Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US] Battlestar Galactica
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1115, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 17 Mar 2009 - 19:03    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Ben, je suis d'accord avec toi (S1 à S3) , merci pour le développement mais je le sens aussi désespéré et très déstabilisé dans le même temps. (S4)

Comment dire : Bill en plus d'être confronté à diverses pertes à aussi vu son athéisme mis à rude épreuve : par laura et kara (épisodes de la flèche) puis le temple sur Kobol, et rebelote entre autre avec la musique-magique de Saul, et Kara et son Viper....Kara hurlant qu'elle peut les mener à la Terre, Roslin et ses visions : bref une avalanche de choses irrationnelles... Et là, HYbrid-Sam qui s'y met. Je pense que ce sont ces deux éléments conjugués qui le conduisent là où il en est, en tout les cas, pour avoir revu les épisodes à la suite, ça passe bien, même si je suis d'accord : cela sert les scénaristes avant tout.

Je suis d'accord pour les 3 saisons, et oui, tout à fait Roslin ne l'a jamais forcé, mais j'ai aussi l'impression qu'avec cette saison, c'est la chute.

Je suis tout à fait d'accord pour la flotte, qui comme je l'ai écrit reste avec pas grand chose, amputée de ses leaders (Gaius parle bien de ce que l'absence de l'imposante masse du Galactica va provoquer) mais en même temps, et c'ets ça qui est intéressant, il donne le choix aux gens (lol quand même l'alternative "si nous sommes trop peu pour diriger le Galactica, je conduirai un assaut de raptor) mais paradoxe par contre, et cela va dans ton sens, il refuse le choix de Cottle, et le renvoie...

Là ce n'est pas cohérent car presque tous les choix peuvent être ainsi discuté et pas que Cottle : sur les officiers, on perd tout l'état-major : BIll, Saul Helo le XO en second, Hoshi, Kara ... Je ne parle même pas de Lee...

Ce que je reproche, mais on en a déjà parlé, c'est le traitement de Cavil et de ses motivations et d'avoir délayé certaines choses pour garder certains éléments (Kara par exemple) pour la toute fin... Idem avec le "harbinger of Death" dont j'ai l'impression qu'il est usé jusqu'à la corde...

Avoir connaissance des éléments clés de l'histoire avant la toute fin n'empêchait en rien un excellent final, et permettait au contraire de développer plus ces aspects qui là clairement vont être effleurés (et j'espère pas occulter).

Après, pas de méprise, la série reste un gros coup de coeur, et d'un niveau excellent, je l'aurai juste voulu encore mieux^^!
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Mar 2009 - 19:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 17 Mar 2009 - 20:25    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

 
Citation:

Comment dire : Bill en plus d'être confronté à diverses pertes à aussi vu son athéisme mis à rude épreuve : par laura et kara (épisodes de la flèche) puis le temple sur Kobol, et rebelote entre autre avec la musique-magique de Saul, et Kara et son Viper....Kara hurlant qu'elle peut les mener à la Terre, Roslin et ses visions : bref une avalanche de choses irrationnelles... Et là, HYbrid-Sam qui s'y met. Je pense que ce sont ces deux éléments conjugués qui le conduisent là où il en est, en tout les cas, pour avoir revu les épisodes à la suite, ça passe bien, même si je suis d'accord : cela sert les scénaristes avant tout.

Bah justement là où les cas Roslin et Kara auraient pu ébranler son athéisme et son rationalisme. Celui ci va se renforcer dès le temps des désillusions quand ils découvriront la Terre complètement inhabitable, irradiée. D'ailleurs c'est clairement la réaction qu'il montre après cet épisode.

 
Citation:

Après, pas de méprise, la série reste un gros coup de coeur, et d'un niveau excellent, je l'aurai juste voulu encore mieux^^!

Inutile de dire cela, par définition, un individu a le devoir d'être mécontent car se contenter d'une chose c'est soit qu'elle est parfaite (ce qui n'est pas possible) soit qu'on se complait dans la stagnation, l'inertie ambiante...c'est tout sauf une attitude constructive, un pas vers le progrès. Donc il faut être mécontent, en recherche d'un mieux sinon nous ne vaudrions pas mieux qu'un proto-organisme....ou un fan de SGA^^
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 17 Mar 2009 - 20:41    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

ketheriel a écrit:
 
Inutile de dire cela, par définition, un individu a le devoir d'être mécontent car se contenter d'une chose c'est soit qu'elle est parfaite (ce qui n'est pas possible) soit qu'on se complait dans la stagnation, l'inertie ambiante...c'est tout sauf une attitude constructive, un pas vers le progrès.


Yep, mais je disais pas ça pour toi, contente que tu développes aussi bien et pas inutile de le rappeler, je pense à d'autres lecteurs-lectrices en général que les quelqu'un-es que nous sommes à poster.

Pour Bill : good point, mais je ne sais pas si la désillusion tout court (saul, galen, etc) a pas fini par tout emporter Confused, j'ai l'impression qu'il se sent cernés d'impasses : dans les voies rationnelles ou non...

Là, il agit... de façon objectivement plus que discutable, mais de son point de vue et à cet instant là de son histoire, j'y trouve une certaine logique...
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2009 - 19:03    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Battlestar Galactica aux Nations-Unies : le compte-rendu !

Citation:


Evènement étrange s'il en est, la conférence consacrée à Battlestar Galactica dans les locaux New yorkais des Nations Unies a finalement bien eu lieu mardi dernier. Animé par l'actrice Whoopi Goldberg, le débat a vu les acteurs Edward James Olmos et Mary McDonnell, ainsi que les producteurs, scénaristes et créateurs de la série Ronald D. Moore et David Eick partager leurs opinions avec nombre de dignitaires officiels sur la manière dont le show a traité des sujets aussi profonds et variés que la discrimination, le syndicalisme ou le trauma né des suites d'un holocauste nucléaire.

D'après SciFiWire, un des représentants des Nations Unies aurait reproché à Mary McDonnell (la présidente Roslin dans la série) l'attitude de son personnage envers les Cylons, celui-ci ayant validé l'utilisation de la torture et de la déshumanisation. Mais le grand moment de la discussion fut sans doute l'emportement de l'acteur James Edward Olmos (l'Amiral Adama dans la série), levant la voix car offusqué par les dires de Craig Mokhiber, rattaché au bureau du haut commissaire des droits de l'Homme.

Après avoir adapté la célèbre maxime en annonçant « Nous sommes tous des Cylons, nous sommes tous des coloniaux », ce dernier a utilisé le mot race et la réaction de l'acteur ne s'est pas faite attendre : « Vous n'auriez jamais dû m'inviter » a déclaré Olmos. « Je viens d'entendre un des pires lieux communs énoncés par un grand humanitaire : il tente de nous rassembler mais utilise le mot ‘race' comme s'il y avait une race latino, une race blanche, une race asiatique ou une race indigène... Il n'y a qu'une seule race, la race humaine ».

Et le monsieur de pousser toute l'assemblée à déclamer un « So Say We All » de rigueur. Deux heures d'histoire, passionnante et hypnotique que seule une série de cette envergure pouvaient initier. Pour une fois qu'un grand moment de la télévision ne se déroule par sur le petit écran...

Retrouvez le podcast de la conférence (en format realmedia) sur la page suivante :
http://www.dvdrama.com/news-32585-galactica-fait-sensation-aux-nations-unies.php



*sais-ce-qu'elle-va-faire-ce-soir* Mr. Green
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2009 - 20:26    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Personnellement, je peux comprendre que l'engouement de la série provoque certaines manifestations de ce type en revanche j'ai vraiment l'impression qu'ils ont pris cela comme si BSG était quelque chose d'autres qu'une série assez superficielle, pas par rapport aux autres séries mais par rapport à la réalité tangible...ce qui est normal, une série est là pour distraire, faire rêver, parfois un faire réfléchir certains mais en aucun cas une approche scientifico-réaliste des choses.

D'ailleurs la réaction que l'on nous décrit de Olmos est symptomatique de la chose. C'est un bon acteur, il en impose mais en revanche il est lui même sujet au lieu commun qu'il dénonce...Ce qui fait qu'il sort une absurdité factuelle, issue du politiquement correct et de l'ancienne nomenclature zoologique en s'insurgeant sur l'utilisation du mot race. Malheureusement il ne semble pas au courant que le terme race, très loin d'un racialisme de jadis à une certaine pertinence selon des critères prédéfinis. Le problème de ce type de débat c'est qu'on tombe sur une culture purement médiatique et superficielle qui fait qu'un courant de pensée amalgamant veut propager l'idée idiote que race=espèce ce qui techniquement n'est pas vrai. Surtout dans la culture anglo-saxone qui utilise le terme race comme équivalent à ethnie.
Donc que moi de culture purement latine remarque qu'il confond la définition de "race" de sa propre culture qui correspond a ethnie, origine etc avec le terme d'espèce ...c'est un peu dommageable.
Il n'y a que quand on aborde l'addition des termes comme dans "human race" qu'il y a concomitance avec l'idée d'espèce.
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2009 - 20:51    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Lol, t'écrit vraiment compliqué parfois Ketheriel.

Bah pour le fond, je te rejoins, idem avec la question à Mary McDonnel d'ailleurs... :affraid:

Je suis en train de regarder la vid du podcast : tout de même de la SF et une série et BSG, je trouve cela fort ! :

Par ailleurs, partir de la série pour lancer des débats en s'y appuyant (pour illustrer) me semble être une bonne chose, après quid du débat...

Là il y en a 2 heures et je pense que c'est aussi bien qu'un festival de monaco, car bon, au moins on met en avant l'histoire de la série et pas ses vedettes... ça change et ça fait plaisir.

Après sur la race : bon on va pas se lancer là-dedans, vaste sujet, y a plusieurs définitions dont celle étudiée dans le courant "gender and race" issu des "post-colonial studies".

POur les propos d'Olmos et de son interlocuteur, ben à voir dans la vidéo ce qui a été dit. Je pense qu'il a voulu faire une déclaration d'intention... ET qu'il y a réussi lol.

*va-voir-la-vid-et complètera-après* lol
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2009 - 20:59    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Citation:
tout de même de la SF et une série et BSG, je trouve cela fort !

Oui nous sommes dans le même type de phénomène (mais en beaucoup plus petit) que Star wars et Star trek ont généré (on est quand même loin du Jediisme qui selon les estimations rassemblerait plus de un demi-million de personnes (à prendre clairement au premier degré...)

Citation:

Après sur la race : bon on va pas se lancer là-dedans, vaste sujet, y a plusieurs définitions dont celle étudiée dans le courant "gender and race" issu des "post-colonial studies".

C'est pour cela que je dis :
Citation:

terme race, très loin d'un racialisme de jadis à une certaine pertinence selon des critères prédéfinis

De plus que dans la langue parlée amerloque ou anglaise, race = ethnie ce qui diffère complètement de la conception scientifique. (il ya toujours un décalage entre le commun parlé et le concept scienfique)

Citation:

POur les propos d'Olmos et de son interlocuteur, ben à voir dans la vidéo ce qui a été dit. Je pense qu'il a voulu faire une déclaration d'intention... ET qu'il y a réussi lol.

Oui, il a réussi et on peut pas dire qu'il a pris de grands risques sur ce point...des fans et lui en figure de l'Amiral adama ça aide^^
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.


Dernière édition par ketheriel le Ven 20 Mar 2009 - 02:22; édité 1 fois
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2009 - 23:10    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Sur la notion de "race" : Olmos a en fait parlé sans s'arrêter de la 34'19 mn à la 36'59 mn : pas de polémique avec le mec de l'ONU, mais le prétexte pour l'acteur d'expliquer comment il voit et il a vécu ce mot... (critique des logiques du racisme).

SI j'ai bien compris, il s'oppose à une construction du mot race comme "cultural determinant" et "s'oppose" à son utilisation ici, où l'on parle de droits, de respect, d'égalité, de rassemblements (bring us together)

Il joue pas mal sur l'humour dans ce passage et pour ma part je dirai même plus /BSG : la race en tant que notion d'appartenance (et de traits "culturels" distinctifs, je suppose qu'il fait allusion aux stéréotypes racistes ) est complètement éclatée pour moi dans la S4 où à ce point de la série, définitivement, sortis de critères anthropologiques et biologiques, cette notion ne veut rien dire, donc à ce point je te rejoins Ketheriel, sa conclusion de dire "il n'y a qu'une race, la race humaine" ne tient pas, de son propre point de vue, on comprend ce qu'il veut dire, mais le mot "race" ne va pas.

Le "So say we all" est définitivement un clin d'oeil.

Edit : l'interlocuteur de l'ONU va reposer tout bien par la suite : 40 eme mn : il citait une phrase d'une part et d'autre part, les mots ont plusieurs sens (il prend l'exemple du sexe et du genre Mr. Green ) et conclut : "race is not real, what is real is racism...".

Mais en tous les cas, le résumé en français est très éloigné et du ton de ce long échange.

J'ai pas tout retranscris, je vous conseille de regarder^^, débat intéressant
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2009 - 13:57    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Voici mon "finale" comm sur le 419, peu des points déjà abordés longuement y sont peu repris.

4.19 Day Break Part I

*END OF LINE*




Le "previously" donne très envie" et le fait qu'il soit suivi du générique a fait que j'ai mis la main devant l'écran pour pas voir les images en accéléré de l'épisode : mais il n'y en a pas eu Laughing !

Pour le coup 20 mn des 25 premières m'ont semblé longueeeeeeee tellement je voulais voir autre chose, spécialement la Party chez Laura qui n'en finissait plus...

Savoir que Laura a perdu toute sa famille, ce qui l'a conduite à rejoindre la campagne du futur président ADdr n'apporte rien à ce moment de l'histoire, d'autant que bon, Caprica s'étant fait atomiser 6 ans en arrière pour nous télespectateurs-trices...

Idem : sympathique la première rencontre Lee/Kara, mais à part pour le parallèle-répétitif : Kara cherche des solutions avec un crayon...Ça n'apporte rien...





Je passe sur le flash-back de Bill auquel je n'ai rien compris à part qu'on revient sur le moment de son assignation au Galactica, oui d'abord, c'est important, mais plus à ce moment là de l'histoire.... Idem avec Lee qui chasse le pigeon, et ne l'atteint pas, tout soul qu'il est...à revenir du repas de chez Kara-Zak... Je n'ai pas envie d'y voir autre chose...lol

En tous les cas, BSG, renoue avec une bonne vieille tradition du "Capitaine-Corsaire" alias Albator : l'alcool y coule à flot...

Gaius : premières rencontres avec Caprica qui découvre direct son secret : Gaius est un fils de paysan honteux de ses origines et de sa famille ! On sait d'où sortent ces grands discours de "Working class hero", j'ai adoré!

Comme j'avais adoré ce passage délirant du 4.09, lorsqu'en pleine attaque du hub de résurrection CYlon, Gaius entreprend un Centurion sur la lutte des classes, énorme !!




Et c'est presque 20 minutes, très belles certes, au moins c'est pas pénible à revoir (contrairement à Lost *ixe-dé*) : la scène dans la fontaine avec Laura est superbe, et les moments avec Gaius pleins de la verve et de la complexité du personnage (et de l'impeccable interprétation de James Callis, et de Tricia Helfer) mais bon 20 mn....

Alors que l'épisode précédent se concluait par Kara rebranchant Sam pour obtenir des réponses...

Bref, on revient , enfin, au Galactica qui se fait tout vider, joli pour la double symbolique abandon dans la fiction et dans le réel...

Mais surtout montée en puissance et en émotions à partir de ce moment là avec en arrière plan les magnifiques thèmes musicaux du Hub (4.09) et de la mélodie de "all along the watchtower" et on a un grand Adama qui décide de lancer une mission de sauvetage, après avoir entre discuté avec Kara et hybride-Sam.

La scène de la ligne va constituer l'apogée de cette montée en puissance et on s'achemine donc vers un final qui va faire advenir les visions qu'avait eu Roslin dans le base-star cylon, lors des sauts FTL, ou Elosha la promenait à bord d'un Galactica totalement vide et où elle mourrait, aux côtés de Bill, Kara et Lee (et Cottle aussi...).




C'est cet élément qui m'a fait croire que Lee serait du coup, bien que je ne l'aurai pas parié, mais il est le premier à franchir à la ligne...

Parce que bon Lee, il a une mission, un idéal, des convictions, des responsabilités et le voir s'embarquer dans une mission suicide n'est pas des plus logique.

Sans compter que contrairement aux autres personnages principaux, il n'a pas de raison d'y aller : il ne veut pas sauver Hera (les Agathon, Caprica, Laura et Bill) , il ne veut pas expier une quelconque culpabilité (Galen), il ne part à la recherche de son identité (Kara) et ne veut pas non plus stopper le cycle de guerre humains-cylons (Les Final Five sauf Tory-toujours-quiche)...

Accompagner son père ? Bah, il s'est déjà préparé à le perdre -épisode 4.08- lorsqu'il a accepté sa décisions de rester seul dans un raptor à attendre un hypothétique retour de Laura... Il lui avait d'ailleurs fat remarquer, que cet acte ressemblait à un suicide ce à quoi Bill lui avait rétorqué "je ne peux pas vivre sans elle"....

S'en était suivi une conversation avec Kara sur le fait que les enfants doivent prendre leur place, et les parents disparaitre...

Donc pour le coup, la décision de Lee ne me paraissait pas évidente, car clairement à part Kara, je ne vois pas pourquoi il y va.




D'autant que c'est hallucinant, il laisse la flotte sans aucun leader : le quorum est tout nouveau, tous les militaires les plus gradés et les plus connus choisissent de partir, le seul qui reste (pour le moment) c'est Baltar : énorme !!

Et inquiétant pour la flotte vu son état, Gaius le fait d'ailleurs joliment remarquer à Lee (j'ai beaucoup aimé leurs scènes) :

Galactica has been more than our guardian.
She's literally a vessel into which we have poured all of our hopes and dreams.
And when she's gone, when we can no longer derive the security

from looking out a window and seeing her massive bulk


Et Gaius-fils-de-Julius de conclure et de nous resservir encore une fois :

Gliding by, then this life will be over and a new life will have begun.

A new life requires a new way of thinking.


Mais avec flotte dépressive, sans but ni espoir, et engagée dans une alliance plus que fragile... Je suis pas très optimiste et lol, à part d'aller sur Kobol, je ne vois pas bien...

Lee d'ailleurs qui tient brillamment son rôle de leader politique tout l'épisode et qui remet Gaius à sa place de bien belle, et juste façon...

When you outted Starbuck's secret? The well-being of thousands of people?

Or the political gain of Gaius Baltar, AGAIN ? [...]

What I know... Is that in all the years

That I've known you, I've never seen you make one truly selfless act. [...]

Never seen you do something that didn't on some level serve the greater needs of Gaius frakking Baltar. [...]

Go ahead, look me in the eye and tell me about the time that you made a truly heroic act of conscience which helped you not even in the slightest.

Tell me! I'll even believe you.

Gaius : You're right. I wouldn't trust me either
.


et Gaius "d'abdiquer" : cet échange plus les regards que lui lancent Caprica, et lui qui oscille sur place de l'autre côté de la ligne me font penser que Gaius va changer d'avis et rejoindre l'ultime mission-expédition du Galactica, sans que compter que bon, la "ficelle" scénaristique est de ramener tous les personnages importants là, dont Lee...ce qui explique aussi son choix je pense lol...

Et je pense donc qu'on a un faux suspens avec Baltar, qui va attendre la dernière minute pour changer d'avis. D'autant que bon, Mind-Caprica y va sans détour : "The end times are approaching. Humanity's final chapter's about to be written and you-you will be its author."

Et les cylons : pas un seul Leoben à partir ? A suivre...




Et une action que cette mission qui colle à ce qu'Hera nous montrait l'épisode dernier...où elle prenait le Galactica de ses petites mains pour l'amener aux cylons... Hera dont Ellen dit : "What I know is that Hera has some meaning that transcends the here and now. She's meant to fulfill a role just as we were."

A noter, que les mutins libérés, donc Racetrack, Skull (et le chief mais son choix à lui est logique) rejoignent la mission sauvetage-suicide... lol




et PTDR avec Evil-Cavil qui regarde Hera dessiner et qui fait : "des points, des tas et des tas de point. Vraiment, elle est très douée : "she's clearly very gifted".Laughing

Là encore cette scène, sortie de la prestation de D. Stockwell, est pour le moins questionnante : je ne comprend pas l'intérêt de Cavill pour l'enfant, et je ne vois pas bien quel "miracle" il espère pour la perpétuation des cylons...

J'ose espérer que dans le même temps, il a envoyé ses baseship sur caprica et les les 11 autres colonies pour y reprendre leurs expériences dans les fermes. Mais vraiment, ces cylons tout seuls dans leur immense (et très vilaine) colonie sont pathétiques : ils ont l'air de tout avoir et le fait qu'il ne soient pas capable de reconstruire ou de ré-inventer un Hub tout seuls, bah... pathétique.

Sinon, bel hommage symbolique que la scène entre les Olmos père (Bill) et fils (Hot-Dog), et belle image sur la transmission, dans la vie et dans la flotte. Hot-Dog qui va franchir la ligne lui aussi d'ailleurs...

Tout comme Sherman Cottle : beau personnage, -mais j'ai toujours eu du mal à croire qu'il était le seul Doc sur un battlestar de plus de 2000 personnes, sans compter son âge -et le cancer du poumon qui doit le guetter- mais son geste était beau, dans la droite ligne du personnage. Pour le symbole, Issay pars aussi. Par contre, re-incohérence, Bill dépouille la flotte avec cette mission, mais refuse à Cotlle le droit d'embarquer, mouais....




L'arrivée de Laura est aussi très touchante et émouvante, même si sans surprise, j'aime beaucoup les regards et les têtes qui se baissent à ce moment là... La scène est classique, mais belle et vraiment émouvante.


Hybrid-Sam :
Pins and turns. Angles and curves.
Tours et détours. Angles et courbes.

The shape of dreams half-remembered.
La forme des rêves dont on se souvient à moitié.

Slip the surly bonds of earth and touch the face of perfection.
Oublier les liens de la Terre et toucher le visage de la perfection.

A perfect face.Perfect lace.
Un visage parfait. Une dentelle parfaite.

Find a perfect world for the end of Kara thrace.

Trouver un monde parfait pour la fin de Kara Thrace.

End of line.


Sam se retrouve aussi au centre de l'épisode. Malgré quelques ellipses scénaristiques à son sujet : que dit-il à Kara et Bill, comment trouve-t-il les coordonnées de la Colony, cela-a-t-il un rapport finalement avec la partition de "all along the watchtower" qu'il aurait décodé, ou bien il a eu une révélation, ou il attendait que Bill lui demande : mystère lol...

Sam dont le côté ersatz de Lee pour Kara apparait bien aussi : leur ressemblance physique est ici criante ...





Et les déclarations de Sam sur la perfection étaient belles, mais sinon, pareil son flash-bak était d'un long et ne servait rien hormis le raccord, élégant mais pointless sur le mot perfection justement...

Sam qui veut donc être relié à la perfection : "It's perfection. That's what it's about. It's about those moments when you can feel the perfection of creation. The beauty of physics. The wonder of mathematics. You know, the-the elation of action and reaction. And that is the kind of perfection. That I want to be connected to." et dont nous suggère ironiquement qu'il y est en tant qu'hybride... Futilité, vacuité? de l'existence lol ^^...

Hypothèse : Sinon, c'est rigolo, je n'avais pas percuté avant, Roslin a eu des visions très précises lors des sauts FTL cylons (mais premier hic : pourquoi pas lors des sauts dans la flotte, on alors ça n'a pas été mis en relation Confused) , tandis que les sauts FTL de la flotte faisaient perdre les siennes à Kara. Cet espace entre la vie et la mort dont Gaius parle serait peut-être le même, un espace qui ouvrirait une porte sur les futurs possibles, un espace de prescience, le Vortex du temps *ixe-dé* ??

D''où que les hybrides aient des "visions", que Sam dont le cerveau est dans un état proche de la mort cérébrale aussi et soit devenu hybridable, Hera pourrait y voir des choses , comme Kara, liées à leur nature demi(?)-cylons...

lol si Kara n'a aucune ascendance cylon ça s'écroule, si tant est que nous ayons une réponse, j'en suis presque à me le demander...

Idem avec D'Anna qui s'est tuée à répétition pour essayer d'en voir plus...




Sinon, j'ai particulièrement les "I was wrong /you're wrong" de Bill et Helo. Athéna, logiquement, est bien mal en point et Boomer de son côté, de plus en plus indécise, ça va mal finir pour elle, j'ai peur pour Athéna, et c'est peut-être une double confrontation-règlement de comptes qui nous attend...

J'ai peur que la visions de l'Opéra s'accomplissent et qu'Hera se retrouve avec Baltar et Caprica, ce qui voudrait dire que Athéna et Helo sont partis... J'ai pas envie, mais bon tout laisse à penser qu'on va vers un final empli de mort...

Sinon belle, et attendue, déclaration de Bill à Kara : "I know what you are. You're my daughter. Don't forget."

Peuchère Bill quand même, son monde s'est complètement écroulé depuis le début de la série : de l'atomisation de sa planète à celle de ses certitudes...




Et dernier beau moment en clonclusion, l'état-major - Bill, Saul, Ellen, Galen, Tory-qui-sert-à-rien, Kara et Lee-en-tenue-de-nouveau - de cette mission pour le moins périlleuse qui nous dresse un état des lieux de la situation : pas brillante et mal barrée...




Un épisode pleins de beaux moments, rien à dire, mais pour moi dont les flash-back étaient trop longs, au détriments de certaines ellipses que je trouve dommage et on sens ici trop clairement le deux ex machina des scénaristes lol.

La montée en puissance de cette ultime mission aurait pu être plus développée et j'avoue n'avoir été concentrée que que les scènes du présent... Il ne reste que deux heures, j'espère que cela sera suffisant pour conclure, le plus en beauté en possible !


The end times are approaching.

Humanity's final chapter's about to be written

...

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
christell
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 109
Localisation: inside the T.A.R.D.I.S
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2009 - 15:04    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

bonjour,

j'ai le débat mais j'espère que des sous titres vont sortir, sinon c'est pas gagné pour moi Mr. Green

j'ai aussi le dernier épisode ... mais je peux pas... j'ai vraiment pas le courage de le regarder pour le moment Crying or Very sad
en plus je me suis engagée auprès du site series addict à leur mettre des légendes sur des photos de l'arc final parce qu'ils ne connaissent pas bien la série et souhaitaient faire un dossier spécial sur le final...
je sais pas comment je vais m'en sortir Confused
je vais surement etre bien obligée de le regarder ce dernier épisode
_________________
"So say we all"


Revenir en haut
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2009 - 19:47    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Enorme déception pour le final de la série, mais j'avais entrevu les prémices de la catastrophe dans les épisodes précédents quand quasi aucune réponse n'était donnée sur l'intrigue.

L'attaque de la colonie est ridicule. On sait que les cylons ont des missiles mais non on va attendre et juste tirer aux gausses...
Sam qui courcircuite l'hybride...bien sur, vive le wifi et les parefeux pire que ceux d'un programmeur malgache ayant fait ses études en braille...

L'assaut de la colonie est aussi ridicule, il y a 3 chats la dedans, il y a plus de bombardiers que de centurions...et pourtant les vipers perdent que quelques unités. Bien sur tranquille, on récupère héra facilement alors qu'ils utilisent des armes classiques...merci de nous avoir montré jadis que seulement 5 centurions pouvaient prendre le galactica parce qu'ils n'avaient plus de munitions explosives...

Kara...bah kara c'est du vent, on ne sait pas pourquoi elle réapparait apres son accident dans l'oeil de jupiter, on ne sait pas pourquoi elle se voit morte avec son viper sur Terre. On ne sait d'ailleurs pas pourquoi y a eu une guerre nucléaire sur terre entre cylons.... et bien sur disparition mieux que star trek... sauf si c'est un ange...super...

Les hallucinations ? aucune explication, gaius ? aucune, roslin, caprica, athéna ? aucune

Héra avait les coordonnées de la terre numéro 2 sous forme de notes de musique...explication ? aucune c'est TGCM

Des humains sur la Terre 2, mais bien sur encore cet pseudo humanocentrisme déiste. La morale de la série via cet épisode ?
On peut le prendre comme on veut mais c'est gerbant à souhait. Nous allons éduquer ces primates en leur donnant nos savoirs mais non ne donnons pas la technologie car c'est le mal (bah oui ils ne veulent donner que leur bon côté et comme ils refusent pour la techno)

Là ce sont des conceptions pitoyables de colonialistes qui veulent "apporter la civilisation aux sauvages" et bien sur la technologie c'est le mal.

Le coup des anges, hallucinations c'est une honte, toute la série était basée sur une déconstruction du religieux pour en faire un truc plus complexe psychologiquement parlant mais surtout non-réel mais là boum on retombe dans les travers des clichés américains.

Certaines hallucinations sont des "anges" confirmés à la fin de la série, un truc bien religieux qui fait passer tout le rationnel de la série pour n'importe quoi, une vaste fumisterie. Merci les messies et l'attaque à peine couverte de l'athéisme tourné en ridicule pour privilégier le religieux...

Franchement si c'était pour pourrir une série comme cela c'était pas la peine. En gros on apprend absolument rien hormis qu'il y a une sorte de pseudo force qui "contrôle" tout cela. Le plan cylon ? une vaste fumisterie.
Toute la série tient sur du TGCM donc ( TGCM = Ta Gueule C'est Magique)
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2009 - 21:35    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Arf...

Je partage ton opinion Ketheriel.

J'aurai encore préféré ne pas avoir de réponses que celles là...

Avnt toute chose ici une interview de RD Moore et d'autres choses :
http://featuresblogs.chicagotribune.com/entertainment_tv/2009/03/battlestar-galactica-daybreak-finale-moore-mcdonnell-olmos.html#more
Je n'ai pas tout lu encore, mais on y apprend que les flash-back ont été décidés tardivement (et je m'en serai bien passé) et d'autres points Kara (pas d'accord avec RDM), l'opéra house.

Henz - from BSG-Online a écrit:
Lisez ce que nous dit Moore dans chicago tribune. Il faut également mieux écouter le discours de Baltar :

"Anges", "dieu", "dieux", sont de simples appellations pour une chose insaisissable. Bien sûr, ces noms déclenchent des petites images très catholiques dans notre tête, mais je pense que cela vaut la peine de dépasser cette représentation immédiate.

On trouve des concepts très intéressants derrière ce côté mystique :
- la perfection selon Anders (la causalité) que reprennent Head Baltar et Head6 à la fin et qui rappelle très clairement la matrice et l'apparition de l'anomalie systémique dans Matrix.
- une sorte de principe entropique, tout finit par se "dégrader".
- le rapport de l'homme au divin, à l'invisible, au transcendant, à la sublimation...
- des implications quantiques (non-localité/ intrication).
- ...

Moore ne parle pas "d'anges" tout blanc avec des ailes dans le dos... et du dieu anthropomorphique avec un barbe ou de je ne sais quelle bondieuserie.

OUi, c'est intéressant, mais je ce n'est pas ce que je comprend de ce final par contre... Y compris avec les "anges"... Si quelqu'un-e peut m'éclairer et me sortir de cette "obscurité"...


Bon, je passe sur les 5 premières minutes de flash-back ,encore lol.

l'attaque de la Colony m'a bien embarquée par contre. Bon, je suis pas très pointue sur les questions techniques, donc les missiles, l'hybride c'est passé.

Après les vieux centurions, pas cohérente leur présence avec Razor, mais bon. Je suppose que c'était pour le fun. Pas le mien mais bon.

J'ai par contre adoré les centurions renégats avec leur peinture rouges !!

D'autres éléments étaient téléphonés et prévus depuis l'épisode précédent : revirement de Baltar, revirement de Boomer (mais là belle séquence avec son flash-back, le procédé a été utilisé à bon escient cette fois lol), et l'attaque s'est déroulé très vite et à été couronné de succès encore plus vite ! Shocked

TRop facile là! Voir l'arrivée du Galactica du point de vue des cylons aurait été un plus.... Je passe sur le cadavre de Racetrack qui déclenche la mise à feu des missiles nucléaires...

Cavil, pas cohérent, trop rapide...

Kara : arf, gâchis majeur et révélateur de l'écriture "à mesure" comme dirait Hawkins. Je veux dire si elle est un ange, faudra m'expliquer depuis quand les anges construisent des Viper Question

Pareil le coup de la seconde planète dont la musique donne les coordonnées : pas cohérent : la musique s'est déclenchée dans la nébuleuse ionnenne et conduisait à la Terre "originale" : il n'y avait aucune ambigüité...

Le Viper de Kara a été atomisé dans cette nébuleuse, qui a envoyé ses restes sur la Terre, Kara revient dans un VIper neuf qui déclenche une musique et donne les coordonnées de la Terre, donc pourquoi maintenant cette même musique donnerait les cordonnées d'une nouvelle planète et pas du premier coup....

Si le destin de Kara était de les mener à la Terre II pourquoi ne pas le faire directement Confused

Quant à sa disparition dan s le champs, j'ai trouvé cela ridicule, pour le coup, comme c'était parti pur un happy end, j'aurai préféré la voir avec finir Lee...

Anyway...

+ 1 pour les blancs : que s'est-il passé sur Kobol et sur la Terre de la 13 éme tribu cylon?

Quant aux dernières minutes de la série, dont le bond dans le futur, j'ai carrément trouvé cela très mauvais : alors là on a une pirouette digne du cirque ! Je veux dire, le clin d'oeil lourdingue de voir RDM et de "comprendre" que cette planète est la notre et qu'Hera est notre ancêtre à tous, c'ets indigeste et complaisant au possible, je déteste...

Et d'une facilité indigne de la série !

D'abord, en 150 000 ans comment les héritages triples humains/cylons/terriens ont-ils été à ce point perdus... sans compter que peuchère Kara, elle est partie aux oubliettes... lol

Et le plan sur robots avec "all along the watchtower" encore plus lourd... et les Mind 6 et Blatar qui sont des nages ...

Alors quoi : Dieu existe et fait ce qu'il veut et c'est magique, c'ets ça

+ 1 avec la flotte Ketheriel : pourquoi la balancer dans le soleil. Quelle décision rationnelle justifie ça ? Idem ausi, Hoshi la semaine dernière il était du côté de la ligne "mission sucide" et là il ne art plus et se retrouve le nouvel amiral.... Ah...

J'aime beaucoup Lampkin, mais président : comment, élu par qui??? Et le nouveau quorum, il fait quoi...?

+ 1 sur la technologie et là encore, je ne comprend pas qu'on en arrive là. Je vex dire, mes points de déceptions sont là : technologie et religion, et franchement, je ne m'attendais pas à être déçu là lol...;

Ketheriel a écrit:
Le coup des anges, hallucinations c'est une honte, toute la série était basée sur une déconstruction du religieux pour en faire un truc plus complexe psychologiquement parlant mais surtout non-réel mais là boum on retombe dans les travers des clichés américains.

Certaines hallucinations sont des "anges" confirmés à la fin de la série, un truc bien religieux qui fait passer tout le rationnel de la série pour n'importe quoi, une vaste fumisterie. Merci les messies et l'attaque à peine couverte de l'athéisme tourné en ridicule pour privilégier le religieux...


C'est là où je suis le plus déçue et atterrée ! Je n'avais rien dit jusqu'à présent sur le religieux dans la série car j'attendais la fin justement mais là , il est justifié !!

Toute la série oscillait sur les frontières et finit par trancher et nous délivrer "ça" : c'est le plus grand choc de ce final.

Toute la partie sur la nouvelle terre était déjà longue, et finir comme ça...

Honnêtement sur le plan des idées, la série qui ouvrait beaucoup, posait des questions intéressantes me semble tourner en pamphlet religieux, et là non seulement je n'adhère pas du tout, mais au contraire sur le plan idéologique, je m'insurge absolument ! bon, je suis athée faut dire, ce qui donc est logique comme réaction je dirai...

Ketheriel a écrit:
Franchement si c'était pour pourrir une série comme cela c'était pas la peine. En gros on apprend absolument rien hormis qu'il y a une sorte de pseudo force qui "contrôle" tout cela. Le plan cylon ? une vaste fumisterie.


Sad bon je vais revoir le zod, mais clairement ma perception de la fin ne va pas changer. DOnc puor moi la série se termine à l'épisode dernier (en y virant les flash-back).

Je passe aussi sur les annonces à répétition sur Kara héraut de la mort et qui *pouf-pouf* devient l'instrument de Dieu-x : magnifique ! Pour le coup, ça décrédibilise même certains épisodes antérieurs qui n'ont plus l'air que d'effet de style : pouf je vais faire de l'effet = dire que Kara est funeste. Pouf, je vais refaire de l'effet = dire que Kara meurt, mais en fait non. POurquoi, bah, on verra, magik, ah bah voilà = c'est un ange

Bref, en tous les cas si dieu-x existe, s'il décide de ses impénétrables voies de me transformer en anges, je veux bien aussi qu'il me file le Viper....
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2009 - 22:15    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant



Diffusion de l'épisode finale en vostfr 26 Avril à Paris dans le cadre du festival JUles Verne
en présence de
Mary McDonnel, James Callis et Jamie Bamber

http://www.julesvernefestival.com/jva/spip.php?rubrique269&lang=fr

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2009 - 22:44    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Lisez ce que nous dit Moore dans chicago tribune. Il faut également mieux écouter le discours de Baltar :

"Anges", "dieu", "dieux", sont de simples appellations pour une chose insaisissable. Bien sûr, ces noms déclenchent des petites images très catholiques dans notre tête, mais je pense que cela vaut la peine de dépasser cette représentation immédiate.

On trouve des concepts très intéressants derrière ce côté mystique :
- la perfection selon Anders (la causalité) que reprennent Head Baltar et Head6 à la fin et qui rappelle très clairement la matrice et l'apparition de l'anomalie systémique dans Matrix.
- une sorte de principe entropique, tout finit par se "dégrader".
- le rapport de l'homme au divin, à l'invisible, au transcendant, à la sublimation...
- des implications quantiques (non-localité/ intrication).
- ...

Moore ne parle pas "d'anges" tout blanc avec des ailes dans le dos... et du dieu anthropomorphique avec un barbe ou de je ne sais quelle bondieuserie.


Alors déjà, le gars que tu cites il faudrait qu'il évite de parler de ce qu'il ne maitrise pas. Il n'y a aucune allusion au principe d'entropie ni même un truc en s'en approchant dans la série. C'est tout le contraire puisque tout est recommencement, pas de dégradation mais du cyclique.

Sam ne parle pas de la causalité comme la perfection, c'est encore n'importe quoi.

Il n'y a aussi aucune implication quantique ici. Quantique est un terme très simple pourtant c'est du domaine du microscopique donc encore n'importe quoi de sa part. La non-localité n'est absolument pas abordée, d'ailleurs Moore ne maitrise absolument pas ces concepts je suis près à le parier.

En revanche Moore parle bien d'une forme déiste impersonnelle, une force, un horloger cosmique. On est bien dans la bondieuserie contrairement à ce qu'il avance. D'ailleurs Gaius lui même le dit, il y fait allusion précisement ici :


 
Citation:



Whether we wanna call that "God" or "Gods" or some sublime inspiration or a divine force




 Donc merci l'analyse super pertinente du gars... surtout qu'en plus on revoit ces fameux "anges" ou "forces" ou comme on veut 150 000 ans après les évènements BSG sur Terre (la bis)

Citation:



Bon, je passe sur les 5 premières minutes de flash-back ,encore lol.




Bah les flasbacks seraient bien s'ils servaient l'intrigue, hors là ils n'ont aucune utilité en terme de fond.


 
Citation:




l'attaque de la Colony m'a bien embarquée par contre. Bon, je suis pas très pointue sur les questions techniques, donc les missiles, l'hybride c'est passé.



Bah c'est comme si tu possédais une arme à feu et  un martinet...et que tu utilisais le martinet alors que ta vie en dépend... super crédible.

 
Citation:




Après les vieux centurions, pas cohérente leur présence avec Razor, mais bon. Je suppose que c'était pour le fun. Pas le mien mais bon.




incohérent point.


 
Citation:



Cavil, pas cohérent, trop rapide...



Le pur cliché du méchant, vicieux, pas beau qui au dernier moment est convaincu via la raison...sauf que les quelques épisodes d'avant nous le montre réfractaire à tout raisonnement, pire il hait sa condition humanoide...donc héra n'aurait pas du l'interesser d'ailleurs.


 
Citation:



Kara : arf, gâchis majeur et révélateur de l'écriture "à mesure" comme dirait Hawkins. Je veux dire si elle est un ange, faudra m'expliquer depuis quand les anges construisent des Viper



Surtout que ça n'a aucune logique hormis sortir la bêtise religieuse de la force universelle qui pilote ses envoyés en sous main.
D'ailleurs même si c'est un "ange" aucune explication sur le fait de se crasher en viper sur Terre 1... l'utilité même est idiote.

 
Citation:




Pareil le coup de la seconde planète dont la musique donne les coordonnées : pas cohérent : la musique s'est déclenchée dans la nébuleuse ionnenne et conduisait à la Terre "originale" : il n'y avait aucune ambigüité...



Clairement surtout que cette musique est de l'époque de la Terre et des FF et cette fameuse Terre 2 n'était pas connue. Pire Héra a appris d'où cette musique ? JE suis bête TGCM . Dieu ou tous les noms que l'on peut lui donner.

 
Citation:




Le Viper de Kara a été atomisé dans cette nébuleuse, qui a envoyé ses restes sur la Terre, Kara revient dans un VIper neuf qui déclenche une musique et donne les coordonnées de la Terre, donc pourquoi maintenant cette même musique donnerait les cordonnées d'une nouvelle planète et pas du premier coup....




Le pire c'est que là cette fameuse puissance supérieure est idiote car elle a donné un viper qui n'est pas totalement identique à l'original...l'omnipotence et l'omniscience assez ridicule....


 
Citation:



+ 1 pour les blancs : que s'est-il passé sur Kobol et sur la Terre de la 13 éme tribu cylon?




La plus grosse question qui reste en suspens et donc toute l'idée de cela s'est déjà passé et du foutage de gueule.



 
Citation:



Quant aux dernières minutes de la série, dont le bond dans le futur, j'ai carrément trouvé cela très mauvais : alors là on a une pirouette digne du cirque ! Je veux dire, le clin d'oeil lourdingue de voir RDM et de "comprendre" que cette planète est la notre et qu'Hera est notre ancêtre à tous, c'ets indigeste et complaisant au possible, je déteste...



Horrible en effet. Le pire est que cela confirme le fait que les fameuses illusions de caprica et gaius sont des forces supérieures.
Déjà avec juste avant le :


 
Citation:



That's all godwants of us?
God's plan is never complete.




Puis pendant le flashforward avec :

 
Citation:




That too is in God's plan.
You know it doesn't like that name.
Silly me.



Plus clair que ça c'est difficile à faire. Moore met bien en avant l'existence réelle d'une divinité, une force supérieure qui joue avec nous. C'est la totale opposition avec ce que la série a developpé en fait. Une honte, magique...

 
Citation:




+ 1 avec la flotte Ketheriel : pourquoi la balancer dans le soleil. Quelle décision rationnelle justifie ça ? Idem ausi, Hoshi la semaine dernière il était du côté de la ligne "mission sucide" et là il ne art plus et se retrouve le nouvel amiral.... Ah...



C'est simple...mais pas rationnel. En fait Moore balance que la technologie c'est une mauvaise chose tout simplement. Normalement un être intelligent aurait compris que la technologie n'est qu'un outil et qu'elle est neutre. C'est un conception d'un autre temps mais ça existe encore. C'est ridicule.

 
Citation:



Honnêtement sur le plan des idées, la série qui ouvrait beaucoup, posait des questions intéressantes me semble tourner en pamphlet religieux, et là non seulement je n'adhère pas du tout, mais au contraire sur le plan idéologique, je m'insurge absolument ! bon, je suis athée faut dire, ce qui donc est logique comme réaction je dirai...




L'athéisme n'est pas en compte, mais bien le fond de la série. Cette série se targuait d'être une série ouverte, relatant les excès de la religion, tout en mettant en avant les doutes des plus athées face à l'adversité. Tout était ambiguité, tout en mettant en avant que les textes religieux n'étaient en fait que des déformations de faits réels et rationnels. C'était une ode à l'idée de la pluralité, d'une conception relativiste des croyances. En gros une trame intelligente s'inscrivant dans le moment présent. Et là d'un coup, on se voit que ce final comme tu le dis est un pamphlet avalidant l'idée religieuse, une sorte de prosélytisme à peine masqué que nous délivre Moore de façon décomplexé.
J'avais remarqué pendant la S4 que la série était bien moins profonde qu'on le pensait, il suffisait de voir les quelques révélations données en milieu de saison pour voir que c'était assez terre à terre mais là c'est clairement hallucinant tellement c'est un traitement pitoyable. Merci le parti pris.


 
Citation:



Je passe aussi sur les annonces à répétition sur Kara héraut de la mort et qui *pouf-pouf* devient l'instrument de Dieu-x : magnifique ! Pour le coup, ça décrédibilise même certains épisodes antérieurs qui n'ont plus l'air que d'effet de style : pouf je vais faire de l'effet = dire que Kara est funeste. Pouf, je vais refaire de l'effet = dire que Kara




Oui le magnifique Razor sur ce point n'était en qu'en fait que du vent. Le pire c'est que l'hybride qui était dit le Dieu des cylons (texto) en vient a savoir des choses sur un pseudo ange....sauf que c'est du vent, un effet de manche mais rien derrière qui est contredit d'ailleurs.

 
Citation:




Pouf, je vais refaire de l'effet = dire que Kara meurt, mais en fait non. POurquoi, bah, on verra, magik, ah bah voilà = c'est un ange



clairement ça, c'est affligeant. Beaucoup de déception sur cette série. Il y avait le potentiel et en définitive en se retrouve avec du très mauvais voir des idées détestables comme le "sauvage" à éduquer, et la technologie "caca".
L'idée que les coloniaux soient les ancêtres de l'humanité est une classique que le premier BSG explore avec le mythe atlantéen etc. D'ailleurs les termes religieux des coloniaux sont grecs. Je m'attendais à cela mais ce qui est déplorable c'est que :

- Il y ait des homo-sapiens sur cette planète., merci la conception de l'homme élu de Dieu, un humano centrisme détestable
- Les coloniaux veulent éduquer les "sauvages" merci la colonisation.
- La technologie ne fait pas parti des bons côtés de l'humanité, donc en substance c'est le mal donc je vire les vaisseaux dans le soleil...et bien sur les 40 000 autres personnes restantes n'ont pas un mot à dire, on se réunit à 7 et hop on décide unilatéralement. C'est sur qu'avoir l'eau chaude, l'électricité, la médecine etc c'est horrible )
- Les anges alors là c'est la goutte qui fait déborder le vase.

Bref, en tous les cas si dieu-x existe, s'il décide de ses impénétrables voies de me transformer en anges, je veux bien aussi qu'il me file le Viper....

Attention, cette force n'est pas capable de te filer un viper identique...donc je m'avancerai pas au cas où^^

EDIT : J'avais pas lu l'interview que sunjin avait mis de RDM et bien ce que j'avais perçu se révèle être exact. Cela laisse un gout amer quand même d'avoir été floué sur cette série et qu'en fait il n'y a que du vent derrière. Des idées pseudo religieuses et non pas ambigus, du prosélytisme avoué et non pas une réflexion en amont.











 
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.


Dernière édition par ketheriel le Sam 21 Mar 2009 - 23:08; édité 1 fois
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 22 Mar 2009 - 01:40    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Laughing

Merci pour les éclairages du début sur la quote, c'ets bien ce qu'il semblait, mais ne maitrisant pas très bien qq'uns des concepts, je préfère me taire que dire des âneries Wink

Je parie avec toi pour RDM et ces mêmes concepts, mais on ne prend pas de risque je dis.

Je suis d'accord pour le reste, mais même pas identique, je prends le viper.^^

Sinon, ça débat un peu plus sur BSG-O et sur battlestar-galactica.fr, les comms sont intéressants, ya même qqu'un-e de méchant-e qui nous a ressorti le coup des constellations vues avec la flèche sur KObol

Quel dommage, nous avons la réponse = pas culte. Fin à c****, je garde jusqu'au 418 mais avec un "mais".

Je soupçonne RDM d'avoir fait dans la facilité pour boucler son histoire, (comme je parie que le Daniel est une trouvaille pour camoufler le fait qu'il se soit râté dans les N° des skinjobs... mais si ça tombe bien avec le coup de 13 cylons et 13 colonies bref) j'ose espérer que sa vision pamphlétaire servie à la fin (honnêtement, je pense que ma tête valait le déplacement tellement je nageais dans l'incompréhension) n'était pas préméditée... Le reste de la série étant plus intelligent...

Edit :

quand même

d'autant que je ne sais pas si c'est "délibéré" mais cavil en plus, c'était le seul cylon athée apparemment...

C'est rigolo cette semaine une sorte de "campagne" d'apostasie de masse a démarré (suite aux propos du pape)... les antipodes...

L'autre chose qui me dérange : Galen ! Lui il a les deux pieds dans le cycle!!

Et il s'en sort libre comme l'air, avec la bénédiction de Saul , oki, j'aimais pas tory et la voir se faire décalquer dans la série, c'est "fun" mais dans l'histoire de la série, c'est questionnant.... c'est ça le nouveau départ ??

sauf que là encore c'est pour sortir de l'impasse de la nouvelle "alliance" avec Cavil, mais bon...

Autre chose, en admettant que toute vie ait été annihilé sur la Colony, restent au moins 2 bases stars cylons "hostiles"....

l'envoi de la flotte dans le soleil, là aussi je m'en remet pas, sans compter que "Mr Anders" ben un peu facile de lui coller le soleil comme perfection...l' anti-technologisme, idem, d'autant que ce n'était pas l'attitude adoptée sur New Caprica...

Lol par contre on retombe un peu sur le schéma de Dune et du Jihad butlérien, Omnius etc, mais la question du religieux est autrement traité... Et les tleilax avec la génétique comme langage de Dieu.... et Norma Cenva qui n'est pas un ange...

Ca aussi , la disparition/évaporation de Kara, sur le coup je suis restée bête, mais là, je trouve ça grotesque, incohérent, pas poétique du tout et digne de ce pseudo truc qu'est la prophétie des Andes (fait l'effort de le lire pour faire plaisir, arf, ohlàlàlà)

C'est même pas cohérent, encore...

Idem Bill : pourquoi il part pour toujours ?? pourquoi il revient pas, pas compris Confused

Le truc que je commence à craindre, c'est de revoir tout maintenant que je sais que Dieu-x est derrière tout ça et que c'est premier degré sur ça

bon je commencerais par revoir cet épisode ....

Après Larson voulait y mettre des éléments de propagande religieuse dans son BSG, mais jusque là RDM n'était pas dans ce trip là, je ne comprend pas, il a choisis par facilité, histoire de faire une pirouette pour se sortir de là où il s'était mis : j'espère...qu'il est juste plein de vide...

Et frak, ils prennent des experts sur les séries médicales, peuvent pas faire pareil pour la SF ^^...

Bref, je ne comprend pas : jusque là, sans être parfaite, la série était intelligente, posait des questions, était toujours la nuance...les nuances même... Je me demande si je ne vais pas clore l'histoire au 4.11.

Ralàlà Sad
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:28    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 39, 10, 1115, 16, 17  >
Page 10 sur 17

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com