Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Terminée] Sauvetage
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Cross-over whoniverse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cybelia
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2007
Messages: 316
Localisation: Périgueux, Dordogne
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2008 - 11:57    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

Titre : Sauvetage

Résumé : Une disparition à Torchwood va amener Ianto à faire appel au Docteur.

Spoilers : 4x13 pour DW, 2x13 pour TW

Disclaimer : Les personnages de DW et TW ne m'appartiennent pas. Le NC17 concerne la partie slash de la fic et non la partie gen.

bêta : Lune

Note(s) de l'auteur : voir dans la 1e partie (car un peu spoiler si on n'a pas vu tout DW et TW)

------------------------------

Note de l'auteur : Cette fic se situe après l'épisode 4x13 de « Doctor Who » et après, bien sûr, le 2x13 de « Torchwood ».
Je suis partie d'un postulat qui diffère de la fin de l'épisode 4x13 : Le 2e Docteur n'est pas apparu, c'est Donna toute seule qui a sauvé les autres. Concernant le pilotage du Tardis, même sans le 2e Docteur, ils étaient déjà largement assez nombreux donc ça ne pose pas de problème. Du fait que le 2e Docteur n'existe pas, Rose n'est pas repartie dans l'univers parallèle et a pu rester avec « son » Docteur. En revanche, tout ce qui concerne Donna et le fait qu'elle doive oublier ce qu'elle a vécu avec le Docteur reste vrai.

***

Sauvetage  

Ianto et Gwen commençaient à nettoyer les dégâts provoqués par le « vol » de la Terre lorsque le téléphone sonna. La jeune femme alla répondre et mit le haut-parleur en voyant qu'il s'agissait de Jack.
- Vous allez bien tous les deux ?
- Très bien, répondit Gwen.
- Où es-tu ? Demanda Ianto, encore un peu inquiet.
- A Londres. Le Docteur s'est un peu planté quand il a voulu me déposer... Je viens de raccompagner Martha chez sa mère et je vais prendre le premier train. Je serai bientôt là.
- On va t'attendre, reprit la jeune femme.
- Hors de question ! Gwen, va rejoindre ton Rhys, il doit sûrement avoir besoin de toi.
- Mais...
- C'est un ordre ! Et toi, Ianto, tu rentres chez toi te reposer.
- Jack, je...
- Pas de discussion !
Le jeune homme soupira, puis finit par répondre :
- Comme tu veux.
- Et je veux vous voir tous les deux au boulot à la première heure demain matin.
- A tes ordres, Captain ! Lança Gwen en riant.

***  

Jack entra dans le Hub silencieux et plongé dans une semi-obscurité inhabituelle. Il mit ça sur le compte des dégâts qui avaient dû être provoqués par les derniers évènements. Alors qu'il grimpait les quelques marches qui menaient au poste de contrôle principal, il ne fut pas surpris d'y trouver Ianto. Le jeune Gallois était debout devant une console, lui tournant le dos.
Jack s'arrêta pour le regarder. Il pouvait deviner la tension nerveuse de son compagnon rien qu'à la façon dont ses épaules étaient anormalement voûtées et à ses gestes un peu plus brusques qu'habituellement.
- Je croyais que mes ordres étaient clairs pourtant ! Lança t'il soudain.
Ianto ne sursauta pas, preuve qu'il l'avait entendu arriver. Il resta un long moment immobile, puis, soudain, il fit volte-face et parcouru les quelques mètres qui les séparaient pour venir se jeter dans les bras de Jack. Celui-ci referma immédiatement son étreinte autour du corps crispé et tremblant de son amant. Ianto éclata en sanglot et Jack le serra un peu plus fort contre lui tout en déposant de doux baisers dans ses cheveux. Ses doigts caressaient lentement la nuque du jeune homme qui finit par se calmer. Jack le repoussa doucement afin de pouvoir le regarder dans les yeux. Il lui sourit en essuyant ses joues sillonnées de larmes, puis se pencha et l'embrassa avec une tendresse infinie.
Lorsqu'ils se séparèrent, Jack prit la main de Ianto, entrelaça leurs doigts, puis l'entraîna vers sa chambre. Ils avaient tous deux besoin de la présence de l'autre, de se sentir vivants, d'être ensemble, tout simplement...

***  

Rose s'approcha du Docteur qui venait de rentrer dans le Tardis, trempé jusqu'aux os.
- Les Seigneurs du Temps ne s'enrhument jamais ? Demanda t'elle en souriant.
- Non, répondit-il, songeur.
- Comment va t'elle ?
- Bien ! Très bien même ! Elle va pouvoir avoir une vie normale.
- Elle vous manque déjà, n'est-ce pas ?
Le Docteur ne répondit pas. Il disparut dans un couloir du vaisseau et revint quelques minutes plus tard dans un costume sec. Rose le rejoignit et vint se blottir dans ses bras.
- Je suis triste pour Donna, mais je suis heureuse de vous avoir enfin retrouvé.
- Moi aussi.
Ils restèrent enlacés un long moment en silence. Enfin le Docteur lança :
- Où veux-tu aller ?
Rose réfléchit un instant, puis sourit :
- J'attends toujours qu'on aille sur la planète Barcelona ! Je n'ai toujours pas vu ces fameux chiens sans truffes !
- Alors allons-y !
Il manipula quelques manettes, tourna des cadrans et poussa des boutons, faisant rugir le Tardis. Rose éclata de rire en s'accrochant pour ne pas tomber. Tout était à nouveau comme avant...

***

Une semaine plus tard  

Ianto déposa une tasse de café brûlant à côté de Jack qui lui sourit :
- Merci.
Avant que le jeune homme ait eu le temps de répliquer, son amant l'avait attiré à lui pour l'embrasser avec fougue. Lorsqu'il put enfin à nouveau respirer, et parler, Ianto demanda :
- Des nouvelles de Gwen ?
- Yep ! Apparemment, ça se passe très bien à New York avec Martha et Mickey. Ils devraient pouvoir récupérer pas mal de matériel de UNIT. A présent que toutes leurs bases ont été détruites par les Daleks, on a plutôt intérêt à faire le nécessaire pour que personne ne s'empare des technologies aliens qu'ils avaient amassées.
Ianto acquiesça en silence, sourit, puis s'éloigna pour aller continuer à vérifier les systèmes de sécurité du Hub qu'il venait d'améliorer. Alors qu'il atteignait sa console, il entendit Jack lancer :
- Qu'est-ce que...
Il se retourna et se figea : Jack venait de se volatiliser sous ses yeux... sans son bracelet d'Agent du Temps... et surtout sans ses vêtements qui gisaient à présent en tas au pied de sa console. Le premier moment de stupeur passé, Ianto vérifia les caméras du Hub, mais ne vit rien de plus que ce qu'il avait déjà vu de ses yeux. Le détecteur de la Faille n'indiquait aucune fluctuation. Il tenta de ne pas laisser la peur le gagner et décida d'appeler de l'aide.
- Gwen, c'est Ianto. Jack a disparu.
Il lui expliqua ce qui s'était passé. Son amie répondit :
- Je prends le premier vol pour rentrer... mais je ne pourrai pas être là avant plusieurs heures ! Tu devrais appeler Sarah Jane. Son Mr Smith pourra peut-être trouver un indice.
- Bonne idée. Je te tiens au courant.
Ianto composa le numéro de la journaliste mais ses espoirs furent déçus lorsque le super-ordinateur ne trouva aucune trace de Jack et aucune explication à ce qui avait pu lui arriver. Alors qu'il allait raccrocher, Sarah Jane lui souffla :
- Appelez-le. Il pourra vous aider.

***  

Rose et le Docteur discutaient avec animation de la dernière planète qu'ils avaient visitée lorsque le téléphone portable du Seigneur du Temps sonna. En voyant le numéro qui s'affichait, la jeune femme sourit :
- C'est Jack !
Avant que son compagnon ait eu le temps de réagir, elle décrocha en mettant le haut-parleur.
- Salut Jack !
Une voix qui n'était pas celle attendue répondit :
- Ce n'est pas Jack, Miss. C'est Ianto Jones. Le Docteur est-il avec vous ?
- Je suis là, répondit l'intéressé en fronça les sourcils. Qu'est-ce que Torchwood Cardiff me veut ? Vous avez encore fait une bêtise que je vais devoir réparer ? Et où est Jack d'abord ?
- Il a disparu, Monsieur.
- Pas de « Monsieur ». Vous voulez dire qu'il est parti ?
- Non, Monsieur. Il s'est volatilisé sous mes yeux.
- Ne me dites pas qu'il a réussi à refaire fonctionner son téléporteur !
- Non, Monsieur. Il a disparu... sans son bracelet ni ses vêtements.
Rose se tourna vers le Docteur qui semblait réfléchir intensément.
- Deux choses : premièrement, arrêtez avec vos « Monsieur ». Et deuxièmement, est-ce que vous avez eu la visite de Dorniciens récemment ?
La voix de Ianto refléta sa surprise :
- Comment le savez-vous ?
Le Docteur répondit par une autre question :
- Et est-ce qu'ils ont vu Jack « ressusciter » ?
- Oui, mais...
- C'est un peuple qui a une durée de vie très courte... de l'ordre de l'une de vos années. Lorsqu'ils tombent sur une race, ou dans le cas présent, un individu, à la longévité exceptionnelle, ils l'enlèvent pour l'étudier. Et le fait qu'ils l'aient enlevé nu est un signe de plus qu'il s'agit bien d'eux. Leurs téléporteurs ne fonctionnent que sur ce qui est vivant.
- Comment puis-je faire pour ramener Jack ? Demanda Ianto à l'autre bout du fil.
- On arrive !

***  

Jack Harkness n'avait aucun problème avec la nudité. Être nu ne le dérangeait pas... Pas plus qu'être nu et attaché... Être nu et attaché devant une dizaine de personnes... non plus. Si ces personnes, dans le cas présent des aliens humanoïdes, le détaillaient du regard, ça ne le gênait pas plus, au contraire, il adorait être le centre de l'attention. En revanche, lorsque ces mêmes aliens humanoïdes s'approchaient de son corps nu et attaché avec des accessoires qui n'avaient rien de sex-toys, mais ressemblaient plutôt à des instruments chirurgicaux, il trouvait tout à coup la situation beaucoup moins excitante. Et lorsque ces outils commencèrent à piquer, trouer et découper sa chair, lui arrachant des hurlements de douleur, il réalisa qu'être immortel n'avait pas que des bons côtés...

***  

Ianto bondit sur ses pieds en entendant le moteur du Tardis retentir dans le Hub. Le vaisseau se matérialisa quelques secondes plus tard. Lorsque la porte s'ouvrit, le jeune homme s'attendit à voir le Docteur, mais ce fut celle qu'il reconnut comme étant Rose Tyler, qui en sortit. Elle s'approcha, lui sourit et lui tendit la main :
- Ravie de vous rencontrer enfin.
Il serra la main tendue, se forçant à sourire malgré l'angoisse qui étreignait son cœur.
- Moi de même, Miss.
- Appelez-moi Rose.
La voix du Docteur leur parvint depuis l'intérieur du Tardis :
- Ce n'est pas le moment pour des politesses ! Vous voulez retrouver Jack oui ou non ?
Rose se tourna vers le jeune Gallois et lui souffla d'un air de connivence :
- Ne vous en faites pas, il est souvent comme ça. Venez !
Ianto alla chercher les vêtements de Jack qu'il avait mis dans un sac, puis la suivit à l'intérieur du vaisseau. A peine avait-elle refermé la porte que le moteur redémarrait. Le jeune homme ne savait pas trop quoi faire. Il n'osait pas bouger, un peu impressionné de voir enfin « en vrai » le Tardis et son légendaire occupant. Celui-ci semblait plongé dans la contemplation d'un écran. Ianto sursauta presque lorsqu'il sentit la main de Rose prendre la sienne et l'attirer vers le centre de la salle.
- Venez. Ne soyez pas timide, il ne mord pas.
Ils arrivèrent à côté du Seigneur du Temps qui leva enfin les yeux vers le nouveau venu.
- C'est quoi votre nom déjà ?
- Ianto Jones. C'est un honneur de vous rencontrer, Monsieur.
- Encore un « Monsieur » et je vous ramène illico à Cardiff !
- Oui, M... Docteur.
- C'est mieux !
Rose intervint :
- Vous savez où est Jack ?
- Le téléporteur des Dorniciens a un rayon d'action large mais quand même limité. J'ai lancé un scan de votre galaxie pour tenter de retrouver leur vaisseau, mais ça peut prendre du temps. Ils sont très forts pour camoufler leurs traces. Au fait, vous ne l'avez pas dit ! Ajouta t'il en fixant Ianto dans les yeux.
- Pas dit quoi ?
- Il n'y a rien qui vous surprends en voyant l'intérieur du Tardis ?
Rose pouffa alors que Ianto, qui avait très bien compris où le Docteur voulait en venir, fit exprès de répondre :
- Non. Jolie déco.
Le Seigneur du Temps resta un moment à le regarder, en silence puis sourit largement :
- Vous êtes un drôle de spécimen d'humain, Ianto Jones.
- Je prends ça pour un compliment.
Le jeune homme se sentait un peu mal à l'aise sous le regard inquisiteur du Docteur. Il bredouilla :
- Je peux faire quelque chose... pour aider ?
- Non, rien pour l'instant.
Rose lui reprit la main.
- Venez vous asseoir avec moi et parlez-moi de Jack !
Ils s'installèrent sur l'un des bancs de la salle de contrôle. Ianto demanda :
- Que voulez-vous savoir ?
- Tout !
Il sourit légèrement, puis commença à lui raconter des anecdotes sur son compagnon. Lorsqu'il eut terminé, la jeune femme souffla :
- Vous l'aimez.
Ce n'était pas une question mais Ianto répondit tout de même :
- Plus que ma propre vie...
- Il le sait ?
Il haussa les épaules.
- Je ne sais pas si ça fait une différence pour lui. Je sais qu'il en a eu beaucoup d'autres avant moi... et qu'il y en aura beaucoup d'autres après... Je sais que s'il ressent quelque chose pour moi, je n'ai qu'une toute petite place dans son cœur... mais ça me suffit. Je n'en demande pas plus. Je profite de chaque instant en sa compagnie comme si c'était le dernier.

***  

Rose avait le cœur serré en écoutant Ianto parler de sa relation avec Jack. Elle se reconnaissait trop bien en lui : elle aussi aimait un être immortel, pour qui elle n'était qu'un épisode de sa longue vie. Même si elle savait que le Docteur l'aimait, elle était consciente que cette situation était éphémère et qu'il fallait profiter de chaque instant.
- Vous êtes comme moi.
La voix de Ianto la ramena à la réalité. Elle lui adressa un sourire triste.
- Oui. Il a fallu, pour notre bonheur et notre malheur, que nous tombions amoureux des deux seuls êtres de l'Univers qui vivront encore des centaines d'années après notre mort...
Elle soupira profondément :
- Je suis heureuse d'avoir enfin rencontré quelqu'un qui sait ce que j'éprouve.
- Moi aussi, souffla Ianto.
Ils restèrent un moment silencieux, pensifs. Ils furent tirés de leur mutisme par la voix du Docteur :
- J'ai repéré le vaisseau Dornicien ! Accrochez-vous, nous allons récupérer Jack !
Le cœur du Tardis rugit. Les vibrations devinrent bientôt trop fortes pour que les deux humains réussissent à se maintenir assis sur la banquette et ils se retrouvèrent bien vite sur le sol. Lorsque le vaisseau s’immobilisa, Rose se releva en riant. Ianto la suivit et lui demanda :
- C’est toujours aussi… « agité » ?
- Oh non… parfois c’est pire ! lui lança t’elle en rejoignant le Docteur.
Le Seigneur du Temps était plongé dans la contemplation de son écran, les sourcils froncés.
- Un problème ? interrogea sa compagne.
Son compagnon ne répondit pas, fixant toujours un point sur le moniteur. Elle attendit un peu, puis posa une main sur son bras et l’appela :
- Docteur ?
Il se tourna vers elle, l’air grave :
- Jack n’est pas là.

***  

Ianto s’approcha, encore plus inquiet qu’auparavant :
- Comment le savez-vous ?
- Le Tardis peut détecter les voyageurs du temps grâce aux particules résiduelles laissées lors de tout déplacement temporel sur les objets ou les êtres vivants. Or, à part nous, il n’y a pas d’autre voyageur du temps sur ce vaisseau.
Ianto se passa une main sur le visage, découragé.
- Comment on va le retrouver alors ? demanda Rose.
- Il n’y a qu’une seule solution : nous allons interroger les Dorniciens !
Alors que le Docteur se précipitait vers la porte du Tardis, Ianto lança :
- N’est-ce pas dangereux pour vous ?
Le Seigneur du Temps stoppa net et se tourna vers lui, l’air surpris :
- De quoi voulez-vous parler ?
- Si ces Dorniciens ont pris Jack pour connaître le secret de son immortalité, ils ne risquent pas de tenter de vous faire subir le même sort ?
- Ianto a raison, intervint Rose. Vous devriez nous laisser y aller seuls tous les deux.
- Hors de question ! Même s’ils sont en général pacifiques, on ne peut prédire quelle sera leur réaction face à une intrusion étrangère sur leur vaisseau. De toutes façons, même s’ils voulaient s’en prendre à moi, ils ne le pourront pas. Ils ont déjà essayé, il y a bien longtemps… et je suis sûr qu’ils le regrettent encore.
Après un instant de silence, il ajouta :
- Bon, vous venez ?
Ianto échangea un rapide regard avec Rose, puis ils rejoignirent le Docteur.

A suivre...


Jack reprit conscience douloureusement, comme à chaque fois. Il mit quelques secondes pour arriver à focaliser son regard sur ce qui l’entourait. Il avait arrêté de compter le nombre de fois qu’il était mort depuis qu’il se trouvait là. Enfin, disons plutôt qu’il avait perdu le compte après la trente-deuxième fois… Il savait qu’il tiendrait le coup : il avait bien passé deux mille ans sous terre sans devenir fou ! Ce n’était pas quelques petites morts de plus qui parviendraient à ébranler son esprit. D’autant plus qu’il y avait une personne qu’il voulait revoir, quelqu’un qui comptait plus que tout dans sa vie et qui lui permettait de tenir le coup. Lorsque la douleur se faisait trop forte, trop intenable, il repassait dans sa mémoire les images leurs moments de bonheur : leurs baisers, leurs étreintes… tous ces petits instants qui lui permettaient en temps normal de continuer à avancer malgré tout le reste, malgré les pertes et les douleurs...
Il vit des êtres humanoïdes s’approcher à nouveau de lui. Il les avaient reconnus presque depuis le début : il s’agissait des Dorniciens que Gwen, Ianto et lui avaient chassés de la Terre quelques semaines plus tôt. Ce qu’il se demandait, c’était ce que ces aliens lui voulaient et pourquoi ils faisaient toutes ces expérimentations sur lui. Alors que les Dorniciens recommençaient leurs tortures, Jack laissa échapper un gémissement :
- Ianto…

*** 

A peine les trois voyageurs furent-ils sortis du Tardis qu’il se faisaient encercler par un groupe de Dorniciens armés. Ianto leva instantanément les mains – il avait l’habitude de ce genre de situation – imité presque aussitôt par ses deux nouveaux amis.
Les Dorniciens étaient des humanoïdes à la peau jaune. Ils étaient un peu plus petits que les humains, environ 1m50, totalement imberbes et avaient de petits yeux violets foncés qui rendaient leur regard mauvais. Ils portaient tous de longues tuniques blanches qui descendaient jusqu’au sol sauf l’un d’entre eux, sûrement leur chef, vêtu de noir. Celui-ci s’approcha des intrus et lança d’une voix suraiguë :
- Vous êtes des étrangers ! Vous n’avez pas le droit de pénétrer dans notre vaisseau sans autorisation ! Partez ou vous serez détruits !
Le Docteur baissa les mains et s’approcha du Dornicien :
- Vous avez enlevé l’un de nos amis. Rendez-le nous et nous partirons.
- L’être immortel nous appartient tant que nous n’avons pas fini nos expérimentations.
A ce mot, Ianto blêmit. Il savait que Jack ne risquait pas de mourir, mais il n’osait imaginer quel genre d’expériences douloureuses ces aliens avaient effectuées sur lui…
- C’est un être vivant et non un objet que vous pouvez manipuler à votre guise ! souffla le Seigneur du Temps.
Son ton commençait à se durcir, mais le Dornicien lui tint tête :
- Quand nous aurons découvert le secret de sa vie éternelle, nous vous le rendrons.
Le Docteur s’avança encore un peu vers l’humanoïde à la peau jaune, l’air menaçant, ignorant totalement les armes braquées sur lui.
- Savez-vous qui je suis ?
Comme l’autre ne répondait pas, il continua :
- J’ai déjà rencontré votre peuple. Je sais que c’était il y a plus de cent de vos vies, mais je suis certain qu’il reste dans vos légendes une mention de cette précédente rencontre.
Le silence ponctua sa phrase. Au bout d’un long moment, l’un des Dorniciens qui se tenait du côté de Ianto, souffla :
- La Boîte Bleue !
Un autre renchérit quelques secondes plus tard :
- Le Seigneur du Temps !
- Le Docteur ! ajouta un autre.
- Le Destructeur ! lança finalement leur chef en reculant d’un pas.
L’animosité avait fait place à la peur dans les regards des Dorniciens. Rose interrogea, l’air surpris :
- Le « Destructeur » ?
- C’est une longue histoire… répondit son compagnon, éludant la question. Puisque vous savez qui je suis, vous savez également que je ne plaisante pas, reprit-il à l’attention des aliens. Vous allez libérer votre prisonnier, nous l’amener et nous repartirons. Si vous refusez…
Il n’eut pas besoin de finir sa phrase. Le chef des Dorniciens lança à l’un des autres :
- Appelez le vaisseau-laboratoire ! Qu’ils nous renvoient l’être immortel !
Celui qui avait été interpellé partit en courant vers une porte et disparut de l’autre côté. Quelques minutes plus tard, une lueur jaune, éblouissante, apparut à l’autre bout de la pièce où le Tardis s’était posé. Ianto mit une main devant ses yeux pour se protéger de la luminosité qui dura une bonne minute. Lorsqu’elle s’évanouit, il sentit son cœur manquer un battement : Jack se trouvait sur le sol, nu, recroquevillé en position fœtale, apparemment sans connaissance. Son corps était couvert de sang et quelques blessures semblaient ne pas s’être encore totalement refermées, malgré sa capacité de guérison extraordinaire. Ianto se précipita vers son amant, s’agenouilla à ses côtés et posa une main sur sa joue.
- Jack. Je suis là.

*** 

L’air brûla ses poumons en y pénétrant lorsqu’il revint à la vie. Il haleta un moment, ayant des difficultés à reprendre sa respiration. Une voix familière soufflait des mots réconfortant à son oreille :
- Je suis là… tout va bien…
Ianto ? Sa bouche était sèche. Il déglutit difficilement, puis réussit à ouvrir les yeux. Le jeune Gallois était près de lui et le fixait, des larmes inondant son regard clair. Jack, ému de lire autant d’amour dans les yeux de son compagnon, se força à sourire. La douleur avait presque entièrement disparu et ses blessures finissaient de guérir rapidement. Il vit Ianto tendre la main vers le haut et attraper son manteau pour l’en couvrir. Jack suivit la direction d’où provenait le vêtement. Il ne fut pas surpris de voir Rose qui se tenaient près d’eux et qui venait de passer le manteau au jeune homme. Le Docteur, quant à lui, était un peu plus loin, face à un Dornicien qui ne semblait pas très à l'aise.
- Ca va ? demanda Ianto, l’air encore inquiet.
- Maintenant oui, répondit Jack en se redressant.
Il s’assit, retenant le manteau, plus pour dissimuler le sang qui maculait son corps que sa nudité. Il ne voulait pas plus perturber son compagnon qui devait sûrement tenter d’imaginer ce qu’il avait subi.
- Tu peux te lever ? demanda le Docteur.
Pour toute réponse, Jack se mit sur ses pieds, soutenu par Ianto. Il enroula son manteau autour de son corps, puis souffla en souriant largement :
- Je crois que je vais avoir besoin d’une bonne douche !
Il pouvait sentir la tension dans le corps de son compagnon contre lui. Il se pencha à son oreille et lui murmura :
- Je vais bien, ne t’en fais pas…
Ianto lui sourit, mais son regard était toujours aussi tourmenté. Il l’aida à rentrer dans le Tardis sans un mot. Rose les suivit. Ils entendirent le Docteur lancer aux Dorniciens :
- La prochaine fois que vous aurez envie d’enlever quelqu’un pour l’étudier, réfléchissez-y à deux fois !
Une fois à l’intérieur du vaisseau, le Seigneur du Temps claqua des doigts pour refermer la porte, puis alla lancer le moteur. Lorsque ce fut fait, il se tourna vers ses amis :
- Je dois vérifier quelque chose avant de vous ramener. Il y a une salle de bains par là, ajouta t’il en tendant le bras vers l’intérieur du Tardis.
- Je vous montre où elle est, souffla Rose.
Jack se garda de rappeler qu'il avait passé pas mal de temps dans le vaisseau et qu'il savait très bien où se trouvait la salle de bains. Ils suivirent la jeune femme dans un couloir, puis un autre et arrivèrent enfin dans une petite pièce où ne se trouvait qu'une douche, largement assez grande pour deux. Jack se tourna vers son compagnon, souriant :
- Tu veux bien m’aider ? Je te promets d'être sage...
Il ne put s’empêcher de rire en voyant les joues du jeune homme rougir légèrement. Rose pouffa :
- Prenez votre temps !
Et elle repartit vers la salle de contrôle, les laissant seuls.

*** 

Rose rejoignit le Docteur qui manipulait des manettes de navigation. Il se tourna vers elle, lui sourit, puis demanda :
- Ianto n'est pas avec toi ?
- Il est resté avec Jack... pour l'aider... répondit-elle avec un grand sourire.
Elle s'amusa de voir que son ami mettait quelques secondes à comprendre.
- Oh ! Souffla t'il avant de reprendre ce qu'il faisait.
Elle en profita pour l'interroger :
- Au fait, c'est quoi cette histoire de « Destructeur » ?
Il soupira :
- Lorsque j'ai rencontré les Dorniciens pour la première fois, ils ont bien sûr voulu m'étudier... et quand je me suis échappé, j'ai malencontreusement provoqué la surchauffe du réacteur de leur vaisseau. Le temps que je m'en aperçoive, il était trop tard. Le vaisseau a explosé, tuant tous ses occupants.
Il avait fini sa phrase d'une voix triste qui serra le cœur de la jeune femme. Elle se releva pour le rejoindre et se blottit contre lui. Il l'enlaça, l'air perdu dans ses pensées.
- Vous n'y êtes pour rien, c'était un accident, lui murmura t'elle avant de l'embrasser tendrement.
Il répondit au baiser, faisant monter en elle une douce chaleur qu'elle pensait pendant si longtemps ne jamais ressentir à nouveau. Un bip en provenance de la console du Tardis les obligea à se séparer. Rose demanda alors :
- Qu'est-ce que vous devez vérifier avant de ramener Jack et Ianto sur Terre ?
- Que les Dorniciens n'ont pas d'autres prisonniers à bord de leur vaisseau-laboratoire.
- Oh... et je suppose que pour le trouver, on va remonter la trace de la téléportation de Jack.
Le Docteur lui adressa un regard empli de fierté. Rose se sentit bêtement rougir. Pour dissimuler sa gêne, elle se mit à rire. Son compagnon la serra un peu plus contre lui. Elle se laissa faire, trop heureuse d'être à nouveau avec lui.

*** 

Ianto abandonna Jack un instant pour aller ouvrir l'eau dans la douche. Il fut surpris de la sentir instantanément chaude.
- L'un des avantages du Tardis, souffla son compagnon derrière lui.
Le jeune homme se retourna et sourit :
- Tu crois que je peux demander au Docteur qu'il fasse la même chose avec la douche de mon appart ? L'eau mets un temps fou à chauffer !
Jack éclata de rire, puis s'approcha et l'enlaça :
- Si tu as besoin de te réchauffer sous la douche, tu n'as qu'à m'appeler...
Ianto sentit une vague de désir le traverser. Il murmura :
- Tu avais promis d'être sage...
- Qui moi ?
- Oui, toi... allez, rentre là-dedans !
Ianto le poussa presque dans la cabine, puis s'éloigna un peu pour se déshabiller. Même sans le voir, il savait que Jack le dévorait du regard et son désir s'en trouva décuplé.
Sa libido est contagieuse, c'est pas possible autrement !


pour lire la partie NC17 ==> MP Duam78 Wink


- On devrait peut-être aller les rejoindre...
- Tu es si pressé que ça qu'on se rhabille ?
- Non, je suis pressé de rentrer chez nous... Après tout ce qui s'est passé ces derniers jours, je n'aspire qu'à un peu de calme et de tranquillité...
- Hum... je ne suis pas sûr que Cardiff soit le lieu idéal si on veut de la tranquillité, sourit Jack. Mais je suis d'accord avec toi. Moi aussi, j'ai envie de rentrer chez nous...

*** 

Il se sentait bien. Rose blottie entre ses bras, il avait l’impression d’avoir enfin trouvé cette place dans l’Univers qu’il cherchait depuis si longtemps. Il avait eu très peur de la perdre à nouveau mais finalement, elle était là, avec lui, encore plus belle, encore plus forte et encore plus courageuse qu’avant leur séparation.
Il fut tiré de ses pensées par la voix douce de sa compagne qui souffla :
- Je crois qu’on est arrivés.
Il reporta son attention sur l’écran où s’affichait effectivement la silhouette du vaisseau-laboratoire des Dorniciens. Rose s’écarta un peu pour qu’il puisse manipuler les réglages et faire apparaître une autre image du bâtiment.
- Comment allez-vous faire pour trouver s’il y a des prisonniers ? demanda la voix de Jack Harkness derrière eux.
Le Docteur se retourna et expliqua :
- J’ai configuré les détecteurs du Tardis pour qu’ils puissent repérer, dans chaque trace de téléportation, la signature ADN de l’être transporté. On pourra ainsi savoir s’il s’agit de Dorniciens ou d’autres races. Ca devrait prendre une dizaine de minutes pour qu’il scanne le vaisseau entier.
Jack et Ianto les rejoignirent près de la console.
- J’espère vraiment qu’ils ne font subir à personne d’autre ce qu’ils m’ont fait… souffla l’ancien Agent du Temps, une lueur de douleur dans le regard.
Rose posa une main sur son bras :
- Ca va aller ?
- Bien sûr… comme toujours ! sourit Jack. Au fait, il va falloir qu’on parle tous les deux !
Devant l’air d’incompréhension de la jeune femme, le responsable de Torchwood se tourna vers le Gallifreyen :
- Docteur ? Vous ne lui avez rien dit ?
- Je n’en ai pas encore eu le temps, répondit l’intéressé. Mais vous pouvez aller discuter maintenant, on a encore du temps avant que le scan soit terminé.
Jack prit alors le bras de Rose et l’entraîna à l’écart. Ianto resta debout près de la console, les bras ballants.
- Je peux être utile à quelque chose ? demanda t’il, un peu hésitant.
- Le Tardis travaille tout seul pour l’instant.
- Dites… je peux vous poser quelques questions… au sujet de Jack ?
- Je pense que vous le connaissez mieux que moi. Mais si je peux vous aider…
- C’est au sujet du temps qu’il a passé avec vous sur le Valiant… au sujet de cette année qui n’a pas eu lieu pour nous… j’ai bien essayé de l’interroger, mais il a toujours refuser de me dire ce qui s’était passé.
- Oh. Eh bien… je ne suis pas sûr que ça soit à moi de vous…
- Il a été torturé, n’est-ce pas ?
Le Docteur acquiesça en silence. Ianto soupira profondément :
- Je m’en doutais… il a tendance à parler dans son sommeil et j’ai parfois compris des bribes de phrases qui m’ont mis sur la voie. J'espérais pourtant me tromper...
Tout en parlant, il se tourna vers son compagnon qui s’était installé un peu plus loin avec Rose.

*** 

Jack fit signe à son amie de s’asseoir à côté de lui, puis lui sourit largement :
- Je dois te remercier, Rose.
- De quoi ? demanda t’elle, vraiment surprise.
- Tu m'as ressuscité.
- Moi ?
- Lorsque nous étions sur le Satellite 5, en l’an 200 100, j’ai été tué par trois Daleks… et je me suis réveillé… Je suis remonté vers le niveau 500, mais le temps qu’y arrive, j’ai vu le Tardis s’évanouir dans les airs. Je ne savais pas du tout ce qui m'étais arrivé mais je me sentais... différent... Vu que j'étais le seul survivant sur la station, j'ai utilisé mon Manipulateur de Vortex pour quitter les lieux, sourit-il en montrant son bracelet d'Agent du Temps. J'avais prévu d'aller au 21e siècle, sur Terre, parce que je savais que c'était le lieu et l'époque où j'avais le plus de chances de retrouver le Docteur... sauf que j'ai fait une erreur et j'ai atterri en 1869. Bon, je te passe les détails, mais toujours est-il que j'ai fini par me rendre compte que je ne pouvais pas mourir. Je me doutais que c'était lié à ma résurrection sur le Satellite 5, mais je n'en savais pas plus. Ce n'est que quand je me suis retrouvé à la fin de l'Univers avec le Docteur et Martha qu'il m'a dit que c'était grâce à toi.
La jeune femme avait écouté son récit en silence, surprise, mais consciente que c'était la vérité. Quelques bribes de ce qui s'était passé ce jour-là lui revenaient en mémoire : son retour chez elle, son désespoir à l'idée de perdre le Docteur... l'ouverture du cœur du Tardis... Le Seigneur du Temps lui avait expliqué que c'était grâce à ça qu'elle avait détruit l'Empereur des Daleks, mais il ne lui avait jamais parlé de Jack.
- Donc, si je comprends bien, je t'ai rendu immortel ?
- Yep !
- Oh... et c'est... une bonne chose ?
- Il y a encore quelques temps, je n'en aurais pas été convaincu, mais maintenant oui. J'ai vu tellement d'endroits magnifiques, rencontré des personnes passionnantes...
- Et aimé certaines... souffla Rose en jetant un bref coup d'œil vers Ianto qui parlait avec le Docteur.
- Oui... Il est mon ancre... celui qui me relie, littéralement, à la Terre. Je suis revenu à la vie grâce à toi... Je suis devenu un homme meilleur grâce au Docteur, en travaillant en son nom à maintenir la paix entre notre bonne vieille Terre et le reste de l'Univers... et je suis devenu un homme heureux grâce à Ianto...
Attendrie, Rose eut du mal à retenir des larmes d'émotion. Lorsqu'elle avait rencontré Jack Harkness, ce n'était qu'un escroc, dragueur et insouciant. A présent, c'était un homme courageux, fidèle et loyal dont elle était très fière d'être l'amie.

*** 

Ianto raccrocha et se tourna vers Jack qui était confortablement installé dans le sofa de son bureau, les yeux fermés. Il hésita un instant, de peur de réveiller son compagnon mais celui-ci ne dormait pas et demanda :
- C'est bon ?
- Oui, j'ai prévenu Gwen et Sarah Jane qu'on t'avait retrouvé sain et sauf... enfin... je ne suis pas entré dans les détails.
- Tu as bien fait, sourit Jack en ouvrant les yeux.
- Tu veux du café ?
- De ton café magique, toujours !
Le jeune homme sourit largement, puis quitta le bureau pour aller préparer le breuvage. Tandis qu'il s'affairait, ses pensées se tournèrent vers le Docteur et Rose. Il était heureux de les avoir rencontrés. La jeune femme s'était trouvé être une parfaite confidente puisqu'elle vivait presque la même situation que lui. Et le Seigneur du Temps... disons qu'après l'avoir côtoyé quelques heures, il comprenait mieux l'admiration que son compagnon lui portait. Il était conscient que, quelque part dans le cœur de Jack, une petite flamme brûlait pour le Docteur... et qu'elle y brûlerait toujours, quoi qu'il arrive... Mais, à présent, il n'était plus jaloux.
Il se remémora les derniers instants qu'ils avaient passés tous deux sur le Tardis : le scan avait révélé qu'il n'y avait pas d'autre prisonnier sur le vaisseau-laboratoire des Dorniciens. Jack avait alors demandé au Docteur de les ramener... si possible dans le Hub... et si possible pas trop longtemps après le moment où Rose et lui étaient venus chercher Ianto. Ils s'étaient dit « au revoir », tous quatre conscients qu'ils se reverraient un jour... sûrement plus vite qu'ils ne s'y attendaient... Ianto avait embrassé Rose sur la joue et l'avait remerciée. Il avait serré la main du Docteur qui lui avait à nouveau dit qu'il était « un drôle de spécimen d'humain ». Jack avait effectué un salut militaire pour le Seigneur du Temps, qui n'avait pas râlé, pour une fois... et avait serré Rose dans ses bras un long moment. Et ils avaient quitté le Tardis, retrouvant le Hub tel qu'ils l'avaient laissé.

Lorsque le café fut prêt, Ianto retourna dans le bureau. Cette fois-ci, Jack était assis sur le sofa, l'air pensif. Le jeune homme lui tendit une tasse en demandant :
- Tu aurais aimé rester un peu avec eux ?
Son compagnon le fixa un instant avant de répondre :
- Non, pas vraiment... c'est sûr que j'adore l'aventure... et avec le Docteur, elle a tendance à débarquer à chaque seconde !
Il prit la tasse, la posa sur la table basse et attrapa la main de Ianto pour l'attirer à lui. Le jeune Gallois se laissa faire, se retrouvant assis sur les genoux de son amant, blotti entre ses bras.
- Mais je préfère être ici, avec toi... profiter de ces quelques instants de tranquillité avant la prochaine catastrophe.
Ianto sourit et se pencha pour l'embrasser. Jack l'enlaça un peu plus, le fit basculer sur le sofa et commença immédiatement à le déshabiller. Dans toutes les incertitudes de l'Univers, seules les sensations que son compagnon faisaient naître en lui étaient immuables. Ils n'étaient plus que deux hommes qui s'aimaient et qui fusionnaient leurs êtres pour ne faire qu'un.

*** 

Rose s'était endormie sur la banquette. Le Docteur la souleva avec précautions et la transporta jusqu'à sa chambre. Il la posa avec délicatesse sur le lit. Au moment où il allait se relever, sa compagne le retint. Elle ouvrit les yeux, plongeant son regard intense dans le sien :
- Je ne te laisserai plus jamais t'éloigner de moi... souffla t'elle.
Le Docteur sentit une bouffée de désir le traverser. Il sut alors qu'il était temps pour lui de laisser enfin son corps et ses émotions prendre le dessus sur son esprit. Il s'allongea auprès de sa compagne et s'empara de ses lèvres pour un baiser des plus tendres... mais qui devint vite passionné. Rose colla son corps souple contre le sien, tremblante de désir.
Rose... c'était elle... celle qu'il attendait depuis des siècles... celle auprès de qui il pourrait peut-être, un jour, enfin arrêter de fuir...

Fin. 

_________________


Dernière édition par Cybelia le Mer 31 Mar 2010 - 17:26; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2008 - 11:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
SamxWho
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2008
Messages: 18
Localisation: Dans le TARDIS, entre Jack & le Docteur (Miam!) xD
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2008 - 15:23    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

Début prometteur *attend la suite avec impatience* :-)
_________________

Peter/Sylar... Not so different anymore.
Revenir en haut
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2008 - 22:55    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

!!!!  Quel début !!! Tout est là, répliques, façon d'agir, expressions... On ferme les yeux, et on est dans un épisode de Torch-Who !!! J'adore !!!

Citation:
Jack Harkness n'avait aucun problème avec la nudité. Etre nu ne le dérangeait pas... Pas plus qu'être nu et attaché... Etre nu et attaché devant une dizaine de personnes... non plus. Si ces personnes, dans le cas présent des aliens humanoïdes, le détaillaient du regard, ça ne le gênait pas plus, au contraire, il adorait être le centre de l'attention. En revanche, lorsque ces mêmes aliens humanoïdes s'approchaient de son corps nu et attaché avec des accessoires qui n'avaient rien de sex-toys, mais ressemblaient plutôt à des instruments chirurgicaux, il trouvait tout à coup la situation beaucoup moins excitante. Et lorsque ces outils commencèrent à piquer, trouer et découper sa chair, lui arrachant des hurlements de douleur, il réalisa qu'être immortel n'avait pas que des bons côtés...


La suite !!  La suite ... 
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Cybelia
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2007
Messages: 316
Localisation: Périgueux, Dordogne
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 5 Sep 2008 - 18:47    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

Voici la suite et fin de cette fic (dans le 1er post)

Contente que ça vous plaise autant ! ^^

Cybelia.
_________________


Dernière édition par Cybelia le Mer 31 Mar 2010 - 17:24; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Kei
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2008
Messages: 58
Localisation: Au plus loin du monde, au fin fond de l'univers, bien plus loin que le dernier monde parallèle...
Scorpion (23oct-21nov) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 6 Sep 2008 - 02:22    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

J'adore XD
Je ne trouve pas réellement d'autres mots.
Bonne continuation ^^
Revenir en haut
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 6 Sep 2008 - 08:21    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

Ouah !!! super !!!
La relation Jack/Ianto est très bien décrite et le suspens est là.

Okay
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Hachiko
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2008
Messages: 876
Localisation: Dans le TARDIS
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2008 - 14:43    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

Ah Cybelia !! Je suis fan de tes fics !! Tu as une écriture magnifiques. Continue comme ça Wink
_________________

Merci Neph
Revenir en haut
leoufdu94
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2009
Messages: 8
Localisation: satellite n°5
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 22 Mar 2009 - 01:34    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

Euh whaou vraiment tres bien fait .
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cybelia
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2007
Messages: 316
Localisation: Périgueux, Dordogne
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 1 Avr 2009 - 18:08    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

Merci ! ^^
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
lilly-rose
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2008
Messages: 119
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 2 Avr 2009 - 09:15    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

elle est magnifique cette fic bravo
_________________
Revenir en haut
Maxxie
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2008
Messages: 153
Localisation: sur la toile
Féminin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 4 Avr 2009 - 12:12    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

Bravo, j 'ai adoré
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nath7
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2009
Messages: 255
Localisation: dans les étoiles avec ...
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Jeu 9 Avr 2009 - 21:53    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

j'aaiiimmmmee ton histoire et le fait que Ianto et Rose se reconnaisse comme âme soeur de part leurs amours pour un Immortel
_________________
Le couple JIanto me fait fondre et plus encore
CARPE DIEM
Revenir en haut
CptJackHarkness
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 21 Fév 2010
Messages: 190
Localisation: Dans le Hub à Cardiff, ou en train de chasser les Weevils avec mon Capitaine !!!!
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 14 Avr 2010 - 16:02    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

Bravo Cybelia, encore une fanfic magnifique.

J'adore toutes les tiennes, c'est vrai que tu as une façon d'écrire que j'adore alors continue comme ça
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anidejee
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2010
Messages: 103
Localisation: France
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 23 Avr 2010 - 12:58    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant

AAAAAAAAAARRRRRRRRRRGGGGGGGGGGHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!

Très belle fiction ! Ton écriture fluide est déjà une invitation à poursuivre la lecture !!!
Ah ! The Doctor ! j'ai toujours apprécié la relation Dr/Rose (au point que j'oublie les 2 autres compagnes) je suis heureux que dans ta fic, il ne se dédouble pas pour offrir son "clone" à Rose, triste consolation ! Qu'il savoure sa présence, c'est bien mérité et cela donne une fin très optimiste à ta fic.
Sur Ianto et Jack que c'est beau, et si près de la vérité ... ARF ! Pourquoi la saison 3 nous offre qu'une issue si "fatale" ? Je me suis toujours posé la question, après tout GWEN et RHYS s'y retrouvent, pourquoi pas eux 2, TW aurait eu une meilleure fin ... et des "fans" heureux !!
Très bonne fiction, hâte d'en lire d'autres !
Revenir en haut
lylylune
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2010
Messages: 162
Localisation: sartrouville
Féminin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 8 Mai 2010 - 22:26    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage Répondre en citant


_________________
jones...ianto jones
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:22    Sujet du message: [Terminée] Sauvetage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Cross-over whoniverse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com