2013 - 11:37    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

SteamMoose a écrit:
La musique qui change, il me semble que c'est parce que comme il n'y avais pas de Version Internationale ils ont du tout refaire, les bruitages et la musique, en même temps que les traductions.


Je pense que c'est la raison effectivement. Mais manque de pot, c'est l'un des rares épisodes où le son hors champs fait beaucoup : ainsi lorsque le leader des Thals dit "écoutez le cri de joie du peuple" en VF et qu'on entend rien du tout, ça fait vraiment étrange.
Est finalement, c'est en écoutant la musique française qu'on s'aperçoit que Dudley Simpson est un bon compositeur. En VF, elle fait son minimum syndical. Par contre, je reconnais vaguement les voix de doublages (ce qui donne une touche 80's supplémentaire...) mais je suis incapable de les reconnaitre.
_________________
Upgrading in progression :
Revenir en haut
Amandier
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 189
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 12 Nov 2013 - 13:33    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

J'viens de voir l'épisode. Sympa et intéressant.

Je comprends d'où vient la voix des Dalek mdr "you must obey"

Par contre bizarre de voir Davros mourir sachant qu'on le revois plus tard.

Et ça ne choque personne dans la population que Davros ne ressemble à personnes d'autre? (N'a pas un aspect humain comme eux). Je m'attendais à ce que tout les Kaleds ressemblent à Davros.
Revenir en haut
Lennox
[Dark Lord of All]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2011
Messages: 2 829
Localisation: CIA Tower
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Nov 2013 - 13:39    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks Répondre en citant

Amandier a écrit:
J'viens de voir l'épisode. Sympa et intéressant.

Je comprends d'où vient la voix des Dalek mdr "you must obey"

Par contre bizarre de voir Davros mourir sachant qu'on le revois plus tard.

Et ça ne choque personne dans la population que Davros ne ressemble à personnes d'autre? (N'a pas un aspect humain comme eux). Je m'attendais à ce que tout les Kaleds ressemblent à Davros.


En fait Davros a ce physique suite à des expériences et des accidents il me semble. Mais je crois qu'on apprend ça que dans les audios et que ce n'est pas expliqué dans l'épisode.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:38    Sujet du message: [Episode] 78 : Genesis of the Daleks

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Les anciennes saisons et films -> Docteur 4 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com