Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> La Série
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
AvaWho!
[LINDA's Member]

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2010
Messages: 222
Localisation: Corse
Féminin Lion (24juil-23aoû) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 15 Jan 2011 - 22:43    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

Je me pose une question. Dans A Christmas Carol
est-ce que ce n'est pas un paradoxe quand Kazran se rencontre lui-même enfant?


merci de mettre les balises pour les éléments spoilers.


_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Jan 2011 - 22:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Emma.Holmes
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2010
Messages: 9
Localisation: Rouen
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 16 Jan 2011 - 10:34    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

Je me suis posé la même question xD
S'il se rencontre lui même, normalement il ne s'affecte que lui même. Mais compte tenu du fait que grâce à ça il sauve des gens peut être que ce n'est pas si dangereux si ? =/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mamane
[En Rehab' avec John Hart]

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2010
Messages: 267
Féminin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 16 Jan 2011 - 12:11    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

On en avait déjà parlé dans le sujet "A Christmas Carol" justement :


C'est en effet un paradoxe qui va à l'encontre du Blinovitch Limitation Effect (c'est une décharge d'énergie négative qui se produit quand quelqu'un se croise sur sa propre time-line à l'exception néanmoins des Timelords s'ils se croisent sous une autre incarnation.)

Après peut-être aurons-nous des explications plus tard (est ce que cet effet existe encore dans un Univers remis à zéro par le Pandorica ?) mais pour le moment en effet il y a un paradoxe.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elrique
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 153

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011 - 23:13    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

C'est au cas où du monde passerait encore par là...

Comme on l'explique dans un autre topic avec Ricardo, il y a fort à parier que "Moffat" utilise des time-lines paralèles qui sont en fait, de leur vrai nom, des "multivers".
Dans ces cas-là, il n'y a plus aucun danger.
C'est le cas de 95% des histoires de SF sur les voyage dans le temps.
Ricardo le démontre avec le "paradoxe du grand-père" en y introduisant, par logique, des univers parallèles en plus de notre univers observable et qui devient une "boucle temporelle".
Je pense que c'est comme ça que "Moffat" casse certains codes des paradoxes de l'univers du doctor who (Effet Limitation Blinovitch).
Je dis "par logique" car le paradoxe du grand-père veut qu'on se pose la question sur la problématique du voyage dans le temps retrograde : Un voyageur va dans le passé et rencontre son grand-père et le tue avant qu'il ait des enfant. Et avec la démonstration de Ricardo, on peut voire que cela n'affecte en rien l'histoire de notre temps (ou de celui du voyageur).

Ricardo dit :
Citation:
D'abord, les "boucles temporelles" ne créaient pas des paradoxes, elles les résolvent.
Un paradoxe temporel, c'est par exemple quand un homme remonte dans le temps pour tuer son père : quand tu repasses le "film" plusieurs fois, tu vois qu'il y a plusieurs versions :
* L'homme remonte le temps et tue son père
* Son père étant mort, l'homme ne naît pas
* L'homme ne naissant pas, il ne remonte pas dans le temps tuer son père
* Son père n'étant pas mort, il donne naissance à l'homme
* L'homme peut donc remonter le temps et tuer son père

Dans une boucle temporelle à la Moffat (mais aussi dans Harry Potter), il n'y a qu'une seule version du "film" même si on le rejoue plusieurs fois donc les paradoxes sont impossibles.


Donc, dans ces cas-là, "Moffat" peut faire en sorte que le personnage se rencontre lui-même.
_________________
Revenir en haut
Makko
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2010
Messages: 785
Localisation: Quelque part dans le Temps ;)
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 26 Avr 2011 - 00:40    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

certes, mais comme je l'ai déjà dis dans le topic des spoliers, il ne faut pas oublier la lecture façon "Universal War One" a propos des paradoxes temporels.
pour ceux qui connaissent la BD, je vais donner comme exemple l'élément central de cette histoire: la mort de John Baltimore, alias Balti:

- Après avoir "voler" un chasseur et entendu les conseils de Kalish, Balti entre dans le Mur et y reste 5min mais de son point de vue, 3 jours se sont écoulés. il revient avec un autre vaisseau et criblé comme une passoire et meurt dans les bras de Mario...
- 3 jours plus tard, Lors de l'explosion de la station Wormhole de Uranus, l'escadron Purgatory remonte le temps, arrive a la station intacte et vient en aide a Balti qui se dirige vers eux avec son chasseur... et là, premier paradoxe: Balti est sauvé par ses amis, il est donc vivant
- OR, il comprend que l'Histoire a été modifié par ses amis car il etait censé etre capturé et aurait réussi a s'evader en volant un vaisseau ennemi, non sans avoir été mortellement touché... et là, second paradoxe: il comprend qu'il est censé etre mort!
- Accablé en plus par les théories sur le paradoxe temporel et pensant que si il vit toujours, l'Univers sera détruit, courageusement Balti entre dans un couloir protégé par des rayons lasers automatiques et se fait canarder par les mêmes rayons. Kalish ayant assisté a la scène l'aide a parfaire le continuum espace temps en l'installant a bord d'un vaisseau pour qu'il puisse sortir du mur et rencontrer Mario, tout en comprenant la sinistre vérité: Balti est mort par leurs fautes et aurait vraiment pu être sauvé.

et c'est LA qu'on comprend le fin mot de l'Histoire: il n'y a jamais eu de paradoxe temporel, l'Univers ne se serait jamais effondré et Balti aurait pu rester en vie. Mais, poussés par le fait que ses amis lui ont faits part de sa mort ait accentué sa culpabilité de potentiellement causé la fin des Temps , Balti s'est senti "obligé" de rééquilibrer la balance temporelle... faussement.


peut etre que, ce coup ci, l'astronaute, le Docteur, les Silence, ses compagnons sont entrainés dans un continuum espace Temps qui engloberait déjà tout ces événements pour en sortir un Tout dès que toutes les pièces du puzzle seront réunies...
Apres tout, dans UW1,
on comprend dans le dernier tome que la destruction de la Terre aurait pu être évité SI on aurait su que son principal responsable n'était autre que Mario dans une version plus vieille, du fait de son retour dans le Passé...Mais par la même, la Terre DOIT être détruite pour pouvoir trouver la solution pour arrêter cette guerre, a savoir la téléportation instantanée et temporelle...


voila voila Smile
_________________
Allons Y!!! ^_^
Revenir en haut
Elrique
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 153

MessagePosté le: Mar 26 Avr 2011 - 02:16    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

Tout à fait, Makko, mais comme je l'avais dit, je n'ai lu que 2 BD "UW1" il y a 4 ou 5 ans donc il était logique que je te laisse en parler. ;-)
Sinon, je n'aurai fait que relater "UW1" de Wikipedia.

Effectivement, je pense que des scénaristes comme "Moffat" doivent connaitre et s'inspirer de toute la SF en général pour faire de la cohérence dans leurs histoires. Je suis même sur qu'il connait et peu s'inspirer de "Valérian et Laureline" (de "Jean-Claude Mézières") qui sont des agents spatio-temporels et qui inspirent encore beaucoup de scénaristes américains.
_________________
Revenir en haut
Dystopia
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 156
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Mai 2011 - 12:29    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

Mamane a écrit:
On en avait déjà parlé dans le sujet "A Christmas Carol" justement :

{{{Vous devez répondre à ce sujet pour voir la partie cachée}}}


Encore une fois : Non, cela ne va pas à l'encontre du blinovitch limitation effect. C'est expliqué sur le topic de A Christmas Carol. Pour faire bref, le doctor croise les times-streams, et donc le BLE ne s'applique plus.
_________________
"Poetry is what gets lost in translation."
Robert Frost
Revenir en haut
Alucard68
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2009
Messages: 83
Localisation: Colmar
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Sam 7 Mai 2011 - 08:15    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

Je crois pas qu'on puisse parler de multiverse dans le cas du Docteur et Kazran, dans les anciennes saison surtout quand Rose se retrouve sur la terre parallèle le Doctor dit que la Tardis n'a pas/plus la capacité de voyager à travers les dimensions. Le paradoxe ne se produit pas en fait car quand Kazran jeune adulte comprend la dure réalité du chiffre de la cellule cryogénique de sa bien aimée et rejète tout sentiment et redevient le Kazran "d'origine" sans coeur allant jusqu'a refoulerce qu'il à vécu et donc ne change pas son comprortement jusqu à la première rencontre avec le Docteur. Donc la line du temps à été rétablie pour cette période, la rencontre avec le jeune et vieux Kazran n'est finalement pas dangereuse, le Docteur à bien compris que quelque chose avait fait redevenir Kazran aigri et rétabli l'ordre temporel. Partant même du principe que Kazran jeune adulte profite complétement de sa bien aimée lors de sa mort il serait redevient inconsolable et reprend sa vie aigrie. Dans Turn Left le Docteur explique que le temps réadapte les évèments pour rester dans la continuité des points fixes puisque chaque actions qui ménent aux points fixes sont à maintenir mais le reste semble pouvoir être modifié.
Revenir en haut
Makko
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2010
Messages: 785
Localisation: Quelque part dans le Temps ;)
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 7 Mai 2011 - 09:01    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

Elrique a écrit:
Je suis même sur qu'il connait et peu s'inspirer de "Valérian et Laureline" (de "Jean-Claude Mézières") qui sont des agents spatio-temporels

Là, par contre, c'est le concept même de paradoxe temporel qui est démontré Smile
quand la Terre de Galaxity a été effacée du Temps de de l'espace quand le cataclysme de 1986 qui devait aboutir a sa création dans le futur a été empêché, Valerian a été lui même effacé du Temps, son "monde" n'existant plus... c'est Laureline qui a été demandé auprès des "faux dieux" que Valerian soit "réintégré" dans le cours normal du Temps, ainsi que son vaisseau spatio-temporel


au fait... avez vous remarqué, dans l'adaptation animée, que le "Tempus Fugit" est peint en bleu... comme une certaine cabine téléphonique? :p
_________________
Allons Y!!! ^_^
Revenir en haut
Elrique
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 153

MessagePosté le: Sam 7 Mai 2011 - 15:36    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

Makko a écrit:
Elrique a écrit:
Je suis même sur qu'il connait et peu s'inspirer de "Valérian et Laureline" (de "Jean-Claude Mézières") qui sont des agents spatio-temporels

Là, par contre, c'est le concept même de paradoxe temporel qui est démontré Smile
{{{moment clé de Valerian}}}

au fait... avez vous remarqué, dans l'adaptation animée, que le "Tempus Fugit" est peint en bleu... comme une certaine cabine téléphonique? :p


Tout à fait, je te l'accorde volontiers... mais là j'en parlais plus d'un point de vue général des scénarios de la SF et du DW mais ce n'était qu'une supposition. La seule chose que j'ai comprise et que j'y crois est que cette auteur a beaucoup inspiré Georges Lucas pour son "Star Wars" (mais pas pour les voyages temporelles, plus pour les décors, personnages et des vaisseaux).
Mais dans cette série de BD, je trouve qu'il y a presque tous les cas de figures du voyages temporelles, c'est pour ça que j'y pensais pour "Moffat", trouvant qu'il aimait nous emmener dans plusieurs directions de ses histoires du DW.
Je pense surtout que "Moffat" se servira de tous scénarios possibles et imaginables pour arranger chacune de ses histoires, et pour notre plus grand bonheur, quitte à casser les "codes" habituelles de l'univers de DW.
_________________
Revenir en haut
Makko
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2010
Messages: 785
Localisation: Quelque part dans le Temps ;)
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 7 Mai 2011 - 16:27    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

ça je le l'accorde, on a un vrai cours de causalité temporelle a force :p
_________________
Allons Y!!! ^_^
Revenir en haut
KBinturong
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2011
Messages: 3
Localisation: Angers
Féminin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 8 Mai 2011 - 18:12    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

Ma vision des choses est la suivante :

Les points fixes, c'est pas forcement des points cruciaux de l'histoire. D'où la différence entre le sauvetage d'une vie qui chamboule tout et celui d'une autre qui change rien. Et c'est aussi pour ça, à mon avis, que le fait d'avoir enlever les fonctions de prime minister à harriet jones ne modifie pas de point fixe.

Il n'y a pas de différence entre le passé et le futur puisque le docteur traverse le temps dans un sens dans l'autre, la différence entre les deux n'a de sens que si on a une définition du présent. Pour moi le docteur n'a pas de présent.

Avec les allers et venus du docteur dans le cours du temps, l'histoire a du être réécrite des milliards de fois.

La connaissance du futurs, du passé par le docteur à mon avis ne prends pas en compte ses futurs interventions. Selon moi, le docteur a son propre "temps" qui n'arrête pas de s'entrecroiser avec celui du reste du monde. Il peut voir le futur et le passé du monde, mais uniquement son passé et pas son futur. Le docteur n'étant pas le seul à voyager à travers le temps et les dimensions, les événements lié à ces voyages (dont ceux des daleks), il ne les connait pas.

Exemple pour l'histoire de ma théorie des deux temps :
On a plusieurs épisodes où le docteur rencontre face de boe, il le voit alors comme la légende de celui qui a vécu des milliards d'année, mais il ne sait jamais qui il est. C'est seulement dans un des épisodes après (donc le futur du docteur) qu'en parlant avec jack H, il comprends que face de boe c'est Jack Harkness. Les épisodes om on voit fasse de boe, à ce moment là sont donc le passé du docteur mais le futur de Jack H.


On pourrait dire qu'il ne connait que les points fixes, mais il y a un épisode où david tennant visionne toutes les conséquences sur l'histoire de son acte. Cela veut dire qu'il a aussi accès aux détails.

La notion de point fixe est montré à nouveau dans l'épisode de mars où la capitaine de la station meurt quoi que fasse le docteur.
Revenir en haut
alienalien
[Centurion solitaire]

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mai 2011
Messages: 50
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 13 Mai 2011 - 09:24    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

bonjour à tous!

je suis nouvelle et sur ce forum et dans le whoniverse Smile je suis vraiment tombée sous le charme de cette série so british mais bref la n'est pas la question...
j'en suis a la saison 4 épisode 3 et il y a une question que me turlupine; comment ça se fait que le docteur ne peut pas retourner sur Gallifrey? Je veux dire bien avant qu'elle ne soit détruite. C'est parce qu'il ne peut pas ou qu'il ne veut pas?
Parce que ce n'est pas parce qu'une planète meure qu'on ne peut pas retourner dans son passé (prouvé par l'épisode 2 de la saison 1, avec la destruction de la terre)...vous pensez qu'il ne veut pas, que émotionnellement ce serait trop dur?
ou est ce un problème de paradoxe temporel etc?

bref voila ma question, par contre souvenez vous que j'en suis qu'a la saison 4 au début donc si ça se trouve j'aurais ma réponse plus tard dans la série... hum sinon j'espère que je poste bien au bon endroit parce que étant novice des forums en général et de celui ci en particulier je suis un peu perdue^^
_________________


Revenir en haut
Elrique
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 153

MessagePosté le: Ven 13 Mai 2011 - 10:32    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

Voici un point de vue intéressant d'un des membres de ce forum en rapport avec ta question :
Morbus a écrit:
Je vais dire des trucs pas canon, mais qui en même temps sont logiques par rapport à la série télé je trouve. D'après certains romans et tout, Gallifrey, par la barrière de transduction, est dans une sorte d'univers de poche, dont le Temps s'écoule aussi en parallèle du nôtre mais en est indépendant. C'est à dire que si l'histoire de l'Univers normal change, cela ne change pas celle de Gallifrey pour autant. La planète est en "grâce temporelle", ce qui fait qu'on ne peut pas voyager dans le temps à l'intérieur de la bulle qu'elle forme (en principe), ni en altérer l'histoire ou y entrer que ce soit par l'espace normal ou par le Vortex (par un vaisseau temporel quoi). Et les TARDISes sont aussi en grâce temporelle, comme Gallifrey, d'ailleurs une des Lois du Temps était le Protocole de Linéarité : interdit d'aller dans le passé et le futur de Gallifrey, et de rencontrer des Time Lords pas de ton époque, ou avant que eux t'aient rencontré de leur point de vue (le Docteur a pas le droit de croiser le Maître plus jeune), et les TARDISes sont programmés pour respecter ces lois naturellement, même si leur maître leur fait parfois transgresser, donc le Docteur peut pas croiser Gallifrey ou les Time Lords d'avant ou pendant la Guerre du Temps (surtout que la Guerre du Temps a été complètement verrouillée, seul Rassilon en se connectant au passé de Gallifrey et en accédant au Maître enfant, et Caan via une anomalie temporelle ont réussi. )

Exemple : Gallifrey a été en guerre contre les Charons (je cite pas les Sontarans ou les Racnoss parce que c'est à part) dans l'Univers normal. Les Charons arrivent à traverser la barrière de transduction (pas à la lever, à la traverser), et font une attaque sur Gallifrey. Même si après, les Charons sont totalement effacés de l'histoire de l'Univers normal, celle de Gallifrey est pas affectée, ce qui fait que l'invasion aura quand même eu lieu dans le passé de la planète.

J'imagine que si on croise jamais les Time Lords et que le Docteur a l'impression qu'ils ont disparu, c'est peut être tout simplement parce que le Protocole de Linéarité fait qu'il est lié à Gallifrey même après sa disparition, et que les zones qu'il visite sont liées à Gallifrey (comme pour tout Time Lord), à l'époque de Gallifrey où elle a été détruite, ce qui fait que c'est une zone sans Time Lords. Ce qui fait que dans ces points, personne ne garde les Lois du Temps, que les Reapers se pointent en cas de paradoxe, et que le temps peut y être réécrit à volonté, cela dit, si on touche aux points fixes c'est nocif apparemment.

Donc oui c'est pas canon, je sais^^ mais en même temps c'est le plus logique quand même
Cool
On pourra rajouter aussi qu'il peut y avoir également une volonté de passer son temps avec les terriens et sur terre... il affectionne tout particulièrement la race terrienne et sa Terre.
Et à l'origine de tout ça, le fait qu'il n'aille que sur terre et pas ailleurs, c'est comme l'histoire du TARDIS défectueux qui reste qu'en boite bleue... un manque de moyen de la part de la prod (on parle des années 60, bien sur).
_________________
Revenir en haut
KBinturong
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2011
Messages: 3
Localisation: Angers
Féminin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 13 Mai 2011 - 10:51    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels... Répondre en citant

Merci pour ces infos, il y a certains détails dont je me doutais pas ! De ce que j'avais compris, tous les maîtres du temps sauf le docteur et le maitre sont enfermé dans la guerre du temps, donc qu'on ne peux pas y retourner. J'avais aussi compris que gallifrey existe toujours mais enfermé et que le docteur ne peux plus y aller. Je ne sais pas si c'est juste...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:08    Sujet du message: Voyages dans le Temps et autres paradoxes temporels...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Doctor Who -> La Série Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 6 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com