Doctor Who Forum Index
 
 
 
Doctor Who Forum IndexFAQSearchRegisterLog in


[12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Saison 12
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Nanou
Time Lord

Offline

Joined: 28 Feb 2008
Posts: 3,651
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Sun 19 Jan 2020 - 11:41    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote



Scénariste : Nina Metivier - Réalisateur : Nida Manzoor


synopsis wrote:
The time: the earliest years of the 20th century. The place: New York City. Inventor Nikola Tesla is at war with his rival Thomas Edison. However, there's an even greater threat in their midst.


Fiche IMDB de l'épisode



diffusion BBC1 le 19 janvier 2020 à 20h10 (heure française)
_________________

*a-Matt-Smith-pour-son-birthD-et-est-sur-David*
des bananes dans le void
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 19 Jan 2020 - 11:41    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Lecrivaindujour
[Face of Boe]

Offline

Joined: 25 Aug 2013
Posts: 512
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Sun 19 Jan 2020 - 21:06    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

C'ÉTAIT GÉNIAL !

J'avais de l'espoir avec le trailer et je suis tellement content de pas m'être trompé ! En premier visionnage j'ai aucun reproche à faire, à part sur des tout petits détails. Le scénar' tient la route, les dialogues sont bien écrits, y a une musique en particulier que j'ai adorée, la réal est globalement bonne, tous les personnages sont agréables à suivre, les monstres sont beaux, la fin est satisfaisante, le thème est bien traité... Le meilleur épisode de la saison et de très loin, et peut-être le meilleur épisode la période Chibnall pour le moment.
_________________
Back to top
Visit poster’s website
Evil Goat
[Ood]

Offline

Joined: 03 Jan 2020
Posts: 12
Localisation: Viscoïd, weird name.
Masculin Verseau (20jan-19fev)

PostPosted: Sun 19 Jan 2020 - 21:15    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

Lecrivaindujour wrote:
C'ÉTAIT GÉNIAL !

J'avais de l'espoir avec le trailer et je suis tellement content de pas m'être trompé ! En premier visionnage j'ai aucun reproche à faire, à part sur des tout petits détails. Le scénar' tient la route, les dialogues sont bien écrits, y a une musique en particulier que j'ai adorée, la réal est globalement bonne, tous les personnages sont agréables à suivre, les monstres sont beaux, la fin est satisfaisante, le thème est bien traité... Le meilleur épisode de la saison et de très loin, et peut-être le meilleur épisode la période Chibnall pour le moment.


Je suis assez d'accord avec toi, sauf sur la fin, qui, pour chipoter un peu, j'ai trouvé expédié. Mais sinon, le reste, c'était une tuerie. j'ai presque ressenti cette même vibe que pendant l'ère RTD. Un plaisir. J'en veux d'autres des épisodes comme ça !
_________________
Evil Goat#5740 sur Discord.
Back to top
Visit poster’s website
Tyr
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 18 Jan 2010
Posts: 1,863
Localisation: La Réunion
Féminin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Mon 20 Jan 2020 - 12:14    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

Je ne ferai pas une "vraie" review parce que je n'ai franchement pas grand chose à dire. Je n'aime pas trop les épisodes historiques parce que je préfère de loin l'aspect sci-fi fantastique de la série et qu'il est souvent assez négligé dans ce type d'épisodes. Le plan basique d'un Dr Who historique est 1) le Doc arrive dans le passé et rencontre un personnage célèbre qu'iel admire profondément 2) Ce personnage est impacté par une menace alien souvent un peu ridicule parce que ce n'est pas vraiment l'intérêt de l'épisode 3) Le Docteur, avec l'aide de ce personnage, sauve la situation 4) Le personnage reprend sa vie normale et aimerait bien utiliser ce qu'il a appris du Docteur mais son destin/oeuvre n'est en fait pas tant impacté par cette aventure. Remplacez Tesla par Van Gogh, Shakespeare et tant d'autres et vous avez en gros le même script.

Ce n'est pas une critique, Dr Who fonctionne comme toute série longue sur la répétition, c'est juste que c'est une recette qui ne m'intéresse pas outre mesure et que les seuls épisodes de ce type qui me plaisent sont ceux qui ajoutent à la sauce une forte dose de sci-fi/horreur/fantastique (cf La cheminée du temps par exemple). Ajoutez à cela que je suis une pure littéraire avec la culture scientifique d'un chou de Bruxelles et vous vous douterez que Tesla m'intéresse un tantinet moins que Shakespeare ou Dickens : tout ce que je connais du personnage, à ma grande honte, vient du personnage de la trop méconnue série Sanctuary et je suppose que Tesla n'était pas en fait un vampire alcoolique étrangement sexy. Embarassed

Comme la grande majorité des épisodes historiques de la BBC, celui-ci est visuellement superbe : les costumes, les décors, tout était beau. Les acteurs sont convaincants, le rythme est tout à fait convenable et le monstre de la semaine colle parfaitement à la tradition de l'alien d'épisode historique un tantinet carton-pâte. D'ailleurs, c'est moi ou le design de la reine (et sa caractérisation d'ailleurs) est très proche de celui de l'impératrice Racnoss de l'ère RTD? J'ai cru un moment que c'était la même espèce. Le coté race parasite qui vole les découvertes/génies des autres espèces est assez classique (aidez-moi d'ailleurs, quand avons nous eu ce cas de figure récemment? Je n'arrive plus à le retrouver et ça m'agace^^) mais là encore, les emprunts sont autorisés (et inéluctables de toute manière) dans la série. J'ai aussi trouvé les "zombies" plutôt bien fichus, ils ont dû mettre le jeune public assez mal à l'aise (tout comme la scène de poursuite des personnages par les espèce de scorpions géants, beaucoup moins carton-pâte que je ne l'attendais dans un épisode de ce type).

Bref, je n'ai rien à reprocher objectivement à cet épisode sinon à la rigueur une sous-utilisation du personnage féminin accompagnant Tesla, même si j'ai trouvé intelligent le rapprochement de sa situation avec celle des compagnons du Docteur, qui comme elles sont "happés" par un personnage charismatique et génial qui bouleverse leur vie. Je n'ai pas passé un mauvais moment mais je ne reverrai sans doute pas cet épisode, tout simplement parce qu'il n'est pas pour moi. Je vois aux réactions précédentes qu'il a été très apprécié et j'en suis bien sûr ravie, j'aurai peut-être plus de chance la semaine prochaine. Smile

_________________
Back to top
Gérard
[Bad Bad Beans]

Offline

Joined: 15 Aug 2010
Posts: 4,095
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Mon 20 Jan 2020 - 14:44    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

En attendant ma critique, voici le T-shirt inspiré par l'épisode. Pas de spoilers ici, tout le monde ici sait ça :


_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Back to top
Lecrivaindujour
[Face of Boe]

Offline

Joined: 25 Aug 2013
Posts: 512
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Mon 20 Jan 2020 - 18:16    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

GROSSE REVIEW !

La saison 12 n’a certes pas connu le meilleur démarrage de la série, mais ça n’en était pas moins meilleur que la saison 11. Avec Spyfall, on retrouvait tous les écueils habituels de Chibnall, mais c’était compensé par son excellent sens du rythme et sa créativité. Les monstres étaient cool, Daniel Barton était intéressant, et les deux twists (celui du Maître et celui de Gallifrey) étaient bien amenés. Mais n’empêche qu’il y avait de sacrés problèmes dans la gestion des enjeux et des personnages.

Malgré tout, j’étais à peu près satisfait. Mais après la (petite) déception de l’épisode 2 (avec l’intrigue des Kasaavin complètement expédiée), j’avais eu une sacrée déception avec l’épisode 3. De la part d’Ed Hime, j’attendais beaucoup d’Orphan 55 et au final… bah c’était un épisode sympa, mais avec encore une fois de sacrés problèmes dans la gestion des enjeux et des personnages. Moins gros que dans Spyfall, sauf que venaient s’y ajouter un message écolo mal géré, un manque d’intérêt global pour l’intrigue, et une résolution à la limite du supportable.

Bref. À la base, j’attendais pas grand-chose de Nikola Tesla’s Night of Terror. D’une part parce que c’est la première contribution de Nina Metivier à la série, d’autre part à cause du titre. En fait, j’avais peur d’un épisode à la Rosa, avec une gestion très maladroite de son thème et un message manichéen enfoncé au marteau-piqueur.

Sauf qu’ensuite est arrivée la bande-annonce, et là, tout d’un coup, j’ai été beaucoup plus optimiste. Parce que cette bande-annonce est trop cool : ça promettait un trip de science-fiction bien barré à la Kerblam!. Et puis bon, malgré les défauts des trois premiers épisodes, Spyfall partie 2 était meilleur que The Ghost Monument, et Orphan 55 était meilleur que Rosa. Bref, j’ai abordé Nikola Tesla’s Night of Terror avec le sourire.

Et ben putain.

C’était BIEN. Mais genre VRAIMENT BIEN.

I – QUASI-PARFAIT SUR LE FOND

Déjà, la tendance de la saison se confirme : cet épisode est bien construit. Y a un ou deux enchaînements qui passent moins bien, mais c’est pas tant la faute du scénario que de la mise en scène. On enchaîne les moments épiques, émotionnels, drôles, calmes, et ça marche à merveille. L’humour fonctionne, les personnages fonctionnent, les enjeux fonctionnent. Je n’ai repéré aucune incohérence, ni dans l’épisode ni par rapport au reste. Rien, du début à la fin, ne m’a fait tiquer dans le scénario. Et ça, c’est une première depuis Kerblam!.

Je parlais des personnages, et là où j’ai beaucoup râlé sur ce point dans les épisodes 1, 2 et 3, bah là au contraire, pas du tout. Tout les personnages sont utiles proportionnellement à leur temps d’écran. J’ai particulièrement adoré le traitement de Tesla et d’Edison. Les compagnons, eux, sont cantonnés dans un rôle secondaire, à part peut-être Yaz, mais justement : cette fois-ci, l’épisode ne les trimballe pas comme des fantômes pendant 50 minutes comme Orphan 55. Ryan et Graham sont surtout des side-kicks, mais ils arrivent à être utiles et à faire avancer l’histoire de temps à autre.

En ce qui concerne le thème, cet épisode parle d’héritage. Et comme souvent dans Doctor Who, il le fait en opposant deux visions concurrentes : d’un côté celle des Skithra, qui considèrent qu’on s’en fout d’innover si les autres innovent pour nous ; de l’autre celle du Docteur, qui montre qu’on doit tous innover, apprendre de nos erreurs, pour faire évoluer le monde dans le sens qu’on estime bon. Et pour une fois, ce thème n’est pas enfoncé au marteau-piqueur. Il est simple et bien traité. D’ailleurs c’est exactement ce qu’aurait DÛ faire Orphan 55 avec sa morale écolo. Nous la laisser deviner au lieu de nous la crier aux oreilles.

II – DEUX TROIS PETITS ÉCUEILS TOUT DE MÊME

Alors oui bon malgré tout y a quelques petits défauts. Mais comme c’est sur des éléments tertiaires, ils n’ont rien de bien gênant. Disons que c’est assez difficile de les éviter quand on a un court délai pour produire une saison complète. Comme je l’ai dit, le fond est quasi-parfait, mais je trouve quand même étrange que les compagnons connaissent Edison, mais pas Tesla, alors que le mec a une marque de voitures et une unité de mesure à son nom. Enfin, peut-on vraiment voir ça comme un défaut ? Ce n’est pas gênant dans le contexte de l’épisode. Ça l’est juste si on considère les détails historiques. C’est surtout là pour que le Docteur ne développe pas dans le vide la partie éducative. Et de ce point de vue-là, ça va, c’est réussi. Même si j’ai un peu de mal avec le surjeu de Whittaker (qui ressemble à la surenchère contrôlée de Matt Smith, mais en moins bien).

Justement, mes rares reproches accusent surtout la forme. Y a deux trois petits détails gênants dans la mise en scène : la transition « papier brûlé » digne d’un powerpoint, et deux-trois enchaînements trop brutaux entre les scènes. Par exemple, le générique qui arrive un peu trop vite, là où une ou deux secondes de plus le temps que la musique redescende auraient permis au spectateur de souffler. Et sinon, j’ai l’impression que la réalisatrice, Nida Manzoor, avait conscience d’à quel point le costume de la reine Skithra était ridicule. Du coup, elle ne le filme jamais en entier : on ne voit presque pas ses jambes, et il doit y avoir deux plans sur ses mains. Le reste du temps, elle filme le visage. Bonne initiative.

III – MAIS EN VRAI ÇA CLAQUE

Parce que oui, même si cet épisode est un peu « trop » dans l’action et ne nous laisse pas toujours le répit nécessaire, visuellement, il est magnifique. Comme le laissait présager la bande-annonce, il est très créatif, avec plein de bonnes idées, aidées par d’excellents effets spéciaux. On est dedans du début à la fin, là où Orphan 55 peinait à convaincre avec ses perruques moches et ses Dregs certes sympa mais bien trop souvent filmés en plan large, ce qui détruisait toute leur classe d’aliens mutants.

On a la confirmation d’un truc super cool qu’on avait pu entrevoir dans l’épisode 2 : les cristaux du TARDIS qui changent de couleur. Même si c’est « justifié » dans l’épisode par les manipulations du Docteur (c’est en quelque sorte la façon dont est redirigée l’énergie dans le vaisseau), c’est surtout un bon moyen de créer des ambiances différentes à l’intérieur, ce que les précédents TARDIS ne permettaient pas. Le plan qui montre Nikola Tesla satisfait à la fin, quand son plan a marché, est particulièrement iconique.

Et la musique, la musique ! J’ai eu des frissons réguliers, surtout avec le thème de la tour de Tesla. Segun Akinola s’éclate avec des compositions de plus en plus épiques, et il gère très bien ce registre, tout en y incluant cette dose atmosphérique qui lui est propre. C’est vrai que ça colle davantage au ton et au rythme de cette saison 12 que les musiques de la saison 11.

CONCLUSION

On peut commencer par dire que c’est le meilleur épisode de la saison pour le moment, et qu’il est au moins dans le top 4 des meilleurs épisodes de l’ère Chibnall. Il rejoint le panthéon des épisodes mémorables, où se trouvaient déjà Demons in the Punjab, Kerblam! et It Takes You Away. Cela dit, c’est sans doute le mieux écrit des trois, et celui qui a les meilleures musiques. En revanche, il n’est pas aussi bien réalisé que les épisodes de Jamie Childs.

Enfin voilà, quoi, je suis heureux que cette saison prenne le tour que j’attendais. Maintenant à voir si les prochains épisodes mettront la barre aussi haut. Le Next Time ne me fait ni chaud ni froid, mais le teaser de la seconde partie de saison, lui, claque sévère et annonce des choses intéressantes.

_________________


Last edited by Lecrivaindujour on Tue 21 Jan 2020 - 23:07; edited 4 times in total
Back to top
Visit poster’s website
Khayyam
[Ood]

Offline

Joined: 19 Feb 2019
Posts: 4
Localisation: Lille
Masculin

PostPosted: Mon 20 Jan 2020 - 19:10    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

Moi j'ai kiffé.

Là où Orphan 55 se rapprochait dangereusement de la trinité maudite de la saison 11 (Kerblam! / The Tsuranga Conundrum / The Battle of Ranskoor Av Kolos), Nikola Tesla's Night of Terror s'impose clairement dans mon top 3 de l'ère Chibnall (avec It Takes You Away et Demons of the Punjab), et c'est marrant car il est en fait très très classique (il rappelle RTD), mais il arrive pourtant avec son ambiance charmante, son guest hyper attachant et le jeu génial de Jodie, à sortir du lot et à donner à l'ère Chibnall certains de ses moments les plus agréables.

Je développerais plus tard si j'ai l'time mais voilà quoi, parfois c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes.
Back to top
Gérard
[Bad Bad Beans]

Offline

Joined: 15 Aug 2010
Posts: 4,095
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Mon 20 Jan 2020 - 19:17    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

Quote:
Comme je l’ai dit, le fond est quasi-parfait, mais je trouve quand même étrange que les compagnons connaissent Edison, mais pas Tesla, alors que le mec a une marque de voitures et une unité de mesure à son nom.


C'est que Edison a su faire sa publicité, alors que Tesla est resté dans l'ombre. Sur un autre site, je suis tombé sur quelqu'un qui se demandait si Nikjola Tesla était un personnage qui avait vraiment existé, à l'opposé d'un personnage inventé pour l'épisode. Quant à l'unité de mesure, combien de fois a-t-on l'occasion de l'utiliser dans la vraie vie ? En fait, il me semble que le parallèle entre Edison et Tesla s'applique aussi aux méchants de l'épisode. Comme Edison, ils utilisent les idées des autres au lieu de créer les leurs. Mais Edison a quand même raison sur un point : une idée ne vaut rien si quelqu'un ne l'utilise pas pour faire des choses que les gens peuvent utiliser. Mais si Tesla n'avait pas existé, où serait le monde aujourd'hui ? Preuve qu'on a besoin des deux, les "hommes à idées" et les gens pratiques.
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Back to top
Lecrivaindujour
[Face of Boe]

Offline

Joined: 25 Aug 2013
Posts: 512
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Mon 20 Jan 2020 - 21:35    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

Gérard wrote:
C'est que Edison a su faire sa publicité, alors que Tesla est resté dans l'ombre. Sur un autre site, je suis tombé sur quelqu'un qui se demandait si Nikjola Tesla était un personnage qui avait vraiment existé, à l'opposé d'un personnage inventé pour l'épisode. Quant à l'unité de mesure, combien de fois a-t-on l'occasion de l'utiliser dans la vraie vie ? En fait, il me semble que le parallèle entre Edison et Tesla s'applique aussi aux méchants de l'épisode. Comme Edison, ils utilisent les idées des autres au lieu de créer les leurs. Mais Edison a quand même raison sur un point : une idée ne vaut rien si quelqu'un ne l'utilise pas pour faire des choses que les gens peuvent utiliser. Mais si Tesla n'avait pas existé, où serait le monde aujourd'hui ? Preuve qu'on a besoin des deux, les "hommes à idées" et les gens pratiques.


Quand même, Tesla et Edison sont à peu près aussi connus l'un que l'autre aujourd'hui. Il est mort ruiné mais pas inconnu. Sinon oui, Edison dans l'épisode est en quelque sorte celui qui n'a compris l'idée qu'à moitié. Il cherche à stimuler l'innovation, mais il confond consommation et progrès, il pense d'abord en matière de profit. C'est cool que Nina Metivier le présente de manière nuancée et pas antagoniste, au point qu'il nous est assez sympathique à la fin, sans qu'on oublie que c'est un peu une enflure.
_________________
Back to top
Visit poster’s website
Uranium
[LINDA's Member]

Offline

Joined: 09 Jul 2017
Posts: 205
Masculin

PostPosted: Mon 20 Jan 2020 - 22:53    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

J'ai beaucoup aimé.
Je regrettais un peu qu'on ne continue pas sur la lancée des historiques de la saison 11, mais finalement j'ai passé un excellent moment.
Tesla et Edison sont crédibles, en tout cas leurs caractérisations ne m'a pas choqué par rapport à ce que je connais d'eux.
Les décors sont beaux.
L'espèce alien est assez classique mais a tout de même un design plus original que celle de la semaine dernière.
J'ai beaucoup aimé retrouver le Docteur bricoleur.

Après en point négatifs:
Graham et Ryan deviennent de plus en plus transparents.
Il y a quelques transitions bizarres comme le passage du labo de Tesla au train.

Sinon un point concernant le Docteur, on dirait que son pacifisme de la saison dernière disparaît. Parce qu'elle refuse toujours que Ryan utilise une arme mais son plan est de tout de même de tuer le Reine Skithra. Elle lui laisse même pas de seconde chance comme avec Tim Shaw. C'est un peu étrange.
Bon, après ce qui s'est passé avec le Maître et Gallifrey, c'est possible qu'elle ai remis en question sa manière de protéger la Terre.

Sinon un épisode vraiment sympa. C'était vraiment cool de voir le Docteur et Tesla faire équipe.
Back to top
Ithyl
[Master of the Vortex]

Offline

Joined: 22 Apr 2013
Posts: 1,679
Localisation: canada
Féminin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon

PostPosted: Tue 21 Jan 2020 - 03:26    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

Épisode vraiment très bon. J'ai aimé les personnages comme l'intrigue.
La reine ressemble beaucoup à la reine des Racnoss (de proches cousines )? Les gens possédés par l'alien me font penser à des zombies, mais c'est bien amené. Les personnages secondaires sont également intéressants et dans le cas d'Edison, j'aime qu'il ne soit pas un mec très sympathique, mais pas non plus une mauvaise personne.

Pour une fois, les compagnons ne m'ont pas semblé inutiles, chacun fait avancer l'intrigue à sa façon et j'aime bien que Ryan et Yaz soient un peu mieux développés cette saison-ci, la précédente ayant été consacré à Graham.

J'aime beaucoup le Docteur . Son côté bricoleur est de retour (j'avais adoré ce trait de personnalité lors de sa première saison). Elle est beaucoup moins effacée qu'en saison 11, elle est plus active et s'implique davantage.

Je trouve toujours que trois compagnons c'est un peu trop, mais d'un autre côté, cela a l'avantage de ne pas faire d'eux le centre d'attraction de la série (Clara, Amy...). Je préfère de loin que la série soit centrée sur le Docteur.
On a aussi évité jusqu'à maintenant les romances (entre le Docteur et son compagnon ou entre deux compagnons) et j'en remercie Chibnall.

Cette saison-ci, le Docteur a perdu un peu de ce côté trop pacifiste qui m'avait quelque peu irrité et j'ai bien aimé qu'elle déclare que finalement, la reine scorpion n'est rien d'autre qu'un parasite qui doit disparaitre. Je suis également intéressée par la part d'ombre et de mystère en elle qui commence à ressurgir.
Back to top
Asson
[Passager clandestin du Tardis]

Offline

Joined: 28 May 2013
Posts: 397
Localisation: La baie du Grand Méchant Loup
Masculin Cancer (21juin-23juil) 牛 Buffle

PostPosted: Tue 21 Jan 2020 - 15:11    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

Très bon épisode pour ma part !
Bon je vais un peu répéter ce que vous avez dit, cet épisode me fait également penser à l'ère RTD, et je m'attendais aussi à ce qu'on nous glisse une référence aux Racnoss, genre race rivale ou quelque chose.
On n'est pas tombé dans la facilité avec Edison (encore une fois je ne fais que répéter) en faisant de lui un gros méchant fini, et ça c'est intéressant.

Un peu étonné cependant que le Docteur refuse d'utiliser une arme, mais est prête à électrocuter à mort la reine. Je ne comprends pas la logique.
D'ailleurs, six jeunes m'abusent, elle s'est enfuie, et n'est pas morte, n'est-ce pas ?

Aussi, je sais que Tesla est un génie, mais quand on a accès à tous l'univers, et quand bien même notre vaisseau ne fonctionne plus, si on connaît l'existence des Siluriens, il n'y a pas d'esprit inventeur plus brillant que celui de ce cher Nikola ?

Je me suis posé une question sinon durant l'épisode. À un moment le Docteur a un moment de complicité avec Tesla (bon finalement il n'en est rien), et ça m'a amené à me demander : est-ce que ce Docteur aura des aventures amoureuses ?
De par son passé il a toujours été un Ladies Man, alors que ce soit avec des ladies ou des hommes, est-ce que Thirteen aura des histoires ?
_________________
"Roses are red,
The TARDIS is blue,
The Doctor once said,
Rose Tyler, I..."
Back to top
Uranium
[LINDA's Member]

Offline

Joined: 09 Jul 2017
Posts: 205
Masculin

PostPosted: Tue 21 Jan 2020 - 16:57    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

Asson wrote:

Un peu étonné cependant que le Docteur refuse d'utiliser une arme, mais est prête à électrocuter à mort la reine. Je ne comprends pas la logique.
D'ailleurs, six jeunes m'abusent, elle s'est enfuie, et n'est pas morte, n'est-ce pas ?


J'ai aussi l'impression que le vaisseau parvenait à s'enfuir. Logiquement c'est qu'elle a survécu, vu qu'on ne la voit pas non plus clairement mourir.
Back to top
Gérard
[Bad Bad Beans]

Offline

Joined: 15 Aug 2010
Posts: 4,095
Localisation: Bois d'Arcy
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Tue 21 Jan 2020 - 17:39    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

Quote:
Aussi, je sais que Tesla est un génie, mais quand on a accès à tous l'univers, et quand bien même notre vaisseau ne fonctionne plus, si on connaît l'existence des Siluriens, il n'y a pas d'esprit inventeur plus brillant que celui de ce cher Nikola ?


Ben, si vous avez une Rolls et que vous êtes en panne au fin fond de l'Auvergne, le garagiste du coin est toujours la meilleure des solutions, même si on préférerait avoir accès à un concessionnaire agréé par Rolls/Bentley. Et çà cette époque, le garagiste du coin, c'est Tesla.

Maintenant, ma critique. Tout d'abord, le point Wikipédiable de l'épisode : Bradley Walsh avait déjà joué avec Anjli Mohindra dans un épisode de The Sarah Jan Adventures, mais cette fois-ci, il ne l'a même pas reconnue. Pourquoi ? Parce que quand il l'a vue pour la première fois lors du tournage de l'épisode, elle portait déjà les tonnes de maquillage et de prothèse qui la transformait en reine des scorpions.

https://www.radiotimes.com/news/tv/2020-01-14/bradley-walsh-made-a-pretty-major-faux-pas-filming-doctor-who-episode/

Oups !

Ensuite, tout ce qu'on voit dans l'épisode (enfin tout ce qu'il y a de purement historique) a vraiment existé. Oui, Wardenclyffe et sa tour ont vraiment existé :



Et Tesla avait vraiment une assistante nommée Dorothy Skerritt, même si historiquement elle n'est entrée dans sa vie qu'en 1912. Et sa rivalité avec Thomas Edison sur la question de quel courant utiliser est dans tous les livres d'histoire (au passage, c'est le courant alternatif qui a gagné, même si cette rivalité a mené à la création de la chaise électrique. Désolé, Edison.)

Quant à l’épisode lui-même, et bien, c'était un très bon "romp", avec des méchants intéressants. Il serait tentant de faire un parallèle entre les Skithra et Edison qui dans la vie réelle était connu pour s'attribuer le crédit des inventions des autres, mais ce serait trop simpliste. En effet, même si c'était vrai, Edison a quand même créé plusieurs choses importantes, tandis que les Skithra sont purement et simplement des parasites. Au passage, comment ont-ils pu mettre la main sur une arme Silurienne ? A moins qu'ils n'aient pillé le vaisseau de "Dinosaurs on a Spaceship ? A part ça, c'était vraiment bien rythmé, très drôle par certains moments, effrayants à d'autres, et j'aime beaucoup le coté McGuyver du Docteur. Les compagnons portent pour la première fois des vêtements assortis à l'époque où ils sont, et cette fois, Yaz a quelque chose à faire. Bref, après le semi-désastre qu'était "Orphan 55", cet épisode laisse un très bon souvenir. Pourvu que le retour des Judoons soit de la même facture.
_________________
"Kentoc'h Mervel!"

Back to top
Isis.
[Centurion solitaire]

Offline

Joined: 02 Nov 2016
Posts: 57
Localisation: Raxacoricofallapatorius
Féminin

PostPosted: Tue 21 Jan 2020 - 21:34    Post subject: [12x04] Nikola Tesla’s Night of Terror Reply with quote

Je vais être un peu plus mitigée que vous.
Alors j'ai passé un bon moment hein, ça se laisse regarder mais... je sais pas, je reste sur ma faim.

Globalement, je trouve que l'épisode manque de piquant, d'audace, d'un je-ne-sais-pas-quoi qui m'accrocherait aux tripes comme Doctor Who sait le faire. Je suis assez nostalgique de l'époque où la série pouvait balancer des épisodes « solo » comme ça très marquants et intenses. Pour comparer à un autre historique, ça fait longtemps qu'on a pas eu un épisode de la trempe de celui avec Van Gogh... Donc ouais, l'épisode est pas mauvais mais j'ai l'impression de regarder un produit bien fait bien emballé, agréable sur le coup mais qui ne m'a pas fait ressentir de suspens ni rien et qui ne laisse aucune trace ni émotion forte après coup.

Bon, les personnages de Tesla et Edison sont bien faits, intéressants dans leurs opositions et on apprend des choses. C'est quand même important pour un historique donc rien à redire là dessus. Les décors et costumes sont au poil aussi.
Par contre, ça m'a un peu perturbée que la reine ressemble autant à l'impératrice Racnoos. J'ai cru que c'était elle sur le coup (ça aurait pu faire quelque chose d'intéressant). Mais du coup ça fait un peu "recyclage" sans explication je trouve. Enfin je chipote sûrement, je suis d'humeur chipoteuse XD

Et aussi... Alors que ça va faire une saison et demie, je me sens toujours pas vraiment attachée aux compagnons. Je les trouve déjà mieux que Clara hein, ils sont sympas et tout mais je les trouve assez « remplaçables ». Ou plutôt interchangeables. J'ai du mal à les cerner... Typiquement, si l'un d'eux meurt, je ne pense pas que ça me ferait beaucoup d'émotions comme ça avait pu être le cas pour les derniers épisodes de Donna ou même Amy et Rory.

Heureusement que 13th est là du coup, je suis vramient amoureuse de cette Doc' là ! Même si elle éclipse peut être un peu ses compagnons. Le duo Docteur/Tesla est clairement le centre de l'épisode, ils ont un ou deux dialogues assez intéressants et touchants et leur alchimie fonctionne très bien ! Et elle, de son côté, commence en effet à se faire un peu moins pacifiste en imaginant directement un plan pour éliminer son ennemi. Sûrement les conséquences de Spyfall. J'aime bien voir cette évolution, hâte de voir où ça va la mener et si ses compagnons vont le noter. C'est clairement le jeu de Jodie Whitaker qui me tient le long des épisodes !

Voilà voilà ! Du coup les épisodes vont un peu de manière décroissante pour moi pour l'instant.. Spyfall 1 et 2 au top, Orphan 55 très bien, celui-ci moyen... Ce qu'on sait du prochain épisode me met pas mal l'eau à la bouche par contre, j'espère qu'on ne sera pas déçus Mr. Green
_________________
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Doctor Who Forum Index -> Doctor Who -> Saison 12 All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group