Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US] Battlestar Galactica
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 715, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Silent
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2008
Messages: 65
Localisation: metz
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mar 20 Jan 2009 - 20:25    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

christell a écrit:

d'après ce que j'ai lu caprica devrait commencer en 2010, tournage cet été.
Alors le pilote est déjà tourné, on peut même voir la bande annonce sur le coffret bsg saison 4 part 1, il était prévu d'être diffusé au mois de décembre mais sci-fi a repoussé la difusion au printemps 2009 (et non 2010).

http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/article-14382-la-serie-caprica-sera-diffe…

Ils font la même technique que pour BSG, un téléfilm de 2h, si il trouve son public la série sera mis en chantier.


Le trailer de caprica.




Ou en meilleur qualité sur le site de scifi:

http://www.scifi.com/scifiwire/index.php?category=14&id=57977
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Jan 2009 - 20:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
christell
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 109
Localisation: inside the T.A.R.D.I.S
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 21 Jan 2009 - 00:04    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Merci sunjin, je pense que c'est là que mon homme avait du m'acheter l'année dernières des goodies du doc, cette année ce sera BSG, quoiqu'un petit dalek ne serait pas de refus Mr. Green

En fait j'avais envie de tee shirt avec "frak" "so say we all", on les trouve sur le net mais j'habite au maroc et c'est la galère pour recevoir quelque chose en entier ici

Oui silent j'ai oublié de préciser que le pilot avait été tourné, pour le tournage de cet été je parlais de la suite Wink

De toute façon il était quasi sur qu'ils allaient pas nous donner caprica tant que BSG n'est pas fini.
_________________
"So say we all"


Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 26 Jan 2009 - 22:50    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

4.12 - A Disquiet Follows my Soul



Beaucoup d'émotions encore avec des scènes très belles et fortes (le jogging de Laura hallucinant et magnifique, la dernière scène Bill/Laura, le prêche de la défonce de Baltar, l'échappée belle du vaisseau de tylium...) et d'autres flippants justement avec Félix

Question : j'ai l'impression que cela se passe avant les webisodes et la révélation de Sweet-8 à Félix : qu'il a été un collabo car il semble si sûr de lui... Ceci dit, s'il commence à mettre autant le bordel, ça expliquerait l'expédition organisée et punitive de 8 : lui mettre l'insupportable vérité en face en faisant croire qu'elle est là pour le sauver :scratch: c'est pas mal jouer...

ARf, je sais pas, on peut voir les choses à l'opposé, c'est revenu de sa sanglante excursion qu'il revient aussi remonté après les cylon...

Je suis trop contente que TYrol ne soit pas le père car ça explique du coup que oui Hera est bien spéciale, car elle est la seule métisse !! C'était bancale qu'elle soit si spéciale alors que le bébé-tyrol étai là !

Mary McDOnnel est flamboyante à chaque scène !

Et Zarek, ralàlà, qui tombe pour un fake...bonjour nla conscience tranquille!

Je veux pas dire mais sont mal barrés tous et toutes, cylons, humains ou moitié-moitié...

Quid de Kara sinon... Question

Et dommage de ne pas avoir vu le moment où Saul (qui assure trop!) a dit aux Adama qu'Ellen était le FF.

Tyrol m'a énervé avec "nous les cylons"... bref, et 6 avec son écho et eur premier bébé made in cylon lol^^

et le half-kick de Kara Laughing bien balancé !
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 27 Jan 2009 - 00:47    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

J'ai trouvé l'épisode assez moyen.
On nous ressert une énième conspiration, une énième tentative de pseudo révolution et on ne peut pas dire que le traitement de certains personnages est assez versatile voir même complètement décalé dans l'invraisemblance.
Il y a Saul qui tient la barraque (quoi que son acceptation des autres cylons est bien trop rapide) mais zarek, gaeta et quelques autres sont beaucoup moins bien abordés. Même l'Amiral perd clairement de son pragmatisme et de son intelligence avec l'histoire de la proposition de citoyenneté cylon.
Ce qui m'ennuie le plus c'est que cette conspiration, révolte va encore prendre une bonne partie de temps d'antenne dans les épisodes suivants alors que franchement d'un c'est une répétition de ce qui s'est passé et de deux, l'intrigue a tellement de questions en attente de réponses que surcharger les épisodes finaux avec ce pseudo arc est assez peu judicieux.
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.
Revenir en haut
christell
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 109
Localisation: inside the T.A.R.D.I.S
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 29 Jan 2009 - 20:52    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

j'ai pas encore eu le temps de voir cet épisode avec les subs.

je rentre de londres, je n'ai pas trouvé grand chose sur BSG, du moins pas ce que je cherchais. chez forbidden planet il y avait 2 ou 3 personnages, helo et le chef tyrol, je cherchais plutot des tee shirts , m'enfin pas grave je me suis consolée en commandant sur le net le catalogue BSG de la vente aux enchères, a ce qu'il parait il est trop beau, je vous mettrai quelques photos des que je le recevrais, si cela n'est pas trop hors topic , j'attends l'approbation de maitre Sunjin Mr. Green

sinon j'essaye d'avoir un des books du pegasus mis en vente sur ebay pour les auctions de BSG. arf ca serait trop bon d'avoir ne serait ce qu'une seule pièce ayant été présente sur le tournage de BSG. j'ai de l'espoir, il y a encore des ventes aux enchères toutes les semaines jusqu'au dernier épisode.
_________________
"So say we all"


Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 29 Jan 2009 - 21:17    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

@ Christell : je suis pour, les photos seront à mettre en partie cachée par contre pour ne pas trop ralentir le forum, merci

Pour en revenir à l'épisode et à ce que tu dis Ketheriel : je dirai que l'épisode a dû générer pas mal de frustration, on laisse quasi tout ce qu'on a vu dans le 411 pour replonger dans la vie quotidienne, ce qui parait bien fade tout de même...

Et clairement l'épisode ne reprend rien des énormes révélations du 411 : rien de plus sur Kara qu'on voit très peu, rien sur les FF, rien de plus sur la Terre et ses cylons, bref, arrrrrgh

Alors du coup la paternité de Tyrol, les affres de felix, l'écho de 6 et les magouilles de Zarek, c'est bien terne... et je pense que beaucoup ont été déçus, frustré voir en colère ! Et effectivement pourquoi ce coix de faire un épisode autant aux antipodes du précédents ?

CEci dit, ce n'est pas la première fois, et j'ai apprécié cet épisode qui arrive à nous proposer des moments très forts : la course de Laura/lever d'Adama est un moment que je trouve assez sublime. Idem pour cette scène finale d'adam et Roslin ensemble qui m'a prise par surprise et surtout touchée, alors là, such a surprise parce que jusqu'à présent ce couple m'agaçait plutôt (dans le registre amoureux je parle, genre je "je t'aime" de Roslin...). Le pr^che de Blatar, je me répète était aussi halluinant, y compris dans la façon de fimer/Monter.

Après, oui, j'aurai préféré resté dans la continuité du 411, mais là la rupture, délibérée, si elle passe pa smal chez moi, est un choix contestable... surtout si proche de la série.

Et pour ce qui est de cette ambiance anti-cylon et violente et qui monte, et avec rek, surtout après la sortie muette puis la disparition de Roslin, c'est assez cohérent...logique, même si oui, c'est du déjà vu : ah la politique je dirais, encore et encore la même chose, aussi...
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
christell
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 109
Localisation: inside the T.A.R.D.I.S
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Sam 31 Jan 2009 - 14:46    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

certains ont trouvé l'épisode 12 un peu mou ? vous allez être servi avec l'épisode 13, les montagnes russes sont de retour Mr. Green

OMfraking god

kara assure grave dans cet épisode elle est trop belle, au summum

et nos deux leaders reprennent du poil de la bête malgré la situation qui part vraiment en vrille


j'ai reçu mon catalogue ce matin qu'il est beau , ca m'a consolé d'avoir perdu mes ventes aux enchères hier
je vous mets des photos bientot.
_________________
"So say we all"


Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 31 Jan 2009 - 15:03    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

, j'ai refait mon post sur le 412, pas grand chose de nouveau mais un petit peu tout de même, et des citations et des images....

"That's the future of the entire Cylon Race"

Six to Saul


"We've done nothing wrong"

Humans...


Note : je recommande l'écoute du morceau de musique en bas de ce post pour accompagner la lecture...

Beaucoup d'émotions encore avec des scènes très belles et fortes (le jogging de Laura hallucinant et magnifique, la dernière scène Bill/Laura, le prêche de la défonce et du désespoir de Baltar, l'échappée belle du vaisseau de tylium...) et d'autres flippants justement avec Félix OMG!

Et une épisode qui voit d'un côté l'espoir et le renouveau monter chez les cylons tandis que chez les humains, c'est la chute, vertigineuse. Et dans cette chute va se catalyser une haine anti-cylon portée ici par Félix qui nous résume bien la situation : "Earth's a cinder. Dee's dead. Suicides are up. Fleet's a mess. President's missing in action, but, gotta make sure the Cylons are taken care of."





Question : j'ai l'impression que cela se passe avant les webisodes et la révélation de Sweet-8 à Félix : qu'il a été un collabo car il semble si sûr de lui notamment dans sa poignée de main à Zarek, mains qu'il n'a plus blanches Mister Gaeta...

Ceci dit, s'il commence à mettre autant le bordel, ça expliquerait l'expédition organisée et punitive de 8 : lui mettre l'insupportable vérité en face en faisant croire qu'elle est là pour le sauver : c'est pas mal jouer...

Arf, je sais pas, on peut voir les choses à l'opposé, c'est revenu de sa sanglante excursion qu'il revient aussi remonté après les cylon...

Mais je dirai aussi que cet épisode a dû générer pas mal de frustration, on laisse quasi tout ce qu'on a vu dans le 411 pour replonger dans la vie quotidienne, ce qui parait bien fade tout de même...

Et clairement l'épisode ne reprend rien des énormes révélations du 411 : rien de plus sur Kara qu'on voit très peu, rien sur les FF, rien de plus sur la Terre et ses cylons, bref, arrrrrgh *high-frustration*

Alors du coup la paternité de Tyrol, les affres de Félix, l'échographie de 6 et les magouilles de Zarek, c'est bien terne... et je pense que beaucoup ont été déçus, frustrés, voir en colère ! Et effectivement pourquoi ce choix de faire un épisode autant aux antipodes du précédent ?





Ceci dit, ce n'est pas la première fois, et j'ai apprécié cet épisode qui arrive à nous proposer des moments très forts : la course de Laura/lever d'Adama est un moment que je trouve assez sublime., et là encore quelle sublime et intense composition de Bear McCreary pour l'accompagner !

Idem pour cette scène finale d'Adama et Roslin ensemble qui m'a prise par surprise et surtout touchée, alors là, such a surprise parce que jusqu'à présent ce couple m'agaçait plutôt (dans le registre amoureux je parle, genre je "je t'aime" de Roslin...).

Et Mary McDonnel est flamboyante à chacune de ses scènes !




Après, oui, j'aurai préféré resté dans la continuité du 411, mais là la rupture, délibérée, si elle passe pas mal chez moi, est un choix contestable... surtout si proche de la fin de la série mais en même temps cet épisode est osé et nous offre des moments sublimes et très forts aussi !




Le prêche de Baltar, je me répète était aussi hallucinant, y compris dans la façon de filmer/Monter.
What have you done?
What have you done to deserve this punishment?
What sins have you committed?
What dark thoughts have you harbored that condemn you?
Condemn you...
to wander through the universe without hope?
Without light?
So you have to ask yourself what kind of a father
abandons his own children to despair and loneliness?

No father!

Perhaps we are not the ones in need of forgiveness.
Perhaps we're not.
Perhaps we have been wronged!

Perhaps it is God
Who should come down here and beg for our forgiveness?
Am I right?

Am I right?


Pour ce qui est de cette ambiance anti-cylon et violente et qui monte, et avec Zarek -surtout après la sortie muette (flippante) puis la disparition de Roslin-, c'est assez cohérent...logique, même si oui, c'est du déjà vu : ah la politique je dirais, encore et encore la même chose, aussi...

Et je suis trop contente que Tyrol ne soit pas le père car ça explique du coup que oui Hera est bien spéciale, car elle est la seule métisse !! C'était bancale qu'elle soit si spéciale alors que le bébé-tyrol était là !

Quant à Zarek, ralàlà, qui tombe pour un fake...bonjour la conscience tranquille! Et bonjour aussi l'alliance Gaeta/Zarek dans le genre plus un pour rattraper l'autre, où cela va-t-il les conduire, et conduire la colonie?!!

Je veux pas dire mais ils sont mal barrés tous et toutes, cylons, humains ou moitié-moitié...

Et dommage de ne pas avoir vu le moment où Saul -qui assure trop!- a dit aux Adama qu'Ellen était le FF.

Tyrol m'a énervé avec "nous les cylons"... pffffff... anyway, Tyrol, j'ai jamais apprécié ce perso de toute façon...

Et le "half-kick" de Kara MDR bien balancé !




J'ai aussi beaucoup aimé les moments dans l'espace, avec une Athena, comme Saul, Cylon mais inébranlable dans son dévouement aux humains, impressionnante aussi et beaucoup de tension avec le vaisseau de thylium qui quitte soudain la flotte : mais c'est quoi ce plan pourri de Zarek ?!

Le bond FTL juste avant l'appontage était impressionnant de même que le retour du Hite-Kon qui réapparait tout à côté du Galactica !

Bref un épisode frustrant après le 411, mais qui m'a plu malgré tout et pour l'accompagner, voici "Worthy of survival" de Bear McCreary, très dans le ton de cet épisode et toujours sublime :


_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gribouille
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 1 Fév 2009 - 20:48    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Devant l'euphorie générale... Mr. Green enfin surtout l'enthousiasme de je me suis commandée les trois premières saisons, je ne m'inquiète pas sur le fait d'aimer ou de pas aimer, je sais que j'aime déjà, c'est totalement mon univers et puis j'avais déjà commencé le visionnage mais j'ai été interrompu à cause d'une certaine mauvaise synchronisation.

Donc à moi bientôt et sur grand écran l'espace et tout ce qui va avec.
Revenir en haut
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 3 Fév 2009 - 20:59    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Comme prévu l'épisode s'enfonce dans une conspiration aboutissant à la mutinerie. Autant le jeu d'acteur est bon autant la mutinerie est complètement fantasmagorique.
Une opération pour prendre par la force un vaisseau de prés de 2000 militaires est virtuellement impossible. Gaeta malgré tout son "charisme" n'a vraiment pas la carrure et les appuis, d'après ce que montre la série, pour fomenter un tel évènement.
Nous avons aussi des réactions assez mièvre de l'Amiral, lui qui pourtant avait pris précédemment des décisions particulièrement dures, comme par exemple tirer descendre son propre pilote pour éviter que les cylons le découvre, ou enclencher une frappe nucléaire sur le temple des 5 là là où ses propres soldats étaient...

Là dans une situation pourtant bien plus clair et explicite : un acte de trahison, il hésite là où Kara non...il va même jusqu'à laisser partir, un traitre qui pourrait en plus donner les compromettre...

Assez déçu qu'il faille une excuse complètement invraisemblable pour encore une fois jouer ENCORE sur les pseudo ressentiments de la flotte. A cause de cela, on stagne sur une trame qui pourtant a besoin de développer ses réponses (parce que beaucoup de questions sont en suspens et 7 épisodes c'est très juste là).

A trop vouloir recentrer dans un microcosme purement "galactiquéen", on se retrouve a ressasser les mêmes recettes et occulter tout le charme qui fait la force de la série le devenir de la flotte aussi bien civil que militaire (car là quelque soit les évènements dans le galactica en définitive la flotte civile n'a pas de choix autre que de suivre)

Donc assez dubitatif pour l'instant de la tournure des évènements qui me semble être à la croisée d'une possible erreur comme le fut le recentrage Baltar la saison dernière.
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.
Revenir en haut
Silent
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2008
Messages: 65
Localisation: metz
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Jeu 5 Fév 2009 - 12:49    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

 
Citation:
Donc assez dubitatif pour l'instant de la tournure des évènements qui me semble être à la croisée d'une possible erreur comme le fut le recentrage Baltar la saison dernière.

Le problème est qu'il ne reste que 7 épisodes pour recentrer l'intrigue.

J'ai trouver l'épisode vraiment bon, il y a de la tension et de l'action mais il manque quelque chose, les cylons. Depuis la reprise nous n'entendons plus parler des cylons ennemie ni des alliés et seulement quelques apparition des FF.

Quel plaisir de voir Adama et saul qui prennent les armes lol.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 7 Fév 2009 - 14:26    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

4.13 The Oath

"This coffe is terrible"


"Every revolution begins with one small act"


*Ouch-again* Un épisode qui m'a surprise de par l'accélération des évènements et qui répond également à mes précédentes interrogations, à savoir quand se plaçait les webisodes dans cette chronologie.

Définitivement les webisodes centrés sur les vieux démons de Gaeta se déroulent entre le 4.11 et le 4.12 donc.

Un Gaeta qui après le suicide de Dee, la Terre dévastée et les espoirs de chacun-es anéantis s'est retrouvé dans cette tuerie où il a appris qu'il s'était laissé aveugler et avait vendu ses amis aux cylons sur New Caprica le tout au milieu d'une love-story avec une 8... Gaeta qui réfutera et refusera donc d'affronter la réalité que lui a dévoilé Sweet-8 et que lui rappelle Baltar dans cet épisode : il a envoyé des innocents à la mort et il s'est laissé berner avec une facilité déconcertante... son désir de justice l'avait aveuglé, et comment ne pas dire qu'il continue de l'aveugler quand on voit le carnage qui s'opère dans cet épisode ??

vraiment je ne pensais pas que ça éclaterait aussi vite (bon vu que je ne regarde ni bande annonce, et ne lis rien du tout ça aide) que tout était prêt et voilà comment cet épisode nous précipite en plein chaos !

Donc plus de conflit larvé mais de l'action non-stop et le chaos avec cette prise du Battlestar Galactica par la faction Gaeta/Zarek, on oscille entre le sanglant (adaptation éclair de Starbuck) et l'incrédulité, dans les deux camps ! Car avec le meurtre de Laird (dont je pensais qu'il était juste assommé au début, ben non, *ouch* que c'est triste, pauvre Laird, civil réquisitionné de force, bonjour le symbole de cette première mort, c'est glaçant !) Gaeta, Racetrack commencent à voir qu'au delà des paroles, des revendications, des colères, frustrations et autres désespoirs, ils s'engagent dans un chemin de violence, dont je ne vois pas d'issue autre que dramatique...

...



Car quand même le basculement dans la violence est puissant, et m'a surprise je le répète et là on est embarqué dans un maelstrom assez terrifiant que Starbuck mettra en mot : "They are the Enemy" : l'impensable...

C'est à cela que tous et toutes vont être confrontés... Pour aller où en plus ?

Le Galactica sombre dans la fureur et le sang à l'image des diverses rafles opérées en prélude à cette insurrection : Anders mais surtout toute la famille Agathon...


Outre qu'Athena soit mon perso préféré j'avoue que jusqu'à présent, je ne me posais pas trop de question, mais là j'en viens à avoir peur pour elle... Sad et pour lui ! *espère-que-tout-va-bien-aller-pour-eux*

Car Helo vraiment, il a fait preuve plus d'une fois de réflexion et d'action, juste à choisir des voies honorables avec des principes inébranlables. Vraiment, je pense qu'il a un potentiel de leader, et de leader pacifique important. Arf, Gaeta est la proie de ses douleurs, de sa culpabilité, de son ressentiment, il est aveuglé. Zarek a soif de pouvoir...

Questions : une révolution doit-elle viser à la prise du pouvoir ? Ne peut-elle le faire plier, le faire changer, composer avec... la démocratie peut-elle exister ou le pouvoir outre qu'il condamne à l'impuissance corrompt et érode définitivement tout ?

Et puis franchement le charisme de Gaeta tout autant que sa capacité à commander le Galactica ne sont clairement pas à la hauteur... Le doute et l'incertitude luisent dans quelques regards autour de lui... C'est mal engagé de tous les côtés...

D'autant que bon comme Lee va finir par le sortir à Saul, la situation était prévisible, les équilibres étaient précaires et la découverte de la Terre les a définitivement fait basculer et oui ils ne leur reste plus grand chose...

Lee : Yeah, I got a problem. Your people annihilated the human race. You wanna know why tom zarek's got so much clout in this fleet? Because when you get past the arrogance, he's right. We can pretend to put it behind us, exchange lofty words about an alliance, but if this is what survival has come to... it's all we've got. It's all they left us.




Et par ricochet, une alliance est-elle possible avec ses ennemis d'hier...?

La flotte est divisée, on l'a vu à maintes reprises, il y a le racisme entre les différentes colonies, il y a les ressentiments liés entre autre à l'histoire tragique du Pegasus, il y a le passif de New Caprica, où l'amnistie générale là encore a alimenté le pire (?) de l'être humain, et là c'est l'alliance avec les Cylons, sauf que c'est l'alliance avec une toute petite partie des Cylons je le rappelle.

Par extension, un peuple, une race forme-t-elle un tout homogène et compact : non ! On le voit bien avec les humains des 13 colonies. Mais en même temps les logiques politiques sont censées être les plus objectives possibles et si dans ce cas l'alliance ne va pas se jouer et mettre en jeu des intérêts économiques comme c'est en général le cas, c'est la technologie qui va en être l'enjeu, et le déclencheur.

L'alliance franco-allemande d'après guerre par exemple est mal passée dans les mentalités, et même si aujourd'hui sur le plan politique, c'est indiscutablement une bonne chose, pour certains et certaines, c'ets toujours inconcevable. Parce que le politique a d'autres logiques et en théorie est là construire, et à long terme, pour avancer. Le pardon est-il possible, c'ets difficile mais je pense que oui, mais surtout pardon ne signifie en aucun cas oubli !

Tout semble se dérouler selon un cycle hélas immuable où les problèmes surgissent "again and again", dans quels cercles humains et cylons sont-ils pris ? Hélas je crains qu'il ne soit bien sombre...

C'est que ce qui fait que j'aime autant Battlestar Galactica, la série est éminemment politique, elle ne parle que de comment nous pouvons nous organiser, et quels problèmes jaillissent...Et la liberté dans tout cela ? L'ultime illusion ?

Je repense à l'arrivée à du Pegasus où là aussi c'était assez cauchemardesques, et même si Razor nous montre le pourquoi du comment : quelles différences après entre humains et cylons si les actes nous déterminent ? Ce qu'Helo avait dit, il me semble dans le 3.13 (The Woman King).

Saul, Athena le prouvent, L'amiral Cain le prouve, la nature, la race n'est garante de rien...

Mais je pense que cette situation la plus extrême qui soit depuis le début de la série et du génocide commencé par les cylons à savoir les humains déchirés entre eux va jouer le rôle d'ultime révélateur pour les personnages.



A commencer par Laura qui revient dans la partie.

"Women and men of the fleet, this is your president.
We have come to a crossroads in our long and painful journey.
Of all the decisions...Assuming the presidency, none was more frightening
or more difficult than agreeing to this alliance with the cylons.
But we have come to a crossroads in our long and painful journey.
Cylons and humans have been at war for generations.
We know nothing else.
And we have been locked in a struggle that has seen both sides suffer unspeakable loss.
But with our supplies running low and our options limited, our former enemies may represent our last,
perhaps our only hope.
To those in the fleet and on galactica...
Who would reject this alliance, i am asking you...
No, i am begging you to reconsider and place your trust back in those who have brought you this far,
and to reject those traitors who would use your fear of the cylons to destroy colonial civilization...


Oui la peur, la haine ne sont que des mauvaises conseillères, ce n'est pas nouveau. Mais revoir la Présidente Roslin, et l'entendre ainsi, ça fait du bien.

Saul ensuite, magistral, inébranlable et puis Tyrol aussi qui m'a beaucoup surprise !

Bill est égal à lui même, la lassitude en plus, et qui épargne "l'ennemi". , en même temps, je comprends, il en a assez, il lâche prise...

Gaius qui essaie ce qu'il peut et y pourra-t-il quelque chose au final ?

Lee, définitivement pris entre l'armée et les civils qui retrouve le chemin des armes, et des bras de Kara lol. Lee un peu dépassé, et qui suit le sillage de Kara.




Et Kara pour finir, Kara qui sait bien que le chemin dans lequel la flotte se retrouve est celui du sang et qui prend les armes. Kara magistrale et que j'ai trouvé juste flamboyante, elle se sent vivante... J'espère que le prix à payer pour ça ne sera pas trop élevé, mais en fait, il l'est déjà trop... Sad

Kara vraiment que j'apprécie énormément depuis le 4.11 et là j'adore ! Et bravo à Katee Sackhof qui campe un personnage qui va rester dans les mémoires je pense. Et bravo à la série qui décidément, nous propose de "vrais" personnages féminins, pas de caricature ou de stéréotype et qui nous propose des personnages forts et charismatiques : la Présidente, le meilleur pilote de la flotte, l'Amiral Cain *quoiqu'on en dise* waouh, excellent ! Sans parler des autres, Athena/Boomer inclus of course^^. BRAVO !



En conclusion j'appréhende autant que j'ai envie de voir la suite et vraiment la guerre ça sucks !

J'ai trouvé l'épisode brillant et on est au bout, beaucoup des personnages, à commencer par Bill sont usés, d'autres se révèlent (Saul entre autre qui bénéficie d'un éclairage spécial quasi tout l'épisode, il est mis en lumière c'est le cas de le dire lol).

Ah oui, j'ai beaucoup aimé qu'on voit comme la maitrise de la communication (des moyens je parle là) es un atout capital, Gaeta a tout court-circuité bien vu, ça aide à la crédibilité ^^. Et voir comment juste une personne a bloqué tout la machine m'a bien plu !

Et sinon, oui, comme tu le dis Ketheriel, et cela mes regroupe mes questions précédentes, les civils quoiqu'il en soit sont obligés de suivre...

Sauf D'anna qui est restée sur la Terre...

Quant aux serments, quels valeurs ont-ils quand l'autorité qui les représente agit d'une façon que l'on réprouve. Gaeta -et pas que lui- a choisi l'insurrection là où Helo avait plié mais sans jamais renier ses convictions et sans jamais revenir sur ses paroles...

Bon, j'ai du mal à croire que Bill, Saul, Baltar et Roslin vont tous se faire dégommer en une fois et en même temps, j'espère que non, j'espère aussi qu'Athena et sa famille pourront s'en sortir...

Mais tout ça est très mal barré et à part très mal, je vois hélas pas bien comment ça peut se terminer Sad

...

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 8 Fév 2009 - 13:50    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Embarassed re moi avec une info d'abord :

Dvdrama.com a écrit:

Alors que les fans de Battlestar Galactica s'attendaient à découvrir sa prequelle Caprica plus tard cette année sur Sci Fi, la chaîne câblée américaine a décidé de laisser la série faire ses débuts en DVD dès le 21 Avril prochain.

Une nouvelle qui fait plaisir autant qu'elle surprend, puisque l'on se serait attendu à ce que la chaîne profite de l'occasion pour diffuser la chose en avant première comme elle l'avait fait pour le double pilote de BSG, ou son téléfilm suivant Razor. Mais les responsables du network désiraient dès à présent accrocher les fans de l'univers des 12 colonies, les happant au vol suite au final de la série mère le 20 Mars prochain.

L'annonce officielle révèle nombre d'informations intéressantes, dont la durée du métrage (93 minutes) et la liste des suppléments disponibles sur cette édition. On sait ainsi qu'un commentaire audio assuré par le réalisateur Jeffrey Reiner et le producteur exécutif et scénariste Ronald D. Moore sera proposé, ainsi qu'un ensemble de scènes coupées et quatre vidéo blogs aux titres évocateurs (What the Frak is Caprica ?, The Director's Process, The V club et The Birth of a Cylon).

Aucune indication sur le format vidéo ou les pistes sonores n'a encore été délivrée, mais on imagine qu'une image en 1.77 et un encodage sonore en 5.1 seront de rigueur. Le communiqué en profite pour signaler que la série découlant du pilote sera pour sa part diffusée en 2010.

Source


et...

Prélude au 4.14 : extrait et premières impressions ICI




Quand Laura Roslin se prend pour le Doctor Nine dans Bad Wolf (Doctor Who 1.12)et bien voilà c'est magistral, et Mary MacDonnel impériale, irrésistible et quelle charisme, quelle présence ! Enorme cette scène!

Et MDR même les cylons sont scotchés.

Je reviendrai en détail sur cet épisode, qui m'a moins surprise que le précédent et qui nous offre aussi quelques moments "trop faciles" dans le dénouement mais qui est aussi puissant et surtout énorme surprise avec un Tyrol lui-aussi magistral *respect*

A l'opposé de Tory qui est à jeter par l'air lock...

Sublime aussi la chanson de Gaeta dont le thème instrumental accompagnera Félix dans ses moments cruciaux.

Idem avec l'absence totale de zik très bien gérée.

Ralala, les vilains enfants ont défiés Papa Bill et Maman Laura... lol, ça fait un peu ça quand même, mais bon, j'y reviendrai très vite en détail ^^. Sinon rapport à Zarek = zéro surprise...

Bref, un épisode où brillent particulièrement "La" Présidente Roslin et Galen Tyrol et un épisode qui va conditionner la suite de bien des façons : les relations humains/cylons mais aussi les problèmes du Galactica... (et pas sur le Galactica^^)
.
So Say we all

"I'm coming for ALL of you!"

[/hide]
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin


Dernière édition par Sunjin le Sam 2 Mai 2009 - 13:06; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
christell
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 109
Localisation: inside the T.A.R.D.I.S
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 9 Fév 2009 - 12:18    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

cette réplique m'a scotchée moi aussi, elle a résonné dans ma tête toute la journée, marie mac donell atteint un sommet avec ces quelques mots. une scène qui va devenir cultissime

"I swear it, I'm coming for all of you "
_________________
"So say we all"


Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 14 Fév 2009 - 22:46    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

4.14 Blood on the Scales

"We had the truth on our side"


Voici la clôture de cet arc de l'insurrection qui s'achève sans grande surprise puisqu'à la fin tout va rentrer dans l'ordre et personne de nos héros entre Roslin, Adama, Baltar, Lee, Kara ou même Saul ne va mourir. Et ouf tout va bien pour Athena et sa famille aussi! Et après mes premières impressions - voir au-dessus -, les voici plus approfondies.

Passé l'absence de surprise et le côté un peu facile de ce dénouement, l'épisode n'en est pas moins excellent avec des pics d'intensité absolument géniaux, principalement portés par Roslin qui avec l'énergie du désespoir et une âpreté inéluctable va renverser la situation.

Un épisode aussi qui pose définitivement les cylons, FF ou pas comme étant doté du libre-arbitre. Ainsi qu'Athena l'avait dit à Adama sur Kobol : elle est une "Sharon" mais une Sharon différente : elle fait ses propres choix. Et ce qui était au départ de la série impossible, puis de l'ordre d'exception s'avère ici complètement là : les cylons sont aussi dotés, ont leur libre-arbitre !

Après Athéna, on avait eu Boomer qui avait voté à l'inverse de toutes les autres 8, et là on a Saul, Tyrol, Anders et Tory qui clairement maitrisent leurs choix en dehors de toute programmation pro-cylon!



lol, mieux que Michael Scofield à Fox river *ixe-dé*


Et chapeau bas à Galen Tyrol qui dans l'ombre (et les canalisations) et à l'inverse d'une Roslin flamboyante (et dont on sens aussi que ce feu va la consumer) va sauver la situation en immobilisant le Galactica, pas moins ! Galen qui aurait pu tout simplement partir dans la navette avec Roslin et Baltar et rejoindre ses "frères et sœurs" cylons, mais Galen qui comme Saul, et sans hésitation, met tout en œuvre pour rendre le vaisseau au Commandant Adama...

Et paradoxe ultime donc c'est un cylon qui sauve la situation ! Grandiose et avec un Tyrol grandiose aussi ! Là j'avoue, j'ai été très surprise et respect total pour le personnage que je n'avais jamais vraiment apprécié jusqu'ici ! Et Galen qui va découvrir que le Galactica est en mauvais état : il y a plusieurs fissures de la coque au niveau de la salle des moteurs FTL...




Et comme le dit Hawkins dans son blog -ici - : "Le "dying leader" (pas selon leurs croyances mais symboliquement) n’est ni Adama, ni Roslin, mais tout simplement le vaisseau mère de la flotte." Je n'y avais pas pensé, j'avoue même ne plus m'être posé la question depuis les rémissions-rechutes de Roslin, et je n'ai jamais cru que c'était Adama non plus mais effectivement cela cadre bien...

Saul avait déjà fait la remarque à l'épisode précédent lors de la fausse panne des relais de communication : depuis le temps que le Galactica n'a pas été à quai pour une bonne révision... Et bien c'est confirmé dans cet épisode, le Galactica va mal, jusqu'où conduira-t-il les humains par contre, les conduira-t-il même encore quelque part...?

Sinon cet épisode voit se mettre en place la chute de Gaeta, déjà cerné par les regards de doute l'épisode précédents, les évènements vont se précipiter pour le mener à sa perte.

Perte que Zarek, prévisible de bout en bout de la série avait envisagé, mais Zarek jouait ici son ultime coup de poker, et perdra.

A l'instar d'un Adama confiant s'adressant à Romo (qui fait un retour fracassant) : Gaeta and Zarek are gonna fail.





Une succession d'évènements vont miner un Gaeta fragile, et aux épaules bien trop frêles pour endosser et le commandement du Galactica et le statut de leader militaire de l'insurrection. Statut que lui dénie d'emblée Adama en ne cessant de le railler, en le traitant comme un enfant désobéissant, et en ne le prenant jamais au sérieux : de son "So you call up Roslin. Make her laugh." à sa façon de lui jeter ses étoiles de commandants et à sa façon de se moquer encore lors de son "procès". Il ne le prend jamais au sérieux et sape d'entrée son crédit et sa légitimité en ne le reconnaissant ni comme un adversaire et encore moins comme un successeur. Efficace !

Gaeta cerné également par Roslin qui déclare aux Cylons "No, Gaeta won't jeopardize the fleet. He doesn't have the guts." et elle a raison.

Et ce coup de poker ou le "vite fait, bien fait" était la seule issue, Zarek le savait, d'où l'éxecution fort logique du quorum dans la mesure où celui-ci refuse de le suivre et d'où ses volontés de se débarrasser au plus vite d'Adama, des cylons et de partir. Il fallait faire vite, camoufler le tout et mettre ensuite le sgens devant les faits accomplis car comme le dit Zarek "The truth is told by whoever is left standing." Et ce temps Gaeta, dans un désir de justice toujours aveugle, va lui refuser :

Zarek : Look, I know you want to do the right thing.

Gaeta : Oh, I'm sorry. I was under the impression that you did too.

Zarek : I do. But we need to move on.

Gaeta : We can't move on. Until people have answered for what they've done. Which begins with Adama.

Et ce temps va jouer contre eux. Les évènements vont ainsi s'ensuivre et doucement les défaire de toute autorité et pouvoir :

-
Roslin prend la parole dans le raptor et dénonce la prise en force du Galactica, Hot-Dog n'exécute pas les ordres, remettant en cause la légitimité de cet ordre, et de son ordonnateur.

-
premier imprévu-bourde et de taille, l'attaque de Narcho qui se termine sur le baseship et qui équivaut à une déclaration de guerre sur un vaisseau cylon armé : premier regard de panique de Gaeta... idem autour de lui.

-
imprévu toujours : le baseship qui reste silencieux et se place dans la flotte empêchant toute riposte militaire. En restant pacifique, le vaisseau cylon désamorce toute attaque mais aussi tout discours visant à lui prêter des intentions belliqueuses.

- l'assassinat du quorum marque ensuite le début de la descente aux enfers de Félix, comme il le dit, ils avaient la vérité pour eux, maintenant ils n'ont que le meurtre et le mensonge... Par ricochet Zarek saisit la nature de son partenaire et se met à le surveiller. Chacun sait que l'autre est engagé dans un chemin différent. Zarek va dès ce moment là essayer de prendre le leadership de toute l'opération et commencera à donner des ordres aux militaires...

- L'annonce de la fausse mort de Saul qui renforce Adama d'un côté et accable Félix encore plus. Le souvenir des tortures de Saul sur New Caprica lorsqu'il était le leader de la résistance allié à des années de bons et loyaux services sous ses ordres, ou plus vraisemblablement encore un meurtre expéditif qui vient s'ajouter à ceux des membres du quorum. Le fait est que Félix se tasse et se rembrunit un peu plus encore.

- l'ultimatum de Roslin que plus personne ne souhait entendre et qui elle aussi renie toute légitimité aux mutins et qui ordonne la reddition immédiate. Plus encore, son message est diffusé à toute la flotte et donne les éléments suivants : ce sont les cylons qui l'ont sauvée et ils ne vont pas attaquer. Et Roslin qui s'appuie sur la vérité elle et qui s'y appuie de toute ses forces pour asseoir son autorité ! Une vérité que Gaeta ne peut plus utiliser maintenant qu'il a le sang du quorum sur les mains... Il est devenu "le méchant" et il le sait. Et c'est Zarek qui a ce moment là prendra le téléphone pour ordonner le brouillage de la communication.

- l'ultime déclaration de Roslin avec son "No" alors que Zarek qui, essayant tant bien que mal de diriger et de rattraper le tout, vient de jouer son dernier va-tout : l'annonce de la mort d'Adama.

-
et le coup de grâce * Galen* : impossible de s'enfuir les moteurs FTL sont off et là on a cette image que je trouve magnifique et qui résume tout et que j'ai choisi pour titre : Gaeta immobile, les yeux fermés, qui sait que tout est perdu tandis qu'autour de lui Zarek hurle et se démène... Mais c'est fini, Gaeta le sait! et Zarek va vite le réaliser aussi : il a joué, il a perdu.




Et le tout se finira de façon tragique pour nos deux conspirateurs. Gaeta au destin tragique : pleins de bonne volonté, de grands idéaux mais qui accumule les mauvais choix. J'aime beaucoup ce résumé de Ardeau, sur BSG Online : "Et Gaeta qui se rend compte qu'il a encore fait une connerie. Il dénonce le trucage de l'élection présidentielle ce qui met un incompétent au pouvoir, il se prend pour Schindler avec une numéro 8 sur New Caprica alors qu'elle exécute ceux qui sont sur ses listes. Et maintenant il collabore avec un boucher! Il fait plus pitié qu'autre chose, cet homme qui a détruit sa vie et son honneur. Il nous rappelle aussi que c'est plus l'Histoire qui fait les hommes, que les hommes qui font l'Histoire (je crois que c'est de Max Gallo)."




Les scènes finales, entre les adieux de félix :

Gaeta : I just hope... I hope that... people realize... eventually...who I am.

Baltar : I know who you are, Felix.


et l'exécution sont très belles, et Félix qui trouve enfin la paix juste avant de mourir... R.I.P

Félix qui succombe aussi de n'avoir pas su adapter ses idéaux aux extrêmes des situations. Car ce qui permet à Adama comme Roslin de traverser tout cela c'est leur faculté d'adaptation-d'adaptabilité. Chacun ayant fait plus d'une fois des entorses à ses valeurs et principes pour continuer à aller de l'avant, pour survivre... Le trailer ci-après pour moi résume très bien cela : l'état d'esprit et l'usure des deux leaders, mais aussi leur logique, le pourquoi de leurs actes se trouve résumé dans la phrase d'Adama "No one askes anyone to forget but we have to look to the future!".

Ceci dit les phrases des autres sont aussi très révélatrices de cette fin de saison..



L'alliance ne signifie ni pardon, ni encore moins oubli !Et Adama dans cette logique et j'ai l'impression à bout , ne châtie que les deux leaders. Ceci dit après le massacre du quorum, les anti-cylons sont discrédités sans compter l'aide apporté par les cylons, aussi bien à Roslin que sur le Galactica. Et e n'est plus la prmeière fois qu'Adama "pardonne" (?) : Sharon sur Kobol, l'histoire du Pegasus et de l'amiral Cain, puis les diverses amnesties depuis le début de la série.




Adama qui même à bout continue d'aller de l'avant, coupant les poires en deux, voir en plus au passage, mais ce qui lui a permis d'être là et a en plus suscité admiration et attachement.

Les réactions sur le baseship lors de l'annonce de sa mort sont d'ailleurs révélatrices, même la 8 est touchée! Idem quand tous et toutes entendront la voix de l'amiral !





Roslin maintenant : elle est brillante et a un sens de la politique incroyable, elle analyse et réagit à toute vitesse et toutes ses décisions vont s'avérer aussi brillantes que décisives. Bien que ne voulant plus ce rôle, n'y croyant plus, elle sait que son expérience peut faire la différence, sans compter le côté émotionnel des évènements : l'homme qu'elle aime risque de perdre la vie à tout instant, et bien qu'elle ait tout perdu, il semble qu'elle ne soit pas prête à laisser tomber Bill. Elle sait que la suite des évènements dépend d'elle, qu'elle peut faire la différence, et elle va le faire. L'énergie du désespoir...

Première mission convaincre les cylons qui apparemment se sont mis sous la coupe du seul FF les ayant rejoins : Tory-le-boulet qui veut prendre la poudre d'escampette *exterminate* et là premier "NON" de Laura Roslin qui va faire forte impression sur son auditoire :

No.
No one believed that we would survive the Cylon nuclear holocaust,

or the hell on New Caprica, or the 50,000 other crises we've lived through.
But we did, we're here.

We've made this veritable habit out of defying the odds particularly, William Adama. And he is alive.
He is alive.
And he will take command of this fleet again.

And when that day comes, he's gonna know... who stuck with him and who ran.
Now who do you want to be? Who do you want to be?


Quels choix et actes vont-il poser??

Et là, clairement le doute s'installe, et au lieu d'écouter Tory, les cylons vont discuter après avoir suivi les conseils de Laura quant au déplacement du vaisseau. Puis dans l'ultime séquence où elle va apprendre la mort de Bill, c'est l'apocalypse, le choc va la galvaniser et là *ouch* même les cylons sont sous le choc : elledégage tant d'énergie, tant de détermination.

Et c'est Laura Roslin qui fera bouger le base-ship, et non pas Tory toute Final FIve qu'elle est et qui vient va perdre tout ascendant et toute crédiilité car non seulement Roslin est fine stratège, charismatique mais elle a raison au final : Adama a bel et bien repris le contrôle du vaisseau et les autres FF que Tory s'apprêtait à laisser tomber sont en vie (enfin c'ets mal barré pour Anders que je verrais bien trépasser ou finir tétraplégique...). Je remet la vidéo du second "NON" de Doctor Roslin (cf Doctor Who épisode 1.12)


I swear it, I'm coming for ALL of You!"


Mais tout cela fini, la voici qui relache la pression dans les bras de Bill... Je ne suis pas sure qu'elle reprenne la tête de tout cela, surtout quand elle verra les restes du quorum...

Autre changement : Baltar ! Si l'épisode précédent faisait la part belle à Kara et Saul, les voici en retrait et c'est Gaius qui se revèle également avec une phrase et un mot que je ne pensais pas entendre dans sa bouche : "I have to go back, they're my responsibility."! Un Gaius aussi qui sera magistral aux côtés de Félix dans ses derniers instants, l'aidant vraisembalblement à finir par tout "stopper"... Là aussi on a un personnage brillant, intelligent et très charismatique... à suivre ! Bon en même temps, j'ai toujours beaucoup aimé Giaus, et je trouve la prestation de Callies tout simplement exceptionnelle depuis le début...





Autre personnage mis en avant et qui symbolisera je pense bien l'état d'esprit des militaires du Galactica : Kelly. Là encore ses actes et choix vont inverser le cours des choses ! Kelly qui aux haines d'aujourd'hui va préférer les amitiés d'hier, et ne pas assumer toutes ces morts (il est dans le coup pour le quorum faut dire) et qui trouve refuge sous les photos de tous les morts de l'holocauste à aujourd'hui... Ben oui quand même, il ne sont guère plus que 39 000 les humains, c'est très très peu... Un Kelly qui cherche la rédemption et va trouver pour le coup !




Autre retour flamboyant, j'en ai un peu parlé : celui du cynique et flamboyant Romo Lampkins, avec un Mark Sheppard qui crève toujours l'écran ! Et mdr, faut pas lui prendre ses lunettes ^^ Et un Romo Lampkins qui lui aussi posera un certain nombre de choix, dont le dernier d'aller aider Kara à tenter de sauver Anders-le-cylon... Bref, magistral !




Très en retrait mais tout aussi magistrale : Kara. Une Kara qui allie cette fois actions et émotions, une Kara qui a peur pour sa vie, lol avec le coup de la grenade et pour celle des autres. Une Kara qui était allée sur se recueillir sur la photo de Kat lors de leur arrivée sur scène ! Une Kara que j'aimais bien comme tous les autres persos, mais sans plus, et que là j'adore !

Kara donc qui va essayer de sauver Sam, quand même elle l'a épousé et aimé, à sa façon compliquée certes, mais bon, les choses affectives sont toujours compliquées avec Kara je dirais^^. Donc pour moi, il est logique qu'elle aide Sam et ça n'a rien à voir avec le triangle amoureux de la planète des algues et de New Caprica. Il a besoin d'aide, c'est quelqu'un auquel elle tient : elle l'aide. Point.

Et vraiment je pense que si pour des personnes comme Lee, Dee ou même Anders l'amour peut-être simple, ce n'est pas possible pour Kara, élever dans une relation de haine-amour-torture par sa mère je le rappelle... Sans compter sa super séquestration par Leoben, elle est affectivement trop "damaged" Kara pour que ce soit simple et facile hélas. Mais c'est en train de le devenir je dis Mr. Green !






Je souligne aussi la superbe gestion de l'absence de musique qui d'un coup nous plonge dans l'horreur comme avec cette scène intense et chaotique du shoot d'Anders et de l'organisation des fugitifs qui se fait l'arrache! Comme je salue aussi le musique thème musical de Félix, tiré de la chanson qu'il chantait après son amputation et qui ici a renforcé les scènes clés du personnage : la découverte du assacre du quorum, sa visite aux appartements de Bill et le lancement de son exécution puis enfin son ultime chute de la photo d'en-tête.

Sinon, j'ai enfin trouvé un (petit) intérêt à tout cette histoire de Final Five qui ne m'emballait -et ne m'emballe toujours pas- guère et que je trouvais un peu "cheveux sur la soupe" : définitivement nous sommes ce que nous choisissons, et ce que nous choisissons d'être ou de faire. Bien qu'ils soient des cylons et des FF, Saul et Galen font leur choix. Idem avec Tory qui était arriviste et assez inintéressante comme humaine et qui le reste en cylon, et en ayant elle aussi fait ses choix : le meurtre entre autre... Elle n'a pas changé un brin, n'a toujours rien d'un leader et reste toujours avec des vues à très courts terme, j'aime comme Roslin la mouche, c'était plus que mérité, perso, j'avais envie de la jeter par l'airlock...

La nature, la race importent bien peu, au fond seuls restent les choix et les actes que nous posons...

Autre bémol : faudra qu'on m'explique, et j'ai peur que nous le sachions pas : mais qui donc à lancé la fausse alerte de l'attaque cylon dans les webisodes et pourquoi donc Sweet-8 voulait-elle tellement sauver un Gaeta qui va finir mort 2 épisodes plus tard... ? Ou alors elle avait eu une vision de l'avenir et savait que cette insurrection râtée était le seul moyen d'asseoir l'alliance cylon-humain ? *mouais* à suivre... mais c'est pas "raccord" pour le moment...

Mais la présence des cylons devient légitime avec cet épisode, et leur aide technique risque de s'avérer indispensable quand on voit l'état du Galactica...La "force des choses" va forcer l'alliance et leur donner au final la place qu'il demandait au sein des colonies, chose qui me semble la seule possible pour aller de l'avant... vers le futur. Composer avec les ennemis d'hier est parfois la seule façon d'aller de l'avant et par ailleurs, "l'ennemi" n'est jamais une entité à une tête mais toute société est faite d'individus disctints faisant leurs propres choix et dans cet épisode, des choix et des actes ont été posés... Traverser des epreuves ensembles et les surmonter permet toujours de créer des liens...

A suivre, avec impatience !


_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin


Dernière édition par Sunjin le Sam 2 Mai 2009 - 13:07; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:31    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 715, 16, 17  >
Page 6 sur 17

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com