Doctor Who Forum Index
 
 
 
Doctor Who Forum IndexFAQSearchRegisterLog in


Le hasard fait bien les choses

 
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Cross-over whoniverse
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Morbus
[Ood]

Offline

Joined: 16 Apr 2010
Posts: 45

PostPosted: Sat 24 Mar 2012 - 22:34    Post subject: Le hasard fait bien les choses Reply with quote

Après avoir lu les fanfictions des autres, j'ai eu envie de me lancer. C'est ma toute première, donc soyez indulgents. Enfin, n'hésitez pas à me dire tout ce qui va pas (au contraire même, ça ne peut que m'aider), mais sur un ton sympa please ^^

L'histoire fera référence aux évènements de la nouvelle série, jusqu'à la saison 6 incluse. Et peut-être à ceux de Torchwood, et de l'ancienne série (voire d'audios et de romans), mais ce n'est pas encore sûr. Pour l'instant je sais ce que je veux pour la première partie, mais pas trop pour la suite (chaque partie étant autonome des autres).

Titre : Le hasard fait bien les choses.

Rating : Tout public.

Résumé : Un groupe d'amis explore une vieille maison, et découvre un épais mystère.

Spoilers : La Saison 6 en général pour DW. Si je dois utiliser Torchwood, Miracle Day. Et potentiellement les romans et audios (surtout EDA).

Beta : Tessa (greetings pour elle ^^).

Disclaimer : Le Docteur, les personnages de Doctor Who (série et autres médias), Torchwood, et surtout le TARDIS (malheureusement pour celui-là) ne m'appartiennent pas. Et je ne fais aucun profit avec.

C'était un jour normal. Sam, Mélanie et moi, en train d'explorer une vieille bâtisse. Depuis que nous étions en vacances, nous nous amusions à chercher une maison hantée. Nous espérions trouver des fantômes.

Nous avions escaladé la grille, malgré le panneau "DANGER", ou plutôt à cause de lui. Nous avions ensuite tenté d'ouvrir une porte, mais elle n'ouvrait pas. C'est Mélanie qui, la première, observa la porte, et fit, l'air étonnée
-"Tiens, c'est bizarre, il n'y a pas de serrure. Et pas de verrou. Elle devrait s'ouvrir. "
Mélanie prit une pierre, et tenta de briser la vitre, en vain, avant de jeter la pierre, et de souffler. Puis elle recommença, plusieurs fois, mais la porte résistait. Nous étions surpris, et de plus en plus curieux de voir ce que cette maison qui n'ouvrait pas recelait. Au bout du cinquième essai, Mélanie jeta l'éponge, ou plutôt la pierre par terre, et Sam commença à faire le tour, avant de trouver une autre porte, qui n'était pas verrouillée. Elle nous héla, l'air joyeux,
-"Hé, j'ai trouvé... Belle gosse"

Du coup, pris d'un nouvel espoir, nous suivîmes le mouvement.

Quelques minutes plus tard, nous étions dans la cuisine, qui ne semblait pas avoir été utilisée depuis des lustres. Les vieux placards en bois étaient vides, évidemment. Il n'y avait pas de plaques vitro-céramiques, ils n'avaient pas dû les inventer quand cet endroit avait été construit. Soudain, Mélanie poussa un hurlement, et eut un grand mouvement de recul. Le temps qu'on se tourne vers elle, elle était revenue à son état normal.

Je lui dis, en reprenant mon souffle
-"Tu nous a fait flipper...on aurait pu avoir une crise cardiaque",
Et je me mis à rire nerveusement, rire qui contamina Sam. Quant à Mélanie, elle nous regardait toujours, perplexe. Du coup, Sam s'arrêta de rire, et lui demanda
-"Mais qu'est ce qui t'a pris de hurler comme ça ? ".
Mélanie lui répondit, l'air perplexe,
-"De quoi vous parlez ? Je n'ai rien fait, moi".
Sam et moi reprîmes notre exploration des placards et des étagères, et Mélanie hésita un petit moment, avant d'ouvrir un paquet de vieilles lettres, pour se donner contenance, tout en mâchant plus énergiquement son chewing-gum. Pendant ce temps, je sortis mon baume pour les gerçures de lèvres. C'est ce que je faisais lorsque j'étais stressé.

Sam et moi échangeâmes un regard discret. Cela était déjà arrivé quelques fois à Mélanie de pousser un hurlement, puis de ne pas se souvenir l’avoir fait. Nous n'en parlions pas entre nous, c'était tabou. Mélanie elle-même s'en inquiétait, au fond, mais préférait ne pas consulter.

C'est elle, justement, qui rompit le silence.
"Venez voir, les gars... Enfin, les gens. "
Fit-elle avec un petit sourire. En effet, Sam et moi, on ne pouvait pas vraiment nous appeler "les gars", ni "les filles". Mais revenons à nos moutons. Mélanie nous montra une lettre, qu'on commença tous les deux à lire. Il n'y avait qu'un morceau de la lettre qui était encore lisible.

"Je sais que toi, tu me croiras. Je n'ai rien osé dire au psychiatre, j'ai peur qu'on m'interne si je lui dis. Les statues de ma maison se déplacent. Ça doit être une blague des enfants du voisin...même si je ne vois pas comment ils feraient. "

Une deuxième lettre suivait, elle aussi rongée par l'humidité.

"Je crois que je suis en train de devenir fou. Aujourd'hui, j'étais en train de tailler la haie. Ensuite, je ne me souviens pas de ce qui est arrivé, pendant au moins une demi-heure. Lorsque je suis revenu à moi, je tenais mon épée romaine, plantée dans une des statues. Je crois que je devrais...".

A ce moment, je me retournais instinctivement, ayant l'impression d'être observé, puis voyant qu'il n'y avait rien, je poussais un soupir. Sam, voyant mon air déconfit, se mit à rire, avant de me dire
-"Calme toi, c'est juste des vieilles lettres... D'ailleurs, il n'y a aucune statue ici, pas vrai ?".
Effectivement, nous n'avions vu aucune statue dans la maison ni le jardin.

Mélanie, de son côté, alluma une cigarette, et en absorba la fumée, afin de se donner une contenance. Nous avions tous un peu peur, mais personne n'osait le dire. Finalement, c'est moi qui me décidais à proposer de redescendre.

Alors que je me dirigeais vers l'escalier, j'entendais un fort craquement...puis le sol s'effondra, et je passais au travers. Heureusement, j'eus le réflexe de tomber sur mes mains. Cela faisait mal, mais je m'en remis en quelques instants. Sam et Mélanie, en même temps, hurlèrent
-"Ça va ? Rien de cassé ? "
Je n'avais rien de cassé, mais tout en les rassurant, j'observais rapidement la pièce. Elle semblait normale, enfin aussi normale que puisse être la maison de Scooby-Doo. J'étais dans une petite pièce. Il y avait une véranda à côté (dont la porte était restée ouverte), et surtout, sur un des murs, le papier peint bleu avait été arraché, et il y avait plusieurs phrases écrites sur le mur. Surtout, sur le petit fauteuil à l'angle, il avait quelque chose d'inhabituel pour une vieille bâtisse. Un lecteur DVD.

J'entendis les autres arriver derrière moi, et leur montrais, à voix basse.
- "Je crois que quelqu'un est passé par ici... Peut-être même qu'il est toujours ici. "

Mélanie, qui commençait à légèrement trembler, finit par lâcher
-"ça devient flippant cet endroit, on devrait repartir."
Et joignant le geste à la parole, elle ramassa son sac, et se dirigea vers la sortie. Sam la suivit immédiatement, et moi je pris le lecteur DVD avec moi, par curiosité, avant de partir. En passant devant la porte de la cave, je ne pus m'empêcher de m'arrêter et de tenter de l'ouvrir. Ici non plus, il n'y avait pas de verrou ni de serrure. Et une fois de plus, la porte fut impossible à ouvrir.

Je m'acharnais, lorsque Sam me tira par le bras.
"Allez, on s'en fiche de cette cave, on se casse".
Après un court instant d'hésitation, je haussais les épaules, et les suivit. On reprit le même chemin que pour entrer, et Sam sembla s'arrêter devant quelque chose dans le jardin, puis se retourna et continua son chemin.

Nous restâmes silencieux sur le trajet du retour, en voiture. C'était Sam qui conduisait. Pendant ce temps, Mélanie était une fois de plus en train de fumer. Mais au fond, chacun se rendait compte qu'il y avait un vrai mystère. Je trouvais ça légèrement excitant. Soudain, je pensais au lecteur DVD, et l'allumais.


Last edited by Morbus on Tue 27 Mar 2012 - 11:11; edited 9 times in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 24 Mar 2012 - 22:34    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
yeles
Time Agent
Time Agent

Offline

Joined: 15 Sep 2008
Posts: 4,108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

PostPosted: Mon 26 Mar 2012 - 09:25    Post subject: Le hasard fait bien les choses Reply with quote

Bonjour, nous te rappelons que selon le règlement des fanfics, un disclaimer doit figurer en début de fanfic.

Merci de faire le nécessaire afin que la section puisse garder une unité de présentation.


Pour les modérateurs et admins,


_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Back to top
MSN
Morbus
[Ood]

Offline

Joined: 16 Apr 2010
Posts: 45

PostPosted: Mon 26 Mar 2012 - 22:08    Post subject: Le hasard fait bien les choses Reply with quote

Voilà, j'ai mis le disclaimer. Je dois encore changer quelque chose ?
Back to top
yeles
Time Agent
Time Agent

Offline

Joined: 15 Sep 2008
Posts: 4,108
Localisation: les yeux dans les étoiles
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 牛 Buffle

PostPosted: Mon 26 Mar 2012 - 22:35    Post subject: Le hasard fait bien les choses Reply with quote

Il faudrait le faire selon les règles de présentation de l'entête qui sont expliquées dans les règles de postage des fanfics Wink

Merci d'avance.
_________________
thx sis' pour avoir tenu la caméra Smile
Back to top
MSN
Morbus
[Ood]

Offline

Joined: 16 Apr 2010
Posts: 45

PostPosted: Mon 26 Mar 2012 - 23:35    Post subject: Le hasard fait bien les choses Reply with quote

Voilà c'est fait (pour la beta-lecture je viens d'envoyer un mp).

EDIT : ça y est, beta-lecture faite, merci à Tessa.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Made in Gallifrey -> Fan Fiction -> Cross-over whoniverse All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group