Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Bilan Saison 4
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 4 + Episodes Spéciaux 2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Clara Oswin Oswald
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 1 705
Localisation: Chez Jenna !
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 26 Fév 2014 - 18:23    Sujet du message: Bilan Saison 4 Répondre en citant

Oui je suis d'accord le duo Amy / Rory avait un humour assez sous entendue vraiment très drôle ^^
Alors que Donna c'est plus "brut" Mr. Green

Les deux sont cool, mais j'ai une petite préférence pour l'humour de Donna qui m'a parfois fait rire a gorge déployée !
_________________
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Mer 26 Fév 2014 - 18:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
the_doctor
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2014
Messages: 102
Localisation: France
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 27 Fév 2014 - 09:35    Sujet du message: Bilan Saison 4 Répondre en citant

Clara Oswin Oswald a écrit:
Oui je suis d'accord le duo Amy / Rory avait un humour assez sous entendue vraiment très drôle ^^
Alors que Donna c'est plus "brut" Mr. Green

Les deux sont cool, mais j'ai une petite préférence pour l'humour de Donna qui m'a parfois fait rire a gorge déployée !


Pareil,j'ai adoré aussi avec le 'clone' du docteur leur joute verbale.Pour l'instant dans la nouvelle série ,c'est Donna que je préfere.

Dans l'ancienne,je n'ai vu que sarah janes,peri,mel,et ace,je dirais Ace tiens.
_________________
Exterminate !
Revenir en haut
gael wright
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2013
Messages: 691
Localisation: Dans le tardis , autour d'un café avec le Docteur et Donna .
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 27 Fév 2014 - 22:30    Sujet du message: Bilan Saison 4 Répondre en citant

Je préfère l'humour de Donna également .
_________________
Salut , je suis le docteur ! ... Allons y !

Revenir en haut
Deuff
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2014
Messages: 33
Localisation: The Moon
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Fév 2014 - 10:38    Sujet du message: Bilan Saison 4 Répondre en citant

Donna incarne pour moi cet humour typiquement british qui m'a manqué tout le long des trois saisons Moffat... Trop "américanisés" à mon goût!
_________________
Revenir en haut
Infinity
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2016
Messages: 70
Féminin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 25 Juin 2016 - 20:49    Sujet du message: Bilan Saison 4 Répondre en citant

Ahhh la saison 4 ! Avec l'arrivée de la fabuleuse Donna ! Ou plutôt son retour. Elle est franche , spontanée et très très drôle.
J'ai absolument adoré la scène où elle et Ten se revoient et comunique avec des signes par les hublots. L'une des plus drôle de la série pour moi ( avec évidemment la fabuleuse scène de Detox de The Unicorn and the Wasp ).
Elle n'est pas amoureuse de Ten , ce qui facilite sa relation avec lui et crée une dynamique assez intéressante au duo.

Elle est également sensible , est souvent touchée par ce qu'elle voit ( l'esclavage Oods ) , par les gens ( comme la famille dans The Fires of Pompeii ) et même par les créatures dangereuses que Ten a noyé dans The Runnaway Bride. Elle est intelligente et a vite cerné le Docteur dès leur rencontre , un homme dangereux , qui a besoin de quelqu'un pour le ramener à la réalité souvent. Elle assume parfaitement ce rôle , n'hésite pas à lui dire ses 4 vérités , à réveiller son côté humain. Elle m'a impressionée quand elle l'a convaincu dans The Fires of Pompeii.

Mais les scénaristes furent particulièrement cruels avec elle. Elle a vu des choses et des côtés de Ten que les autres n'ont pas eu à supporter. Elle a souvent été mise en danger etle fait de lui avoir fait perdre ses souvenirs de cette période incroyable de sa vie , qui l'a fait changer ,était vraiment cruel. Sans compter que c'était ça ou la mort parce qu'elle est maintenant mi Time Lord. Le Docteur-Donna.

C'était absolument génial quand Ten ramenant Donna , prend en grippe sa mère pour lui demander d'arrêter de toujours rabaisser sa fille parce que celle ci en souffre finalement plus que ce qu'elle veut laisser paraitre.

J'ai adoré Donna. Et Catherine Tate fut absolument extraordinaire dans le rôle.

J'ai adoré cette saison qui , actuellement , est ma préférée. J'en ai aimé tous les épisodes ( surtout Midnight , Fires of Pompeii , The Unicorn and the Wasp, Silence in The Library qui introduit River de façon remarquable ) et adoré les épisodes spéciaux ( End of Time , Water of Mars ).

En parlant de End of Time , c'était phénoménal !
Un épisode sublimissime , avec la mort de Ten , la tournée d'adieux très belle , la fin de l'aire RTD , les Time Lord et aussi le retour du Master !
Ce retour nous en apprend beaucoup plus sur le Master , le pourquoi des 4 coups et leur relation est une fois de plus approfondie :
Le Docteur accepte pour la première fois de prendre une arme , s'oppose à son peuple , rien que pour le protéger et alors vient le moment où c'est au tour du Master de le protéger. Se sacrifie pour protéger Ten et se venger en même temps.
Ten est alors si heureux d'être en vie , jusqu'à la compréhension des 4 coups. Là je pense qu'en même temps que Ten , on en a pris un coup.

Mais finalement , mourir en se sacrifiant pour Wilfred ( si attachant ce grand père ) ça correspond si bien au personnage. Au côté altruiste de Ten. Lui qui , comme je l'ai cité plus haut , essaye de faire passer les autres un maximum avant lui. Tous ce qu'il dit à Wilf juste avant son sacrifice , sa colère logique pour maquiller sa grande tristesse , pour au final se sacrifier honorablement , j'ai trouvé ça très beau. Et durant son petit discours , Tennant est si touchant , avec un jeu parfait.
Ses adieux émouvants ,adieux aux personnages de RTD et sa " mort " prenant d'autant plus d'importance qu'il avait déclaré à Wilf , en craquant , qu'il avait peur de la mort et de sa nouvelle incarnation.

" Even if I change, it feels like dying. Everything I am dies. Some new man goes sauntering away...and I'm dead."

Sans compter le

" I don't want to go"

De plus, il était seul à sa mort. Ce qui ne s'était plus fait depuis très longtemps et j'ai trouvé ça tellement dûr. Laisser mourir Ten complètement seul quand on sait à quel point cette solitude le fait souffrir. Ils ont osé faire ça et je pense que ça a brisé le coeur de ses fans de le voir ainsi mourir seul alors qu'il avait en plus peur de la mort.
Ce qui fait qu'au départ j'ai eu du mal a accepter Eleven qui du coup était cet homme qui a pris sa place.

Concernant le Time Lord Victorious , on voit que la solitude a des effets néfastes sur Ten comme l'a noté Donna. Il se croit alors avoir des pouvoirs qu'il n'a pas. Se croyant au dessus de toutes lois , même celles du temps.

Par contre , concernant Journey's End , je ne sais pas quoi penser. J'ai vraiment aimé cet épisode super mais je ne sais pas quoi penser du Happy End inatendu pour Rose. Je veux dire que concrètement il n'était pas utile et détruit un peu l'impact émotionnel de la fin de Doomsday.
Et ce qui me gène au final c'est que seul Ten va souffrir. Son clone sera peut être heureux et Rose le sera maintenant. Mais au final se sera toujours Ten le seul à être seul alors qu'avant c'était une souffrance partagée.
Ten n'avait pas Rose , Rose n'avait pas Ten. Et on voit que ça lui fait quelque chose de voir son clone embrasser Rose.
Mais en même temps je ne suis pas contre. Surtout que cette fin nous permet d'avoir la confirmation de l'évolution de Ten grâce à Rose , qu'elle a été importante pour lui et l'a fait changé puisque comme je l'ai déjà écrit , le double qui ne l'a pas connu est cruel et froid , comme Ten avant ou quand il est seul. Donc a son contacte il évoluera comme Ten l'a fait.
_________________
Revenir en haut
Lecrivaindujour
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2013
Messages: 377
Localisation: Quelque part au fin fond d'une crevette géante
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mer 16 Mai 2018 - 13:36    Sujet du message: Bilan Saison 4 Répondre en citant

Bon bah du coup c'est bon, j'ai fini de revoir la période Russel T. Davies. On va parler d'abord de la saison 4, puis des épisodes spéciaux. Comme d'hab', petit coup de gueule sur l'exploitation française dont les sous-titres sont toujours aussi misérables, traduisant parfois trop littéralement (la "reality bomb" devient la "réalité-bombe"), parfois modifiant complètement la phrase ("Are you my mummy" devient "Vous savez ce que j'en pense"), voire ne traduisant pas du tout (j'ai trouvé pas mal de mots anglais laissés en anglais sans aucune raison), et sans oublier les nombreuses fautes de français. Cela dit, les épisodes spéciaux ont moins ce problème, ce qui n'est pas plus mal.

Saison 4 donc, pour commencer.

Une croisière autour de la Terre : Très sympathique épisode, aux personnages assez attachants et à la révélation assez bien sentie. Mais il y a un truc qui m'y gêne énormément : le fait que presque tous les personnages, censés être des extra-terrestres, soient des humains. Non seulement dans leur apparence physique, mais aussi dans leurs vêtements, dans leurs outils et même dans leur société, qui fonctionne exactement selon le même modèle que la nôtre, et on n'oubliera pas qu'ils ont tous presque tous des noms anglais. Alors la satyre sociale moi je veux bien, mais pas au détriment de la cohérence de l'univers, quoi. Ça me permet d'ailleurs de noter que le Docteur mentionne toujours six milliards d'humains dans ce qu'il protège, mais jamais les autres espèces vivant sur Terre, alors que si on se base sur d'autres épisodes, elles aussi vont accéder à l'intelligence d'ici quelques milliards d'années.

Le Retour de Donna Noble : Excellent épisode bien fichu et rythmé qui pose au passage la question de l'obésité et de comment on s'en sort (sous-entendu : ça disparaît pas tout seul si vous faites rien). Le duo Docteur/Donna fonctionne beaucoup mieux que ceux formés avec Rose puis Martha.

La Chute de Pompéi : Excellent épisode à nouveau, aidé par des personnages profonds et agréables, de beaux décors et effets spéciaux, d'un duo de personnages au top et d'un vrai questionnement sur le fait de devoir choisir entre deux mauvaises options.

Le Chant des Oods : Excellent épisode encore, toujours pour les mêmes raisons, avec une critique assez directe mais bien amenée de l'esclavage dit "moderne" (la sous-traitance dans des pays en voie de développement) et, plus subtile, de la manipulation politique (le cerveau contrôlé par un cercle électrique est assez parlant, mais il y a aussi l'idée que les gens connaissent la vérité sur les Oods mais préfèrent ne pas la voir).

A.T.M.O.S. : Très bon diptyque qui gère bien le sujet de la pollution et introduit de très jolis monstres en plus de développer Martha, dont le retour fait du bien au personnage. Le seul truc qui me gêne est qu'on ne prépare pas assez la partie sur les créations de l'école pour surdoués, ce qui rend l'arrivée de l'engin qui embrase l'atmosphère un peu sortie du chapeau.

La Fille du Docteur : Très bon épisode qui me fait me dire qu'il est bien dommage que le personnage de Jenny ne soit pas resté par la suite avec le Docteur. Bon par contre on y notera l'inutilité de Martha qui réussit juste à sacrifier son meilleur ami après avoir glissé dans un marécage, j'ai trouvé cette séquence un peu moyenne parce qu'elle annule un peu son évolution dans l'épisode précédent.

Agatha Christie mène l'enquête : Sympathique épisode malgré un côté très kitsch par moments, mais la reprise du schéma d'enquête à la Hercule Poirot et son intégration dans l'histoire étaient bien faites. Je trouve juste dommage qu'on ait pas eu droit à un vrai épisode historique pour une fois, avec un meurtrier humain. Ç'aurait été l'occasion.

Bibliothèque des Ombres : Un des meilleurs diptyques de toute la série encore et toujours signé par Steven Moffat, et les Vashta Nerada sont sans doute, avec les Anges Pleureurs et, plus tard, les Silences et l'Eau de Mars, les bestioles les plus effrayantes de la série. L'évolution qu'y connaît le personnage de Donna est intéressante, et bien sûr, l'introduction de River est géniale. Cela dit, je trouve la fin un peu forcée et limite glauque (quand elle couche ses enfants pas réels), je peux pas m'empêcher de chercher un sens philosophique à tout ça mais je ne le trouve pas.

Un passager de trop : Un bon épisode relativement gâché par plusieurs éléments : le fait que, dans le troisième acte, le comportement de Ciel rend le tout assez peu crédible (faut vraiment être débile pour pas voir que son comportement est suspect) ; le fait qu'on est sans doute des siècles voire des millénaires dans le futur et qu'on dirait que pas du tout, entre les divertissements tous ancrés dans le XXe siècle et ce putain de projecteur à diapositives. En outre, je regrette un peu que cet épisode n'ait pas juste été un épisode calme où les personnages font vraiment du tourisme, surtout quand il précède le triptyque final.

Le Choix de Donna : Très bon épisode aborde la thème de la valeur et des conséquences de nos actes (tout bête mais on est nombreux, je pense, à avoir fait des rencontres hasardeuses qui ont bouleversé notre vie, et qui n'auraient pas eu lieu si on n'avait pas fait le petit truc anodin qui y a conduit) et bien sûr les dérives d'une crise avec la montée des nationalismes. Et puis moi j'adore ce genre d'uchronies post-apocalyptiques, du coup j'étais aux anges. Par contre je suis un peu perdu concernant le naufrage du Titanic, qui était censé détruire toute la vie sur Terre et qui n'a fait qu'irradier le sud de la Grande-Bretagne.

La Terre volée / La Fin du voyage : Très bon final de saison qui nous sert un cross-over parfaitement géré et ramène en même temps tous les compagnons qu'on a bien aimés dans la période Russel T. Davies. Le traitement du personnage de Donna mais aussi de celui de Davros, et bien sûr celui du Docteur, étaient excellents. Le problème, c'est que la résolution se fait sur un quasi-Deus Ex Machina (Donna qui reçoit un choc électrique qui active son côté Seigneur du Temps et la fait atterrir COMME PAR HASARD devant un panneau de commandes qui permet COMME PAR HASARD de contrôler l'intégralité de la flotte Dalek) et ça minimise gravement l'impact de tout ce bordel (comme quoi, y'a pas que Moffat en showrunner pour foirer ce genre de chose). De même, il y a un manque d'explications sur le temps que les planètes ont passé dans la Cascade de la Méduse, vu que celles volées dans le présent n'ont dû rester que quelques heures, mais celles du passé et du futur ont dû disparaître bien plus longtemps vu qu'elles ont poussé les survivants à chercher un autre refuge. La fin de Rose, puis celle de Donna, puis celle de Jack, Mickey et Martha, étaient bien sûr très poignantes, et j'avoue être un peu triste que Donna n'ait pas eu la deuxième saison de développement qu'elle aurait largement méritée (et je suis à peu près certain que c'est dû au fait que Russel T. Davies voulait laisser le champ libre à Moffat lors de sa reprise de la série).

Bilan de la saison : Je l'aurais considérée comme la meilleure saison de la série s'il n'y avait pas cette queue de poisson scénaristique dans le dernier épisode. Du coup, je la mets à égalité avec la saison 3. Elle ne contient aucun mauvais épisode, et beaucoup d'entre eux sont même excellents, voire, pour certains, anthologiques. Donna a été la meilleure compagne du dixième Docteur et je maintiens qu'il est vraiment dommage qu'elle n'ait pas eu droit à une saison de développement supplémentaire avant son départ, surtout quand celui-ci est aussi triste.

On passe maintenant aux épisodes spéciaux.

Cyber Noël : Sympathique épisode qui arrive à bien gérer ses enjeux, et oui le Cyberking géant c'était un peu bizarre, mais après tout il y avait déjà eu une invasion de Cybermen dans les années 60, donc en soi, ce n'est pas très grave et les gens ne semblent visiblement pas les considérer comme des extra-terrestres. Les personnages sont tous assez agréables et il passe plutôt bien sans être démentiel, parce que je n'ai rien à y reprocher.

Planète Morte : Presque exactement la même chose. Sympathique épisode qui arrive à bien gérer ses enjeux avec des personnages globalement attachants et une allusion agréable au côté légendaire du Docteur. Seul petit défaut : on a vraiment l'impression que la mort des deux mouches extra-terrestres est là pour pas s'encombrer de sous-intrigues et ça a un aspect forcé, alors qu'on aurait juste pu les amener dans le bus pour que le Docteur les ramène ensuite sur leur planète d'origine.

La Conquête de Mars : Excellent épisode et sans doute l'un des plus effrayants et poignants de toute la nouvelle série. Le fait que le Docteur revienne à la fin pour modifier le temps et les sauver malgré tout était beau, et le discours d'Adelaïde sur le danger de posséder un pouvoir absolu l'est également. Malgré tout, je ne peux pas m'empêcher de me dire que j'ai du mal à voir en quoi c'était un point fixe vu que visiblement ça n'a eu aucune conséquence sur la réalité, et surtout, pourquoi le Docteur ne les sauve pas pour les amener tout simplement dans une autre époque avec le TARDIS pour ne pas créer de paradoxe.

La Prophétie de Noël : Un épisode final absolument incroyable dans lequel j'ai tout adoré, du retour des Seigneurs du Temps aux dilemmes intérieurs du Docteur, de la tournée d'adieu à la régénération, le traitement du Maître, j'ai tout adoré. C'est, avec Que tapent les tambours / Le Dernier Seigneur du Temps et L'Éternité devant soi / Le Docteur tombe le meilleur final de saison de toute la série (et comme par hasard, les trois sont des épisodes avec le Maître). L'un de ces rares épisodes qui m'ont fait verser une larme à un moment (en l'occurrence c'est la scène où la petite-fille de Joan dans La Famille de sang demande au Docteur si lui était heureux à la fin). Et bien sûr la scène de la régénération, qui est toujours aussi poignante. Un truc à redire cela dit : il y a toute une ambiguïté entre le fait que le Docteur va mourir et le fait qu'il va juste se régénérer, et qui est assez incohérente au final avec tout ce qu'il y a eu avant et tout ce qu'il y aura après : le Docteur ne peut pas tuer le Maître avec un simple pistolet vu que le Maître va a priori simplement se régénérer (même si les détails semblent indiquer qu'il ne peut pas), et ça vaut aussi pour Rassilon ; de même, le dixième Docteur dit qu'il a "vécu trop longtemps", or si l'on considère qu'il ne parle que pour son incarnation, il a seulement six ans, ce qui, en 906 ans de vie, n'est pas énorme.

Bilan des épisodes spéciaux : Au final, cette demi-saison (les épisodes durant une heure, on a à peu près la moitié du contenu d'une saison complète) était très sympathique et réussit même à avoir un fil rouge, fil rouge qui tourne exclusivement autour du Docteur. Chaque épisode arrive à se créer une identité qui lui est propre, et même si les deux premiers ne sont pas incroyables, les trois derniers atteignent une intensité rare dans la série.

Bilan du dixième Docteur : Je n'ai plus vraiment de Docteur préféré maintenant que j'ai revu toute la série, mais je dois bien avouer que j'ai adoré la période David Tennant. Après une saison 2 certes inégale, il a eu droit à deux saisons qui, encore aujourd'hui, sont mes préférées de toute la série. Les détails que j'ai à redire dessus, je les ai repérés après avoir regardé ces épisodes à plusieurs reprises, donc ils ne m'ont pas tant gêné que ça, même si un peu quand même. Sa psychologie et sa peur de la solitude en faisaient un personnage très attachant, et les scénarios de ses différentes saisons lui ont rendu justice.

Bilan de Russel T. Davies : C'est surtout à là que je voulais arriver. Et finalement, après re-visionnage, je continue à trouver que d'un point de vue purement scénaristique, la période RTD était meilleure que la période Moffat, parce que les quelques défauts de ses intrigues restaient suffisamment petits pour qu'on ne les voie pas trop, et parce qu'il nous a apporté beaucoup d'épisodes incroyables. Néanmoins ça ne la rend pas parfaite, et la série n'a pas tant faibli non plus après son départ, principalement parce que son successeur restait quand même paradoxalement celui qui avait offert à la période RTD la plupart de ses meilleurs épisodes. Mais à l'aube de la période Chris Chibnall, j'espère vraiment que ce dernier apportera son style personnel à la série tout en étant capable de ne pas faire les mêmes erreurs, parfois anecdotiques mais parfois grosses (surtout dans le cas de Moffat) de ses deux prédécesseurs.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Hassan
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2010
Messages: 743
Localisation: Suisse
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 17 Mai 2018 - 07:12    Sujet du message: Bilan Saison 4 Répondre en citant

A mon avis, si l'on voit mieux les problèmes d'écritures récurrents de Moffat en comparaison avec la période RTD c'est à cause de l'aspect très ambitieux de Moffat. Lorsqu'il est showrunner il essaie de créer des intrigues compliquées qui se développent sur plusieurs épisodes avec, à chaque fois, l'idée qu'une menace importante est en train de se constituer qui pourrait mettre en danger tout l'univers. Or, l'intrigue fait souvent pétard mouillé alors que finalement le Docteur s'en sort sans soucis avec un petit deus ex machina.
_________________
Don't drop the banana!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:35    Sujet du message: Bilan Saison 4

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> Saison 4 + Episodes Spéciaux 2009 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com