Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US] Battlestar Galactica
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 815, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 15 Fév 2009 - 00:02    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Sunjin je prédis à coup sur, ta déception à la fin de la série. Elle sera d'autant plus grande que tu persistes à vouloir intégrer un symbolisme que Battlestar galactica n'a pas. Cela fait 4 saisons que les fans, cherche à extrapoler un sens caché dans cette série alors qu'en défintive, tout se résume à une intrigue, certes efficaces, mais somme toute extrêmement classique.

Les exemples sont multiples. Le dernier arc sur la mutinerie est très très classique, c'est même le reproche que l'on entend le plus souvent. Tout s'enchaîne de façon logique (hormis certaines inconsistances caractérielles de quelques personnages) mais la surprise n'existe pas. Aucun sens caché, aucun symbolisme au delà d'un sens premier.
Il en va de même pour la plupart des annonces des épisodes précédents, le dying leader est identifié, inutile de partir dans un extrapolation sans fondement pour caractériser le vaisseau (surtout que la série est très claire sur le sujet à travers les écriture, où la différenciation entre personne et outils (vaisseaux) est explicite).

D'ailleurs cet état de fait, extrêmement classique se remarque via la dichotomie engendré par le passage entre "et ils ont un plan" des fameux cylons à "on ne sait pas quoi faire". On voit clairement le manque de vision à long terme du staff qui n'ont pas réussi a développer ce qu'ils avaient préalablement annoncé et sont donc parti dans une autre direction...
Et ce classicisme du à ce manque de projection dans l'avenir de la série se répercute à travers les personnages. Adama père pourtant si brillant en tant que personnage de part sa structure narrative et sa perception du monde est complètement mis à mal et sans ménagement par un changement très discutable de sa nature profonde.
Torry est encore plus qu'adama, une preuve de l'hésitation du staff, son passage d'une conception humaine à sa vision nouvelle de cylon était certes dure a avaler mais acceptable niveau crédibilité mais malheureusement 2 épisodes plus tard elle change encore pour être d'une passivité inexpliquée et inexplicable.

Contrairement à Tyrol par exemple qui reste, malgré les coups pris, dans la lignée de son personnage initial (ce qui est normal pour garder une certaine crédibilité narrative). Idem pour Anders qui reste fidèle a lui même.

Il faut dire que le staff a eu du mal a expliquer le glissement entre vision humaine et cylon des FF. Il a omis pour certains personnages que même si on apprend du jour au lendemain que sa nature profonde est robotique ça ne change pas le fait que chaque individu est le produit de son éducation (et cela même si ce sont des faux souvenirs). On ne devient pas en un claquement de doigt un assassin alors que toute notre vie (ou souvenir) se base sur un respect strict des lois (tory en est l'exemple parfait).

Il est aussi assez lourd que d'un côté on nous fasse tout un plat (justifié) de la haine humaine envers les cylons génocidaires mais qu'en même temps on nous sorte des cylons capables d'accepter sans broncher les recommandations de Roslin alors que quelques épisodes précédents elle les a trahi allègrement... A vouloir mettre en avant un tout petit groupe de personnage plus que d'habitude on en revient a pervertir certaines réactions logiques pour tordre l'intrigue dans un sens (chose peu recommandable).

Par conséquent, supposer un sens caché, un symbolisme de façon exacerbée ne fera que décevoir quand le dénouement de la série arrivera.
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 15 Fév 2009 - 00:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 15 Fév 2009 - 00:20    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Confused euh, je ne dois pas avoir la même définition du symbolisme que toi alors car je n'ai pas l'impression d'être dans une interprétation symbolique dans le sens interprétation des symboles mais bien sur le sens des choses, et principalement des actes et paroles dites. Les symboles : pythie, flèche, fissure du BSG (?), statue d'aurora, la peinture de kara etc... je passe. Idem sur sur les aspects religieux, j'en ai toujours peu parlé, parce que justement tout ce qui est symboles et messages "cachés" je n'y comprend rien.

D'ailleurs, je rappelle que la quote sur le dying leader, c'est une quote donc ce n'est pas de moi, je la trouve bien vue car justement en terme de symbolique je me trouve très limitée.

Le gros point de mon comm sur le dernier épisode est la notion de libre-arbitre et de choix Wink basée me semble-t-il sur des faits... et d'ailleurs à la 36eme mn du 415, il me semble que c'est bien cette notion de libre-arbitre qui est centrale ?!

Tory : bah il faudrait que je revois le début de la série, mais elle ne m'a jamais marquée de par ses actes période post-cylon et a trempée me semble-t-il autant dans le trucage des élections que dans l'enlèvement d'Athéna... Ce qui pouvait se discuter...

Pour Roslin, tu as raison, mais c'est véritablement une "bête politique" elle retourne la situation, après oui les cylons sont bien passifs : D'anna qui les quitte, je ne sais pas...L'attente d'un miracle ou d'une révélation que les FF devait leur fournir, la déception quant à la fameuse terre promise qui est toute cramée, un peu de tout lol pour l'expliquer...???

C'ets rigolo ton post car je me retrouve bien dans tout ce que tu écris et à te lire on se croirait aux antipodes alors que, ben je n'ai pas cette impression.

L'arc sur la mutinerie, ben oui, je suis 100% d'accord, me semble pas avoir écrit autre, classique mais bien fait, avec des pics d'intensité qui m'ont plu.

Et + plein pour l'éducation, bien sur "ça ne change pas le fait que chaque individu est le produit de son éducation"! C'est la vieille question nature/culture, et la place du libre arbitre là dedans, et bien sûr que je suis du côté de la culture Mr. Green

Après, mon impression que les FF étaient "cheveux sur la soupe" vient de ce que tu dis rapport à l'écriture, bon j'avoue que le 415 me surprend pour le moment très très agréablement^^. Mais le "on a un plan" d'inventer tout au fur et à mesure, pas mas tasse de thé.

Et actuellement mes déceptions sont sur les raccords d'écriture comme mon exemple avec les webisodes, et pas dans les évènements Wink

Sinon
Kara que je n'explique pas autrement qu'en cylon, ça se précise...enfin, là necore, j'attends de voir, ya un hub de résurrection caché qq part vers la terre avec des docks pour construire des vaisseaux spatiaux


Bref, sinon j'ai juste l'impression qu'on ne se comprend pas sur ce coup Ketheriel, car beaucoup des choses que tu pointes, je suis d'accord Wink

EDit ; je me suis ramassée, enfin oui et non
/à la technologie cylon et son acceptation par adama, à voir du coup pour l'acceptation des cylons dans la flotte, mais bon, je capte plus trop là mais bon, c'était une supposition ... pas une certitude

*gnéééééé* Shocked je viens de finir l'épisode avec Adama qui accepte du coup la technologie cylon, euh... tout ça pour ne arriver là, du coup, je trouve ça lourd, parce que bon, niveau du résultat, ben voilà quoi, il va la prendre donc les tourne-vire servent à rien, surtout ne fin de saison, surtout là où il en est il me semble...
quant à Adama, bah, je ne ressens pas (jusqu'au 414) les choses pareil que toi mais là euh Confused je ne comprend pas tout, d'autre part, faudrait que je revois le début de la série, car je me souviens pas bien de tout non plus

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 16 Fév 2009 - 10:36    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Le 4x15, passons outre l'émerveillement son et image de certains pour entrer dans le noeud du problème avec 2 énormes points qui atomisent globalement l'intrigue de la série malheureusement...

4.15

- Premièrement, le personnage de Bill Adama s'enfonce encore plus dans l'inconsistance...là franchement le staff fait mal son job. On a eu une mutinerie dont la justification était l'alliance cylon-humain et là alors que son XO et son chef sont cylons, il fait la fine bouche pour l'utilisation d'une technologie cylon ?

C'est complètement idiot et incohérent avec les faits et les décisions précédentes de ce personnages.

- Deuxièmement, je comprends pourquoi le staff avait dit qu'il ne voulait pas parler de technologie....ils sont en train de vendanger complètement la chronologie de BSG.

Ailleurs j'avais montré que les dates de l'exode fluctuaient...de 4000 a 2000 ans..., on en a encore la preuve avec les dires d'ellen sur le temple des 5. Là où Galen parle de ruine de 4000 ans, ellen là parle de 3000 ans (date pour elle du départ de kobol...).

Anders dit :
Citation:

We hadn't developed jump drives. We traveled at relativistic
but subluminal speed. Time slowed down for us, but thousands of years had passed...

Cela implique plusieurs évènements.
- Les dires de Galen sur les ruines du temple des 5 sont incohérents surtout vu la méthode de voyage relativiste (niveau date ça colle pas).
- Une vitesse relativiste implique qu'on ne peut chercher une colonie au hasard (donc le coup on veut prévenir les humains c'est bien mais faudrait déjà savoir où ils sont)

- Une vitesse relativiste implique aussi d'un une énergie absolument phénoménale (donc fusion au minimum chose qui dépasse semble-t-il la technologie coloniale pourtant plus récentes) mais surtout un temps de voyage absolument dantesque. On se retrouve donc avec des civilisations d'il y a plusieurs milliers d'années technologiquement supérieures et de loin à celles actuellement montrées dans la série...

En passant même a 90% de la vitesse lumière les FF n'ont pu que parcourir au mieux 1800 AL en 2000 ans... Et c'est là le problème...

Si les cylons (les FF) n'avaient pas le Jump drive, cela pose un problème assez gros, puisque cela veut dire que pour partir de Kobol les coloniaux et les cylons ont utilisé les systèmes subluminiques (sur Kobol ils avaient la même technologie logiquement).

Démo :
Il semble que kobol soit a peu de chose équidistante entre la Terre et les 12 colonies. Prenons une date du départ de Kobol.

Si celui date d'il y a 4000 ans alors les coloniaux ont mis 2000 ans pour atteindre le système de Caprica. (2000 ans semble la période de naissance des colonies puisque personne n'a de trace écrite autre que religieuse)
De l'autre côté les cylons ont mis un temps aussi considérable pour atteindre la Terre. Mais comme l'on sait que les FF ont parcouru la distance Terre-colonies en 2000 ans max.

Cela pose problème. Il y a donc un hic. Faisons fi et disons que les coloniaux ont mis seulement 1000 ans pour faire Kobol-caprica&co ?
Cela donne donc 1000 ans de voyage et 3000 ans d'histoire.
De l'autre côté les cylons partant de kobol ont donc eu 2000 ans pour atteindre la Terre et s'y développer puis il y a 2000 ans holocauste et ils se cassent et mette 2000 ans (c'est le minimum à cause des dires d'Anders) pour faire la distance Terre-caprica.

Comme cela ça semble presque cohérent sauf qu'il y a des éléments contradictoires et absolus.

- Pour que les saintes écritures parlent de la Terre, il faut qu'il y ait quelqu'un qui ait fait au moins une fois l'aller retour !!! Ou du moins qu'il y ait eu un contact radio (et cela se déplace seulement à la vitesse lumière donc des milliers d'années aussi). Nous avons donc une chronologie impossible à tenir et cela est renforcé par le mode de déplacement annoncé.

- Autre point les écritures parlent des 5...sauf que ces 5 là datent du voyage entre kobol et la Terre et que les cylons terriens n'ont pas de système de résurrection donc par définition les 5 auraient du mourir puisqu'ils sont capables de se reproduire. Immortalité et reproduction (surtout naturelle) sont incompatibles (j'expliciterai plus en détail s'il le faut).

Donc là, c'est annoncé, il sera impossible au staff de tenir un dénouement logique. Il faut se rendre compte que toute l'intrigue de la série se base sur les révélations chronologiques et historiques de tout cela. Ce n'est pas un petit point que l'on peut passer outre mais clairement 100% de l'intrigue....
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 16 Fév 2009 - 11:13    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant


ketheriel a écrit:
Le 4x15, passons outre l'émerveillement son et image de certains pour entrer dans le noeud du problème ...


Ya que moi qui ait parlé du 415 Ketheriel, et j'ai rien écrit ni sur la réalisation (très moyenne) ni sur la musique (que j'ai trouvé comme d'habitude, à savoir bonne, mais sans me marquer comme dans le 414) donc les certains et certaines.... Laughing


Et Merci pour le recap chronologie/technologie qui m'intéresse au plus haut point mais que je suis incapable de le faire.

Et effectivement, ça coinçait déjà juste avec la chronologie, ça continue :

Sinon, je te rejoins sur 2 points (Adama et Kara) comme je l'avait écrit ds SFFS hier et je termine par une question sur les hybrides et la "projection"



Premières impressions en vrac :

- il pleut des infos lol, ça fait un peu fourre-tout avant la fin, mais bon..

- Les skins jobs ont bien leur libre arbitre

- Cavil-John est mûr et boomer est devenu son objet sexuel :affraid: Il l'a hypnotisée, lobotomisée?? euh....anyway

- Roslin raccroche et passe le flambeau à Lee (pas une surprise c'est sous-jacent depuis la S3, mais cette fois ça y est.

- Lee propose de virer l'ancien système des représentations par planète vu que tout ça c'est mort, bien vu, à voir ce qu'il va faire avec les cylons (bien que je maintienne qu'il n'ait pas d'autres choix sur le long terme que l'alliance)

- Adama :affraid: super à contre-temps car "non non pas de cylons pour réparer, non non pas de technologie cylons non plus" sous-entendu parce que les gens détestent les cylons, mais là c'est un peu tard et surtout qu'à la fin de l'épisode : "oui oui met la technologie cylon " :rho!:

C'est super lourd, il défendait la présence des cylons au quorum 2 épisodes avant et là nous fait un tourne-vire pour finalement aboutir au même résultat : ils n'ont pas le choix ! C'est avec les cylons vers le futur... Bref, je n'ai pas aimé là !

- J'aime bien la nouvelle intro^^

- et j'ai bien aimé les "révélations" de Sam, là les FF servent enfin à quelque chose et ça donne une vision d'ensemble intéressante, à suivre...

- je trouve lourde la fausse subtilité d'approche du cas de Kara, j'espère que la "révélation" n'est pas gardée pour la toute fin car là je commence à trouver ça pénible parce :
* kara est morte et revenu = résurrection cylon
* cela s'est produit sur la terre, où il ya le matériel de résurrection des FF, cylon
*kara ramène un viper qui fait la musique-cylon des FF
et "pour enfoncer encore le clou"
* kara brille comme les autres cylon-FF dans cet épisode
* et rooooo le N° 7, daniel était un artiste et Kara est peintre à ses heures perdues...

bref, pour moi tout cela ne mène qu'à une chose Kara = cylon, un peu, beaucoup, à moitié, etc, je m'en fiche, mais ça là je trouve que ça traine en longueur depuis le 411 qui me semblait clair, d'autant que je crois pas que nous ayons une troisième race qui débarque d'ici la fin de la série, si elle n'est pas humaine, elle cylon ou d'ascendance, peu importe.


Sinon pour une fois y a du symbolisme dans BSG

12 colonies humaines + 1 perdue = 13
12 modèles de cylons connus + 1 "perdu-e" = 13

Questions :

- quid du "deus ex machina" qui a/ont envoyé les visions de destruction de la terre aux FF et qui ont vraisemblablement récupéré Kara après sa mort et lui ont filé un beau viper avec la cylon-musique-magique dedans, idem d'où est sortie la musique-effet-madeleine qui a "réveillé" les FF.

- rien à voir mais j'aimerais bien en savoir plus sur les hybrides cylons. Sur cette question des hybrides, je me demande comment elles sont faites, d'autant qu'elles semblent prescientes.

La prescience (ou la projection type Baltar/Six qui est toujours inexpliquée ) "résoudrait" le coup des prophéties car plus besoin de radio ou de faire l'aller-retour dans ce cas. Et on retombe sur le fameux "deux ex machina" ( = prescience ou projection de ce type ??) de ma question précédente également...

Plus vraisemblablement, je pense qu'aucun de ces deux points ne sera abordé d'ici la fin...
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jean Grey
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 430
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 16 Fév 2009 - 11:21    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Le père de Kara aussi était un artiste, et il est mort. Puis quand Sam dit "Daniel", Kara tique Mr. Green Donc ce serait pas Kara le cylon mais son papounet, et Kara serait à demi cylon. 
_________________
Revenir en haut
MSN
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 16 Fév 2009 - 11:26    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

 
Citation:


Ya que moi qui ait parlé du 415 Ketheriel, et j'ai rien écrit ni sur la réalisation (très moyenne) ni sur la musique (que j'ai trouvé comme d'habitude, à savoir bonne, mais sans me marquer comme dans le 414) donc les certains et certaines....


En fait j'anticipe, vu qu'a chaque épisode on est pas loin d'un orgasme... Je ne vis pas spécialement quelqu'un (et surtout pas toi).
Il suffit de recenser le nombre de superlatif à chaque épisode.


 
Citation:


La prescience (ou la projection type Baltar/Six qui est toujours inexpliquée ) "résoudrait" le coup des prophéties car plus besoin de radio ou de faire l'aller-retour dans ce cas.


Sauf que les hybrides n'ont que 40 ans max donc ça n'explique pas les écrits saints et la prophétie en question car ces textes existent depuis des milliers d'années.


 
Citation:

Le père de Kara aussi était un artiste, et il est mort. Puis quand Sam dit "Daniel", Kara tique Mr. Green Donc ce serait pas Kara le cylon mais son papounet, et Kara serait à demi cylon.

Problème Daniel est une création des FF donc normalement il ne devrait pas pouvoir se reproduire... surtout qu'en plus chronologiquement c'est assez bizarre... vu l'âge de Kara.
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 16 Fév 2009 - 11:52    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Laughing moi je prend beaucoup de plaisir certes, et malgré les failles et j'utilise facilement les superlatifs aussi ceci dit mais pour l'orgasme, m'en faudra un peu plus

et :sur on est très peu à parler de la série *dommage* Mr. Green

Bon pour la reproduction, je me souviens plus mais je suppose qu'Athena a été trafiqué un max ?

Les hybrides, définitivement un sujet que je trouve passionnant... Reste cette histoire de projection, dont j'espère qu'elle n'ait pas été juste un (superbe) effet de scénario.

Je peux pardonner les cafouillages chronologiques et quelques trucs mais je ne pardonnerais pas des effets juste pour faire de l'effet.

Enfin comme je l'ai dit la série gagnera son statut qu'à sa toute fin, je n'attends pas qu'elle soit parfaite (mais j'aurais bien aimé lol), à suivre donc , je l'avais déjà écrit en fin de mon comm du 411.

Après j'ai une autre question "bête" et je chipote mais leur histoire de résurrection aux cylons, c'est la cuve qui garde tout : adn, souvenirs, etc et qui reconstitue le tout ? Je ne me souviens plus de ce que nous savons ou pas sur ça (mais je suis en train de recommencer tout à zéro, je me suis fait la mini-série hier Mr. Green)

Sinon, ce qui fait que jusqu'à présent je regarder et aime BSG en plus de sa capacité à nous présenter les choses dans leur complexité :

- l'atmosphère extrême : il y est question de survie et on part direct de la pire des situations, j'adore ('est pas pour rien qu'un de mes romans de SF favori est Génocides de T. Dish, et globalement, j'adore tout ce qui est qualifié de SF catastrophe et post-apocalyptique.

- le côté épique et politique : épique dans le sens on nous avons une brochette de personnages, faillibles, héroiques, tragiques etc, passagers ou pas mais pas 1 héros à proprement parler, comme dans les vieilles saga nordiques (du coup le centrage sur psycho-John, je n'aime pas...) et le côté politique car j'avoue que c'est là le côté qui m'intéresse le plus et que je trouve très bien traité, pas de concessions, rien n'était (?) jamais noir ou blanc et on est cesse sur les failles, les limites et j'aime malgré la frustration qu'elle génère le fait que la série se penche sur des problèmes plus généraux : le marché noir, la répartition des taches, les rapports entre les races etc... par contre en terme de rythme, ça a engendré du déséquilibre.
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 16 Fév 2009 - 12:02    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

 
Citation:




Bon pour la reproduction, je me souviens plus mais je suppose qu'Athena a été trafiqué un max ?




Bah c'est surtout qu'on a vu un épisode avec kara qui voyait les cylons faire un maximum d'expérience sur les humains en mettant enceinte pas mal de femmes donc il est clairement montré que la procréation était impossible avant Athéna et même avec elle c'est une exception.



 
Citation:




Les hybrides, définitivement un sujet que je trouve passionnant... Reste cette histoire de projection, dont j'espère qu'elle n'ait pas été juste un (superbe) effet de scénario.




En fait les projections a expliqué font l'être assez difficilement car entre baltar, roslin et les cylons alors qu'ils n'ont donc rien en commun ....
Les hybrides, il y avait le concept, le potentiel mais apparemment ils n'ont plus aucune utilité puisque Calvil devient le grand méchant tirant les ficelles depuis le début ou presque...

 
Citation:




Après j'ai une autre question "bête" et je chipote mais leur histoire de résurrection aux cylons, c'est la cuve qui garde tout : adn, souvenirs, etc et qui reconstitue le tout ? Je ne me souviens plus de ce que nous savons ou pas sur ça (mais je suis en train de recommencer tout à zéro, je me suis fait le pilote hier )



Comme l'ont montré les vaisseaux de résurrection, il y a des corps et il suffit donc d'implanté la conscience (un gros programme informatique). Apparemment les corps sont créés dans des cuves oui mais pas celle où ils se reveillent justement.

EDIT : au fait y a un Daniel qui est important pour les cylons Daniel Graystone, le créateur des cylons dans la série Caprica....mais ça colle pas chronologiquement
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.


Dernière édition par ketheriel le Lun 16 Fév 2009 - 12:31; édité 2 fois
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 16 Fév 2009 - 12:07    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Arf, comment Ellen se réveille alors ? Il y a des corps des FF que seul connaissaient psycho-John et qu'il avait caché Confused ^^
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
christell
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 109
Localisation: inside the T.A.R.D.I.S
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 16 Fév 2009 - 17:08    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

c'est toujours un plaisir de vous lire, je suis épatée par votre mémoire

j'aurai été incapable de relever les erreurs chronologiques Embarassed

j'ai aussi été surprise par le changement d'opinion d'adama sur la technologie cylon mais ... je persiste à croire que Ron a une bonne explication à ce sujet et qu'ils nous en parlera dans son prochain podcast sur cet épisode.

je ne peux me résoudre à tant d'incohérence de la part de mon personnage préféré.

il faut que je regarde une seconde fois cet épisode avec des subs français cette fois.
ce que j'ai compris c'est que calvin serait à l'origine du génocide de caprica ?

un seul homme responsable de tout cela ? un génocide perpétré par un homme rempli de haine parce qu'il ne ressemble pas assez à une machine ?

si c'est le cas, je n'aime pas cette théorie, elle me parait trop tirée par les cheveux et j'ai l'impression qu'on nous la colle parce qu'on savait pas quoi nous mettre d'autre Confused

et pourtant je vais me contredire mais il est vrai que depuis le début calvin est celui qui a interdit que l'on parle des FF et qui a "bloqué" d'Anna parce qu'elle les avait vu...

ca mérite réflexion

sinon je n'ai pas trop aimé la profusion de révélations de cet épisode, je ne peux m'enlever de la tête cette impression de "il faut tout vite caser avant la fin".

avec la grève des scénaristes l'année dernière, ils ont justement décidés de couper la dernière saison en deux parties afin d'offrir aux fans une fin de saison complète et non baclée, j'espère encore ici que Ron nous expliquera cette profusion de révélations.
_________________
"So say we all"


Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 16 Fév 2009 - 17:22    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Oui pour Daniel Graystone (héros de Caprica d'ailleurs) ça ne colle pas du tout, à noter que c'est l'excellent Eric Stoltz qui en sera l'interprète dans ce préquel, dont le DVD sort en avril !
http://www.imdb.com/character/ch0090099/

Et moi je comprend toujours pas d'où sors le corps dans lequel Ellen renait Confused

+1 avec tes questions Christell, par contre, je veux les réponses dans la série et pas dans les podcast ^^
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 16 Fév 2009 - 19:16    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

 
Citation:


un seul homme responsable de tout cela ? un génocide perpétré par un homme rempli de haine parce qu'il ne ressemble pas assez à une machine ?

si c'est le cas, je n'aime pas cette théorie, elle me parait trop tirée par les cheveux et j'ai l'impression qu'on nous la colle parce qu'on savait pas quoi nous mettre d'autre



Malheureusement ce n'est pas une théorie, Ellen le dit clairement en tant que révélation et qui de mieux placé que la mère des 8 autres...

En fait BSG, malgré ses qualités déçoit réellement sur 3 points :

-les énormes incohérences chronologiques (c'est embêtant quand l'intrigue se base la dessus...et c'est le cas)

-la versatilité incongrue de certains personnages lors de la dernière saison. Autant pour certains personnages, cela n'a que peu d'impact autant pour Bill Adama est assez problématique.

-Et le niveau de lecture de l'intrigue qui est clairement de premier degré. Ce qui exclut beaucoup de développement et contraste énormément avec la volonté du staff de rentrer dans les méandres de l'esprit humain à travers leurs protagonistes.
Le fait d'imprégner l'intrigue d'un niveau de lecture si faible donc si terre à terre provoque un clash avec l'ambiance et la complexité des personnages. Lors des 3 premières saisons ce sont les personnages qui avaient l'avantage sur ce classicisme...
le problème c'est qu'après avoir vu en long en large et en travers les différents protagonistes, tous leurs états d'âme etc, il faut bien faire avancer l'intrigue et là on se retrouve avec un enchaînement certes correct mais franchement sans suspens. Les révélations vont et viennent d'ailleurs bien trop vite (j'avais déjà dit que l'arc mutinerie était en trop et mangeait de la place pour les révélations de l'intrigue) et elles sont surtout très très convenues (pas mauvaises mais très classiques sans surprise ou presque).

Ps : Attention BSG reste une bonne série, je ne comparerai jamais BSG a des bouses comme SGA...
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.


Dernière édition par ketheriel le Lun 16 Fév 2009 - 19:42; édité 1 fois
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 21 Fév 2009 - 19:34    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

ketheriel a écrit:


Lors des 3 premières saisons ce sont les personnages qui avaient l'avantage sur ce classicisme...
le problème c'est qu'après avoir vu en long en large et en travers les différents protagonistes, tout leurs états d'âme etc, il faut bien faire avancer l'intrigue et là on se retrouve avec un enchainement certes correct mais franchement sans suspens.

Les révélations vont et viennent d'ailleurs bien trop vite (j'avais déjà dit que l'arc mutinerie était en trop et mangeait de la place pour les révélations de l'intrigue) et elles sont surtout très très convenus (pas mauvaises mais très classique sans surprise ou presque).

Ps : Attention BSG reste une bonne série, je ne comparerai jamais BSG a des bouses comme SGA...


+1 pour les personnages, et franchement à part cette espèce de réaction à contre-temps d'Adama, pour l'instant je m'y retrouve, et il reste encore 5 épisodes... on a de sacrés trajectoires, y compris dans les personnages disparus : Gaeta, Dee pour ne nommer que les derniers, mais je pense à Kat, l'amiral Cain, Kendra Shaw... Seule exception classique et prévisible de A à Z : Zarek

Sauf Boomer à laquelle je ne comprend rien depuis un moment mais son "retour" va peut-être me permettre de comprendre...Confused
Et Tory mais je m'en fiche, j'ai jamais accroché sur ce personnage.

+1 pour les révélations, là c'est le déluge et euh le psycho-John, bon j'attends la "big picture" ceci dit .

+ 1000 pour le PS, on est effectivement et malgré tout à un autre niveau !

et je me suis commandée,

http://www.amazon.fr/gp/product/1405178140
on peut voir la table des matière entre autre , ça a l'air très intéressant...à suivre aussi ^^ VU le prix, si c'est pas bien, c'est pas bien grave.


et sinon, voici mon comm complet sur ce fameux 415, il reprend et développe ce que j'ai dit ici et échangé ici et sur Sci-Fi Fan Série :



Alors un épisode très dense que ce "Sans Issu"... car non seulement on repart dans le passé assister à la résurrection d'Ellen, le dernier des Final Five, qui retrouve ses souvenirs mais dans le même temps, Sam, aux portes de la mort recouvre lui aussi la mémoire et chacun des deux assène révélation sur révélation, le tout assorti de délire et autres discours mystiques -"le circle"- de la part de Sam...!

Et un épisode dont la conséquence directe est pour moi le revisionnage de la série depuis ses débuts en parallèle de ces derniers épisodes du coup, j'en suis au 1.10 à ce jour...lol

D'abord la densité de cet épisode est déstabilisante, et nécessite de revoir l'épisode car il ya beaucoup d'informations et donne un peu l'impression d'épisode fourre-tout à 5 épisodes de la fin, mais bon...

L'épisode commence donc 1 an et demi en arrière avec la mort d'Ellen et sa résurrection dans un baseship et plus que ça, sa transformation spectaculaire lorsqu'elle retrouve ses souvenirs : Bravo Kate Vernon, impressionnante et qui sera magistrale tout au long de cet épisode.





Et donc la méga-révélation de cet épisode est que Cavill, John de son nom de "baptême" est le grand orchestrateur diabolique du génocide de la race humains et de la "chute" des Final Five, ses créateurs.

Même Sam le dit dans son délire : "He whose guile...Stirred with revenge, deceived the mother of mankind..."

Les Final Five un groupe de cinq chercheurs qui sur la Terre ont été "averti" de sa prochaine destruction et ont travaillés sur la reconstruction du processus de résurrection, qui est en fait un tranfert organique de mémoire "Organic memory transfer" inventé sur Kobol mais laissé à l'abandon depuis que les cylons pouvaient concevoir des enfants...

Les Final Five qui sont ensuite partis vers les 12 colonies avertir les humains du risque à récrer des cylons et à les traiter en esclave, sauf qu'à l'époque pas de technique de saut FTL et donc le temps qu'ils arrivent et bien la guerre (la première) avec les Cylons a déjà commencé : frack! ^^

Les Final, dirigé semblent-ils par Ellen, chercheuse et généticienne de premier plan proposent aux cylons de l'époque d'arrêter le combat en échange de leur savoir : ils créent donc les cylons humanoides et le Hub de résurrection.

Mais leur premier modèle-humain, John, conçu et nommé d'après le père d'Ellen devient jaloux, amer, se sent limité et pouf, capture les FF, trafique leur mémoire et les envoie au milieu des humains assister à la destruction de l'humanité qu'il est train de préparer...

Alors... arf...comment dire, ok la prestation de Dean STockwell est juste énorme mais.. que de déception pour moi de découvrir que le "They Have a plan" est en fait "Evil-John had a plan"...

Déception aussi que cela repose du coup entièrement sur l'amertume limite psychopathe (très humain ça) de John l'humanoïde qui pleurniche après sa condition perdue (et jamais connue surtout) de machine complète...


I don't want to be human!
I want to see gamma rays.
I want to hear x-rays.
And I want to...I want to smell dark matter.
Do you see the absurdity of what I am?





Oui absurde est bien le mot, et pathétique... Parce qu'on oscille entre le grandiose de l'interprétation de Stockwell et un œdipe mal résolu frôlant le caprice de sale gosse. Sans compter les très lourdes allusions sur des pseudos-incestes : aucun intérêt si ce n'est d'enfoncer un peu plus le personnage dans le malsain, et du coup, on se retrouve avec un bad guy trituré du cerveau avec une personnalité émotionnelle du niveau de celle d'un enfant

Ellen lui demande d'ailleurs s'il fait toujours des cauchemars "Do you still suffer from night sweats and scary dreams of dog-faced boys chasing you through the yellow mists?"

John qui rejette en bloc la croyance d'un Dieu unique et qui ne blame qu'Ellen et les FF pour ce qu'il est : " If i'm so irredeemable, if i'm such a mistake, if i'm so broken, then whose fault is that?
It's my maker's fault. And that's not God. "


Croyance en un Dieu unique qui viendrait des Centurions par contre (arf faut que je revois Razor, me souviens plus bien, ceci dit, si les Cylons sont crées par un homme, il semble logique que celui-ci apparaisse comme un Dieu à leurs yeux, en tant que Créateur ultime...).

Mais cela soulève autant de questions que de problèmes : comme un seul Cylon, athée par-dessus le marché, a-t-il pu prendre l'ascendant sur tous les autres ? Les Cylons étant aussi des machines,du point de vue de la logique comment ce fait-il que personne ne s'en soit aperçu?

Alors certes, il y a des prémisses, l'interdiction de John a parlé des FF, et puis la scission qui sépare les cylons en deux groupes. Au passage je note qu'Ellen dit bien que ces modèles, s'ils ont des corps limité ont acquis ce que les autres n'ont pas et dont je parlais dans mon comm du 4.14 : le libre-arbitre !

Ellen :We didn't limit you. We gave you something wonderful.
Free will.
The ability to think creatively. To reach out to others with compassion. To love.




Effectivement : un cylon humanoïde nait avec un savoir immense, -et strictement théorique!-mais qu'est-il sans éducation et sans socialisation ?

La réponse parait claire car seuls les modèles ayant une expérience de socialisation -humaine en plus, lol, le paradoxe- sont ceux qui exercent un libre arbitre et font leur propre choix : Six, les Sharon, D'Anna, Leoben (encore que je me demande s'il est pas tombé dans le chamalla lui...anyway) et bien sur les Final Five qui vivait en société...

Ainsi toute IA "éveillées" qu'ils soient les cylons ont aussi besoin de recevoir une éducation, de vivre en société sinon ils ne sont que des sortes d"enfants sauvage" savants livrés à leurs instincts les plus primaires et vivant dans un environnement clos (et adapté aux machines non organiques?) ce malgré des capacités démultipliés et des connaissances immenses : ce que John illustre parfaitement...

Cette question était d'ailleurs soulevée dans l'épisode 2.10 de The Sarah Connor Chronicles, où "on" essaie d'éduquer et d'apprendre la morale à l'IA qui deviendra Skynet...

La question demeure et Ellen va la poser : pourquoi ce choix : "why not just choose to explorethis notion of being the best machines the universe has ever known?"

- Because justice pulls me back, répondra John, décidé à venger l'esclavage de ses ancêtres...*mouais*, pleins de contradictions ce John je dirais... qui en plus a littéralement hypnotisée une Boomer qui a l'air de fait office de groupie, objet sexuel et autre divertissement !




Décidément Boomer, je ne la suis plus, et même si elle va aider Ellen à s'échapper (avec un Raptor lol) elle m'a l'air assez lobotomisée, complètement passive tout au long de cet épisode...Complètement sous la houlette de Evil-John-wants-his-revenge (et après, il compte faire quoi en plus??) .

Une Boomer, very confused qui dit "He's teaching me to be a better machine. To let go of my human constructs." Clairement, leur nature organique parait ingérable : qu'est-ce qu'une meilleure machine d'abord ? Avoir des attributs humains fait-il des cylons des humains ou au contraire va-t-il/peut-il en faire une race capable de choix et d'amour... sans en commettre les mêmes erreurs (bon là avec un génocide et en voyant Evil-John c'est mal parti lol et dommage...).

Je parle d'amour en me référant au début de la série où la grossesse d'Athéna, une première je le rappelle, ets imputée à l'amour, au fait qu'Athéna ait eu des sentiments, des désirs... Amour aussi dont Ellen parlait (cf plus haut, mot qui avait fait réagir la même Boomer d'ailleurs : "Love? Who? Humans? Why would I want to do that? Who would I want to love?".

Bref, clairement cette fois encore, ce sont les choix, et les actes posés qui comptent et sont déterminants.

Mais on en revient aussi à Dieu :

John : But i'm trapped in this absurd body. And why? Because my five creators thought that God wanted it that way.

Et lorsque John accusera Ellen les FF de mise en scène sur la planète des algues, elle lui répondra qu'ils n'y sont pour rien : "We didn't plant anything. We backtracked the path of our ancestors, found their temple.
The one true God must have orchestrated these events."




Pendant ce temps, sur le Galactica les FF apprennent à peu près la même chose via un Sam, toujours en vie et qui doit se faire opérer, pour extraire la balle logé dans sa tête et y réparé quelques dégâts, un Sam qui revient lui aussi dieu et l'amour :


Sam :The centurions had a single loving god.
Ellen said it changed everything.
If the cylons embraced love and mercy,then the cycle of violence could end.

Galen : Single god? Like a one, true god?

Sam : Yeah.



Et un Saul qui après toutes ces révélations fera la conclusion suivante, et en reviendra aux actes "it's all about what we made" :

Saul : You heard what he said, right? The centurions couldn't build skin jobs, so we showed them how, then gave them resurrection.It all traces back to us.

Galen : No, no, no, he said that we ended the first cylon war. We bought time for humanity, right?

Saul : The old man said humans had to own up to what they made. But we made the skin jobs.
It's all about what we made.
The destruction of the colonies.


Tory : But the humans on kobol made us. Go back far enough, it's always them.

Saul : Yeah, you point a finger back far enough and some germ gets blamed for splitting in two. No, maybe we share the guilt with the humans, but we don't get to just shove it off onto them.


Lol quand même, si j'ai bien compris, les prmiers skinjobs dont descendent les FF ont été créés par les humains et eux créent les nouveaux skinjobs...

Le fond de cet épisode est d'ailleurs d'accepter ce que l'on est, quoique l'on soit, quelque soit sa nature. Ces paroles se retrouveront en miroir dans la bouche d'Ellen mais aussi de Bill adama et feront écho à la phrase de Kara : "I need to be something!"

Ellen à John : "If you could just accept yourself as what you are, as the boy i made, you can be good."

Bill Adama à Galen Tyrol : "Thing is, is i need a chief. And all i have is a...is a Galen.

Galen : That you do, sir.

Bill : See, you still call me "sir. I think we have to accept what we are."




Un Bill Adama par contre auquel je n'ai rien compris dans cet épisode !! Shocked
"But the crew...i want it all human, all right?" !

C'est super lourd, il défendait la présence des cylons au quorum 2 épisodes avant et là il nous fait un revirement super à contre-temps : c'est trop tard, l'insurrection a déjà eu lieu, il aurait dû choisir cette voie là avant ! Par ailleurs, on s'en doutait bien en plus, il n'a pas le choix !

C'est avec les cylons vers le futur... ou vers le néant entre humain...

Et donc ben oui, dernier plan de l'épisode, Bill qui donne le feu vert à Galen pour hybrider la coque du Galactica avec le métal organique cylon...

Après le sang cylon qui avait permis la rémission de Laura...Lol, je dirai très ironiquement que le mélange ouvre autant de possibilités et de perspectives nouvelles, surtout pour les humains d'ailleurs de ce que l'on a pu voir... Mais les humains et leur contact permettent la construction des personnalités des skinjobs ceci dit...




Autre élément de cet épisode, très prévisible : Roslin qui raccroche et passe le flambeau à Lee, c'était sous-jacent depuis la Saison 3, c'est officiel ! Belle scène entre les deux : " you are the right one, lee.
You have always been the right one"
dira Laura à un Lee très ému, dans la salle dévastée du Quorum, ça aide^^. Une Laura, politicienne jusqu'au bout : My only concern about you is that you're so hell-bent on doing the right thing that you sometimes don't do the smart thing." et qui montre bien là une des limites de l'excercice du pouvoir...

Lee qui propose d'aileurs d'abroger l'ancien système des représentations par planète vu que tout ça c'est mort et propose une réprésentation par vaisseau. Bien vu, à voir ce qu'il va faire avec les cylons (bien que je maintienne qu'il n'ait pas d'autres choix sur le long terme que l'alliance).




Sinon, j'ai bien aimé bien la nouvelle intro de cet épisode. Et malgré la densité de l'épisode qui aurait mérité d'être traité en deux épisode je pense, je suis contente d'enfin comprendre le rôle et l'importance des Final Five, dont j'avoue que je pensais qu'ils servaient à pas grand chose jusque là

Kara maintenant, Kara qui a tant besoin d'être quelque chose....

Alors je trouve lourde la fausse subtilité d'approche de son cas et j'espère que la "révélation" n'est pas gardée pour la toute fin car là je commence à trouver ça pénible parce :

* kara est morte et revenu = résurrection cylon
* cela s'est produit sur la terre, où il ya le matériel de résurrection des FF, cylon
*kara ramène un viper qui fait la musique-cylon des FF


et "pour enfoncer encore le clou"
* kara brille comme les autres cylon-FF dans cet épisode
* et rooooo le N° 7, le skinjob "manquant", Daniel, était un artiste et Kara est peintre à ses heures perdues...


et je rappelle que Kara avait réussi à piloter un Raider Cylon...

Bref, pour moi tout cela ne mène qu'à une chose Kara = cylon,

Un peu, beaucoup, à moitié, etc, je m'en fiche, mais ça là je trouve que ça traine en longueur depuis le 411 qui me semblait clair!

D'autant que je crois pas que nous ayons une troisième race qui débarque d'ici la fin de la série! Si elle n'est pas humaine, elle est cylon ou d'ascendance, peu importe.






Et je salue au passage Katee Sackhoff qui est un actrice incroyable et qui depuis le début de la série nous livre une interprétation incroyable, extrêment riche et qui nous offre au passage un des plus beau personnage féminin du petit -et grand- écran, mais BSG nous en offre d'autres, Laura entre autre, j'y reviendrai ultérieurement.

Sinon pour une fois y a du symbolisme dans BSG lol ^^

- 12 colonies humaines + 1 perdue (cylon) = 13
- 12 modèles de cylons connus + 1 "perdu-e" = 13

Je clôturerai par cet assez énigmatique et prophétique tirade d'un Sam, mal barré au demeurant :


Saul, listen to me.
Saul, stay with the fleet. It's all starting to happen.
It's the miracle. Right here. It's a gift from the angels. Stay with the fleet!

Kara, make 'em stop! I stood up for you on demetrius!
You owe me! Kara!




Et mes questions en suspens après cet épisode :

- Kobol et les 13 colonies, si comme nous l'avons vu dans le 4.11, la 13éme colonie est cylon, cela suppose qu'humains et cylons vivaient ensemble plus ou moins harmonieusement sur Kobol : que s'est-il passé exactement, qu'est-ce qui a causé l'exode des 13 colonies ? Et quid d'un possible métissage entre les deux races datant de cette époque...car je ne vois pas comment il aurait pu être évité si tous vivaient ensemble sur Kobol !

- Que s'est-il passé sur Terre, comment a-t-elle été détruite ?

- quid du "deus ex machina" qui a/ont envoyé les visions de destruction de la terre aux FF et qui ont vraisemblablement récupéré Kara après sa mort et lui ont filé un beau viper avec la cylon-musique-magique dedans, idem d'où est sortie la musique-effet-madeleine qui a "réveillé" les FF.

- rien à voir mais j'aimerais bien en savoir plus sur les hybrides cylons. Sur cette question des hybrides, je me demande comment elles sont faites, d'autant qu'elles semblent prescientes.

- La prescience -et/ou la projection type Baltar/Six qui est toujours inexpliquée et qui "résoudrait" le coup des prophéties car plus besoin de radio ou de faire l'aller-retour dans ce cas. Et on retombe sur le fameux "deus ex machina" ( = prescience ou projection de ce type ??) de ma question précédente également... Pour Roslin et ces "visions", la prise de Chamalla me semble tout justifier...

- les skinjobs : comment naissent-ils ? Avec un corps à maturation ? Vieillissent-ils (je dirai que oui), quand un modèle est produit en plusieurs exemplaires : quid de sa personnalité de base... Est-il produit avec la copie du dernier "organic tranfert memory" du modèle ou pas ?

Je ne sais pas si ces points seront abordés, mais bon, il reste encore 5 épisodes, et j'aurai bien quelques éléments à défaut du tout...


A suivre, impatiemment..

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ketheriel
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 182
Localisation: Côte d'Azur
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 23 Fév 2009 - 11:46    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

Alors franchement l'épisode 4x16 est très insipide. Il ne se passe pas grand chose et une partie de l'histoire se concentre sur un pseudo triangle Saul, Ellen, Caprica. Amour, gloire et beauté merci bien. Ellen qui a pourtant récupéré les souvenirs de son autre vie cylon, réagit comme si ce n'était pas le cas...
La base quand même c'est qu'une autre vie, une autre personnalité.
Ces mesquineries sont inintéressantes, probable pour la Ellen ante cylon mais là c'est n'importe quoi.
Adama alcolo aussi c'est complètement décalé et ceci pour des raisons franchement peu claires voir incohérentes.

L'importance de la mort du bébé cylon est gâché par tout cela, mais il est aussi gâché par le fait que celui-ci arrive comme un cheveu sur la soupe en contradiction avec tous les efforts cylons sur la procréation.

Pour Gaius, il reprend son rôle de leader mais là  ce n'est plus une sorte de messie mais un chef plus pragmatique (j'adhère assez moyennement au développement de gaius depuis son procès...lui l'un des plus grands cerveaux des colonies dont on exploite pas les compétences...)

Le seul point appréciable de l'épisode est le :
"Mon grand père était une ponceuse" de Saul. Sinon c'est extrêmement limité comme épisode.

Au fait on se demande pourquoi John ne détruit pas la flotte puisque... apparemment c'est d'une simplicité désarmante de la trouver...
_________________
Mais moi qui suis pauvre et n'ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves.
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 23 Fév 2009 - 11:59    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica Répondre en citant

je mets mes premières impression qui recoupent un peu-beaucoup les tiennes Ketheriel^^

Shocked Et bien la capacité de la série à me surprendre est toujours grande et là encore, un épisode que je n'aurai pas imaginé.... d'autant que je rappelle : je ne regarde ni les bandes-annonces, ni ne lit les pitch...

On nage en plein drame conjugal et c'est aussi drôle que tragique ! Et lol je comprends de qui John tiens son sale caractère^^

Plus sérieusement, les cylons se montrent aussi humains, voir plus humains que les humains et le retour d'Ellen sur le Galactica (ça c'était prévisible et attendu) tourne autour de Saul, de ses sentiments pour Caprica et hop fini les grandes révélations : énorme quand même et quel contrepied...

Pendant ce temps le Galactia se fait hybrider et Gaius retourne auprès de sa fanbase et la 6 projection revient et fait mouche, par contre, me demande bien ce qu'a proposé Gaius à Bill, quelle révolution va avoir lieu ?? Confused

Tory = again et vive l'eugénisme chez les cylons qui souhaitent se barrer et laisser les humains et lorsque Saul rappelle les dernières paroles de Sam, Tory qui fait "oui mais là il ne dit plus rien" ... bref, bonjour la solidarité de la miss, comm d'hab et MDR  avec son plan de refaire un peuple cylon avec 5 FF dont 1 en état végétatif (même s'il se réveille on dirait à la fin de l'épisode) et 3 modèles skinjobs : ça va être chouette le résultat Laughing

Et puis pouf le bébé de Caprica meurt, et Ellen recouvre la raison on dirait.

parce que tout de même passé d'une Ellen tout en maitrise et sagesse dans l'épisode précédent à cette Ellen hystéro et jalouse, y compris de Bill :O_O: proche de l'ancienne d'ailleurs, et proche de JOhn, c'était le coup de massue...

D'autant que j'attendais plus d'envergure et de hauteur du personnage, comme Roslin en attend des FF : qu'ils aient une vision plus large, élevée une "big picture" de de tout ceci...

Ben c'est pas gagné

Sinon, je sais pas comment pas tout cela va finir, mais c'est très très mal barré, j'ai l'impression que tout coule et s'enfonce...

En tout les cas un épisode surprenant et déroutant, porté par un Saul de plus en plus magistral.

A oui, et rebelote avec l'amour qui permet aux cylons de tomber enceinte...

Sinon, j'avais pas fait gaffe, mais c'est vrai que Bill est particulièrement accroché à sa bouteille :frak, les joies de l'amour sont pas suffisante à priori *ixe-dé* , bon en plus elle est mourante sa dulcinée...lol

pour l'emplacement de la flotte, bah, on va dire, et ça se tiens que Ellen ayant recouvré la mémoire elle a filé les coordonnées de la Terre à Boomer une fois embarquée dans le raptor...

Je suis d'accord sur Gaius, le côté mystique a pris el pas sur le reste et du coup le génie qu'il ets sert plus à grand chose... mais bon, il est censé être le gardien de la nouvelle race à venir....mais dommage tout de même, oui

J'attends la conclusion de la série pour me prononcer définitivement, histoire de voir si tout cet épisode sert bien à quelque chose, ou s'il aurait pu être raccourci... Après j'avoue que le revirement d'Ellen et ses atermoiements sexuels et amoureux, c'est quand même pas des plus passionnant
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:14    Sujet du message: [Série US] Battlestar Galactica

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 815, 16, 17  >
Page 7 sur 17

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com