Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
cynthia18
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2008
Messages: 306
Localisation: Accueil des nouveaux membres de CARV ODTD et ses variantes
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 7 Jan 2009 - 13:19    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Monde Parallèle

Spoiler saison 4 post Journey's end

Auteur: cynthia18
disclaimer: Doctor Who est une propriété de la BBC, ainsi que tous les personnages et autre appellations
Spoiler: Saison 4

Rose est à nouveau dans le monde parallèle, mais elle n'est plus seule, le nouveau Docteur est aussi là, seulement c'est dure pour elle de l'accepter il leur faudra du temps pour retrouver ce qu'ils ont perdu.






Ce n'est pas mon Docteur



Dans la maison de Pete Tyler

Le Docteur était assis seul dans le salon, Rose était accroupie près de la fenêtre, elle n'avait rien dit depuis que Pete était venu les chercher en Norvège.
-Chérie, ne veux-tu pas manger quelque chose?, lui demanda Jackie.
-Non, merci maman je n'ai pas faim.
Elle se leva et parti en direction de la porte d'entrée.
-Où vas-tu?, lui demanda le Docteur.
-Dehors, j'ai besoin de prendre l'air, puis en disant cela elle sorti en courant jusqu'au bout de la cour où elle s'arrêta enfin et fondit en larmes.

-Mais qu'est-ce qu'il lui prend? demanda Pete. Elle n'a rien dit depuis au moins trois heures.
Jackie ne savait pas quoi dire, pour elle ce que le Docteur, son Docteur lui avait offert était le plus beau cadeau du monde, il lui avait offert la possibilité de vivre une vie heureuse avec l'homme qu'elle aimait, enfin une copie de l'homme qu'elle aimait.
L'autre Docteur ne disait toujours rien, il comprenait très bien ce que Rose pouvait ressentir, il n'était pas le Docteur avec qui elle avait vécu tant de chose même si dans son esprit à lui il en avait des souvenirs comme s'il l'avait vécu.

-Il faut lui laisser du temps, dit enfin Jackie, il faut qu'elle se fasse à l'idée, je suis désolé Docteur mais je pense que ce sera difficile pour elle de s'ouvrir à vous et de vous accepter.

Rose continuait de marcher, quand soudain elle se retrouva à l'endroit exact où le Tardis avait une fois atterrit par accident, c'était il y a si longtemps. Elle repensa à lui, son Docteur à elle, elle ne comprenait pas pourquoi il l'avait abandonnée, elle aurait pu rester avec lui, tout ce temps où elle a essayer de revenir dans l'autre monde et maintenant elle était nouveau prisonnière. Mais s'il lui avait demandé de rester avec lui, elle aurai dû abandonner sa famille et ses amis pour toujours et son frère encore si jeune, elle ne l'aurai même pas vu grandir. Peut-être était-ce mieux ainsi.

De retour dans la maison de Pete.

-Je vais partir, dit le Docteur.
-Ah bon et où comptez vous aller? demanda Jackie
Elle avait raison, dans ce monde il n'avait plus le Tardis, du moins par pour le moment, il fallait du temps pour cultiver un nouveau Tardis, et même quand il sera près qu'est-ce qu'il fera? Il continuera de voyager seul. Mais le pourra-t-il? Pourra-t-il continuer à mener cette vie là alors que la femme qu'il aime vit dans le même monde que lui mais ne veux pas de lui?
-Je vais me trouver un hôtel, oh non je vais avoir besoin d'argent, je ne me suis jamais soucié de ça auparavant.
-Je peux vous prêter de l'argent pour une chambre d'hôtel si vous voulez, lui proposa Pete.
Le Docteur n'aimait pas cette situation mais il accepta l'argent de Pete et parti.

Rose était maintenant dans son bureau de Torchwood, elle en avait fait du chemin, elle était vice présidente de l'institut et avait beaucoup aidé à son développement. Le travail avait été son refuge durant les deux dernières années mais maintenant que tout était fini plus rien ne pouvait la consoler, plus de moyen de retourner en arrière.
Jake entra dans son bureau et paru surpris de la voir travailler si tard.
-Rose, qu'est-ce que tu fais ici? Je pensai ne jamais te revoir.
Rose le regarda et éclata en sanglots.
-Eh qu'est-ce qu'il t'arrive?
-C'est fini Jake, je ne le reverrai plus jamais, non plus jamais.
-Mais pourquoi est-ce que tu est revenu, tu ne l'as pas trouvé?
-Si.
Elle lui raconta alors les événements de ces deux derniers jours, de ses retrouvailles avec le Docteur jusqu'au moment des adieux en Norvège.
Quand elle eu fini son récit, Jake reprit la parole.
-Mais si je comprend bien, il ne t'a pas entièrement abandonné.
-Ce n'est pas mon Docteur, Jake le Seigneur du Temps que j'aime est encore dans l'autre monde et je ne pourrai jamais le revoir!
-Oui, j'ai bien compris, mais Rose tu m'as dit que ce Docteur est née de l'autre, donc est-ce que ça ne veux pas dire qu'il est une partie de lui et ensuite tu m'as dit que tu l'as embrassé tout en sachant qu'il n'était pas le Docteur, même si ce n'est pas la même personne je pense qu'il est une partie du Docteur, de ton Docteur.
Rose ne savait plus quoi penser, Jake avait raison elle l'avait embrassé parce qu'il lui avait dit les mots qu'elle attendait. Il était en tout point pareil à l'exception qu'il était en partie humain, maintenant elle pourrai avoir la vie qu'elle avait toujours voulut avec le Docteur.
Il fallait qu'elle lui laisse une chance.
-Tu as raison Jake, j'ai été stupide, ce n'est pas moi ça, je ne suis pas une pleurnicharde je suis bien plus forte que ça, je dois lui laisser une chance.
-Je préfère ça, la je reconnais mon boss!
-Tais-toi.
-Désolé.
-Bon je ferai bien de retourner chez Pete.




Reviens



Rose était de retour à la maison, Jackie lui annonça que le Docteur était parti dormir à l'hôtel.
-Mais il ne vous a pas dit dans quel hôtel il allait?
-Non, il est juste parti après que Pete lui ai prêté de l'argent.
Rose tentait de réfléchir, mais où pouvait-il bien être? Et elle s'en voulait, c'était sa faute après tout s'il était parti.
-Je vais essayer de le retrouver.
-Quoi maintenant? Mais chérie la nuit tombe, tu ne comptes tout de même pas faire tous les hôtels jusqu'à ce que tu le retrouve!
-Et pourquoi pas? C'est à cause de moi qu'il est parti! Tu ne peux pas comprendre maman ! Je ne veux pas aussi perdre ce Docteur, il est tout ce qui me reste.
Et elle sorti de la maison en claquant la porte.
Dans la rue, elle essayait de réfléchir, où est-il?

Dans un hôtel au Nord de Londres.
Le Docteur ne s'était jamais senti aussi seul, et pourtant il en avait connu des voyages solitaire, il en avait vécu des adieux au cours de sa longue vie, bien que ce n'était pas vraiment sa vie à lui. Il repensa à Rose et se demandai où elle pouvait bien être en ce moment et ce qu'elle était en train de faire. Il se demandait si elle allai l'accepter un jour ou s'il devrai vivre seul,car personne ne pourra jamais remplacer sa rose.

Quelque part au sud de Londres.
Rose arpentait les rue jusqu'à ce qu'elle trouve un premier hôtel, elle entra et demanda à la réception s'il y avait quelqu'un du nom de John Smith dans l'hôtel. Elle avait supposé qu'il avait utilisé ce nom, mais rien ne le garantissait, il aurai pu prendre n'importe quel nom.
La réceptionniste lui dit qu'il n'y avait personne de ce nom enregistré parmi les clients.
Rose sorti dépitée, mais elle n'avait pas l'intention d'abandonner, c'était ce que le Docteur lui avait appris, ne jamais laisser tomber.
Pourtant au bout du dixième hôtel, elle commençait à être découragée, il était presque deux heures du matin et elle tombait de fatigue.
Elle décida de rentrer à son appartement, elle continuerai ses recherches le lendemain, elle n'avait qu'à prendre une journée de congé.
Elle repassa devant l'endroit où le Tardis avait atterrit, détourna le regard et continua sa route.

L'hôtel au Nord de Londres
Le Docteur ne parvenait pas à s'endormir, maintenant il s'en voulait d'avoir réagit ainsi, d'être parti sans dire où il allai, qu'avait dû penser Rose? De toute façon il était presque sûr qu'elle non plus n'était pas rentrée, elle ne savait peut-être même pas qu'il était parti, ou bien c'était ce quelle voulait et qu'il ne la reverrai plus. A cette pensée, il eut les larmes aux yeux.
Il y avait un téléphone dans sa chambre, il se demandait s'il devait appeler, il avait demander le numéro de Pete avant de partir.
Mais de toute façon, il était bien trop tard pour appeler, il risquait de réveiller la famille Tyler, et Tony n'apprécierait certainement pas d'être réveillé à trois heure du matin, ni Jackie d'ailleurs elle serait furieuse, a cette pensée le Docteur eut un sourire.

Rose était rentrée, elle ne se souvenait pas avoir laisser un tel désordre avant de partir, elle commença à ranger un petit peu puis s'interrompit, elle était trop fatiguée, elle préféra aller se coucher tout habillée.
Elle pensa à ce qui s'était passé dans la journée, les adieux avec Mickey, et puis le retour en Norvège, la dernière fois qu'elle a vu son Docteur. Elle repensa à ce qu'il lui avait dit :
"Il a besoin de toi, et ça c'est vraiment moi"
Elle repensa aussi à ce qu'il lui avait dit quand elle lui avait demandé quelle était la fin de la phrase qu'il avait commencé en disant son nom, il n'avait pas pu lui dire, et l'autre lui avait murmuré
"Moi aussi je t'aime Rose"
Elle repensa à ces mots et au baiser, ce pur moment de bonheur qu'elle avait ressenti l'espace d'un instant...
Et maintenant, elle était seule...
"Reviens, je t'en prie reviens."




Où es-tu?



Dans l'appartement de Rose
Rose n'avait pas fermer l'œil de la nuit, ne cessant de se demander où le Docteur pouvait bien être. Elle se prépara pour partir continuer à faire la tournée de tous les hôtels qu'elle trouverai. Elle téléphona à Pete, qui était aussi son patron à Torchwood, pour le prévenir qu'elle ne viendrai pas travailler aujourd'hui.
Elle décida de d'abord passer chez ses parents pour voir si le Docteur ne serait pas revenu.
-Non ma chérie il n'est pas là,lui avait dit Jackie qui était en train de donner son petit déjeuner à Tonny. Mais je crois que Pete lui a donné des numéros de téléphone avant qu'il ne parte au cas où il voudrai te joindre.
-Ah bon et où est Pete?
-Il est parti travailler plus tôt ce matin.
-bon ben je vais aller le voir alors, bonne journée.
-Chérie, ne t'en fais pas je suis sûr qu'il va bien et qu'il reviendra.
Rose ne répondit pas, mais elle espérait que sa mère avait raison.

Au Nord de Londres
Le Docteur n'avait pas réussi à dormir, il se demandait bien ce qu'il allait bien pouvoir faire.

"Si vous voulez la voir, elle travaille en tant que vice présidente de Torchwood, ou plutôt essayez de l'appeler, voilà son numéro de portable."
Il se rappela ce que Pete lui avait dit avant qu'il ne quitte leur maison. Mais il ne l'avait pas appelé, il n'avait pas osé.
Peut-être qu'il irait à Torchwood aujourd'hui, pour essayer de la voir.
Malgré le fait qu'elle lui manquait, il n'avait pas pu s'empêcher d'éprouver une grande fierté en apprenant que Rose était vice-présidente à Torchwood, elle en avait fait du chemin depuis qu'il l'avait rencontré alors qu'elle travaillait dans un magasin de vêtement.


Rose était de retour à Torchwood, elle entra dans le bureau de Pete.
-Bonjour Rose, je suis surpris de te voir ici, tu n'as pas pris libre aujourd'hui?
-Si, mais maman m'a dit que tu avait donné des numéros de téléphone au Docteur avant qu'il ne parte, c'est vrai?
-Oui, ton portable et puis le notre à la maison, je lui ai aussi dit où tu travaillait, pourquoi je n'aurai pas dû?
-Si, non ce n'est pas ça la question, je voulais savoir s'il les avait pris?
-Oui, il les a noté.
Rose ne comprenait plus rien, pourquoi n'avait-il pas essayer de la joindre? Elle sorti du bureau en remerciant Pete, puis fouilla son sac à la recherche de son portable, elle écouta sa messagerie vocale. Rien, aucun message, elle rangea son téléphone déçue qu'il n'ai pas essayé de l'appeler.
Elle alla dans son bureau, finalement elle n'allait pas le chercher, il avait sans doute déjà quitté sa chambre d'hôtel à cet heure. Elle regarda par la fenêtre, le temps était maussade, la rue était déserte, aucun signe du Docteur...

Et pourtant, celui-ci était dans la rue au pied du grand bâtiment, il regardait en l'air dans la direction du bureau de Rose, il l'avait vu mais elle n'avait pas remarqué sa présence. Il ne savait pas s'il devait entrer la voir, avant tout était si simple, quand il étaient séparés dès qu'il se retrouvaient il se prenaient dans les bras et repartaient vers de nouvelles aventures. Mais ces temps là semblaient si lointains à présent...
Il s'éloigna, continua de marcher jusqu'à l'emplacement où le Tardis avait un jour atterrit par accident. Il resta là un moment pour réfléchir.

Rose tentait de trouver un moyen de le retrouver, quand soudain elle eut l'idée d'utiliser la détection des extraterrestres, cela fonctionnerait peut-être, après tout il était encore en partie Seigneur du Temps.
Elle programma le détecteur, et elle le trouva, elle voulait s'assurer que c'était bien lui et activa la caméra pour en avoir le cœur net.
Il était là, assis là où elle avait eu l'habitude de se réfugier durant ces deux dernières années. Elle hésitait à le retrouver, qu'allait-elle bien pouvoir lui dire?
Jake entra dans le bureau.
-Mince je pensai que tu n'étais pas là aujourd'hui, il s'interrompit, c'est lui Rose il est là, va le retrouver.
-Oui, je devrai, seulement...
-Ne te cherches pas d'excuses, vas le rejoindre !
-Tu as raison, on a trop souffert, il est temps que ça s'arrête.
-Vas-y Boss !
-Hey, je t'ai déjà dit de ne pas m'appeler comme ça!

Elle couru dans le bâtiment manquant de faire tomber Ianto au passage, elle arriva dans la rue, mais c'était trop tard, il avait disparu.
-DOCTEUR !!!!
Mais, rien aucune réponse, pourquoi avait-elle perdu du temps à hésiter à venir, il serait peut-être encore là s'il elle s'était décidée plus vite.
Se maudissant, elle retourna dans son bureau, réactiva la détecteur mais cette fois il ne le trouva pas.

Le Docteur marchait en direction de la maison des Tyler, se demandant si c'était une bonne idée. Jackie qui était dans la cour, l'aperçu de loin.
-Docteur!
Le Docteur se retourna et vit Jackie courir vers lui avec un petit garçon dans les bras. Il s'arrêta, il n'allait pas la faire trop courir déjà qu'elle n'aimait pas ça, c'était Rose qui lui avait dit une fois.
-Ah vous vous êtes décidé à revenir, Rose est morte d'inquiétude, vous avez intérêt à aller vite la retrouver!
-Je suis désolé, je ne voulais pas lui faire peur.
-Assez de bavardage, vous parlez trop, venez avec moi je vais vous conduire à Torchwood comme ça vous pourrez vous expliquer, et j'ai dit pas d'excuses, l'interrompit Jackie alors qu'il essaya de dire quelque chose, je l'ai assez vu souffrir, elle mérite mieux maintenant, allez venez!
Elle le pris par le bras et l'entraîna dans sa voiture, après avoir attaché Tonny elle démarra.
Tant de pensées se bousculaient dans le tête du Doctor, Rose le cherchait, cela signifiait donc qu'il lui manquait, peut-être qu'elle allait lui donner une chance.
Après une dizaine de minutes ils étaient arrivés à Torchwood, Jackie l'emmena dans le bureau de Rose, mais celui-ci était vide...
Rose était en effet parti manger quelque chose, parce que ça faisait presque deux jour qu'elle n'avait rien avalé.

Jackie exigea que le Docteur reste dans le bureau pour attendre le retour de Rose.
-Je vais vous faire surveiller, vous n'avez pas intérêt à repartir sinon c'est moi qui vous retrouverai !
Elle demanda à Jake et Ianto de le surveiller.
-Ne le laissez pas partir, vous m'avez compris ?
-Oui, Madame.
Le Docteur était coincé, aucune issu, mais après tout il voulait revoir Rose et ça lui était bien égal d'être surveillé comme un gamin qui aurai fait une bêtise.




Les retrouvailles



Le Docteur était toujours dans le bureau de Rose en compagnie de Jake, Ianto était aller se chercher un café. Cela faisait déjà plus d'une heure que Rose n'était pas revenu. Jake tenta de la joindre sur son portable.

-Allo?
-Rose, mais qu'est-ce que tu fabriques? Ça fait plus d'une heure que je t'attend.
-Ah bon et pourquoi? En plus je te rappelle que j'ai pris ma journée donc si tu as besoin de moi, ça devra attendre demain.
-Non, Rose il faut que tu viennes maintenant. C'est un cas d'extrême urgence!
-Qu'est-ce que tu as cassé cette fois? Je te préviens cette fois je ne te couvrirai plus auprès de Pete.
-Non, je n'ai rien cassé, il faut juste que tu vienne c'est important!
Et il raccrocha.
-Allo? Allo? Rose se demandait bien ce qu'il pouvait y avoir d'aussi important, elle qui avait décidé de continuer sa tournée des hôtels, se décida finalement à retourner à Torchwood.

-Elle va venir, je pense que j'ai réussi à la convaincre.
-Pourquoi ne pas lui avoir simplement dit que j'étais là?
-Parce que ça, c'est un truc que vous devez réglez tous les deux, moi je ne veux pas interférer.
Le Docteur ne comprenait pas trop ce que Jake voulait dire, mais il était heureux que Rose allait revenir, mais il avait aussi peur, il ne savait pas vraiment comment ces retrouvailles allait se dérouler. Il fut vite tiré de ses pensées en la voyant arriver au bas de l'immeuble.

Rose grimpa les escaliers quatre à quatre, se demandant toujours quelle pouvait être cette urgence.
Elle entra dans son bureau et crut que son cœur allait s'arrêter, il était là, lui tournant le dos et regardant par la fenêtre. Jake sorti du bureau et pris bien soin de fermer la porte derrière lui.
Le Docteur se retourna.
-Salut.
-Salut.
Il lui sourit, elle lui rendit son sourire.
-Je suis...
-Je suis...
Ils avaient commencé à parler en même temps.
-Non toi d'abords, lui dit le Docteur.
-Je suis désolée, tellement désolée.
-Moi aussi, je m'en vaux d'être parti comme ça.
-Je ne peux pas t'en vouloir.
-Oui, moi non plus.
Ils se mirent à rire un peu nerveusement mais ils n'étaient pas mal à l'aise.
-Je sais que que je ne suis pas lui, j'en ai conscience mais je suis comme lui, et je sais que c'est dure à accepter et qu'il nous faudra sans doute du temps...
-Tu parles trop, l'interrompit Rose, tu n'es peut-être pas lui mais tu es une partie de lui, et tu es ici avec moi, et je veux nous donner une chance.
Après avoir fini sa phrase, elle lui sourit, et il sourit aussi, il était heureux car elle lui donnait une chance, il ne l'avait pas perdue.
Il restèrent quelques minutes en silence en se regardant dans les yeux. Mais quelqu'un entra dans le bureau, c'était Ianto
-Oh pardon, je dérange.
Et il ressorti.
Rose et le Docteur éclatèrent de rire à la maladresse de Ianto, et l'espace d'un instant c'était comme avant.




Un nouveau départ



L'appartement de Rose
-Alors c'est ici que tu vis?
-Ouais, ça te plait?
-Oui, on va dire que la décoration est très personnalisée.
-Oui, je sais il faut que je range, on va dire que je n'ai pas vraiment eu le temps de faire le ménage ces derniers temps.
Ils rirent, cette ancienne complicité qui la liait à l'autre Docteur commençait à s'installer, elle avait de la chance après tout, elle avait été seule pendant deux longues années, refusant de sortir avec d'autres hommes.
-Quelque chose ne va pas ?, lui demanda le Docteur en la voyant plongée dans ses pensées.
-Non, enfin je veux dire,si ça va.
Elle continua de lui faire visiter l'appartement.
-Je sais ce n'est pas très grand, mais bon je vivais seule donc c'était suffisant.
-Pendant deux ans tu n'as vu personne, je veux dire ça ne me regarde peut-être pas...
-Non, il n'y a eu personne, l'ininterrompu Rose.
-Oh, d'accord, c'est juste, je me disais...
-Quoi?
-Non, rien.
-Mais, quoi?
-Eh bien, tu es très belle et ...
Rose sourit et le Docteur arrêta de parler. Pourquoi parlait-il autant? était-ce la nervosité? Pourquoi serait-il nerveux? Il n'avait jamais été nerveux en présence de Rose, ça devait être à cause de son côté humain, pensa-t- il.

-Oh et voila ma chambre, ne fais vraiment pas attention au désordre, je n'aime vraiment pas faire le ménage, maman devient dingue à chaque fois qu'elle vient.
C'était une petite pièce au couleurs chaudes, il y avait un peu de désordre mais rien de bien alarmant, le lit était encore défait, et la table de nuit était un peu repoussée.
-C'est très jolie.
-Tu trouves, je préférai celle que j'avais dans le Tardis, elle était bien plus grande, tu te souviens?

S'il se souvenait, il avait passé des heures dans la chambre occupée par Rose quand elle n'était plus là, il s'y sentait en sécurité. Il s'y réfugiait parfois quand Martha dormait.

-Ça me fait bizarre de te demander si tu t'en souviens.
Elle l'avait fait sortir de ses pensées.
-Oui, je sais, mais j'ai les mêmes souvenirs que lui.
-Oui, c'est vrai.

-Bon, je pense qu'on devrai aller manger quelque chose avant que les meilleurs restaurants ne ferment, à l'air surpris du Docteur elle ajouta, oui je n'aime pas trop faire la cuisine et de toute façon il n'y a plus rien dans le frigidaire.
Le docteur commença à rire.

-On pourrai aller chez Arold, je suis une habituée et c'est très bon ce qu'il fait.
-D'accord.
-Je vais juste me changer, en attendant je ne sais pas, tu peux regarder la télé.
En disant ça elle l'emmena au salon et lui alluma la télévision.
-Je ne serait pas longue.

Elle alla dans la salle de bain pour prendre une douche.
Le Docteur n'avait jamais été dans une telle situation, et pourtant il s'était retrouvé dans toute sorte de situation bizarre, il essaya de ne pas penser à Rose entrain de prendre sa douche, non il se concentra sur l'écran de télé, c'était une sorte de soap opéra sans intérêt.
Il entendait l'eau couler, cette eau coulait sur le corps de sa bien aimée. Il se secoua la tête pour garder la tête froide.
Au bout de dix minutes elle sorti de la salle de bain vêtue d'un joli peignoir mauve clair.
-Je n'en ai plus pour très longtemps, lui dit elle avant de rentrer dans sa chambre.

Il attendit encore cinq minute jusqu'à ce qu'elle sorti de la chambre. Elle portait une très jolie robe noire.
-On peut y aller.

Au restaurant
-Bon, en attendant que nos plats arrivent, je veux boire à ce nouveau départ, dit le Docteur en levant son verre.
-A notre nouveau départ.
Ils burent tous les deux, puis reposèrent leur verres et de regardèrent dans les yeux, puis sans prévenir Rose se pencha en avant et déposa un doux baiser sur les lèvres du Docteur, qui lui rendit son baiser avec la même douceur.




Une vie nouvelle




Près de trois jours s'étaient écoulés depuis que Rose était revenu dans ce monde, tout allait bien, elle avait du mal à croire au bonheur qu'elle éprouvait.
Le Docteur s'était maintenant installé avec elle, et travaillait à Torchwood, Pete lui avait promis de l'aider avec le Tardis pour lui procurer l'environnement nécessaire pour que le Tardis se développe bien. Et en échange le Docteur devait aider Torchwood à compléter certains de leur dossier, car bien qu'il n'était pas Seigneur du Temps à part entière, il était toujours aussi intelligent et possédait des connaissances sur les extraterrestres qui étaient bien utiles à l'institut.
Pour lui c'était une toute nouvelle vie, c'était la première fois qu'il arrêtait de voyager, c'était la vie que l'autre Docteur, le vrai Docteur, ne pourrai jamais avoir. Mais, il aimait cette nouvelle vie, et il pouvait la partager avec Rose, c'était tout ce qui comptait pour lui, d'être avec elle.

#flashback#
Trois jours plutôt, dans le Tardis avec le Docteur.
Rose était en train de faire ses adieux à Mickey, quand le Docteur pris l'autre Docteur à part.
-Tu sais ce qu'il va se passer maintenant, n'est-ce pas?, lui demanda-t-il.
-Oui, tu vas la ramener alors qu'elle a fait tant d'effort pour te retrouver.
-Je ne vais pas l'abandonner, pas entièrement. Je veux que tu reste avec elle, je ne peux pas te garder avec moi dans le Tardis, et l'autre univers a grand besoin d'un Docteur, mais je ne peux pas t'y laisser seul, pas après ce que tu viens de faire.
-Mais toi tu ne la reverra plus.
-Non, mais au moins elle pourra être heureuse.
Le Tardis avait atterrit sur Terre, à l'est de Londres. Le Docteur sortit pour dire au au revoir à ses amis. L'autre Docteur regardait Rose, elle souriait et semblait heureuse mais dans peu de temps elle serai à nouveau abandonné de celui qu'elle aime.

#retour au temps présent#
Le Docteur avait eu raison, Rose était heureuse et l'autre Docteur aussi.

Dans la maison des Tyler
Rose était venue rendre une visite à sa mère et son petit frère.
-Salut.
-Rose, quelle bonne surprise, ça a l'air d'aller on dirait.
-Oui, j'ai appris la nouvelle aujourd'hui, félicitation, je trouve génial que Pete veuille se marier avec toi, tu deviendra vraiment sa femme, bien que tu l'étais déjà.
-Oui, je suis heureuse de devenir sa femme dans ce monde. Tu vois, moi et Pete, c'est un peu comme toi et le nouveau Docteur, seulement que le Docteur n'est pas mort.
-Oui, je n'avait pas vu les choses sous cet angle.
-Alors, racontes-moi, je veux tout savoir, comment ça se passe entre vous deux?
-Très bien, c'est vraiment très bien, il s'est installé chez moi, ça me fait vraiment bizarre, mais bon moi j'avais un peu fait la même chose en m'installant dans le Tardis, seulement là c'est différent, mais c'est bien.
-Je suis heureuse pour toi, il faut dire que la Rose qui travaillait nuit et jour et qui ne souriait plus ne me plaisait pas vraiment, je préfère te voir radieuse comme tu l'es maintenant.
Rose lui sourit, Tonny était réveillé et il couru dans les bras de sa sœur.
-Eh, salut toi.
-Rose pleure pas aujourd'hui?
-Non pas aujourd'hui, mon chérie, et j'espère que ça restera comme ça, dit Jackie.

A Torchwood
-Très bien Pete, vous devez savoir que les Plasmavores peuvent assimiler le code génétique de n'importe quel espèce, souvent cela leur sert de déguisement pour tromper d'autre espèce, quand elles sont recherchées par exemples.
-Donc, elles peuvent se faire passer pour n'importe qui, si j'ai bien compris.
-Ou n'importe quoi.
-Oh, je n'avait pas vu l'heure, il faut que je rentre sinon Jackie va être furieuse, elle n'arrête pas de dire que je travaille trop. Oh et j'ai faillit oublier, vous êtes invités Rose et vous demain soir, j'organise une petite réception chez nous pour rendre public nos nouvelles fiançailles.
-Mes félicitations.
-Merci, vous viendrez?
-Oui.
-Je peux vous déposer, je dois passer prendre quelque chose à l'appartement de Rose.
-D'accord.
Et il partirent ensemble, sur le chemin Pete demanda au Docteur comment ça se passait avec Rose.
-C'est vraiment bien, j'ai vraiment l'impression que rien n'a changé, c'est vraiment comme avant.
En effet, ces deux jours passés avec elle avaient été comme s'il s'était retrouvé dans le passé, la même complicité qui la liait à l'autre Docteur, s'était installée seulement c'était un peu différent, car maintenant ils savaient tous les deux ce que chacun ressentait pour l'autre, et les moments de complicité qu'il partageait devenaient plus intimes, et de nouveau désirs étaient en train de naître entre eux.
Cette vie était vraiment nouvelle, mais elle était merveilleuse et il n'en regrettait aucune seconde.




Soirée chez les Tyler et rapprochement



Dans l'appartement de Rose
-Rose on va être en retard, ils avaient dit à dix neuf heure, et il est déjà dix-neuf heure trente.
-Ne t'en fais pas, maman sait que la ponctualité ne fait pas vraiment partie de mes qualités, et je suis presque prête.
Au bout de dix minute, elle sorti de la chambre, elle portait une très belle robe bleu clair scintillante.
-Tu es magnifique.
-Merci, tu n'es pas mal non plus.
Ils éclatèrent de rire, c'était une situation étrange pour eux, ils n'avaient jamais fait ça avant: sortir en tant que couple.

Et comme le Docteur l'avait prévu, ils étaientt arrivés bien après la plupart des invités, et Jackie ne s'était pas privé pour le leur faire comprendre. Mais la soirée se déroula sans autre problème, tout le monde qui était présent voulait faire plus ample connaissance avec ce bel inconnu qui avait rendu son sourire à Rose.
-Alors d'où venez-vous mon brave? lui demanda une amie de Jackie.
-Euh, de la main de mon double.
La dame le regarda étonnée d'une telle réponse, puis elle se tourna vers Rose
-Eh bien il est un peu bizarre.
Puis elle partit laissant Rose et le Docteur dans un fou rire incontrôlable.
Le reste de la soirée se passa dans une ambiance très euphorique.
Rose et le Docteur restèrent un peu pour s'occuper de Tonny pendant que Jackie et Pete s'occupaient de vérifier si le personnel s'en sortait avec leurs tâches respectives.

-Eh alors bonhomme, tu n'es pas encore fatigué?
-Non, dit-il en baillant à s'en décrocher la mâchoire.
Le Docteur et Rose sourirent.
-T'es qui toi? demanda Tonny au Docteur
-Tonny, je te présente le Docteur.
-Hin? Mais dis Rose il va pas me donner de piqure hin?
-Mais non, lui répondit-elle en éclatant de rire.
Il finirent tout de même par aller coucher Tonny, qui malgré ses bâillements répétitifs, disait ne pas être fatigué.
Rose le monta dans sa chambre, et le Docteur la suivit.

La chambre de Tonny
Le Docteur était resté sur le seuil de la chambre pendant que Rose couchait son petit frère.
-Jsuis content Rose.
-Ah oui et pourquoi.
-Paske toi sourire de nouveau. Docteur qui?
-C'est le Docteur, enfin c'est mon Docteur, celui que j'aime.
-Moi aussi tu m'aimes?
-Mais oui mon chérie.
-Peux aussi être ton Docteur alors?
-Tu est mon mini Docteur alors. Bon il faut dormir maintenant, ne fait pas trop de piqure à tes nounours.
Et elle l'embrassa sur le front avant d'éteindre la lumière, et de sortir doucement de la chambre, le petit était déjà en train de s'endormir quand elle referma la porte derrière elle.
Le docteur l'a pris dans ses bras puis l'embrassa tendrement, puis il restèrent enlacés pendant une longue minute.
Il lui murmura doucement à l'oreille
-Et toi tu es ma Rose.
Et il l'embrassa encore une fois, en glissant sa main doucement dans ses cheveux, il ne s'était jamais senti aussi heureux qu'en cet instant, et rose resserra encore plus son étreinte. C'était comme si le temps s'était arrêté et rien ne pouvait gâcher ce merveilleux moment. Tout ce qui leur importait c'était qu'il était ensemble et que maintenant rien ne viendrai plus jamais les séparer.




Pré sentiments et étranges sensations



Rose était endormie dans les bras du Docteur, elle se sentait en sécurité et vraiment heureuse, quand soudain une étrange sensation la réveilla en sursaut.
-Qu'est-ce qu'il t'arrive mon ange?
-Rien, je...
Elle avait senti comme une étrange secousse en elle.
-C'était sans doute un effet de mon imagination. Tu es réveillé depuis longtemps?
-Non, seulement quelques minutes, je te regardai dormir.
Il lui sourit et elle se rapprocha pour déposer un tendre baiser sur ses lèvres.
-Je ferai bien de me lever, j'ai beaucoup de travail qui m'attend aujourd'hui.
Et elle se rendit dans la salle de bain.

Le Docteur en profita pour se lever et préparer le petit déjeuner. Il se demandai ce qui avait pu réveiller Rose, elle qui dormait si paisiblement au creux de ses bras, avait soudain sursauté comme si elle avait reçu une sorte de décharge. Non, il ne fallait pas s'en faire, après tout on peut faire des choses vraiment bizarres pendant son sommeil. Non, ce n'était sans doute rien.
Rose rentra dans la cuisine et s'installa pour manger. Ils discutèrent de ce que chacun aurai à faire durant la journée, et le Docteur lui dit qu'il allai peut-être voir où en était l'évolution du Tardis à la fin de la journée.
-Oh eh bien je viendrai avec toi alors.
Ils finirent de manger, puis partirent ensemble à Torchwood.

Le bureau de Rose
La matinée avait une fois de plus été très chargée, une étrange activité d'origine inconnue avait été détectée en plein cœur de Londres, mais rien n'était visible sur les détecteurs, et il n'y avait aucun signe d'intrusion extraterrestre, et pourtant quelque chose se passait.
Mais Rose n'en pouvait plus de travailler autant, et le Docteur aussi était débordé, il rentraient tous les deux tellement tard, et tombaient de fatigue et ne pouvaient pas profiter d'être ensemble pendant le temps qui leur restait.
A midi, Rose décida d'aller déjeuner, elle se rendit dans le bureau du Docteur pour voir s'il avait le temps de venir déjeuner avec elle.
Quand soudain, elle ressenti à nouveau cette étrange sensation, c'était comme si elle était attirée vers quelque chose.
Elle continua de monter les escaliers pour rejoindre le Docteur, mais cette fois la secousse qu'elle senti ne faisait pas parti de son imagination, elle était plus forte que la précédente et elle perdit l'équilibre. Heureusement, Ianto passait par là et l'a rattrapa avant qu'elle ne s'évanouisse.
-J'aurai besoin d'aide par ici! Rose s'est évanouie!

En entendant Ianto hurler dans le couloir le Docteur accouru.
-Où est Rose? Qu'est-ce qu'il s'est passé?
-Elle s'est évanouie, Ianto l'a emmener un peu plus bas pour l'allonger.
Jake fit signe au Docteur de le suivre.

Rose était allongée à l'infirmerie, elle n'était pas totalement inconsciente, mais quelque chose lui disait que la voix qu'elle entendait dans sa tête ne devait pas venir de là où elle se trouvait. Elle était voilée et distante comme si ce n'était qu'un écho.
#Si proche, vous êtes si proche Miss Tyler.#
Elle ouvrit brusquement les yeux, le Docteur se rapprocha.
-Comment te sens-tu?
-Je, je ne sais pas, j'ai la tête qui tourne, qu'est-ce qui s'est passé?
-Tu t'es évanouie.
#Je me rapproche Miss Tyler#
-Cette voix
-Quelle voix Rose ?
-J'ai entendu une voix dans ma tête, elle disait mon nom et quelque chose qui se rapproche. Et, puis cette secousse je l'ai encore sentie, c'est comme si mon corps était attiré vers quelque chose.
Rose avait un mauvais pré sentiment, à qui pouvait appartenir cette voix? Et qu'est-ce qui était en train de lui arriver?
-On ferai mieux de rentrer, tu as besoin de te reposer. Je vais te ramener et je te rejoindrai dès que je peux.
-D'accord mais je veux d'abord récupérer quelque chose dans mon bureau, je ne serai pas longue.

Elle retourna dans son bureau et fouilla ses tiroirs jusqu'à ce qu'elle trouve ce qu'elle cherchait : un téléporteur interdimmensionnel, il était encore chargé. Elle avait le pré sentiment que quelque chose allait la transporter et elle préférait s'assurer que dans dans ce cas elle ai un moyen de revenir.

-Je reviens aussi vite que je peux, d'accord?
-Oui, je vais m'allonger un peu, j'ai encore quelques vertiges.
-Ça va aller, la rassura le Docteur, il l'embrassa avant de repartir.
Rose avait peur, une nouvelle secousse se fit ressentir, elle alla s'allonger sur le lit
#Ça y est je suis là Miss Tyler#
Rose se redressa, elle regarda autour d'elle mais il n'y avait rien, elle se releva pour voir si quelqu'un était entré dans l'appartement.
-Il y a quelqu'un?
Mais personne ne répondit. C'est à ce moment là que la secousse se fit sentir avec une très grande intensité, et l'instant d'après Rose était dans une pièce sombre qu'elle ne connaissait pas, de toute évidence elle n'était plus dans son appartement.
-Il y a quelqu'un?
Dans l'obscurité, une forme indistincte s'approchait, c'était un homme, elle ne l'avait jamais vu auparavant.
-Bienvenue Miss Tyler.




Retour d'un vieil ennemi et disparition de Rose



Le Docteur venait de rentrer à l'appartement, il alla dans la chambre de Rose pour voir comment elle se sentait. Il ouvrit la porte doucement et l'appela, mais elle ne répondit pas, il entra et vit qu'elle n'était pas là.
-Rose? Rose !, il fit le tour de l'appartement, mais il n'y avait aucune trace de Rose, il essaya de l'appeler sur son portable, mais elle ne l'avait pas sur elle car il entendit le son de sa sonnerie provenir d'une autre pièce. Où pouvait-elle bien être?
Il téléphona à Jackie pour voir s'il elle n'était pas là-bas, mais cette dernière lui répondit qu'elle ne l'avait pas vu. Le Docteur commençait à être inquiet, elle lui avait pourtant dit qu'elle avait eu un mauvais pré sentiment, et si elle avait eu raison, si quelqu'un l'avait transporté quelque part...

Rose ne savait toujours pas où elle était ni que l'y avait amenée.
-Qui êtes-vous?
Mais l'homme ne répondit pas, il souriait, mais c'était un sourire étrange, plus comme un rictus.
-Oh, on ne sait pas où on est Miss Tyler, j'ai l'impression.
-Qui êtes-vous? redemanda Rose, j'exige que vous me rameniez immédiatement chez moi !
-Non, répondit-il simplement.
-Qu'est-ce que vous voulez?
-Oh, je veux énormément de chose, mais ce que je veux par dessus tout c'est le voir souffrir, Miss Tyler, voilà ce que je veux:me venger.
-Mais de qui?, puis elle sut, c'était du Docteur, il devait être un ennemi du Docteur, et il se servait d'elle pour l'atteindre.
-Oh je vois que vous avez l'air de comprendre très vite, en effet je veux me venger de votre cher Docteur.
-Mais pourquoi? Qu'est-ce qu'il vous a fait? et Qui êtes-vous?
-Je suis le Maître.
-Il ne m'a jamais parlé de vous.
Rose essayait de se souvenir d'une quelconque mention du Maître, mais il n'y avait rien, il ne lui en avait jamais parlé. Sans doute, cela s'était passé pendant les deux dernières années qu'elle avait été séparée de lui.
-Je veux que vous me rameniez !
-Avez-vous la moindre idée de où nous sommes Miss Tyler?
-Non.
-Eh bien je vais vous dire, vous êtes très loin de chez vous, à une distance impossible, où plutôt devrais-je dire à une distance qui équivaut à un monde.
-D'un monde?, non c'est impossible!
Rose ne pouvait pas le croire, il était impossible de voyager dans les mondes parallèles, la brèche s'était à nouveau refermée, non il mentait.
-Ce n'est pas vrai, vous mentez !
Le maître continuai de sourire, il n'avait pas l'air de mentir, cela signifiait donc qu'elle était piégée, si loin de l'homme qu'elle aimait, non elle n'arrivait pas à y croire, elle ne voulait pas le croire.
-Très bien maintenant on va passer au choses sérieuses, nous allons retrouver le Docteur, et vous allez m'y aider.
-Jamais!
-Oh mais je n'ai besoin que d'une chose, et il s'approcha pour fouiller les poches de sa veste et il en sortit la clé du Tardis, Rose ne s'en était jamais séparé depuis qu'elle l'avait eu.
-Parfait, avec ceci, je pourrai le repérer dès qu'il atterrira sur Terre, et vous et moi on ira le rejoindre.
Rose ne répondit rien, elle ne savait pas quoi faire, elle était coincée, elle repensa à son Docteur celui qu'elle commençait à aimer et avec qui elle était si heureuse, le reverrai-t-elle un jour. A cette pensée elle fondit en larmes, le maître sortit de la pièce et la laissa seul à son désespoir.

Dans le Tardis
Le Docteur était encore seul, il n'avait pas encore trouvée de nouveau compagnon, il voyageait à travers le temps et l'espace seul. Il conduisait tranquillement le Tardis, quand soudain une chose étrange apparut sur son écran, ça lui indiquait que la brèche qui séparai les mondes parallèles était endommagée, il vérifia que ce n'était pas une erreur, le Tardis lui confirma que c'était vrai.
-Quoi? Quoi? QUOI?
C'était impossible, l'écran lui indiquait que c'était l'œuvre d'un Seigneur du Temps, mais c'était impossible, il n'avait pas touché à la brèche donc, si ce n'était pas lui, qui d'autre est-ce que ça pouvait être. Non, c'était impossible, il était mort, il ne pouvait pas avoir survécu, et pourtant...
Il changea de destination pour la Terre, il devait s'assurer que si le Maître était vraiment de retour, qu'il n'avait pas de projets concernant la Terre.

Dans le monde parallèle.
-Toujours rien Docteur.
-Mais, c'est impossible où est-elle?
Tout Torchwood essayait de retrouver Rose, mais jusque là il n'avait rien trouvé.
-Docteur vous devriez venir voir ça! appela Ianto.
L'ordinateur centrale indiquait une brèche autour du vide, quelqu'un était passé au travers.
-Mais c'est impossible, non il doit y avoir une erreur.
Le Docteur ne pouvait pas croire que Rose soit allé dans le monde parallèle, mais pourtant elle avait senti ses secousses tout au long de la journée, et si elle avait vraiment été transportée dans l'autre monde, qui avait pu faire ça, ce ne pouvait pas être le Docteur, jamais il ne prendrai un tel risque, mais alors qui?...

Rose tentait de réfléchir à une issue, le maître s'était absenté, Rose sortit le téléporteur interdimensionnel de sa poche, elle n'avait de l'énergie pour qu'un seul déplacement, il fallait faire vite, le maître allai bientôt revenir, et elle décida de se rendre à Chiswick, là-bas, elle pourrai trouver de l'aide.
Et elle se téléporta.

Elle arriva dans une rue déserte au Nord de Chiswick, il fallait qu'elle trouve la maison de Donna pour pouvoir avertir le Docteur et trouver un moyen de revenir dans son monde.
Au bout de dix minutes, elle trouva la maison des Noble, Wilfried était dans le jardin.
-Wilfried!
-Oh mon dieu, c'est vous, mais qu'est-ce que vous faites ici?
-C'est trop long à expliquer, est-ce que Donna voyage toujours avec le Docteur, j'ai besoin de les avertir d'un danger.
Wilfried ne répondit pas, Rose ne savait pas pour Donna.
-Je suis vraiment désolé Rose, je ne peux rien pour vous.
Rose ne comprenait pas.
-Comment ça vous ne pouvez pas m'aider? Où est Donna?
Wilfried regarda Rose tristement, et fit un signe de tête vers la maison.
-Elle est là, mais vous ne pouvez pas la voir, jamais, il a dit que si elle venait à se souvenir elle mourrai.
Rose fut horrifié parce qu'elle venait d'apprendre, qu'avait-il bien pu arriver à Donna?
-Je suis vraiment désolé, et il retourna à l'intérieur laissant Rose seul dans la rue.




La vengeance du Maître



Dans le monde parallèle
La nuit allait tomber et le Docteur n'avait toujours pas de nouvelle de Rose, il sentait qu'elle avait quitté ce monde là, il le sentait ce vide, ce même vide qu'il avait ressenti en perdant Rose lors de la bataille contre les Cybermen et les Daleks. Il voulait qu'on lui la rende, il ne supporterait pas de la perdre une deuxième fois, jamais...

Rose était toujours dans la rue, elle essayait de réfléchir, comment allait-elle faire sans l'aide de Donna, elle se demandait où était Mickey, lui aurai pu l'aider, mais elle ne savait pas où il était et n'avait aucun moyen de le retrouver, elle détestait se sentir impuissante, le maître allait bientôt la retrouver et cette fois-ci elle ne pourra plus s'échapper.
Wilfried ressortit et s'avança vers Rose, il lui tendit un morceau de papier.
-Tenez, eux je pense qu'ils pourront vous aider, voilà le numéro de Martha, elle est avec l'équipe Torchwood, ils pourront vous aider j'en suis sûr.
-Merci, Rose le prit dans ses bras, merci énormément.
Wilfried sourit tristement et s'en alla de nouveau.

Rose prit son portable professionnel dans sa poche, et composa le numéro de Martha.
-Allo?
-Martha, j'ai besoin d'aide.
-Rose, mais comment?
-Je n'ai pas le temps de vous expliquer, est-ce que le Docteur a toujours votre téléphone dans le Tardis?
-Oui, je crois.
-Ok, merci.
-Mais Rose que se passe-t-il?
-Préviens le reste de l'équipe que le Maître veut se venger du Docteur, je crois qu'on aura besoin de tout le monde.
-Tu as dit le Maître? Mais il est mort.
-Oh crois moi il est en vie, je vais prévenir le Docteur, toi préviens le reste de l'équipe.
Rose raccrocha, c'était une chance pour elle qu'elle ai bonne mémoire, elle se souvenait encore du numéro pour appeler le Docteur.

Dans le Tardis
Le portable de Martha se mit à sonner, le Docteur si dit que si Martha l'appelait c'était qu'elle était déjà au courant pour le Maître.
Il décrocha mais ce n'était pas la voix de Martha qui lui répondit.
-Docteur
-Rose?
-Oui, je dois vous avertir que le Maître veux se venger de vous.
-Donc, c'est bien lui, mais comment tu es venu dans ce monde.
-C'est le Maître qui m'a amené ici, mais j'ai réussi à m'échapper...
-Une fois Miss Tyler.
Rose se retourna, il l'avait retrouvé, et cette fois plus moyen de s'échapper.
-Rose! Qu'est-ce qui se passe?, le Docteur avait cru entendre la voix de son ennemi, il était avec Rose, il fallait qu'il la retrouve.

Rose ne bougeait pas, le Maître semblait être satisfait de la situation.
-Vous entendez la peur dans sa voix, je ne pouvait pas rêver mieux comme vengeance, s'attaquer à la femme qu'il aime.
Rose ne répondit rien, soudain un bruit familier se fit entendre, c'était le Tardis qui était en train de se matérialiser.
Rose se tourna vers le vaisseau, et elle le vit sortir. Il était seul, personne ne l'accompagnait, il sourit en voyant Rose et elle lui rendit son sourire.
Mais le Maître, lui ne souriait plus, il s'avança vers Rose d'un air menaçant.
-Vous voyez Docteur, maintenant je peux me venger en tuant Rose Tyler juste devant vos yeux.
-Non!!!!!!
Le maître souriait de nouveau, il saisit Rose par le bras et la plaqua au sol, le Docteur courut pour l'empêcher de lui faire du mal mais une force lui interdisait de s'approcher, il était impuissant, il ne pouvait rien faire, il ne pouvait pas regarder,c'était trop dur.
Le Maître sortit son sonic laser de sa poche et le pointa sur Rose, elle ferma les yeux et elle repensa au Docteur, mais celui qui était dans le monde parallèle, elle ne le reverrai jamais, et l'autre Docteur non plus, c'était fini pour elle, elle se prépara à recevoir le coup fatal.
Le Docteur suppliait le Maître d'épargner Rose, et de le prendre lui à la place.
Le Maître braqua le tournevis sur Rose et s'apprêtait à tirer, quand soudain un coup de feu se fit entendre, et il s'écroula à côté de Rose. C'était Jack qui avait tiré, la force se désactiva et le Docteur aida Rose à se relever puis la prit dans ses bras. C'était bon de pouvoir l'enlacer à nouveau. Rose aussi appréciait d'être dans ses bras à nouveau.
Jack et Mickey accoururent pour vérifier que le maître était hors d'état de nuire.
-Salut Rose.
-Hé Mickey, je suis si contente de te revoir, je vois que tu continues de travailler pour Torchwood.
-Ouais, et toi comment est-ce que tu vas?
-Bien, j'ai...puis elle s'interrompit, elle repensa à son Docteur, dans l'autre monde. Elle était vraiment contente de pouvoir revoir le Docteur et Mickey, mais elle ne pouvait pas rester.
Le Docteur semblait l'avoir comprit en voyant Rose ainsi plongée dans ses pensées, mais il ne dit rien.
-Il faut partir.
-Pourquoi?
-On ne peut pas rester dans cette rue, il ne faut pas qu'elle nous voit.
Il parlait de Donna, Rose ne comprenait pas trop, mais c'est parce qu'elle ne savait rien de ce qui était arrivé à Donna après qu'ils s'étaient quittés.
Le Docteur remercia Torchwood, et Jack après avoir pris Rose dans ses bras repartit avec Mickey. Rose suivit le Docteur dans le Tardis.
-Qu'est-il arrivé à Donna, Docteur?
Le Docteur ne répondit pas tout de suite, il avait l'air triste, il referma la porte du Tardis.
-Elle ne peut pas se souvenir, j'ai dû tout effacer de sa mémoire toute trace du Tardis et de ce qu'on a fait ensemble, elle ne pourra jamais se souvenir.
Rose était horrifié parce qu'elle entendait.
-Mais pourquoi?
-Pour lui sauver la vie, son cerveau ne supportait pas mon esprit de Seigneur du Temps.
Rose ne pouvait pas le croire, elle avait été séparée du Docteur dans un monde parallèle, mais là c'était bien pire, Donna ignorait qui il était, et elle ne pourrai jamais se souvenir.
-Je suis vraiment désolé.
-Oui, moi aussi.
Elle comprenait maintenant pourquoi Wilfried avait réagit ainsi.

Comme le Docteur ne semblait pas aborder le sujet Rose demanda:
-Et maintenant, comment je vais revenir dans mon monde?

Dans le monde parallèle
Le Docteur était rentré à l'appartement, il se demandait si Rose allait bien, et si elle allai un jour revenir, il se coucha seul, jamais il ne s'était senti aussi vide, je vous en supplie rendez-la moi.




Ramènes-moi



Dans le Tardis, le Docteur était toujours silencieux.
-Docteur, comment est-ce que je vais revenir?
-Je ne sais pas.
Rose ne répondit rien, lui qui trouvait toujours des solutions, il ne pouvait pas l'abandonner.
-Je t'en supplie ramènes moi.
Le Docteur semblait réfléchir, puis soudain il demanda à Rose comment elle était arrivée.
-Mais c'est le Maître qui m'a fait venir, je ne comprend tu sais déjà ça, Rose ne voyait pas ce qu'il cherchait.
-Oui, mais comment, comment ça s'est manifesté? Le transfert, comment tu l'as ressenti?
-Euh, c'était comme des secousses à l'intérieur de moi, comme si mon corps...
-...était attiré par quelque chose, mais bien sûr, oui, non! Si, oui il faut qu'on aille à Cardiff!
Et en disant cela il changea la direction du Tardis vers Cardiff.
-Pourquoi va-t-on là-bas?
-A cause de la brèche, Torchwood va pouvoir nous aider à canaliser la puissance de la brèche et on pourra te ramener parce que l'énergie qui t'a amenée ici est toujours en toi, donc si je peux l'inverser, je pourrai te ramener.
Rose sourit, elle savait qu'il pourrai l'aider, il ne l'avait jamais laisser tomber, et elle le prit dans ses bras.

Le monde parallèle
Le Docteur tentait toujours de trouver un moyen de ramener Rose, mais jusque là il n'avait rien trouvé, il commençait à désespérer.
-Docteur?
C'était Jackie, elle lui ramenait une tasse de thé.
-Toujours rien Jackie, je suis désolé.
-Ce n'est pas votre faute, je sais que vous ou l'autre Docteur va nous le rendre, je crois en vous, je ne vous les jamais dit, mais j'ai confiance en vous pour prendre soin de ma fille, alors ne baissez pas les bras.
Le Docteur sourit, jamais Jackie ne lui avait parlé ainsi, cela lui redonnait du courage.
Il eut soudain une idée, il pensa à la brèche temporelle, peut-être que grâce à elle il pourrait entrer en contact avec Rose ou le Docteur, il fallait essayer.
-Ianto et Jake vous allez concentrez toute l'énergie sur la brèche temporelle de Cardiff, avec ça on pourra forcer une entrée vers l'autre monde et retrouver Rose.
Ils s'exécutèrent.
-Tiens bon Rose j'arrive.

Cardiff dans l'autre monde
Le Tardis venait d'atterrir, Jack et Gwen était là pour les accueillir.
-On a déjà concentré toute l'énergie de la brèche Docteur, mais je ne sais pas comment vous parviendrez à faire ce que vous voulez.
Rose et le Docteur suivirent Jack et Gwen dans le hub, Ianto était en train de régler l'énergie de la brèche.
-Très bien Rose, il va me falloir de ton sang car les particules y sont toujours présentes, Martha tu peux te charger de la prise de sang.
-Oui, viens Rose.
-Euh, Docteur?
Jack avait vu quelque chose sur l'un des écrans, c'était l'autre Docteur qui venait d'établir le contact.
-Rose? Rose tu es là?
-Mais oui que je suis là, quelle question stup...
Elle s'interrompit en réalisant que le Docteur à côté d'elle n'avait rien dit , elle aperçut son Docteur sur l'écran, il avait réussi à la retrouver.
-Oui je suis là, oh mon dieu c'est bon de te revoir!
Il sourit.
-Rose on essaie de trouver un moyen de te ramener
-Non, ne t'inquiètes pas on a trouvé!
-Si, tu peux nous aider en concentrant toute l'énergie de la brèche sur celle de ce monde comme ça je pourrai venir avec le Tardis qui va inverser les particules du transfert que le Maître a utilisé pour amener Rose.
-Le Maître? D'accord, vous avez entendu Jake et Ianto?
-Oui!
Les deux Ianto avait répondu, et tout le monde se mit à rire.
Martha avait fini la prise de sang, elle donna le flacon au Docteur qui sortit avec pour le faire assimiler par le Tardis, l'énergie de la brèche était concentrée au maximum.
-Très bien, Rose je vais te ramener.
-Merci à vous tous, en disant cela elle les prenait à tour de rôle dans ses bras. Puis elle suivit le Docteur à l'intérieur du Tardis.
C'était étrange comme situation, ils étaient tous les deux un peu mal à l'aise.
-Merci Docteur. Puis elle lui sourit et le Docteur lui rendit son sourire malgré la tristesse qu'il ressentait car bientôt il serait à nouveau seul.

Dans le monde parallèle
Le Docteur recevait un signal indiquant que le Tardis était en approche, il sortit en courant, il attendait le son du Tardis et regardait partout atour de lui.
Le Tardis atterrit à côté de Torchwood, le Docteur se retourna, Rose sortit de la cabine et courut dans ses bras, elle était là dans ses bras, on lui avait rendu, il sentait sa chaleur contre lui, jamais plus il ne laissera quelqu'un les séparer.
Le Docteur sortit à son tour du Tardis. Rose desserra enfin son étreinte et rejoignit le Docteur avec qui elle avait voyagé pendant deux ans et le prit aussi dans ses bras et lui murmura à l'oreille:
-Merci.
Le Docteur lui souhaita d'avoir une vie fantastique et lui fit ses adieux pour toujours, Rose pleurai mais il lui sécha ses larmes, l'embrassa sur la joue et la ramena auprès de l'autre Docteur, puis il repartit dans le Tardis, il se tourna une dernière fois, Rose était en train d'embrasser l'autre Docteur. Il referma la porte du Tardis et quitta ce monde en refermant à nouveau la brèche derrière lui.
Rose et l'autre Docteur regardèrent ensemble le Tardis disparaître, Rose avait enfin pu faire ses adieux au Docteur, maintenant elle allait pouvoir faire une dernière chose pour lui: avoir une vie fantastique comme il lui avait un jour demandé.
Ils s'éloignèrent mains dans la mains, heureux d'être ensembles à nouveau.




Désirs inassouvis et seconde chance



Trois jours avait passé depuis que Rose était revenue, tout allait bien, le Docteur et elle devenait de plus en plus complices et proche, ils ne travaillaient plus autant et profitaient au maximum de tous les moments passés ensembles.
Aujourd'hui, ils avaient tous les deux pris congé pour rendre service à Jackie et garder Tonny. Elle leur amena à l'appartement, en matinée. Le Docteur n'était pas habitué à s'occuper d'enfants, mais il espérait qu'un jour avec Rose il fonderait une famille à leur tour. Ils n'avaient jamais abordé ce sujet là, ils avaient encore le temps après tout.
Rose s'amusait de voir le Docteur jouer avec Tonny, ils s'entendaient vraiment bien tous les deux, son petit frère n'avait pas mis longtemps à l'accepter, il l'avait surnommé Docteur Cœur parce qu'il disait qu'il avait guérit celui de Rose.
Quand, il fit sa sieste l'après midi, Rose et le Docteur profitèrent de se répit, il n'avait peut-être que deux ans mais il était plein d'énergie et ils étaient tout les deux exténués.
Il s'allongèrent ensemble sur le canapé, Rose se cala dans ses bras, elle se demandait si le Docteur pensait à la même chose qu'elle.
-Il est vraiment adorable non?
-Oui, il l'est mais qu'est-ce qu'il est surexcité quand il s'y met.
Rose rit doucement, elle s'était amusée à les voir se courir après dans l'appartement.
-Oui mais il faut dire que tu y était un peu pour quelque chose.
-C'est vrai, c'est moi qui est commencé à jouer à chat avec lui.
Il rirent ensemble, puis se regardèrent droit dans les yeux.Ils s'embrassèrent, le Docteur glissa ses main doucement dans les cheveux de Rose, et elle s'allongea un peu plus sur le canapé, elle passa ses main dans le dos du Docteur et l'invita à se rapprocher un peu plus près d'elle. Il remonta ses mains le long de son corps, puis sous son T-shirt, c'était la première fois qu'ils étaient allé aussi loin, Rose invitait le Docteur à continuer quand des pleurs se firent entendre dans la chambre. Tonny s'était réveillé, Rose se releva un peu énervé contre son petit frère, et alla le récupérer.
Le Docteur resta seul allongé sur le canapé, ne sachant plus trop où il se trouvait, tout s'était passé tellement vite, mais il regrettait que Tonny n'ai pas fait une sieste plus longue.
Le petit garçon était plus calme, et semblait avoir remarqué un changement entre le Docteur et Rose. Quand Jackie vint le récupérer il dit
-Maman moi croit avoir fait bêtise.
-Ah bon et quoi?
-Sais pas mais Rose pas très contente.
Rose rougit légèrement et Jackie se doutait de la raison du mécontentement de sa fille.
-Bon Tonny, je crois qu'on ferai mieux d'y aller, tu dis au revoir?
-Au rvoir Rose et Docteur Cœur!
-Salut Tonny!

Quand Rose referma la porte, le Docteur s'approcha par derrière et la prit par la taille, il lui déposa de tendres baiser dans le cou, puis elle se retourna et ils s'embrassèrent tendrement, puis elle l'entraîna dans la chambre en lui murmurant à l'oreille
-Et si on reprenait où on s'est arrêtés.
Ils s'allongèrent sur le lit, tout en continuant de s'embrasser, l'excitation se faisait de plus en plus ressentir, Rose déboutonna la chemise du Docteur et lui entreprit de retirer le T-shirt de Rose, elle l'entraîna au dessus d'elle, quand un autre bruit se fit entendre, il s'agissait du bipeur d'urgence du Docteur.
Il laissa d'abord sonner, pensant qu'il s'arrêterait de sonner, mais au bout de la dixième sonnerie il se résigna à décrocher.
-Jake, je te préviens ça a vraiment intérêt à être un cas d'extrême urgence.
-Oui, c'est au sujet de votre vaisseau, je pense que vous devriez venir voir, il nous fait des truc bizarres.
-Bon, j'arrive, répondit le Docteur malgré lui. Il se rhabilla, embrassa Rose en s'excusant, Rose lui assura que ce n'était pas grave.
Il sorti de l'appartement, Rose pensa qu'ils devaient être maudits tous les deux, elle se releva et renfila ses vêtements, elle décida d'aller prendre l'air pour se calmer un peu, jamais elle n'avait ressenti ça avant, elle maudissait Torchwood pour avoir gâché ce moment de bonheur et de plaisir, tous ses désirs si fort presque incontrôlables. Il fallait vraiment qu'elle sorte se changer les idées. Elle espérait que le Docteur ne serai pas retenu trop longtemps à Torchwood.

Le Docteur arriva à Torchwood un peu énervé, ressentant toujours l'excitation et ses désirs se bousculant dans sa tête, mais en même temps il était aussi inquiet pour le Tardis.
-Alors qu'est-ce qu'il se passe?
-Ben justement je l'ignore mais c'est vraiment étrange, vous feriez mieux d'aller voir, et il l'entraîna avec lui voir le vaisseau.
Il était presque terminé maintenant, mais n'avait pas encore de forme distincte, le Docteur entra à l'intérieur pour voir ce qui n'allait pas.
Le Tardis était en phase terminale de son développement, mais il n'y avait rien d'anormal, tout allait bien, il serai complet pour la fin de la semaine. Soulagé que son vaisseau n'ai rien, il ressorti et rassura Jake.
-Donc, ce n'était pas une urgence?
-Non.
-Vous allez me massacrer?
-Quoi, pourquoi tu dis ça?
-Ben, de la façon dont vous m'avez parlé au téléphone tout à l'heure, je veux dire vous aviez l'air particulièrement énervé.
-Disons, que tu est tombé à un assez mauvais moment.
Jake le regarda étonné, il ne comprenait pas trop ce qu'il voulait dire.
-Bon, comme vous n'avez plus besoin de moi ici, je rentre.
-Ok, encore désolé pour le dérangement.
Le Docteur ne répondit rien, il avait hâte de retrouver Rose, mais avant il s'assurerai que tous les téléphones soient éteints.

Seulement, Rose n'était pas à l'appartement, elle se promenait tout en repensant à ce qui s'était passé, quand soudain elle reconnut un visage parmi les passants. C'était Donna, enfin sa version parallèle. Rose repensa au destin tragique que Donna avait subit dans l'autre monde, elle voulait faire quelque chose, elle nota son numéro de portable sur un morceau de papier et s'avança vers Donna.
-Excusez-moi, Donna je m'appelle Rose Tyler.
-Comment savez-vous mon nom?
-Appelez-moi et je vous direz tout.
Puis elle repartit, laissant Donna dans la confusion la plus totale.

Rose espérait qu'elle allait l'appeler, même si cette Donna n'avait jamais voyagé avec le Docteur, elle voulait lui donner une chance de connaître ce que Donna a oublié pour toujours.

Quand elle rentra, le Docteur était en train de manger.
-Il faut que je te parle de quelque chose.
Et elle lui raconta ce qui était arrivé à Donna, et elle lui expliqua ensuite qu'elle avait rencontré Donna dans ce monde.
-Je ne supporte pas l'idée qu'elle ne saura jamais rien de ce qu'elle a vécu, et je sais que ça ne changera rien pour elle dans l'autre monde, mais je veux qu'une version d'elle puisse vivre ça à nouveau.
Le Docteur souriait
-Tu as vraiment un très grand cœur Rose.
-Oui, je sais
Puis ils se mirent à rire, quand soudain le téléphone de Rose se mit à sonner, décidément aujourd'hui les téléphones s'étaient ligués contre eux.
Rose décrocha
-Allô?
-Allô, Rose c'est Donna. Je ne sais même pas pourquoi je vous appelle
-Je suis heureuse que vous l'ayez fait, pouvons-nous nous rencontrer cette semaine?
-Mais qui êtes vous?
-Je vous l'expliquerez
-Très bien, j'accepte de vous parler.
-Mardi à 17 heures, devant Torchwood.
-Très bien, j'y serai, et j'espère que vous m'expliquerez ce que vous voulez parce que je n'y comprend rien du tout.
-Ne vous en faite pas, je vous expliquerai.




Première fois



Rose et le Docteur avait fini de manger, le Docteur eut un autre appel de Torchwood, Rose décida d'aller prendre une douche, il fallait vraiment qu'elle se change les idées, parce que tous les éléments s'étaient décidé à les empêcher d'aller plus loin, soit le téléphone ou Tonny, bref ce n'était peut être pas encore le bon moment, mais cela n'empêchait pas qu'elle ne cessait d'y repenser. Peut-être qu'une bonne douche froide l'a ferai sortir de ses pensées.

Le Docteur raccrocha enfin, lui aussi était convaincu que tout les empêchait de continuer ce qu'il avaient commencé, il entendit Rose dans la douche, et cela n'aidait pas, il ne pouvait s'empêcher de l'imaginer nue, l'eau coulant sur son corps. Non, ça suffit, décidément ça n'aidait vraiment pas. Il alluma la télé, mais il n'y avait rien d'intéressant. Toutes ces années qu'il avaient voyagé avec des femmes dans le Tardis, avec les merveilles de l'univers et les ennemis à combattre il avait l'esprit occupé, et ne pensait pas à ce genre de chose. Mais maintenant qu'il s'était installé avec la femme de sa vie, et que rien ne les menaçait il ne pouvait s'en empêcher.
Il fut tiré de ses pensées en entendant Rose sortir de la salle de bain. Quand elle vit qu'il n'était plus au téléphone, elle fit le tour de l'appartement et éteignit tout téléphones où autre gadgets qui aurai pu déranger, puis elle s'approcha de lui avec un grand sourire, le prit par la main et l'entraîna dans la chambre. Elle ressortit pour verrouiller la porte de l'appartement puis revint.
Cette fois-ci rien ne pourrai les interrompre. Elle s'approcha doucement, s'agenouilla à côté de lui sur le lit. Il la prit tendrement par la nuque et l'embrassa, elle glissa ses main dans son dos et se rapprocha de lui jusqu'à ce leur deux corps se touchent. Elle se pencha en arrière et s'allongea sur le dos et elle l'entraîna au dessus d'elle. Il ouvrit son peignoir et glissa doucement ses mains sur son corps, il s'arrêta un instant mais Rose l'invita à continuer. Ils étaient plus proches que jamais, et bientôt leurs deux corps n'en formeraient plus qu'un. Leur excitation était à leur paroxysme, chacun ressentait la chaleur de l'autre, et il ne formait plus qu'un, Rose commençait à perdre la tête et le Docteur ressentait comme une explosion de sensations à l'intérieur de lui. Il commençait à trembler, Rose le remarqua et elle l'enlaça tendrement en déposant des baisers dans ses cheveux.
Ils restèrent ainsi pendant une bonne minute, Rose était encore à bout de souffle.
-Tu trembles?
-Oui, mais je vais bien.
Et il l'embrassa encore une fois, puis déposa de doux baisers dans son cou, puis il descendit jusqu'à sa poitrine.
Rose se blottit contre son torse.
-Je t'aime, murmura-t-elle avant de s'endormir.
-Moi aussi, je t'aime. Et il déposa un tendre baiser dans ses cheveux.
Le Docteur se sentait vraiment bien, avec la femme qu'il aimait dans ses bras, blottie contre lui, rien ne pourrai gâcher ce moment, il repensa aux deux fois où ils avaient été interrompus et se dit que finalement ils avaient fini par être plus fort que ces maudits téléphones.
Mais cela avait valu la peine d'attendre. Et il s'endormit avec un sourire sur les lèvres.




Explications avec Donna



Aujourd'hui, c'était mardi, et dans quelques heures Rose allait rencontrer Donna, elle était un peu nerveuse, elle ne savait pas vraiment encore comment elle allait s'y prendre, après tout elle avait eu du mal à convaincre l'autre Donna quand elle l'avait rencontrée après que celle-ci ai crée un monde parallèle. Le Docteur ne pouvait pas l'aider, cela faisait trois jours, qu'il s'occupait du Tardis, car le vaisseau était enfin développé mais il nécessitait encore de nombreux réglages que seul lui pouvait réaliser.

Il était cinq heure moins le quart, quand Rose sortit de son bureau, à sa grande surprise Donna l'attendait déjà.
-Bonjour, je ne sais toujours pas pourquoi je suis venu, je trouve ça complètement dingue.
-Je suis contente que vous soyez venue, puis elles commencèrent à marcher ensemble.
-Bon je suis là maintenant, je vous écoute qu'est-ce que vous avez à me dire, et surtout comment me connaissez vous?
-Très bien, tout d'abord vous me promettez que vous n'allez pas me prendre pour une folle quand je vous aurez dit ce que j'ai à vous dire.
-D'accord, je vais essayer.
Décidément la tâche ne s'annonçait pas facile pour Rose.
-Je vous connais, parce que je vous ai déjà rencontré, seulement que ce n'était pas vous mais une version de vous.
Donna la regarda sans comprendre, et commença à rire.
-C'est une blague, c'est ça vous voulez me piéger.
-Non, pas du tout je suis très sérieuse, il existe d'autre mondes qui sont parallèles à celui-ci.
-Et vous avez rencontré quoi? une version parallèle de moi? Et alors, peut-être que c'est vrai ce que vous dites mais je ne vois pas le rapport avec moi.
-L'autre Donna avait rencontré quelqu'un avec qui elle a vécu des chose extraordinaires, elle a vu les merveilles de l'univers avec lui, elle a voyagé dans le temps et l'espace, mais bien plus que ça, il lui a ouvert les yeux et lui a permis de devenir quelqu'un de vraiment brillant.
Donna écoutait mais ne voyait toujours pas le rapport avec elle.
-Pourquoi vous me racontez ça?
-Parce que maintenant elle a tout oublié, elle ne voyage plus avec lui, et elle est redevenue comme avant, et je trouve cela tellement horrible qu'elle ne puisse plus se rappeler de rien que je me sens presque obligée de faire quelque chose pour elle.
-Je ne comprend toujours pas.
-Je voudrais vous faire découvrir tout ce qu'elle a vécu, vous le faire partager pour qu'une partie d'elle, bien qu'elle n'en ai pas conscience, puissent retrouver cette vie fantastique qu'elle avait avec le Docteur.
-Mais vous m'avez dit que ça s'est passé dans un monde parallèle, bien que j'ai du mal à croire qu'il existe des mondes parallèles, donc comment pourriez vous me faire découvrir la vie qu'elle a vécue, je suis désolé mais il est hors de question que je vous suive dans un autre monde.
-Non, je ne vous le demande pas, et de toute façon c'est impossible.
-Mais le Docteur vit dans l'autre monde si j'ai bien suivi, non?
-Oui, mais dans ce monde aussi il y a un Docteur, qui est d'ailleurs en partie née de Donna, mais il est ici et il a cultivé un nouveau Tardis, c'est son vaisseau, expliqua-t-elle en voyant l'expression de Donna.
-Un vaisseau, quoi? Spatial?
-Un vaisseau qui peut voyager à travers le temps et l'espace.
-Ok, donc votre Docteur, c'est un extraterrestre alors?
-Oui en partie, il est mi-humain, mi-Seigneur du Temps.
Donna ne disait rien, cette histoire semblait tellement dingue, mais elle savait que les extraterrestres existaient, elle se souvenait des Cybermen qui avait tué son père un peu plus de deux ans auparavant, mais cette histoire d'autre monde, avec une autre Donna était tout simplement impossible.
-Je suis désolé de vous avoir fait perdre votre temps mademoiselle, mais c'est impossible ce que vous m'avez dit, ça ne peut pas être vrai.
Et avant que Rose n'ai pu dire quelque chose elle s'en alla sans se retourner.
Rose s'en voulait, elle ne s'y était pas bien prise pour lui expliquer l'histoire de Donna, et pourtant pendant un instant elle avait eu l'impression qu'elle allai la croire, mais elle s'était trompée.

Elle rentra chez elle où le Docteur l'attendait avec un petit dîner qu'il avait lui même concocté, en voyant Rose arriver il comprit que quelque chose ne s'était pas bien passé.
-Elle ne m'a pas cru, j'ai du mal m'y prendre, j'aurai du mieux lui expliquer...
-Hé, ne t'en fais pas je suis sûr que tu as fait ce que tu pensais être bien, peut-être qu'elle va y réfléchir, elle a toujours ton numéro, elle t'appellera peut-être.
Rose voyait bien qu'il essayait de la réconforter, seulement elle ne se sentait pas mieux, le destin de Donna était une chose qu'elle avait du mal à accepter, jamais elle aurait pu penser qu'une chose aussi horrible puisse arriver à quelqu'un, elle voulait faire quelque chose et ne supportait pas l'idée qu'elle avait échoué.
Elle ne mangea pas beaucoup ce soir là, et se coucha tôt, le Docteur la rejoignit un peu plus tard, il l'a pris dans ses bras pour la réconforter un peu, elle se senti un peu mieux.
-Merci.
-C'est normal je suis là pour ça, je n'aime pas te voir comme ça, ne t'en fait pas je suis sûr que tu parviendra à la convaincre, je le sens.
Et Rose s'endormit, un peu plus confiante, elle réessaierai, elle n'allait pas abandonner.

Chiswick, dans la maison de Donna.
Donna ne cessait de repenser à sa conversation avec Rose, c'était tellement dingue et pourtant, elle rêvait d'une autre vie, la sienne ne la satisfaisait vraiment pas, Lance qui l'avait abandonné juste avant qu'il ne se marient, la semaine d'après elle avait été renvoyé de son travail, et sa mère ne cessait de lui faire comprendre qu'elle la décevait, mais après tout qu'est-ce cela pourrai bien changer à sa vie? Elle n'allait pas devenir meilleure si elle acceptait de revoir Rose.




Changer d'avis



Trois jours étaient passés depuis que Rose avait parlé avec Donna, mais elle ne l'avait pas appelée. Rose se demandait si elle allait un jour le faire, peut-être qu'elle ne pourrai pas la convaincre, cette version de Donna était après tout quelqu'un d'autre et de bien différent de l'ancienne compagne du Docteur. Pourtant, Rose sentait que tout n'était pas perdu, et qu'elle allait peut-être changer d'avis.

De son côté, Donna ne cessait de penser à ce que Rose lui avait dit, depuis elle faisait des rêves étranges, elle y voyait des choses dont elle même n'avait jamais fait l'expérience, elle rêvait d'une géante araignée rouge, de robot qui ressemblaient étrangement à des poivriers, de petites créatures qui volaient dans les airs, et toujours cet homme mince en costume qui était presque toujours présent. Rose lui avait raconté l'histoire de l'autre Donna, et maintenant elle en rêvait comme si ça faisait vraiment partie de ses souvenirs. Les rêves avaient commencé au lendemain de sa rencontre avec Rose, mais elle ne l'avait pas appelé, elle le regrettait un peu d'ailleurs, elle voulait juste faire quelque chose pour Donna, celle qui avait perdu tous souvenirs du Docteur.

Torchwood
Rose rendit visite au Docteur, le Tardis était terminé, bientôt il pourrai à nouveau voyager à travers le temps et l'espace, mais pour l'instant le Docteur devait encore aider Pete sur certains cas. Le Tardis avait pris la même forme que sa version parallèle, Rose aimait beaucoup cette apparence et elle préférait qu'il reste comme ça. Elle entra, et fut étonné de constater qu'il était presque identique à l'autre. Elle fit quelques pas et se rappela de tous ce qu'elle avait vécu dans l'autre Tardis avec l'autre Docteur, quand une fois elle l'avait cru mort et qu'elle lui avait sauté dans les bras dès qu'elle était entrée dans le vaisseau. Elle s'approcha des commandes et se souvint de la fois où elle avait absorbé le cœur du Tardis pour aller sauver le Docteur. Il lui manquait, c'était vrai, elle ne pouvait pas le nier mais elle était tellement heureuse avec l'autre Docteur, tout se passait pour le mieux entre eux, c'était comme s'ils se connaissaient depuis toujours, et lui pouvait lui offrir tout ce que le Docteur ne pouvait pas. Sa mère avait eu raison, c'était le plus beau cadeau qu'il pouvait lui offrir.
-Rose?
Elle fut tiré de ses pensée par la voix de Jake qui l'appelait.
-Je suis dans le Tardis.
-Oh, euh il y a quelqu'un dans ton bureau qui souhaiterai te voir.
-Qui est-ce?
-Je ne sais pas, elle ne m'a pas dit son nom.
Il s'agissait donc d'une femme. Elle se rendit dans son bureau, et eu l'agréable surprise de retrouver Donna.
-Bonjour Rose.
-Bonjour, Rose lui sourit.
-J'ai réfléchi, et depuis que vous m'avez parlé je vois des choses incroyables dans mon sommeil, et je n'y comprend rien mais je pensai que vous pourriez m'expliquer.
-Laissez-moi deviner, vous y voyez des choses tels que de différents mondes, ou de différentes époques, n'est-ce pas?
-Oui, c'est à peu près ça.
-Je ne sais pas comment c'est possible, mais j'ai l'impression que vous avez les souvenirs de Donna.
-Mais comment?
-Je ne sais pas, mais ce vous voyez dans vos rêves, c'est la vie qu'elle menait quand elle voyageait avec le Docteur.
Rose attendit que Donna lui dise quelque chose mais cette dernière resta silencieuse.
-Elle a vécu tant de choses, vous pourriez avoir une vie comme la sienne si vous le vouliez.
-Je ne sais pas, c'est si dangereux comme vie, et en même temps...
-C'est merveilleux, acheva Rose, vous n'avez même pas idée de l'immensité de l'univers, tous ce qu'on y trouve, les rencontres qu'on peut faire, moi j'ai rencontré la reine Victoria, et il y a tant à voir.
-Et le Docteur de ce monde peut aussi voyagé dans le temps et l'espace?
-Oui, dans peu de temps nous recommencerons à voyager.
Rose hésita un instant, puis ajouta
-Vous pourriez visiter son vaisseau, il ne vous semblera pas si étrange étant donné que vous en avez déjà rêvé.
Donna réfléchit un instant, puis finit par accepter.

-Mais c'est tout petit, ça semblait si grand à l'intérieur, mais Rose l'entraina à l'intérieur du Vaisseau et Donna regarda autour d'elle d'un air étonné, mais comment c'est possible?
-C'est la science des Seigneurs du Temps, répondit Rose, et encore là vous n'avez vu qu'une petite partie de vaisseau, même moi j'en ai jamais fait le tour.
-Oh mais maintenant tu pourra Rose, le Docteur était arrivé.
Donna se retourna, il était en tout point identique à l'homme de ses rêves.
-Je me présente, je suis le Docteur
-Non, ce n'est pas vrai, enfin pas tout à fait, si j'ai bien compris vous en êtes une copie.
-En effet, c'est bien vrai Donna, vous êtes très perspicace.
Donna sourit.
-Alors, qu'en dites-vous? Vous viendrez avec nous ?
Donna avait une vie qui ne lui plaisait vraiment pas et elle avait la chance d'en changer, elle hésita encore un instant puis
-Oui, je pense que ce ne serai pas une mauvaise idée.
Et les trois sourirent, Rose était contente d'avoir réussi à la convaincre.




Premier voyage... romantique



Chez les Tyler
Rose aidait sa mère avec les préparatifs du mariage qui aurait lieu dans quelques semaines, quand le téléphone de Rose sonna.
-Allo?
-Rose, ça y est, demain on peut partir, c'était le Docteur qui lui annonçait que le Tardis était fin prêt pour un premier voyage.
-Mais c'est formidable, et où est-ce qu'on va?
-Oh tu n'as qu'as choisir l'endroit qui te fera plaisir.
-Oh, mais je n'ai aucune idée.
-Moi je pense en avoir une qui te plaira.
-Ah bon et laquelle?
-C'est une surprise, lui répondit-il avec un petit rire. On partira demain.
Rose raccrocha, un grand sourire sur les lèvres, Jackie lui en demanda la raison.
-Ça y est, je vais enfin pouvoir revivre cette vie qui m'a tant manquée.
Jackie la regarda d'un air bizarre. Rose lui demanda ce qui n'allait pas.
-Rose, tu vas de nouveau voyager, et je suis sûre que tu te souviens à quel point c'était dangereux...
-Mais, maman on s'en est toujours sortis, ne t'en fais pas.
-Oui, mais tu semble oublier qu'il n'est pas immortel comme l'autre Docteur...
-Lui non plus ne l'est pas, il régénère c'est différent.
-Oui, mais ce que je veux dire c'est qu'il n'a qu'une seule vie, il est plus vulnérable et fragile, et si...
-Arrêtes maman, ça n'arrivera pas, on sera plus prudent c'est tout.
Jackie voulait rétorquer mais en voyant le regard de sa fille, elle s'interrompit.

De retour à l'appartement de Rose
Rose était silencieuse ce soir-là, et le Docteur lui demanda si tout allait bien.
-Oui, ce n'est rien, puis elle sourit pour le rassurer, alors tu ne me dira pas où tu m'emmènes demain?
Il lui fit signe que non en souriant.
-Tu verra bien. J'ai aussi déjà réfléchi à notre prochain voyage avec Donna, j'ai pensé à un endroit vraiment unique et spécial, je pense que ça vous plaira.
-J'ai hâte de voir ça.

Pendant la nuit, Rose n'arrivait pas à trouver le sommeil, repensant à ce que sa mère lui avait dit, elle aimait tant cette vie, c'était tellement plus excitant mais dangereux, qu'arriverai-t-il s'il elle le perdait lors d'une de leurs aventures, non elle ne voulait pas y penser, ça n'arriverai pas.


Le Docteur réveilla Rose en l'embrassant
-Bonjour.
-Bonjour. Alors, prête?
-Plus que jamais!
-Alors allons-y.
Ils se préparèrent, et se rendirent à Torchwwod où le Tardis se trouvait, c'était bon d'être dans le vaisseau à nouveau et de le voir à nouveau en activité. Le voyage se déroula sans problème, pas de secousses et un parfait atterrissages.
-Et voilà, on est arrivés, annonça le Docteur.
Rose ouvrit la porte et fut éblouie, c'était un immense désert parsemé d'étoiles.
-C'est vraiment...
Elle ne trouvait pas les mots, le Docteur la prit par la main et il commencèrent à marcher, c'était comme s'ils posaient les pied sur de véritable petites étoiles.
-C'est un désert stellaire, il y en a très peu dans l'univers, et jamais personne n'est venu dans celui-ci, nous sommes les premiers.
-C'est vraiment magnifique.
Puis, elle se rapprocha et l'embrassa comme elle ne l'avait jamais embrassé, toutes ses craintes semblait lointaines à présent et tout ce qui comptait était de partager ce moment de bonheur ensemble et personne ne viendrait les déranger dans un endroit pareil.
Quand elle desserra son étreinte, le Docteur dit:
-J'en conclue que ma surprise t'as plu, et le sourire qu'elle lui fit le lui confirma.
Puis il la prit dans ses bras, et la souleva de terre.
-Qu'est-ce que tu fais?
-Surprise.
-Encore? Elle sourit et il lui rendit son sourire.
Il l'emmena sur une petite pleine entourée d'étoiles.
-Ici, nous allons pouvoir admirer le plus beau coucher de soleil de l'univers, il est vraiment unique parce que tu aura l'impression qu'il se transforme en des milliers d'étoiles scintillantes.
Ils admirèrent le magnifique spectacle, Rose était allongé contre le Docteur, quand ce fut terminé elle se retourna et l'embrassa tout en le plaquant doucement contre le sol, il lui rendit son baiser brûlant et la serra un peu plus contre lui, chacun se sentait tellement bien dans les bras de l'autre, c'était comme si tout autour d'eux s'était immobilisé, et il ne faisait plus qu'un au milieu de ce désert stellaire.




Illusion ou réalité, telle est la question... (je suis allé voir Hamlet donc je n'ai pas pu m'empêcher de faire un petit clin d'œil Wink



Dans le Tardis
-Alors? Vous êtes prête Donna?, demanda Rose.
-Je ne sais pas trop, c'est bizarre, j'ai un peu peur.
-Il ne faut pas, vous allez voir c'est vraiment formidable, il y a tant de choses à voir, vous verrez quand vous aurez commencé, jamais plus vous ne voudrez vous arrêter.
-J'ai toujours rêvé d'une vie un peu moins ordinaire.
-Et maintenant, vous allez pouvoir vivre une vie extraordinaire.
Le Docteur venait d'arriver.
-Alors, prêtes à partir?
Rose hocha la tête avec enthousiasme et Donna fit un grand sourire que le Docteur lui rendit.
-Alors allons-y, je vous ai choisi une planète dans le système 9 des Astres éternels, Rose ce n'est pas très loin de Femme qui pleure, tu te souviens?
-Oui, comment oublier un endroit pareil!
Donna avait l'air un peu inquiète,
-Si je comprend bien, on va sur une autre planète, une planète extraterrestre?
-Oui, c'est bien ça.
En voyant la réaction de Donna, le Docteur lui demanda si elle allait bien.
-Oui, c'est juste...
-Bizarre?, continua Rose.
-Non, c'est juste, jamais je n'aurai pensé qu'on irai si loin, est-ce qu'il y aura des extraterrestres?
-C'est possible, mais là où je vous emmène c'est relativement calme.
-Et où est-ce que tu nous emmène mon chéri?
-Eh bien, là est toute la question, c'est un endroit qui ne porte pas de nom et je n'ai jamais compris pour quoi, et je me suis dit que ce serai fascinant d'en percer le mystère.
Une petite secousse se fit sentir indiquant que le Tardis venait d'atterrir. Rose emmena Donna jusqu'à la porte.
-Donna Noble à la rencontre de l'univers, et elle lui ouvrit la porte.
L'endroit était plutôt sombre, c'était sans doute la nuit, mais quelque chose d'étonnant sauta immédiatement aux yeux de Donna.
-Mais, c'est impossible! Regardez où on a atterrit!
Le Docteur et Rose regardèrent le sol, mais il n'y en avait pas, le Tardis flottait sur ce qui semblait être un immense océan dont on ne pouvait pas voir où il s'arrêtait. Le Docteur s'avança mais Rose le retint.
-Tu ne peux pas marcher sur de l'eau!
-Sur Terre c'est impossible, mais ici c'est peut-être différent.
-Vous êtes fou! lui dit Donna.
-Mais non, en plus je sais nager, et en disant cela il sortit du Tardis, mais au grand étonnement de Rose et Donna, il ne coula pas, au contraire il marchait littéralement sur l'eau.
-Venez, il n'y a absolument aucun risque, il tendit sa main à Rose, elle sorti et elle aussi flottait au dessus de l'océan, Donna prit la main que lui tendait le Docteur et posa ses pied sur l'eau, c'était comme s'il était solide.
-C'est vraiment incroyable, on est en train de marcher sur l'eau!
-En effet, bon il va falloir trouver la terre ferme parce que je ne pense pas qu'on découvrira le mystère qui entoure cette endroit, si on reste ici.
-Incroyable, dites vous pensez que Jésus connaissait cette endroit? demanda Donna au Docteur.
-Je l'ignore, il faudra lui demander.
-A qui?
Mais le Docteur ne répondit pas, Rose aussi était soudain silencieuse.
-Mais ça voudrait dire qu'il a réellement existé alors...
Mais le Docteur lui fit signe de se taire. Quelque chose était en train de bouger sous leur pieds, puis sans prévenir tout l'océan disparu et les trois tombèrent dans le vide. La chute semblait interminable.

Rose se redressa difficilement, elle accouru auprès du Docteur et Donna pour s'assurer qu'ils allaient bien.
-Ne t'en fait pas Rose, on va bien, la chute a été amortie, c'est vraiment très étrange.
Il se redressa à son tour et regarda autour de lui.
-Oh non!
-Qu'est-ce qui ne va pas? demandèrent Rose et Donna en même temps.
-Le Tardis, il n'est pas tombé avec nous.
-Mais comment on va faire pour rentrer?
-Je ne sais pas, pour l'instant on est coincés ici, mais je vous promet que je trouverai une solution.
-Comment?, demanda Donna d'une voix désespérée.
-Il faut continuer à marcher, on va essayer de trouver de l'aide, dit Rose.
-C'est une bonne idée, j'ai l'impression qu'il ne faut pas rester dans cette endroit.
-Pourquoi?
-J'ai un mauvais pressentiment.
Le lieu où il se trouvait était en effet loin d'être rassurant, ils commencèrent à marcher droit devant eux ignorant totalement où cela les mènerait.

Plus ils avançaient et plus l'endroit semblait devenir plus sombre et froid. Rose commençait à avoir peur et Donna était silencieuse, un peu trop silencieuse, Rose se retourna.
-Docteur?
-Qu'est-ce qu'il se passe?
-C'est Donna, où est-elle?
-Comment ça? Elle n'est pas derrière toi?
-Non.
Ils se regardèrent avec inquiétude, Donna avait disparu...




Le mystère de la planète des illusions



-Docteur, où est-elle? Comment va-t-on la retrouver?
Le Docteur ne répondit rien, il n'avait absolument aucune d'idée d'où pouvait être Donna. Il s'en voulait, c'était sa faute, il avait voulu les impressionner avec une planète mystérieuse et un secret à découvrir et maintenant Donna avait disparu...
Un bruit au loin le tira de ses pensées.
-Il y a du mouvement par là-bas, on pourra peut-être demander de l'aide, suggéra Rose.
Mais quelque chose apparut à leur droite, c'était un homme mais il avait la peau rouge écarlate et des yeux bleus électrique, il s'avança droit vers eux
-Aidez-nous, par pitié aidez-nous., puis il disparu de la même façon qu'il était apparu.
Rose était encore sous le choc de cette rencontre, mais le Docteur semblait avoir compris quelque chose.
-Mais oui bien sûr!, s'exclama-t-il, nous sommes sur la planète des illusions! Comment est-ce que je n'ai pas pu le remarqué plus tôt?
-La planète des illusions?, Rose ne comprenait pas vraiment, tu veux dire que tout ça n'est pas réel?
-Si ici, tout est réel c'est la surface de la planète qui n'est qu'une illusion, l'océan n'était pas réel, et quand il a disparu c'était parce qu'elle avait changé.
-Mais comment et pourquoi?
-Je l'ignore, mais c'est pour ça que la planète n'a pas de nom, c'est vraiment fascinant je pensait que ce n'était qu'une légende, sur Gallifrey ils racontaient des histoires à propos de cette endroit mais je n'ai jamais pensé que c'était réel, et maintenant... Illusion ou réalité, telle est la question...
-Illusion ou non, il faut retrouver Donna et le Tardis.
De la lumière était apparu au bout de ce qui semblait être le tunnel dans lequel Rose et le Docteur se trouvait. Il lui fit signe de le suivre pour aller en trouver l'origine.
Ils arrivèrent dans une sorte de temple, ils se cachèrent derrière des roches pour voir ce qu'il s'y passait.

Une jeune femme à la peau doré et luisante fit son entrée suivie d'un homme qui semblait tout à fait humain.
-Votre grandeur nous avons trouvé une chose étrange sur la surface, amenez l'objet!,ordonna-t-il à deux de ses larbins qui amenèrent le Tardis à la jeune femme.
-Qu'est-ce?
Le Docteur remarqua qu'elle avait une voix lointaine comme un écho mais qui contenait beaucoup de sagesse.
-Une déesse Illusiona, murmura-t-il à Rose.
-Peu importe ce que cela est, nous allons la garder, je ne veux rien risquer alors que certains deviennent conscients, nous y sommes presque et je ne veux pas que tout échoue.
Elle fit un étrange mouvement avec son bras gauche et des centaines de cercueils de verre furent éclairés, et dans l'un d'entre se trouvaient...
-Donna, mais le Docteur plaqua sa main sur la bouche de Rose, mais c'était trop tard.
-Nous ne sommes pas seuls ici, dit la déesse, montrez vous!
Le Docteur prit Rose par la main
-Il faut que tu t'enfuies
-Quoi?Non, jamais je ne te laisserai.
-Fais-le Rose, c'est trop dangereux.
-Je ne partirai pas, elle avait les larmes aux yeux, plus jamais je ne veux te quitter.
Les rochers qui les cachaient disparurent. Tous deux se redressèrent pour faire face à la déesse.
-Qui êtes-vous? Vous ne faites pas partie de ma collection, comment êtes-vous arrivés jusqu'ici?
-Votre collection?, demanda Rose.
-Oh mais tu es humaine, la deuxième humaine de ma collection, et en prononçant ses mots, Rose s'évanouit puis son corps inerte disparut pour réapparaitre dans un nouveau cercueil de verre au côté de Donna.
-Non! Rendez-la moi ou je vais vraiment m'énerver!
-Qui es-tu?
-Rendez-les moi!
-Tu es quelque chose de nouveau, elle s'approcha de lui, mais le Docteur s'avança vers elle d'un air menaçant
-Ramenez-les où vous allez vraiment le regretter!
-Et que comptes-tu faire?
Elle carressa ses cheveux tout en continuant de sourire, puis elle recula brusquement et regarda le Docteur d'un air terrifié, elle venait d'avoir une vision qui le montrait entrain de commettre le génocide sur les Daleks.
-Qui êtes-vous?, non c'est impossible, ils ont été détruits!
-De qui parlez-vous?
-Des Maîtres du Temps, vous en êtes un, vous avez la même essence qu'eux mais c'est impossible?
-Les Maîtres du Temps?, mais il n'y en a pas dans cette dimension, il les aurait senti en étant ici, à moins que parce qu'ils ont été détruit il n'a pas pu connaître leur existence.
-Vous en êtes un! Je suis la dernière déesse Illusiona, vous ne pouvez pas me détruire, je suis la seule survivante!
-Pourquoi? Que s'est-il passé?
-Ce sont nos illusions, l'une d'entre nous s'est retournée contre le reste de mon peuple et les a tous détruit avec une illusion si puissante qu'elle même n'y a pas survécu, je n'était pas présente et quand je suis rentrée tout avait disparu, tout était détruit, mes amis, ma famille, ils étaient tous morts.
-Je suis désolé, mais vous ne pouvez pas garder tous ces innocents, ils ont une vie, j'ai compris ce que vous faites, vous avez crée votre propre Illusiona et y avait emprisonné tous ces gens pour retrouver ce que vous avez perdu c'est bien cela n'est-ce pas?
-Vous ne pouvez pas comprendre!
-Si je le peux, je sais ce que c'est que de perdre sa planète. Mais ce n'est qu'une illusion et vous le savez que ce n'est pas réel.
-C'est mieux que d'être seule.
Le Docteur remarqua soudain que la peau de la déesse était en train de changer de couleur, elle tournait à l'argent très pâle.
-Que vous arrive-t-il?
Mais elle ne répondit pas, elle ne semblait pas avoir remarqué le changement.
-Je ne veux pas d'un Maître du Temps dans ma collection, allez vous en, je suppose que vous êtes arrivé avec cette chose bleue.
-Je ne suis pas un Maître du Temps et jamais je n'abandonnerai Rose et Donna, vous allez me les rendre ainsi que libérer tous ces innocents, je peux vous emmener sur une planète où vous ne serez plus seule.
-Les déesses Illusiona ne se mélangent pas aux autres espèces!
-Dites-moi une chose, est-ce que les déesses Illusiona changent de couleur de peau?
-Non, jamais elle reste d'or jusqu'à notre mort.
-Alors pourquoi votre peau a-t-elle pris cette couleur argent pâle?
Elle regarda ses bras et fut horrifiée.
-Non, c'est impossible.
-Oh si vous saviez toutes les choses impossibles dont j'ai été témoins aujourd'hui.
-Je ne peux pas mourir, je l'aurai senti.
-Non, vous ne sentirez rien, vous n'êtes pas réelle, vous l'avez été autrefois mais vous êtes vous même une illusion depuis la destruction de votre planète.
-Non.
-L'essence d'Illusiona a été détruite et toutes les déesses ont été infectées, seulement vous n'étiez pas présente et c'est ce qui vous a laissé plus de temps. Mais c'est fini, à présent vous êtes mourrante, il ne vous reste que quelques minutes.
-Arrêtez! Je ne peux pas mourir, j'ai crée une nouvelle Illusiona, l'essence a été restaurée!
-Non, rien de tout cela n'est réel, il faut les libérer maintenant avant qu'il ne soit trop tard et se retrouvent piégés pour l'éternité.
-Mais je ne veux pas mourir, je suis si jeune, j'ai à peine 352 ans, je peux vivre jusqu'à 1000 ans.
-Non c'est terminé, vous devez lâcher prise et les libérer.
Elle eut un petit gémissement,
-Qui êtes-vous?
-Je suis le Docteur, maintenant je vous en supplie libérez les.
Elle fit un autre étrange mouvement de sa main droite et les corps dans les cercueils reprirent vie et commencèrent à bouger. Rose et Donna rejoignirent le Docteur qui était au côté de la déesse dont la peau était à présent devenu blanche.
-J'ai peur Docteur, là où je vais aucune illusion n'est possible.
-Je le sais, répondit-il avec douceur. Et vous, vous ne m'avez pas non plus dit votre nom.
-Eliana.
-Merci Eliana, maintenant vous pouvez tous les rejoindre.
Et les yeux d'Eliana se fermèrent et son corps disparut.
Le Docteur se releva et Rose et Donna le prirent dans leurs bras.
-Où est-elle allé Docteur, lui demanda Donna.
-Je l'ignore, ceci était un mystère qu'il était incapable de résoudre.
Après avoirs rassuré toutes les personnes libérées, le Docteur, Rose et Donna retournèrent dans le Tardis pour rentrer à la maison.
A l'intérieur du Tardis Donna demanda:
-Est-ce que vous pensez qu'il y a aussi des illusions sur Terre?
-Peut-être, répondit le Docteur, dès fois on peut se demander si tout ce qui nous entoure est bien réel ou si ce n'est pas une illusion de notre esprit.
-Ah non, je t'en prie tu vas pas te mettre à philosopher quand même, dit Rose.
Et ils éclatèrent de rire jusqu'à ce qu'ils arrivèrent sur Terre.




Préparatifs de mariage et problème avec César



-Rose, tu es vraiment sûre que tu ne veux pas que l'on t'attende pour partir?
-Ce n'est pas la peine, il faut encore que j'accompagne maman à la boutique pour quelques ajustements sur sa robe et je dois encore faire des essayages pour la mienne, expliqua Rose, ça va nous prendre toute l'après-midi alors je ne veux pas vous faire attendre.
-Très bien, on se retrouvera ce soir alors mon amour.
-T'as plutôt intérêt, lui dit elle en riant, et vous serez prudents, tu me le promets?
-Oui, je te le promet, à ce soir, je t'aime.
-Moi aussi je t'aime.
Le Docteur raccrocha en souriant et Donna demanda:
-Elle ne vient pas?
-Non, elle ne peux pas, il faut qu'elle passe dans une boutique pour faire des essayages pour le mariage...
-Oh,mais vous ne m'aviez pas dit que vous alliez vous marier, l'interrompit Donna mais en voyant le regard que lui lança le Docteur elle dit,
-Mais quoi?
-... de Jackie et Pete Tyler.
-Oh, désolé j'ai fait une gaffe.
Mais le Docteur ne lui en voulait pas, lui aussi y avait déjà pensé, à Rose vêtue d'une magnifique robe blanche descendant l'allée pour le rejoindre à l'autel.
-Docteur?, Donna l'avait tiré de son rêve éveillé. Alors, vous ne m'avait toujours pas dit où est-ce que l'on va cette fois.
-Oh eh bien, vous aimez l'Italie? Alors imaginez-la dans l'antiquité?
-L'antiquité? Vous allez m'emmenez dans la passé?
-Oui, pourquoi vous n'en avez pas envie, je peux vous emmenez dans le futur si vous préférez.
-Non c'est juste que... Waouh, voyager dans le temps c'est juste incroyable, en plus c'est l'histoire, tous les gens que l'on rencontrera sont morts aujourd'hui!
-Oui, mais évitez de le leur dire. Très bien alors ce sera la Rome Antique, en espérant qu'on n'atterrira pas à Pompeï.
-Pourquoi vous dites ça?
-Oh pour rien. Allons-y!

Dans la boutique
Jackie était partie faire des essayages dans l'arrière boutique, quand à Rose elle devait encore choisir sa robe de demoiselle d'honneur. Mais elle n'arrivait pas à quitter le rayon des robes de mariée, une vendeuse s'approcha d'elle:
-Elle est vraiment magnifique n'est-ce pas? dit-elle en désignant la robe que Rose ne pouvait quitter des yeux. Elle était longue, légèrement décolleté avec de longues manches blanches transparentes et la robe était en soie et donnait l'impression d'être parsemée d'étoiles.
-Oui,elle l'est, répondit-elle.
-Vous souhaitez l'essayer? Je suis sûre qu'elle vous irai à ravir.
Rose hésita un instant avant de dire:
-Non, je ne suis pas là pour une robe de mariée mais pour celle d'une demoiselle d'honneur, elle remercia la vendeuse puis quitta le rayon avec un dernier coup d'œil sur la magnifique robe.
Tout se passait si bien avec son Docteur, elle n'avait jamais été aussi heureuse de sa vie, tout était parfait mais il était vrai qu'elle commençait à songer au mariage et à fonder une famille avec lui.

Dans le Tardis
-Ça y est, nous sommes arrivés, au dehors de cette porte: la Rome antique!
Donna était impressionnée, elle se précipita pour aller ouvrir. Elle poussa un petit cri puis referma la porte du Tardis et s'en éloigna aussi vite que possible.
-Que se passe-t-il?
-Un lion, répondit-elle sous le choc.
-Comment ça un lion?
-Il y a un énorme lion qui n'a pas l'air très content juste là dehors!
Le Docteur s'approcha de la porte du Tardis mais Donna essaya de le retenir
-Mais vous êtes pas croyable vous, vous tenez à vous faire dévorer par cette bestiole?!
-Mais non je veux simplement avoir la confirmation de ce que je pense.
Il ouvrit la porte du Tardis, au dehors un grand tumulte de voix se fit entendre, puis le rugissement du lion et le Docteur referma la porte retourna à la console du Tardis et changea l'emplacement de son vaisseau.
-C'était bel et bien une arène, celle du Colisé d'ailleurs, je vais me garer ailleurs ce sera moins dangereux.
-Comment êtes-vous sûre qu'il s'agissait du Colisé? Moi tout ce que j'ai pu voir c'était cette énorme lion!
-J'ai reconnu l'un des spectateurs. Bon je pense qu'on ne risque plus rien maintenant.
Ils sortirent, ils étaient dans une rue qui menait au Colisé, ils commencèrent à marcher quand un incroyable brouhaha se fit entendre pas loin d'eux. Toute une troupe de légionnaire s'avançait vers eux.
-Donna?
-Oui?
-Vous aimez courir?
-Pourquoi?
-Si vous voulez mon avis ces messieurs n'ont pas l'air très amicaux. Donc, on va retourner au Tardis à 3. 1.....3!!! Courrez!!!!
Et il l'a pris par la main et l'entraina vers le Tardis, mais là il firent une rencontre des moins surprenantes.
Le Tardis était cerné par une autre troupe de légionnaires qui était accompagnée par un homme à l'air important.
-Arrêtez-les!
Le Docteur et Donna furent saisis par trois légionnaires et amené devant César.
-Ave César! dit le Docteur très heureux de rencontrer un tel personnage,oh j'ai toujours rêvé de pouvoir dire ça!, ajouta-t-il en se tournant vers Donna.
-Cessez! Qui êtes-vous?
-Je m'appelle Donna et lui c'est le Docteur.
-Et qui pensez vous être pour vous permettre de gâcher mon divertissement? Comment êtes vous arrivés dans mon arène?
-C'est à cause de mon véhicule qui est très capricieux par moment, mais bon par la suite je découvre toujours une raison qui explique ses atterrissages hasardeux.
-Je ne comprend rien à vos babillages! Mais certes vous désiriez pénétrer dans mon arène alors telle sera votre destin demain avant le coucher du soleil. Emmenez les dans la cellule des esclaves!
-Non, vous ne pouvez pas faire ça! hurla Donna alors que les légionnaires les conduisaient vers les cachots de l'arène.

Chez les Tyler
Rose s'occupait de Tony alors que sa mère finissait de commander toutes les fleurs pour la cérémonie.
-Rose aussi va marier bientôt maman?
-Je ne sais pas mon chéri.
-Rose tu vas marier aussi?
-Oui, un jour je l'espère.
-'vec qui?
-Tu le connais Tonny, mon Docteur.
-Ah oui, me souviens, il regarda autour de la pièce puis demanda:
-Où l'est?
-Il est... je ne sais pas trop où il est, sans doute dans le passé.
-Hin???
-Je t'expliquerai quand tu sera plus grand, peut-être même que tu aura le droit de venir avec nous une fois si maman te laisse partir, dit elle avec un petit sourire en direction de sa mère.
Jackie eut un regard qui signifiait: ah non pas encore un autre de ses enfants qui voyage dans le temps et l'espace.

Dans le cachot
Le Docteur tournait en rond dans la cellule.
-Je vous déteste, dit Donna au bout d'un moment.
-Merci.
-Non, mais c'est vrai, si je pouvais choisir ma mort ce ne serait certainement pas finir comme plat de résistance pour un lion, je dis plat de résistance parce que vous, vous êtes tellement mince que vous serez une entrée pour lui.
-Merci.
-Pas de quoi.
Le Docteur continuait de faire les cents pas ce qui agaçait Donna au plus au point.
-Vous ne pouvez pas vous assoir?
-Il y a quelque chose qui cloche, pourquoi le Tardis a choisit cette endroit de Rome plutôt qu'un autre, il y a toujours une raison!
Non, quelque chose n'allait pas, le Tardis avait aussi une conscience et parfois le Docteur pensait même qu'il avait des intuitions. Quelque chose se préparait, et ce n'était pas dans l'histoire, un événement qui allait changer le cours des choses.




Sacrifice et un heureux événement



Nous avions laissé le Docteur et Donna dans une cellule au beau milieu de la Rome Antique, mais que va-t-il leur arriver? Et même Rose va avoir droit à une nouvelle bouleversante...

-Faite entrer les prisonniers!
Donna et le Docteur furent emmenés dans l'arène, à leur grand soulagement le lion n'avait pas encore été relâché.
-Bon, on fait quoi maintenant?, demanda Donna à un Docteur qui n'avait absolument aucune idée pour les sortir de là.
-Le sacrifice va pouvoir commencer!, annonça César en les désignant du doigt.
-Mais de quoi il parle, un sacrifice?, s'étonna le Docteur.
-Mais, oui, un sacrifice, en voyant que le Docteur ne semblait pas comprendre, ce qui avait le don de l'exaspérer, mais nous Dumbo, non mais c'est pas vrai ne me dites-pas que vous pensez qu'on a été amené ici en spectateur!
-Non, c'est bizarre, parce qu'on ne parlait pas de sacrifice, c'était un divertissement, or les sacrifices sont pour quelqu'un, une divinité en général.
-Oui, mais ça ne change rien au fait que nous sommes le sacrifice! Et il va falloir...
Mais elle fut interrompue par un immense fracas sonore qui provenait de sous leur pied. Ils reculèrent de quelques pas. La terre était en train de s'ouvrir sous leur pied et laissa en sortir un étrange créature qui avait 12 têtes.
-Oh mon Dieu! s'exclama Donna, à la réflexion je crois que je préférait le lion.
La créature était gigantesque et chacune de ses têtes avait un aspect différent, mais d'une certaine manière elles semblaient familière au Docteur.
César se leva et regarda dans leur direction:
-Et maintenant Docteur, la prophétie va pouvoir s'accomplir.

Dans l'appartement de Rose.
Rose s'était levée ce matin-là avec d'étranges nausées, elle n'avait pas dormi de la nuit sentant que quelque chose n'allait pas, le Docteur et Donna aurai déjà dû rentrer...
Elle se prépara pour aller au travail, peut-être pourrait-elle essayer de voir où ils étaient allés et voir s'ils allaient bien.

Cela faisait quelques heures déjà qu'elle essayait de retrouver la trace du Tardis, mais le seul résultat qu'elle avait obtenue était une date dans le passé. Ianto lui demanda si elle avait besoin d'aide.
-Non, c'est bon je te remercie, si ça se trouve ils vont bien, je vais devenir comme ma mère si ça continue comme ça, dit elle en riant.
Puis elle se senti bizarre, la tête lui tournait et elle s'écroula. Ianto la rattrapa avant qu'elle ne tombe sur le sol.

Dans l'arène
-Mais comment il sait votre nom?
-Et surtout de quelle prophétie parle-t-il?
Le Docteur et Donna ne comprenait plus rien à leur situation. César se dirigea vers eux, il tenait à la main une sorte de parchemin ancien, il prononça alors, était-ce une phrase? En tout cas, c'était incompréhensible, mais ces paroles eurent alors un effet sur le Docteur. En effet, celui-ci fut parcouru d'un étrange spasme avant de s'écrouler au sol. Donna s'agenouilla auprès de lui pour voir ce qui lui était arrivé, mais le corps inerte du Docteur s'envola et fut transporté vers un autel pour le sacrifice...

Torchwood
Rose venait de se réveiller, Jackie était présente.
-Maman? mais qu'est-ce qu'il s'est passé?
-Tu t'es évanouie ma chérie. Comment te sens-tu?
-Ça va, j'ai juste des nausées, depuis ce matin ça n'arrête pas.
-Des nausées tu dis?
Jackie sembla comprendre les origines du malaise de sa fille.
-Rose je pense qu'on devrai aller voir un gynécologue.
Mais elle ne laissa pas le temps à sa fille de répondre, elle prit ses affaires et l'emmena avec elle hors de l'infirmerie.

Chez le gynécologue
Rose n'arrivait pas à y croire, elle était encore un peu sous le choc. Le médecin venait de lui annoncer qu'elle était enceinte depuis environ deux semaines. C'était si étrange, elle n'avait absolument rien remarqué, et pourtant un petit être était en train de naître en elle. C'était vraiment merveilleux, c'était ce qu'elle avait toujours voulu depuis qu'elle était avec le Docteur, fonder une famille avec lui, et maintenant c'était réel. Elle avait demandé à sa mère de ne le dire à personne pour l'instant, elle souhaitait d'abord lui annoncer. Mais, elle se demandait comment il allait réagir...

-Vous ne pouvez pas faire ça!!!!, hurla Donna en assistant au sacrifice qui venait de commencer.
Elle courra vers César qui semblait complètement indifférent à ses cris de désespoir, en fait il semblait être indifférent à tous ce qui l'entourait, tout comme le reste des spectateurs. Donna regarda partout dans l'arène, personne ne bougeait, c'était comme s'ils étaient tous hypnotisés.
-Rejoins-moi. Il ne sert à rien de résister, tu ne peux vaincre le Zodiaque.
Donna se retourna vers la créature, c'était donc ça, les douze têtes représentait chacune l'un des signes du zodiaque.
-Mais, c'est impossible, se dit-elle, ça n'appartient pas à cette époque.
En disant cela elle provoqua une réaction sur la créature, elle disparu l'espace d'un centième de seconde. Et César se mit à bouger à nouveau, mais c'était comme s'il se réveillait d'un long sommeil. Donna s'approcha:
-Vous m'entendez?
Il se tourna vers elle et acquiesce. Il regarda autour de lui, mais la créature s'était aussi rapproché d'eux.
-Par tous les dieux! Mais quelle est cette chose? Et quelqu'un pourrai-t-il m'expliquer ce qu'il passe!
-Je m'appelle Donna, je ne peux pas vous expliquer ce que vous voyait en revanche j'aurai besoin de votre aide pour sauver mon ami.
-Je n'y comprend rien!
-Oui, ben moi non plus, Donna essayait de trouver une solution pour sauver le Docteur mais la créature se montrait de plus en plus agressive et plus grande aussi. Comment, elle qui n'était qu'une simple intérim, pouvait-elle vaincre une telle créature sans l'aide du Docteur. Mais, elle était seule et n'avait pas beaucoup de temps car le sacrifice avait maintenant été bien entamé et que le monstre semblait devenir de plus en plus puissant.
-Allez réfléchi ! se dit-elle, puis elle se souvint que ses parole avait eu un effet sur la créature, elle avait dit qu'elle n'appartenait pas à cette époque:
-Tu n'es pas réelle!
La créature se tourna vers elle,:
-Non, tu ne peux me vaincre, toi non plus tu n'es pas dans ton époque.
Mais, oui c'était ça la clé, ses paroles ne pouvait plus avoir d'effet sur elle car elle était trop puissante à présent, en revanche un personnage appartenant à cette époque...:
-César, vous devez m'aider, je vous en supplie, ou tout ce monde sera détruit ainsi que le mien.
-Mais que suis-je sensé faire?
-Il faut que vous fassiez comprendre à ce monstre qu'il n'est pas réel, il ne fait pas partie de l'histoire?
-Mais de quoi est-ce que vous parlez?
-Je vous en supplie, Donna était au bord des larmes, dites-lui qu'il n'est pas réel et que cette époque n'est pas la sienne.
César n'y comprenait rien, mais il accepta de dire ces paroles sans en comprendre le sens.
La créature disparu un instant avant de réapparaitre plus près d'eux.
-Mais pourquoi ça ne marche pas?
Donna réfléchissait aussi vite qu'elle le pouvait, puis soudain elle comprit:
-De là où je viens, tout ce qui se passe actuellement ici fait parti du passé, mais cette créature n'interviens pas dans l'histoire que je connais, elle n'a donc pas sa place ici, répéter les même paroles en pensant à ce que je viens de vous dire.
Cette fois-ci quand il prononça ces paroles, la créature poussa un hurlement atroce puis disparut entièrement. Donna regarda tout autour de l'arène pour s'assurer qu'elle ne réapparaîtrai plus. Puis, elle se précipita vers l'autel où le Docteur était toujours inconscient. Il était très pâle et tremblait.
-Docteur, réveillez-vous, je vous en prie ne me faites pas ça!
Mais il ne bougea pas, ses tremblements se calmèrent peu à peu, mais il était toujours aussi pâle. Donna demanda à César s'il pouvait l'aider et celui-ci envoya deux légionnaires qui le transportèrent dans un autre endroit afin que des médecins puissent l'examiner.
Donna s'en voulait énormément, elle avait été exécrable avec lui et s'il ne se réveillait pas? Non c'était impossible, il ne fallait pas aussi négative, il allai s'en sortir.
Au bout d'une heure, l'un des médecins annonça qu'il était hors de danger.
Donna entra dans la chambre, il était encore très pâle.
-Comment vous sentez-vous?
-Bien, lui répondit-il avec un petit sourire. Merci de m'avoir sauvé.
-Ce n'est pas moi, je n'y suis pour rien.
-Si.
-Je vous en prie., puis après un petit moment de silence elle ajouta, je suis désolée.
-Pourquoi?
-De vous avoir dit toutes ces choses, parfois je dis des choses mais je ne les pense pas, je ne vous déteste pas, je vous suis tellement reconnaissante à vous et à Rose, vous avez vraiment redonné un sens à ma vie.
-C'est avec plaisir.
César entra dans la pièce:
-J'ignore qui vous êtes tous les deux, mais je pense que vous devriez rentrer, nous ne pouvons rien faire de plus pour vous ici.
Le Docteur se redressa avec l'aide de Donna, ils remercièrent César, mais une questions subsistait:
-De quelle prophétie le zodiaque parlait-il?
-Je l'ignore, tout ce que je peux vous dire Docteur c'est que vous deux apparaissez dans de nombreuses gravures ainsi que votre cabine. Je vous avoue que je ne comprend pas tout, ajouta-t-il.
-Moi non plus, répondit le Docteur.
César les mena tous deux au Tardis après leur avoir montré l'une de ces fameuses gravures.
-Au revoir César et merci de votre contribution pour avoir sauver le monde.
-Et c'était bien plus qu'une simples contribution, corrigea Donna, Jules a sauvé le monde avec mon aide.
Avant que César n'ai pu réagir au fait que Donna l'ai appelé par son prénom, la porte du Tardis s'était refermé.

A l'appartement de Rose.
Elle ne savait toujours pas comment elle allait lui annoncer sa grossesse. Le Docteur arriva enfin, en voyant Rose il courut vers elle et la prit dans ses bras. Elle lui avait vraiment manqué, puis il s'embrassèrent tendrement.
-Eh ça va? Qu'est-ce qui t'arrive mon amour?
-Je suis juste heureux de te voir, lui répondit-il en continuant de l'embrasser.
-Oui, moi aussi.
Ils desserrèrent en fin leur étreinte.
-Il faut que je te parle de quelque chose.
Le Docteur eut soudain un peu peur, Pete et Jacke lui avait parlé de cette fameuse phrase qui n'annonçait jamais rien de bon.
-Qu'y a-t-il Rose?
-Je ne sais pas trop comment te le dire, ce matin j'ai eu un malaise et maman m'a emmené voir un médecin...
-Tu es malades? ce n'est pas grave j'espère.
-Non, je vais bien, ne t'en fais pas.,elle hésita un instant puis ajouta, Je suis enceinte.
Le Docteur fut surpris, ce n'était pas ce à quoi il s'attendait, il sourit et Rose parut soulagée de sa réaction.
-C'est vraiment formidable. Tu vas être maman, et je..., je vais être papa.
-Oui, c'est ça.
Il posa sa main sur le ventre de Rose et il restèrent comme ça un moment, souriant et savourant le bonheur de cette merveilleuse nouvelle ensembles.




Perte de contrôle



Le Docteur était en train de discuter avec Donna, elle lui reprochait de ne pas passer suffisamment de temps avec Rose.
-Ça fait trois mois, et vous, vous n'avez que continué à voyager!
-Mais elle ne veux pas que je reste avec elle!
Le Docteur eut un flash.
Jake entra en trombe dans le Tardis.
-Docteur! C'est Rose, elle a eu un accident!
Nouveau flash.
Le Docteur se trouvait à présent dans le couloir d'un hôpital.
-Vous pouvez entrer Docteur.
Une infirmière le conduisit dans la chambre de Rose. Elle était allongée sur le lit, inconsciente et elle était très pâle.A côté du lit, il y avait un berceau dans lequel un nouveau né dormait paisiblement.
-Il est temps Docteur, vous devez lui faire vos adieux avant qu'il ne soit trop tard.

Le Docteur se réveilla en sursaut. Il tremblait et était couvert de sueur. Il regarda autour de lui, Rose dormait paisiblement à ses côtés. Ça avait l'air si réel. Cela faisait maintenant plusieurs semaines que ce cauchemar le hantait, il ne dormait plus de peur de revoir Rose en train de mourir, cette vision lui était insupportable. Il ne comprenait pas la signification de ces rêves...
-Quelque chose ne va pas mon amour?, Rose s'était apparemment réveillée.
-Non, ne t'inquiète pas je vais bien, lui assura-t-il, tu peux te rendormir. Et il déposa un baiser sur son ventre puis l'embrassa tendrement.

Quelques heures plus tard il retourna au Tardis où Donna l'attendait déjà.
-Alors, vous vouliez me voir Docteur?, en le voyant si pâle elle demanda ce qui n'allait pas.
-Rose est en danger.
-Quoi, mais de quoi parlez-vous?
Il lui raconta son cauchemar avec cette vision de Rose qui était en train de mourir, lui qui devait lui faire ses adieux... Il tremblait et avait les larmes aux yeux. Donna le prit dans ses bras:
-Docteur, ce n'est peut-être qu'un simple cauchemar, ce n'est pas la réalité, Rose va bien et vous serez bientôt papa.
Le Docteur ne répondit pas tout de suite.
-Tout ira bien.
-Mais c'est tellement réel, j'ai l'impression de vivre cet enfer depuis des semaines.
-Vous lui en avez parlé, je veux dire, vous l'avez dit à Rose.
Le Docteur lui répondit que non en hochant la tête.
-Je ne vaux pas l'inquiéter, comme vous l'avez dit il ne s'agit peut-être que d'un simple cauchemar.
Soudain, une secousse se fit sentir à l'intérieur du Tardis. Donna se cramponna au tableau de contrôle quand elle remarqua une inscription étrange sur l'écran.
-Docteur, je pense que vous devriez venir voire ça!
Le Docteur s'approcha de l'écran de contrôle, il y avait quelque chose d'écrit mais ce n'était pas une langue que le Docteur connaissait, l'inscription était écrite en rouge sur un fond noir et clignotait comme une sorte d'alerte.
Puis, le Tardis démarra sans que ni lui ni Donna n'ai rien touché.
-Docteur, depuis quand le Tardis voyage tout seul?
-Depuis maintenant!
-Quoi?
-Il n'a jamais fait ça avant!
Une nouvelle secousse se fit ressentir. Il s'était arrêtés.
-Où est-ce qu'on est?, demanda Donna.
-Il n'y a qu'un seul moyen de le découvrir.
Ils se dirigèrent vers la porte et sortirent du vaisseau. Ils reconnaissaient cet endroit.
-Docteur, c'est la Rome Antique?
-Oui, je crois, il regarda autour de lui, ils avaient atterrit dans la même rue que lors de leur dernier voyage. Seulement quelque chose était différent: il y avait une immense fresque sur le mur juste en face du Tardis les représentant dans la position exacte dans la quelle ils se trouvaient actuellement.
-Waouh, ça c'est bizarre, dit Donna.
-Qu'est-ce que cela signifie?
-Eh, bien César avait parlé de plusieurs fresques comme celle-ci, ils nous en avait même montré une, vous vous souve... Oh mon Dieu vous avez vu ça?
-Quoi?, demanda-t-il en regardant en direction de l'endroit qu'elle lui montrait sur la fresque.
-Il y avait une ombre qui est apparue sur le fresque, juste derrière nous, regardez elle réapparait!
En effet, une ombre passait juste au dessus d'eux sur la fresque et cachait presque le Tardis.
-Docteur, je commence à avoir vraiment très peur là.
-Je ne suis pas très rassuré non plus, on ferait mieux de retourner dans le Tardis.
Quand le Docteur ferma la porte du vaisseau derrière lui tout en jetant un dernier regard à la fresque, l'ombre entoura le Tardis, mais cette fois ci, ce n'était plus sur la fresque mais autour du véritable vaisseau.
-Docteur, qu'est-ce qui se passe?
-Je l'ignore Donna, il ne comprenait pas pourquoi le Tardis les avait emmené là, mais ils eurent à peine le temps de se remettre de leur émotions, que le vaisseau s'envolait déjà vers une nouvelle destination inconnue.
Après une nouvelle secousse, ils sortirent pour voir où ils avaient atterri cette fois. Ils était en Egypte, au pied d'une immense pyrammide.
-Docteur, là!
Elle lui montra une nouvelle fresque qui à nouveau les représentait exactement comme ils ils étaient au moment même, mais cette fois un détail s'était ajouté.
-Il y a une inscription juste à nos pied, ce sont des hyéroglyphes. Mais vous ne m'avez pas dit que le Tardis était sensé traduire toutes les langues normalement?
-Si, le Docteur se demandait bien ce que tout cela pouvait bien signifier, pourquoi le circuit de traduction ne fonctionnait pas. Quelqu'un ou quelque chose veut nous empêcher de lire cette inscription, dit-il enfin.
-Mais pourquoi?
-Je l'ignore, nous devons demander de l'aide, je vais essayer de reprendre le contrôle du Tardis.
Mais à peine était-ils entrés dans le vaisseau, qu'il s'envola à encore vers une nouvelle destination.
Cette fois-ci le Docteur reconnut immédiatement l'endroit où ils étaient:
-Nous sommes à Londres, on est en 1599.
-A l'époque de Shakespeare?, demanda Donna incrédule.
-Oui, c'est ça.
-Docteur! Je vous trouve enfin!, une jeune femme se précipitait vers eux, le Docteur la reconnut:
-Lillith? Vous êtes une Caryonites, ne nous approchez pas de nous!
-Pardon? Je ne comprend pas ce que vous voulez dire, mais je dois vous emmenez voire mon maître.
-Donc vous n'êtes pas une sorcière? Qui est votre maître?
-Le maître William Shakespeare, il a quelque chose de très important à vous dire.

L'appartement de Rose
Rose était dans la chambre, elle était en train de se changer quand soudain elle remarqua du sang sur ses joues, ses yeux étaient en train de saigner.
-Maman!
Jackie accourut dans la chambre, mais le sang s'évapora comme si rien ne s'était passé.
-Qu'est-ce qu'il t'arrive ma chérie?
-Rien, j'ai cru... mais c'est bon il n'y a rien.
-Tu es sûre?
Puis Jackie recula d'un coup, les yeux de rose scintillait, comme lorsqu'elle avait été possédée par le coeur du Tardis.
-Il arrive.




Avertissement de Shakespeare et révélations ...



Apartement de Rose
-Il arrive.
-Rose, mais qu'est-ce qu'il t'arrive?
Elle avait encore les yeux qui scintillaient, elles s'avançait d'un air menaçant vers Jackie.
-Bientôt.
Puis, tout revint à la normale, Rose se redressa, ses yeux avait repris leur belle couleur noisette.
-Rose?
-Maman, qu'est-ce qu'il y a? Tu donnes l'impression d'avoir vu un fantôme.
-Mais, tu ne te souviens pas de ce qui viens juste de se passer?, lui demanda Jackie étonnée, tu avais les yeux en feu, c'était vraiment effrayant.
Rose ne comprenait pas ce dont elle parlait, puis soudain elle eut comme un vertige et s'effondra sur le sol.
-Rose? Rose?, Jackie essayait de la réveiller mais elle ne bougea pas. Jackie chercha son portable et appela Pete:
-Allo Pete, Rose s'est évanouie.
-Eh bien emmènes-la à l'hôpital alors.
-Non, mais tu ne comprends pas, elle a fait un truc vraiment étrange.
-Comment ça?
-Elle avait les yeux en feu et elle a dit "Il arrive", puis elle est redevenue normale mais elle n'avait pas la moindre idée de ce qui venait de se passer.
-Très bien, je vais t'envoyer Jake et Ianto, je vais lui faire passer des tests, j'ai besoin de savoir quelque chose.
Pete raccrocha. Jackie ignorait ce qu'il voulait savoir avec ses test, mais elle avait un mauvais préssentiments.

Londres, 1599.
Le Docteur et Donna était arrivés à destination. Lillith les fit entrer dans une petite taverne. A peine étaient-ils à l'intérieur que Donna fit un coup de coude au Docteur.
-Regardez Docteur, il y en a encore une.
-Oui, je l'ai vu, et Rose y est aussi cette fois.
William Shakespeare entra:
-Tout ceci est bien étrange, n'est-ce pas Docteur?
-Bonsoir Shakespeare.
Il les invita à s'assoir, puis reprit la parole:
-Encore plus étrange de constater que cette représentation traverse les siècles jusqu'à aujourd'hui.
-Non, pas exactement, l'interrompit Donna, celle-ci est différentes des autres.
-Bien observé...
-Donna.
-En effet, Donna, celle-ci est bien différente. Un nouveau personnage y est apparu, Rose Tyler.
-Comment connaissez-vous son nom?, lui demanda le Docteur.
Shakespeare sortit alors un parchemin, et lut à voix haute:

"Il attend toujours dans les ténèbres.
Mais, à nouveau le souffle de la vie lui a été donné.
Le Docteur en a été témoin, Rose Tyler lui a donné la vie.
Bientôt, les mondes seront menacés,
car nul ne peut le vaincre, le Grand Méchant Loup."

A ces derniers mots, le coeur du Docteur s'était arrêté:
-Non, dit-il encore sous le choc, c'est impossible.
En voyant sa réaction, Donna demanda ce que Grand Méchant Loup signifiait. Mais, le Docteur ne lui répondit pas, il se tourna vers Shakespeare:
-Comment nous avez- vous retrouvé?
-Grâce aux gravures, je les ai étudiées, il y en a dix en tout, mais celle-ci est la seule avec Rose. J'ai effectué des recherches, j'ignore pourquoi, mais j'ai trouvé un texte écrit par César qui parlait de deux voyageurs ayant sauvé le monde. Il y avait mention du Docteur, et hier j'ai su que vous alliez venir, alors j'ai traduit les inscriptions de chaque gravure, c'est ce que je viens de vous lire. En tout cas, j'ignore ce que tout cela signifie, mais ce que je sais c'est que les mondes seront en danger.
Le Docteur remercia Shakespeare, puis il dit à Donna qu'il fallait retourner à Torchwood pour essayer de comprendre ce qu'il se passait. En chemin, il lui expliqua aussi que c'était Rose qui avait crée le Grand Méchant Loup. Mais, il lui dit également qu'il l'avait détruit, que toutes traces de la force avait été anéanties.
-Je ne voudrais pas vous contredire Docteur, mais apparemment vous avez tord, il n'a pas été détruit.
-Mais, c'est impossible.
Ils arrivèrent près du Tardis, un petit signal se faisait entendre, il provenait de l'intérieur du vaisseau. Il y entrèrent et Donna remarqua un message sur l'écran de contrôle:
-Docteur, c'est Rose il est arrivé quelque chose.
Le Docteur s'approcha pour lire le message, il n'y avait rien d'autre mis à part qu'elle était à Torchwood. Il avait vraiment peur à présent, il repensait à son cauchemar.
-Docteur, Donna l'avait tiré de ses pensées, je suis sûre que tout ira bien, il faut y aller.

Torchwood
Les tests avaient confirmé les craintes de Pete.
Rose se réveilla, Pete lui demanda comment elle se sentait:
-Je ne sais pas trop, qu'est-ce qu'il s'est passé?
-Tu ne t'en souviens pas?
-Non, puis en voyant l'air sérieux de Pete, elle demanda ce qui n'allait pas.
-Rose, nous avons fait des tests, il faut que que je te parle.

Le Docteur et Donna arrivèrent à Torchwood.
En les voyant, Jackie courut vers le Docteur:
-Elle s'est évanouie, mais elle avait les yeux en feu Docteur!
-Quoi?
Puis, il courut vers le bureau de Pete, Donna et Jackie le suivirent.
Pete venait de sortir:
-Elle est réveillée.
Le Docteur entra dans la pièce, dès qu'il vit Rose il s'avança et la prit dans ses bras.
-J'ai eu tellement peur, Rose il est arrivé quelque chose.
Il desserra son étreinte.
-Docteur, il y a quelque chose dont je ne t'ai jamais parlé.
Il la regarda dans les yeux, elle était vraiment très pâle et tremblait encore un peu.
-Qu'y a-t-il Rose?
-Tu te souviens, j'ai une fois absorbé le cœur du Tardis, eh bien, cela a eu un effet sur ce monde. Une sorte de créature est née, un autre Grand Méchant Loup, il était en sommeil jusqu'au moment où j'ai été prisonnière de cet univers. Torchwood avait réussi à le vaincre, du moins c'est ce que nous pensions.
Le Docteur resta silencieux après cette révélation.
-C'est un homme, il a l'apparence d'un homme mais il est aussi puissant que je l'ai été étant possédée par le cœur du Tardis. Seulement, lui sait le contrôler.
-Tous les mondes sont en danger, intervint Donna, c'est ce que Shakespeare nous a dit, tous les mondes.
Rose regarda le Docteur droit dans les yeux:
-Nous avons besoin de son aide.




Le retour du Grand Méchant Loup



-Nous avons besoin de son aide.
Le Docteur savait très bien de qui elle voulait parler.
-Rose, tu sais bien que c'est impossible, il ne peut pas venir nous aider...
Mais Donna l'interrompit avant que Rose ait pu prononcer une objection:
-Si, on peut le contacter, Shakespeare a parlé d'un danger pour tous les mondes, c'est comme la dernière fois avec Dagros, n'est-ce pas Rose?
-Oui, seulement, c'était Davros, mais Donna a raison Docteur, les barrières entre les mondes s'écroulent à nouveau.
-Très bien, on peut essayer.
Et Rose s'empressa d'ordonner à Jake et Ianto de concentrer l'énergie de la faille sur l'autre monde pour qu'elle puisse faire parvenir son message au Seigneur du Temps.

Monde parallèle, le Tardis

Le Docteur et Jenny venait d'échapper une nouvelle fois à une mort certaine, et grâce à eux une nouvelle planète venait d'être sauvée.
-Très bien Papa, on va ou maintenant?
-Quoi? Ca ne t'a pas suffit pour aujourd'hui? Je suis complètement exténué, oh ça me fait bizarre de dire ça, je dois me faire vieux.
Jenny le nargua en disant:
-Oui eh bien moi je suis jeune, et je veux découvrir de nouveaux monde sans jamais m'arrêter! Et je veux...
Puis elle s'interrompit, elle regardai l'écran de contrôle du Tardis.
-Quelque chose ne va pas?, lui demanda le Docteur.
Elle lui fit signe de s'approcher. Quand il vit le message il devint grave.
-Papa?
-C'est impossible. Le Docteur avait lu ces trois mots qui lui était terriblement familier:
"Grand Méchant Loup"
-Ok, sur une échelle de 1 à 10, à quel point est-ce grave?
Le regard du Docteur lui indiquait que c'était vraiment sérieux. Elle savait que ces mots était liée à Rose, il lui en avait parlé une fois, mais jamais il ne lui avait dit ce que cela signifiait.
-Très bien, on va avaoir besoin d'aide, cap sur Cardiff !
-Pourquoi? Qu'est-ce que ça signifie le "Grand Méchant Loup"?
-La fin de l'univers.

Cardiff, Hub de Torchwood.


-Alors Ianto, j'attend toujours mon café!
-J'arrive!
Gwen était en train de vérifier les dernières activités de la faille, quand soudain:
-Jack !! Je crois que tu devrai venir voir ça!
Il se précipita hors de son bureau manquant de renverser Ianto au passage.
-Qu'y a -t-il?
Mais, elle n'eut pas besoin de lui expliquer, il comprit immédiatement en voyant le message sur l'écran:
-Rose.

Mickey annonça qu'une activité étrange venait d'être détecté autour de la faille.
-Oh, venez voir, il y a un portail qui s'est crée au coeur de la faille !
Jack courrut voir les écrans de surveillance, en effet, elle était en activité.
-L'origine de ce portail est inconnue Jack, dit Gwen.
Soudain, un bruit très familier se fit entendre dans le hub, c'était le Tardis qui était en train de se matérialiser.
-Oh non, j'y crois pas il a osé.
Quand le Docteur sortit de son vaisseau, le capitaine s'avança vers lui en lui faisant remarquer qu'il n'était pas dans un parking. Mais, Jack s'interrompit immédiatement quand il vit Jenny sortir du Tardis.
-Je vois que vous vous êtes trouvé une très jolie nouvelle compagne, dit il.
-Hoy, je suis sa fille !
Ce à quoi Jack répondit par un long silence, puis il fit un grand sourire au Docteur qui leva les yeux aux ciel.
-On a pas le temps pour ça Jack, on a une urgence !
Et, devant l'air sérieux du Seigneur du Temps, tout le monde se calma.
-On a détecté un portail Docteur, mais on ignore où il mène puis il y a ce message...
-Je sais tout ça, c'est elle qui a crée ce portail, je le sens, le Tardis semble toujours être relié à Rose, et j'ignore pourquoi. Quoiqu'il en soit, elle a besoin de notre aide donc on ne va pas traîner ici, Allons-y!
Et ils embarquèrent tous dans le Tardis qui s'engouffra dans le portail.

Monde parallèle

Rose s'était un peu isolée, elle était à la recherche d'un dossier dont elle seule connaissait l'existence. Quand elle mit enfin la main dessus, elle ressentit un courant d'air glacé et tomba sur le sol, emportant le dossier dans sa chute.

Le Docteur revenait de son bureau pour demander s'il y avait du nouveau quand il se rendit compte que Rose avait disparue.
-Donna, où est Rose?
-Je ne sais pas, elle a dit qu'elle allait chercher quelque chose dans son bureau il y a un peu plus d'un quart d'heure maintenant.
-Elle n'est pas encore revenue?
Il se précipita dans les escaliers qui menait au bureau de la jeune femme. Quand il entra il vit qu'elle était étendue par terre. Son corps était glacé.
-Oh mon Dieu, fit Donna juste derrière lui. Est-ce qu'elle est ...?
-Elle respire encore, mais elle est inconsciente. Il l'a prit dans ses bras pour la réchauffer, puis demanda à Donna d'aller chercher de l'aide.

-Rose, je t'en supplie réveilles-toi. Rose !!!, et il fondit en larme craignant le pire pour la femme qu'il aimait.

Mais Rose ne l'entendait pas, elle était dans un endroit différent, mais ce n'était pas la première fois qu'elle venait ici. Elle sentit une présence derrière elle et se retourna:
-Si tu savais à quel point je suis heureux de te revoir Rose.
-Bonjour John.




Le journal



Le Docteur tenait encore Rose dans ses bras, elle était froide contre son torse. Donna était partie depuis déjà dix minutes maintenant et il se demandait pourquoi elle mettait autant de temps à revenir.
Elle avait cherché Jackie, Pete, Jake et Ianto qui la suivirent dans les escaliers quand soudain elle entendit un bruit plus que familier. Elle courut vers une fenêtre et vit que le Tardis était entrain de se matérialiser au pied de l'immeuble.
-Il est là, murmura-t-elle.
Jackie n'en croyait pas ses yeux, le Docteur accompagné de Jenny, Martha, Jack, Gwen, Mickey et Ianto venait de sortir du vaisseau et ils se dirigeaient tous vers l'entrée de Torchwood. Donna demanda aux autres d'aller prévenir le Docteur pendant qu'elle allait accueillir le Seigneurs du Temps.

Le Docteur entra dans le bâtiment et fit une drôle de tête en voyant Donna.
-Mais qu'est-ce que vous faites là?
-Hoy! C'est une longue histoire mais on n'a pas de temps pour ça, le temps presse et Rose...
-Quoi? Qu'est-ce qui lui est arrivé? Elle va bien au moins?
-Non, elle est inconsciente et on ne sait pas pourquoi...
Le Docteur ne la laissa pas finir sa phrase, il se précipita dans les escaliers et tous le monde le suivit.

Le Docteur entra dans le bureau où se trouvait son double et Rose qui semblait être morte.
-Oh salut, fit le Docteur humain, tu as réussi à venir alors.
-Oui, j'ai fait aussi vite que j'ai pu, puis il se rapprocha, je peux?
Il approuva et le laissa examiner Rose.
Donna et le reste du groupe arrivèrent dans le bureau.
-Transfert télépathique, murmura le Seigneur du Temps au bout d'une minute, elle n'est pas inconsciente c'est son esprit qui est absent de son corps, quelqu'un l'a transféré ailleurs, mais où et pourquoi, telle est la question.
-C'est le Méchant Loup, ça ne peut que être lui, dit Ianto, Jack se retourna
-Oh génial deux Ianto!, mais les deux Docteurs dirent:
-Ce n'est vraiment pas le moment Jack.
Le Seigneur du temps se releva,
-Qu'est-ce qu'on sait sur ce Méchant Loup?
-Rien, enfin pas grand chose, répondit le Docteur humain, nous savons juste qu'il est apparu dans ce monde après l'arrivée de Rose, mais il avait été détruit.
-Eh bien moi je ne pense pas qu'il ai été détruit, très bien tout le monde il faut trouver toutes les informations possible sur ce Méchant Loup, qui il est, pourquoi il existe, quel est son origine, n'importe quoi sera utile. Martha, je vaux que tu emmène Rose, pour faire des examens, je veux m'assurer qu'elle reste stable.
-D'accord, y a-t-il une infirmerie?
-Oui, je vais vous y emmener, répondit Jackie.
Pete, Jackie et Martha emmenèrent Rose hors du bureau.
-Bon, Jack, Ianto et Gwen vous allez voir dans les bases de données de Torchwood s'il y a la moindre information utile, Mickey tu vas fouiller tous les dossiers avec Jenny.
Il ne restait plus que Donna et les deux Docteurs dans le bureau.
-Tu es sûr que tu n'as pas plus d'informations?, il dmeanda au Docteur humain.
-Non, rien du tout.
-Très bien, on va aller dans le bureau de Pete, j'ai cru comprendre qu'il avait un dossier concernant cette affaire.
-D'accord.
Et il sortirent tous les deux laissant Donna toute seule.
-Ne vous en faites pas pour moi, je trouverai quelque chose à faire pour m'occup...
Elle avait remarquer la présence d'un dossier ouvert à l'envers sur le sol, c'était celui qui était tombé à côté de Rose. Donna se souvint que la jeune femme avait dit qu'elle devait se rendre dans son bureau pour vérifier quelque chose. Donna rammassa le dossier et le retourna. Il contenait une sorte de journal intime. Elle l'ouvrit
"Journal de la création de John Smith"

-Alors Rose, tu ne dit rien? Tu n'es pas contente de me voir toujours en vie?
-Mais comment est-ce possible, comment peux-tu encore exister? Je t'avais détruit!
-En effet, seulement tu semble oublier comment je suis venu au monde on dirait. N'oublies pas que c'est toi qui m'a crée.

Donna avait du mal à croire ce qu'elle venait de lire, elle se précitpita dans le bureau de Pete ou elle trouva l'un des deux Docteurs.
-Lequel des deux êtes-vous?
-Je suis celui qui n'est pas de ce monde, pourquoi?
-Je crois que j'ai trouvé quelque chose, puis elle lui tendit le journal.
-Quest-ce que c'est?
-Je pense qu'avec ça vous aurez toutes les réponses à vos questions.
Il ouvrit le journal et commença à lire.

"14 avril 2007
Je suis enfin arrivée au terme de mes recherches, et je commence à croire que ça va être possible. Dans quelques jours je vais commencer les expériences, Mickey n'arrête pas de me dire que ce que je fait peut être dangereux, mais je m'en fiche. Personne ne peut comprendre. Je ne vis plus, je suis comme morte depuis que je l'ai perdu. Ceci est la seule chose qui m'a permis de tenir et j'irai jusqu'au bout, personne ne pourra m'en empêcher.

17 avril
Les expériences d'aujourd'hui se sont montrées concluentes. Je vais pouvoir extraire le résidu du vortex du temps qui est resté en moi, ceci ainsi qu'un peu de mon sang. Torchwood commence à avoir des doutes sur la nature de mes travaux, c'est pourquoi j'ai du continuer dans les sous-sols. Je commence à retrouver espoir qu'un jour je le reverrai et alors on restera ensemble pour toujours. Personne ne peut imaginer à quel point il me manque. Dans deux jours.

19 avril
Tout est près, demain Jonh Smith naîtra. Je ne sais pas trop pourquoi je l'ai appelé comme ça, peut-être ârce que le Docteur prenait souvant ce nom, j'espère que John pourra m'aider à le retrouver, avec le pouvoir du vortex du temps en lui il y a peut-être une chance que ça marche.

24 avril
Je n'ai pas fait de rapport depuis quelques jours, c'est parce que j'ai été très occupé, avec John on a peut-être trouvé le moyen de contrôler le void. On s'entend très bien, c'est dingue jamais je n'aurai pensé qu'il prenne la forme du Docteur, celui qui m'a un jour sauvé des Autones. Il comprend vraiment ce que je peux ressentir, il est comme moi et on est vraiment très proches.

2 mai
Tout est fini. Tout espoir est perdu. Le monde s'écroule autour de moi à nouveau, je ne sais pas ce que je vais faire maintenant. Tellement de choses se sont passés depuis mon dernier rapport. J'ai rapidement compris que John était dangereux, dès qu'il a compris qu'il était puissant il a changé. Il a commencé à avoir d'étranges ambitions et a laissé de côté notre projet de contrôler le void. Il m'a dit que de toute façon c'était impossible et que jamais je ne reverrai l'amour de ma vie.
Torchwood a appris son existence, Mickey leur a dit, il l'a fait pour me protéger mais tout s'est empiré. Il est devenu vraiment menaçant et m'a dit qu'il ne pouvait pas s'empêcher d'être comme ça, l'essance du Méchant Loup était en lui. Alors, j'ai compris ce qu'il me restait à faire.
Et je l'ai fait, je l'ai détruit, nous l'avons incinéré hier soir. Tout espoir est définitivement perdu, je ne pense pas que je survivrai encore longtemps ainsi."

Le Docteur referma le journal. C'était donc Rose qui l'avait crée, elle l'avait fait dans l'espoir de trouver un moyen de pouvoir retourner auprès de lui.

-Tu ne peux pas être là, je t'avais détruit, ton corps avait été incinéré!
-Mais je suis lié à toi Rose, souviens-toi. Tu m'as crée avec ton sang.
-Mais pourquoi avoir attendu tout ce temps dans ce cas? Pourquoi n'es-tu pas revenu plus tôt?
-Je ne pouvais pas, mon corps avait été détruit mais mon esprit lui était toujours intact car tu étais toujours en vie.
-Je ne comprend toujours pas, comment as-tu fait pour retrouver une forme physique alors?
-C'est grâce à toi et à ton Docteur. Il y a environs un mois, tu te souviens?
-Je..., Rose réfléchit, qu'avait-il bien pu se passer, qu'avaient-ils fait, puis elle se souvint il s'agissait du moment où elle avait appris qu'elle était enceinte. Elle posa ses main sur son ventre.
-Oui, c'est bien ça Rose, c'est grâce à votre bébé que je suis en vie, car vois-tu je suis toujours lié à toi, ton sang coule toujours dans mes veines touts comme dans les siennes, il désigna le ventre de Rose. Le mélange avec de l'essence de Seigneur du Temps, c'est grâce à vous que je peux être puissant à nouveau.
-Mais pourquoi est-ce que tu fais ça?
-Pour me venger, tu m'as détruit!! Comment aurai-je pu deviner qu'après m'avoir crée tu te débarasserait de moi ainsi, juste parce que je ne faisait pas ce que tu voulais. Non, Rose maintenant tu vas devoir faire un choix.
-De quoi est-ce que tu parles?
-Si tu veux me détruire à nouveau, tu devra les tous les détruire sans l'espoir de devenir mère un jour.
Rose n'arrivait pas à croire ce qu'elle venait juste d'entendre.
-Comment?
-Oui, parce que je resterai lié à toi, et même si tu choisit de sacrifier ton enfant, tu ne pourra pas en avoir d'autre, jamais. Alors qu'est-ce que ce sera? Avoir une famille dans un monde de chaos ou bien ne jamais avoir d'enfants dans un monde un peu mieux? Je te laisse 24h.

Rose se réveilla, tout était flou autour d'elle. Martha se rapprocha:
-Rose, comment te sens-tu?
-Je vais..., puis elle s'interrompit, il fallait qu'elle lui parle, je dois parler à mon Docteur.
-Très bien je vais le chercher.
Rose resta assise seule dans son lit, elle n'arrivait pas à croire ce qui était entrain de se passer. Comment pourrai-t-il la pardonner? Tout était de sa faute, absolument tout.

Le Docteur et Donna était toujours entrain d'étudier le dossier de John Smith.
-Je ne trouve rien, rien qui puisse expliquer pourquoi il a pu revenir, il est lié à elle par le sang, allez réfléchis !
Il se farfouilla les cheveux comme un dément puis se retourna brusquement vers Donna.
-Est-que Rose est enceinte?
-Quoi, mais qu'est-ce que ça à voir avec ça?
-Elle l'est?
-Oui, ça fait environs un mois...
-C'est ça! Voilà la clé, il soutire l'énergie du bébé!
-Il quoi?
Mais le Docteur sortit du bureau en disant qu'il fallait qu'il verifie un truc dans le Tardis.

Le Docteur entra dans l'infirmerie et sourit en voyant que Rose avait reprit des couleurs.
-Hey, salut, comment te sens-tu mon amour?
Il s'approcha pour la prendre dans ses bras mais elle recula.
-Quelque chose ne va pas?
-Tout est de ma faute.
-Comment peux-tu dire une chose pareille?
Elle se mit à sangloter et il l'a pris dans ses bras.
-Hey, ne t'en fais pas tout va bien, on va réussir à le vaincre, il est venu pour nous aider, tout ira bien.
Rose se dégagea doucement de son étreinte et le regarda dans les yeux.
-Je sais comment le détruire.
Le Docteur resta silencieux.
-Seulement je ne sais pas si je suis capable de prendre une telle décision.
-De quoi est-ce que tu parle?
-Pour le détruire, il faudra renoncer à ce que vous ayez des enfants.
Donna était arrivée, elle avait tout compris à présent.
Le Docteur recula et regarda Rose, il s'attendait à ce qu'elle contredise Donna mais au lieu de ça elle continua de pleurer et baissa la tête. Le Docteur se releva, il voulait dire quelque chose, seulement il se tut et sortit en silence de la pièce sans se retourner.




Un terrible choix ....



Le Seigneur du Temps était encore dans le Tardis, il voulait s'assurer que ce qu'il voulait faire était possible et sans danger. Jack entra dans le vaisseau:
-Docteur, Rose est réveillée.
Il suivit le Capitaine pour aller retrouver la jeune femme.

Pendant ce temps, le Docteur humain s'était isolé dans son Tardis, il ne comprenait pas ce qui était en train de se passer. Pourquoi cela leur arrivait-il?
Quelqu'un frappa doucement à la porte mais il ne répondit pas.
-Je sais que vous êtes là Docteur, c'était Donna, est-ce que je peux entrer?
Après une minute d'hésitation, le Docteur finit par lui ouvrir.
-Que voulez-vous?
-Je veux vous aider à comprendre.
Elle lui tendit le journal.
-Qu'est-ce que c'est?
-Ceci vous aidera à tout comprendre, je sais que ce sera dur à accepter mais je suis sûr que vous comprendrez pourquoi elle a fait ça.
-Je ne comprend pas tout, de quoi est-ce que vous parlez?
Donna lui donna le journal et ressortit sans un mot.

A l'infirmerie

-Je suis sûr qu'on trouvera une solution Rose, Mickey était en train d'essayer de la consoler.
-Je ne veux pas perdre mon enfant, dit-elle, je ne veux pas qu'on m'enlève ça, c'est injuste.
Elle fondit en larme et Mickey la prit dans ses bras.
Jack et le Docteur entrèrent et Rose leva les yeux vers lui.
-Salut.
-Salut, répondit-elle avec un sourire mêlé de larmes.
Il s'approcha doucement d'elle, et la regarda droit dans les yeux:
-Rose, dit-il doucement, j'ai peut-être trouvé un moyen de t'aider.
La jeune femme resta silencieuse et il continua.
-Je suis désolé, j'ai lu ton journal, je n'aurai pas du mais, grâce à ça j'ai compris comment on peut vaincre Jonh Smith sans que tu n'ai à faire le moindre sacrifice.
-Comment?, demanda-t-elle.
-Je vais retourner dans le passé, le jour où il a vu le jour, je vais modifier le processus de la création.
-Mais cela veut dire que tu vas intervenir dans ma ligne temporelle, est-ce que ce n'est pas interdit?
-Si, mais ce n'est pas tout, cela peut aussi être...
-Dangereux pour la personne dont on modifie le passé. Le Docteur humain venait d'entrer.
Rose leva les yeux vers lui, et le Seigneur du temps s'écarta d'elle.
-Comment ça?, demanda-t-elle.
-Si tu intervient dans son passé tu risque de mettre la vie de Rose en danger.
-Je sais, répondit le Seigneur du Temps, seulement c'est l'unique solution que j'ai trouvé.
-Oui, mais on ne prendra pas ce risque, il s'approcha de Rose, je ne veux pas te perdre, je n'y survivrai pas.
-Seulement, si c'est la seule solution pour le détruire...
-Non, je ne te laisserai pas prendre un tel risque.
Mais Rose se tourna vers le Seigneur du Temps:
-Y a t-il des chances que je m'en sorte si on le fait?
-Une chance sur deux.
Rose se tourna vers le Docteur humain qui lui fit non de la tête.
-D'accord, fit Rose.
-Tu n'es pas obligé de faire ça, lui dit le Seigneur du Temps.
-Si, je ne veux pas sacrifier mes enfants, il la regarda sans rien dire et le Docteur humain prit Rose par la main.
Le Docteur sortit pour les laisser seuls.
-Tu ne peux pas faire ça mon amour, je t'aime trop pour te perdre.
-Je sais bien, seulement je ne supporte pas l'idée d'être privée d'être mère, de fonder une famille avec l'homme que j'aime. Nous pouvons lui faire confiance, je sais qu'il fera tout ce qui est en son pouvoir pour me sauver.
Puis elle l'embrassa et quitta la pièce en silence.
Il ne pouvait pas réagir, il aurait voulu se lever pour l'en empêcher mais il ne fit rien, il resta là en silence.

Rose retrouva le Docteur:
-Je suis prête, que dois-je faire?
-Tu n'aura rien à faire, je vais t'endormir temporairement afin de ne rien modifier dans le présent.
-Très bien.
-Seulement, tu risque de ne plus te réveiller.
-Je sais.
-Mais je ne laisserai pas ceci se produire, jamais, je ferai tous ce qui est possible pour te sauver.
-J'ai confiance en toi.
-Je t'endormirai dans dix minutes environs, il faut que je m'occupe de derniers réglages avec le Tardis.

Rose alla retrouver l'homme qu'elle aimait.
-Tu as changer d'avis?, lui demanda-t-il en la voyant entrer.
Elle lui fit signe que non. Elle vint s'assoir à côté de lui et le prit par les mains.
-Hé regardes-moi, j'ai confiance en lui, tout va bien se passer.
-Je risque de te perdre pour toujours, murmura-t-il avec les larmes aux yeux.
-Ne dis pas ça, elle aussi avait les larmes qui lui montait alors elle décida de changer de sujet:
-Au fait, est-ce que tu as déjà penser à un prénom pour notre enfant?
-Rose, je...
-Moi je dois t'avouer que j'aime bien Noah ou alors Damien.
-Oui, c'est très beau comme prénom, dit il en souriant légèrement.
-Mais, je sais pas trop quel nom lui donner si c'est une fille.
Le Docteur posa doucement sa main sur le ventre de Rose, elle posa sa main sur la sienne, malgré leurs larmes il souriaient. Puis il se prirent dans les bras. Il ne voulait plus la lâcher, il n'arrivai pas à imaginer la vie sans elle, c'était impossible, jamais il ne survivrait.
Rose sentait qu'il tremblait, elle ne voulait pas le perdre et elle profitait de ce qui pourrait être leur derniers instants ensemble.

Le Docteur sortit du Tardis, tout était près à présent. Il retourna à Torchwood où Rose l'attendait déjà.
-Il est temps, dit-il.
Il s'avança vers elle, posa ses doigts sur ses tempes et l'endormit. Il l'allongea sur le lit de l'infirmerie, le Docteur humain s'assit à son chevet prit sa main dans la sienne.
-Je te promet que je ferai tout pour la sauver, lui dit le Seigneur du Temps avant de sortir.

Il ouvrit la porte du Tardis, quand il entendit Donna l'appeler. Il se retourna pour lui demander ce qu'elle voulait.
-Je viens avec vous.
-C'est hors de question.
-Le Docteur et Rose ont tant fait pour moi, il est tant que je fasse quelque chose pour les aider à mon tour.
-Mais ça peut être dangereux.
-Raison de plus pour que vous n'y allez pas tout seul.
Et le Docteur finit par accepter à contre cœur que Donna le suive.




Retour dans le passé et baiser oublié ...



A l'intérieur du Tardis
-Alors Docteur, comment on va faire pour détruire John Smith?
-On va revenir au jour où Rose l'a crée et modifier son essence, voyant que Donna avait du mal à comprendre il continua, Rose a donné son sang et des particules du vortex pour lui donner la vie, et c'est pour ça qu'il est lié à elle, d'accord? Donc, tant qu'ils sont liés on ne peut pas le détruire.
-Donc, il faut briser ce lien?
-Exactement.
-Comment?
-Je vais donner mon sang à la place du sien, ainsi il sera lié à moi.
-Mais en quoi est-ce que ça va le détruire, je veux dire vous êtes bien plus puissant que Rose.
-Mais moi, je n'appartient pas à ce monde, je n'y ai pas d'empreinte. Une fois que je serai parti, John Smith sera anéanti définitivement.
-Est-ce que ça veut dire que vous ne pourrez plus jamais revenir?
Le Docteur ne répondit rien, une secousse se fit sentir.
-On est arrivé, dit-il, vous devrez porter ceci, et il lui tendit une cordelette avec une clé du Tardis, personne ne doit nous voir, ceci ne nous rendra pas invisible mais personne ne pourra remarquer notre présence. C'est primordiale que personne ne nous voit, c'est compris?
Donna hocha la tête et mit la clé autour de son cou. Le Docteur en fit de même et il sortirent du vaisseau. C'était un jour très ensoleillé mais l'air était frais.
Il se dirigèrent vers le bâtiment de Torchwood. Dans le hall, il aperçurent Mickey, puis arriva Rose.
-Rose, tu ne peux pas faire ça! C'est dangereux et tu le sais très bien!
-Laisse-moi tranquille! Tu ne peux pas comprendre ce que je ressent! Personne ne le peut!, puis elle se dirigea vers l'ascenseur le plus proche. Le Doctor et Donna la suivirent et réussirent à entrer avant que les portes ne se fermèrent.
Le Docteur était à quelques centimètres de Rose. Soudain la jeune femme se mit à pleurer, cela lui brisa les cœurs, il aurait tant voulut prendre sa main dans la sienne. Donna vit ce qu'il s'apprêtait à faire et elle prit sa main dans la sienne. Il ferma les yeux et imagina que c'était celle de Rose. Au bout de deux minutes, l'ascenseur s'arrêta et les portes s'ouvrirent. Ils étaient arrivés dans les sous sols du bâtiment. Rose essuya ses larmes et avança vers le fond du couloir d'un air déterminé. Le Doctor et Donna la suivirent à l'intérieur d'un laboratoire que la jeune femme avait du improviser. Le corps inanimé de John Smith se trouvait sur une sorte de table d'expérience. Il avait des tubes qui le liait à une machine de contrôle que Rose était en train de mettre en marche.
-Très bien, tout se passe comme prévu John, alors tu n'as pas intéret à me laisser tomber.
Rose s'installa sur un fauteuil, qui lui aussi était connecté au corps de John, elle prit une seringue et remonta la manche de son pull. A ce moment là, le temps s'arrêta, elle était immobile, mais le Docteur et Donna eut pouvaient encore bouger.
-Qu'est-ce qui se passe Docteur?, demanda Donna.
-C'est un blocage temporel, j'ai réglé le Tardis pour qu'il stoppe le temps juste avant qu'elle ne se fasse sa prise de sang.
Puis il s'avança vers Rose et prit la seringue de ses mains. Il planta l'aiguille dans son bras retira un peu de son sang qu'il transféra dans un des tubes relié à John. Il lui insuffla également un peu de particule du vortex contenu en lui. Mais, soudain...
-Docteur, elle commence à bouger.
Il se tourna vers Rose qui ouvrit doucement les yeux, il était trop proche d'elle pour que la dissimulation ne fonctionne. Au moment où elle le vit, elle se redressa brusquement.
-Docteur? Est-ce que c'est toi?, puis elle se leva tout en continuant de le regarder droit dans les yeux. Elle leva une main tremblante et la posa doucement sur son torse et sentit qu'il était bien réel. Elle souria et des larmes coulèrent sur ses joues en même temps.
-Tu es là, tu est vraiment là, et elle le prit dans ses bras et le serra fort contre elle.
-Rose, murmura le Docteur.
Elle continuait de le serrer, elle ne voulait plus le lâcher, c'était tellement bon de pouvoir le sentir dans ses bras à nouveau.
-Rose, je...
Elle finit enfin par défaire son étreinte et le regarda droit dans les yeux en souriant.
-Oui.
-Je suis vraiment désolé.
-Chut, ne dis rien, tu m'as tellement manqué, si tu savais, je n'ai pas cessé de penser à toi depuis qu'on a été séparés.
-Rose, je ne peux pas rester, le sourire de la jeune femme s'effaça et elle continua de le regarder dans les yeux.
-Comment ça, je ne comprend pas, je ne t'ai pas manqué?
-Si, bien sur que si, seulement ceci n'était pas supposer se produire, il vit des larmes couler sur les joues de Rose, cela lui faisait tellement mal, mais il devait le faire, il n'avait pas le choix.
Le Docteur se rapprocha de Rose et posa ses doigts sur ses tempes.
-Qu'est-ce que tu est en train de faire? lui demanda Rose.
-Il faut que tu oublies ce moment, tu ne dois jamais t'en rappeler, dit-il d'une voix brisée.
Rose se débâtit:
-Non! Tu ne peux pas me faire ça, je t'en supplie! NON !!!
Mais c'était trop tard, il était déjà entrain de lui effacer son souvenir, elle s'évanouit dans ses bras. Il la porta jusqu'au fauteuil où il la déposa. Elle était endormi à présent, alors sans vraiment réfléchir il se pencha au dessus d'elle et déposa un doux baiser sur ses lèvres encore humides des larmes qu'il lui avait fait versé.
Il se redressa, essuya son visage et se tourna vers Donna qui avait aussi les larmes aux yeux.
-Il faut repartir, dit-il, il se retourna une dernière fois vers Rose, puis suivit Donna dans le couloir.
Il remontèrent les étages en silence et retournèrent dans le Tardis. Le Docteur démarra le vaisseau en silence.


-Docteur, le Méchant Loup est-il détruit?, demanda Donna.
-Pas encore, mais il est désorienté, il le restera pendant environ deux jours encore, j'ai modifié son essence et il lui faudra du temps pour trouver la source d'énergie qui le maintient encore en vie. Mais comme je vous l'ai déjà dit je n'appartient pas à ce monde donc il aura du mal à me trouver.
-Sauf si vous restez plus longtemps.
-Oui.
Le Docteur s'éloigna du tableau de bord et s'adossa contre une des parois du Tardis, son regard posé dans les vide mais qui exprimait toute la peine qu'il éprouvait.
-Je suis vraiment désolé, dit Donna au bout de quelques minutes, j'ai compris ce que vous avez fait.
Le Docteur leva les yeux vers elle.
-En vous liant à lui, vous vous êtes condamné, vous ne pourrez plus jamais revenir dans ce monde, n'est-ce pas?
-Si, je le peux si le portail se rouvre, seulement si je fais ça il sera invincible et...
Sa voix se brisa, il ne pouvait pas parler, c'était trop douloureux, c'était encore pire que le jour où il avait perdu Rose dans la bataille contre les Cybermens et les Daleks. Il entendait encore la voix de Rose entrain de le supplier de ne pas effacer son souvenir, il la voyait encore se débattant contre lui...
Donna le prit par la main et le regarda dans les yeux:
-Je ne dirai rien à personne pour le baiser, je vous le promet, ça restera notre secret.
Il approuva silencieusement.
-Mais, vous savez ce n'est pas encore finit, vous allez la revoir une dernière fois.
-Oui, j'espère qu'elle se réveillera, il le faut, je ne supporterai pas de la savoir morte.
-Elle se réveillera Docteur, lui dit Donna d'une voix douce. Et il sourit, malgré la douleur qu'il ressentait. Donna le prit dans ses bras, elle voyait bien qu'il avait besoin de ressentir un peu de chaleur humaine, de sentir que quelqu'un était là pour lui, même si ce n'était que temporaire.




L'attente ...



A l'infirmerie, Martha était toujours entrain de surveiller l'état de Rose. Le Docteur humain entra.
-Alors?, demanda-t-il.
-Toujours aucun changement, je suis désolée, lui répondit-il.
Il s'approcha du bord du lit et prit la main de Rose dans la sienne. Elle était froide, il caressa doucement ses cheveux, puis sans pouvoir s'en empêcher il s'effondra.
-Comment est-ce que je vais vivre sans elle?, dit-il d'une voix désespérée.
-Il ne faut pas dire ça, elle peut encore se réveiller, vous avez l'air d'oublier qu'il l'aime aussi et que jamais il ne la laissera mourir. Vous devez avoir confiance en lui.

Dans le hall de Torchwood
-Çà fait environ deux heures qu'ils sont partis, dit Jack, quelque chose a dû mal se passer.
Tout d'un coup, Jenny entendit un son familier dans la rue.
-Papa!
Elle sortit en courant suivit de Jack et Mickey.
Le Tardis était entrain de se matérialiser. Donna et le Docteur sortirent du vaisseau, et Jenny sauta dans les bras de son père.
-Hé, c'est en quel honneur ça?
-Tu m'as beaucoup manqué!
-Ah bon, mais ça ne fait que deux petites heures, dit-il en riant.
-Content de vous revoir Docteur, fit Jack, et vous aussi Donna, ajouta-t-il avec un sourire que Donna lui rendit.
Mickey et le Docteur secouèrent la tête en signe d'exaspération.
-Alors, est-elle réveillée?, demanda Donna.
Mickey fit signe que non de la tête.
-Il reste encore une heure, dit le Docteur, nous devons attendre une heure pour voir si elle se réveille.
Personne ne dit rien, il retournèrent tous à Torchwood.
-Je vais aller le prévenir que vous êtes rentré, fit Donna, et elle se dirigea vers l'infirmerie.
Le Docteur ne réagissait pas, il avait peur, peur d'avoir échouer, si jamais Rose venait à ne jamais se réveiller il ne se le pardonnerait jamais.

A l'infirmerie
Donna entra et le Docteur leva les yeux vers elle.
-Nous avons réussi, le Méchant Loup est hors d'état de nuire., voyant qu'il ne disait rien elle ajouta, il a dit qu'il restait une heure à attendre pour voir si...
-...j'ai perdu l'amour de ma vie, dit-il d'une voix à peine audible.
Elle ressortit préférant le laisser seul.

Trente minute plus tard, Rose n'avait toujours pas donné le moindre signe de vie. Tout le monde commençait vraiment à s'inquiéter, et certains commençaient même à douter qu'elle survive. Le Docteur humain entra dans le bureau où tout le monde était rassemblé. Il croisa le regard du Seigneur du Temps, et soudain une tension se fit sentir dans la pièce. Les deux hommes se firent face.
-Tout est de ta faute, dit le Docteur humain, je n'aurai jamais du te laisser faire.
-Oh la on se calme, fit Jack, il reste encore environ une demi-heure...
-Davros avait raison, tu ne laisse que malheur et destruction sur ton passage!
-J'ai fait de mon mieux, je suis désolé, répondit le Docteur d'une petite voix.
-Tu es désolé?, Je vais perdre ma raison de vivre et tout ce que tu as a répondre c'est que tu es désolé.
-Hoy! Ça suffit maintenant, Donna s'interposa entre eux, vous n'avez aucune idée du sacrifice qu'il a fait pour pouvoir sauver Rose, elle n'est pas morte! Vous devriez le remercier pour ce qu'il a fait, il nous a tous sauver! Et vous? Qu'avez-vous fait?
Le Docteur humain baissa les yeux et ne répondit rien. Il quitta la pièce, il préférait retourner auprès de Rose.

Le Seigneur du Temps remercia Donna pour avoir pris sa défense.
-Je vous en prie, mais je suis sûre que vous en seriez très bien sorti tout seul, il est comme vous je vous rappelle.
-Justement, je sais ce dont je peux être capable quand je suis furieux.
Jackie s'avança vers le Docteur:
-Moi je ne vous en veux pas, je sais que vous avez fait tout votre possible pour sauver ma fille.
-Ça c'est bien une première Jackie.

Quarante-cinq minutes s'était à présent écoulées depuis le retour du Docteur et Donna. Le Seigneur du Temps se rendit à l'infirmerie, il frappa doucement à la porte et demanda s'il pouvait entrer.
-Oui, répondit le Docteur humain.
Il entra, la situation était un peu gênante, il ne savait pas trop s'il devait parler, quand le Docteur humain lui dit:
-Je suis vraiment désolé pour ce que je t'ai dit tout à l'heure, je ne le pensait pas, c'est juste j'ai tellement peur de la perdre, tu peux comprendre mieux que personne d'autre ce que je ressent.
-Oui.
Il s'assit de l'autre côté du lit, et posa son regard sur Rose qui était toujours endormie, mais elle lui semblait moins pâle que lorsqu'il était entré dans la pièce.
-Je crois que..., mais s'interrompit, Rose était entrain d'ouvrir les yeux.
Quand elle les vit tous les deux, elle sourit:
-Salut.
-Salut, répondirent-ils en même temps., bon retour parmi nous.
Le Seigneur du Temps alla chercher Martha. Rose se redressa doucement dans son lit et dit:
-Je t'avais bien dis que je ne t'abandonnerai pas, puis ils s'embrassèrent tendrement, et s'enlacèrent.
-J'ai vraiment cru que j'allai te perdre, murmura le Docteur, je t'aime tellement Rose, si tu savais à quel point je t'aime. Puis il l'embrassa de nouveau.
Le Seigneur du Temps revint.
-Oh, désolé, je crois que je vais vous laisser...
-Ne sois pas ridicule, dit Rose, et elle se leva et l'enlaça à son tour, le Docteur humain se leva et lui aussi le serra dans ses bras.
-Ah ben, je préfère voire ça, dit Martha en souriant, très bien, Rose j'aimerai juste vérifier que tout va bien avec ton enfant.
-D'accord.
Martha passa l'appareil à échographie sur le ventre de la jeune femme, une petite tâche apparut à l'écran.
-J'ai l'impression que tout va bien, annonça Martha.
Ils entendirent le petit cœur battre, mais soudain...
-Une petite minute, fit Rose, est-ce qu'on entend...
-Deux cœurs, dirent les deux Docteurs en même temps.
-Si, en effet, confirma Martha, je vais un peu déplacer l'appareil pour voire s'il s'agit d'un petit Seigneur du Temps ou alors...
A ce moment une deuxième tâche apparut à l'écran.
-Il yen a deux, s'écria Rose, regarde, ce sont des jumeaux!
-Oui, ce sont bel et bien des jumeaux, dit Martha, toutes mes félicitations.
-Waouh, on va avoir des jumeaux c'est vraiment merveilleux, fit le Docteur humain.
-Toutes mes félicitation, leur dit le Seigneur du Temps.
-Merci, je ne te remercierai jamais assez, lui dit Rose.
-Oui, merci énormément, tout ça c'est grâce à toi, ajouta le Docteur humain.
Martha et le Seigneur du Temps sortirent pour les laisser savourer cette merveilleuse nouvelle à deux.




La demande



Le Docteur entra dans le bureau où tout le monde attendait des nouvelles de l'état de Rose. Quand elle le vit, Donna s'avança vers lui:
-Alors?
-Elle s'est réveillée, répondit-il avec un grand sourire. Tout va bien.
Ce fut un énorme soulagement pour tout le monde, et Jack et Mickey poussèrent un cri de joie.
Quelques minutes plus tard, Rose et le Docteur humain arrivèrent, et tout le monde s'avança vers la jeune femme pour la prendre dans leur bras.
-Oh, doucement, vous m'étouffez, dit- elle en riant.
-Oui, fais un peu doucement Jack, je ne voudrai pas que tu écrase nos enfants, dit le Docteur avec un grand sourire.
Tout le monde se tut et regardèrent le ventre de Rose.
-Je vais être mamie deux fois?, demanda Jackie un peu surprise, mais je suis trop jeune!
Et tout le monde éclata de rire, Rose parvint à dire:
-Oui, maman, le Docteur et moi allons être les parents de deux adorables jumeaux.
Jackie s'avança vers sa fille pour la féliciter, ce que tout le monde fit juste après elle.
-Donc, si je résume bien, le Méchant Loup alias Jonh Smith est vaincu, Rose est hors de danger et nos deux tourtereaux vont avoir des jumeaux, récapitula Jack, moi je dis qu'il faut aller célébrer ça!
-Seulement, commença le Seigneur du Temps, je ne peux pas rester, il faut que nous retournions dans l'autre monde...
-Vous ne pouvez pas, l'interrompit Pete, je veux dire, si bien sûr que vous pouvez rentrer, ajouta-t-il avant que le Docteur ne puisse répliquer. Seulement, pas maintenant, nous avons appris à maîtriser le void quand il est vulnérable et nous avons mis en place une sorte de délai quand nous ouvrons le portail entre les mondes. Ce qui signifie que juste après votre arrivée ici, le passage s'est refermé, et il se rouvrira dans environs quarante-deux heures.
-Donc, on peut tous aller faire la fête alors?, demanda Jack au Seigneur du Temps qui ne semblait pas très convaincu.
-Allez, ça peut-être marrant Docteur, lui dit Donna.
Il regarda Rose qui lui souriait d'un air encourageant, il réfléchit un instant en se disant que c'était la dernière fois qu'il pourrait la voir, et finit par céder ce qui provoqua un nouveau cri de joie de la part de Jack.
-Alors, c'est partit!, dit le Capitaine d'un air enthousiaste, puis il s'arrêta, au fait, on va aller où?
-A la maison, proposa Pete, on a beaucoup de place et vu que la cérémonie du mariage a lieu la semaine prochaine, nous avons tous le matériel nécessaire pour la musique.
Ils se rendirent donc tous chez Pete après s'être changer.

Donna était arrivée dans la cour des Tyler, quand le Docteur humain s'avança vers elle:
-Donna, j'aurai besoin de vous pour un petit voyage.
-Quoi, maintenant? J'ai envie de faire la fête avec les autres.
-Ne vous en faites pas, cela ne prendra qu'une dizaine de minutes avec le Tardis, puis il lui murmura quelque chose à l'oreille. Donna fit un grand sourire et dit:
-Eh bien, ne perdons pas de temps. Allons-y!

A l'intérieur du manoir des Tyler

La fête avait déjà commencé et le Capitaine Jack Harckness mettait l'ambiance. Tous dansaient sur la piste, quand soudain la musique changea, c'était le même morceau sur lequel Rose avait une fois dansé avec le Docteur dans le Tardis. Le Seigneur du Temps s'avança vers elle avec un grand sourire:
-M'accorderez vous cette danse Miss Tyler?
-Bien sûr Monsieur Spock.
Ils éclatèrent de rire puis commencèrent à danser.
-Je vois que tu t'es amélioré depuis la dernière fois.
-Oui, j'ai eu des tas d'occasions de me perfectionner.
Ils continuèrent de danser tout en riant.

Quand à Jack, il s'installa à la table où les deux Ianto était en grande discussion.
-Je peux me joindre à vous, demanda-t-il.
-Ianto et moi étions en train de nous demander ce que tu pourrai bien faire si tu pouvais nous avoir tous les deux.
-En même temps, ajouta le deuxième Ianto.
-Oh, eh bien je peux vous le montrer si vous ...
-J'ai gagné le pari, je te l'avais dit qu'il nous proposerait d'emblée un plan à trois.
-Alors, Jack tu t'es fait avoir on dirait.
Il se retourna et vit Gwen et Martha qui étaient toutes les deux en train de rire.

Dans la cour des Tyler.
Le Tardis se matérialisa et le Docteur suivit de Donna en sortirent.
-Très bien, dit-il, je suis un peu nerveux.
-Ne vous en faites pas, je suis sûr que ça va bien se passer, elle commença à monter les marches puis se retourna, il n'avait pas bouger d'un pouce.
-C'est peut-être trop tôt, je ne sais pas...
Mais Donna ne le laissa pas finir sa phrase, elle le prit par le bras et l'entraîna dans la salle où tout le monde dansait.
Le Docteur vit Rose au milieu de la piste entouré de Martha, Jenny et Gwen, il se retourna vers Donna qui lui sourit pour l'encourager. Il approuva de la tête et commença à s'avancer vers Rose, pendant que Donna demanda à Mickey d'éteindre la musique.
Quand il était enfin face à Rose, tout le monde les regarda. Il la prit par la main, et respira un grand coup:
-Rose, je sais que nous ne sommes pas ensemble depuis très longtemps, mais depuis ce jour tu as donné un sens à ma vie. Jamais je n'aurai penser être aussi heureux, tu représentes tout pour moi, et aujourd'hui quand j'ai failli te perdre, j'ai cru que le monde s'était écroulé et que jamais je ne survirai. Seulement, je ne t'ai pas perdu, et aujourd'hui ainsi que tous les jours que nous avons passés ensemble je n'ai jamais cesser de t'aimer. C'est pourquoi je veux passer le reste de mes jours avec toi, me réveiller à tes côté tous les matins, profiter de tous les moments de bonheur, et surmonter tous les malheurs avec toi. Je veux vieillir avec toi, bref je passer tout le temps qui me reste avec toi et nos futurs enfants.
Puis, il posa un genou à terre et sortit un écrin de sa poche qu'il ouvrit pour faire apparaitre une magnifique bague.
-Rose Marion Tyler, je ne saurai te dire à quel point je t'aime. Veux-tu m'épouser?
Rose eut un grand sourire, et commença à pleurer de joie:
-Oui, oui je veux devenir ta femme ici et dans n'importe quel endroit de l'univers.
Le Docteur se redressa avec un immense sourire et ils s'embrassèrent passionnément sous les applaudissement de tout le monde. Ils restèrent enlacés profitant de cet instant de pure bonheur.

Jackie discuta avec Pete qui approuva. Elle se leva prit un verre et fit comme si elle voulait porter un toast:
-Rose, ton père et moi avons eu une idée, comme tous tes amis sont encore ici pour un peu plus de trente heures, nous te proposons de célébrer ton mariage avant qu'ils ne repartent.
-Mais Maman, on ne peut pas faire ça, il faut des préparatifs...
-Pour le buffet, nous te faisons cadeau de celui de notre cérémonie, nous avons déjà une salle...
-Et en plus on a deux Tardis! ajouta le Seigneur du Temps, on peut s'occuper du reste des préparatifs en un rien de temps, on a qu'a se séparer en deux équipes.
-Oui, une partie vient avec moi, et l'autre avec toi, dit le Docteur humain.
-Mais vous êtes complètement fous tous les deux, dit Rose en riant, c'est juste complètement dingue.
-Oui, mais ce n'est pas impossible, lui répondirent-ils.
Jackie s'avança vers Rose:
-Penses-y ma chérie, toutes les personnes que tu aimerai qui soient présentes à ton mariage sont là, et je ne pense pas que ce sera toujours le cas, moi je peux attendre pour me marier, mes amis vivent tous dans ce monde.
-D'accord, merci Maman, tu es vraiment la meilleure!
-Bon très bien, dans ce cas on va former les équipes et répartir les tâches, dit le Seigneur du Temps. Cela va de soi que les futurs mariés doivent être séparés avant la cérémonie, donc Rose tu viendra avec moi, ainsi que Mickey, Ianto de ce monde et Jake. Le reste, vous irez avec l'autre Docteur. Jackie et Pete, je suppose que vous ne voulez pas venir avec donc vous vous chargerez de préparer tout ce qui est ici. Voilà, je pense qu'on a tout dit alors, allons-y!
Et les deux équipent embarquèrent dans les deux Tardis différents. La nuit allait être longue, mais pour Rose est le Docteur humain ce serai la plus belle de leur vie.





Préparatifs et doutes



Dans le Tardis du Seigneur du Temps

Rose était vraiment nerveuse, jamais elle n'aurai imaginé que tout irai si vite, le Docteur se rapprocha avec un sourire:
-Tout va bien se passer Rose, Jackie a vraiment eu une merveilleuse idée.
Et Rose lui rendit son sourire.
-Bon, reprit-il, les garçons vous allez vous occuper de chercher vos costume pour la cérémonie, étant donné que j'en ai déjà un je vais aider Rose à se préparer. As-tu déjà une idée de la robe que tu aimerai avoir?, dit-il en se tournant vers la jeune femme.
Rose repensa à la magnifique robe de marié qu'elle avait admiré quelques jours plus tôt.
-Oui, je sais exactement laquelle j'aimerai, dit-elle avec un grand sourire.
Elle donna l'adresse du magasin au Docteur et le Tardis s'envola vers sa nouvelle destination.

Dans l'autre Tardis
Le Docteur était en train de vérifier que tout se passerai comme il le voulait, il était une vrai boule de nerfs, Donna s'avança vers lui, le prit par les épaules et le secoua brièvement.
-Eh, tout va bien se passer, ce n'est pas la peine de stresser.
-Oui, mais je ne peux pas m'en empêcher, c'est plus fort que moi. Au fait, ça me fait penser que je n'ai pas de témoin. Il se tourna vers Donna, me feriez vous l'honneur d'être mon témoin?
Donna ne sut que dire, puis elle accepta:
-J'en serai très honorée, lui dit-elle en souriant. Au fait, ou aura lieu la cérémonie? Vous connaissant, je suis sûre que vous ne vous contenterez pas d'une banale église, je me trompe?
-Non, j'ai déjà choisi l'endroit parfait, mais je ne veux rien dire, ce sera une surprise.

Dans la boutique
Rose était entrain d'essayer la magnifique robe pendant que le Docteur attendait devant la cabine.
Quand la jeune femme sortit, il fut ébloui.
-Wow, tu es vraiment...
Il n'arrivait pas à trouver les mots, ce qui était une grande première pour lui. Rose lui répondit avec le plus beau des sourires. A ce moment là, l'une des vendeuse arriva, elle s'adressa au Docteur sur un ton réprobateur:
-Vous savez que cela porte malheur de voir la mariée avant de l'épouser Monsieur.
-Oh non, je ne suis pas ...
-Ce n'est pas lui que je vais épouser, acheva Rose.
La vendeuse les laissa tout deux dans un silence gênant.
-Je suis désolée finit par dire le Docteur.
-Ce n'est rien, lui assura Rose, alors tu penses quoi de la robe?
-Elle est parfaite, lui répondit-il d'un ton faussement enjoué.
Le Seigneur du Temps se demandai pourquoi il était encore là, il aurai eu mieux fait de partir après avoir sauvé la jeune femme. Mais, il ne voulait pas non plus la quitter tout de suite, il savait que ces moments seraient les derniers en sa compagnie.
Rose le tira de ses pensées quand elle lui dit qu'il fallait encore qu'elle aille chez un coiffeur visagiste avant la cérémonie.
-Ne t'inquiète pas, lui dit-il, tu as déjà rendez vous dans le meilleur salon de Londres, allons y.

Deux heures plus tard, tout le monde était de retour dans le Tardis prêt à décoller pour la destination où aurait lieu la cérémonie.
Rose était allé s'isoler dans son ancienne chambre, quand Mickey entra.
-Salut.
-Salut.
-Tu es vraiment resplendissante, il ne sait pas quelle chance il a, dit-il en souriant.
-Dis moi Mickey, est-ce que je suis quelqu'un de cruelle?
-Quoi? Comment peux-tu dire une chose pareille?
-C'est juste, je vois bien qu'il souffre, ce n'est pas ce que j'avais choisi, c'est lui qui a fait en sorte que ça arrive.
-Le Docteur sait que ton fiancé peut t'offrir tout ce que lui ne peut pas, tu n'as pas à a te sentir coupable pour quoi que ce soit Rose, et je suis sûr qu'il te dirai exactement la même chose.
Rose acquiesça doucement,
-Tu as peut être raison.

Soudain une faible secousse se fit ressentir, il était arrivé à destination, dans peux de temps Rose et le Docteur Humain serai unis pour le reste de leur vie.





Le Mariage




Le Tardis était arrivé à destination, mais Rose ignorait tout de l'endroit où ils avaient atterri. Le Seigneur du Temps accompagné de Mickey, Jake et Ianto sortit pour s'assurer que tout soit prêt.
-Où est-ce qu'on est?, lui avait demandé Rose avant qu'il ne sorte.
-Je suis désolé Rose, je n'ai pas le droit de te le dire. Et sur ce, il l'avait laissée seule dans le vaissau.
Elle retourna dans sa chambre, ne supportant pas d'attendre sur place.
Dix minutes plus tard, Jackie frappa doucement à la porte, quand elle vit sa fille, un immense sourire illumina son visage.
-Tu es vraiment magnifique ma chérie.
-Merci.
Jackie se rapprocha et remarqua que quelque chose tracassait Rose.
-Qu'est-ce qu'il ne va pas?, lui demanda-t-elle.
-Rien..., ce n'est rien.
-Non, il y a quelque chose, je le vois bien dans ton regard.
Rose aurrai aimé avoir des talents d'actrices pour cacher ce qu'elle ressentait en ce moment. Après une minute d'hésitation, elle finit par dire:
-Et si je faisait le mauvais choix, maman?
Jackie prit doucement sa fille par les épaule et la regarda droit dans les yeux.
-Ma chérie, quand j'étais jeune, j'ai aimé un homme plus que ma vie, et je pensais vraiment que j'allais l'épouser, seulement il en a été autrement. J'ai cru que jamais je n'allai m'en remettre, et puis c'est là que j'ai rencontré ton père, et comme toi j'ai eu des doutes. Mais dès le moment où je l'ai vu m'attendre près de l'autel, j'ai su que c'était lui l'amour de ma vie. Si tu ressent la même chose que moi quand tu le verra t'attendre, tu aura la réponse à tous tes doutes.
Rose acquiessca doucement, elle ne pensait pas que ce serai aussi facile pour elle.
-Maman, je peux te demander autre chose?
-Bien sûr ma chérie.
-Me ferais-tu l'honneur d'être mon témoin.
-J'en serai très heureuse, lui répondit-elle en souriant.
Soudain, les deux femmes sursautèrent, Pete avait frappé à la porte.
-C'est l'heure.
Rose inspira un grand coup et Jackie la prit dans ses bras.
-Tout va bien se passer, lui murmura-t-elle dans l'oreille. Puis elle déposa un baiser sur son front avant de sortir rejoindre les autres.
Rose et Pete la suivirent hors du vaisseau. Ils étaient dans une sorte de couloir sombre. Pete prit Rose par le bras:
-Je ne suis peut-être pas ton père, mais je suis vraiment très fièr et heureux de te conduire à l'autel.
-Moi aussi je suis heureuse que ce toi qui le fasse, lui répondit-elle en souriant.
La musique retentit, et ils commencèrent à avancer dans le couloir, plus ils se rapprochaient de la sortit et plus c'était lumineux. Quand ils arrivèrent enfin au bout Rose reconnut l'endroit: il s'agissait du désert stellaire, il avait été aménagé comme une église en plein air. Tout était vraiment magnifique, des milliers d'étoiles scintillaient sur le sol, s'accordant avec sa robe. Rose le chercha des yeux, il était là, devant elle entrain de l'attendre près de l'autel. Quand il la vit, il eut le plus beau des sourires que Rose ai jamais vu, et alors elle comprit ce que sa mère avait pu ressentir. Tous doutes s'étaient envolés. Tout d'un coup, la musique avait un rhytme bien trop lent à son goût, elle aurai aimé courrir le rejoindre et lui sauter dans les bras. La distance jusqu'à l'autel lui avait semblée très longue quand elle arriva enfin.
Elle lui fit face et sourit, il lui rendit son magnifique sourire et la prit par les mains.
Quand la musique cessa, tout le monde se rassit, et ils firent face au prêtre. Rose ne put s'empêcher de remarquer qu'il avait l'air très étonné de l'endroit où ils se trouvaient.
-Nous sommes tous réunnis aujourd'hui, dans cet endroit incroyable pour célébrer l'union de ce jeune couple, Rose Marion Tyler et le Docteur.
-Humain, lui souffla ce denrier.
-Je vous demande pardon?
-Je suis le Docteur humain.
-Très bien, donc nous sommes ici pour célébrer l'union de Rose Marion Tyler et du Docteur humain.
Rose trouva le discours du prêtre terriblement long. Puis c'était au tour des témoins de dire un mot.
Donna s'avança et prit la parole:
-J'ai rencontré le Docteur et Rose il y très peu de temps, mais j'ai immédiatement remarqué l'amour qui les liait. Il s'agit, je pense, du plus grand amour que je n'ai jamais vu, et pourtant j'en connais des couples, les invités se mirent à rire. Efin bref, reprit Donna, je sais que chacun a tant à donner, ce sont des êtres généreux et ils méritent vraiment dêtre heureux. Je vous souhaite d'avoir une vie formidable, remplie de joie et d'amour, et bientôt la famille s'agrandira, acheva-t- elle en leur souriant.
Tout le monde applaudit, et ce fut au tour de Jackie de prendre la parole:
-Il y a encore quelques mois, Rose était malheureuse. Elle ne croyait plus en la vie ni en l'amour. Mais, quand le Docteur lui a offert le plus beau des cadeaux, cela a changé. Elle a finalement décidé d'ouvrir son coeur, et maintenant, je le vois dans son regard, son sourire, elle est heureuse à nouveau. Je sais que maintenant tout ira bien pour elle, Docteur, dit-elle en se tournant vers son futur gendre, je te la confie, je sais que tu la rendra heureuse puisque tu lui a déjà rendu son sourire.
Une nouvelle fois, les invités applaudirent pendant que Jackie alla se rassoir.
-Très bien, reprit le prêtre, nous allons maintenant entendre ce que les futurs mariés ont à se dire. Nous allons commencer par vous Mademoiselle Tyler.
Rose se tourna vers son fiancé et le regarda dans les yeux.
-Bon je ne suis pas très douée pour les improvisation, dit-elle en riant doucement. Comme ma mère vient de le dire, il y a encore quelques temps j'étais comme vide, je n'avais plus goût à la vie. Si on m'avait dit que j'en serai là aujourd'hui, jamais je ne l'aurai cru. J'avais aimé quelqu'un d'autre pendant si longtemps qu'il me semblait impossible de t'ouvrir mon coeur. Mais j'ai choisit de le faire, et cela nous a prit du temps, c'est bien vrai, mais jamais je n'ai regretté mon choix. Je t'ai choisi mon amour et ce pour le reste de ma vie. Je t'aimerai pour toujours.
Le Docteur lui souri, il avait les larmes aux yeux après avoir entendu cela.
-Merci beaucoup Mademoiselle Tyler, Docteur?
-Quand je suis né, mon existence n'avait aucun sens si je ne pouvais pas vivre avec toi. Quand tu m'a enfin ouvert ton coeur, j'ai su que je t'aimerai toute ma vie. Jamais je ne pourrai vivre sans toi, tu es toute ma raison de vivre. Et comme je te l'ai dit, je veux partager tous les jours qu'il me reste avec toi, et c'est pourquoi je veux t'épouser aujourd'hui.
Des larmes de joies coulaient sur les joues de Rose, comment avait-elle pu avoir des doutes, jamais elle ne s'était sentie plus heureuse qu'en ce moment.
Le prêtre reprit alors la parole:
-Avant d'unir ces deux jeunes gens pour la vie, je vais demander, si quelqu'un parmi vous souhaite s'opposer à cette union, qu'il parle maintenant où se taise à tout jamais.
Rose se tourna vers le Seigneur du Temps, malgrès son regard triste il souriait, quand il vit que Rose le regardait il acquiesca doucement.
-Très bien, reprit le prêtre, nous allons à présent procéder à l'échange des alliances.
Tony se leva et porta les deux anneaux sur un petit coussin de velour et il le tendit au prêtre qui le remercia.
-Mademoiselle Tyler, vous allez à présent répéter après moi: Moi Rose Marion Tyler, accepte de te prendre toi Docteur humain pour époux.
-Moi, Rose Marion Tyler, accepte te prendre toi mon Docteur, pour époux.
-De t'aimer et de te chérir dans la joie et la peine, la richesse ou la pauvreté, tout comme dans la santé et la maladie.
-De t'aimer et de te chérir dans la joie et la peine, la richesse ou la pauvreté, tout comme dans la santé et la maladie.
-Je fais le serment de t'aimer et de te soutenir et ce jusqu'à ce que la mort nous séparre.
-Je fais le serment de t'aimer et de te soutenir et ce jusqu'à ce que la mort nous séparre., Rose passa l'anneau au doigt de son fiancé.
-Et maintenant, Docteur veuillez répéter après moi: Moi, le Docteur humain, accepte de te prendre toi Rose Marion Tyler, pour épouse.
- Moi, le Docteur humain, accepte de te prendre toi Rose Marion Tyler, pour épouse.
-De t'aimer et de te chérir dans la joie et la peine, la richesse ou la pauvreté, tout comme dans la santé et la maladie.
-De t'aimer et de te chérir dans la joie et la peine, la richesse ou la pauvreté, tout comme dans la santé et la maladie.
-Je fais le serment de t'aimer et de te soutenir et ce jusqu'à ce que la mort nous séparre.
-Je fais le serment de t'aimer et de te soutenir et ce jusqu'à ce que la mort nous séparre., à son tour le Docteur passa l'anneau autour du doigt de Rose.
Ils firent tous deux face au prêtre qui reprit la parole:
-Par les pouvoirs qui me sont conféré par l'Eglise, je vous déclare mari et femme, il se tourna vers le jeune époux, vous pouvez embrasser la mariée.
Le Docteur et Rose échangèrent un tendre baiser, exprimant leur bonheur d'être unis pour la vie. Ils ne remarquèrent même pas le tonnerre d'applaudissement qui éclata. Rose ne voulait pas s'arrêter, il était sien à présent, plus rien ne pourrai les séparer.
Au bout d'une longue minute, ils finirent par dessérer leur étreinte et firent face aux invités puis il redescendirent l'allée sous une pluie d'étoiles et de riz.







Tout le monde était retourné sur Terre pour célébrer l'union des jeunes mariés. Le Docteur humain et Rose étaient en train de danser sur un magnifique slow au milieu de la piste de danse. Non loin de là, le Seigneur du temps les regardait avec une pointe de tristesse dans le regard. Donna, qui était la seule à l'avoir remarqué, s'avança vers lui.
-Comment ça va homme de l'espace?
Il ne répondit pas tout de suite, continuant de regarder le couple danser. Puis, au bout d'une minute il se tourna vers Donna:
-Je ne sais pas vraiment...
-Vous devriez aller lui parler, le coupa Donna, je déteste d'avoir à vous dire ça mais vous devriez profiter du peu de temps qu'il vous reste.
-Je ne sais pas si cela est une bonne idée, ce serai encore plus douloureux...
-Mais vous en avez besoin Docteur, et elle aussi en a besoin, vous ne pouvez pas le nier.
Le Seigneur du Temps poussa un long soupir, Donna avait raison, elle le comprenait presque aussi bien que son ancienne compagne intérimaire à Chiswick. Il finit par se lever pour se diriger vers les mariés.
Quand elle le vit arriver, Rose s'écarta doucement de son mari et lui sourit.
-Salut.
-Salut, répondit-il puis il se tourna vers son double, est-ce que je peux t'emprunter Rose quelques instants?
Le Docteur humain avait compris ce qu'il se passait, il savait que le Docteur allait bientôt devoir faire ses adieux à Rose.
-Bien sûr, je te renvoie plus tard mon amour, et il déposa un tendre baiser sur les lèvres de Rose.
Cette dernière ne comprenait pas trop la situation, mais elle ne posa pas de question et suivit le Seigneur du Temps hors de la salle.

Il marchait depuis une dizaine de minutes quand Le Docteur rompit enfin le silence:
-Je tenais encore à te féliciter et à te souhaiter tous mes voeux de bonheur.
-Merci, tout ça n'aurai jamais pu être possible sans toi.
-Oui.
Remarquant la tristesse de son regard, Rose lui demanda ce qui n'allait pas, bien qu'elle pensait déjà connaître la réponse...
-Rien, tout va bien Rose, ne t'inquiète pas.
-Non, je vois bien que quelque chose ne va pas, insista-t-elle, de quoi il s'agit?
Le Docteur hésita un instant puis reprit:
-Je vais bientôt devoir repartir.
Rose resta silencieuse.
-Mais avant, je voulais te dire que tu aura toujours une place très importante dans mes coeurs, et je ne t'oublierai jamais.
-Tu parles comme si on ne reverra plus jamais, mais tu as bien vu comment les choses se sont déroulées ces derniers temps, je suis sûr qu'on sera amenés à se revoir...
-Non Rose, l'interrompit-il, ce ne sera plus possible.
-Pourquoi, demanda-t-elle d'une voix qui commençait à trembler.
-J'ai brisé la connection entre toi et John pour te sauver, seulement je ne pouvais pas changer le fait qu'il ai existé donc je me suis lié à lui, Rose le regardait sans comprendre, il reprit, pour l'instant il est déboussolé et par conséquant innofensif, mais si je reste encore longtemps il retrouvera sa puissance. Quand je vais quitter ce monde ce soir, ce sera pour la dernière fois, je ne pourrai pas revenir sinon cela entrainerai sa renaissance et cette fois il serai invincible. C'est pourquoi, on ne pourra plus se revoir après ce soir.
Rose ne disait toujours rien, les larmes commençaient à lui monter aux yeux. Elle avait déjà été séparé une fois du Docteur sans espoir de le revoir, mais elle avait été assez stupide de croire qu'à présent les choses changeraient, qu'elle pourrai les avoir tous les deux, qu'il serai possible de temps en temps de voyager avec son Seigneur du Temps. Elle s'en voulait d'avoir pu croire ça.
-Rose, je...
-Non, je t'en prie ne dis pas que tu es désolé, les larmes coulaient à présent sur ses joues, tu n'a pas à être désolé, c'est moi, j'avais espérer des choses qui sont impossibles.
-Je sais, sa voix se brisa, il s'avança vers elle et la prit doucement dans ses bras.
Elle s'agrippa à lui avec force comme si elle ne voulait plus lâcher prise, elle pouvait entendre ses deux coeur battrent dans sa poitrine. Elle ne voulait pas qu'il reparte, elle était heureuse avec son mari mais elle ne voulait pas le perdre une nouvelle fois.
Ils restèrent ainsi pendant quelques minutes, puis finalement Rose finit par desserrer son étreinte.
-Toi aussi tu restera à jamais dans mon coeur.
Le Docteur lui sourit puis sortit sa montre de sa poche pour regarder l'heure, il la rangea puis dit à Rose qu'il leur restait encore deux heures avant que le portail ne se rouvre.
-Je veux les passer avec toi, lui dit-elle d'un air suppliant.
-Que dirai-tu d'un dernier voyage?
-J'adorerai ça, elle lui sourit à son tour, mais pas trop dangeraux d'accord?
-Ne t'en fais pas, je connais un endroit magnifique, j'avais toujours rêver de t'y emmener avant que... Bref, ce sera très calme, je pense qu'il n'y aura aucun danger.
-Très bien, allons-y.
Ils se mirent à rire puis se dirigèrent main dans la main vers le Tardis.

Une heure et demi plus tard.

Pete annonça à Jack que le portail allait bientôt se rouvrir. Le Capitaine ordonna à son equipe d'aller se préparer pour le départ. Mais Jenny lui dit que son père n'était pas encore revenu. En effet, ni Rose, ni le Seigneur du Temps n'était revenu de leur promenade. Jack savait que le Docteur ne prendrai pas le risque d'un retour de John, mais il se souvenai également à quel point il pouvait être téméraire quand il était avec Rose, et surtout à quel point elle lui avait manqué.
Soudain, un bruit familier se fit entendre et tout le monde couru au dehors pour voir le Tardis se matérialiser. Le Docteur et Rose en sortirent, en riant au éclats.
-C'est dingue, tu as vu la tête qu'il faisait ce type quand il a vu le Tardis?
-Oui, et surtout le cri qu'il a poussé, c'était vraiment hilarant, renchérit Rose.
Ils s'arrêtèrent de rire quand ils virent tous leur amis les observer d'un air incrédule.
Puis Jack s'avança:
-C'est l'heure Docteur, le portail va se rouvrir pour nous permettre de rentrer chez nous.
-Je sais. Il ne riait plus, il se tourna vers Rose qui elle aussi avait soudain perdu son sourire.
Un bruit étrange se fit entendre, c'était le signal provenant de Torchwood, il fallait partir.
Tous se prirent dans les bras pour se dire au revoir.
Le Docteur s'avança vers Donna et lui dit:
-Vous êtes vraiment une femme formidable.
-Merci homme de l'espace.
Puis il revint vers Rose qui tentait de retenir ses larmes.
-Tu vas énormément me manquer, lui dit-elle, je ne t'oublierai jamais. Elle lui sauta au cou et le serra fort dans ses bras.
-Tu sais, il n'y a pas vraiment de risque à ce que tu m'oublies, dit-il en regardant son double, je te souhaites d'être très heureuse.
Il lui déposa un doux baiser sur le front, puis suivit le reste de la troupe à l'intérieur du Tardis. Il s'avnça vers la porte sans se retourner et la ferma doucement derrière lui. Rose ne put voir les larmes qui coulait sur ses joues alors qu'il quittait définitement ce monde et la vie de sa Rose.

Le Tardis se dématérialisa, Rose et son mari attendaient, mains dans la mains qu'il ai entièrement disparu.
Il était douloureux pour la jeune femme de tourner définitivement une page aussi importante de sa vie, mais quand elle se tourna vers l'homme qu'elle aimait elle comprit qu'une nouvelle l'histoire l'attendait.

Fin.





Dernière édition par cynthia18 le Lun 23 Fév 2009 - 13:28; édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Jan 2009 - 13:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 8 Jan 2009 - 11:46    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

très sympa cette fic... et avoir fait revenir tout le monde : idée brillante ^^

par contre, j'ai trouvé les passages "résolution des pb" un peu rapides... " (mais les miens sont pareils Wink )

et à un moment tu fais référence (je sais plus trop où) à l'angoisse du Docteur humain à être père "pour la première fois"... mais il l'a déjà été... (cf: Fear Her)

En tout cas   et vivement la prochaine Wink
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
cynthia18
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2008
Messages: 306
Localisation: Accueil des nouveaux membres de CARV ODTD et ses variantes
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 9 Jan 2009 - 22:02    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Hello
Merci beaucoup duam78 ^^
oui c'est vrai que le Docteur a déjà été père mais pas sa version humaine, je sais qu'il a les même souvenir que le Seigneur du Temps mais c'était pour faire ressortir son côté humain que j'ai parlé de l'angoisse d'être père
en tout cas merci d'avoir pris le temps de lire l'histoire ça me fait toujours plaisir de voir que des gens la lisent ^^

Bisous et au fait Bonne Année !!!

Cynthia x
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
cynthia18
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2008
Messages: 306
Localisation: Accueil des nouveaux membres de CARV ODTD et ses variantes
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 8 Fév 2009 - 11:49    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Je viens de publier le chapitre 29 dans la fiction
Bonne lecture !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 8 Fév 2009 - 12:02    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Superbe suite

Arghhh... un chapitre seulement Wink tu es cruelle Cynthia Laughing ... faut dire qu'ayant lu les 28 chapitre en une fois... un chapitre semble bien court.. mais j'attends la suite avec impatience... j'ai apprit la patience avec vous et DW ^^Laughing

Citation:
-Dis moi Mickey, est-ce que je suis quelqu'un de cruelle?
-Quoi? Comment peux-tu dire une chose pareille?
-C'est juste, je vois bien qu'il souffre, ce n'est pas ce que j'avais choisi, c'est lui qui a fait en sorte que ça arrive.
-Le Docteur sait que ton fiancé peut t'offrir tout ce que lui ne peut pas, tu n'as pas à a te sentir coupable pour quoi que ce soit Rose, et je suis sûr qu'il te dirai exactement la même chose.

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
cynthia18
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2008
Messages: 306
Localisation: Accueil des nouveaux membres de CARV ODTD et ses variantes
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 10 Fév 2009 - 12:05    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Nouveau chapitre de publié ^^
Bonne lecture !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 10 Fév 2009 - 13:51    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Citation:
 -Et si je faisait le mauvais choix, maman?

Citation:
Quand il la vit, il eut le plus beau des sourires que Rose ai jamais vu, et alors elle comprit ce que sa mère avait pu ressentir.

Citation:
-Avant d'unir ces deux jeunes gens pour la vie, je vais demander, si quelqu'un parmi vous souhaite s'opposer à cette union, qu'il parle maintenant où se taise à tout jamais.
Rose se tourna vers le Seigneur du Temps, malgrès son regard triste il souriait, quand il vit que Rose le regardait il acquiesca doucement.


Quelle suite ... un moment que l'on a tous voulu voir ... peut être pas avec cette personne précisément... mais... quelle beau moment Crying or Very sad

N'est-ce pas TROP beau pour être vrai???
Laughing
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
leoufdu94
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2009
Messages: 8
Localisation: satellite n°5
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Mar 10 Fév 2009 - 14:41    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Cest trop bon ce nouveaux chapitre au faite quand le docteur reprend le petre    Vivement la suite
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
cynthia18
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2008
Messages: 306
Localisation: Accueil des nouveaux membres de CARV ODTD et ses variantes
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 10 Fév 2009 - 19:14    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

pour répondre à ta question duam78
Eh bien je ne sais pas encore ce l'avenir leur réservera ...
Mais je veux finir cette première "saison" sur une note positive ^^

Merci pour vos com duam78 et leoufdu94
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Utopia!
[Master of the Vortex]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2008
Messages: 1 121
Localisation: Entre le TARDIS et Atlantis, avec Carson *gniihii*
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 19 Fév 2009 - 01:07    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Cela fait pas mal de temps que je suis ta fic sur un autre site, et je n'avais jamais remarqué que tu l'avais postée ici !!

Eh bien voici ce que je voulais te dire : ta fic est géniale !! Tu nous as décrit des moments si chaleureux et si déchirant, et tu nous as dévoilés la face d'un Docteur très humain, et fragile ! Je trouve ça... fantastic !


La scène où le Docteur remonte dans la ligne de temps de Rose, accompagné de donna, est si déchirante !!!
Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad 


Vivement la suite
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
cynthia18
[Passager clandestin du Tardis]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2008
Messages: 306
Localisation: Accueil des nouveaux membres de CARV ODTD et ses variantes
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 23 Fév 2009 - 13:30    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Dernier chapitre en ligne  
 
BONE LECTURE Smile 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
duam78
Lady Of The Tardis
Lady Of The Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 4 205
Localisation: Entre le Hub, le Tardis et sa maison avec son mari... épuisant ...
Féminin Verseau (20jan-19fev) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 23 Fév 2009 - 13:43    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Citation:
-Vous devriez aller lui parler, le coupa Donna, je déteste d'avoir à vous dire ça mais vous devriez profiter du peu de temps qu'il vous reste.
-Je ne sais pas si cela est une bonne idée, ce serai encore plus douloureux...
arghhh... dès les premières phrases, j'ai le cœur qui se serre...

Citation:
Quand je vais quitter ce monde ce soir, ce sera pour la dernière fois, je ne pourrai pas revenir sinon cela entrainerai sa renaissance et cette fois il serai invincible. C'est pourquoi, on ne pourra plus se revoir après ce soir.
Noooooooooooooooooooooooooonnnnnnnnnnnn c'est trops triste Crying or Very sad Crying or Very sad

Citation:
Rose ne put voir les larmes qui coulait sur ses joues alors qu'il quittait définitement ce monde et la vie de sa Rose.

Le Tardis se dématérialisa, Rose et son mari attendaient, mains dans la mains qu'il ai entièrement disparu.
Il était douloureux pour la jeune femme de tourner définitivement une page aussi importante de sa vie, mais quand elle se tourna vers l'homme qu'elle aimait elle comprit qu'une nouvelle l'histoire l'attendait.



cette histoire a été un pur plaisir à lire, même si parfois, j'ai eu les larmes qui me sont montées aux yeux... et là encore, pour le dernier chapitre... j'étais à deux doigts de les laisser couler...

C'est super bien écrit... et tu as su faire passer de nombreux sentiments à travers tes mots... BRAVO

Que dire de plus... j'ai vraiment adoré lire cette histoire du début à la fin.. MERCI
_________________

http://drolededuam.hautetfort.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Yara
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 111
Localisation: Dans le TARDIS au fin fond de l'univers !!!
Féminin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 3 Nov 2009 - 17:33    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

J'ai lu ta fic, au moment de mon inscription, mais je viens seulement de me rendre compte que j'avais oublié de posté donc je rectifie cet oublie.

J'ai tout lu en une seule fois, et tu décris vraiment bien les émotions. A certains moments, j'ai ris mais à d'autres c'était très triste. C'est ce qui rend ta fic vraiment bien.
Tu as une belle plume, je trouve. Okay


_________________
Revenir en haut
Lapitchounette
[Headless Monk]

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 408
Localisation: Côte Méditerranéene
Féminin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Sam 7 Nov 2009 - 12:02    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Bon je ne vais pas te faire de review supra détaillée, car vu le nombre de pages, ça risquerait d’être trop long !
Franchement, on dévore ta fic qui nous laisse à chaque un suspense haletant. D’habitude je ne suis pas fan des healders, mais les tiens chaque fois différents en début de chapitres sont vraiment géniaux.



Retrouver Donna le Docteur et Rose, m’a fait un peu bizarre mais finalement, tu t’en sorts bien, pas de  tableau « jalousie » dans lequel on aurait pu tomber et finalement ces deux filles là se complètent bien auprès du Docteur.



Les premières fois loupées de Ten et Rose sont à vraiment un délice car à chaque fois on peste contre le sort qui s’acharne sur eux. Bon, petit bémol, vu la longueur de ta fic, tu aurais pu insister davantage sur le lemon sans forcément passer en NC-17. Là, on reste un peu sur notre faim ! J’aime bien l’idée du mariage qui n’était pas du tout prévu et qui se décide au dernier moment, squizant celui des Tyler !


Après l’histoire de Bad wolf… un peu bizarre, j’ai pas trop accroché, peut-être un peu trop irréel pour moi, mais à la fois qu’est-ce qui n’est pas irréel dans DW ?!


Quant au retour du « vrai » Docteur… ben c‘est toujours difficile à s’en sortir, entre les descriptions dans une fic, et les relations avec Rose ou son double. Mais, ça va, pas de débordement chacun reste à sa lace, ouf !!!!
 
Voilà, conclusion, BRAVO et surtout continues ainsi.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
docteur fan
[Ood]

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 37
Localisation: dans les nuages
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 29 Nov 2009 - 19:22    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle Répondre en citant

Wahou! Je reste sans voix, elle est génial cette fic! A quand la prochaine?
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:38    Sujet du message: [Terminée] Doctor Who / Monde Parallèle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Doctor Who fan-fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com