Doctor Who Index du Forum
 
 
 
Doctor Who Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


[Série US] Dollhouse
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nightingale
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2009
Messages: 131
Localisation: far away from home...
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 12 Oct 2009 - 22:13    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

Ahhhhhhhh faut trop que je regarde l'épisode, même si je trouve aussi que la série s'essouffle un peu.
Pour Alan Tudyk ils n'avaient pas fais disparaitre son personnage à la fin de la saison 1??? C'est peut-être moi qui deviens dingue (enfin vu le nombre de séries que je suis en même temps, ca ne m'étonnerais pas...) et Enver Gjokaj est génial, ils devraient le faire jouer plus souvent d'ailleurs.
Sinon il y a un truc que j'ai pas compris, Epitaph One, c'est bien le pilot qui n'a jamais été diffusé c'est ca??? Je l'ai mais faut que je pense à le regarder...
_________________
Live fast, die young
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Oct 2009 - 22:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 12 Oct 2009 - 22:23    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

Epitaph One est l'épisode 1.13 qui n'a pas été diffusé par la Fox mais qui est présent dans le coffret DVD.

Mea culpa, je n'ai pas (encore) écrit dessus. Personnellement, j'ai adoré, mais c'est une plongée dans le futur et dans un mode post-apocalyptique , très loin de l'univers des autres épisodes, perso, j'ai adoré. Mais c'est question de gout....

Présentation détaillée en anglais :
http://dollhouse.wikia.com/wiki/Epitaph_One

En français : Plus d'infos ici :
http://www.fantasy.fr/articles/view/10421
à noter que Félicia Day n'étais pas dans le 2.01...

Une review ici : http://www.paperblog.fr/2138261/critique-dollhouse-epitaph-one-s01e13/

A la fin du 1.12 Alpha réussit à s'échapper, donc potentiellement, il est là....
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nightingale
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2009
Messages: 131
Localisation: far away from home...
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mer 14 Oct 2009 - 18:34    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

Mon message a été effacé???
Bon sinon je disais que Epitaph One était interessant dans la mesure où il apporte un certain dynamisme à la série: on entrevoit ce que sera le futur selon Whedon (Felicia Day ), ca aurait été cool qu'il mette ce genre de séquence pour booster un peu l'histoire qui s'est un peu essoufflé dernièrement.
Et puis Echo dans le corps d'une gosse.  Laughing
Par contre, le fait que Whisky n'ait pas pris une seule ride en 10 est un peu flippant...
_________________
Live fast, die young
Revenir en haut
Nightingale
[Conquête du Cpt Jack]

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2009
Messages: 131
Localisation: far away from home...
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 19 Oct 2009 - 19:42    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

Victor: "Oh Paul, Paul, why did you leave me?"Paul: " You got a problem?" 


Mort de Rire
_________________
Live fast, die young
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 12 Nov 2009 - 10:11    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

Citation:


Les treize épisodes de la seconde saison de Dollhouse seront intégralement diffusés par la Fox. C'est ce qu'annonce aujourd'hui le responsable de la programmation de la chaîne Preston Beckman, ce malgré des audiences bien en dessous des attentes. « Nous ne sommes pas heureux de ces chiffres, ni ne les acceptons, mais il ne faut pas réagir trop vite.

Durant les sweeps [de novembre], il faudra réajuster ces chiffres [avec d'autres programmes], mais nous irons au bout de la commande ».

Voilà une bonne nouvelle pour les fans de Joss Whedon, qui gardent toujours une dent contre la chaîne depuis les annulations d'Angel et de Firefly.

Une situation que l'on doit en partie aux récentes remontées d'audiences, suivies par de bonnes performances en diffusions décalées et autres enregistrements. De quoi rassurer les amateurs, qui s'investiront désormais sans la peur de voir le show disparaître des ondes du jour au lendemain.

Mais cette bonne nouvelle cache cependant un revers de médaille de taille : la Fox ne compte pas commander de nouveaux épisodes avant la fin du présent run, ce qui signifie que la production devra s'arrêter à l'issue du tournage.

A ce titre, Joss Whedon, planchant actuellement sur l'écriture de ce treizième épisode tandis que s'achève le tournage du huitième, a déclaré tout faire pour que les spectateurs bénéficient d'une conclusion digne de ce nom, tout en laissant quelques portes ouvertes dans l'espoir d'une hausse soudaine d'audience. Encore une fois, tout dépendra donc des téléspectateurs.

Source


Confirmation de l'annulation de Dollhouse après ces 13 épisodes...

Sans surprise hélas tant la série est, hélas, inégale et est à ce jour la moins bonne des productions signée Whedon!

Je crains qu'Eliza Duskhu n'ait pas aidé au succès par ailleurs.... (quant on voit comment le 204 est excellent et qu'il est quasi sans elle lol)

Il ne reste plus qu'à espérer une conclusion digne de ce nom...
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
shadow
[Bow-ties Club]

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 156
Localisation: 13 banerman road
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 12 Nov 2009 - 16:12    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

J'ai découvert cette série la semaine dernière et même si je n'ai pas vraiment aimé l'épisode pilote, j'ai décidé de regarder la suite et j'ai vraiment accroché, bien que n'ayant vu que les 4 premiers épisodes. Même si j'aime beaucoup la série, je comprends les faibles audiences et la malheureuse annulation qui m'attriste quand même un peu. Mais bon, il faut espérer q'une autre chaîne en fasse l'acquisition (bon, faut pas trop rêver quand même). Donc Wait and See et merci pour l'info.
_________________
Revenir en haut
Capt.Jack
[Face of Boe]

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 927
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 20 Nov 2009 - 12:01    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

Dollhouse : Un régal à regarder sauf pour le dernier épisode j'ai trouvé. Beaucoup trop noir pour moi ...
J'espère que la seconde saison sera plus dans la veine des autres épisodes de la première.

En tout les cas Whedon n'a pas de chance car ça série a encore failli s'arrêter. Et moi j'aimais bien Serenity !
Revenir en haut
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 6 Déc 2009 - 11:50    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

2.04 Belonging

The cold reality is that everyone here was chosen
because their morals have been compromised in some way.

Everyone... except you.




You, Topher
were chosen because you have no morals.



Excellent épisode, encore plus plusieurs semaines après ! Et preuve s'il en est que la série a une énorme potentiel, ce qui n'est pas une surprise vu qu'elle est signée Whedon, mais"qu'allait-il faire dans cette galère" en retournant travailler pour la FOX après le fiasco scandaleux et indigne de Firefly, série culte et tuée en plein vol....

Et sans être méchante épisode très bon aussi parce qu'on y voit très peu Eliza Dushku qui définitivement n'est pas à la hauteur ici et brille par son inconsistance (idem pour Tamoh Penikett hélas) mais Dichen Lachman (Sierra) et Enver Djokaj (Victor) eux crèvent véritablement l'écran et seront "la" révélation de Dollhouse!

Cet épisode est également une grande réussite au niveau visuel : éclairages, cadrages, lumières, tout est travaillé avec une identité très forte et magnifique.

Je pense par ailleurs que cet épisode est capital dans l'histoire, on y assiste à la chute vertigineuse puis au réveil du personnage de Topher. En parallèle on assiste aussi au réveil de Preya/Sierra le tout en découvrant le calvaire qu'elle traverse, du passé jusqu'aujourd'hui. Un parcours dramatique qui nous plonge au cœur de l'atroce...


She can't be bought.



But she can be lured.


Destinée horrible que celle de Preya qui se scellera en une rencontre : un riche médecin qui veut en faire sa conquête et ne supportera pas le refus et la conduira tout d'abord à la folie médicalement puis à la Dollhouse afin d'en faire son jouet...

Horrible...

Et illustration par l'exemple magistrale de ce que la Dollhouse a de perverti à la base. Illustration de ce qu'elle sert principalement à des fins de satisfaction sexuelle d'une part et qu'elle s'exerce bien dans un rapport de domination par l'argent...


You'll do it because you must.


La spirale est donc infernale pour Preya qui devra jouer sa vie et s'en sortira par le meurtre, sympa le choix... et son dernier choix sera de rejoindre la Dollhouse (ça tombe bien pour les téléspectateurs hein ^^) et de rejoindre l'incompréhensible rayon de soleil qu'est Victor et les sentiments (attirance ^^) qu'il éprouve pour elle!

Bon mdr avec la scène de la douche qui est belle mais peu réaliste vu la politique de la dollhouse qui filme tout, il y a un sacré relâchement je dirais^^


Par ricochet le drame de Preya va conduire à produire un bel électrochoc pour Topher, choc qui le réveil et le fera tomber, plus que brutalement et dans quelle douleur, de son petit nuage où il jouait à Dieu.

Ironie logique le drame arrive par celle qu'il avait choisie comme " amie", mais bon c'était une des seules choses qui pouvaient le toucher!

On assiste donc ici à la perte de l'innocence de Topher qui va se trouver confronté à l'entière mesure de ses actes...








Topher se retrouve donc en free style à devoir improviser l'imprint à distance (comme Alpha) et mdr avec le mélange des personnalités, assez attendu, mais efficace, et drôle!

On a également avec la scène du découpage du corps (beurk) le point de rupture de Topher dont on sait qu'il va finir par perdre l'esprit, écrasé par la culpabilité...

Cet épisode est définitivement celui par lequel le futur vu dans Epitaph One arrive : horrible...


What you're doing could have consequences you can't predict or control.
Some people are not ready to wake up.
I don't care. Something bad is coming-- Like a storm--
And I want everyone to survive it.


They need to wake up.


Derniers éléments de l'épisode : Caroline/Echo qui prend des notes partout où elle peut pour se souvenir et qui annonce funestement lesdits évènements, le chaos à venir... Un monde instable entretenu d'illusions...

Ceci étant et si les dirigeants de Rossum avait pensé pus loin que leur Q, un test d'imprint dans un corps dans le coma aurait pu être intéressant, ainsi que le fait le Pr Xavier dans le film X Men III . (je ne crois pas qu'il le fasse dans les comics^^). On aurait pu voir l'esprit vieillit ou s'il est intemporel....Et comment il vieillit...

Bref, lol aussi avec la crise de conscience d'Adele face à Preya : elle y croit à ce qu'elle dit ?! Qu'elle ne s'en doutait pas et lol personne à a vu que le régulier de Preya était pile celui qui la soignait, bref....

Dernière révélation et pas des moindres : Boyd est un coquin qui joue double jeu... Est-il donc l'infiltré qui missionne Caroline : très probable donc...

Sinon la série a fait son retour hier soir sur les écrans US avec 2 épisode et ce après un mois de suspension.

Summer Glau y fait son entrée dans lé série en espérant qu'elle contribuera à la conclure en beauté car la série est annulée et se terminera don au terme des 15 (il me semble) épisodes prévus pour cette seconde saison.

Logique je dirais et "chronique d'un échec annoncé".... hélas... Mais j'espère une fin grandiose pour le coup!



_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 13 Déc 2009 - 15:38    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

It's like they made her just for me...



Un épisode "où tel est pris qui croyait prendre" agréable à regarder de par un rythme qui s'accélère enfin malgré quelques aspects cafouillis dans l'histoire!

Un épisode aussi qui brille par la mise en avant d'Alexis Denisof alias le sénateur Daniel Perrin, et une fois de plus : - de Echo = + de qualité^^

Révélation d el'épisode : Perrin a été dollisé! Certes ce couple dégageait quelque chose de bizarre, sans compter leur rituel "I'm your white knight, I'm your beautiful damzelle" mais j'avoue que Perrin en Doll, je ne l'ai pas vu venir!

Après pourquoi c'est Mellie qui sort comme témoin et comment ?? Et Whiskey, que devient-elle ? Qui a pris et donné les photos ? Rossum donc qui tire toutes les ficelles OMG! Enorme tout de même!

Quant à Rossum qui a anticipé le coup avec Perrin depuis 3 ans : joli!!

Sinon l'épisode introduit le personnage de Bennet : pas tranquille...

Je veux voir la suite de cet épisode pas transcendant mais assez glaçant dans le fond et puis ouf, enfin les ennuyeuses missions d'Echo en tenue légère sont presque (on y a encore un peu droit ici) oubliées...


Tout cela laisse une impression de "freaky-future" bien plus intéressante et horrible que l'épisode en lui-même : Whedon nous propose une vision cauchemardesque où tout nous est pris et où les riches vont disposer de nos corps comme autant d'outils à leur disposition!

Un monde où la notion de libre-arbitre est un leurre et tout appartient et se décide dans la main des puissants!

Autant les images d'univers virtuels pouvaient laisser l'illusion d'un choix autant là l'identité même d'un individu se révèle un leurre.... et la notion d'individu bien précaire, et discutable... Tout se construit ici ! *ouch*



_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 22 Déc 2009 - 15:59    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

2.06 The Left Hand

A compromise can be fine



They made me into something better.


Un épisode rapide, agréable et qui nous offre de belles scènes telles les flash back de combat lors du duel Echo/Cindy et la parodie sexuelle qu'est l'ablation des balises de Perrin et Echo!

Un épisode qui continue aussi à semer le trouble : qui est la taupe dans la Dollhouse de L.A, que faisait Caroline et Bennett ensemble dans la dollhouse de Whashington? quel but poursuit désormais Adelle : rogue et Langton là-dedans ? Bref tout s'emballe et est un peu confus, mais quel plaisir de voir les choses s'accélérer !


PTDR avec Adelle qui après l'escrime joue de ses autres charmes pour "emballer" le directeur de Washington, j'ai beaucoup avec sa notion de compromis je dois dire! Même si au final je ne comprends pas bien ce qu'il advient de la dollhouse de L.A dans cette vaste et inquiétante toile qu'est la Rossum Corp!


So I would suggest that you expand your comfort zone immediately.



Sans compter l'excellente mais non moins inquiétante prestation de Summer Glau qui campe une Bennett Halverson qui donne froid dans le froid et le désopilant duo Topher/Topher avec cette fois encore un Enver Gjokaj excellent et qui restera définitivement "la" révélation de la série! :

PTDR aussi avec Topher habillé comme une hallucination avec ses quatorze vestes, chemises et tee-shirts superposés : toute une expédition que de le faire sortir lol!


I don't want to fall asleep even for a little while





You're awake now and so am I!


Belle prestation également d'Alexis Denisof, qui se révèle une doll d'un genre particulier à savoir un humain "upgraded" mis à jour et optimisé et hop d'un flambeur jouisseur que voilà un sénateur altruiste et intègre : bravo! Et un Daniel Perrin qui n'est donc au final ni tot à fait le même, ni tout à fait un autre.... et doté d'implants de contrôle : excellent quand il se transforme en machine à tuer et met la raclée à Cindy !

Et PTDR pas simple non plus d'être handler avec la confession de Cindy obligée de jouer les épouses d'un Perrin qui ne l'attire en rien : brrrrr et lol encore de l'échange sexuel décidément tous les corps se monnaient dans Dollhouse lol!

Sinon le coup du disrupteur est brillant mais inquiétant, on est vraiment face à des poupées humaines et que reste-t-il de la conscience dans tout cela... J'adore ce futur et cette vision du rapport au corps et de l'individualité que Dollhouse nous propose. Et àla fin Perrin joue-t-il le jeu pour ne pas montrer qu'il sait ce qu'il est et coordonner une action future avec Echo, ou ets-il rentré dans le rang ?


We can be who we decide to be.

You're so close to perfect.


Deux phrases qui s'appliquent parfaitement la série...
_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 29 Déc 2009 - 10:40    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

2.07 Meet Jane Doe

My name is Echo


There is a me! This is me!


Echo est dans la nature, Ballard aussi... Pendant ce temps là Topher essaie de se remettre de ses déconvenues tandis que de grands bouleversements ont lieu à la Dollhouse de Los Angeles.

Un épisode rapide et qui après un début que j'ai trouvé poussif voire caricatural révèle (enfin) le plein potentiel de la série!

Par contre, force est de constater que la miss Dushku est un peu en-dessous du poids qui pèse sur ses épaules et qu'elle ne dégage pas le charisme supposé d'une Caroline à qui il serait difficile de résister....

Ceci dit force est de le constater de ce point de vue, son duo avec Tamoh Penikett est parfait, il ne lui fait pas trop d'ombre *ixe-dé*!

Hélas hormis une présence physique assez impressionnante, il n'y a pas grand chose à retenir de Paul Ballard, au contraire d'acteurs comme le génial Adam Baldwin (Angel, Jayne dans Firefly) tout aussi impressionnant (1m92) mais ô combien talentueux...

Enfin et comme dans Buffy c'est le petit presque insignifiant qui crève l'écran et après la révélation James Marsters (Spike *soupir*) c'ets celle d'Enver Gjokaj, même en quelque minute comme ici, il crève l'écran, hélas 2 saisons de 15 épisodes ne suffiront pas à développer son personnage je pense, enfin, c'est à voir....

Bref passé donc un passage très cliché de Echo vit dans la rue, le déclic se produit et la voilà qui arrive à télécharger au gré de ses besoins la personnae dont elle a besoin.

On passe sur l'explication bateau qu'elle donne à Ballard (qu'elle a retrouvé en pistant son téléphone, on passe là aussi hein) qui serait que l'implant du souvenir de Bennet perdant son bras grâce à Caroline a réussi à la transformer en l'oméga qu'Alpha cherchait.... parce qu'elle a eu une vision de Caroline, lol... mouais...

Je passe donc et avec une certaine indulgence vu que la série est bientôt terminée et qu'on sent bien la volonté d'aller vite pour pouvoir clore, et là je dis. Je passe aussi parce que cette accélération est bienvenue et révèle la série dans son horreur! Horreur passionnante, géniale et pour moi d'une grande originalité!




Car vraiment cette idée que la personnalité puisse être ainsi effacée, volée est je trouve très originale. Les mondes virtuels ont été explorées, les cyborgs, le monde envahi et les humains pourchassées par les machines, mais ceci les humains servant de coquilles corporelles à d'autres et de provisions à un vaste marché de nantis *brrrr*.

Plus qu'en est-il ici de l'individualité ?! L'individu peut être façonner, remplacer, cultiver... au final rien ne lui est propre, il y avait Caroline, maintenant il y a Echo, les deux sont réelles et les deux sont tout aussi effaçables... L'essence de l'être humain...? Insignifiance et vacuité.... Avec cette belle métaphore des coquilles vides sur la plage qui sont autant de morceaux d'un soi malléable non pas gré de la corrosion des vagues mais des désirs de quelques-uns...

On avait vu des identités de substitution via des mondes virtuels, on a vu des esprits désincarnée, mais ici nous sommes dans la réalité et c'est bien l'individu qui est détruit... C'est la conscience de soi de façon intrinsèque qui est ici proprement détruite... énorme... et terrifiant!

Dommage qu'on se soit tapé les inintéressantes "missions" d'Echo en interminable préambule lol! Mais je vais revenir à l'épisode^^


I will never trust another woman as long as I live.
She totally went all cylon on me
and sent a sleeperized assassin after echo right behind my back.
Disarmed me with her arm and glasses and face.
Mostly. But underneath it all, she is ice-cold. No, truly wicked.




Topher pour commencer qui repenti sera l'instrument du diable et de la chute car c'est lui qui a inventé le super système "sans chaise" et hop on efface à distance et on peut cibler, ou pas....

Certes on ne saura jamais si n'a simplement qu'accélérer un processus déjà en marche, certes ledit processus aurait peut-être abouti, ou pas, mais en tous les cas, à l'heure qu'il est Evil-Rossum-Corp (une constante de Whedon ça ^^) a en main les plans de l'avenir du monde et on sait ce qu'il va advenir... le monde tel que nous le connaissons va tomber...


But in the end, power is always used to get more power.



Car Topher a été "trahi" par Adelle, une Adelle déchue de son poste réduite l'impuissance et à servir du thé. Adelle magnifique et insaisissable dans cet épisode qui effectivement reprend "sa" maison "You need to take this house back"mais à quel prix, et pourquoi faire ?

Le personnage est toujours un mystère pour moi tant il cultive les paradoxes et tant ses motivations me paraissent pour le moment incompréhensible. On sait quelle va rejoindre le camp de la "résistance" et devenir la protectrice d'un Topher devenu fou, mais là ?! Est-elle celle par qui tout arrive ? Que veut-elle faire de Caroline/Echo : "it's good you have you back love" lui murmure-t-elle *brrrr*!




MDR pendant ce temps là Victor et Sierra sont recyclés en Topher-aides, qui ne rient pas à ses blagues mais font bien avancer la recherche de la télécommande qui efface à distance....

Mdr car ils ont aussi leurs petits moments de bons temps, et à priori il ya du relâchement à la Dollhouse de L.A ! Même si on sait que dans le 22 autres dollhouse du monde cela "arrive tout le temps : they're grouping




Sinon Boyd est définitivement un allié, envoyé par qui, pourquoi faire? Il ment et protège Echo tout en couvrant Ballard qu'il appelle Rowling lorsqu'il téléphone devant Adelle, que veut-il lui aussi : mystère mais notre trio se voit d'ores et déjà contrarié avec la mise en isolement d'Echo!

Et le temps des secrets n'a finalement jamais été révolu dans la Dollhouse!


Durant ces 3 mois, Echo a donc retrouvé Ballard et joue à Michael Scofield (Prison Break) *ixe-dé* mais encore plus forte car elle mémorise les plans et *pouf* les dessine des deux mains s'il vous plait! Lol après Battlestar Galactica, Prison break, joli^^

Sinon l'évasion de Galena, bien que fort jolie au passage est absolument sans intérêt mais Echo vit dans une atmosphère d'entrainement des plus sensuels et là les scènes sont magnifiquement bien rendus, et après Buffy/Angel s'entrainant "chastement", Buffy/Spike s'entrainant électriquement nous avons une scène superbe Ballard/Echo où les désirs ressortent dans chaque mouvement! Joli! Éclairages, cadrages, la scène du lit pour exprimer le refoulement, tout est parfait, et séduisant!









En bref un épisode imparfait et parfois trop rapide mais qui nous plonge un peu plus au cœur d'une histoire passionnante et profonde!

La suite^^!

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunjin
Time Lord a la retraite

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 10 529
Localisation: Mars
Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 1 Fév 2010 - 09:48    Sujet du message: [Série US] Dollhouse Répondre en citant

2.08 A Love Supreme

I loved her to abstraction to destitution.


It seems like maybe love wasn't enough


Oulàlà je sais je suis en retard mais diffusé 2 épisodes à la suite et e juste avant la reprise des spéciaux-de-Doctor-Who-qui-m'ont-tuée, bref, donc en retard mais bien là car oui je eux voir la suite, et la fin!

Un épisode qui encore une fois va à toute vitesse mais s'avère assez jouissif avec la totale panique qui est mise dans la Dollhouse lol! Une Adelle impériale ici en bonus : bravo!

Bon, après le cliff-qui-n'est-pas-un-cliff avec la mort de Ballard : bah lol dans la mesure où il est debout dans son beau corps d'athlète dans Epitaph One qui se passe après ces évènements, et bien Virginie Caroline va le récupérer son grand Paul ^^!


Ballard : There's a part of you that knows this is wrong.

Alpha :

There are many parts of me that know that this is wrong.


None that care. And six... that just find it funny. Laughing


Sinon entrons dans le vif d sujet avec le grand d'Alpha dans cet épisode! Et une révélation, ou confirmation selon : Alpha était l'homme nu devant la vidéo de Caroline (épisode pilot) celui-là même qui envoyait des indices à Ballard...

Arf, ça ne pouvait être qu'Alpha mais zut qu'il soit complètement siphonné le père Alpha, ça gâche Sad mais ça nous vaut de sa part quelques répliques mémorables, mais cet épisode ne manque pas de petites phrases percutantes !

Lorsqu'il dit à Ballard (à propos de ses sentiments envers Caroline, et le fait qu'il n'ai pas couché avec elle) : Are you gay ? Then, it's love. Mais que c'est bête. (on dirait Tom dans survivors Saison 1 là, c'est dire XD)


I've moved beyond chivalry on to self-preservation.


And I want to crack open that egg and see what's inside.


Et PTDR avec Ballard devant les photos de Caroline et de lui en "tendre couple nouvellement installé" et qu répond à Alpha que ce qu'il voit c'est un "lens flare" (reflet de la lentille).

Bon il ne va pas faire le malin longtemps Paul, parce que pouf, et quand même je ne m'y attendais pas du tout, Alpha le dépersonnalise, le vide (mal) proprement, en le faisant un peu souffrir au passage parce que oui tout cette opération grandiose dans la dollhouse (qualifié par le Joel de : This spa looks super fortified MDR).

PTDR aussi comme il fait exploser le client *ixe-dé*!

La scène était bien faite, j'ai eu un peu peur et pas percuté avant la -presque- toute fin que Paul ne risquait rien, vu que dans le futur, il vient "libérer" la Dollhouse avec Echo/Caroline.





Bref big bordel dans la dollhouse où la reprise de pouvoir d'Adelle est suivie illico de sa chute, et elle tombe bien bas : Alpha qui rentre là comme s'il était chez lui, en zigouille quelques uns et pouf s'en va.... Heureusement que Super-Echo était là lol...

Adelle qui passe de la confiance en soi à la terreur, mais qui le faut avec la classe qui lui est coutumière : excellente prestation d'Olivia Williams!

Elle qui s'amusait aux dépends de Ballard au début de l'épisode (excellente scène d'ailleurs) pour essayer de la craquer...


Les sourires vont vite désertés son visage...

Certes tout allait bien au débit, elle contrôlait tout et s'était même fendue de mettre Echo en isolement au grand dam de ses protecteurs.... Puis les clients qui sont retrouvés assassinés : arf mauvais ça, puis Sierra qui sert à infiltrer un virus pour activer toutes les Doll (excellent ça!) et pouf : la panique au spa-super-fortifié!

Lol avec Victor reconverti en Topher bis et Sierra en madone sm des années 30.

Et Topher, complètement dépassé encore, car après la perte de ses plans, il apprend la vérité sur Echo : ouch "I am obsolete. This must be like old people like, and blockbusters." Laughing


I told you, brain science is all about hardware and software.

There's no mystical in-between.

Topher : What do you mean? She's self-aware?

Boyd : (je crois, j'ai vu l'épisode il ya 2 mois *__*) : She can control what and when!

J'avoue que j'aime aussi assez le flou artistique que Whedon laisse entre hardware et software justement...

Et donc super-Echo en isolement ne va pas être affectée par le virus d'Alpha et s'en va libérer pour lui kicker son ass!

He's ten times the man you are, and you're, like, 40 guys.



Là aussi entre le moment où Alpha se lève du fauteuil tout empreint de la personnalité de Ballard, plus la confrontation autant physique que verbale entre les deux : magistral, magnifique, et émouvant et un très grand Allan Tudyk!

Bon après Alpha-le-psychopathe amoureux, c'est pathétique et là clairement on s'approche de la fin, mais que que me régale avec les épisodes et comment je trouve le propose de fond de la série passionnant!

Quant à la forme, elle est brillante, éclairages, cadrages sont très réussis, ainsi que les dialogues, oui Whedon se lâche pour la fin, on le retrouve enfin, et ça fait du bien!

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:17    Sujet du message: [Série US] Dollhouse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Doctor Who Index du Forum -> Le Tardis -> Autres univers et dimensions -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com